02/09/2008

02/09/2008: COURCELLES: à propos de l' attaché de cabinet du nouvia maïeur ... et du code wallon de la "démocratie" locale ...

COURCELLES: à propos de l' attaché de cabinet du nouvia maïeur ... et du code wallon de la "démocratie" locale ...
 
-J'ai assisté à cette amusante séance publique du Conseil communal au cours de laquelle il fut question de la désignation, sans vote et grands débats, d'un attaché de cabinet pour le bourgmestre...
 
-Dans notre commune, de 30.000 habitants, presque au bord de la faillite financière, SOEUR, le novia maïeur, estime avoir droit à un attaché de cabinet, au même titre que le Premier ministre ... puisque le Code wallon de la prétendue "démocratie" locale le lui permet dorénavant. Et il ne s' en prive donc pas ...
 
-Dès lors, le personnage désigné, assis parmi le public, fut comme un ambassadeur venu présenter ses lettres de créances, invité à prononcer un laïus devant le Conseil communal, ce qu'il fit avec une certaine hauteur.
 
-Très attentif à ce qui se dit et se fait au Conseil, à peine terminé, il quitta presque immédiatement la salle avant la fin de la séance...
 
-Depuis lors, en tant que simple citoyen courcellois, mais quand même ancien conseiller, et n'ayant pas très bien compris l'événement, je ne cesse de m'interroger sur le rôle réel, les attributions, les pouvoirs d' un attaché mayoral aux dimensions de notre modeste commune..
 
-Est-il simplement désigné ailleurs, révocable, ou est-il nommé par le Conseil comme tous les membres du personnel communal et tombe-t-il sous le contrôle de ce dernier ? S'agit-il d'un agent statutaire prévu dans le cadre ?
 
-Est-il payé ? Par qui ? Et pour quel traitement supplémentaire à celui qu'il perçoit déjà du Cpas ? 
 
-Quels sont ses pouvoirs ?
 
-Naguère, le premier personnage de la commune, en dehors du bourgmestre élu pour 6 ans pas nécessairement répétitifs, était en fait le Secrétaire communal, le plus haut chef administratif. Qu'en est-il aujourd'hui ? A quoi sert-il encore le Secrétaire, puisque, paraît-il, contrairement aux membres membres du personnel nommés par le Conseil, l' attaché de cabinet de Monsieur le Bourgmestre, serait le seul personnage externe à pouvoir assister d' autorité aux séances du Collège et autorisé, sans doute, à mettre le nez partout dans les dossiers de la Commune, au nom du bourgmestre ?
 
-Et en fin de compte, le travail administratif et politique du bourgmestre, qui jouit pourtant d'un confortable traitement mensuel proche de celui d'un fonctionnaire de haut niveau, serait-il devenu tellement important qu'il aurait maintenant besoin d'un assistant et conseiller extérieur (jusqu'à quel point et dans quelles directions)?
 
-Mais comme je le suppose, tout cela ne regarde pas les simples citoyens - contribuables - électeurs, il est possible que les 28 autres élus supplémentaires au bourgmestre, de la majorité comme de l'opposition, doivent quand même commencer à réfléchir à ces questions. Quoique, pour se faire élire, le mayeur a promis d' être à l'écoute de la population. Je suppose aussi qu'il ne lui est donc déjà plus possible d' être partout et que dès lors, il est devenu nécessaire pour lui de se faire remplacer de temps à autre....
 
-Mais un attaché de cabinet, outre un salaire, il est à supposer aussi que cela nécessité des frais de fonctionnement matériel (à charge du budget communal, ou à prélever sur le traitement du bourgmestre ?). Il n'y a plus qu' à espérer que Bourgmestre et attaché ne réclament pas à leur tour l' attribution d'un secrétaire particulier chacun ... Alors là, on sombrerait dans le luxe qui entoure les pachas ... Nous avons de la chance quand même: le bourgmestre ne dispose pas encore d'une voiture de fonction, avec chauffeur ...
 
RoRo
02/09/2008

19:05 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, politique, belgique, communes, capitalisme, cdh, charleroi, courcelles, democratie, medias, mr, presse, romain, silence, television, ucpw, actualite, finances, histoire, hainaut, information, wallonie | |  Imprimer | | |

17/10/2007

17/10/2007: COURCELLES: c' est finalement 90 personnes qui ont signé la lettre collective de Madame Mariette DUJACQUIER dans le cadre de l' enquête "FOREVER PRODUCTS" ...

COURCELLES: c' est finalement 90 personnes qui ont signé la lettre collective de Madame Mariette DUJACQUIER dans le cadre de l' enquête "FOREVER PRODUCTS" ...

COURCELLES: Forever Products et l' action des riverains de La Glacerie, Wartonlieu et de La Motte ...

L' enquête publique "Forever Products" est toujours en cours dans ces trois quartiers de Courcelles-Motte, Glacerie et Wartonlieu .
Elle se terminera obligatoirement ce vendredi 19 octobre 2007, à 10 heures, après 20 mois de silence et de non-information de la population ...
C' est pourquoi les riverains ont réclamé, avec raison, la convocation par le Collège et dans leur quartier, d' une réunion publique d' information et de consultation de la population.
Cette réunion se tiendra effectivement ce mercredi 17 octobre 2007, à 19 heures, dans une classe de l' Ecole de La Glacerie.
Difficile en effet d' ignorer une demande-pétition signée par 191 personnes en quelques jours à peine ...
C' est donc un résultat de l' action mobilisatrice des habitants, obtenue sans l' aide d' aucun média... A part des question orales et autres remarques de passage, le fond du problème n' a toujours pas été débattu en profondeur au sein du Conseil communal ... Les élus attendent quoi exactement pour prendre position ... ?
La réunion devrait donc réussir une importante participation de gens tant les réactions et les inquiétudes sont nombreuses en raison de l' implantation de cette entreprise chimique au beau milieu d' un quartier populaire, aux voies de circulation difficiles, à quelques pas à peine d' une école primaire communale...
Ce dimanche 13 octobre 2007, une lettre collective réunissant 63 signatures supplémentaires sera encore transmise au Collège communal. En voici sa teneur:

"Monsieur le Bourgmestre,
"Mesdames et Messieurs les Echevins,

"Enquête publique "FOREVER PRODUCTS"

"   La première réunion publique a eu lieu à l' Hôtel de Ville le 25 janvier 2006 en rassemblant quelque 80 personnes du quartier.
"   A la suite de cette réunion, vous avez reçu de la part de nombreux riverains des remarques et questions, soit par lettres individuelles, soit par pétitions collectives (des centaines de signatures!)..
"   Pendant 20 mois de silence complet, aucune information, aucune explication, aucune réponse de votre part, ni de "FOREVER, ni de son Bureau d' études.
"   Pourtant, nous restons inquiets, non seulement en raison des actvités chimique de "FOREVER" sur le site, mais aussi et surtout en raison de tout ce qui y entre et y (re)sort par poids lourds entiers, en plein quartier populeux et à quelques pas d' une école communale, à destination de tout le Bénélux, et au-delà ...
"   Le 14 septembre 2007, à 13 heures, un camion-remorque brûlait sur l' autoroute de Wallonie, à l' entrée du Viaduc de Viesville.
"   Ce n' était pas beau à voir: à l' arrivée des pompiers, il ne restait déjà plus qu' une carcasse calcinée, noircie, toujours en flammes. Pourtant, ce camion ne transportait pas des produits nocifs, chimiques, inflammables, toxiques, explosifs, ...
"   Imaginons que ce cas puisse se reproduire lors d' une explosion d' un camion devant la sortie de l' école par exemple ...
"   FOREVER aura 60 emplois, les riverains de La Glacerie risquent d' avoir 60 cadavres ...
"    Les patrons de FOREVER diront :
Nous n' avons rien à voir avec cette explosion, nous respectons toutes les normes actuelles (?) de sécurité, nous avons reçu toutes les autorisations requises, c' est l' entreprise de transport, voir le chauffeur, qui est responsable !!
"    C' est pourquoi nous maintenons notre opposition aux activités chimiques de "FOREVER" et espérons que toutes nos remarques et questions antérieures restent valables dans le dossier.
"    Ce n' est pas la place d' une entreprise chimique en plein milieu de notre quartier quand on songe qu' il n' est même plus permis aujourd'hui de maintenir l' existence sur la place Roosevelt d' une simple friterie, par exemple, car ont vient de découvrir que les friteries traditionnelles nuisent à l' environnement, que des bonbonnes pourraient exploser, causant des incendies, dégâts et victimes...
"   La place de "FOREVER" est ailleurs: sur un zoning, à distances respectables des habitations, avec des voies routières et d' accès modernes et sans entraves ...
"   "FOREVER" est d' autant plus dangereux que d' autres sociétés et entrepôts, pour lesquels il n' y a pas d' enquête, sont également présents et voisins sur le même site ... On n' en parle évidemment pas à la population ...
"   Pourrions-nous également savoir quelle compagnie d' assurances couvre l' entreprise FOREVER et pour quels montants ? Ce simple renseignement nous donnera une idée, une évaluation faite par "FOREVER" elle-même, de l' ampleur des risques encourus ... ???
"   En espérant un avis défavorable du Collège et des autres autorités successives sur ce dossier, nous vous prions d' agréer, Mesdames, Messieurs les Bourgmestre et Echevins, nos sincères salutations.
"   Courcelles, le 06 octobre 2007.


suivent 90 signatures...

RoRo
Enquête Forever Products à COURCELLES-Glacerie et rencontre avec les habitants ....


On le sait depuis le dernier Conseil communal, à la suite de la question orale posée conjointement par les conseillers Clersy et Taquin: la réunion réclamée  par 191 riverains-signataires aura lieu ce mercredi 17 octobre 2007, dans une classe des Ecoles de La Glacerie, pour discuter de l' enquête publique en cours avec les responsables communaux et de Forever...
Le hasard fait parfois étonnamment les choses: le receveur communal est malade. Le Collège convoque une réunion extraordinaire du Conseil communal, le même jour, à la même heure, pour désigner un remplaçant, s'il faut en croire l' information affichée sur le site Ecolo...
C' est donc en grand nombre que nos élus communaux auront la possibilité de venir discuter directement avec les riverains de La Glacerie... puisqu'ils devront se trouver au même moment à deux endroits différents...
C' est sans doute pour être mieux "à l' écoute des Courcellois" ? Peut être que quelques élus de l' opposition s'en étonneront ???

RoRo
De quoi foutre la bisbouille supplémentaire, les Ecolos informent depuis hier sur leur site que la réunion serait convoquée pour ... 20 heures, passant ainsi outre de la convocation officielle adressée aux riverains il y a une dizaine de jours par l' Echevin des Travaux Christian Hansenne qui lui a bien convoqué pour 19 heures comme prévu initialement ...
De plus en plus amusante (ou grave?) l' anarchie actuelle dans la gestion communale courcelloise....
Une preuve supplémentaire: je renvoie à l' article commentaire, publié ce 17 octobre 2007 dans "TANQUE VIVE" par l' Ucpw et relatif à la dernière séance du Conseil communal et aux finances courcelloises. Point de vue que je partage entièrement...
RoRo

11:49 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, presse, communes, ecolo, courcelles, romain, actualite, democratie, ps, mr, ucpw, politique, silence | |  Imprimer | | |

12/10/2007

12/10/2007: COURCELLES, après l' audit INTERNE, aura son audit EXTERNE: C' est quoi les sociétés d' audit ?

COURCELLES, après l' audit INTERNE, aura son audit EXTERNE:  C' est quoi les sociétés d' audit ?

S'il faut en croire ce qui se dit et se propose au Conseil communal, ce qui s' écrit dans "La Nouvelle Gazette", ce que réclame le groupe Ecolo et notre nouvia maïeur (et sans doute aussi l' Ucpw?) , COURCELLES, commune heureuse, pourrait avoir droit à son audit EXTERNE... On s' en dispute la paternité de la proposition parmi nos joyeux élus ...
Pour rappel, un audit INTERNE a déjà eu lieu, commandé par le bourgmestre, paraît-il. C' est lui qui aurait permis de mettre à jour certaines anomalies au point d' entraîner la démission (voire la chute ?) du Président de l' Union socialiste communale et de provoquer ... le ramdam actuel au sein du Ps et du groupe "socialiste" du Conseil communal...
Mené par des fonctionnaires compétents, il est à espérer qu' il n' en aura rien coûté pour les finances communales ... (?), déjà à plat.
Il apparaît cependant insuffisant pour mettre tous nos mandataires d' accord quant aux résultats financiers désastreux de la défunte majorité Ps-Cdh qui a mené les affaires de la Commune de 2000  à 2006.  Et oui, on oublie de rappeler que le Ps était accoquiné pour 6 ans au Psc-Cdh (qui a gagné 1 élu le 8 octobre 2006, on se demande bien pourquoi ?, et qui fait aujourd'hui le gros dos dans l' opposition, face au Mr, autre larron de circonstance) .
A son arrivée au pouvoir, Alex SOEUR aura dû constater que les caisses communales étaient vides pratiquement. Plus de fric, je comprends son désir d' en savoir un peu plus, en sus de la propagande électorale du Ps... servie dans nos boîtes aux lettres !
Mais, ça ne suffit pas: un audit EXTERNE devrait être commandé. L' ennui: il en couterait 75.000 euros à la Commune  (3 millions de fb !)... C' est pas rien !
Car, je suppose que de tels audits ne sont pas menés par des fonctionnaires et/ou mandataires de l' Etat, des Régions, des communes, mais que l' on s' adresse généralement à des sociétés PRIVEES d' expertises financières et administratives (?), hautement "spécialisées".
Ces experts, qui se déplacent, qui viennent mettre le nez, pendant des heures, des jours, des semaines, des mois, dans les affaires et la comptabilité, des entreprises privées ou publiques, des asbl, des communes, des sociétés de logements et/ou sportives, de toutes les institutions publiques, doivent coûter un  "osse" et leurs bureaux doivent réaliser en ce moment des affaires en or ...
Qui n' a pas son audit ? Qui veut son audit ? Qui propose un audit ?
C' est devenu une mode: Ecolo vient encore de proposer un audit pour examiner la gestion de l' Enseignement provincial en Hainaut ...
En ce moment, quand un parti "démocratique" de l' opposition veut mettre en difficultés un autre parti "démocratique" de la majorité, il propose  un audit ... A tort ou à raison ? Dans certains cas oui, dans d' autres non !
On y trouve quoi dans certains cas, dans les conclusions de l' audit ?: une mauvaise gestion, des tripotages budgétaires, le constat du mauvais rendement de certaines taxes insuffisamment rentables, des agents en surnombre, des subsides injustifiés et octroyés par générosité orientée politiquement et parfois, on met la main sur l' un ou l' autre mandataire et/ou fonctionnaire qui s' est copieusement arrosé et/ou favorisé...
Résultats: c' est l' électeur_contribuable_consommateur qui passe au presse-citron...
RoRo


 Envoyez vos réactionsréagirImprimerimprimerEnvoyer par e-mailenvoyer

lundi, 12 avril 2004, 8h51


C'est pas la crise pour tout le monde [partie 7] • Comment les sociétés d'audit contrôlent les comptes... et organisent la fraude

Quatre firmes se partagent le marché mondial de l'audit. Elles sont chargées de contrôler la régularité des comptes des sociétés. Une commission sénatoriale américaine a montré qu'en réalité, elles vendent elles-mêmes à leurs clients des techniques de fraude.

Henri Houben
14-04-2004

Scène quotidienne à New York. Il fut un temps où les impôts servaient à redistribuer les richesses. Du moins, c'était l'argument officiel. Aujourd'hui, on voit l'inverse: la taxation est utilisée pour aggraver les déséquilibres de revenus. Et la fraude en est un moyen essentiel. (Photo Solidaire, Roland Teirlinck)


«La vente de produits fiscaux potentiellement abusifs ou illégaux est devenue une activité lucrative aux Etats-Unis. Et certaines entreprises professionnelles, comme les sociétés d'audit, les banques, les sociétés de conseil en investissements et les firmes de loi sont des participants majeurs dans la vente massive de ces produits fiscaux génériques à de multiples clients.».

Cette citation n'est pas la conclusion d'un rapport d'une quelconque organisation altermondialiste fustigeant l'évasion fiscale aux Etats-Unis. Elle est issue du document officiel d'une commission sénatoriale américaine mise sur pied suite à la retentissante banqueroute d'Enron, qui avait révélé le laxisme de la société d'audit Arthur Andersen (aujourd'hui liquidée). La commission a enquêté un an sur les pratiques des sociétés d'audit. Ce qu'elle a découvert dépasse tout ce qu'on pouvait imaginer.

Etant donné la diversité des opérations, la commission sénatoriale s'est concentrée sur une seule société, KPMG, la prenant comme cas particulier.

Première constatation de la commission: KPMG a un département dont le but est de créer des produits fiscaux. Officiellement, il s'agit de livrer des conseils sur les taxes aux différents clients qui le demandent. Dans la réalité, ce sont des procédés sophistiqués (lire p. 11) pour échapper à l'impôt qui sont vendus de façon agressive.

KPMG et ses principaux dirigeants savent que ce sont des opérations soit illégales, soit abusives (c'est-à-dire dont le but n'est pas de créer une nouvelle activité, mais seulement de ne pas payer les taxes). Néanmoins, ils ne les présentent pas pour vérification aux organismes publics de contrôle. Et ils ne s'en soucient finalement que fort peu car dans les cas où ces infractions sont jugées, les sanctions sont faibles.

Les clients de KPMG signent une clause
de non-divulgation

KPMG fait signer une clause de non-divulgation aux clients. Ce qui alimente certainement les suspicions sur la manoeuvre. Celle-ci implique la société d'audit (KPMG), une société de conseil en investissements, une ou plusieurs banques et un cabinet d'avocats, qui confirmera au besoin la légalité des opérations. Tous sont dans le coup. Et KPMG approuvera les comptes comme société d'audit. Le tour est joué pour les obligations légales. Ce, moyennant une commission versée par le client à tous ces participants dans l'évasion fiscale.

Mais les organismes de contrôle de l'Etat ne vont pas rester dupes longtemps. Seulement, ils doivent prouver leurs allégations. Ce qui demande des investigations d'autant plus fastidieuses que le montage financier est complexe, impliquant de nombreuses sociétés, souvent même des firmes «écrans», installées éventuellement dans des paradis fiscaux.

Dès que le processus d'enquête est enclenché, KPMG nie tout en bloc et refuse de donner les documents nécessaires à l'organe de contrôle. La société d'audit fait tout ce qui lui est possible pour entraver la procédure.

Et quand finalement le jugement est prononcé et condamne l'opération, KPMG arrête la vente de son produit et le change légèrement. De cette façon, cela apparaît comme un nouveau produit, demandant une nouvelle investigation de l'organisme de contrôle.

Le plus grand redressement de l'histoire des Etats-Unis

En même temps, KPMG continue de se donner une image d'intégrité et de pureté pour ses différents clients. Dans son rapport 2003 et malgré les interrogations de plus en plus nombreuses des instances publiques, elle n'hésite pas à écrirequ'elle voit le fait d'avoir des clients prestigieux «comme la confirmation de notre intégrité».

La commission d'enquête a pu mettre la main sur des documents internes de KPMG qui démontrent le double langage de ses dirigeants.

KPMG est, par exemple, la société d'audit de Xerox. Or, cette multinationale de la photocopie a dû réaliser le plus grand redressement comptable de l'histoire des Etats-Unis. L'organisme de contrôle boursier, la SEC (Standard Exchange Commission) a déclaré que KPMG avait aidé Xerox à gommer 3 milliards de dollars de ses résultats entre 1997 et 2000. Le géant du matériel de bureau a payé, en 2002, une indemnité de 10 millions de dollars à la SEC, soit la plus grande sanction jamais commise dans la fraude comptable américaine. Et six directeurs ont dû verser 22 millions de dollars comme pénalité.

«La fraude fiscale est une véritable
industrie de masse»

Ceci, c'est pour KPMG. Mais les autres sociétés d'audit ont des pratiques identiques. Les produits fiscaux sont vendus aussi massivement. Ils impliquent d'autres banques, d'autres entreprises de conseil en investissements, d'autres sociétés d'avocats. Et ils sont tout autant illégaux ou abusifs. Ce qui pousse la commission d'enquête à cette conclusion: la fraude fiscale est une véritable industrie de masse aux Etats-Unis.

L'organisme de contrôle a établi des estimations d'après les investigations qu'il mène. En ne prenant en compte que les grandes firmes, soit celles qui ont des actifs supérieurs à 250 millions de dollars, les affaires en cours montrent une évasion fiscale d'environ 33 milliards de dollars, essentiellement sur la période de 1993 à 2002. Mais ce qui n'a pas encore fait l'objet d'enquête pourrait révéler une fraude portant sur 52 milliards. Ce qui fait un manque à gagner pour les impôts américains de 85 milliards de dollars.

De 1993 à 1999, le montant éludé s'élève en moyenne entre 11,6 milliards et 15,1 milliards de dollars par an. En comparaison, la somme totale des profits avant impôt en 2002 se chiffre à 904 milliards de dollars, sur lesquels sont prélevés 195 milliards de taxes. Dès lors, la fraude correspond à 6, 7 ou 8% du total des impôts. Et, encore, ceci est sans doute une sous-évaluation étant donné que les mesures sont prudentes et se fondent sur une définition stricte de l'évasion fiscale.

Il est particulièrement scandaleux qu'en même temps, le gouvernement américain - comme d'autres dans le monde, en particulier en Europe - lance des réformes fiscales qui avantagent surtout ceux qui disposent de véritables fortunes, ceux qui peuvent le plus facilement éluder l'impôt. En même temps, il réduit les dépenses sociales en faveur des plus démunis. Cette affaire fiscale est matière à inégalités sociales.

Il fut un temps où les impôts servaient à redistribuer les richesses. Du moins, c'était l'argument officiel. Même si c'était relatif, cela avait un certain fondement. Aujourd'hui, on voit l'inverse: la taxation est utilisée pour aggraver les déséquilibres de revenus. Et la fraude en est un moyen essentiel.

> Top

L'audit: une mission publique accomplie par le privé

- Cliquez sur le dessin pour l'agrandir -


Qu'est-ce que l'audit? Qui sont les «Big Four»? Que faire pour combattre la fraude?

