05/02/2009

05/02/2009: COURCELLES: bientôt la loi martiale ...

COURCELLES: bientôt la loi martiale ...
 
Une bande de jeunes, désoeuvrés sans doute, sème la "terreur" chez les habitants de Trazegnies: un chauffeur de bus agressé, deux voitures incendiées, etc ... Parmi cette bande de jeunes délinquants, des gosses de ... 9 ans.
 
Le problème des jeunes n' est pas isolé à l'entité de COURCELLES.
 
Il y a 589 communes en Belgique.
 
Mais à COURCELLES, nous avons un bourgmestre "socialiste" qui a accumulé 2 années de pouvoir et d' expérience "à l'écoute de la population" et qui est, sans doute, atteint de Sarkomania-karshérisme. Le couvre-feu est donc instauré pour les jeunes dans les cités à partir de 22 heures et les rassemblements de plus de 5 personnes interdits dans toute l' entité de 30.000 habitants.
 
Pas question pour le maïeur de décharger 4-5 policiers de toute autre tâche que celle de mener une enquête approfondie et discrète jusqu'à la découverte des jeunes terreurs.
 
Pourtant notre police-gendarmerie unique, sans cesse renforcée, coûte la peau des fesses aux communes et ne devrait donc pas manquer de moyens.
 
Le bourgmestre a donc pris sur lui, en bon "responsable", de s' en prendre à toute la population, et la jeunesse de toute la commune en prticulier, en limitant la liberté de mouvement pour tous. Un héros ! On se croirait revenu au temps de l'occupation ...
 
Que se passera-t-il si un groupe de 6-7 personnes honnêtes, si 2-3 jeunes calmes, se font pincer après 22 heures ?
 
Ce sera Breendonk ou Guantanamo ?
 
Quoi qu'il en soit la mesure suscite des pour et des contre, évidemment.
 
Sur Internet, certains dénoncent la racaille, le 1/4 monde (sous-entendu les insolvables, les assistés, les chômeurs, les sdf, tous ces gens qui se font un plaisir de devenir des assistés sociaux à charge des habitants...). Des voix s'élèvent déjà dans les médias pour que ces mesures soient étendues à l'ensemble du pays. Sans doute des émules de Le Pen et/ou Degrelle, car tout cela est du pain béni pour ce qui reste du Fn à COURCELLES.
 
La Belgique est patronale et capitaliste depuis 1830. Elle a bénéficié d'une main d'oeuvre exploitée à outrance et parmi les plus qualifiées au monde. Elle a pillé le Congo pendant 80 ans de colonialisme des plus cruels. Elle est donc devenue un des pays parmi les plus riches/habitant au monde. Le luxe s' étale à la vitrine de nos magasins.
 
L'Etat belge a distribué aux patrons des centaines de milliards de francs/belges d'argent public pour "sauver" et moderniser les charbonnages, ensuite la sidérurgie. créé des zonings, ... Aujourd'hui l' Etat vole au secours des banquiers et demain ce sera le tour des multinationales de la construction et de l'automobile, en attendant ce qui va suivre... Aujourd'hui, la mode n'est plus de donner des cadeaux aux multinationales pour "créer des emplois" (sic), mais tout simplement pour maintenir ceux qui existent encore ...
 
Dans ces conditions ne devrait-on pas se poser une fois pour toutes simplement la question de savoir pourquoi il y a encore un quart-monde qui n'arrête pas de gonfler dans la Belgique pseudo "démocratique" où la société se déglingue, l'agressivité et tous les égoïsmes ne cessent  de grandir de même que l'intolérance ?
 
Ne devrait-on pas se poser la question du rôle joué par la télévision ? Les guerres, les destructions, les tueries, kgb, terrorisme, Cia, violence, on ne nous sert plus que cela, sous l'influence des films et navets de séries anglo-saxons. Nous vivons de plus en plus sous le signe de l'american way of live, à l' exemple du Texas. La Belgique ne doit pas avoir beaucoup plus d'habitants que la Ville ... de Chicago.
 
La plupart des Wallons ne se reconaissent plus dans ce pays de magouilleurs et de rackets. Il faut effectivement être à l'écoute de ce que les gens disent, essayer de comprendre et trouver des solutions collectives.
 

21:49 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberte, medias, occupation, police, presse, ps, repression, romain, silence, societe, television, actualite, belgique, courcelles, trazegnies, bruxelles, capitalisme, colonialisme, charleroi, democratie, euro-dictature, histoire, hainaut, information, jeunesse, chomage, social | |  Facebook | |  Imprimer | | |

04/12/2008

03/12/2008: quelques pensées anti-racistes....



--------- Message transféré ----------
De : mimi >
Date : 3 décembre 2008 07:31
Objet : Fw: Homme noir et blanc: les couleurs ...




---------- Message transféré ----------
De : mimi >
Date : 3 décembre 2008 07:31
Objet : Fw: Homme noir et blanc: les couleurs ...

 

 



 __,_._,___ Cher frère blanc,
> Quand je suis né, j'étais noir,
>  Quand j'ai grandi, j'étais noir,
>   Quand je vais au soleil, je suis noir,
>    Quand j'ai peur, je suis noir,
>     Quand je suis malade, je suis noir,
>      Quand je mourrai, je serai noir...
>       Tandis que toi, homme blanc...
>        Quand tu es né, tu étais rose,
>         Quand tu as grandi, tu étais blanc,
>          Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
>           Quand tu as froid, tu es bleu,
>            Quand tu as peur, tu es vert,
>             Quand tu es malade, tu es jaune,
>              Quand tu mourras, tu seras gris...
>               Et après cela, tu as le toupet de m'appeler :
>                ' Homme de couleur ' !
 

