24/08/2008

24/08/2008: Les militaires belges en Afghanistan ... Pourquoi ?

Une intéressante réaction d' Ernest GLINNE ...
----- Original Message -----
Sent: Sunday, August 24, 2008 6:08 PM
Subject: Afghanistan 1

                                                      ESCALADE GUERRIERE DE L’ OTAN EN AFGHANISTAN

                                                      __________________________________________________

 

                                                       De Chirac au Pentagone, de De Crem à Obama

                                                       ---------------------------------------------------

 

          Du 1er août à ce samedi 23, le nombre  des militaires de l’OTAN tués en Afghanistan s’élève à quarante : aux dix français se sont ajoutés ces derniers jours

trois canadiens, trois polonais et deux autres non identifiés . Peut-être venus de Belgique ? Qui sait ? Les <accrochages> vont du nord au sud et de l’ouest jusqu’au

< no man’s land > de la frontière-passeoire du Pakistan au sud-est.  Des < erreurs > de tir viennent d’alourdir d’une centaine de victimes le nombre des civils morts, suscitant une protestation du président afghan , pourtant < aux ordres >. Comment en est-on là ? Comment la technologie militaire sophistiquée s’oppose-t-elle à une guérilla idéologiquement odieuse mais vivant, en dépit des seigneurs de guerre enrichis dans la corruption et une production énorme de pavot, en dépit surtout des soldats occidentaux  appelés à une nouvelle croisade, < comme un poisson dans l’eau > ? Quelle politique sert l’instrument militaire ? Le droit des gens ou le tracé de prochains oléoducs et gazoducs de Grands avides et manipulateurs ?

 

         Fin 2OO1, après le 11 septembre new-yorkais, le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné le régime taliban qui , avec une certaine assistance, s’était substitué à un corps expéditionnaire soviétique vaincu en une autre sorte de Vietnam. En France, le gouvernement de cohabitation Chirac-Jospin , après un débat SANS vote ( = ?) à l’Assemblée nationale, est intervenu aux côtés du Pentagone, notamment par l’envoi de forces spéciales qui passent pour avoir < presque> capturé Oussama Ben Laden. APRES cet alignement français, surprenant au regard de l’attitude adoptée par Chirac-Villepin et TOTAL/PETROFINA à propos de l’invasion – illégale et ruisselante de gros mensonges – de l’Irak par l’Administration Bush et ses chers pétroliers à elle, une Force internationale d’assistance à la sécurité ( ISAF ) a été créée, englobant des contingents divers. L’OTAN a <repris> l’ISAF en 2003, faisant jouer l’article 5 du Traité de l’ Alliance concernant la solidarité des partenaires. C’ est dans ce cadre que la Belgique participe bon gré mal gré à la guerre, avec des anciens, des nouveaux et des futurs adhérents d’Europe de l’est ( Pologne, Roumanie, etc..). Certains , tels que

la Georgie, sont aussi allés en Irak.

 

                                                   Nicolas Sarkozy sur girouette

                                                    ----------------------------------

Au cours de la campagne de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy, < homme de rupture >, s’est dit en termes forts hostile à la participation de la France. Le Président ominipotent/omniscient a changé d’avis..La Belgique, Flahaut  gérant  la Défense nationale, s’est longtemps limitée à la protection de l’aéroport de Kaboul et à l’envoi d’

aides humanitaires par avions C130. Le 7 février dernier, De Crem l’ayant remplacé, une décision a été prise consistant à augmenter de cent unités nos 37O militaires

ainsi déployés et à ajouter quatre F16 de combat aux appareils de transport. Le Parlement n’en a guère débattu en plénière. Quelle est la couverture budgétaire ? Quelles

armes les F16 lanceront-ils et sur qui ? En commission sénatoriale de la Défense, Josy Dubié -< ni dieu ni maître> et vice-président – a vigoureusement exposé le refus d’

Ecolo. Avec le SP. Nonobstant le fait que Joschka Fisher, ancien ministre < vert > allemand des Affaires étrangères, s’était prononcé quelques jours plus tôt et de façon

retentissante en faveur de l’envoi d’un contingent substantiel de la Bundeswehr.