Une société d'audit est une firme qui vérifie, au nom des autorités publiques, les comptes des entreprises. Il s'agit de voir si leur manière de procéder correspond bien aux normes comptables et à la légalité. Mais les sociétés d'audit sont privées. Ce sont des associations qui, à côté des activités d'audit, vendent également des conseils en tout genre.

Le monde de l'audit est extrêmement concentré. Il y a peu, cinq firmes géraient l'essentiel de la vérification comptable à l'échelle internationale: Arthur Andersen, PricewaterhouseCoopers, Ernst & Young, Deloitte & Touche et KPMG. C'étaient les Big Five.

Avant que la faillite d'Enron n'éclate. Une banqueroute où la société d'audit, en l'occurrence Arthur Andersen, a laissé faire les fraudes comptables. Ainsi, Enron plaçait une partie de sa dette dans des sociétés contrôlées par ses employés et, de cette façon, présentait des chiffres continuellement en progression pour bénéficier de l'appui de la Bourse. Arthur Andersen, également impliquée dans les problèmes de Worldcom et de Vivendi, a été liquidée, malgré ses 85.000 salariés au niveau mondial. Restent les Big Four.

KPMG est donc une de ces firmes. Géante, elle emploie 100.000 personnes (dont 1.000 en Belgique) et a un chiffre d'affaires de 12,2 milliards de dollars pour 2003, répartis en 5,7 milliards pour les activités d'audit, 3,3 milliards pour les avis sur les impôts et 3,1 milliards pour les autres conseils.

KPMG est une société d'associés, de droit suisse, mais dont le siège central est basé à Amsterdam. Elle a pour client des entreprises tels que Intel, Xerox, Bayer, BP ou des banques comme la Deutsche Bank et la Morgan Chase. Un symbole de la mondialisation.

Les sociétés d'audit aident les entreprises clientes à falsifier leurs comptes pour, selon les cas, hausser artificiellement le résultat bénéfice afin de soutenir le cours en Bourse (comme pour Enron) ou, à l'inverse, pour réduire leur bénéfice imposable. Les produits incriminés par la Commission d'enquête sénatoriale américaine ayant enquêté sur KPMG (voir page 10) font partie des revenus de la section «taxes» du groupe d'audit et sont parmi les plus populaires de ce département.

Comment l'Etat
pourrait combattre
la fraude fiscale?

Dans ces conditions, on comprend que les dirigeants d'entreprise ne soient pas de chauds partisans de la transparence financière. Ce qui est moins normal, c'est que les gouvernements continuent, contre vents et marées, à refuser cette transparence.

Pourtant, la forte concentration internationale des sociétés d'audit montre qu'un contrôle à grande échelle des transactions des multinationales serait possible. Il s'agirait d'abord de séparer complètement les activités de conseil aux entreprises et l'audit: il est en effet aberrant qu'une société contrôlant les comptes d'une firme soit aussi celle qui la conseille. Mais plus fondamentalement, les missions d'audit devraient être exclusivement accomplies par des sociétés publiques et non plus par des groupes privés. Que faut-il de plus que la démonstration de leurs agissements frauduleux par une commission sénatoriale américaine pour leur retirer de telles compétences?

Evidemment, une lutte efficace contre la fraude implique encore d'autres mesures. Par exemple: augmenter les moyens et le personnel des organismes de contrôle fiscal (comme l'Inspection spéciale des impôts en Belgique), renforcer les pouvoirs de contrôle du personnel sur les entreprises via le conseil d'entreprise, rendre publics les documents comptables et fiscaux des entreprises (comme le sont actuellement les seuls comptes annuels) et, bien sûr, lever le secret bancaire. Car une série de transactions des firmespassent par les banques. La levée du secret bancaire assurerait donc la «traçabilité» des opérations financières des entreprises.

> Top

Une construction financière complexe

Petit aperçu (en plus simplifié) d'un des procédés créés par les sociétés d'audit, dont KPMG, pour échapper à l'impôt.

Prenons un capitaliste qui doit payer des impôts sur un revenu de 10 millions de dollars. Il est approché par KPMG et par une société d'investissement liée à cette dernière. Ceux-ci proposent leur produit.

Le capitaliste va d'abord créer une société A grâce à un apport en capital de 700.000 dollars. Ceci correspond à 7% du montant qui doit échapper à l'impôt.

La société A demande un crédit à une banque, qui est dans le coup, pour 25 millions de dollars. Celle-ci pratique un taux supérieur au marché, par exemple 16%, et ajoute un crédit de 10 millions, soit le montant qui doit échapper au fisc. Cela fait donc 35 millions.

Avec cet argent, la société A crée une nouvelle firme, la société B, dont elle apporte 90% du capital. Les 10% restants sont avancés par la société d'investissement qui avait approché le capitaliste.

Une série de transactions sont réalisées et, en fin de compte, la société d'investissement décide de se retirer de la firme B, entraînant la dissolution de celle-ci. La société A se retrouve avec une perte qui doit correspondre aux 10 millions devant échapper à l'impôt. Comme elle appartient au capitaliste, celui-ci déclare la perte de 10 millions, ce qui lui permet de ne pas devoir payer d'impôt sur ce montant. Pour un taux de 40%, cela lui fait un gain de 4 millions.

Il doit verser la commission aux différents partenaires: en général, 2,75% pour la société d'investissement, 1,25% pour la société d'audit (KPMG), 1,25% pour la banque créditrice et une somme qui peut se monter à 50.000 dollars (ou davantage) pour le cabinet d'avocats contacté par KPMG afin d'assurer la légalité de l'opération. Evidemment, KPMG en profite aussi pour approuver les comptes.

Finalement, ces différentes sociétés empochent 1,8 million. Le capitaliste, lui, gagne 4 millions moins 1,8 million et moins sa mise de 0,7 million. Soit 1,5 million.

> Top

Et en Belgique?

La Belgique est-elle épargnée par l'action frauduleuse des sociétés d'audit? Il est permis d'en douter puisque ce sont les quatre mêmes sociétés qu'on retrouve partout dans le monde. Il suffit d'examiner qui audite la plupart des sociétés du Bel 20 (qui font référence à la Bourse de Bruxelles). On retrouve les incontournables Ernst & Young (Almanij, Barco, Belgacom, KBC, Mobistar), PricewaterhouseCoopers (Dexia, Fortis, Omega Pharma, Umicore), Deloitte & Touche (Bekaert, Cofinimmo, Delhaize, Electrabel, GBL, Solvay) et KPMG (Agfa-Gevaert, Colruyt, Interbrew)

KPMG est aussi l'ancien auditeur des comptes de Lernout & Hauspie (L&H), la société de technologie vocale d'Ypres à l'origine d'un scandale du type de celui d'Enron. Aujourd'hui, un tribunal de Boston exige que KPMG livre ses documents de travail relatifs à l'audit de L&H. KPMG refuse, se retranchant derrière le secret professionnel. Qu'a-t-elle à cacher?



 

21:31 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, actualite, belgique, communes, politique, capitalisme, democratie, presse, silence, ps, mr, cdh, ecolo, ucpw, hainaut, charleroi | |  Imprimer | | |

09/10/2007

09/10/2007: COURCELLES: le Conseil communal du 04 octobre 2007: fatigant pour tout le monde ...

COURCELLES: le Conseil communal du 04 octobre 2007: fatigant pour tout le monde ...

Le Conseil communal de COURCELLES s' est réuni le jeudi 04 octobre 2007.
Rien de bien saillant n' en est sorti.
Certains parmi le public disent de plus en plus: "C'est Bouglione, c' est du cinéma ... !"
Moi, je dis tout simplement: c' est le ronronnement collectif habituel entre les représentants des partis pseudo-démocratiques, dont certains représentants se grattent pour se faire rire. Que pourraient-ils encore offrir ou promouvoir de neuf, de progressiste ... ? C' est l' usure d' un système dans 589 communes du pays ...
Je relèverai donc à peine quelques actes et décisions qui nous concernent directement dans notre vie de tous les jours ...

LE FN SE RÉTRÉCIT:
Résultats des bisbouilles internes et démêlés du Président du FN avec la Justice, Monsieur Roland Goffin jette l' éponge à Courcelles (A Charleroi, depuis le 8 octobre 2006, une conseillère a déjà fait de même..., pour rappel). Il annonce qu' il a remis sa carte au Fn et qu' il siégera désormais comme conseiller indépendant ... Il n' est plus en phase avec la gestion et les idées (?) du parti ... Du coup, certains le voient déjà se reconvertir et entrer dans un parti "démocratique" du capitalisme...
Le groupe Fn ne compte donc plus que 2 conseillères qui, sans grande expérience politique, ne feront guère le poids au sein du Conseil ...
Sale coup pour le parti et pour ces 10% d' électeurs déçus pour la plupart et qui ont bêtement voté à Courcelles pour ce parti raciste d' extrême-droite, en disant "Avec eux, ça va changer ...!".
C' était en effet Monsieur Goffin qui avait tiré la charrette procédurière et s' était tapé tout le boulot éléctoral pour faire entrer ce parti au Conseil, obtenant 3 élus, on se demande bien pourquoi et comment ...
En attendant, avec Monseiur Goffin (sorti du Fn) et Monsieur Cigna (exclu du Mr), nous voilà désormais avec 2 conseillers indépendants... Mais indépendants de quoi, en fait ? A mon avis, dans les 5 ans à venir, nous risquons de voir encore d' autres bouleversements qui cadrent, évidemment, en 'démocratie', avec la volonté exprimée dans l' isoloir par bien des électeurs ...

ADMINISTRATEUR de "A CHACUN SON LOGIS" ?
Il fallait désigner 10 administrateurs, élus ou non-élus, présentés par les groupes politiques, pour représenter la Commune de Courcelles dans la société de logement social.
Bizarre, bizarre: suivant une certaine clé de répartition "démocratique", concocté en haut - lieu,
-le Ps, 12 conseillers sur 29 (grand perdant des communales !), a droit à 6 administrateurs (la majorité absolue ...!)
-le Mr, 5 élu sur 29 (il a déjà perdu des plumes en la personne de Cigna!), a droit à 2 administrateurs...
-l'ensemble de l' opposition, 12 élus sur 29, a droit à 2 administrateurs (1 Psc-Cdh, 1 Ecolo)...
Le Fn (3 élus) n' a droit à aucun représentant, car ce n' est pas un parti démocratique ...
Effectivement, un raciste ne peut être un démocrate, même s' il a été démocratiquement élu.... Un "stalinien" ne peut être qu' un dictateur ... Un partisan, intégré de la dictature capitaliste, qu' il soit Ps, Mr, Cdh ou Ecolo, ne peut être qu' un "démocrate" auto-proclamé ... C' est à mourir de rire !
Un peu de retenue et une meilleure connaissance de l' Histoire, chez tous ces "démocrates" ronronneurs, ne ferait pas de mal... Pour être "démocrate", il suffit de faire allégeance au capitalisme pur ou mou. Dans ce cas, le groupe parlementaire est même largement subventionné par les institutions fédérales et régionales, avec le fric des contribuables, et les médias "sécurisés" sont à ses bottes...
Donc 8 administrateurs Ps-Mr, 2 administrateurs pour toute l' opposition réunie Cdh, Ucpw, Ecolo, Indépendants, Fn ... Ca, c' est de la "démocratie" ... !

"FOREVER PRODUCTS" à La Glacerie:
La fond du problème n' a toujours pas été examiné en profondeur, ni débattu, par le Conseil.
Certains, vite contents, y voient une bonne affaire du fait que la Société Forever met ses dossiers en ordre, même si pas mal de riverains verraient avec bonheur Forever aller mener ses activités chimiques ailleurs, au sein d' un zoning approprié, par exemple ...
Monsieur Clersy (Ecolo) et Madame Taquin (Mr) ont posé une question orale: à savoir si une réunion publique d' information des riverains serait convoquée effectivement par le Collège AVANT la clôture de l' enquête publique comme le réclame une pétition des habitants comportant 191 signatures, réunies en quelques jours. Elle sera convoquée, après 20 MOIS DE SILENCE, pour le 17 octobre 2007, a 19 heures, dans une salle des Ecoles de La Glacerie. La première réunion a eu lieu à l' Hôtel de Ville le 25 janvier 2006, même si l' Echevin Hansenne, sans doute pris par la fatigue, a affirmé que c' était en novembre, sans d' ailleurs préciser de quelle année ...
Cette réunion n' aurait pas été convoquée, s'il n' y avait pas eu l' opposition et la mobilisation des riverains, car évidemment la procédure, voir Monsieur Soeur selon "La Nouvelle Gazette", ne les y oblige plus ...

LES FRITERIES, place Roosevelt, c' est fini !
En 67 ans, j' ai toujours connu 1 ou 2 friteries sur la place du Trieu...
C' est fini: en haut-lieu, on a subitement découvert que les "baraques à frites" ne cadrent plus avec l' environnement, que des bonbonnes peuvent exploser, que les friteries peuvent s' enflammer ...
Bref, dans la pratique, elles ne peuvent donc plus être construites qu' en dur, en sites propres, voir des sites aménagés et mis en soumission (comme à Charleroi) que par les communes elles-mêmes dans les faits ...
Bref, c' est la place du Trieu, qui avec le "Festival aux Moules" parti à Chappelle-Godarville, se vide un peu plus, sans que cela ne chagrine aucun de nos élus qui ont décidé, au point 11 de l' ordre du jour, de l' expulsion de la friterie "pour occupation illicite du domaine public...". Bof ! Il faut vivre avec son temps ...

LA "GESTION COMMUNALE":
Elle se poursuit. Au point 20.02.a), le conseiller communal Ecole Christophe Clersy a interpellé pratiquement pour rien sur "la situation politique communale".
Pas de problème: le maïeur restera en place malgré les tirages dans son groupe politique, le Ps. Les 3 échevins Ps, dont le médiateur demande la démission, ne le feront pas. Ils restent bien à leur place, dans leurs fonctions. Et l' ambiance serait même meilleure qu' avant au sein du Collège. Leur retirer leur signature? Au fond, c' est complètement idiot, il faudra continuer à les payer pour ne plus rien foutre. Et les autres échevins devront se répartir leur boulot. Alors, autant qu' ils continuent à boulotter... D' autant que les 3 échevins, jurent qu' ils n' ont fait que leur travail au service du populo...
Des problèmes au Ps?  On va surmonter cela ... A moins que le judiciaire ne vienne pertuber tout cela ...?
Tout au juste, on discute encore sur les finances et la manière d' interpréter comptes et budgets. La majorité a approuvé le compte communal 2006. Dans le public, on se demande toujours si le déficite du compte est celui de l' année 2006 ou le déficit cumulé de tous les exercies annuels de la Commune depuis 1830. C' est mon cas, car je n' ai pas bien compris. Nos conseillers eux ont des façons divergentes d' interpréter et comprendre tout cela. L' ex-échevin de finances Pol Quériat verrait même le déficit prévu virer au boni.
Ce que je sais, c' est que le budget communal 2008 n' existe toujours pas, que la commune vit, en octobre 2008 (du jamais vu !), sous le régime des douzièmes provisoires, que la taxe à l' Ipp a déjà vu sa part communale augmenter de 10% (Les "chers" électeurs constateront cela sur leur facture de l' an prochain... en attendant tout le reste).
Présent en séance, l' actuel receveur communal et très mal pris, est venu expliquer ses difficultés de gestion informatique et expliquer en fait qu' au compte 2006, il n' a fait qu' enregistrer les droits constatés... C' est-à-dire les recettes et dépenses réelles sur lesquelles la Commune peut effectivement compter par rapport aux prévisions budgétaires prévues par le Conseil antérieurement...
RoRo

00:43 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, courcellles, romain, histoire, actualite, presse, silence, politique, ps, mr, cdh, fn, ecolo, ucpw, democratie, communes | |  Imprimer | | |

20/09/2007

20/09/2007: Forever - Courcelles-Glacerie: l' enquête publique est désormais ouverte: Disons Non à Forever ! ...

Forever - Courcelles-Glacerie: l' enquête publique est désormais ouverte: Disons Non à Forever !


Cette fois, ça y est mes ami(e)s: l'enquête publique visant à accorder l' autorisation de catégorie 1 à la multinationale Forever est ouverte: courez vite lire les affiches officielles apposées rue de La Glacerie. Vous avez jusqu' au 19 octobre 2007 pour faire valoir vos remarques, vos oppositions. Après, il sera trop tard.
Vos oppositions, il y a de quoi: de gros travaux sur tout le côté pair de la rue sont prévus pour 6 mois. Les panneaux d' interdiction d' arrêts et de stationnements sont déjà placés... Ils deviennent très pressés tout d' un coup...
Pour le reste, il se confirme que Forever est bien une entreprise chimique hautement dangereuse. Visant l' entreposage, la manutention de produits vendus à usage domestique et/ou industriel, non seulement au plan local, régional, national, mais dans tout le Bénélux et  au-delà. L' entreprise demande ainsi l' autorisation d'extension.
On va y trouver quoi ?: 4 m3 de produits comburants, 199 m3 de substances dangereuses pour l' environnement, 200,657 m3 + 233 m3 de substances corrosives ou irritantes, 55 m3 de peintures, - 1 tonne de produits dangereux, 28 cuves de stockage de produits chimiques, 5 chaudières de 1.355 kw, 720 m3  + 236 m3 de liquides inflammables de deux catégories, 152 m3 de substances toxiques...
Il s' agit donc bien de produits chimiques, d' aucuns toxiques, d' autres inflammables, dangereux pour l' environnement et sans doute explosifs dans certains cas.
Et tout cela dans un quartier populeux, à circulation plus que difficile pour des poids lourds, à 150 - 200 mètres d' une école communale.
Il faut donc dire NON, s' organiser pour empêcher cela. Une première étape: quel avis va donner le Collège ?
Le moment est en tout cas venu pour les riverains de s' organiser :
-placer nos affichettes disant à FOREVER d' aller faire cela ailleurs (il y a des zonings pour cela)
-sortir de nouvelles pétitions massives, collectives et/ou individuelles.
-réclamer sans tarder du Collège qu' il convoque dare-dare une réunion publique: non pas à 18,30 hrs, mais à 19,30 hrs - 20 hrs. Non pas à l' Hôtel de ville, mais dans une classe des Ecoles de La Glacerie, pour permettre au maximum de riverains d' être présents.
Souvenez-vous, l' actuel maïeur prétendait il y a à peine un an, qu' il serait avec le Ps, enfin à l' écoute de la population...
Que vont faire également les échevins et élus des autres partis présents au Collège et/ou Conseil communal.
Pour ce qui me concerne personnellement, avec le Ptb+, je reprends la campagne d' opposition résolue à cette autorisation et à la poursuite de telles activités à La Glacerie. Toutes les aides et initiatives d' autres personnes et/ou riverains seront les bienvenues ... Nos moyens étant limités, recopiez déjà cette première info, si vous le pouvez ... Merci !
Un premier piège à déjouer: "ils" vont bien sûr assurer que toutes les mesures de sécurité sont prises... Jusqu' au jour où l' on s' aperçoit que la sécurité 100%, cela n' existe pas... Et nous serons une fois de plus mis devant des faits accomplis, au nom de l' emploi ... et des intérêts d' une multinationale...
Roger ROMAIN
20/09/2007
Courrier antérieur:
-------- Message original --------
Sujet: Réf. : CoDiff: Forever - Courcelles-Glacerie
Date: Thu, 9 Aug 2007 08:47:19 +0200
De: Muriel.Matthys@COURCELLES.BE
Pour :: Romain <roger.romain@skynet.be>
Copie à :: Veronique.Gontier@COURCELLES.BE
Forever - Courcelles-Glacerie: le dossier avance, avance, avance, et ... pendant tout ce temps la société poursuit ses activités comme si de rien n' était  ! Pourquoi donc se presser ... ???
RoRo



Monsieur Romain,

En novembre 2006, les services de la Région Wallonne DPA nous ont informés que le dossier introduit par la société Forever  était incomplet.

Suite à ce courrier , l'Administration a demandé à la Société de fournir les compléments.

En mai 2007, rappel était fait à la Société afin de savoir où en était son dossier.

Le responsable de la société est en train de collationner les documents manquants  car tous ces documents doivent être fournis en une seule fois.

Bien à vous
A votre service.


Muriel MATTHYS
Service Environnement
Administration Communale
Avenue Jean Jaurès, 2
6180 COURCELLES
Tél.: 071/46 69 31
Fax. : 071/ 46 99 87




Romain <roger.romain@skynet.be>

08/08/2007 19:47

       
        Pour :        "courcelles-Veronique.Gontier" <Veronique.Gontier@COURCELLES.BE>
        cc :        
        Objet :        CoDiff:                  Forever - Courcelles-Glacerie



Chère Madame,
Si depuis la mémorable réunion publique de quelque 80 riverains, réunis à l' Hôtel de Ville de Courcelles le 25 janvier 2006, vous possédez des éléments nouveaux, je vous serais très reconnaissant de bien vouloir m' en aviser.
Car de très nombreux habitants de La Glacerie me font part de leur étonnement quant aux lenteurs et le manque d' informations qui entourent ce dossier.
Forever en plein milieux d' un quartier populeux et à quelque 200 mètres à peine d' une école primaire communale ..., c' est pourquoi je compte réagir de nouveau dans les prochaines semaines auprès de la population. UNE ANNEE S'EST DE NOUVEAU ECOULEE DEPUIS VOTRE COURRIER REPRIS CI-DESSOUS ... ET TOUT LE MONDE IGNORE SI FOREVER REPOND AUJOURD'HUI AUX CONDITIONS DE SECURITE OU NON. Il semble d' ailleurs aussi que la procédure d' informations de la population prévue par la législation en vigueur ne semble guère respectée, ou du moins que certains prennent le temps "nécessaire" à bien des niveaux de responsabilités...
Merci de votre bienveillance et de votre vigilance !
Roger ROMAIN
a/conseiller communal.

 
----- Original Message -----
From:
Veronique.Gontier@COURCELLES.BE
To:
roger.romain@skynet.be
Sent: Friday, August 18, 2006 2:25 PM
Subject: FOREVER PRODUCTS


Monsieur Romain,


Faisant suite à votre visite, j'ai collecté quelques informations relatives à la demande de permis de la société Forever products.


Il n'y pas de délai spécifique à respecter entre l'étude d'incidence sur l'environnement et l'introduction de la demande de permis de classe 1, cette information nous est confirmée par la Division de la Prévention et des Autorisations de la Région Wallonne à Charleroi.


