03/07/2007

03/07/2007: CHARLEROI: J-Jacques Viseur 1er Bourgmestre-bâtisseur ... ?

Tout ce que Germain écrit est bien évident.
MAIS, Viseur écrit aussi : « Le jour où je verrai trente grues en ville, je serai heureux. »
A mon très humble avis ce n' est pas encore pour demain...
Les trois partis pseudos démocratiques mènent grand tapage à CHARLEROI depuis des mois pour s' accoquiner et pour s' accaparer du pouvoir communal et replâtrer les saloperies de la majorité absolue Ps précédente.
A remarquer cependant qu' aucun n' a présenté de solutions pour faire face à un tout gros problème: le budget 2007 de la Ville de CHARLEROI est présenté avec un déficit de près de 1 milliard 200 millions de fb.
Or, tous les représentants des partis "démocratiques" savent très bien que les communes sont de plus en plus en difficultés financières, au bord du gouffre. Partout les partis pseudos démocratiques raclent les tiroirs pour donner du fric aux multinationales sous le prétexte de fabriquer de l' emploi ... (40 ans que cela dure!).
A force de gratter, il ne restera plus rien, sauf dans les coffres-forts patronaux.
Des centaines de bâtiments publics officiels sont presque en ruines et Wallonie, car on n' entretient pratiquement plus rien. Il suffit d'ouvrir les yeux. A part, la construction de certains bâtiments de prestige pour certains...
Ils savent très bien que sans fric, on ne peut rien et que ce fric tôt ou tard, ils devront bien aller le chercher là où se trouve réellement: les super-profits des multinationales capitalistes. Les élus des grands partis pseudos démocratiques, complètement intégrés au système capitaliste et à l' EURO-DICTATURE, ont tous pratiquement une double casquette: maïeurs, échevins, conseillers communaux, mais aussi ministres, députés,... Ils jouent donc le double-jeu. Voire le triple-jeu: certains sont aussi dans les conseils d' administration des grosses multnationales capitalistes... Et la plupart mènent une vie de nouveaux bourgeois, d' aristos, d' aparatchiks,...
(à suivre).

RoRo


Germain Mugemangango a écrit :


Salut,

Un petit point de vue à diffuser si vous le trouvez bien. N'hésitez pas à me faire part de vos réflexions.

Germain


Viseur 1er: Bourgmestre-bâtisseur?

Dans la livraison du Soir de ce mardi 3 juillet un interview du quasi-bourgmestre de Charleroi JJ Viseur nous fait part de sa vision pour Charleroi. Une ville « propre et sûre ». On ne peut qu'abonder dans son sens. Il veut aussi que Charleroi dispose « d'un plan urbanistique à la mesure du  21ième siècle ». Il poursuit: « Le jour où je verrai trente grues en ville, je serai heureux. » Lui peut-être mais pas les carolos! Si Monsieur Viseur semble préoccupé de laisser la trace de son passage à la ville de Charleroi, les carolos sont surtout préoccupés de savoir comment ils vont s'acquitter de la taxe poubelle de 87 euros qu'ils viennent de recevoir. Le quasi-bourgmestre dit lui-même que la situation financière de Charleroi est préoccupante. Qu'il faudra adopter une gestion rigoureuse. Qu'il faudra même se débarrasser d'une partie du personnel de la ville. Est-ce alors la priorité des priorité de faire des rues de Charleroi un chantier permanent? N'est-ce pas plus indiqué de prendre des mesures concrètes pour diminuer la pression fiscales sur les épaules des carolos? N'est-ce pas plus indiqué de prendre des mesures concrètes pour multiplier les logements bon marchés pour les carolos.? Viseur veut faire de Charleroi « la ville la plus sûre de Wallonnie, la ville à la mode et la ville en Chantier ». Mais ce que les carolos voudraient surtout savoir c'est comment il va faire de Charleroi une véritable « capitale sociale ».

Mugemangango Germain
Charleroi

22:03 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoie, actualite, politique, presse, silence, charleroi, hainaut, ps, mr, cdh | |  Facebook | |  Imprimer | | |