 

21:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberte, medias, racisme, fascisme, democratie, euro-dictature, rsf, presse, repression, capitalisme, solidarite, syndicats, social, sans-papiers, silence, societe, television, 127bis, droits de l homme, information, justice, courcelles, romain, actualite, histoire, belgique | |  Facebook | |  Imprimer | | |

16/11/2008

16/11/2008: Quelques réflexions personnelles...

Quelques réflexions personnelles:
 
C'est la récession économique mondiale, les Ami(e)s, qui fait penser et pencher de plus en plus vers celle d' avant-guerre au temps où aux Usa les milliardaires et/ou spéculateurs et joueurs des casinos ruinés se suicidaient en se jetant par les fenêtres des gratte-ciel du capitalisme où ils possédaient leurs luxueuses suites tout confort, ... genre Dubaï d'aujourd'hui.
 
Le capitalisme bancaire et spéculatif est au bord du gouffre. Partout des usines ferment définitivement leurs portes ou se mettant partiellement en chômage économique, dans certains cas déjà pour 6 mois...
 
Des dizaines de milliers de travailleurs supplémentaires volent au chômage et la crise s'aggrave surtout pour les plus pauvres et tous les pays pillés par le colonialisme et l'impérialisme ricano-occidental. Le nombre de chômeur va doubler même aux Usa, paradis du système économique en place depuis trop  longtemps.
 
Normal, la crise débute principalement de là: Bush et  ses effroyables et ruineuses guerres impérialistes et colonialistes à la conquête du Monde qui endettent "l' Amérique", les spéculations financières et immobilières, la libre concurrence effrénée et anarchique où les plus gros requins avalent les plus petits. Une guerre sans lois entre capitalistes eux-mêmes...
 
Qui va  donc devoir payer ?
 
Des centaines de milliards d' euros et/ou de dollars d' argent public ont donc été trouvés comme par enchantement pour voler au secours des banques multinationales. Il faudra faire la même chose pour le secteur immobilier, l'industrie automobile occupant des centaines de milliers de travailleurs et sous-traitants, secteur où la concurrence est incroyable pour vendre toujours plus de bagnoles sur des marchés sur-saturés. Or, sans croissance, le capitalisme du profit immédiat se casse la gueule. Et nous avec, quitte à devoir bouffer  toujours plus de saloperies inutiles. C' est "l'économie réelle" (sic) ... !
 
Les valets du capitalisme aux abois vont nous présenter toutes les factures pour continuer à donner du fric aux multinationales richissimes non plus pour "créer des emplois", mais pour sauver ceux qui existent encore, et continuer à se sucrer d'abord...
 
La machine est en marche ...
 
-au 1er février 2009, la Sncb augmente une fois de plus ses tarifs d'une moyenne de 5,9%. Voyager en train, va devenir un luxe, conclut "La Nouvelle Gazette" de Charleroi. Pour tous ceux qui ne bénéficient pas de réductions tarifaires, voyager en train, ou en bus, est DÉJÀ un luxe depuis longtemps ...
 -notons que 6%, c'est cependant dans la norme, s'il faut en croire la nouvelle augmentation accordée à la famille royale de Belgique en 2009... Attention, 6% d' augmentation pour le Roi et à chaque membre de sa sainte famille, cela ne signifie pas 10, 15 ou 20.000 frs belges en plus par an, mais ça se traduit en plusieurs millions d' euros (1 euro = 40,3399 f.belges).
 
-à CHARLEROI, on annonce une nouvelle augmentation de la fameuse taxe communale impopulaire sur les immondices. On ne sait pas encore combien. Il est vrai que les ristournes versés annuellement aux communes par Dexia, les compagnies de gaz et d'électricité, etc, vont se réduirent comme des peaux de chagrin alors que toutes les charges financières continuent à s'agraver (exemple la police unique voulue réformée par tous les partis "démocratiques et qui a déjà coûté la peau des fesses aux communes du royaume).
 
"Ne faites pas payer les riches, Sire ! Faites payer les pauvres, car ils sont les plus nombreux ... !"
 
Allez les Verts, allez ... !
 
Congrès des Verts en Allemagne, vu sur Euronews ce dimanche...
 
La co-présidente Roth gesticule à la tribune et s'écrie: "Chers Amis' avec vous, je vais lutter contre le populisme de droite et ... de gauche, véritable(s) poison(s) pour la "Démocratie" ! Et toute la claque applaudit dans la salle ...
 
Pas un seul congressiste colo-colo pour s' d'abord, en Allemagne et ailleurs, à lutter contre les multinationales et l' Euro-dictature capitalistes, car c' est eux qui nous exploitent et vont écrier : "Et on commençait nous faire crever ?".
 
On peut toujours rêver de la part de tous les intégrés du capitalisme d' extrême-droite, de droite, du centre et/ou de ... "gauche" !
 
RoRo

20/10/2008

18/10/2008: Humour - Comment la bourse fonctionne - How the Stock Market Works..

From: Antonio Artuso

Sent:Saturday, October 18, 2008 2:25 AM
 
Subject:  Humour - Comment la bourse fonctionne - How the Stock Market Works..