Le dossier de demande n'est pas encore introduit à la Commune, la Police de l'Environnement de Charleroi en a été avertie et va contrôler la bonne évolution du dossier.


A votre service.


Véronique GONTIER
Commune de Courcelles,
Eco-conseillère & Responsable Energie
Téléphone :  071/46.99.24
Téléfax       : 071/46.99.87
 

18:58 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : democratie, ecolo, presse, ps, actualite, belgique, capitalisme, charleroi, courcelles, romain, histoire, communes, elections, environnement, hainaut, silence, politique, ptb, resistance, ucpw | |  Imprimer | | |

20/02/2007

20/02/2007: Courcelles: A CHACUN SON LOGIS : une belle avancée dans la défense des locataires !

 

A CHACUN SON LOGIS : une belle avancée dans la défense des locataires !

 

Je rappelle encore une fois que les arriérés, contrairement à ce qui a été avancé par « A Chacun son Logis », ne portent pas sur 5 ans, mais bien sur 6 ans.

Les locataires ont reçu une note récapitulative, à laquelle était jointes les notes années 2000, 2001, 2002, 2003 , 2004 ET 2005 . Cela fait bien 6 années : 2000 et 2005 étant inclus, l’ année 2006 et les suivantes restants d’ ailleurs à couvrir. Il y a même lieu donc de croire que les tarifs des charges supplémentaires vont être réadaptées en conséquence vers le haut pour les années à venir. Très chère l’ entretien des chauffe-eau et des plantations (il faudrait d’ ailleurs se mettre d’ accord sur ce dont il s’ agit !) à COURCELLES, car les plantations et chauffe-eau sont le point essentiel des charges réclamées !

Avec une véritable union à gauche, et avec les locataires, il faut et on peut gagner cette bataille.

La nécessité de relancer le logement social, à Courcelles et ailleurs, est une évidence. Il suffit de distribuer des tracts dans les cités pour se rendre compte de leur délabrement prononcé, de la vétusté, des négligences d’ entretien, de l’ appauvrissement, d’ un climat de laisser-aller qui atteint de moral.

Van Cau et Di Rupo ont trouvé des centaines de millions d’ euros dans le cadre du Plan Marshall pour venir en aide une fois de plus aux patrons des multinationales capitalistes. Il est urgent de défendre un plan Marshall pour venir en aide au logement social et aux communes wallonnes.

Relancer la construction, entretenir nos communes, nos services publics, développer l’ aide sociale, les loisirs, … cela crée aussi de l’ emploi. Des maisons, en bon état, cela se loue, cela se (re)vend, les sommes investies finissent par rapporter financièrement en en terme d’ emplois. Ce n’ est pas de l’ argent perdu !

RoRo

 

 

 

De : Perfecto Denis [mailto:denis@perfecto.be]
Envoyé : lundi 19 février 2007 20:46
À : roger.romain@skynet.be
Objet : A chacun son logis

 

Chèr Mr Romain,

N’ayant pas pu consulter mes mails avant ce lundi soir, je viens seulement de découvrir l’avancée du dossier “A chacun son logis”.

Et quelle avancée!!! En plus du reportage RTL, ci-joint/ci-dessous vous trouverez les articles de la DH et Nouvelle gazette traitant également de l’affaire.

Suite au projet d’interpellation que j’avais fait parvenir à Mr Clersy ce vendredi soir, mais également au fait que Mr Tangre avait  également été interpellé par des locataires de son côté, notre interpellation au Conseil de ce lundi 26 février est devenue commune aux groupes ECOLO-UCPW.

Les faits que vous avanciez ont bel et bien été confirmés. Vu la tournure actuelle de l’affaire dans le sens voulu, il ne me semble plus nécessaire de nous rencontrer ce mercredi soir comme convenu au téléphone.

Vous trouverez ci-joint l’ordre du jour du Conseil en attendant de vous envoyer l’interpellation “A chacun son logis” dès que je serai en possession de la version finale que je devrais recevoir encore aujourd’hui.

Au plaisir de vous rencontrer lors de la prochaine séance du conseil, et en espérant que les locataires obtiendront gain de cause, ce dont je ne doute plus, veuillez recevoir, Mr Romain mes salutations distinguées.

Cordialement

Denis THIRY
Locale ECOLO Courcelles
0495933319

------ Message transféré
De?: "CLERSY Christophe" <christophe.clersy@ecolo.be>
Date?: Mon, 19 Feb 2007 09:39:32 +0100
À?: "Tim Kairet" <timkairet@online.be>, <denisthiry@belgacom.net>, "Denis THIRY" <denis@perfecto.be>, "MEERHAEGHE Isabelle" <Isabelle.MEERHAEGHE@ecolo.be>

* LA DERNIÈRE HEURE *

---

Chacun son Logis à la charge

Les locataires de la société de logements sociaux se voient réclamer des charges des cinq dernières années

COURCELLES Douche froide pour les locataires de la société coopérative de logements sociaux Chacun son Logis à Courcelles : ils viennent de recevoir un courrier portant à leur connaissance le nouveau décompte des charges et celui-ci est plutôt salé... parce qu'il porte en fait sur les cinq dernières années.

Selon le parti d'opposition de l'Union Communale Progressiste et Wallonne (UCPW), cette démarche est purement illégale. Le groupe du conseiller communal Robert Tangre invite d'ailleurs les locataires à refuser de payer et à se joindre à une action en justice : "La moyenne des sommes réclamées se situe entre 500 et 100 euros alors que la toute grande majorité des locataires sociaux ont des revenus proches du minimum vital : c'est inadmissible ! La société est incapable dans ses courriers de dire sur quelle base juridique est fondé ce calcul astronomique. Pire, l'article du code civil sur lequel se base la direction pour réclamer le réajustement de ces charges est sérieusement remis en doute par l'avocat que nous avons chargé du dossier" explique Robert Tangre. Le code wallon du logement impose en effet un décompte annuel des charges mais ne prévoit pas un tel rétroacte sur cinq années : "la demande serait dès lors en partie prescrite selon notre avocat" précise encore notre interlocuteur. Ce point concernant des charges trop faibles par rapport au prix vérité avait été soulevé par l'audit commandité par la SWL.

V. D.

http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=685812
<http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=685812>

---

 
Christophe CLERSY,
permanent régional ECOLO Charleroi-Thuin
conseiller communal
ECOLO à Courcelles
Tél. : 071 / 23 80 20
Fax : 071 / 23 80 29
GSM : 0476 / 86 87 57
E-Mail : christophe.clersy@ecolo.be
<mailto:christophe.clersy@ecolo.be>
Website : www.courcelles.ecolo.be <http://www.courcelles.ecolo.be/>


10:35 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, romain, actualite, presse, ucpw, ptb, ecolo, ps, logement, democratie, social, communes, luttes, solidarite, capitalisme, oppression capitaliste, environnement, courcelles | |  Imprimer | | |

01/02/2007

01/02/2007: COURCELLES: Ca y est les amis nous ne sommes plus seuls à protester contre la fermeture du Bureau postal de la gare de Courcelles - Motte ..

COURCELLES: "La Poste à votre Service !", privatisée belgo-suédoise, ferme son bureau à la Gare de COURCELLES-Motte : 

 

On le sait, j’ ai déjà informé, sans qu’il y ait jusqu’ici la moindre réaction, la moindre mobilisation, de la part de nos chers élus des partis autoproclamés « démocratiques » … En attendant, les habitants des quartiers de la Motte et de La Glacerie sont de plus en plus nombreux à apposer nos affichettes-fenêtres, faute de mieux et d’ initiatives concrètes de la part de ceux qui en ont les moyens au travers de leurs appareils et de leurs élus.

Les gens protestent et « La Poste à Votre Service», bien obligée, réagit en distribuant une lettre toute platonique, aux chers clients du quartier, disant : « Votre bureau de Poste de la Gare de la Motte à Courcelles fermera ses portes définitivement le 26 février 2007. C’ est la fin du bail de cet immeuble qui nous conduit à prendre cette décision. Ce que cela signifie pour vous ? Presque rien. Votre compte et tous vos services bancaires seront transférés automatiquement au bureau de poste de Courcelles Trieux. Nous y répondrons à toutes vos questions bancaires et financières que vous pouvez vous poser. Maddalena Alessi, responsable de votre nouveau bureau de poste »  

Les services de la Poste ne sont donc plus réservés qu’ à ceux qui ont les moyens de se déplacer toujours plus loin, de se relier à Internet et/ou qui possèdent un compte bancaire … à la Banque de La Poste… 

Peut-on mieux se foutre du monde et de la population de La Motte, de La Glacerie, de Sart lez Moines, et des gens de passage ??? La fin d’ un bail ne peut-il être renégocié et signé de nouveau ??? 

Cela devient de plus en plus amusant de « vivre » à COURCELLES, en voie de désertification sociale et publique … 

 

RoRo (31/01/2007)   Affichons le verso de cet texte à nos fenêtres, svp.    Merci !

 

COURCELLES: Ca y est les amis nous ne sommes plus seuls à protester contre la fermeture du Bureau postal de la gare de Courcelles - Motte ..

 

J’  ai lu avec plaisir la réaction de l’  Ucpw, publiée en page 2 de Tan Que Vive de ce 31 janvier 2007.

Je m’  en réjouis et j’  en approuve pleinement l’initiative et le contenu. C’  est ce que nous recherchons : constituer un  front le plus large possible contre cette fermeture et toute la politique de privatisations des partis au pouvoir, de l’ Euro-dictature et de tous les partis intégrés au système et aux multinationales capitalistes.

Il reste maintenant à connaître l’  attitude des autres partis prétendument démocratiques qui exercent, ou ont exercé, le pouvoir à COURCELLES : le Ps, le Mr, le Psc-Cdh.  Jusqu’ ici Ecolo, ne semble pas avoir réagi et avoir fait bouger ses mandataires. On verra avec curiosité. Nous pouvons encore gagner contre cette fermeture et la volonté de La Poste privatisée si nous faisons front. La Poste a, avant tout, une obligation de service public et de respecter toute la poudre aux yeux que ces managers n’  arrêtent pas de nous lancer aux yeux pour accaparer une clientèle qui pourrait être assez crédule pour lui faire confiance.

Faisons front, maintenons la pression sur les mandataires. Partout dans le pays, on s’oppose à la politique de La Poste visant à fermer des dizaines de Bureaux postaux. La population se mobilise et un cas a même été porté, et remporté, devant les tribunaux… La Poste annonce actuellement un bilan triomphal, réalisé sur notre dos à tous et celui de son personnel de plus en plus exploité. C’  est le moment de lui rappeler qu’  elle a été créée avant tout pour servir la population.

Et les syndicats des postiers, ils pensent quoi et attendent quoi pour réagir également face à ces fermetures, en commun avec la population et ses mandataires les plus progressistes ???

RoRo

(01/02/2007)

20:00 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste, courcelles, nelgique, hainaut, charleroi, romain, histoire, actualite, presse, silence, europe, euro-dictature, capitalisme, oppression capitaliste, democratie, liberte, syndicats, social, politique, resistance, solidarite, ps, mr, cdh, ecolo, ucpw | |  Imprimer | | |

01/12/2006

01/12/2006: PETITION: à Charleroi et à Courcelles, nous réclamons la suppression des taxes "déchets" ...

PÉTITIONS: à Charleroi et à Courcelles, nous réclamons la suppression des taxes "déchets" ...

 

COURCELLES :

Ce 1er décembre 2006, à l’ instar de ce que font le Ptb et Médecine pour le Peuple à Charleroi, nous lançons à COURCELLES une vaste pétition pour la suppression de la taxe « Déchets » : 100 euros par ménage, 50 euros par isolé. Des millions de Fb sont prélevés, pompés, chaque année dans nos poches par la majorité en place pour faire face aux factures de plus en plus lourdes à payer par la commune à l’ Icdi, cette intercommunale à scandales. C’ en est assez des taxes de plus en plus lourdes et de plus en plus nombreuses. Les travailleurs, la population, ont de plus en plus de mal à supporter les charges du capitalisme qui réalise de profits de plus en plus fabuleux, grâce aux multinationales, aux délocalisations, aux privatisations, à une exploitation des plus en plus sauvage et à l’ Euro-dictature des patrons et des banquiers. VW : 4.000 travailleurs à la porte et des milliards de Fb de profits toujours en hausse … ! Des gouvernants qui ne cessent de faire des cadeaux aux multinationales sur notre dos … sous le prétexte de « sauver » et/ou développer l’ emploi ( ???) alors que l’ on introduit de plus en plus de machines ruineuses qui nous tuent …

Les « socialistes » ? Nulle part, dans l’ Euro-dictature, ils ne mettent plus en cause le système capitaliste d’ exploitation de l’ homme par l’ homme. Ils sont pour, complètement intégrés, ils ne présentent plus aucune différence avec les autres. Leur « socialisme » consiste seulement à nous répartir les miettes qui tombent des tables, des assiettes … du capitalisme… A l' heure actuelle, continuer à croire que la sicialo-démocratie européenne peut encore apporter aux travailleurs autres choses que des réformettes, acceptées par le régime, c' est de l' utopie. Tan que cela dure … !

Des textes de pétitions peuvent être obtenus chez Roger Romain, a/conseiller communal, avenue de Wallonie 127, 6180 Courcelles (tél : 0495.47.00.42) ou e-mail : roger.romain@skynet.be . Des affichettes-fenêtre seront bientôt disponibles également sur demande.

A CHARLEROI, près de 10.000 signatures de Carolos ont été récoltées en deux-trois mois. La situation est identique à COURCELLES : nous devons donc réagir collectivement et solidairement contre les pompistes du capitalisme, qu’ils soient « de gauche » ou de droite  !

Il nous faut des signatures et nous recherchons de plus en plus de collaborateurs pour faire signer massivement : nos parents, nos voisins, nos connaissances, nos amis, à Courcelles, Gouy, Souvret, Trazegnies, Bois du Sart…

Au boulot les amis ! Tous solidaires contre cette taxe injuste qui touche indifféremment tous les ménages, alors qu’ 1 franc n’ a pas la même valeur pour tout le monde. Entre un revenu mensuel de 30.000 Fb et un revenu mensuel de 300.000 Fb (En moyenne, c’ est +/- le cumul d’ un bourgmestre d’ une commune comme Courcelles, par exemple !), la différence est de 1 à 10… Ce sont donc les plus petits qui trinquent le plus, comme toujours …

RoRo

19:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdh, ecolo, courcelles, belgique, hainaut, charleroi, democratie, capitalisme, oppression capitaliste, social, syndicats, communisme, ps, mr, ptb, ucpw, actualite, histoire, presse, silence, politique, solidarite | |  Imprimer | | |

25/11/2006

21/11/2006: COURCELLES: 6 années pour apprendre enfin à réfléchir ...

COURCELLES: 6 années pour apprendre enfin à  réfléchir ...

 

 

 

 

Grugés, trompés, bernés, une fois de plus, jusqu’ à la lie, les chers électeurs qui ont participé d’ une manière ou d’ une autre à la campagne électorale des pseudos partis « démocratiques », de l’ un ou l’ autre de leurs candidats, et qui leur ont donné leur voix à C0OURCELLES. J’  avais pourtant prévenu. Quoi qu’ il en soit : la comédie post-électorale se poursuit. Un véritable cirque, du jamais connu jusqu’ ici au plan local courcellois.

 

Fin de la semaine dernière, on a appris que le Députation permanente a finalement validé les résultats électoraux courcellois, refusant les recours introduits par certains.

 

Bonne chance donc à Axel SOEUR :   on verra ce qu’  il va faire à la tête d’  une équipe Ps toujours plus à droite, comme en témoigne l’  alliance conclue avec le Mr, AVANT MEME, et indépendamment, des résultats électoraux !

 

Les électeurs vont trinquer et ils ne seront certainement pas mieux écoutés pour autant, malgré ses promesses électorales et celles du Ps.

 

Un nouvel exemple, dû à une lettre-circulaire de Monsieur Michel DEBACKER, trouvée tardivement dans ma boîte aux lettres, ce mardi-matin 21 novembre 2006, à propos du zoning :

 

« Comme vous le savez sûrement les dirigeants de la commune ont donné un avis favorable à l ’ implantation d’ une société de fabrication de produits divers. Cette société disposera d’  une unité de mélange et de différents dépôts (20 tonnes de produits corrosifs, nocifs ou irritants, 2 tonnes de produits toxiques, 10 tonnes de produits dangereux pour l’  environnement, 30.000 litres de liquides inflammables, 30.000 litres de détergents …)

 

Tant le bourgmestre que les échevins ne daignent répondre à nos différents courriers. Mieux même, ils orchestrent une vraie campagne de désinformation.

 

Pourtant près de 750 personnes ont par leur signature démontré qu’  elles étaient contre cette implantation. Une société du zoning a même intenté un recours auprès de la région.

 

Ce lundi, lors du conseil communal, plusieurs conseillers communaux interpelleront le collège des bourgmestre et échevins ».

 

J’  ajoute à ceci que c’  est toujours le mutisme complet également  pour ce qui concerne l’  entreprise FOREVER implantée, elle, à La Glacerie, et ce depuis la mémorable réunion tenue le 25 janvier 2006  l’  Hôtel de Ville.

 

Quant à Aurelio Cigna, lui, selon la presse, il serait tout simplement exclu du Mr par la Fédération libérale (malgré ses 838 préférences) qui aurait en outre décidé de placer sa section courcelloise sous tutelle.

 

Sous tutelle ? C’  est très révélateur de la grande capacité politique et administrative des élus et dirigeants locaux du Mr.   Claudy BASTIN, candidat de la liste Alc, n’  avait pas nécessairement tapé à côté de la plaque. Sous tutelle fédérale, on ne saurait délivrer un meilleur certificat d’  incapacité à la section Mr courcelloise avant même qu’  elle n’  entre dans la majorité communale.

 

Pour CIGNA, il ne lui reste plus qu’  à siéger en tant qu’  élu indépendant. En restant ainsi dans l’  opposition,  il ne devra pas la fermer sur ordres de ses propres et ex-amis libéraux et nouveaux alliés « socialistes ».

 

Que c’  est  beau leur « démocratie » !  L’  immense majorité des électeurs va donc avoir 6 années pour commencer à réfléchir. La leçon pourrait être profitable à longue échéance …

 

RoRo (21 novembre 2006)

21:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, politique, presse, silence, actualite, elections, elections 2006, ps, mr, cdh, ecolo, ptb, alc, ucpw, fn, democratie, propagande | |  Imprimer | | |

25/11/2006: COURCELLES: contre les produits de Wtc sur le zoning: suites de la campagne de protestations en cours.

COURCELLES: contre les produits de Wtc sur le zoning: suites de la campagne de protestations en cours.

Dans des news précédents, j’ ai déjà dit et répété ce que je pensais de « l’ écoute de la population » par les élus en place et à venir, élus appartenant aux partis  autoproclamés et pseudos « démocratiques », en citant l’ exemple de Wtc sur le zoning, de Forever à la Glacerie, d’ un futur méga centre commercial à Trazegnies, des problèmes des riverains dans nombre de quartiers.

Aux « Fonds de Corbeaux », la campagne de protestations des riverains se poursuit. En témoigne cette nouvelle circulaire de Monsieur Michel Debacker, qui poursuit le pétitionnement en cours et entame une campagne d’ affichettes-fenêtre.

« Madame, Monsieur,

Concerne : Implantation de la société WTC dans le zoning de Courcelles.

Comme annoncé lors d’ un précédent courrier, le cas de l’ implantation de la société WTC a été débattu lors du dernier conseil communal du lundi 20 novembre dernier.

Qu’y avons-nous appris ?

A côté de la mauvaise foi du Bourgmestre et de ses Echevins (notamment Madame Lambot qui s’ en lave les mains et reporte le problème sur le prochain Echevin de l’ environnement) qui oublient qu’ ils ont été élus par le peuple pour gérer la commune mais aussi pour représenter et défendre les citoyens, nous avons pu découvrir qu’ une société du zoning avait déposé un recours.

Contact pris avec Monsieur Cabay, dirigeant de la S.A. Agral, il s’ avère exact qu’ un recours a été déposé auprès de la Région wallonne. Monsieur Cabay comprend notre démarche et nous soutient.

Il contacte son avocat afin de voir de quelle manière notre action pourrait être couplée à la sienne pour avoir plus de poids.

Il nous encourage à poursuivre la collecte de signatures « de sympathie » (clin d’ œil à notre cher Bourgmestre).

C’ est pourquoi je vous invite à nous rejoindre et signer notre pétition.

Envie de nous aider ? N’ hésitez pas à mettre en évidence (en façade ou sur votre voiture) l’ affichette annexée au présent courrier.

Mieux demandez des « fiches signatures » à compléter pour la pétition en nous contactant au 0477/689.431.

Je me tiens bien entendu à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

D’ avance merci pour votre soutien.

A bientôt.

Michel Debacker

Fonds de Corbeau 21 – 6180 Courcelles

Tél : 0477/689.431 »

Bien sûr, n’ est-ce pas, que le Collège s’ en lave les mains. André TRIGAUT, bourgmestre Ps ne se représentait plus aux élections, car il termine sa looongue carrière. Idem pour Madame Marie-Christine LAMBOT (échevine Psc-Cdh) qui a décidé d’ aller respirer un air plus pur ailleurs. A se demander comment le Psc-Cdh a pu gagner 1 élu dans ses conditions ( ???) et pourquoi ( ???). L’ immense majorité des électeurs s’ est trompée de colonne le 8 octobre dernier … Il est vrai que les candidats et les futurs élus y ont mis le prix pour gruger le populo et se taire depuis lors …

RoRo  (25/11/2006)

21:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, belgique, hainaut, charleroi, elections, elections 2006, democratie, alc, ps, cdh, mr, ucpw, ptb, eclo, fn, presse, silence, environnement, propagande, politique | |  Imprimer | | |

16/11/2006

16/11/2006: Courcelles, pour l' Histoire ...