 

En février, les députés PS Flahaut et Moriau, soucieux  < de renforcer la sécurité de nos soldats et de la population >, ont déposé, avec l’assentiment du MR, du CDH et du VLD, une proposition de résolution formulant des demandes contrariantes, au-delà de l’expédition d’un bataillon sécurisant de l’ Armée du Salut avec ses chants et

casseroles. Il faudrait définir une stratégie de sortie claire et précise au sommet de l’ OTAN : seraient-ils des farfelus inconscients ? Il faudrait définir des clauses quant à l’utilisation du personnel et du matériel militaire belges DANS UN SOUCI DE PROTECTION ET DE SECURITE DES MILITAIRES : on part en guerre, mais si c’

est pour ne pas la faire, ne vaudrait-il pas mieux ne pas y aller ? Il faudrait encore impliquer plus réellement le Parlement en préalable et le tenir ensuite informé avec transparence et régularité : il est bien vrai , Traité de Lisbonne en référence, que la démocratie représentative fonctionne aussi mal que la démocratie participative et qu’il faudrait des soviets sur les trottoirs de la Rue de la Loi, sans absentéisme, et au sein même de la force armée, et au sein de comités de referendum d’initiative populaire à

Bruxelles-Halle-Vilvorde et dans les < communes à difficultés > de la Région bruxelloise, mais tout cela a un tel parfum de 1917 !!! Plus sérieusement, les députés suggèrent que, bien-au-delà de considérations militaires, la Communauté internationale aide politiquement le peuple afghan à trouver SA paix. Très vite, car nos F16

tricolores pourraient lâcher des bombes à fragmentation et à balles multiples et si un d’eux se faisait abattre et même si le pilote était éjecté avec succès, cela coûterait cher, même plus que beaucoup de mazout. L’ armée de l’air de l’URSS a connu en son temps la morsure…

 

Un espoir  au niveau belge ? Le Premier Ministre, avant de partir en Chine à titre privé ( ?), a dit et répété son sens des responsabilités qu’il faut assumer envers l’OTAN

( même hypertrophié sur les cinq continents ?). Peut-être reviendra-t-il avec l’esprit de paix que l’on prête aux jeux olympiques. Olympe oui. Mars non ? Et De Crem à la Santé publique ?

 

                                               Et Obama ?

                                              ---------------

Le candidat démocrate a eu le courage et la lucidité de s’opposer dès le début à la guerre en Irak. A mon modeste avis, au-delà des problèmes juridiques qu’il connaît bien

en tant que professeur de droit constitutionnel, il sait qu’il ne faut pas faire une mauvaise guerre au mauvais moment et au mauvais endroit. A Berlin et ailleurs, il a appelé

les Européens à agir avec plus de force(s) en Afghanistan. Une donnée est méconnue : après des succès initiaux en Afghanistan contre les talibans, l’ armée US : 1) s’est

trouvée en effectifs insuffisants pour mener des opérations simultanées en Afghanistan et en Irak ; elle a donc désaffecté depuis mars 2003 beaucoup de ses moyens sur un Irak prioritaire ; 2) le financement des actions non militaires en Afghanistan a été ridiculement faible et en outre très mal géré. En plus, l’ Administration Bush a limité à

Kaboul la présence militaire provenant de l’OTAN (1) ; il faut maintenant respecter la promesse d’un désengagement rapide en Irak et le transfert de troupes US en

Afghanistan en provenance d’Irak n’est pas la solution. D’où l’appel aux Européens. Ce n’est par ailleurs pas PAR LA GAUCHE qu’on entre à la Maison Blanche, mais PAR

LA DROITE OU LE CENTRE. Obama le séducteur talentueux veut rassurer au centre : d’où le choix de Joe Bilden comme partenaire. D’ où l’INACCEPTABLE déclaration

en faveur de l’entrée de la Georgie dans l’ OTAN. Et des mises en garde en provenance de la gauche des Etats- Unis ( 2) au candidat Obama, qui passe aux yeux de

beaucoup du statut de candidat < excellent > à celui de candidat < le moins mauvais >..

 

                                                                    Ernest Glinne

                                                                   Député européen honoraire, ex-membre de la délégation auprès du Congrès des Etats-Unis

 

Inexplicable rationnellement, sauf par les limites et l’obsession de < Mes intérêts d’abord > qui a caractérisé l’ Administration Bush. Source : The New York Review of Books, 14.08.2008, article de

Samantha Power, < The Democrats and National Security >

<!--[if !supportLists]-->(2)    <!--[endif]-->De nombreux militants de gauche ont signé une lettre ouverte conditionnant leur soutien à Barak Obama dans < The Nation>, vieil hebdomadaire de la gauche < non conventionnelle>. Autre signe

parmi d’autres : l’ex-sénatrice Cynthia Mac Kenney se présente comme candidate des Greens ( Verts ), notamment pour ne pas désactiver les jeunes et d’autres qui s’interrogent…et sont tentés par

l’abstention. Si j’étais citoyen des Etats-Unis, je voterais malgré les modulations récentes pour Obama, premier Afro-Américain à pouvoir accéder à la présidence US.

21:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : otan, occupation, romain, resistance, television, actualite, agressions, fascisme, guerre, independance, information, imperialisme, liberte, democratie, medias, paix, silence, usa, belgique, corcelles, colonialisme, europe, france | |  Facebook | |  Imprimer | | |

22/12/2006

19/12/2006: Message du Comité Surveillance Otan pour le décès de Jean Van Lierde

De : info@csotan.org [mailto:info@csotan.org]
Envoyé : mardi 19 décembre 2006 23:23

Objet : Décès de Jean Van Lierde

 

Message du Comité Surveillance Otan pour le décès de Jean Van Lierde

 

Le Comité Surveillance Otan adresse ses plus sincères condoléances à la famille de Jean Van Lierde, ainsi qu'à ses compagnons de lutte pour la Paix.

 

Il tient à exprimer toute son estime pour Jean Van Lierde, pour son engagement total dans la lutte contre les guerres, le colonialisme et les violences envers les plus faibles, pour sa profonde honnêteté personnelle.

 

Nous saluons sa mémoire qui restera vive parmi nous pour poursuivre notre idéal commun, le monde sans guerre. 

 

Le Comité Surveillance Otan

 

22:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, romain, courcelles, histoire, actualite, presse, resistance, solidarite, otan, paix, colonialisme, repression | |  Facebook | |  Imprimer | | |

06/11/2006

06/11/2006: Saddam Hussein et les autres ...

On peut maintenant espérer qu’  après la condamnation à mort par pendaison de Saddam Hussein, on va maintenant condamner les 2 autres à la même peine : George W. Bush et Tony Blair, pour les massacres non-moins innommables qu’ ils ont déclenchés. On pourra aussi se contenter de la perpétuité pour tous les complices de ces massacres, à la tête du « Monde libre » et de la fameuse « Communauté internationale » …

A partir de ce moment, le monde pourra peut être vivre et respirer quelques années en Paix ( ???). Que Milosevic repose en Paix puisqu’ il figurait lui aussi parmi les vaincus … Il est vrai que les massacreurs élus « démocratiquement », on ne les pend pas, on ne les juge même pas … Dans les rues du Texas, puisque nous sommes maintenant sous la botte des shérifs de cet État exemplaire, on se contente d’ un duel : celui qui tire le premier, le plus juste, est celui qui a raison, qui gagne suivant des lois de vachers d’ une certaine époque…

RoRo

 

 

 

 

 

De : Philippe Guistinati [mailto:pguistinati@yahoo.fr]
Envoyé : lundi 6 novembre 2006 11:37
À : roger.romain@skynet.be
Objet : article sur saddam, à bientôt. Philippe G

 

On peut dormir sur nos deux oreilles, Saddam va être pendu...

 

Du fond de Ma Seine et Marne je pensais que la pendaison était réservée aux voleurs de bétails du temps des cow-boys…

De nos jours après un siècle et demi de modernisme on pend haut et court les chefs de gouvernement.

Et je ne veux même pas parler de la peine de mort dans cette affaire, car au moins chez nous l’affaire est entendue.

D’une part s’il s’agit de crimes contre l’humanité (c’est comme ça que l’on appelle les civils tués par les armes que l’on fabrique chez nous mais utilisées par de méchants « Saddam »), donc dans ce cas il existe un tribunal pénal international.

Et ce tribunal fonctionne bien, il permet de juger des hommes en tant qu’individu alors même qu’ils étaient suivis par tout un peuple et aidés par les grandes puissances. En plus ça ne coûte pas trop cher car les méchants meurent en prison, là haut dans le nord, de maladie ou suicide…On gagne du temps et donc de l’argent. Et en plus on ne parle pas de sujets qui fâchent.

 

L’important c’est que nous puissions dormir sur nos deux oreilles et tant pis pour les « pôvres gamins » qui perdent leurs jambes (ou même pire diraient nos grands machistes).

L’important c’est d’être persuadé que nous n’avons rien à voir là-dedans, en effet quels rapports entre l’ouvrier qui paye les traites de son pavillon de banlieue avec son salaire de salarié dans nos usines Françaises d’armement et le gamin cul de jatte.

C’est vrai, il n’a qu’à savoir où marcher à la fin ce gamin…

 

Le fait que la France est le troisième ou cinquième fabricant d’armes dans le monde n’est pas un problème car nous faisons tous des dons (déductibles) pour que nos associations humanitaires offrent de belles jambes en titanes aux petits pôvres handicapés.

L’honneur est sauf et nous irons tous aux paradis…

 

Pour revenir et finir sur Saddam, homme qui ne m’inspire pas spécialement de sentiments de tendresse, je trouve que si on le condamne du fait de la comptabilisation de ses crimes (148 personnes), il faudrait alors établir une comptabilité mondiale de nos chers gouvernants.

Par exemple un calcul en France que l’on mettrait à jour après chaque quinquennat des morts et handicapés (on parle pas des traumatisés, on est déjà assez embêté à compter tout ce petit monde…) du fait de chaque arme vendue ou produite par la France.