From: Kamal
Sent:Friday, October 17, 2008 11:46 AM
Subject: How the Stock Market Works..
Humour jaune - Comment la Bourse fonctionne ...

Il était une fois un homme qui est arrivé dans une région infestée de singes et a annoncé aux habitants du village qu'il les en débarrasserait en leur achetant des singes pour 10 $ chaque.

Sachant qu'il y avait beaucoup de singes dans la forêt, les villageois s'y sont rendus et ont commencé à en attraper.

L'homme a acheté des milliers de singes à 10 $ chaque.

L'offre en singe a commencé à diminuer. Les singes devenaient plus rares et plus difficiles à attraper, et les villageois ont ralenti leurs efforts.

L'homme est revenu une deuxième fois et a annoncé qu'il paierait désormais 20 $ chaque.

Les villageois ont redoublé d'efforts et ont recommencé à attraper des singes.

Mais bientôt l'offre a diminué davantage les singes devenant encore plus difficiles à attraper.

Les villageois sont alors retournés à leurs fermes et ont oublié la chasse aux singes.

L'homme est revenu une troisième fois et a offert 25 $ chaque.

L'offre de singes est devenue si rare qu'il était même devenu difficile de voir des singes et encore plus d'en attraper.

L'homme est revenu une quatrième fois et a annoncé qu'il allait acheter les singes à 50 $ chaque, mais qu'il devait aller à la ville régler certaines affaires et que son assistant serait désormais chargé d'acheter les singe pour lui.

Quand l'homme est parti, l'assistant a réuni les villageois et leur a dit : «Regardez cette grande cage : elle contient tous les singes que l'homme a achetés. Je vais vous les vendre à 35,00 $ chaque et quand l'homme reviendra de la ville, vous les lui revendrez à 50 $ chacun.

Les villageois ont rassemblé toutes leurs économies et achetés tous les singes.

Les villageois n'ont jamais plus vu ni l'homme ni son assistant, et une fois de plus les singes infestaient la région.

Cette histoire nous permet de comprendre mieux comment fonctionne le marché boursier.

http://fr.groups.yahoo.com/groups/romainroger/messages  
romainroger-subscribe@yahoogroupes.fr 

 
 
Pour en savoir un peu plus, n'hésitez pas à cliquer sur mes liens et/ou à vous inscrire volontairement ...

22:22 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, banque, bourse, courcelles, capitalisme, democratie, exploitation capitaliste, finances, histoire, information, medias, presse, romain, syndicats, social, societe, television | |  Facebook | |  Imprimer | | |

01/09/2008

31/08/2008: L'incident nucléaire à l' Ire de Fleurus ...

L'incident nucléaire à l' Ire de Fleurus ...
 
Pour rassurer complètement les habitants éventuellement alarmés et facilement apeurés, je me permettrai de rappeler tout simplement que nos ministres et toutes nos autorités "compétentes" veillent avec vigilance ...
 
Ainsi, il y a quelques années à peine, un de nos gouvernements "démocratiques" a fait distribuer GRATUITEMENT à tous les Belges qui le demandaient via leur pharmacien, une boîte de 10 comprimés de 65 mgs d'iodure de potassisum "à n'utiliser qu'en cas d' accident nucléaire" ...   Ces comprimés sont à peine périmés depuis mars/avril ... 2008.
Faut-il en rire ou en pleurer ???
 
RoRo
 
31/08/2008

21:51 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wallonie, medias, societe, presse, romain, television, actualite, bruxelles, charleroi, courcelles, communes, capitalisme, democratie, cdh, ps, mr, ecolo, verts, droits de l homme, sante, euro-dictature, gouvernement, histoire, hainaut, information, silence, belgique, nucleaire | |  Facebook | |  Imprimer | | |

30/08/2008

29/08/2008: Le nucléaire? propre (ouais), pas cher (ouais), ET PAS SUR (ça, c'est certain !...

Pourtant, toutes ces installations à base nucléaire

ne sont pas de "conception soviétique" ...

Qu'en est-il donc des garanties de sécurité

100% de conception capitaliste occidentale ???

Un Tchernobyl en Belgique et/ou à la frontière

française et il faudra évacuer toute la population

dans un rayon de 500 kms à la ronde,jusqu'à

 Dusseldorf, le nord de la France, le

Luxembourg, les Pays-Bas, le sud de l' Angleterre.

Nous n' aurons même plus de problèmes

Flamands-Wallons: la Belgique ne sera plus

qu'un désert ... !

RoRo


-------- Message original --------

Sujet : Le nucléaire? propre (ouais), pas cher (ouais), ET PAS SUR(ça, c'est certain !)
Date : Fri, 29 Aug 2008 11:02:56 EDT
De : Xarlo@aol.com

 

 

Réseau "Sortir du nucléaire" -Fédération de 830 associations

Communiqué de presse du 29 août 2008

Contact presse : 06.64.100.333

http://www.sortirdunucleaire.org/

Belgique, Espagne,Allemagne, Autriche, Slovénie, Ukraine, France…

L'Europe frappée par des accidents nucléaires

Interdiction aujourd’hui de consommer deslégumes et du lait àFleurus en Belgique !

La France, qui a passé un été très radioactif avec de multiples

évènements en particulier au Tricastin, est loin d'être le seul pays

d'Europe frappé par les incidents et accidents nucléaires. Des

scandales de grande ampleur font même la UNE actuellement dans certains

pays.