Ah oui, pour être complet et faciliter les choses, il convient d’ ajouter et de préciser que les élus communistes restituaient statutairement (donc obligatoirement !) 75 % (ensuite 70%) de leurs jetons de présence (conseillers) ou traitement (échevin, président Cap) aux différents échelons du Parti (section, fédération) et que les montants perçus étaient au-moins 4-5 fois moindres qu’ aujourd’hui)… Chez la plupart des mandataires, traitement signifie d' ailleurs cumul de traitements. La « démocratie » a évolué depuis lors …

 

 

 

En 1958, le Psb courcellois, pourtant majoritaire, a éclaté à Courcelles, à la suite déjà de querelles intestines, d’ une lutte des places…

Trois élus « socialistes » (Sampos, Meunier, Dechamps), laissés sur le carreau, malgré leurs voix de préférence, ont fait dissidence et se sont alliés avec les libéraux et les catholiques. Résultats : c’  est une alliance hétéroclite et de droite qui a dirigé notre commune de 1958 à 1964.

Octobre 1964, complètement anéantis, certains dirigeants Psbistes sont allés chercher le jeune député Ernest GLINNE à Forchies-la-Marche et ils l’ ont catapulté tête de liste à Courcelles.  Pour sauver leur situation interne et récupérer leur majorité perdue...

Ce ne fut pas déterminant et suffisant : le Psb obtint 7 élus, les communistes 3 élus (+ 2), Georges Glineur (réélu), Roger Romain père (qui fut déjà conseiller communal de 1952 à 1958) et Marcel Leduc. La droite libérale-catholique obtint 5 élus.

Il fallait donc composer : une alliance Psb-droite, ou une alliance Psb-Pc ( ?).

Les communistes ont mis aussitôt la pression et ce fut fort heureusement l’  ouverture à gauche qui prévalut au sein du Psb.

Nous avons aussitôt négocié de parti à parti, élaboré un programme de majorité et réparti les responsabilités : 1 échevin communiste (ce fut Georges Glineur qui devint échevin des travaux) et la Présidence de la Cap (Ce fut Fernand Grimart).

C’ est le Parti communiste, comme il se devait, qui a désigné ses responsables (sinon, il y aurait eu rupture immédiate). Pas le Psb ! A cette époque, on discutait programme et politique. Je me rappelle cette réunion mémorable au sein du Parti pour la désignation du président de la Cap. Nos regards se sont portés immédiatement sur Fernand Grimart. Non, non, je suis trop âgé (65 ans), je viens d’ arriver au Parti (depuis la grève de 60-61), je n’ ai aucune expérience de mandataire, de gestionnaire. Nous avons dit : Fernand, tu seras Président et le camarde fut un excellent mandataire, un président regretté par beaucoup.

Chez nous les communistes, il n’ était pas question de remplacer la lutte politique, la lutte des classes, par la lutte des places et de nous soumettre aux décisions, aux exclusions, à la dictature d’ un autre parti, future alliance ou pas...

Malgré d’ énormes difficultés, la majorité socialiste-communiste de 1964 à 1970 fut certainement une des meilleures majorités de l’ après-guerre. Aux élections d’ octobre 1970, les résultats furent 11 élus Ps (+4), 4 élus Pc (+1). La droite fut laminée : 1 élu  Plp, 1 élu Rw…

Malheureusement : les « socialistes » refusèrent la reconduction de l’ alliance à gauche et restaurèrent la dictature du parti unique et Courcelles retomba dans la routine pour la suite… Et la fusion des communes de 1976 n’ a rien arrangé, rien facilité …

Ceci pour l’ Histoire.

RoRo

 

 

 

 

Monsieur Romain,

 

Si ce n’était aussi triste pour la démocratie, je pourrais vraiment rire de ce qui se passe.  En effet, ce sont les socialistes qui décident pour le MR Courcellois ! Je savais déjà qu’en tant qu’opposition, on ne les avait pas beaucoup entendu…. Et cela ne m’encourage pas beaucoup à penser que les choses vont changer à Courcelles avec un MR à la botte du PS !

Bien à vous

Marion HAINAUT

 


De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : mercredi 15 novembre 2006 21:50
À : Roger Romain
Objet : COURCELLES: DROIT DE REPONSE

 

Les choses ne s’ arrangent guère à COURCELLES : Aurelio CIGNA continue à poser problème au sein de la future coalition Ps-Mr et au sein même de son propre parti.

Ajoutons à cela la bisbouille qui se déroule également entre les deux principaux rivaux au sein même du Ps pour la désignation du futur mayeur et on aura une image de la détérioration complète des mœurs politiques au sein des partis pseudo-démocratiques, dans notre commune et ailleurs.

C’  est la vie politique elle-même qui fout le camp, au profit des rivalités et des intérêts personnels de candidats de plus en plus carriéristes en mal de votes de préférences ... Partout les élections communales ont d’ ailleurs démontré un véritable vide politique, un véritable manque d’ analyses et de recherche de solutions aux véritables problèmes de la population.

RoRo

 

 

 

De : Aurelio.Cigna [mailto:aurelio.cigna@a-cigna.be]
Envoyé : mercredi 15 novembre 2006 15:09
À : Roger Romain
Objet : TR: DROIT DE REPONSE

 

Cher Monsieur Romain,

Je tiens tout d’abord à vous remercier de votre soutien dans ce qui m’arrive.  Je profite de l’occasion pour vous transmettre un article du « Soir » de ce jour où vous comprendrez la cabale dont je fais l’objet.  Je suis à votre écoute pour toute question et encore merci.

Aurelio cigna

 

 

DROIT DE REPONSE :

 

Madame, monsieur,

 

J’apprends par la presse télévisée (télésambre) et radiophonique (vivacité) et écrite (sud presse) … que je serais exclus du MR.

 

A ce jour, je n’ai fait l’objet d’aucune notification officielle émanant du mouvement réformateur me signifiant mon exclusion.

 

Au travers du droit de réponse que la loi m’autorise, j’aimerais que vous puissiez notifier avec effet immédiat que je ne suis pas exclu du mouvement réformateur à ce jour.

 

A titre indicatif je vous transmets copie d’un article du soir de ce jour, qui témoigne d’une manière officielle la confirmation du déni de la démocratie au sein de la section locale du MR de Courcelles.

 

Bien à Vous

 

Aurélio Cigna

 

22:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, presse, silence, ps, mr, alc, ucpw, ptb, cdh, fn, ecolo, democratie, actualite, politique, romain, histoire, charleroi, hainaut, belgique, elections, elections 2006 | |  Imprimer | | |

05/11/2006

06/11/2006: COURCELLES: à propos des scandaleuses dépenses électorales, nous jouons cartes sur table, car la population a le droit de savoir. Et les partis pseudos démocratiques courcellois ? Nous les mettons au défi d’ en faire autant !

 

COURCELLES: à propos des scandaleuses dépenses électorales, nous jouons cartes sur table, car la population a le droit de savoir. Et les partis pseudos démocratiques courcellois ? Nous les mettons au défi d’ en faire autant ! Pour ce qui nous concerne, à Courcelles, nous en faisons donc une affaire politique qui devrait en embarrasser plus d’ un …

 

 

On le sait les partis du système capitaliste assaisonnent leur « démocratie » à toutes les sauces. Subsidiés par des entreprises privées, des multinationales, … (et pas n’ importe lesquelles comme on l’ a appris à la lumière de certaines affaires et de certains scandales), ils se sont attribués un système électoral inique et de faveur, le monopole de la propagande sur les chaînes publiques d’ informations lors des campagnes électorales, ainsi que la bonne volonté des chaînes privées et de tous les autres médias du capitalisme, excluant « les autres » listes et partis. Ils ont décidé d’ un quorum électoral à atteindre pour avoir droit à un élu au niveau législatif. Dans les pouvoirs publics, ils bénéficient de la collaboration voulue et/ou obligée de beaucoup de membres du personnel là où ils détiennent le pouvoir, la direction.

Sans doute aussi jaloux de la Liste civile dont bénéficie la Royauté, nos partis intégrés se sont aussi accordé une confortable dotation parlementaire, en subsides annuels et en personnel. De quoi disposer de suffisamment d’  oseille pour garantir leur maintien institutionnalisé au pouvoir et la réélection de leurs dirigeants et mandataires cumulards.

Certaines campagnes électorales devenant trop dispendieuses et scandalisant de plus en plus de contribuables-électeurs, ils ont finalement dû décider d’ une limitation quasi incontrôlable de leurs dépenses : dans les 30 jours des élections, ils s’ imposent de déposer un relevé récapitulatif des dons reçus et des dépenses électorales effectuées, aux greffes de différents tribunaux de première instance d’ arrondissements du pays. Ils se contrôlent sans doute entre eux et/ou bien ces déclarations doivent pourrir, dormir, au fond de bien des tiroirs. Le public est « démocratiquement » tenus à l’ écart de ce qu’ ils veulent bien déclarer. Pour les curieux, les règles à suivre se trouvent sur le site officiel électoral de Wallonie.be. Ces règles sont aussi applicables aux « petites » listes évidemment, qui n’ont pas d’ élus, qui n’ont pas l’ audience des médias, qui ne sont pas généreusement subsidiés par les pouvoirs publics et/ou corrompus, arrosés, par de généreux donateurs privés, les sponsors du capitalisme. C’ est le cas pour le Ptb+.

Nous allons donc innover : la liste PTB+PCC à Courcelles publie OFFICIELLEMENT sa déclaration de dépenses électorales, et met les différents partis autoproclamés démocratiques de COURCELLES d’  en faire autant.

Cette déclaration est signée en principal par Roger ROMAIN , tête de liste, déposant et témoin effectif au Bureau principal. Elle est contresignée par l’ ensemble de nos 12 candidats locaux.

 

On le sait, nos résultats électoraux à COURCELLES (pour les communales) et au district de FONTAINE – SENEFFE (pour les provinciales) ont été les suivants :

Les voix du Ptb: 09/10/1994:     394      ( 2,43 %) 

                                     08/10/2000:     315      ( 1,95 %)

                                     08/10/2006:     284      ( 1,66 %)          

A la Province du Hainaut, les résultats du Ptb+ sont les suivants dans les différents districts en 2006 (les pourcentages entre parenthèses sont ceux de 2000) : Boussu 1,17% (contre 1,20%), Charleroi 2,50% (contre 1,52%), Châtelet 1,18% (contre 1,17%), Dour 1,21% (0,85%), Fontaine-Seneffe 1,58% (0,95%), La Louvière 4,59% (contre 1,03%), Mons 1,55% (contre 1,03).

Dans  tout le pays, à l' exception de 5 districts, l'  avancée du Ptb est quasi générale dans tous les districts provinciaux où il se présente.

Pour obtenir nos 284 voix à Courcelles, nous avons donc dépensé quelque 195 euros (7.866 francs belges) ! Même pas le coût d’  une seule annonce hebdomadaire dans « Tan Que Vivre » …

Pour obtenir 1,58 % des voix à Fontaine-Seneffe, nous n’  avons fait aucune campagne électorale, nous n’  avons pas dépensé 1 iota, 1 cent d’ euro, ni obtenu aucun don, aucun subside en nature ou en espèces.

En guise d’  affichage, nous avons utilisé une cinquantaine d’ affiches non-électorales (donc qui fait l’ objet de notre campagne permanente, sous le thème « Les Gens d’ abord, pas le profit). Une cinquantaine d’ affichettes numéro 11 ont été copiés avec notre matériel régional.

 

 

 

 

 

 

 

Province : Hainaut_____________________________________ Canton électoral : Fontaine - Seneffe_________________

Commune :  COURCELLES_____________________________

Modèle de déclaration des dépenses électorales consenties par une liste se présentant aux élections pour le renouvellement des conseils communaux

 

Dénomination, sigle et numéro d’ordre de la liste :

Parti du Travail de Belgique + Présence Communiste Courcelloise.................................

PTB+PCC....................................................................................................................................

Liste 11.........................................................................................................................................

 

Montant maximum autorisé de dépenses : .................................................................................

correspondant à ……………………………… électeurs inscrits.

 

            Le soussigné, candidat en tête de la liste mentionnée ci-dessus, déclare que ladite liste a consenti les dépenses électorales énumérées ci-après pour l’élection dont la nature et la date sont mentionnées ci-dessus :

 

 

 

Aucun de nos candidats à Courcelles n’ a dû consentir des dépenses personnelles, ni effectuer de telles dépenses, à l’ exception de Roger Romain qui a pris en charge les dépenses de la liste.

 

Roger Romain

Tête de liste,

Témoin effectif au Bureau principal.

 

(signature)

 

 

 

 

Rubrique 1.     Dépenses et engagements financiers afférents à des prestations de services ou à des fournitures en vue de la communication de messages verbaux, écrits, sonores et visuels.

                        Indiquer par type de message le moyen de communication utilisé (radio, télévision, presse écrite 1, tracts, affiches, panneaux de moins de 4 m² …), la date de la communication et le montant de la dépense en distinguant, si c’est possible, le coût des fournitures et celui des prestations de services elles-mêmes utilisées pour la communication.

                        Formulaires : de collecte des signatures de parrainage : 25 euros

                        Tracts :          - coût de la fourniture ;

                        tracts de présentation individuelle des candidats                       

                        Mariette Dujacquier (300), Gaetano Buscemi (100), Begon Evelyse (100),   Daniel Leduc (100), Mylène Deprèter (100), Didier De Swert (300), Sébastien Depasse (200), soit 1.200 circulaires, imprimées au moyen de notre matériel informatique (pc + imprimante) : soit 150,00 euros.

                                               - coût de l’expédition par exemple par la Poste : néant

                        Télévision :    - coût de la production; néant

                                              - coût de la communication. néant  

 

Rubrique 2.     Dépenses relatives à des prestations de services rémunérées non reprises à la rubrique 1.  néant

                        Indiquer par prestation de services, le prestataire et le montant de la prestation.  néant

 

Rubrique 3.     Dépenses relatives à l’acquisition ou à la location de biens ou de fournitures non visées à la rubrique 1. néant

          Indiquer par objet, l’identité des biens ou fournitures et le montant de l’acquisition ou de la location. Si la distinction entre la prestation de services et la fourniture n’est pas possible, le montant global est repris à la rubrique 2. néant

 

Rubrique 4.     Autres dépenses non visées aux rubriques 1 à 3.

                        Par exemple, les dépenses effectuées par une tierce personne au profit de la liste. 

                        Reçus gratuitement de l’organisation centrale du PTB 3.000 tracts, recto –verso, format A4, impression noir sur blanc, présentant notre liste de candidats courcellois, avec commentaires locaux , ainsi que 2.000 circulaires de propagande générale Ptb+     J’ ai personnellement versé 20 euros à titre de soutien personnel au Fonds électoral du PTB+ en remerciements.

Montant total des rubriques 1 à 4 : ……… 195,00 euros…(25 + 150 + 20)……………….

 

Rubrique 5.     Dépenses reprises sous les rubriques 1 à 4 utilisées pour le financement de la campagne électorale d’un ou de plusieurs candidats déterminés de la liste 2.


 

 

 

Rubrique 6.     Dépenses reprises sous les rubriques 1 à 4, financées ou payées par un ou plusieurs candidats déterminés, et imputées sur les dépenses de la liste avec l’accord du (de la) candidat(e) figurant en tête de liste 3.  Aucun des 12  candidats de ma liste n’ a dû consacrer des dépenses personnelles.

 

N.B. Les rubriques 5 et 6 sont mentionnées pour information de manière à faciliter le contrôle et concernent des dépenses déjà incluses dans les rubriques 1 à 4.

 

 

          Le (la) soussigné(e) déclare que les dépenses mentionnées dans les rubriques 1 à 4 constituent la totalité des dépenses et engagements financiers consentis par la liste lors de l’élection du 08 octobre 2006……………………………….

 

 

Fait à  Courcelles…., le           06 novembre .. 2006.

 

..................                                       ...........................                           …………..

 

                                                           (noms et signatures)

 

 

 

 

 

 

Le document ci-dessous est contresigné par l’ ensemble de nos douze candidats courcellois. Cliquer sur le jpg en attaché …

 

 

 

 

 




1 Préciser le journal ou le périodique, la date, la nature et le coût de la publication.

2 Indiquer le nom du (ou des) candidat(s) concerné(s) et le montant utilisé à son (leur) profit.

3 Indiquer le nom du (ou des) candidat(s) concerné(s) et les dépenses que celui-ci (ceux-ci) a (ont) payées au profit de la liste.

22:03 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : propagande, actualite, courcelles, histoire, romain, belgique, charleroi, hainaut, elections, elections 2006, democratie, liberte, presse, silence, politique, ptb, ps, mr, cdh, alc, ucpw, ecolo, fn | |  Imprimer | | |

31/10/2006

09/10/2006: Courcelles et ailleurs: les résultats électoraux et ceux du Ptb+

Les voix du Ptb: 09/10/1994:     394      ( 2,43 %)  à Courcelles

                                     08/10/2000:     315      ( 1,95 %)

                                     08/10/2006:     284      ( 1,66 %)          

En fait, c' est toute la gauche et la fausse "gauche" qui reculent à Courcelles. Le Ps perd encore 2 élus et ne récupère donc pas la majorité absolue. Les écolos perdent 1 siège et l' Ucpw 1 siège.

Certains Courcellois ont préféré élire 3 Fn et 1 Psc-Cdh en plus (on se demande bien pourquoi ?).

Le parti raciste (qui a présenté une liste incomplète de 11 candidats, qui n' a pas distribué 1 seul tract, ni collé 1 seule affiche, dont le programme communal est complètement inconnu, voire inexistant) entre pour la première fois au Conseil communal dès sa première tentative réussie.

Une consolation: Le Mr progresse légèrement en voix, mais pas assez pour gagner un élu supplémentaire. C' est donc pour lui le statut quo en sièges et un échec de ses ambitions.

Les racistes du Fn et le Psc-Cdh profitent ainsi de la dépolitisation créée par les partis autoproclamés "démocratiques". Les candidats dans leur ensemble, plus préoccupés à se faire élire grâce à leur fric et à leur bobine sur un maximum d' affiches, se sont bien gardés de rechercher les CAUSES réelles du chômage, de l' insécurité, du dépérissement communal et social et d' avancer des SOLUTIONS. Par exemple: où aller charger l' argent de leur démagogie électorale ?

Grugés, bernés, une fois de plus, les électeurs !  C' est la POPULATION elle même qui va faire les frais de ses (ces) choix complètement apolitiques.

Pour en revenir à la liste Ptb+PCC: nous faisons aussi les frais d' une loi et d' une procédure électorales complètement anti-démocratiques mises au point par les partis du système pour éliminer leurs concurrents nouveaux et de leur mainmise sur les médias publics (Un exemple: en 3 mois, nous n' avons pas eu droit à 1 seconde sur les antennes de TéléSambre) et d' une absence de moyens financiers qui ne nous a pas permis de toucher l' ensemble de la population courcelloise ... Notre campagne électorale n' a pu se faire en réalité que sur ce seul site Internet ... C' est évidemment insuffisant, face aux moyens mis en oeuvre par tous nos "démocrates" pour  vous TROMPER, vous ROULER. Les vrais problèmes ne font que commencer. Notre combat va se poursuivre.

RoRo

COURCELLES: que va faire le Ps après ces élections: de nouveau une alliance à droite, ou constituer une majorité à "gauche" ??? 

4 possibilités de majorité s’ offrent au Ps : 

Ps + Ecolo : 12 sièges + 3 = 15 sièges sur 29 

Ps + Mr     : 12 sièges + 6=  18 sièges sur 29 (dans ce cas le Ps introduit le loup dans la bergerie) 

Ps + Cdh   : 12 sièges + 4 = 16 sièges sur 29 (dans ce cas, le Psc-Cdh va pouvoir continuer à le plumer) 

Ps + Ecolo + Ucpw : 12 sièges + 3 + 1 = 16 sièges sur 29 (ce serait probablement la meilleures solution, mais elle coûtera plus chère) 

A moins que le Ps ne mette en œuvre des accords conclus éventuellement, avec certains, à l’ insu des électeurs AVANT de voter … 

Qui va l' emporter: la vieille, ou la nouvelle garde ? C' est le combat des chefs et des prétendants ...

Bref qui vivra verra …

 

Autres résultats électoraux du Ptb+

En Wallonie, pour la première fois, le Ptb obtient 1 élu à Seraing, 1 élu à La Louvière et il conforte ses 2 élus sortants à Herstal, augmentant ses voix et pourcentage.

A la Province du Hainaut, les résultats du Ptb+ sont les suivants dans les différents districts en 2006 (les pourcentages entre parenthèses sont ceux de 2000) : Boussu 1,17% (contre 1,20%), Charleroi 2,50% (contre 1,52%), Châtelet 1,18% (contre 1,17%), Dour 1,21% (0,85%), Fontaine-Seneffe 1,58% (0,95%), La Louvière 4,59% (contre 1,03%), Mons 1,55% (contre 1,03).

Dans  tout le pays, à l' exception de 5 districts, l' avancée du Ptb est quasi générale dans tous les districts provinciaux où il se présente.

Le Ptb+ est maintenant présent dans 8 communes (au lieu de 3) et triple donc le nombre de ses élus. C' est une très belle avancée.

12:07 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : silence, courcelles, romain, histoire, belgique, hainaut, charleroi, ptb, ps, cdh, ecolo, ucpw, alc, fn, elections, elections 2006, presse | |  Imprimer | | |

12/10/2006

12/10/2006: COURCELLES : « A l’ écoute des Courcellois », le Ps du renouveau est arrivé par la droite … Déjà 2 incidents avant même de se mettre en place ...

Ce second couac, relatif à la nouvelle et future majorité Ps – Mr, du fait de certains de ses candidats et élus Mr, est d’ autant plus sérieux que Monsieur Jean-Claude MEUREE, qui serait lui – même enseignant, devrait devenir Échevin de … l’  Enseignement à COURCELLES, si mes renseignements sont bons..

 

RoRo

a/conseiller communal,

tête de liste Ptb + Pcc

diplômé de l’  Ecole industrielle de Trazegnies en 1959

 

 

 

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS DU MOUVEMENT REFORMATEUR :

 

Dans l’  édition du 4 octobre dernier, cinq candidats du Mouvement Réformateur se sont permis de mettre en doute la qualité de l’ enseignement dispensé à l’ École Industrielle et Commerciale de Courcelles.