France, pays champion des droits de l’homme dans le monde…

 

Il faudrait aussi calculer combien d’Irakiens sont morts depuis que Saddam a été viré par Bush (c’est vrai que pour sa défense ils ont besoin de beaucoup de pétrole aux « states »…).

 

Et aussi combien ne serait pas mort si Saddam était resté, mais bon ça devient compliqué car du coup il y aurait de bons morts et de mauvais morts…

Et comme ça devient compliqué du coup il faudrait peut-être avant d’aller jouer les grands civilisateurs chez les autres, faire le ménage chez soi.

Mais alors du coup on va se sentir concerné ???

Non, il vaut mieux laisser parler notre ministre Mr DOUSTE qui ce matin a dit qu’il prenait « acte » de la décision du gouvernement irakien.

Au moins on se mouille pas, je dis mouille car en fait les ministres c’est nous qui les rémunérons, en grande partie avec l’argent des armes que l’on fabri…

Bon j’arrête.

Philippe GUISTINATI

06/11/2006

 

www.droledecoco.com

 

http://www.wmaker.net/droledecoco/xml/syndication.rss

20:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : iran, onu, otan, usa, terrorisme, oppression capitaliste, crimes, racisme, paix, guerre, demo, actualite, presse, silence, belgique, histoire, romain, courcelles, irak, afghanistan, occupation, barbarie, colonialisme, fascisme, imperialisme | |  Facebook | |  Imprimer | | |

10/10/2006

09/10/2006: Un livre extraordinaire : L'impérialisme humanitaire

Au service de la politique criminelle de George W Bush et de l’ impérialisme ricain …

RoRo

 

 

De : Antonio Artuso [mailto:pueblo@sympatico.ca]
Envoyé : lundi 9 octobre 2006 22:32

Objet : Un livre extraordinaire : L'impérialisme humanitaire

 


Vous voulez cesser de recevoir mes messages?  Changer ou ajouter une adresse?  Écrivez-moi : pueblo@sympatico.ca
Do you want to stop receiving messages?  Change or add an e-mail address?  Write to: pueblo@sympatico.ca

¿No quiere más recibir mis mensajes?  ¿Quiere cambiar o añadir una dirección?  Escribame: pueblo@sympatico.ca


 

QUARANTIÈME SOLDAT CANADIEN TUÉ EN AFGHANISTAN :

 

Le 40ème soldat canadien a été tué samedi en Afghanistan dans la guerre de Bush pour le pétrole et les profits de nos actionnaires.

 

Les collaborateurs de Bush,

- notre premier ministre Harper, du gouvernement conservateur minoritaire,

-  le bon monsieur Karzaï, qui a été reçu au Canada par un organisme de promotion des droits et de la démocratie (!!!)

- le brave general Mucharaf, qui a déclaré qu'il est dans cette guerre parce que Bush a menacé de bombarder le Pakistan s'il ne se rangeait pas du côté impérialiste;

tous ces braves gens disent que le peuple canadien doit être prêt à verser plus de sang,

à consacrer plus de milliards de dollars de nos taxes pour les désastreuses aventures impérialistes de Bush,

pour les transnationales du pétrole, pour la domination mondiale du monde par les États-Unis.

 

Verser le sang du peuple afghan?

Verser le sang de nos soldats?

Pourquoi?

 

Est-ce que le Canada est attaqué par l'Afghanistan?

Est-ce que les intérêts canadiens en Afghanistan sont menacé?

Il y a tellement de problèmes dans des tas de pays, pourquoi tant de soldats et tant d'argent pour l'Afghanistan?

Pour libérer une nation d'une dictature?  Mais les seigneurs de la guerre d'Afghanistan, alliés du Bush, sont aussi terribles que les talibans!

Pour libérer les femmes?  Les seigneurs de la guerre sont aussi oppresseurs et anti-démocratiques que les talibans et le Canada les appuie!

La culture de l'opium a atteint des records de production.

Pour justifier les guerres impérialistes modernes auprès des peuples, les impérialistes (US et canadiens) ont trouvé un moyen :

L'IMPÉRIALISME HUMANITAIRE (VOIR CI-DESSOUS).

Faire accepter les invasions, les occupations, les guerres, les conquêtes impérialistes.

 

Le Canada a oublié un principe : il ne faut pas s'engager dans un conflit qu'on ne contrôlera pas.

La guerre du Canada en Afghanistan est une catastrophe à tous les points de vue.

Le gouvernement Harper veut augmenter notre engagement dans une guerre pour nous lier à jamais à l'impérialisme US.

 

Nos pauvres soldats croient combattre pour la démocratie et la patrie canadienne.

Le nationalisme de Stephen Harper et de son gouvernement minoritaire est un nationalisme pro-états-unien!

Harper est en train de transformer notre pays en une république de banane pour servir les intérêts des transnationales.