En Belgique, un accident de niveau 3 s'est produit le 24 août

à l'Institut des radioéléments (IRE) de Fleurus. Comme d'habitude

dès qu'il s'agit de nucléaire, l'alerte a été donnée en retard, les

conséquences ont d'abord été minimisées par

l'Agence fédérale belge de Contrôle nucléaire (AFCN), mais on

apprend aujourd'hui que la fuite radioactive est plus importante

qu'annoncé au départ et que la consommation des légumes du jardin et du

lait est maintenant interdite, en attendant peut-être de nouvelles

révélations...

En Espagne, un important incendie s'est déclaré, le 24 aoûtaussi, à la centrale nucléaire Vandellos II (Catalogne) qui est arrêtéedepuis. Une trentaine d'incidents ont eu lieu depuis le début del'année dans les centrales espagnoles. En avril dernier, on a apprisqu'une fuite radioactive avait eu lieu 6 mois plus tôt (!) à lacentrale d’Asco I (Catalogne) dont l'exploitant encourt de lourdessanctions.

 

En Allemagne à Asse, la population a appris fin juinqu'une contamination de grande ampleur était en cours depuis des annéesdans une mine de sel ou 126 000 fûts de déchets nucléaires ont étéstockés. La mine était présentée comme "stable depuis 70 millionsd'années" et "quasi-imperméable", mais les déchets baignent aujourd'huidans un véritable lac souterrain dont la contamination menace degrandes nappes phréatiques.

 

En Autriche, un incident s'est produit dans la nuit du 2 au3 août dans les laboratoires de l'Agence internationale del'énergie atomique (AIEA), à 35 km de Vienne. Ce n'est que par chancequ'un accident grave n'a pas eu lieu.

 

En Ukraine, une fuite d'eau radioactive a provoqué l'arrêt d'unréacteur à la centrale nucléaire de Rivné (ouest de l'Ukraine) le10 juin.

 

En Slovénie, une fuite radioactive le 4 juin à lacentrale nucléaire de Krsko a entraîné une alerte européenne (les 26autres pays de l'Union ont été contactés en urgence) avant que lagravité de la situation ne soit minimisée, sans que personne ne sachevraiment ce qui s'était passé.

 

La France, enfin, a été frappée cet été par de multiplesincidents à la Socatri-Areva (Bollène, Vaucluse ; grave fuited'uranium le 7 juillet), à la FBFC-Areva (Romans-sur-Isère,Drôme ; découverte le 18 juillet de contaminations par une canalisationrompue depuis des années), à la Centrale nucléaire EDF du Tricastin(Drôme ; 100 salariés contaminés le 23 juillet) et à celle de St-Alban(Isère ; 15 salariés contaminés le 20 juillet), à nouveau à la Socatri-Areva(aveu le 6 août de rejets illégaux depuis des semaines de carbone 14radioactif) et à la Comurhex-Areva (Pierrelatte, Drôme ; aveule 21 août de contaminations par une canalisation rompue elle aussidepuis des années).

 

Le Réseau "Sortir du nucléaire " appelle l'opinion publiqueinternationale à prendre conscience de la gravité des contaminationsdéjà occasionnées par l'industrie nucléaire, et de la possibleimminence d'une véritable catastrophe nucléaire dont les conséquencesseraient incommensurables.  Il ne faut pas faire confiance aux diverses"autorités de sûreté", qui contribuent à cacher la vérité, et il fautfermer les installations nucléaires avant que le pire ne se produise.

Contact presse : 06 64 100 333.


                                                    

22:27 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nucleaire, mensonges, capitalisme, democratie, euro-dictature, medias, societe, presse, romain, silence, television, actualite, belgique, bruxelles, charleroi, courcelles, exploitation capitaliste, histoire, gouvernement, information, wallonie, hainaut | |  Facebook | |  Imprimer | | |

29/08/2008

29/08/2008: Cette fois, c'’est l’'année de la pétition à Courcelles !

Cette fois, c'’est l’'année de la pétition à Courcelles !

Avec l'aide de Marc, Sophie et Myriam.

 

 

La pétition « 6% de TVA pour le gaz et l’électricité » du PTB, je l’ai d'abord un peu personnalisée. En y ajoutant "le mazout de chauffage", mon adresse personnelle et celle de ma compagne Mariette, mes sites Internet, mon numéro de téléphone, mon adresse e-mail et une phrase indiquant que 100.000 premiers signatures ont déjà été remises à Leterme et qu'il faut donc continuer à signer massivement...

Il y a plus de 11.000 maisons à Courcelles. Sophie a d' abord effectué un premier tirage de 500 exemplaires du texte de la pétition, ensuite un second de 1.000 et nous allons incessamment passer à un 3e tirage de 1.000 exemplaires supplémentaires...

Nous les distribuons massivement dans la commune, accompagnés de la dernière circulaire affichette du Ptb Nous le faisons de la main à la main aux relations personnelles, parents, connaissances et amis, aux voisins,. Nous allons aussi rue par rue au porte-à-porte, aux commerçants. Notre but est d’abord d'informer d' abord ensuite de rechercher l'aide d’autres nouveaux collaborateurs. On peut faire boule de neige en mettant d’autres personnes  dans le coup. C'est nous qui devons aller d'une manière permanente vers les gens. Nous ne devons pas espérer et attendre trop longtemps le contraire pour grandir.