 

Nous tenons à réagir à ces critiques non fondées, complètement erronées mais tellement faciles à la veille des élections. En tenant ces propos, Mesdames Henreaux, Delbruyère, Copin et Taquin ainsi que Monsieur Jean-Claude Meurée ne s’  attaquent pas à la majorité sortante mais bien aux cinquante-cinq enseignants dévoués qui perpétuent la tradition centenaire d’un enseignement de qualité pour adultes à Courcelles. Comme ces personnes n’ont pas pris la peine de se renseigner auprès de la direction de l’  École Industrielle, nous venons les informer de l’  évolution de l’  École industrielle et de l’  enseignement de promotion sociale dans son ensemble,.

 

En 1991, l’  enseignement de promotion sociale en Communauté française a subi une restructuration complète.  L’enseignement devenu modulaire, permet à tous,  travailleurs ou non, de suivre les formations selon un rythme choisi librement. Ces formations sont régulièrement mises à jour afin de rester en  adéquation   avec les demandes émanant du monde du travail, du Forem, des agences d’intérim, des  organismes d’orientation, des CPAS, …  

 

Contrairement à ce qui a été dit, l’  École industrielle et Commerciale propose une vingtaine de sections qualifiantes dans des domaines variés, œ qui nous place en tête des écoles communales de la région pour les formations certificatives. L’offre a évolé au cours des dernières décennies et ce en parallèle avec les différents secteurs professionnels. Une section des mines, ancien « fleuron », serait-elle  encore justifiée en 2006 ?

 

Les nouvelles sections telles que « Auxiliaire polyvalente », « Technicien en informatique »,  «Menuisier-préparateur », … ont permis à leurs diplômés de trouver rapidement un emploi stable. La formation « Humanités générales », que nous sommes les seuls à organiser en cours du soir, a permis à ses anciens étudiants d’obtenir une promotion professionnelle ou de poursuivre des études supérieures, universitaires notamment (psychologie. chimie. médecine. …).

 

De plus, l’  enseignement modulaire offre à tous la possibilité d’ acquérir des savoirs et des savoir-faire dans des domaines précis en une durée relativement courte (informatique, langues, gestion,…)

 

En  2005 – 2006, l’  École Industrielle Commerciale de Courcelles, c’était : 204 formations organisées, 1277 étudiants, 155 élèves diplômés, 1590 attestations de réussites délivrées.

 

En conclusion, nous précisions que les différents directeurs et enseignants qui se sont succédé depuis la fuion des écoles de Courcelles et Trazegnies ont toujours travaillé pour offrir un enseignement de qualité répondant aux besoins de la population courcelloise ainsi qu’ à l’ évolution de la région et des technologies.

 

La Direction de l’  école reste à la disposition de tous pour toute information concernant l’ école et ses formations.

 

Renseignements : 071/46.99.49.

 

Tous les jours de 9 h. à 20 h 30 et samedi matin.

 

Place Roosevelt 2

 

6180 Courcelles

 

E-mail : eicourcelles@swing.be

 

 

 

 

 

Courcelles :

 

 

ça y est les amis : Aurélio CIGNA, conseiller communal Mr depuis 6 ans, fort de ses 838 voix de préférence, rue dans les brancards de la future majorité Ps – Mr, car il ne sera pas échevin.  C’  est le premier couac en 24 heures. Mais, il y  en a encore un autre que je vais faire suivre dès que possible.

Un peu de patience, c’  est une question de temps.

Mais enfin, pour ceux que cela concerne, la Conférence de Presse d’ Aurelio Cigna n’a sans doute pas manqué de sel…

RoRo

 

 

 


De : Aurelio.Cigna [mailto:aurelio.cigna@a-cigna.be]
Envoyé : jeudi 12 octobre 2006 17:05
À : ssiciliano@skynet.be

Objet : TR: Conférence de presse du 12 octobre

 

Chers amis,

 

C’est avec plaisir  que je vous prie de trouver le dossier presse réalisé pour une conférence organisée aujourd’hui à mon adresse privée.

 

La RTBF, Télésambre, Mme Gomez de la DH et du SOIR, Mme Descamps de la Nouvelle Gazette  m’ont fait le plaisir d’assister à cette réunion.

 

Je vous prie de noter que l’émission télévisée sera diffusée en boucle à partir de ce soir et que la radio RTBF demain matin à partir de 7 heures.

 

Votre dévoué   Aurelio   Cigna

 

NB : Serez-vous avec moi le vendredi 20 octobre au Césaer Palace de 18 H à 20 heures 30

 

 

 

 

 

COURCELLES : « A l’ écoute des Courcellois », le Ps du renouveau est arrivé par la droite …

 

 

La farce électorale qui est jouée par les 3 grands partis du capitalisme forcené –le Ps, le Mr et le Cdh- est à peine terminée que la vérité éclate au grand jour.  A COURCELLES, une commune ouvrière, qui a toujours eu le cœur et une grande tradition à gauche, les Chers électeurs ont été bernés, trompés, grugés, AVANT d’ avoir voté, comme dans bien d’ autres communes…

 

A de nombreux endroits, des accords électoraux ont été négociés, conclus, signés noir sur blanc et en secret dans certains cas, entre les partis autoproclamés « démocratiques » AVANT même de connaître le verdict des électeurs, comme si cela était une absolue nécessité…

 

C’ est « démocratique » non, surtout lorsque l’ on sait qu’ entre les vieux partis du système, il n’ y a plus guère de différences : Le Ps continue à recevoir les voix de centaines de milliers de travailleurs trompés à l’ américaine au nom des conquêtes sociales d’  antan , tandis que les libéraux et les catholiques reçoivent les voix des milieux indépendants, plus aisés et des patrons et banquiers au plus haut niveau, au nom du libéralisme, de la libre concurrence et du marché qui nous étouffent, pour servir le même plat avec la même sauce : celle de l’ Euro-dictature, de l’ otanisme et de l’ atlantisme servile,  téléguidés par les multinationales et transnationales qui règnent en maîtres absolus et qui pillent le pays. NOUS EN FAISONS TOUS LES FRAIS QUOTIDIENS A TOUS LES NIVEAUX .

 

A COURCELLES aussi, les dés sont jetés et pipés : la nouvelle garde et l’ ancienne garde, la relève, les rénovateurs-à-la-Sœur, le Parti « socialiste » ont choisi :  la prochaine majorité communale sera Ps + Mr : 12 élus + 6 élus, cela fait 18 élus, sur 29. De quoi gérer et mettre chacun devant ses responsabilités et … ses promesses électorales. Nous allons voir de nouveau … Après l’ alliance des perdants de l’ an 2000 : 14 « socialistes » + 3 Psc-Cdh. …

 

Mais cependant, le conseiller Psc-Cdh sortant  PIRMOLIN ne s’ était pas trompé (voir mon article précédant, repris ci-dessous). Le Ps « rénové » a chois une alliance encore plus à droite, malgré le progrès du Psc-Cdh (3 élus + 1 = 4).  L’ échevine Psc-Cdh Marie-Christine LAMBOT a retiré ses billes et la nouvelle tête de liste Xavier RICHARD en a perdu le sourire pour 6 ans au-moins, tant la récompense de l’ entente passée Ps-Cdh s’ avère « bénéfique ».

 

838 fois « merci », dit le Mr Aurelio CIGNA, qui se voit cependant, malgré ses voix de préférences, relégué au rôle de figurant. Jean-Claude MEUREE sera échevin à sa place. Axel SŒUR et certains « socialistes », de même que des libéraux, n’ en veulent pas : trop emmerdeur et/ou amusant, pendant les 6 années écoulées ( ?). S’ il faut en croire Claudy BASTIN, qui au nom de la liste Alc, a  enrayé un gain Mr de 1 siège, il était pourtant le seul a avoir travaillé, parmi les 6 Mr sortants, en faisant une campagne démagogique, pour faire monter une certaine popularité en interpellant sur tout, le bon et des broutilles, afin de se tailler aussi une place au beau soleil libéral. Il en a en effet les moyens financiers …

 

Son comparse Ps, Christian HANSENNE (voir encore Robert PIRMOLIN) est coiffé lui aussi (à l’ après de quelques votes de préférence) par Axel SŒUR : bouf, le « gamin » de 40 ans, arrive au bout de 2 mandats, et le voilà mayeur. Un coup de force gouytois, à l’ intérieur du Ps … !  Quelques affiches – portraits supplémentaires, chez les idolâtres de Christian, auraient pourtant pu faire la différence parmi les électeurs. On verra donc la suite : la paix courcelloise n’ est donc pas garantie pour 6 ans, car chacun des 2 clans garde ses partisans … Tout n’ est pas dit, on verra la suite … Une bataille perdue, n’ est pas la fin d’ un combat !

 

Le Ps a donc de nouveau choisi le plus à droite :  il y avait en effet 3 autres possibilités :

 

-une alliance un peu moins à droite à continuer : Ps + Cdh (12 + 4 = 16/29 élus)

-une alliance un peu plus verte : Ps + Ecolo  (12 + 3 = 15/29 élus)

-une alliance dite de « gauche » pour un changement politique : 12 + 3 + 1 = 16/29 élus)

 

Mais au diable la lutte des classes, la lutte gauche/droite, vive la lutte des places et « l’ouverture » …

 

Bref, tous nos représentants de nos partis « démocratiques » râlent aujourd’hui contre le Fn, qui, au nom du racisme, et profitant des injustices sociales créées par eux et les multinationales, leur a ravi 3 sièges au sein d’ une meilleure entente, sans tirer une seule cartouche. Peut être parce que les élus sortants des partis autoproclamés « démocratiques, ont préféré tiré sur les « incivilités » de la population (dont les crottes de chien) plutôt que de mener un véritable combat politique et de fond contre les origines, les sources, de la détérioration continuelle de nos conditions d’ existence et de l’ appauvrissement de nos communes.

 

Ah oui, à CHARLEROI , la ville des scandales de la nomenklatura « socialiste », c’ est du même tonneau : le Ps, avec à sa tête le bleu-rosé Van Cau, a conclu une tripartite Ps – Mr – Cdh. Le grand lider ne veut pas des écolos, non fiables, trop « bobos, cocos, cathos » … ! Au début, la grrrande entente familiale « démocratique » semble pourtant avoir déjà quelques moments discordants, ce que Van Cau ne manque pourtant pas de présenter comme une victoire « socialiste ». Le Ps a en effet limité la casse par rapport aux sondages, mais pas par rapport au nombre de ses élus sortants, puisqu’ il doit aujourd’hui composer avec plus à droite …

 

RoRo

 

 

Rétroactes :

 

29/09/2006: COURCELLES: les chers électeurs seraient déjà trompés, grugés, une fois de plus, par certains partis "démocratiques AVANT même d' avoir voté ...

 

COURCELLES: les chers électeurs seraient déjà trompés, grugés, une fois de plus, par certains partis "démocratiques AVANT même d'  avoir voté ...

 

Un petit rappel pour commencer : lors des élections d’  octobre 2000, le Ps courcellois (14 élus) a perdu 3 sièges. Le Psc-Cdh (3 élus) a perdu 1 siège.

 

Cela n’  empêche : « socialistes » et catholiques constituent une alliance des perdants et dirigent la commune pendant 6 ans, avec les piètres résultats que l’  on connaît. Ceux qui avaient espéré le changement, ont reçu une importante taxe immondices nouvelle supplémentaire… qui, paraît-il, pourrait encore grimper… Car nos finances communales ont de nouveau soif … !

 

Aujourd’  hui, le conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN, qui est pourtant membre de l’  actuelle majorité, ne croit déjà plus à la reconduction éventuelle de l’ alliance existante.

 

Il nous l’  explique dans Tan Que Vive :

 

« Belle journée 2004 ! Ils se retrouvent dans un restaurant non loin de l’  ancienne abbaye d’  Aulnes !  Ils ont mangé. Ils ont bu. De quoi ont discuté notre échevin des travaux et le 1er candidat de la liste Mr ?  C’  étaient les prémices des amours bleues – rouges comme au Fédéral ? ».

 

Explications et traduction de RoRo :

 

-notre actuel échevin des travaux : c’  est le « socialiste » Christian HANSENNE qui ambitionne de devenir mayeur. Ce n’  est plus aujourd’ hui une question de capacités et de compétences, mais cela dépend des voix de préférences et du nombre de bobines apposées aux fenêtres par certains électeurs idolâtres …

 

-le 1e de la liste Mr ? C’  est un certain Jean-Claude MEUREE , tant adoré par le dissident Claudy BASTIN de la liste Alc …

 

Bref, cette belle journée 2004, aurait donc été en quelque sorte une belle journée de fiançailles Ps – Mr, dans un cadre enchanteur, ou un véritable rendez-vous de comploteurs plénipotentiaires … ?

 

Et PIRMOLIN ajoute :

 

« Et que penser des achats de l’  entreprise familiale de cette candidate Mr ? S’  approvisionner en médicaments dans une pharmacie Multipharma (filiale des mutualités socialistes) est-ce un geste vis-à-vis du Ps ? Tout est bon pour faire de doux yeux au Ps ».

 

Là, le conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN (73 ans – conseiller communal pour la 1ère fois !) n’  a rien compris des parties de tric – trac qui se jouent et des cadeaux qui se donnent entre les partis autoproclamés « démocratiques ». Il y a parfois aussi quelques crocs - en - jambe …

 

Exemples :

 

-          une habitante de la cité Confort voudrait quitter le taudis « social » qu’  elle occupe depuis des années. Elle va trouver un responsable de « A Chacun Son Logis ». Elle revient avec des promesses et une première récompense : … une affichette de Xavier RICHARD, premier candidat de la liste Psc-Cdh,  qu’  elle appose à sa fenêtre, avec quand même quelques doutes sur les résultats post-électoraux de sa démarche…

 

-          des riverains de la Cité Confort et de l’  avenue de Wallonie se plaignent à juste titre des nombreux problèmes du quartier (circulation, zoning,…), Aurelio CIGNA pose quelques questions avec grand tapage publicitaire, ils reçoivent eux aussi de quoi « décorer » en bleu leur façade …

 

Psc-Cdh et Mr tentent donc de récupérer les miettes dégoutées que laisse tomber la vieille garde « socialiste » prête à se vendre pour garder malgré tout le pouvoir après les élections du 8 octobre 2006. On pourrait multiplier les exemples : pour acheter certains électeurs, c’  est à qui donne et promet le plus et le mieux… Il suffit de savoir emballer la marchandise …

 

Reste à savoir ce qu’  en pense la jeune garde « socialiste », symbolisée par la tête de liste Ps, qui, lui, promet enfin du neuf, de la transparence.  Axel SŒUR est – il prêt à devenir bourgmestre avec à ses côtés Aurelio CIGNA qui ne mène donc qu’ une campagne personnelle, démagogique et de façade anti – Ps pour se faire une belle place au soleil, tout en jouant le rôle de persécuté du Parti unique « socialiste »… ?

 

On verra … Ca promet bien du plaisir pour les 6 années à venir …

 

Pour le reste, Robert PIRMOLIN devrait aussi savoir qu’  il y a belle lurette que pas mal de libéraux ont intégré, infiltré, les rangs « socialistes » à tous les niveaux.  En parlant des trotskystes, cela s’  appelle « l’  entrisme »…

 

Exemples :

 

-tout à ses débuts, un hebdomadaire régional, disait déjà de Jean-Claude VAN CAUWENBERGHE ( aujourd’hui en pleine déroute) que c’ était un mayeur bleu – rosé, d’ ailleurs félicité au niveau gouvernemental pour « sa bonne gestion financière » …

 

-le « socialiste » Lucien CARIAT n’  a rien fait d’  autre que de jouir des joies du libéralisme au sein du Ps, de la Ville de Charleroi et de l’ Icdi. Il était d’ ailleurs bien entouré, jusqu’ à la députation permanente du Hainaut. Pour certains, le libéralisme est devenu le socialisme réalisé à la belge !

 

Et l’  électeur dans tout cela ?    Et les vrais problèmes, la vraie politique ?    On s’  en, balance !   Devinez qui crée l’  extrême-droite ?  De cela, on s’  inquiètera une fois de plus, pour sauver la face, après les résultats électoraux. On vous promet une nouvelle grande manif bien autorisée, associant les syndicats, à Bruxelles, contre les injustices sociales et autres et tout rentrera dans l’  ordre …

 

RoRo

 

 

 

COURCELLES: que va faire le Ps après ces élections: de nouveau une alliance à droite, ou constituer une majorité à "gauche" ??? 

4 possibilités de majorité s’ offrent au Ps : 

Ps + Ecolo : 12 sièges + 3 = 15 sièges sur 29 

Ps + Mr     : 12 sièges + 6=  18 sièges sur 29 (dans ce cas le Ps introduit le loup dans la bergerie) 

Ps + Cdh   : 12 sièges + 4 = 16 sièges sur 29 (dans ce cas, le Psc-Cdh va pouvoir continuer à le plumer) 

Ps + Ecolo + Ucpw : 12 sièges + 3 + 1 = 16 sièges sur 29 (ce serait probablement la meilleures solution, mais elle coûtera plus chère) 

A moins que le Ps ne mette en œuvre des accords conclus éventuellement, avec certains, à l’ insu des électeurs AVANT de voter … 

Qui va l' emporter: la vieille, ou la nouvelle garde ? C' est le combat des chefs et des prétendants ...

Bref qui vivra verra …

 

14/08/2006: COURCELLES: Ce que les Jeunes Mr ne savent pas ... !

 

COURCELLES: Ce que les Jeunes Mr ne savent pas ... ! 

Intéressant article que celui des Jeunes Mr de COURCELLES, dans "Tan Que Vive" de cette semaine..  L'  école coûte chère ... !, disent-ils et ils ont raison. L'  école, soi-disant gratuite, est de plus en plus un leurre et les parents ressentent surtout cela, non seulement à la rentrée scolaire de  plus en plus coûteuse, en y ajoutant les joies de l'  informatique de plus en plus conseillée pour les gosses dès l'  école primaire.

La prime de rentrée scolaire (existera-t-elle encore en 2007 ?) est bonne à prendre, et ... c'  est un pas vers la gratuité de l'  école, disent les Jeunes Mr ...

En attendant, les Jeunes du Mr organisent plutôt l'  école de la charité (*), en collectant du matériel scolaire, auprès de la population, pour faire des heureux ...

Ils ont encore raison, car ils ont, au fond, compris qu'  ils ne peuvent guère compter sur ... les ministres libéraux au pouvoir.

Une petite anecdote pour mieux comprendre le rôle des ministres libéraux, et autres ...

Beaucoup de gens connaissent le rôle immense que les écoles industrielles du soir ont joué dans la formation des jeunes défavorisés des milieux ouvriers et/ou laissés pour compte par le capitalisme.

Des centaines de milliers de jeunes ont obtenu leur diplôme en ayant le courage de suivre les cours du soir, après leur journée de travail. 10 à 11 heures de cours par semaine pour ce qui me concerne: 3 hrs le mercredi - soir, 4 hrs le samedi après-midi, 4 hrs le dimanche - matin, après mes 45 heures de travail/semaine, répartis en cinq jours et demi (plus 5 hrs 30 de repas de midi et les déplacements: à TRAZEGNIES et ensuite MORLANWELZ...

Cet enseignement était gratuit, jusqu' au jour où un ministre libéral de l'  Enseignement, dans un gouvernement de coalition, avec le Psc (aujourd'hui "humanisé" et "démocratisé" !), si mes souvenirs sont bons, a rêvé qu'  il fallait maintenant payer un droit d' inscription pour boucler son budget. Le ministre libéral ne devait heureusement pas durer au pouvoir ...

Son successeur, un "socialiste" ne supprima cependant pas le paiement du droit d'  inscription ... Il en augmenta le montant...

C'  est la raison pour laquelle, lors de mon dernier mandat, je fus désormais le seul élu à refuser de voter le règlement intérieur de l'  École industrielle de Courcelles. Il stipulait en effet qu'  aujourd'hui pour s' inscrire aux cours du soir, il faut en acquitter le droit d' inscription. Formalité donc: le fric entrait dans le règlement scolaire comme obligation, ... Sinon: fouchtra !

Les Jeunes libéraux de Courcelles ne doivent donc pas trop rêver: aujourd'hui, c'  est ensemble que "socialistes" et libéraux dirigent le pays, sous le diktat de l' Euro-dictature et des multinationales capitalistes Voilà ce qui prime le plus.

RoRo

 

(*). L'  école de la charité ?  Il y a quelque 35 ans, contrairement à la BELGIQUE, le CHILI  ne comptait pourtant pas parmi les pays les plus riches du monde. Mais, le CHILI de Salvador Allende avait un gouvernement de la gauche coalisée. Il distribuait, chaque jour, un bol de lait gratuit à tous les enfants des écoles, bol de lait que le fasciste Augusto Pinochet supprima aussitôt dès son coup d'  État du 11 septembre 1973, orchestré avec l' aide la Cia.

20:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, euro-dictature, ptb, charleroi, alc, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, fn, hainaut, histoire, mr, politique, presse, ps, romain, silence, social, ucpw | |  Imprimer | | |

10/10/2006

10/10/2006: COURCELLES et ailleurs: élections: le calme pour 6 ans ???

COURCELLES et ailleurs: élections:  le calme pour 6 ans ???

 

 

Pendant 3 mois, la campagne électorale communale ayant  débuté le 7 juillet 2006, les candidats des 8 listes concurrentes, ont inondé vos boîtes aux lettres. Beaucoup de bobards, de promesses démagogiques, qu’  ils ne sauront tenir, beaucoup de binettes souriantes toutes plus belles les unes que les autres (sauf la mienne !).

 

Soulagement, à part sans doute quelques remerciements dans Tan Que Vive de cette semaine, et de la semaine prochaine pour ceux qui ne seront pas arrivés à temps avant le tirage, vous ne verrez plus rien de tout cela. Vos boîtes aux lettres vont se dégager…

 

Le calme va donc renaître jusqu’ aux prochaines qui auront lieu dans 6 ans…  En parlant des communales bien sûr, car l’ an prochain ce seront de nouveau les législatives.  Et coucou, les revoilà … ! Re-belote !  C’  est leur « démocratie » : briguer votre voix pour se faire élire, et après : basta ! On ne peut quand même pas dépenser du fric toutes les semaines pour vous « informer » et vous « consulter » pendant 5 minutes dans les isoloirs tous les 6 ans, non ?

 

Ah oui, certains, parmi ceux qui sont au pouvoir, ont dit: "Nous avons fait ceci, nous avons fait cela ...!".  Ils ont oublié d' ajouter: "c' est avec votre fric !". Fallait quand même bien que notre argent serve à quelque chose, non ?