 

Préparez-vous à la grande manifestation

POUR LE RETRAIT DES TROUPES MAINTENANT! CANADA HORS DE L'AFGHANISTAN

Samedi 28 octobre à Montréal, à Toronto, dans les grandes villes du Québec et du Canada anglophone.

 

Antonio Artuso


 

Jean Bricmont

L’Impérialisme humanitaire

Droits de l’homme, droit d’ingérence, droit du plus fort ?

Préface de Normand Baillargeon

Toute idée, aussi légitime soit-elle, court le risque d’être transformée en idéologie et d’être utilisée par les pouvoirs en place à des fins qui leur sont propres. C’est ce qui arrive avec les idées de défense des droits de l’homme et de démocratie lorsqu’elles se transforment en légitimation de l’ingérence militaire unilatérale et qu’elles appuient le rejet du droit international. C’est à ce discours et à cette représentation qu’il faut s’attaquer si l’on veut construire une opposition radicale et sans complexe aux guerres actuelles et futures. Ce livre se propose de démêler un certain nombre de confusions idéologiques fort répandues sur les thèmes des droits de l’homme, de la démocratie et des rapports entre l’Occident et le reste du monde, confusions qui représentent le principal obstacle à la construction d’un réel mouvement d’opposition aux guerres impériales.

« Peut-on poser des principes humanitaires, invoquer les “droits de l’homme” en ex-Yougoslavie ou en Irak par exemple, et compter ensuite sur les moyens militaires des États-Unis pour les faire respecter, eux dont rien dans la pratique “n’indique la moindre préoccupation sincère pour les droits de l’homme et de la démocratie” ? La réponse de Jean Bricmont est franchement négative. »
Serge Halimi, Le Monde diplomatique

« L’ouvrage de Jean Bricmont exprime la révolte morale d’un homme de science concerné par les guerres contemporaines et par la manière dont elles sont légitimées. Il ose porter un autre regard sur le discours destiné à conquérir l’adhésion des peuples et des individus et fait oeuvre de démystification. »
François Houtart, Alternatives Sud

Jean Bricmont est professeur de physique théorique à l’Université de Louvain (Belgique). Il a notamment publié Impostures intellectuelles avec Alan Sokal (Odile Jacob, 1997).

12:07 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, afghanistan, amerique, belgique, canada, capitalisme, courcelles, crimes, colonialisme, democratie, euro-dictature, fascisme, gangsterisme, guerre, histoire, irak, imperialisme, liberte, oppression capitaliste, onu, otan, occupations, paix, politique, presse, romain, ra | |  Facebook | |  Imprimer | | |

13/09/2006

12/09/2006: Non à la mission de l'ONU

Bravo : le Parti communiste grec est un Parti communiste qui voit clair dans le jeu impérialiste ricano-otan-occidental et pro-sioniste  !

RoRo

 

 

 

 

De : Antonio Artuso [mailto:pueblo@sympatico.ca]
Envoyé : mardi 12 septembre 2006 21:37
À : 00-artusoantonio
Objet : Fw: Liban-Lebanon - Non à la mission de l'ONU - No to UN mission

 


Vous voulez cesser de recevoir mes messages?  Changer ou ajouter une adresse?  Écrivez-moi : pueblo@sympatico.ca

Do you want to stop receiving messages:  Chage or add an e-mail?  Write to: pueblo@sympatico.ca

¿No quiere más recibir mis mensajes?  ¿Quiere cambiar o añadir una direccion?  Escribame: pueblo@sympatico.ca


[FRANÇAIS] + [ENGLISH]

 

[FRANÇAIS]

 

Traduction du Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada)

 

----- Original Message -----

From: SolidNet

To: info@solidnet.org

Sent: Friday, September 08, 2006 9:23 AM

Subject: CP of Greece, About the Mission of the Greek Frigate to Lebanon

 

http://www.solidnet.org 

News, documents and calls for action from communist and workers’ parties. The items are the responsibility of the authors.

Join the mailing list: info/subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org  .

 

PC de Grèce - Au sujet de la mission de la frégate grecque envoyée au Liban

-------------------------------------------------

From: Communist Party of Greece, Friday, September 08, 2006

http://inter.kke.gr , mailto:cpg@int.kke.gr

==================================================

 

Le Parti communiste de Grèce s'oppose à la participation

 de la Grèce à la mission militaire au Liban

 

Le bureau de presse du Comité central du Parti communiste de la Grèce (KKE) a émis la déclaration suivante au sujet de la décision du gouvernement grec d'envoyer une frégate de la marine se joindre à la force d'intervention des Nations Unies au Liban :

 

«Le gouvernement de Démocratie Nouvelle a assumé d'immenses responsabilités en prenant la décision d'envoyer une frégate grecque et d'autres effectifs militaires au Liban.