Et cela marche: des signatures tombent toutes seules dans ma boîtes aux lettres, des commerçants me téléphonent pour me réclamer des listes supplémentaires à remplir: une boulangerie-pâtisserie, un cabaretier et un magasin de confection à Courcelles-Trieu, un cabaretier de Trazegnies. Et je vais en contacter et en trouver d’autres: fleuristes, libraires, cafés, etc... Un militant du Pc à Trazegnies a prévu de faire sa rue au porte-à-porte.
Des gens me disent "Je n'ai pas encore signé, mais je suis au courant, passe-moi ta feuille et ton bic!". La preuve que l'information a déjà circulée et continue à circuler de bouche à oreille et par la lecture des circulaires déjà distribuées.

De temps en temps, je fais le tour des pare-brises des voitures stationnées sur la grande place de Courcelles-Trieu et même lorsque je vais faire mes courses au Carrefour de Jumet et ailleurs.
Prochain objectif: le marché hebdomadaire du mercredi-matin à Courcelles-Trieu. Des centaines de gens y viennent de partout en voitures, trams et bus, de toutes les communes environnantes: Chapelle, Gosselies, Roux, Jumet, Pont-à-Celles,.... Une occasion d’essaimer ailleurs, de dépasser les limites courcelloises...

Toucher un maximum et faire participer un maximum de gens, découvrir partout et patiemment un renfort de pétitionnaires pour nous aider et frapper un grand coup dans la région avec des milliers de signatures. C’est aussi une manière de construire le Ptb.

Roger Romain

19/08/2008

Ps: Je remercie également les commerçants de plus en plus nombreux qui participent volontairement au succès de l'opération pétition dans le "Grand-Courcelles"

27/08/2008

27/08/2008: Jeux Olympiques : ces femmes qui sauvent l'honneur du sport belge...

Jeux Olympiques : ces femmes qui sauvent l'honneur du sport belge

Tia Hellebaut et les relayeuses du 4 X 100 m Kim Gevaert, Olivia Borlée, Élodie Ouedraogo et Hanna Marïen ont gagné les seules médailles belges des JO. Elles sauvent l'honneur d'un sport belge affaibli par la division communautaire.

David Pestieau

 

L'unité fait la force. L'équipe féminine du 4x100 mètres nous en donne un merveilleux exemple. (Photo Xinhua)

On n'y croyait plus… Mais la Belgique reviendra bel et bien avec une médaille d'argent et une médaille d'or de Beijing. Un petit baume au cœur des passionnés de sport belge.

Que la médaille d'or soit obtenue par une femme connue pour sa sportivité, son sens de la solidarité enchantera ceux qui aiment le sport avec un grand S.
Que la médaille d'argent soit obtenue en équipe, par des femmes francophones et néerlandophones, signataires l'an passé de la pétition « Sauvons la solidarité » (pour le maintien de la sécurité sociale dans un cadre fédéral) ravira aussi ceux qui aspirent à une Belgique unie et solidaire.

Ces derniers jours, le manque de politique sportive ambitieuse mais aussi la division communautaire ont été pointés par nombre d'experts sportifs.

« Quand on regarde ces athlètes qui ont réalisé des performances de haut niveau (comme Justine Hennin ou Kim Gevaert, ndlr), on se rend compte qu'il s'agit toujours d'individus qui avaient un talent exceptionnel, des entraîneurs exceptionnels, des ambitions, et qui ont réussi leur parcours malgré les structures du sport belge ou en dehors de celles-ci », pointe Robert Vandewalle, champion olympique de judo à Moscou (1980). Et il ajoute : « La régionalisation du pays n'a pas été favorable au sport. »

Jacques Rogge, président belge du Comité Olympique international, confirme que « la communautarisation est un handicap (pour le sport) parce qu'elle éparpille les connaissances et les compétences. ».

Jacques Borlée, ancien coureur, entraîneur et père des frères Kevin et Jonathan Borlée (présents au relais 4 X 400 m) et d'Olivia Borlée, une des relayeuses du 4 X 100 m, lui ne mâchait pas ses mots : « en se divisant, on ne cesse de s'affaiblir ». Et il parle d'expérience : « Je dois me battre face à des aberrations constantes. Il y a un terrible problème d'expertise en Belgique à tous niveaux. En travaillant de manière séparée, les Communautés s'affaiblissent de manière incroyable. La force qu'on a eue, nous, c'est de travailler avec les néerlandophones depuis cinq ans, de vivre avec eux, Kim (Gevaert) et Tia (Hellebaut, championne de saut en hauteur, ndlr) et leur entourage, de voir ce qu'ils faisaient. On a pris ce train-là. Dans ce pays, à force de diviser, chacun vit dans son coin sans bénéficier de l'expérience et de la richesse des autres. Du coup, chaque sport est très faible, pauvre. Et cela me pose problème. » (1)

Tout ceci ne met pas le premier ministre Leterme, chantre de la régionalisation, à l'abri de quelques contradictions :
« C'est vrai que l'éparpillement des moyens et l'opacité des structures mènent à un manque d'efficacité et de rendement. C'est sûr qu'avec la communautarisation il y a eu peut-être ici et là une utilisation double dans l'encadrement, les infrastructures et les entraîneurs », avoue-t-il (2).