 

 

RoRo

14:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : charleroi, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, fn, hainaut, histoire, liberte, mr, oppression capitaliste, politique, presse, actualite, belgique, capitalisme, alc, ps, ptb, propagande, romain, silence, social, solidarite, resistance, ucpw | |  Imprimer | | |

09/10/2006

09/10/2006: COURCELLES: que devient le Parti communiste ?

COURCELLES: que devient le Parti communiste ?

 

COURCELLES : le Parti communiste à Courcelles, c’ est une longue histoire, un combat de plus de 75 ans.

Depuis 1932, il y a à Courcelles, au Conseil communal, voire même au Collège de 1964 à 1970 (Georges Glineur, député de Charleroi pendant 25 ans, ancien doyen d’ âge de la Chambre des Représentants, y fut député-échevin des travaux), des élus communistes, ou des élus qui se font élire sous son appellation.

Mon père, y fut le second secrétaire politique au lendemain de la guerre (après Gustave Dubois). Il siégea lui-même pendant 12 ans au Conseil (avec interruption), 6 ans à la Cap.

Moi-même, j’ ai siégé au Conseil pendant 24 ans, de 1970 à 1994 et j’ y ai acquis une solide expérience communale.

C’ est toute une période de dévouement, de sacrifices, de militantisme, sans compter, de brimades, de combats, des centaines de réunions, des centaines d’ heures de présence au porte-à-porte dans les quartiers, des milliers et des milliers de « Drapeau Rouge » vendus tous les week-ends par de très nombreux militants pendant des dizaines d’ années, … qui ont sacrifié des heures et des heures de loisirs, de vie familiale, de repos, et beaucoup d’ argent personnel …

Aujourd’hui que reste-t-il du Parti ?

La section n’  apparaît plus qu’ à de rares occasions, surtout pour le besoin de campagnes électorales.

Quelle  surprise à l’ occasion de cette campagne électorale qui a débuté le 7 juillet 2006 : le nom du Parti communiste est apparu à 2 reprises, les deux dernières semaines, sous cette forme :

« La section du Parti communiste vous appelle à voter 14 pour la liste Ucpw à Courcelles et n°12 pour la liste  Ucpw à la province ». !

Trois mois de campagne électorale, pour appeler simplement à voter Ucpw. Il fallait le faire alors que la vie communale courcelloise manque de plus en plus cruellement … de l’ avis de communistes qui agissent à visage découvert et comme éléments indépendants, en complète autonomie, des alliances électorales éventuelles. Du moins, c’est ce qui était prévu à l’ origine de l’ Ucpw dont je connais parfaitement la création : une alliance électorale constituée du Parti communiste, du Rassemblement wallon et d’ individualités politiques progressistes, qui gardaient chacun leur autonomie politique en dehors de la gestion des élus…

Regrettable temps passé et de voir disparaître un tel potentiel de combats, de dévouement et d’ expériences pratiques, sur le terrain, une des plus importantes sections du pays, de la région de Charleroi.

 

RoRo

19:27 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mr, politique, presse, ucpw, actualite, belgique, charleroi, alc, communisme, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, hainaut, histoire, ps, ptb, romain, resistance, silence, solidarite, syndicats, social | |  Imprimer | | |

09/10/2006: Quelle majorité ? Que va faire le Ps ?

COURCELLES: que va faire le Ps: de nouveau une alliance à droite, ou constituer une majorité à "gauche" ???

 

4 possibilités de majorité s’ offrent au Ps :

 

Ps + Ecolo : 12 sièges + 3 = 15 sièges sur 29

 

Ps + Mr     : 12 sièges + 6=  18 sièges sur 29 (dans ce cas le Ps introduit le loup dans la bergerie)

 

Ps + Cdh   : 12 sièges + 4 = 16 sièges sur 29 (dans ce cas, le Psc-Cdh va pouvoir continuer à le plumer)

 

Ps + Ecolo + Ucpw : 12 sièges + 3 + 1 = 16 sièges sur 29 (ce serait probablement la meilleures solution, mais elle coûtera plus chère)

 

A moins que le Ps ne mette en œuvre des accords conclus éventuellement, avec certains, à l’ insu des électeurs AVANT de voter …

 

Bref qui vivra verra …

 

RoRo

13:03 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, charleroi, courcelles, ecolo, elections 2006, hainaut, mr, politique, presse, ps, ptb, romain, silence, ucpw, alc, cdh, democratie, actualite, elections | |  Imprimer | | |

09/10/2006: COURCELLES: sus au FN ! Lors de l' installation du nouveau Conseil communal ...

COURCELLES: sus au FN ! Lors de l' installation du nouveau Conseil communal ...

 

 

 Suivant la nouvelle législation électorale communale, les nouveaux conseils communaux, issus des élections du 8 octobre, seront installés le lundi 04 décembre 2006.

 

A COURCELLES, les 3 élus du Fn, parti raciste et fascisant, prêteront serment et prendront aussi leurs fonctions.

 

Tout ce que COURCELLES compte encore de démocratique, progressiste, de gauche et patriotique, ne peut laisser passer un tel événement  scandaleux, sans réaction de protestation. Je rappelle que pendant la campagne électorale, j’ avais déclaré qu’ il y aurait des surprises ce dimanche 8 octobre, je fus le seul à réagir en introduisant un recours, qui malheureusement n’ a pu aboutir, contre la présentation des candidats du Fn. Je fus aussi le seul à proposer, via Internet, une réunion  à l’ Ucpw, le Ps, les Ecolos, et autres partis « démocratiques », afin de réagir également politiquement  et unitairement contre cette présence du Fn. Seule la tête de liste Écolo s’ est déclaré preneur, sans plus...

 

Aujourd’ hui, je n’ ai aucune leçon à donner à personne, mais je maintiens ma proposition et je pense, que lors de l’ installation du nouveau Conseil, les organisations patriotiques pourraient se mobiliser et être présentes dans la salle avec leurs drapeaux. C’ est une nouvelle proposition de ma part, en tant que tête de liste Ptb+Pcc. Elle pourrait être examinée et relayée afin de mobiliser. …

 

De cette façon aussi, une certaine « gauche » pourrait sortir de sa torpeur …

 

Roger Romain.

 

12:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, racisme, resistance, silence, solidarite, actualite, belgique, charleroi, courcelles, cdh, alc, democratie, ecole, elections, elections 2006, fascisme, hainaut, histoire, politique, presse, ps, ptb, liberte, mr, ucpw | |  Imprimer | | |

06/10/2006

06/10/2006: Le Ptb va-t-il créer la surprise ce 8 octobre 2006 ?

6 octobre 2006

Soirées électorales 8 octobre

Comment suivre les nouvelles de la campagne, consulter les listes des candidats de votre commune et les résultats électoraux le 8 octobre (dès 20h)? Une seule adresse Internet : www.jechoisisptb.be

Bruxelles, à partir de 16 heures, Zaal Al Hassania, Rue Ribaucourt 65A, 1080 (Métro Ribaucourt).

Charleroi, à partir de 19 heures, La Braise, rue Zénobe Gramme 21.

La Louvière, à partir de 18 heures, La Braise, Rue Bouvy 65.

Liège, à partir de 18 heures, Salle La Braise, rue Mathieu Laensberg 20.

Antwerpen, à partir de 15 heures, salle Reuzenpoort 5, Borgerhout.

Genk, à partir de 18 heures, Keinkesstraat 3A.

Gent, à partir de 19 heures, Ten Berg, Halvemaanstraat.

Kortrijk, à partir de 18.30 heures, Simon Stevinstraat 92.

Leuven, à partir de 16 heures, Wilselsesteenweg 19, Kessel-lo.

Zelzate, à partir de 18 heures, salle Marianne, Assenedesteenweg 221.

Campagne de soutien

Encore 13000 euros à récolter pour le budget électoral du PTB+. Nous avons besoin de votre soutien.

Si le présent e-mail est incomplet ou illisible, cliquez ici

Bonjour,

Le PTB+ se présente dans tout le pays avec 960 candidats répartis sur 85 listes. Les derniers sondages réalisés pourraient laisser croire que la « petite surprise » du scrutin du 8 octobre pourrait bien être le PTB+.

Le journal Le Jour Liège du 3 octobre écrit : ‘En quelques années, le PTB a changé. Abandonnant non pas ses convictions mais un certain radicalisme, le Parti du Travail de Belgique se fait plus proche des gens.’

Le PTB+ grimpe
Votez vous aussi pour le PTB+ le 8 octobre

Mardi soir, RTL a livré le dernier sondage sur Charleroi. Il crédite le PTB de 4%, score avec lequel Sofie Merckx serait élue dans le conseil carolo. Selon un autre sondage VRT/ Le Soir sur Anvers celui-là, avec un score de 3,5 % pour le PTB+, Peter Mertens serait également élu au sein du conseil communal anversois.

Lundi soir, le sondage réalisé sur Schaerbeek laissait également entrevoir un élu (Claire Geraets) pour le PTB + avec un score de 3,5%., La semaine passée, les sondages sur Liège annonçaient un triplement des voix pour le PTB + (2,4%). Et un quadruplement pour la ville de Louvain (2,4%).

De plus, le PTB + espère aussi obtenir des élus dans les communes suivantes:

  • à La Louvière avec Jan Keijzer
  • à Herstal avec Johan Vandepaer et Nadia Moscufo
  • à Molenbeek avec Leen Vermeulen
  • à Genk avec Harrie Dewitte
  • à Zelzate avec Frans Van Acoleyen, Dirk Goemaere et Geert Asman
  • à Deurne avec Dirk Van Duppen
  • à Hoboken avec Mie Branders et Erica Demeyer

Dix raisons de voter PTB+

Plus important encore : savez-vous déjà pour qui vous allez voter ? Dix raisons de voter PTB+
Vous hésitez ? Nous vous  présentons ici dix raisons de voter PTB+ aux élections communales et provinciales.

Comment exprimer un vote valable ?

En de nombreux endroits, on vote électroniquement. Les électeurs, ce faisant, ne peuvent plus survoler les listes. À cet effet, voici un petit mode d’emploi sur la façon de voter valablement le 8 octobre… sur les listes PTB+.

Nouveau sur nos sites

Pour le PTB+,

Foto Raoul Hedebouw

Raoul Hedebouw, porte-parole national

 

 

 

 

À propos de ce bulletin

Inscrire | désinscrire ou modifier le profil de votre inscription


18:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, charleroi, alc, communisme, bruxelles, courcelles, cdh, democratie, ecole, elections, hainaut, ptb, romain, silence, social, solidarite, syndicats, sondage, elections 2006, histoire, mr, politique, presse, ps, ucpw | |  Imprimer | | |

05/10/2006

05/10/2006: La régionale bruxelloise du PC appelle à voter PTB+ à Molenbeek, Schaerbeek, Bruxelles et Saint-Gilles,...

La régionale bruxelloise du PC appelle à voter PTB+ à Molenbeek, Schaerbeek, Bruxelles et Saint-Gilles

Auteur Régionale PTB-Bruxelles

La régionale de Bruxelles du Parti du Travail de Belgique a le plaisir de vous annoncer que la régionale de Bruxelles du Parti Communiste invite ses membres à porter leur préférence sur les candidats des listes PTB+ à Bruxelles, Molenbeek, Schaerbeek et Saint-Gilles.

La liste PTB+, à Molenbeek-Saint-Jean, a le n°15. Sa tête de liste est Leen Vermeulen.

A Schaerbeek, elle porte le n°17 et Claire Geraets mène la liste.

A Bruxelles, elle porte le n°19 et Riet Dhont est en tête de liste.

Pour Saint-Gilles, c'est David Pestieau qui mène la liste avec le n°15.

 

Bruxelles, le 5 octobre 2006

23:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ecolo, elections, elections 2006, fn, hainaut, histoire, bruxelles, mr, politique, presse, actualite, belgique, charleroi, alc, communisme, cdh, ps, ptb, romain, silence, ucpw | |  Imprimer | | |

05/10/2006: Elections: «Savez-vous ce qui se passe dans ce commissariat ?» de Michel Collon, journaliste belge

Elections                   «Savez-vous ce qui se passe dans ce commissariat ?» de Michel Collon, journaliste belge

 

 

 

 

De la part de Michel Collon
Envoyé : jeudi 5 octobre 2006 20:33
À : romain-proprietaire@yahoogroupes.fr
Objet : «Savez-vous ce qui se passe dans ce commissariat ?»

 

« Savez-vous ce qui se passe,
toutes les nuits, dans ce commissariat ? "


MICHEL COLLON

Trois nuits d'émeutes à Bruxelles, la semaine passée. Pourquoi ? La mort inexpliquée (trois versions successives !) d'un jeune Belge d'origine marocaine en préventive à la prison de Forest a déclenché la colère des jeunes du quartier des Marolles. Mais d'où vient la profondeur de cette colère ?

Interviewé par le quotidien Le Soir, un directeur de théâtre du quartier témoigne : « Savez-vous ce qui se passe toutes les nuits dans les caves de l'Amigo ? (surnom du commissariat central de Bruxelles) Et quel degré d'humiliation on y inflige parfois ? Je connais un danseur brésilien qui s'est fait arrêter en rentrant d'un spectacle. Il avait le malheur d'être noir. On lui a brisé la rotule. Sa carrière est terminée. »
« Toutes les nuits »
? Pourquoi le journal qui a eu le mérite de publier ce témoignage, n'a-t-il pas enquêté sur une aussi terrible accusation ? Pourquoi aucun candidat aux prochaines élections communales n'a-t-il interpellé ? Ou alors pourquoi les autorités ne poursuivent-elles pas ce témoin en diffamation ?
Pas de pistes pour trouver les coupables de violences ? Mais si. sur ce commissariat et ces policiers de Bruxelles-Ville, on peut, en cherchant un peu, trouver de nombreux témoignages. Dont le mien.

« Finalement, nous allons vous dédommager ». Mais...
Ces policiers, je les connais personnellement. Comme mes lecteurs le savent. (pour les nouveaux lecteurs, voir url en bas de page) En 1999, comme je l'ai déjà raconté, j'ai été très violemment tabassé parce que j'avais organisé à Bruxelles une manifestation pour la paix. Seulement moi, j'ai eu la chance qu'il y ait des caméras autour de la manifestation, d'être journaliste, de pouvoir mobiliser sur Internet. Et, après six années de bataille judiciaire, j'ai pu obtenir leur condamnation : prison avec sursis, amendes, dommages !
Justice était faite ? Pas encore. Après avoir soutenu ces policiers brutaux pendant des années dans leur défense mensongère, la Ville de Bruxelles refusait de me payer les dommages qu'elle me devait. Et le bourgmestre refusait de répondre à mes lettres.
Alors, finalement, il y a deux semaines, je suis allé interpeller son chef de cabinet, Philippe Close, dans une petite réunion électorale. Résultat : il vient de me promettre que la Ville va cesser ses blocages procéduriers et me payer enfin. Y compris les frais d'avocat, importants à cause de la longue mauvaise foi des coupables.
Bien. Dois-je me taire à présent ? Puis-je me contenter de toucher un peu d'argent pour mes souffrances personnelles ? Comment ne pas penser aux autres victimes ? Passées, mais aussi à venir... Ceux dont les plaintes n'aboutissent pas. Ceux qui ne peuvent payer des milliers d'euros pour un long procès. Ceux qui n'ont pas de relais médiatiques.

Faux scandales et vrais scandales
Donc, j'ai écrit aux divers partis concernés : « Condamnez-vous ces brutalités et surtout comment allez-vous y mettre fin ? » Silence général. Silence du bourgmestre Thielemans (PS). Silence du MR, parti de l'ancien bourgmestre de Donnéa. Silence de Joëlle Milquet, candidate à Bruxelles pour le CDH. Silence de Laurette Onkelinx, candidate PS à Schaerbeek, ministre de la Justice, et insouciante de la totale passivité de son Comité P, censé enquêter sur toutes ces bavures policières. Silence aussi du parti écolo, les verts qu'on attendait plus soucieux des libertés démocratiques... Aucun des quatre grands partis n'a pris position. Silence enfin du Soir et des grands médias.
Comment expliquer cette panique ? Tous tétanisés par la démagogie sécuritaire de l'extrême droite ? Il faut croire. La semaine passée, la Belgique a vécu une mini-crise gouvernementale. Serait-ce parce que la ministre de la Justice avait menti et couvert une réunion illégale - son ministère, des policiers, la Sûreté et même des magistrats ( !) - tous acoquinés pour organiser la « livraison » illégale d'un militant politique de nationalité belge à la très démocratique Turquie ? Pas du tout. Ce scandale, dénoncé avec toutes les preuves par Le Soir, a été étouffé du jour au lendemain.
A la place, on a eu droit à un faux scandale. Purement électoraliste. Parce que la même ministre de la Justice avait tout simplement appliqué les règles légales des libérations conditionnelles, un de ses alliés gouvernementaux s'est lancé dans la démagogie sécuritaire en courant après l'extrême droite. Respecter la loi provoque une crise, la violer gravement ne provoque rien du tout.

Combien de drames vous faudra-t-il encore ? Cessez de courir derrière l'extrême droite !
C'est pareil à Bruxelles. Les actes très graves commis par la police de Bruxelles-Ville violent la loi, et tous les responsables s'en foutent. Combien faudra-t-il encore de drames, de vies brisées et d'émeutes « inexplicables » avant qu'un responsable se décide à briser la loi du silence ?
C'est bien beau si les politiques viennent montrer leur tête aux grands concerts antiracistes. Mais ce qu'on attend d'eux, et ce qui sera vraiment efficace, c'est qu'ils combattent concrètement le racisme là où il se trouve. Y compris au niveau policier.
Est-ce en courant après l'extrême droite et en protégeant des policiers cogneurs qu'on évitera les soulèvements de jeunes ? Non. Mais bien en prenant de vraies mesures contre les écoles-poubelles parkings pour futurs chômeurs. Mais bien en réduisant le temps de travail pour créer de vrais emplois. Mais bien en luttant contre les discriminations à l'embauche et ailleurs. Et tout d'abord en écartant les flics cogneurs et racistes. Le métier de policier ne doit pas être simple tous les jours en ces temps de crise, mais ce n'est pas une raison pour laisser sévir l'extrême droite dans la police. A moins qu'on veuille encore beaucoup d'émeutes ?

« Une manifestation, ça vous a pas suffi ? »
Mon sentiment est que le commissariat de Bruxelles - Ville est noyauté par des éléments d'extrême droite, qui commettent des violences à répétition et bénéficient de certaines protections. Monsieur Close m'a dit qu'il existe un héritage du passé et que la situation était encore pire avec le précédent bourgmestre. Lequel interdisait et réprimait de nombreuses manifestations.
Exact. Mais alors, je lui ai parlé du présent. Je lui ai signalé que, quatre années plus tard (donc sous le nouveau bourgmestre), j'avais été à nouveau menacé. A la fin d'une manif contre la guerre en Irak, des policiers de Bruxelles-Ville avaient arrêté un jeune et le maltraitaient à même le pavé. Plusieurs témoins, dont moi-même, se sont indignés. Un officier m'a alors menacé à un mètre de distance : « Monsieur Collon, une manifestation, ça vous a pas suffi » ?
Prêt à « remettre ça », donc. Est-ce légal de menacer ainsi un manifestant pacifique ? Ce qui m'a déçu chez Monsieur Close, c'est que, lorsque je lui ai signalé ce nouveau fait grave (dont l'auteur est identifiable), il n'a posé aucune question et ne s'en est pas soucié. Dossier trop gênant ?

Banal... demain ?
En conclusion : tant qu'il n'y aura pas d'enquête sérieuse et publique sur tous ces agissements, se promener dans Bruxelles et certaines autres communes restera risqué. Surtout si on n'a pas la bonne couleur de peau.
Pouvons-nous accepter l'impunité ? Pouvons-nous rester indifférents à ce qui se passe dans les caves du commissariat de l'Amigo ? Défendre la démocratie, n'est-ce pas d'abord faire respecter les lois par ceux qui sont censés les faire respecter ?
Y aura-t-il un média qui ait le courage d'enfin ouvrir ce dossier brûlant et de donner la parole à toutes les parties ? Non ? Alors, ne venez pas, aux prochaines émeutes, nous dire que c'est « inexplicable » ! Si vous ne vous mettez pas dans la peau d'un jeune qui a été arrêté arbitrairement, qui a été humilié, qui a été tabassé dans un commissariat, comment pourriez-vous comprendre ? Si les flics ont le droit d'être violents et arrogants, pourquoi les jeunes ne prendraient-ils pas ce droit quand ils en ont l'occasion ? Accepter l'autorité quand elle est appliquée injustement ?
Si nous laissons faire, demain il sera « banal » qu'un jeune d'origine immigrée meure dans une cellule de commissariat, il sera banal qu'un gouvernement mente et donne trois versions successives de ses actes illégaux. Demain, il sera trop tard.
Il est donc urgent de faire toute la lumière. Sinon, de terribles « faits divers » continueront à se retrouver dans nos journaux. Ou bien ils n'y figureront même plus. Et un jour, nous penserons avec remords à cette phrase terrible, qui me fait encore froid dans le dos en repensant aux coups, aux os qui craquent, à la terreur indicible : « Savez-vous ce qui se passe, toutes les nuits, dans les caves de ce commissariat ? »

MICHEL COLLON
4 octobre 2006

Sur les humiliations policières et où nous mène le modèle Sarkozy, voir ce clip frappant :
http://www.dailymotion.com/video/x72d4_le-vrai-sarkozy

Sur les faits et le procès Collon c/ Van Impe et Jongen, voir :
Lettre

22:51 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, actualite, belgique, capitalisme, courcelles, alc, cdh, collon, democratie, ecolo, elections, elections 2006, euro-dictature, fascisme, fn, flicage, injustice, liberte, mr, bruxelles, oppression capitaliste, politique, presse, ps, ptb, romain, reszistance, silence, ucpw | |  Imprimer | | |

04/10/2006: Lettre au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

De : Myriam Dely [mailto:myriam.dely@brutele.be]
Envoyé : mercredi 4 octobre 2006 23:05

Objet : Lettre au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

 

  

Lettre  au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

 

Monsieur Jacques Van Gompel

Hôtel de Ville de Charleroi

6000 Charleroi

 

 

 

 

Cher monsieur le bourgmestre,

 

J’ai bien reçu votre réponse concernant la pétition que j’ai initiée contre la taxe de salubrité urbaine et qui a été signée par plus de 6000 Carolos depuis le mois de juin.