 

Le rôle de la soi-disant “mission de maintien de la paix” des Nations Unies est clair et net: il s'agit d'une force d'occupation et d'imposition des objectifs impérialistes, qui interviendra carrément dans les affaires internes du Liban à l'encontre des intérêts des populations de la région.  La mission de cette force consiste à réaliser ce que les envahisseurs israéliens n'ont pas réussi à obtenir, c'est-à-dire le désarmement de la résistance populaire armée.

 

Le gouvernement grec est confronté à une question impitoyable : les forces navales et militaires de la Grèce devront soit renforcer le blocus naval inacceptable et provocateur d'Israël contre le Liban, soit faire partie d'une force de remplacement.

 

L'une ou l'autre de ces options constitue un engagement inacceptable et dangereux.

 

Toutes les parties doivent prendre une position clairement opposée à cette mission.  Ne pas protester clairement constituerait un appui à celle-ci.

 

Le Parti communiste de Grèce (KKE) lance un appel au people grec pour qu'il dénonce cette décision agressive du gouvernement grec et s'y oppose.

 

Aucune participation, d'aucune manière et par aucun moyen à la force d'occupation au Liban!

 

Solidarité avec les luttes des peuples!

 

Athènes, le 6 septembre 2006

 

*FIN DU COMMUNIQUÉ*

 

Pour s'abonner ou se désabonner : mailto:info@solidnet.org

Internet : http://www.solidnet.org

 

 

[ENGLISH]

 

----- Original Message -----

From: SolidNet

To: info@solidnet.org

Sent: Friday, September 08, 2006 9:23 AM

Subject: CP of Greece, About the Mission of the Greek Frigate to Lebanon

 

http://www.solidnet.org 

News, documents and calls for action from communist and workers’ parties. The items are the responsibility of the authors.

Join the mailing list: info/subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org  .

 

CP of Greece, About the Mission of the Greek Frigate to Lebanon

-------------------------------------------------

From: Communist Party of Greece, Friday, September 08, 2006

http://inter.kke.gr , mailto:cpg@int.kke.gr

==================================================

 

KKE Condemns Greek Participation in the Military Mission to Lebanon

 

The Press Bureau of the CC of KKE issued the following statement about the governmental decision to dispatch a Greek frigate to the UN intervention force in Lebanon

 

“The government of New Democracy assumes huge responsibilities with its decision to send the Greek Frigate and other military forces to Lebanon.

 

The role of the so-called “peacekeeping mission” of the UN is clear-cut and defined: it is an army of occupation and imposition of the imperialist designs, a force that will pointedly intervene in the internal affairs of Lebanon, against the interest of all peoples of the region. The mission of that force is to accomplish what the Israeli invaders failed to achieve, to disarm the armed popular resistance.

 

The Greek government is faced with a merciless question: will the Greek naval and military forces reinforce the unacceptable and provocative naval blockade of Lebanon by Israel or it is going to participate in a force replacing it

 

Either option constitutes an unacceptable and dangerous engagement

 

All parties must take an unambiguous position against the mission, muttering means agreement and consent.

 

KKE calls upon the Greek people to condemn and express its opposition to this aggressive decision of the Greek Government.

 

No participation, in any way or means, to the occupation force in Lebanon

 

Solidarity with the peoples’ struggle

 

Athens, 6 September 2006

 

*End*

 

subscribe/unsubscribe mailto:info@solidnet.org,

http://www.solidnet.org


 

11:03 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : barbarie, courcelles, crimes, colonialisme, actualite, belgique, fascisme, grece, guerre, histoire, imperialisme, israel, liban, liberte, onu, otan, occupations, paix, palestine, politique, presse, romain, racisme, resistance, sionisme, silence, solidarite, terrorisme, usa | |  Facebook | |  Imprimer | | |

09/09/2006

08/09/2006: Halte à l'impérialisme humanitaire !

De : Antonio Artuso [mailto:pueblo@sympatico.ca]
Envoyé : vendredi 8 septembre 2006 16:12
Objet : Communiqué : Impérialisme humanitaire

 


Vous voulez changer ou ajouter une adresse?  Écrivez-moi : pueblo@sympatico.ca
Do you want to stop receiving messages?  Change or add an e-mail address?  Write to: pueblo@sympatico.ca

¿No quiere más recibir mis mensajes?  ¿Quiere cambiar o añadir una dirección?  Escribame: pueblo@sympatico.ca


----- Original Message -----

From: "Lux é diteur" <crioux@luxediteur.com>

Sent: Friday, September 08, 2006 8:44 AM

Subject: Communiqué : Impérialisme humanitaire


 

Communiqué, 7 septembre 2006

Hors d'Afghanistan : Halte à l'impérialisme humanitaire !
Fondements pour un retrait unilatéral des forces armées canadiennes

« L'Impérialisme humanitaire », un livre de Jean Bricmont publié chez LUX Éditeur est maintenant disponible en librairie. Dans cet ouvrage attendu, l'auteur livre des arguments forts pour une opposition sans complexe aux interventions militaires et dresse les fondements d¹un argumentaire qui pourrait servir aux Canadiens pour un retrait unilatéral de nos forces armées en Afghanistan.