Mais il se déclare contre toute refédéralisation du sport. La solution pour lui est de renforcer la coupole belge pour assurer une meilleure coordination : « La coupole belge devrait peut-être renforcée, pour apporter encore plus d'attention aux sportifs de haut niveau. » Mais pour ajouter tout de suite : « Le sport en général, le sport pour tous, est une matière communautaire irréversible. »

Après vingt ans de communautarisation, la division linguistique a montré sa faillite en matière de sport, son inefficacité et la multiplication de structures inefficaces. Et la seule réponse du premier ministre est : il faudrait développer une coupole de coordination au-dessus de ce qui a été divisé.

Mais pourquoi ne pas simplement refédéraliser le sport… Ce serait mieux en terme de « bonne gouvernance » chère à Monsieur Leterme. Et surtout mieux pour offrir une politique sportive réellement au service des gens.

Car nul n'a démontré pourquoi un athlète néerlandophone devait avoir un autre traitement qu'un athlète francophone, encore moins s'il habite dans la même ville Bruxelles…
 
(1)    Le Soir, 21 août
(2)    De Morgen, 18 août

21:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, romain, silence, television, solidaire, actualite, information, sport, belgique, histoire, societe, ptb, presse, bruxelles, courcelles, capitalisme, europe | |  Facebook | |  Imprimer | | |

16/08/2008

14/08/2008: Maîtriser le raz-de-marée communautaire ...

 -------- Message original --------

Sujet: Syninfo 14 août- Maîtriser le raz-de-marée communautaire
Date: Thu, 14 Aug 2008 10:38:27 +0200
Répondre à :: syninfo@ptb.be
Pour :: roger.romain@skynet.be


Infos syndicales

SYNINFO


du PTB

14 août 2008
* voor de nederlandstalige versie hier klikken
* version imprimable cliquer ici;;;



Fin juillet, à l'occasion des Fêtes Gantoises, 'Sauvons la solidarité' a reçu le prix de la démocratie.
(Sur la photo: les syndicalistes Guy Tordeur et Hendrik Vermeersch - photo Indymedia)

 

Rudy De Leeuw et Luc Cortebeek réagissent au scénario de quasi-scission. Ils défendent le maintien de notre modèle social (photo www.csc-en-ligne.be)


DISCUSSION COMMUNAUTAIRE :
NOUS POUVONS ENCORE MAÎTRISER LE RAZ-DE-MARÉE

POUR UN GOUVERNEMENT QUI S'OCCUPE DES BESOINS DES GENS

 

Chère militante syndicale,
Cher militant syndical,

Vous étiez en vacances, au mois de juillet ? Pour le 15 juillet, le gouvernement Leterme nous avait promis de faire quelque chose pour le pouvoir d'achat des gens.
Mais, le 15 juillet, rien ne s'est passé sur ce plan et Leterme a remis sa démission au roi... Celui-ci l'a refusée et a désigné trois " nouveaux négociateurs ". Où en sommes-nous aujourd'hui ?


Leterme-De Wever :
pas de dialogue mais une confrontation entre les communautés

Après treize mois de stratégie du pourrissement, Leterme a " démontré " ce qu'il voulait voir démontrer durant tout ce temps : que des négociations sur le plan fédéral n'étaient plus possibles. C'est pourquoi le cartel Leterme-De Wever veut désormais un dialogue de communauté à communauté. Ces entretiens doivent aboutir à une nouvelle " structure d'État confédérale " dont le centre de gravité se situera au sein des entités fédérées.
Les extrémistes flamands et francophones du type De Wever et Maingain ont gagné. Depuis presque quatre cents jours, ils tiennent en otages l'ensemble des partis politiques. L'un veut laisser pourrir la situation pour arriver à la scission de la Belgique. L'autre incite les francophones de Bruxelles et de la périphérie à mépriser les néerlandophones.


Le confédéralisme, une étape vers la scission de la Belgique

La quasi-totalité du monde politique - et en Wallonie aussi - accepte aujourd'hui qu'à terme, la Flandre et la Wallonie deviennent des États pour ainsi dire indépendants.
Qui peut croire que les trains rouleront mieux entre Anvers et Charleroi ou entre Ostende et Liège si la SNCB est régionalisée ? Qui peut croire que les chômeurs wallons trouveront plus facilement du travail en Flandre si le VDAB, le FOREM et ACTIRIS s'en occupent chacun de leur côté ? Qui peut croire que la crise financière frappera moins fort si la Flandre et la Wallonie ont chacune leur ministre des Finances ?

 

Le président De Leeuw de la FGTB s'en prend vertement au dialogue entre communautés.
Le président Cortebeeck de la CSC : " Harceler les gens là où ils ont entièrement raison peut avoir des conséquences très graves "

N'est-il pas bon, alors, que les Communautés discutent entre elles ? Pas dans ce cas, car Leterme et De Wever veulent de la sorte dépouiller l'État fédéral Belge et glisser le pouvoir vers les Régions. Ce ne sera plus le gouvernement fédéral qui sera le patron dans ces négociations, mais bien les ministres-présidents Peeters (Flandre) et Demotte (Wallonie).

Le président Luc Cortebeeck de la CSC : " Contempler son propre nombril entraîne des problèmes de société. Voyez donc l'ancienne Yougoslavie. Harceler les gens là où ils ont entièrement raison peut avoir des conséquences très graves... Les petites entités ne peuvent tenir un modèle social. " (Visie, 27-7-2008.)