 

Vous me répondez vouloir « m’apporter quelques précisions indispensables à ma bonne compréhension car (…) je ne saisirai pas la portée réelle de la taxe. »[1][1]

Nous n’aurions donc rien compris, nous qui payons par ménage 87 euros par an, en plus de nos sacs poubelles payants !

 

Vous écrivez que « la taxe sert à couvrir le coût de la gestion des déchets par les services communaux ( nettoyage de la voie publique, lutte contre les dépôts clandestins, participation dans les parcs à conteneurs accessibles au public gratuitement,…) » Et vous ajoutez qu’ « en aucun cas, cette taxe n’est liée à l’Intercommunale ICDI dont la gestion ne relève en rien de la Ville de Charleroi.»

 

Vraiment?

L’ICDI a été dirigée par Monsieur Cariat, échevin à la ville de Charleroi. Ensuite il a été remplacé, dans les circonstances que l’on sait, par Monsieur Parmentier qui est aussi, comme c’est bizarre, échevin à la ville de Charleroi. Et « la gestion de l’ICDI ne relèverait en rien de la ville de Charleroi » ?

L’ICDI est une intercommunale, la ville y a des représentants qui devraient défendre les intérêts des habitants de la commune et surveiller la bonne gestion de l’ICDI.

 

Vous affirmez que la taxe sert « à couvrir le coût de la gestion des déchets par les services communaux ». Et donc pas à payer l’ICDI et le ramassage des ordures ménagères.

C’est faux.

L’article 1er du règlement sur la taxe de salubrité publique, publié sur le site officiel de la ville, est clair : « Cette taxe vise l’enlèvement et le traitement des déchets ménagers et y assimilés et toutes autres interventions du même ordre visant à assurer la salubrité et l’hygiène publiques sur tout le territoire de la Ville. »[2][2]

Oui, le nettoyage de la Ville est du ressort de la commune. Mais qui s’occupe de la récolte des sacs poubelles à Charleroi ? L’ICDI ! Qui s’occupe du traitement des déchets ménagers? L’ICDI ! Qui s’occupe de la gestion des parcs à conteneurs ? Encore l’ICDI ! Comment est-ce alors possible d’affirmer que cette taxe n’est « en aucun cas » liée à l’ICDI ? Mystère.

 

D’ailleurs dans votre lettre à la population en décembre 2003[3][3], vous affirmiez pour justifier l’introduction de cette taxe qu’il fallait « présenter un budget en équilibre » d’une part et qu’il fallait « couvrir le coût de l’élimination des déchets » d’autre part (qui coûte à la ville plus de 11 millions d’euros).

 

Mais la ville paie justement l’ICDI pour le ramassage et le traitement des déchets ! Sinon comment expliquer que vous ayez remis en février 2004 à des associations réclamant la suppression de la taxe et plus de transparence sur les coûts des déchets une partie de la comptabilité …de l’ICDI ?[4][4]

 

Pour terminer, vous précisez avoir décidé, sur votre proposition  « d’atténuer l’impact de la taxe sur les personnes moins favorisées en leur octroyant, en contrepartie, une série de sacs poubelles gratuits. »

Sur votre proposition ? Ou plutôt sous la pression d’un mouvement de protestation de la part des Carolos, particulièrement les 14.000 signatures rassemblées en 2003 par différentes associations dont Médecine pour le Peuple où je travaille ?

 

Vous parlez de « gestion responsable » de la ville. Moi, je parle d’une gestion qui se fait sur le dos des Carolos qui paie trois fois : et avec les impôts communaux (parmi les plus élevées de Belgique), et avec les sacs poubelles payants et avec cette taxe de salubrité publique.

Au lieu de s’attaquer aux simples gens, il serait temps de se tourner vers ceux qui font du profit, produisent des déchets en quantité industrielle, laissent des industries à l’abandon et font payer l’Etat pour nettoyer ces nouveaux terrains vagues.

 

Votre réponse me renforce en tout cas dans ma volonté d’être élue dimanche au conseil communal.

Le dernier sondage publié ce 3 octobre à RTL donnant pour la liste PTB+ 4% des intentions de vote (et un siège) est un formidable encouragement pour atteindre cet objectif.

 

Car dans les six prochaines années, je compte bien au conseil communal, vous  interpeller et entendre de véritables réponses aux questions des Carolos.

Et surtout obtenir, avec le soutien des Carolos, la suppression de cette taxe injuste.

 

En vous souhaitant bonne réception de la présente,

 

 

 

Docteur Sofie Merckx, tête de liste PTB+ à Charleroi

sofie.merckx@mplp.be

0473/735525

 


Dr Merckx Sofie
Rue babotterie 87
6001 Marcinelle
Inami : 1-18820-05-004
tel: 071/47.64.96
fax:071/47.64.99
email : sofie.merckx@mplp.be

 

 

 

 

Toujours du nouveau sur :
http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html
http://histoire.skynetblogs.be/
http://courcelles.skynetblogs.be/
http://www.ptb.be/solidaire.htm
 
Pour rappel, mes listes sont ouvertes à toutes les
organisations et camarades se réclamant de la
mouvance marxiste-léniniste, pacifiste, antiraciste
et antifasciste, à tous ceux qui luttent contre
l'impérialisme, le colonialisme, l' Euro-dictature et
l'exploitation capitalistes.
Bienvenue !
Si vous n' avez plus besoin de mes infos, m' écrire UNIQUEMENT à cette adresse, svp:
roger.romain@skynet.be
Si vous en avez de nouveau besoin, même adresse.
Vous revenez et vous partez quand vous voulez, suivant vos besoins, vos désirs, vos possibilités...
Merci !
Rediffusons pour faire triompher la vérité et rompre les silences et manipulations de la presse sécurisée capitaliste !
Infos COURCELLES, CUBA-Amérique_latine, IRAK-Palestine-Afghanistan, LIENS divers, GHETTO Varsovie, USA 1952: 6 listes séparées, sur demande.






[1][1] Lettre du bourgmestre à Sophie Merckx du 25 septembre 2006

[2][2]http://www.charleroi.be/SiteResources/Data/Templates/1Template1.asp?btn=&DocID=3451&v1ID=&RevID=&level1=&level2=&level3=&level4=&listerep=

 

[3][3] Lettre du bourgmestre à la population, 17 décembre 2003

[4][4] Bulletin du Conseil Communal du 22 septembre 2005.

18:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, resistance, silence, solidarite, social, syndicats, ucpw, romain, belgique, capitalisme, alc, charleroi, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, ecologie, fn, hainaut, histoire, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande | |  Imprimer | | |

04/10/2006

03102006: COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ...

COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ...

 

170 candidats, répartis sur 8 listes concurrentes, se présentent à COURCELLES, aux élections communales, … Du jamais vu …

 

Parmi tout ce beau monde, il y a 29 élus, appartenant à 5 partis autoproclamés « démocratiques », sortants et à (ré)élire éventuellement. Tous meilleurs les uns que les autres. Il y a même 11 concurrents se présentant sur une liste d’  un parti se réclamant du racisme et de l’  extrême – droite, sans que cela ne dérange le moins du monde certaines âmes tellement sensibles … Comme la vérité a ses droits : seule la tête de liste Ecolo, s’ est proclamé preneur pour envisager, en réponse à ma proposition, une action unitaire pour faire barrage au danger raciste … Sans suite du côté Ps, Ucpw… Nous ferons les comptes à ce sujet, dès ce lundi 9 octobre, s’ il y a vraiment lieu …

 

170 candidats (en dehors de ceux du Ptb+), qui, apparemment n’  ont plus grand-chose à proposer, que des broutilles. Parmi elles, la recherche des fameuses « incivilités », et leur répression, est à la mode, pour amuser et entretenir la galerie.

 

Je me suis aussi mis au travail.  Ce mardi, j’  étais de nouveau sur le dessus de la rue Jean Friot :

 

-une voirie, composée de pavés du temps des diligences …

 

-de l’ eau qui dévale en permanence d’ un côté à l’ autre de la rue, passant sur le côté de certaines habitations, pour aboutir dans les jardins en contrebas, charriant le trop-plein de certaines fosses sceptiques, car en ce début du 21e siècle, après des décennies de majorité « socialiste », il n’ y a toujours pas d’ égouttage public…

 

Devant certaines maisons, en ce début du mois d’  octobre, ça pue : je conseille aux collectionneurs de sortir les masques à gaz qu’ ils ont pu récupérer de la guerre ’14-’18. En juillet/août, cela doit être simplement intenable, sous les chaleurs estivales…

 

Dimanche-soir, j’  étais, avec Mariette, à Gouy-lez-Piéton :

-à part les voitures qui n’  arrêtent pas de circuler rue de Luttre, je me suis dit : « Mais, c’  est digne du Mezzogiorno italien du début des années ’70 : plus rien ne vit…. ».

 

-lundi après-midi, j’  ai failli me casser la gueule (pardon un pied !) sur les pavés du trottoir du bas de la rue des Libertaires, cité Renard, tellement c’  est entretenu et réparé en temps voulu …

 

A Courcelles même, dans la descente de la rue de La Glacerie, venant des Quatre chemins de Wartonlieu, c’ est là que mon chien dépose ses crottes, en attendant une contredanse d’ un « steward » (sic) en uniforme d’ Aurelio Cigna (Mr) tellement c’ est propre : les gens n’ ont même plus envie d’ y laisser tomber un mégot de cigarette, un chewing-gum, un sachet de frites souillé, ou quoi que ce soit d’ autre, tellement les pouvoirs publics ont encore le sens de la « civilité », du civisme, du simple entretien, du respect de ce qui est commun et … public.

 

De quoi garder encore un peu de moral, en attendant la désignation de la prochaine majorité et du prochain mayeur … Il va y avoir du boulot pour ramener la joie de vivre …

 

RoRo

00:24 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communisme, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, hainaut, histoire, liberte, flicage, environnement, ecologie, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, social, solidarite, syndicats, ucpw, actualite, belgique, charleroi, alc, courcelles | |  Imprimer | | |

03/10/2006

SOLIDAIRE n° 36 du 4 octobre 2006

 

04-10-2006

10 raisons de voter PTB+

Votre hebdo vous offre ses derniers arguments pour voter dimanche pour le PTB+ aux élections communales et provinciales.

> Lire l'article

Plus de cent mille personnes aux concerts 0110 pour la tolérance

Bruxelles, Gand, Charleroi et Anvers : plus de cent mille personnes ont assisté aux concerts de plus de deux cents artistes. Sur place, nous avons recueilli le sentiment du public et d'artistes comme Lio, Adamo et Jean-Luc Fonck.

> Lire l'article

Livre choc sur la fortune des Boël

Dans La fortune des Boël, notre collaborateur Marco Van Hees lève le voile sur cette très riche famille dont la discrétion est légendaire. Petit abécédaire pour vous donner un avant-goût du livre...

> Lire l'article

Anvers: le PTB peut bloquer le Vlaams Belang

Filip Dewinter, leader du Vlaams Belang, espère obtenir la majorité absolue à Hoboken, Deurne et Merksem. Le PTB peut priver l'extrême droite de ce qui constituerait un triste précédent national.

> Lire l'article

Que font 2000 médecins cubains au Pakistan?

Au cours des derniers mois, plus de 2000 travailleurs médicaux cubains ont séjourné au Pakistan, durement touché par un tremblement de terre. Idalmis Delgado Acuesta en faisait partie. Entretien.

> Lire l'article

Et en plus...


 Envoyez vos réactionsréagirImprimerimprimerEnvoyer par e-mailenvoyer

22:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, solidaire, collon, alc, courcelles, communisme, cdh, democratie, ecolo, fn, hainaut, elections, elections 2006, histoire, social, syndicats, terrorisme, sondage, europe, charleroi, euro-dictature, ucpw | |  Imprimer | | |

02/10/2006

02/10/2006: Les élections sur et avec TéléSambre ...

Les élections sur et avec TéléSambre ... 

 

J’ ai très peu suivi les débats électoraux sur TéléSambre, la chaîne publique d’ informations régionales et locales, tant ils me barbent.  Rtl - Tvi, c’ est du tout cuit … !

 

Ces débats n’ étant réservés qu’ aux partis autoproclamés « démocratiques », c’ est partout le même ronronnement collectif, les mêmes constats, les mêmes problèmes, le même manque de moyens, les mêmes questions, les mêmes politicailleurs locaux : Ps, Mr, Cdh, Écolos et quelques autres sortants.. à  réélire. Seule différence d’ une commune à l’ autre, la couleur de la majorité en place.

 

Avec quelle sauce, voulez-vous avaler les mêmes frites : mayonnaise, moutarde, américaine, … ? Fortement, ou moins, épicée ?

 

Heureusement, ils ont quelques tartes à la crème :

 

-la sécurité : voulez-vous un flic supplémentaire à chaque coin de rue ? Dans ce cas, il faut engager, recruter, et du fric…

 

Ou bien alors, une caméra tous les 100 mètres ferait l’ affaire et serait moins coûteuse, dans une société de plus en plus fliquée, surveillée, épiée, filmée, fichée, écoutée ( ?). Au diable, la vie privée, la « démocratie », les libertés individuelles. Seule comptent encore les libertés d’ entreprendre et d’ exploiter. .. !

 

-les incivilités, désormais de plus en plus intentionnellement à l’ ordre du jour et à la mode :

 

Question : une crotte de chien, sur un trottoir, en plein centre de Charleroi, doit-elle être réprimée plus sévèrement et chèrement qu’ à la rue Trieu de Brabant à Courcelles ?

 

Un mégot jeté par terre est-il plus nocif et terrible qu’ un feu de cheminée ?

 

Comment doit-on décoller les chewings-gums et recycler les paquets de frites ?

 

Bref, dès le lundi 9 octobre 2006, la gestion de notre belle société « libre » et « démocratique » sera plus comestible et tout rentrera dans l’ ordre. Un véritable cirque à l’ image d’ une société orchestrée et qui se dégonfle. Pour les véritables problèmes sociaux, économiques, financiers, éducatifs, et la recherche de leurs causes et de leurs solutions, rendez-vous dans 6 ans, avec les mêmes partis et les mêmes médias...

 

RoRo

23:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, capitalisme, alc, communisme, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, ecologie, flicage, histoire, liberte, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, social, socialisme, sondage, ucpw, fn | |  Imprimer | | |

02/10/2006: COURCELLES: AQUASAMBRE et les travaux: gare !

COURCELLES: AQUASAMBRE et les travaux: gare !

 

AQUASAMBRE procède actuellement au remplacement des anciens raccordements d’ eau à certaines habitations…

 

De multiples tranchées sont ouvertes un peu partout dans différents quartiers, différentes rues, de la localité…

 

Ca doit se faire, non ?   Mais cette opération va encore coûter chère à la voirie, à notre chère commune : lorsque les tranchées seront rebouchées, avec le tassement des terres au fil des semaines, elles vont laisser de nombreux affaissements dans l’ asphalte. Les amortisseurs des voitures vont de nouveau trinquer et le boucan va de nouveau s’  accentuer  (avenue de Wallonie, et ailleurs…), pendant des mois, plusieurs années, à chaque passage de camion, de poids lourds…

 

Reste à espérer qu’ AQUASAMBRE n’ a pas de raccordements à remplacer rue de VIESVILLE où la restauration de la voirie vient à peine de se terminer laissant d’ ailleurs du mécontentement chez pas mal de riverains. Une riveraine vient d’ ailleurs de me signaler qu’ elle a désormais de l’ eau dans sa cave car la pluie s’ infiltre maintenant entre les pavés du trottoir et ce trottoir a été reconstruit au ras des soupiraux de sa maison…

 

D’ autres riverains se plaignent de l’ inefficacité du casse-vitesse, d’ ailleurs insuffisant dans la rue. Il devrait y en avoir 2, 3, …

 

A oui, l’ Ucpw et les Écolos, mènent campagne pour une l’ amélioration de la « qualité » de la vie…

 

Ce lundi-matin, depuis 9 heures, Brutélé est de nouveau coupé avenue de Wallonie …

 

A 9,45 heures, la camionnette d’ AQUASAMBRE nous annonce : « Attention, attention, fermeture des eaux pour une durée indéterminée ! »

 

De quoi occuper Aurelio CIGNA en lui donnant des idées pour le prochain Conseil communal. Il doit en effet d’ ores et déjà songer à sa réélection en 2012  en préparant le terrain…

 

RoRo

12:31 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, mr, hainaut, histoire, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, sondage, ucpw, politique, actualite, belgique, alc, charleroi, courcelles, cdh | |  Imprimer | | |

02/10/2006: COURCELLES: le zoning et le PERSONNEL OCCUPE ...

COURCELLES: le zoning et le PERSONNEL OCCUPE ...

 

 

C’ est clair : la nouvelle majorité qui sera issue des élections communales du 8 octobre 2006 à COURCELLES va avoir de gros soucis financiers et budgétaires, tant les besoins urgents sont criants et la vie chère s’ accentue, sous le joug des multinationales et l’ Euro-dictature capitalistes.

 

D’ ores et déjà, la plupart des mandataires des partis autoproclamés « démocratiques » songe à aggraver la fiscalité communale. APRES les élections, les « chers » électeurs vont devoir trinquer un peu plus en attendant l’ arrivée d’ un éventuel et hypothétique secours financier qui ne viendra pas de la Région wallonne Ps – Cdh.

 

Mais il y a le zoning où sont implantées de grosses sociétés et multinationales étrangères.

 

Les infrastructures ont dû coûter d’ importantes sommes à la Région, à l’ intercommunales Igretec et à la … commune de COURCELLES. On voudrait d’ ailleurs en savoir un peu plus à ce sujet, car si le Ps est à l’ écoute désormais de la population, la population elle est aussi à l’ écoute des élus….

 

Et ces sociétés bénéficient d’ avantages et exonérations fiscales pendant 5 ans dans le cadre notamment des lois d’ expansion économique et autres.

 

Les premières retombées fiscales favorables seraient donc pour bientôt pour les finances communales courcelloises.

 

Sous quelles formes ?

 

C’ est évidemment un sujet assez tabou. Je me rappelle qu’ avant que je ne quitte le Conseil communal en 1994, sur proposition du Collège (sous Oscar Mendiaux), la majorité « socialiste » a voté le transfert de ses pouvoirs de décision en matière de taxation et d’ exonérations industrielles au seul Collège. Cette délégation de pouvoirs était évidemment un moyen « démocratique » de supprimer les droits et pouvoirs de l’ opposition et de lui créer aussi des difficultés de contrôle et d’ information.

 

Les seules rentrées espérées proviendraient donc probablement de la force motrice (FM) ???

 

A ce sujet aussi, je tiens à rappeler ce qui suit :

 

Naguère, il existait 2 taxes industrielles à COURCELLES : la taxe sur la force motrice (FM) et celle sur le personnel occupé (PO).

 

J’ avais constaté que les autorités de tutelle permettaient désormais aux communes de supprimer le montant de la taxe sur le PO, à la condition de relever le montant de la taxe sur la FM. En commission des finances du Conseil communal, j’ ai donc réclamé à l’ époque une étude sur l’ avantage financier que rapporterait éventuellement cette solution de simplification aux finances communales courcelloises…

 

L’ étude financière fut acceptée. La seule FM, légèrement augmentée rapporterait plus à la Commune. Le Conseil communal supprima donc la taxe sur le PO.

 

Mais les années ont passé. Je ne pouvais, ni l’ Echevin des Finances, ni la majorité Ps, deviner à l’ époque que le zoning –qui était à ce moment une simple zone de réservation industrielle- allait se développer, se remplir, et amener 900 personnes (certains parlent de 1.400 ?) à venir travailler sur le territoire de COURCELLES .

 

Et le mayeur actuel (campagne électorale oblige ?) annonce l’ arrivée éventuelle de 900 emplois supplémentaires sur le gros machin concurrentiel et dévastateur environnemental qu’ il compte autoriser sur le territoire de TRAZEGNIES dans le secteur sur-saturé de la distribution.

 

ALORS ?

 

Le moment est probablement arrivé pour la majorité de recommencer l’ étude : réduction de la FM. Rétablissement de la taxe sur le PO.

 

Si cette restauration s’  avèrerait plus rentable, ce serait un  moyen de ramener quelques millions supplémentaires dans les caisses communales et de tirer ainsi de ces multinationales un retour de ce qu’ elles ont coûté jusqu’ ici aux Courcellois. On sait qu’ elles privatisent les profits et collectivisent les frais de leurs installations.

 

On n’ a sans doute pas encore mesuré non plus ce que coûte à la voirie courcelloise le passage de centaines de poids lourds se rendant au zoning et ailleurs…

 

Attendre donc et voir … ce qu’ ils vont proposer et faire en matière de taxation industrielle ! Qui va profiter, qui va trinquer ?

 

RoRo

11:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, capitalisme, charleroi, alc, cdh, democratie, elections, elections 2006, fn, hainaut, mr, politique, presse, ps, ptb, romain, silence, social, ucpw, ecolo | |  Imprimer | | |

01/10/2006: Courcelles: Monsieur Pirmolin: ma réponse au Président du Psc-Cdh ...

Cher Monsieur,

 

Le Psc-Cdh est un vieux parti, issu du catholicisme et de la montée du capitalisme.

A 66 ans, je garde quand même quelques souvenirs de certains événements de son histoire: le rexisme, le léopoldisme, la grève de 60-61 ans, sa guerre permanente contre les collectivistes et les socialo-communistes..., sans remonter jusqu' aux événements de 1886.   (Roux-fusillades 1886)Je veux bien croire que Monsieur Pirmolin, conseiller Psc-Cdh, (à 73 ans) émette des avis personnels ...

Il fait quand même un peu plus: dans une publicité payante dans Tan Que Vive, il fait état de son mandat public et de certains faits, certains événements, qui peuvent être dérangeants parfois pour le Psc-Cdh et la coalition Ps-Cdh qui vient de diriger notre commune pendant 6 ans...

D' habitude, ce genre de divergences se règle en famille et les partis politiques ne demandent pas aux électeurs de trancher entre leurs différents candidats et tendances au moyen du bulletin de vote, au nom de la liberté d'  expression.