En faisant un examen du consensus qui apparaît lorsque les grandes puissances, dont le Canada, s¹appuient sur la défense des droits humains et la promotion de la démocratie afin de justifier leurs invasions militaires, Bricmont jette un regard critique sur les préjugés et les manipulations qui sous-tendent l'idéologie de l¹ingérence. Par le fait même, il soulève un nombre de questions qui sont rarement énoncées et auxquelles on ne s¹attarde que trop rarement : à qui profitent vraiment ces ingérences militaires ? Aux populations locales ou aux grandes entreprises ? La vision traditionnelle du droit international, qui interdit l¹ingérence unilatérale, est-elle vraiment dépassée ? Lorsque l¹on parle de démocratie et de droits de l¹homme, pense-t-on aussi aux droits économiques et sociaux ? Doit-on envahir un pays entier et le plonger dans la guerre civile, sous prétexte, par exemple, que les femmes sont soumises à un régime barbare et dégradant ?

C¹est à ces questions, où les considérations politiques, éthiques et morales sont aussi nombreuses que complexes, que s¹attaque Jean Bricmont. Sans tomber dans le relativisme culturel, l¹auteur d¹Impérialisme humanitaire remet en question la légitimité et les effets des politiques occidentales vis-à-vis du tiers-monde. En esquissant une démarche politique autre que celle de l¹ingérence, fondée sur une vision radicalement différente des rapports Nord-Sud, Bricmont en appelle à l'engagement citoyen. Nos gouvernements tentent de justifier l'injustifiable : un appui servile à l'impérialisme le plus brutal et destructeur, pourvu qu'il se drape dans les oripeaux de la liberté.
C'est à cette logique qu'il faut s'opposer afin d'établir les bases morales d'un retrait des forces armées canadiennes d'Afghanistan.

Également co-auteur, avec Alan Sokal, du retentissant Impostures intellectuelles, Jean Bricmont est professeur de physique théorique à l¹Université catholique de Louvain, en Belgique. Il est disponible pour des entrevues téléphoniques, et peut se déplacer à Paris pour des captations en studio (télé et radio). Afin de planifier une entrevue, ou demander un exemplaire du livre en service de presse, veuillez vous adresser à Louis-Frédéric Gaudet, en téléphonant au (514) 521-5499 ou en écrivant à l'adresse électronique suivante :
lf.gaudet@luxediteur.com.

Disponible en librairie
Jean Bricmont, L'Impérialisme humanitaire
Préface de Normand Baillargeon
Montréal, Lux Éditeur, 2006,
228 pages.
ISBN 2-895960-38-0
Prix : 21,95 $

21:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, afghanistan, belgique, canada, courcelles, colonialisme, democratie, guerre, histoire, irak, imperialisme, liban, liberte, onu, otan, occupations, palestine, paix, politique, presse, romain, resistance, silence, solidarite, usa | |  Facebook | |  Imprimer | | |

24/08/2006

24/08/2006: Les nouvelles de Stop Usa ....

De : Stop USA [mailto:info@stopusa.be]
Envoyé : jeudi 24 août 2006 13:43

Objet : News

 

www.stopusa.be

 

Nederlands

 

Israël a largué des bombes à fragmentation sur 170 sites au Sud-Liban, rapporte l'ONU
23 août 2006 - Reuters

Israël a délibérément largué des bombes à fragmentation sur des dizaines de villages du Sud-Liban, en violation flagrante du droit international. Une proportion des bombes éparpillées n'explosent pas sur le champs, et constituent à présent une menace mortelle pour les civils, particulièrement les enfants. 

Amnesty International accuse Israël de crimes de guerre
23 août 2006 Reuters

 

«L'affirmation par Israël que les attaques des infrastructures étaient légales est de toute évidence erronée. (...) Nombre de violations décrites dans notre rapport, telles que des attaques disproportionnées et menées sans discrimination, constituent des crimes de guerre. Les éléments suggèrent fortement que la destruction massive de centrales d'eau et d'électricité et d'infrastructures indispensables au transport de la nourriture et de l'aide humanitaire était délibérée et s'inscrivait dans une stratégie militaire» 

 

La résolution 1701 de l'Onu apportera-t-elle la paix au Liban ?

 

Ce n'est qu'après un mois de guerre et plus de 1200 morts que le Conseil de sécurité est enfin parvenu à se mettre d'accord sur un arrêt des hostilités au Liban. Durant trois semaines, la chose n'a pas été une priorité pour les États-Unis et Israël. Israël n'acceptait de mettre un terme à son agression contre le Liban que si le mouvement de résistance du Hezbollah était refoulé à au moins 30 km plus au Nord, au-delà du fleuve Litani. 