Le président De Leeuw de la FGTB a réagi de manière virulente à ce scénario de quasi-scission : " Un tel dialogue va aboutir à une histoire "nous-eux" et va dresser les communautés l'une contre l'autre. Il faut éviter cette discorde. Les dangers du dialogue sont énormes. Il ne s'agit vraiment pas de mettre notre modèle social hors jeu. " (De Morgen, 18-7-2008.)

 

Les patrons flamands veulent une Flandre séparée
... pour supprimer l'index, réduire l'impôt sur les sociétés, limiter les indemnités de chômage dans le temps ...

Le groupe progressiste flamand 'Vooruitgroep' réagit vertement contre ce scénario confédéral : " Il règne en Flandre un silence assourdissant sur le modèle social flamand préconisé. On réagit à peine aux appels permanents de la droite pour une baisse des impôts sur les sociétés, pour la concurrence fiscale, pour la suppression de l'index ou pour la limitation des allocations de chômage dans le temps. Quel progrès social apporterait une Flandre autonome ? Nous ne sommes pas du tout convaincus que des compétences flamandes homogènes apportent une meilleure vie aux gens ... "Les gens" deviennent ainsi un instrument dans la lutte concurrentielle contre "les gens" de l'autre région. " 
(lire plus: De Morgen et La Libre Belgique, 22-7-2008.)

 

Où va-t-on avec la sécurité sociale fédérale, le droit du travail et la CCT ?

L'ensemble de la question communautaire est un levier destiné à appliquer, tant en Flandre, à Bruxelles qu'en Wallonie, une politique qui ne sera absolument pas " profitable aux gens ".
Le CD&V souhaite que 80 % de l'impôt sur les personnes aille aux Régions. La Flandre - en tant que région la plus riche - recevra davantage de moyens. Elle pourra décider de sa propre initiative combien ira à la Wallonie et pour combien de temps. Ce seront les Régions qui décideront dans quelle mesure elles seront solidaires, et non plus l'État fédéral. Il s'agit d'une exigence du patronat flamand du VOKA et de l'UNIZO, qui verrait volontiers disparaître cet argent dans ses propres poches.

Nous ne voulons pas d'un début d'apartheid, mais nous voulons la collaboration et la tolérance.
Et des mesures qui rapprochent plus encore les régions l'une de l'autre.
(lire plus sur notre site)

 

Soutenez l'appel de Sauvons la solidarité

www.sauvonslasolidarite.be

 


Appel à la mobilisation de la principale centrale de travailleurs de la FGTB

" Le gouvernement n'a pas répondu aux revendications syndicales concernant le pouvoir d'achat ... Les notes de chauffage et d'électricité n'ont pas cessé de grimper. Les frais de déplacement pour aller travailler et conduire les enfants à l'école explosent en même temps que le coût des caddies dans les magasins ", écrit la Centrale générale de la FGTB dans un communiqué de presse. (lire le communiqué)
La Centrale met en garde, pour les prochaines négociations salariales, contre la norme salariale et les accords all-in. Aussi demande-t-elle qu'en septembre l'ensemble de la FGTB continue à œuvrer pour une mobilisation puissante en faveur du pouvoir d'achat.


Communiqué de presse du PTB :
" Le prix maximal social de l'énergie augmente de 30 % "

Pour les 220 000 familles les plus vulnérables, le tarif social augmente fortement. L'électricité a augmenté de 30 % et le gaz de 48 %, même. Outre la diminution de 21 à 6 % du tarif de la TVA, le PTB veut également bloquer les tarifs sociaux. (lire le communiqué)

 

Avec nos salutations amicales,
Jef Bruynseels
Johnny Coopmans
Jo Cottenier

Inscrivez-vous à Syninfo, la lettre d’infos syndicales du PTB
Communiquer s.v.p. les donées à syninfo@ptb.be avec mention "inscription"

*Nom, prénom :
*E-mail :
Adresse :
Syndicat et secteur :
Fonction :
Entreprise/Lieu de travail :

23:31 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, societe, ptb, presse, ps, politique, romain, syndicats, silence, television, actualite, agenda, belgique, bhv, courcelles, capitalisme, cdh, mr | |  Facebook | |  Imprimer | | |

26/07/2008

26/07/2008: la contribution foncière à payer en rentrant de vacances, en plus du chauffage, de la rentrée scolaire, et tout le reste ???

Oui, à propos de tous ceux qui vont rentrer de vacances:  une Courcelloise me dit que cette année elle a reçu la contribution foncière (la taxe sur l'immobilier) à payer 2 mois en avance par rapport à 2007. Il vaut mieux ne plus attendre le facteur et ouvrir nos boîtes aux lettres ...: il n'y a plus que de la pub et 90% de mauvaises nouvelles et d' emmerdements de toutes natures administratives et autres ...
L'équipe Leterme, Reynders, Di Rupo, sait surtout s'y prendre pour faire rentrer notre fric dans les caisses de l' Etat et "aider" les multinationales milliardaires ...
RoRo

Le prix du mazout de chauffage: scandaleusement et spéculativement toujours plus haut ...
 