Par ailleurs, si les partis n'  étaient pas le reflet de nos divergences et des divisions de la société, ils ne seraient plus nécessaires: il suffirait de nous rencontrer, de temps en temps, au bistrot du coin pour discuter d'  un avenir qui nous apparaît de plus en plus rose (rosé diraient les socialistes).

Mais jusqu' à ce jour, le système se targue d'  être démocratique puisqu' il y existe une majorité et une opposition, c'  est-à-dire différentes façons de voir les choses et de gérer la société... Et c'  est là que nous divergeons: vos solutions ne sont pas les miennes.

C'  est certainement aussi par idéalisme que je me rappelle ces mots de Joseph Jacquemotte, un des fondateurs du Parti communiste de Belgique en 1921: "On ne peut être à la fois avec les riches et avec les pauvres. C'  est l' un ou l' autre. Il faut choisir !". Le Psc-Cdh a choisi, moi aussi et la divergence ne doit certainement pas faire l'  objet de doutes.

J' ai effectivement porté beaucoup d' intérêt à vos propos et vous  en remercie. J' ose espérer que vous ferez de même de ma réponse.

Bonne soirée malgré tout  !

RoRo

 

 

 

-----Message d'origine-----
De : Franci CORNET [mailto:franci.cornet@skynet.be]
Envoyé : dimanche 1 octobre 2006 19:18
À : roger.romain@skynet.be
Cc : MARCELLA DEVOS; JOHAN PETRE
Objet : publicité élection

 

Monsieur Romain,

 

Je ne doute pas un instant que vous avez la finesse d'esprit pour remarquer

que Monsieur PIRMOLIN émet des avis personnels.

Au CDH, la libre expression reste de mise. Ce sera aux électeurs, par leur

choix et par les votes de préférence, de donner une orientation pour

l'avenir.

 

Etre dans une majorité, c'est prendre ses responsabilités. Comme dans un

mariage, pour le meilleur et pour le pire... mais à notre époque, on ne se

marie plus et l'on divorce au premier pépin.

L'honnêteté est de reconnaître la situation, de prendre des décisions sans

gruger les concitoyens.

 

Il serait malheureux que "les hommes politiques" se regardent toujours comme

des ennemis alors qu'ils devraient, quel que soit le parti, pouvoir se

rencontrer et discutter d'un meilleur avenir.

 

je terminais mon éditorial par ces propos :

"Je formule le voeu que tous les élus, ensemble, dirigent notre commune dans

un esprit d'honnêteté, de collaboration, et de représentation de la

population. C'est une condition pour arriver à un mieux vivre dans notre

commune"

 

Trop idéaliste ?

Peut-être !

Mais si tous avaient déjà compris cela, ce serait un bond prodigieux

 

Le PS, le MR, l'UCPW, le CDH et les écolos présentent, dans l'ensemble, un

même programme. Seuls les moyens pour y arriver sont différents.

Si les élus pensaient plus à l'intérêt des concitoyens et non à leur

réussite personnelle, une nette amélioration au niveau de la commune se

ferait sentir.

A 58 ans , j'y crois encore

 

Certaines autres listes rassemblent, le plus souvent, les mécontents vis à

vis de leurs anciens partis et du monde en général. la rancoeur n'apportera

pas un mieux être.

 

Merci de l'intérêt que vous avez porté à mes propos

 

Franci CORNET

Président du CDH

COURCELLES

00:18 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, charleroi, alc, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, histoire, mr, politique, presse, ps, ptb, romain, silence, ucpw, fn, hainaut | |  Imprimer | | |

01/10/2006

01/10/2006: COURCELLES : élections : Ps, Mr, Cdh, se préparent déjà à encore aggraver la fiscalité communale dès le lendemain des élections.

COURCELLES : élections : Ps, Mr, Cdh, se préparent déjà à encore aggraver la fiscalité communale dès le lendemain des élections.  A quand un « plan Marshall » pour aider les communes wallonnes ???

 

Saviez-vous ce que les responsables « socialistes » courcellois (vieille garde et nouvelle garde) nous préparent pour le lendemain des élections ?

 

C’  est pourtant clair :

 

-au cours de leur ronronnement collectif sur TéléSambre, les compères Ps, Mr, Cdh, Écolo et Ucpw (les 3 autres listes présentes à Courcelles ont été « démocratiquement »  et scandaleusement exclues des débats !), nous ont rappelé que, à part un léger boni qui sera vite absorbé, les caisses courcelloises sont vides, que la Commune devient de plus en plus pauvre et qu’ elle doit faire face à des besoins criants et urgents. Les images de la voirie, du logement, qui ont été projetées à l’ écran nous l’ ont prouvé et rappelé tristement …

 

Ils n’  étaient guère très loquaces les compères communaux.

 

Alors que faire ? :

-seul Robert TANGRE a expliqué « qu’  il fallait prendre l’  argent là où il se trouve », laissant entendre que la solution ne peut venir que de ceux qui gouvernent le pays, dont la région wallonne, pour le compte du capitalisme. J’  ajoute personnellement que depuis que je suis en politique (ça fait quelque 50 ans !), les communes ont assez trinqué, à cause précisément du pouvoir capitaliste et de ses valets.  La commune, c’  est en effet la collectivité des électeurs, mais aussi et surtout , celle des contribuables, des travailleurs et des consommateurs.

 

-« A l’  écoute des Courcellois », Axel SŒUR (symbole de la relève « socialiste », lui, a déjà LA solution.  Il l’a en fait décrite (pour ceux qui savent lire et comprendre entre les lignes) dans sa « Rose au poing », au paragraphe suivant :   « Le Ps veille à maintenir l’  équilibre budgétaire sans avoir recours à l’  augmentation systématique ( ?????????) des taxes (le taux des impôts sur les revenus -8%- et du précompte immobilier -31,875%- n’ a pas augmenté depuis 1983, et ce malgré  l’ autorisation de la Région wallonne permettant aux Communes d’ augmenter ces taxes qui sont les deux principales recettes de transfert ». Alors, c’  est simple, comme l’  équilibre budgétaire courcellois sera incessamment rompu de nouveau vers le bas et que la Région wallonne, ce sont les ministres Ps, flanqués de leurs compères Cdh, la solution va venir toute seule : après les élections, impôt sur les revenus et/ou précompte immobilier vont augmenter, indépendamment des quelque 25 millions de francs que rapporte annuellement la nouvelle taxe « déchets ménagers ». Ils vont effectivement transférer de la poche du contribuable dans la caisse communale, si vous n’  aviez pas compris… Le mot transfert a donc bien une signification… politique et financière réelle et bien choisie.

 

Prendre l’  argent là où il se trouve réellement ?

 

Ce serait pourtant simple : 80 – 90% des parlementaires et des ministres des partis autoproclamés « démocratiques » détiennent aussi un mandat communal en cumul, voire un mayorat (Daerden à Herstal, Van Cau à Charleroi, Di Rupo à Mons, etc, etc…).

 

Derrière leur double - casquette, ils connaissent donc très bien les difficultés financières des communes. Ils savent que les communes doivent recourir à l’  emprunt systématique auprès des banques privées pour la moindre réalisation. Alors qu’  attendent-ils pour mettre les banquiers au pas ?  Surtout quand on se rappelle que le CCB (Crédit communal des Belgique –  l’ ex - banque des communes) a elle aussi été privatisée, avec leur complicité active.

 

Van Cau – Di Rupo viennent de mettre au point leur fameux « plan Marshall » : 50 milliards de francs belges supplémentaires, provenant de la collectivité et des avoirs de la Région Wallonne, pour aider les multinationales à investir et à créer des emplois (voila 30 – 40 ans que dure ce chantage !).

 

Alors, à quand un « plan Marshall » bis pour aider les communes wallonnes à sortir de leur enlisement, de leur marasme ?

 

Ce serait pourtant équitable, non ?:

 

-          50 milliards, pour aider les multinationales étrangères à augmenter encore leurs super – profits, avec le moins d’ emplois possible, grâce à des investissements de plus en plus modernes et ruineux.

 

-          50 milliards, pour aider ceux qui fournissent la machine de production capitaliste avec leurs bras et leur savoir : les travailleurs, la population, peuplant nos communes …

 

Mais, derrière leur double – casquette, Di Rupo, Van Cau, Daerden, Verhofstadt et Cie, savent à qui ils vont donner et à qui ils vont présenter la facture. La méthode des « transferts », ils connaissent d’  expérience…

 

Ce qu’ il faut alors, c’ est constituer au plus tôt un front uni des Communes pour rompre le pouvoir de ces nantis du capitalisme, car de plus en plus nous plongeons vers le retour à l’ esclavage.

 

La relance du logement social, des services publics, des travaux communaux, créera aussi de l’  emploi et diminuera le chômage. Et là, ce sera au profit direct de tous, … et pas seulement des multinationales étrangères.   Notre environnement y gagnera aussi et beaucoup d’  auteurs « d’  incivilités » retrouveront plus de  goût au civisme collectif en vivant dans un cadre amélioré …

 

RoRo

11:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, propagande, silence, solidarite, resistance, syndicats, ucpw, belgique, charleroi, alc, oppression capitaliste, hainaut, courcelles, actualite, capitalisme, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, histoire, logement, mr, politique, presse, ps, ptb | |  Imprimer | | |

29/09/2006

28/09/2006: BELGIQUE : Le voile banni des bureaux de vote en région bruxelloise ...

De plus en plus de « libertés » en Belgique « démocratique » et en EURO-DICTATURE capitaliste …

RoRo

 

 

 

De : Transfer_info@yahoogroupes.fr [mailto:Transfer_info@yahoogroupes.fr] De la part de Meriem
Envoyé : jeudi 28 septembre 2006 14:32

Objet : [Transfer_info] BELGIQUE : Le voile banni des bureaux de vote

 

Le Soir samedi 23/09/2006

Le voile banni des bureaux de vote

Hanane se réjouissait d'accomplir son devoir civique en tant qu'assesseur, à Molenbeek, à l'occasion des élections communales du 8 octobre... Hanane déchante : elle porte le voile et le formulaire officiel qui la convoque interdit « la manifestation extérieure de toute forme d'expression politique, philosophique ou religieuse ».

Le ministre-président de la région bruxelloise, Charles Picqué (PS), a arrêté, le 9 août dernier, les instructions administratives destinées aux présidents de bureaux de vote. Première, en Belgique : ces dispositions interdisent aux citoyens sollicités en tant que présidents de bureau ou assesseurs d'afficher tout emblème religieux.

Officiellement, il s'agit de « garantir la liberté de l'électeur dans son choix démocratique ». C'est en tout cas en ces termes que le gouvernement bruxellois justifie la mesure. Ni la Région wallonne ni la Flandre n'ont jugé bon prendre de telles dispositions. Seule la Région bruxelloise a changé d'attitude : lors du scrutin régional de 2004, des citoyennes voilées ont officié en tant qu'assesseurs, et même en tant que présidentes de bureaux de vote (à Uccle notamment).

La députée MR Corinne De Permentier s'en était émue, à l'époque, interpellant le ministre de l'Intérieur, Patrick Dewael (VLD), le 30 juin 2004. Sa réponse à la parlementaire avait été limpide : « Il n'existe aucune disposition spécifique concernant la tenue vestimentaire du président ou des membres d'un bureau de vote, qui serait d'ailleurs très difficile à réglementer. Le port du voile pour des motifs religieux n'est dès lors pas interdit. »

Cinq mois plus tard, le ministre de l'Intérieur change radicalement de position : il avance dans un courrier adressé, le 22 novembre 2004, au président du tribunal de 1re instance de Bruxelles, Etienne Vande Walle, qu'il « considère que le port du tchador par un membre du bureau électoral dans les locaux du vote peut être considéré comme portant atteinte au principe de neutralité des bureaux de vote et peut menacer la liberté de l'électeur dans son choix démocratique ».

Le ministre de l'Intérieur ajoute même que « l'interdiction ne se limitera pas au tchador musulman, mais également aux emblèmes de toute religion comme, à titre d'exemple, la croix chrétienne, la kippa juive ou le turban hindouiste. »

C'est sur ce simple courrier que s'est basé Charles Picqué pour interdire les membres des bureaux de vote d'afficher « toute forme d'expression philosophique ou religieuse » : ni voile, ni crucifix, ni flambeau laïque.

Hanane, qui tenait à exercer son devoir de citoyenne, s'est vu confirmer par son président de bureau qu'elle ne serait pas admise en tant qu'assesseur si elle ne retirait pas son voile. Et qu'elle risquait même une amende, dans ce cas... « Ce n'est pas du tout l'esprit des instructions administratives transmises », réagit le cabinet Picqué, estimant la menace d'amende disproportionnée.

Vendredi, pourtant, la justice, craignant une pénurie d'assesseurs, se déclarait disposée à poursuivre les citoyens désignés qui ne pourraient justifier leur absence. Avec des amendes qui pourraient grimper jusqu'à 200 euros, précisait le parquet.

Hanane et d'autres citoyennes voilées d'Ixelles et de Molenbeek ont déposé une plainte au Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax). Les juristes de l'organisation estiment que l'interdiction du port du voile pour les membres des bureaux de vote « ne repose sur aucune base légale ». Avant d'entamer d'éventuelles actions, ils ont écrit aux présidents des bureaux et aux bourgmestres concernés.

Hanane n'entend par renoncer : elle a écrit au président du bureau où elle devait officier pour contester l'instruction administrative bruxelloise. Elle s'y présentera voilée, le 8 octobre.


Ricardo Gutiérrez
ricardo.gutierrez@lesoir.be

http://www.rtbf.be/info/belgique/ARTICLE_041982

Assesseurs sans signes religieux

 

A Bruxelles, lors des prochaines élections, les personnes présentes dans les bureaux de vote en qualité d'assesseurs ne pourront manifester aucune forme d'expression philosophique ou religieuse.

 

Source:Info radio - 23 sep 2006 15:52

VIDEO

• Interdiction de tout signe religieux dans les bureaux de vote à Bruxelles

Les personnes convoquées pour exercer la fonction d'assesseur des bureaux de vote devront éviter la manifestation extérieure de toute forme d'expression politique, philosophique ou religieuse. Une disposition qui n'existait pas lorsque le ministère fédéral de l'Intérieur organisait les élections communales. Une disposition que la Région wallonne n'impose nullement. C'est donc une spécificité bruxelloise. Cela se comprend - et va même de soi - pour l'expression politique. C'est plus discutable pour l'expression philosophique et religieuse.

 

D'ores et déjà, deux femmes portant le foulard islamique ont pris contact avec le Mrax. Ces deux citoyennes acceptent la mission d'assesseur de bureaux de vote mais elles refusent d'ôter leur foulard pour cette occasion. Le Mrax étudie la question sur le plan juridique. Peut-on, par exemple, assimiler un citoyen accomplissant un devoir civique à un fonctionnaire d'une région ou d'une commune? Les personnes désignées se voient confrontées à une double contrainte: on les oblige à faire quelque chose tout en leur imposant unilatéralement une condition. Quand on sait, en plus, la difficulté à trouver des volontaires pour ce genre de tâche... L'affaire pourrait faire du bruit dans les prochains jours.



---------- Forwarded message ----------
From: Bouhlal Radouane - <radouane.bouhlal@cfwb.be>
Date: 23 sept. 2006 20:41
Subject: Le MRAX conteste l'interdiction des signes d'appartenance religieuse pour les Assesseurs aux prochaines élections communales 2006
To: radouane.bouhlal@cfwb.be



Mesdames, Messieurs,
Cher-e-s ami-e-s,

Je vous prie de bien vouloir prendre connaissance du courrier que le MRAX vient d'adresser au Ministre-Président Picqué, pour se plaindre de sa décision d'interdire les signes extérieurs confessionels pour les assesseurs aux prochaines élections communales.

Je vous en souhaite bonne réception et reste à votre service pour de plus amples informations…

Bien à vous,

Radouane BOUHLAL
Président du MRAX
Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie
0475/75.14.89
radouane.bouhlal@skynet.be




------------------------------------------------------------------------
GOUVERNEMENT DE LA REGION DE BXL-CAPITALE
Monssieur Charles PICQUÉ
Ministre-Président
7-9, rue Ducale
B-1000 Bruxelles

Bruxelles, le 22 septembre 2006

Nos Réf. :      MRAX/RB/2006/lt.80
Contacts :      Radouane BOUHLAL, Président, radouane.bouhlal@skynet.be - +32 (0) 475/75.14.89.
Didier de LAVELEYE, Directeur, didier.delaveleye@mrax.be - +32 (0) 2/209.62.59.

Objet :         Plainte contre l'interdiction de la manifestation extérieure de toute forme d'expression philosophique ou religieuse dans le chef des assesseurs pour les prochaines élections communales du 8 octobre 2006 dans la Région de Bruxelles-Capitale


Monsieur le Ministre-Président,
Cher Monsieur Picqué,

Le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX), principale et plus ancienne organisation antiraciste belge, vient d'être saisi, en quelques jours à peine, de quatre plaintes similaires mettant en cause les conditions imposées aux assesseurs dans le cadre des prochaines élections communales du 8 octobre 2006.

Le formulaire de désignation des assesseurs par les présidents des bureaux de vote – formulaire B5 unifié pour l'ensemble des communes de la Région de Bruxelles-Capitale – énonce en effet la règle suivante :

« En vue de garantir la liberté de l'électeur dans son choix démocratique, la manifestation extérieure de toute forme d'expression politique, philosophique ou religieuse est interdite pour les membres des bureaux électoraux. Vous êtes invité(e) à en tenir compte lorsque vous vous présenterez le 8 octobre 2006. »

Les quatre plaignantes qui ont sollicité l'aide du MRAX sont de confession musulmane et portent le foulard. Désireuses de remplir leur devoir de citoyennes et d'assumer la fonction d'assesseurs, elles ne peuvent, pour ce faire, admettre de renoncer à leurs convictions religieuses. L'interdiction de la manifestation de toute forme d'expression religieuse a dès lors pour effet de les priver de l'opportunité de participer de manière active à la vie citoyenne et politique de notre pays. Une telle prise de position de l'autorité conduit à créer une distinction illégitime entre citoyens, certains ne pouvant ainsi exercer les droits et devoirs afférents à la citoyenneté en raison de leurs choix philosophiques et religieux.

L'interdiction conduit également à des situations pour le moins choquantes, particulièrement dans la présente situation où l'on compte une pénurie d'assesseurs pour les prochaines élections : si les plaignantes n'entendent pas renoncer à leurs convictions religieuses, elles s'exposent à une amende pouvant s'élever à un montant de 1.000 € !

De plus, aucune disposition du Code électoral communal bruxellois ne prévoit l'interdiction contestée par le MRAX. Seul un document du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, intitulé « Instructions pour les présidents des bureaux principaux lors des élections communales », fait référence à cette interdiction. Ce texte à la valeur normative incertaine – il s'agit de simples instructions administratives – nous semble d'une légalité douteuse.
Sous réserve d'une analyse juridique plus approfondie, il apparaît que l'interdiction des manifestations extérieures de l'appartenance religieuse est contraire à l'article 2, § 4, de la loi du 25 février 2003 tendant à lutter contre la discrimination, lequel dispose :

« § 4. Toute discrimination directe ou indirecte est interdite, lorsqu'elle porte sur:
-       (...) ;
-       l'accès, la participation et tout autre exercice d'une activité économique, sociale, culturelle ou politique accessible au public. »

L'interdiction constitue également une ingérence disproportionnée dans le droit de manifester ses convictions religieuses, garanti notamment par l'article 19 de la Constitution et l'article 9 de la Convention européenne des droits de l'homme. En effet, outre qu'elle n'est pas prévue par la loi, la restriction à la liberté de manifester ses convictions religieuses ne nous semble nullement nécessaire, dans une société démocratique, à la sécurité publique, la protection de l'ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou la protection des droits et libertés d'autrui.

Enfin, nous estimons la position adoptée d'autant plus absurde, qu'elle n'est partagée par aucune autre autorité compétente : ainsi, le modèle du formulaire de convocation des assesseurs en Région wallonne ne contient aucune disposition similaire. De même, par le passé, de nombreuses citoyennes de confession musulmane et portant le foulard ont, sans aucune difficulté, exercé le rôle d'assesseur et même de président de bureau de vote sans que cela n'ait jamais influencé, de quelque manière que ce soit, la liberté de l'électeur dans son choix démocratique.

Les élections communales approchent à grand pas et cette urgence impose une réaction déterminante et rapide. Si aucune mesure n'est prise, de nombreuses citoyennes de confession musulmane et portant le foulard, se verront privées d'une opportunité de participer au bon fonctionnement démocratique de notre société. La Région de Bruxelles-Capitale, qui vante la multiculturalité et se veut un exemple en matière d'interculturalité, en perdrait son crédit.

C'est pourquoi, nous vous prions de revoir votre position dans les meilleurs délais et de le faire savoir largement, en particulier aux services compétents.
Nous ne doutons pas de votre nouvelle attitude dans le présent dossier. Dans la négative, nous nous réservons le droit de contester votre décision par toute voie de droit, y compris juridictionnelle.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour évoquer avec plus de profondeur nos réflexions brièvement ci-exposées.

Dans l'attente impatiente de votre réaction, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre-Président, cher Monsieur Picqué, en l'assurance de notre considération distinguée.


Radouane BOUHLAL,
Président


Didier de LAVELEYE,
Directeur




MRAX a.s.b.l.
37, rue de la Poste   1210 Bruxelles
Téléphone : +32 (0) 2/209.62.50.   –   Télécopie : +32 (0) 2/218.23.71.   –   mrax@mrax.be
Bienvenue sur notre site : www.mrax.be   –   Numéro de compte : 001-2329854-87

 


Découvrez un nouveau moyen de poser toutes vos questions quelque soit le sujet ! Yahoo! Questions/Réponses pour partager vos connaissances, vos opinions et vos expériences. Cliquez ici. __._,_.___

Sites à visiter :

http://www.minorites.org/

http://www.palestine-vivra.org/

http://fr.groups.yahoo.com/group/assawra/

http://fr.groups.yahoo.com/group/islam_jeunesse_internati...

Pour consulter votre groupe en ligne, accédez à :
http://fr.groups.yahoo.com/group/Transfer_info/

12:35 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, alc, charleroi, courcelles, cdh, democratie, europe, ecole, euro-dictature, fn, hainaut, immigres, racisme, histoire, liberte, mr, politique, presse, ps, ptb, romain, resistance, silence, solidarite, ucpw, religions | |  Imprimer | | |