 

La Belgique doit-elle envoyer des troupes au Liban ?

 

Le gouvernement belge se tâte encore à propos d'une éventuelle participation à la force des Nations unies. Tout comme la France, les USA et Israël, la Belgique veut qu'il y ait un mandat bien clair : les troupes de l'ONU doivent avoir le droit d'utiliser leurs armes. Tant la France que l'Italie et l'Allemagne, ont déjà fait savoir clairement ce qu'elles considèrent comme leur première tâche: le désarmement de la résistance libanaise. À aucun moment, ces pays n'ont condamné l'agression contre le Liban, les violations du droit international ou les crimes de guerre d'Israël. Avec une troupe d'intervention internationale de ce genre, les États-Unis et Israël pourraient à tout le moins fêter la victoire de leur guerre injuste. 

 

Un pays renvoyé vingt ans en arrière par les bombardements

 

Bilan de l'agression commise par Israël.

 

Aznar : « L'OTAN devrait être en train de bombarder le Liban »
19 août 2006 - BBC

 

Journaliste : vous êtes en train de dire que l'OTAN devrait être en train de bombarder le Liban ?
Aznar : Si c'est nécessaire, oui. Parce que je considère qu'Israël est une partie essentielle du monde occidental. Et je considère que mes intérêt, ma démocratie, ma liberté, ma prospérité, passent actuellement dans une large mesure par l'existence d'Israël... et cette lutte est une lutte vitale pour l'existence d'Israël... et moi je soutiens cette idée qu'il est nécessaire de garantir l'existence d'Israël... Israël est une partie du monde occidental. 

 


Français

 

Een land 20 jaar achteruit gebombardeerd

Balans op van wat het Israëlisch leger in het land heeft aangericht 

Brengt VN-resolutie 1701 vrede in Libanon?

 

Een goede week geleden, op 12 augustus, keurde de VN-Veiligheidsraad resolutie 1701 goed. Sinds 14 augustus is een stopzetting van de vijandelijkheden van kracht. Is dit het begin van de vrede?

 

Moet België troepen sturen?

 

De Belgische regering beraadt zich nog over een deelname aan deze VN-macht. Net als Frankrijk, de VS en ... Israël wil België echter dat er een duidelijker mandaat komt: de VN-troepen moeten het recht hebben om wapens te gebruiken. Zowel Frankrijk, dat het bevel voert, als Italië en Duitsland hebben al duidelijk gemaakt dat ze als hun belangrijkste taak zien: de ontwapening van het Libanese verzet. Ze hebben op geen enkel moment de agressie tegen Libanon, de inbreuken tegen het internationaal recht en de oorlogsmisdaden van Israël veroordeeld. Met een dergelijke internationale troepenmacht zouden de VS en Israël toch de overwinning van hun onrechtvaardige oorlog kunnen vieren.

 

De regels van de Westerse Media
15 Augustus 2006 - Assarwa / Indymedia

 

Neutrale journalistiek in de Westerse Media? Vergeet het.

 

Souha Bechara: «We zullen onze dorpen in Libanon heropbouwen»

 

Souha Bechara is een belangrijke figuur in het Libanese verzet. Tijdens de eerste bezetting van Libanon door Israël, probeerde ze in 1988 ­ ze was toen 20 ­ generaal Antoine Lahad, hoofd van de militie die samen met Israël Zuid-Libanon controleerde, te vermoorden. Ze werd zonder proces tien jaar opgesloten (1989-1998) in de beruchte gevangenis van Khiam, in Zuid-Libanon. Sinds haar vrijlating ijvert ze voor de bevrijding van de 10.000 Palestijnse en Libanese gevangenen in Israël. De Libanese verzetsvrouw Souha Bechara ijvert voor de vrijlatiing van de 10.000 Palestijnse en Libanese gevangen die in Israëlische gevangenis worden vastgehouden.

23:29 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, barbarie, courcelles, crimes, colonialisme, euro-dictature, fascisme, france, guerre, histoire, imperialisme, israel, liban, onu, otan, occupations, palestine, paix, politique, presse, romain, racisme, resistance, sionisme, silence, solidarite, terrorisme, usa | |  Facebook | |  Imprimer | | |

18/08/2006

18/08/2006: Dessins artistiques et caricatures en faveur de la paix

Dessins artistiques et caricatures en faveur de la paix

13:47 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, barbarie, courcelles, crimes, fascisme, guerre, histoire, imperialisme, israel, liban, onu, otan, occupations, palestine, afghanistan, politique, romain, resistance, sionisme, silence, terrorisme, usa, irak, paix | |  Facebook | |  Imprimer | | |