Ce mardi 22 juillet 2008, j' ai rentré 1.500 litres de mazout...
Le prix ?  1.361,56 euros (dont 236,30 euros de tva, dans les caisses de l' État et du gouvernement pour boucler ses budget et comptes annuels), soit 54.925 Fbelges
Pour beaucoup de salariés, cela représente 1 mois de salaire et, pour beaucoup de pensionnés et/ou chômeurs, 1 à 2 mois de revenus...
Et avec 1.500 litres de mazout, beaucoup de petites gens ne pourront passer l'hiver (modéré ou dur ???) .
Le 07 février 2008, pour 1.500 litres, j' ai payé 1.036,22 euros... Un prix déjà démesuré ...
Différence: + 325,34 euros, soit 13.124,18 Fbelges
De quoi rentrer de vacances: début septembre, ce sera pour beaucoup la rentrée scolaire, le moment de remplir les cuves, Electrabel qui va envoyer sa facture annuelle et tout le reste qui augmente sans cesse...
On va faire de plus en plus grise mine et se rendre compte que nous allons crever avec le capitalisme "social" et "à visage humain" à l'occidental (par rapport au capitalisme sauvage qui est revenu au pouvoir, il y a quelque 20 ans dans les pays socialistes de l' Est européen).
De quoi aussi aussi se rendre compte que le capitalisme n' a jamais rien eu de social, ni d'humain, ni de démocratique, ...
Ni les partis intégrés, opportunistes et réformistes qui le servent d' ailleurs: pendant que les politicailleurs calotins, socialistes, libéraux, verts, du Nord et du Sud de la Belgique, discutaillent depuis plus d' 1 an sur BHV et la réforme institutionnelle voulue principalement par le patronat flamand, de plus en plus de gens sombrent dans la misère. Si la Tva de luxe à 21% payée sur mes 1.500 litres était réduite à 6%, par la grâce gouvernementale, j' aurais payé 168,79 euros de taxe en moins, soit 6.809 Fbelges ... De que faire réfléchir sur la nécessité de réduire la taxe sur l'énergie, gaz, électricité, mazout, de 21 à 6 %, comme tous les produits de nécessité courante, et de signer toutes les pétitions et participer à toutes les mobilisations et actions allant dans ce sens...
Ca va craquer les amis ! Le capitalisme, les multinationales et l' Euro-dictature, nous réservent des lendemains qui chantent ... 
RoRo
 

22:47 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, prix, syndicats, vi chere, social, actualite, belgique, euro-dictature, courcelles, capitalisme, societe, presse, ps, mr, romain, television, exploitation capitaliste, finances, gouvernement, histoire, cdh, courcellesmedias | |  Facebook | |  Imprimer | | |

24/07/2008

23/07/2008: Le prix du mazout de chauffage: scandaleusement et spéculativement toujours plus haut ...

Le prix du mazout de chauffage: scandaleusement et spéculativement toujours plus haut ...
 
Ce mardi 22 juillet 2008, j' ai rentré 1.500 litres de mazout...
Le prix ?  1.361,56 euros (dont 236,30 euros de tva, dans les caisses de l' État et du gouvernement pour boucler ses budget et comptes annuels), soit 54.925 Fbelges
Pour beaucoup de salariés, cela représente 1 mois de salaire et, pour beaucoup de pensionnés et/ou chômeurs, 1 à 2 mois de revenus...
Et avec 1.500 litres de mazout, beaucoup de petites gens ne pourront passer l'hiver (modéré ou dur ???) .
Le 07 février 2008, pour 1.500 litres, j' ai payé 1.036,22 euros... Un prix déjà démesuré ...
Différence: + 325,34 euros, soit 13.124,18 Fbelges
De quoi rentrer de vacances: début septembre, ce sera pour beaucoup la rentrée scolaire, le moment de remplir les cuves, Electrabel qui va envoyer sa facture annuelle et tout le reste qui augmente sans cesse...
On va faire de plus en plus grise mine et se rendre compte que nous allons crever avec le capitalisme "social" et "à visage humain" à l'occidental (par rapport au capitalisme sauvage qui est revenu au pouvoir, il y a quelque 20 ans dans les pays socialistes de l' Est européen).
De quoi aussi se rendre compte que le capitalisme n' a jamais rien eu de social, ni d'humain, ni de démocratique, ...
Ni les partis intégrés, opportunistes et réformistes qui le servent d' ailleurs: pendant que les politicailleurs calotins, socialistes, libéraux, verts, du Nord et du Sud de la Belgique, discutaillent depuis plus d' 1 an sur BHV et la réforme institutionnelle voulue principalement par le patronat flamand, de plus en plus de gens sombrent dans la misère. Si la tva de luxe à 21% payée sur mes 1.500 litres était réduite à 6%, par la grâce gouvernementale, j' aurais payé 168,79 euros de taxe en moins, soit 6.809 Fbelges ... De quoi faire réfléchir sur la nécessité de réduire la taxe sur l'énergie, gaz, électricité, mazout, de 21 à 6 %, comme tous les produits de nécessité courante, et de signer toutes les pétitions et participer à toutes les mobilisations et actions allant dans ce sens...
Ca va craquer les amis ! Le capitalisme, les multinationales et l' Euro-dictature, nous réservent des lendemains qui chantent ... 
RoRo
 

20:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : verts, ecolo, cdh, bhv, syndicats, courcelles, capitalisme, democratie, medias, mr, societe, socialisme, presse, ps, politique, ptb, romain, social, silence, television, europe, euro-dictature, exploitation capitaliste, finances, gouvernement, information, actualite, belgique | |  Facebook | |  Imprimer | | |