28/02/2009

24/02/2009: Ptb: L’Union belge de football, c’est du caca*

24 février 2009 12:08 | Il y a 8  h |

L’Union belge de football, c’est du caca*

La rencontre de foot Tubize – Genk du 1er novembre avait été entachée de slogans à connotation communautaire de la part des supporters visiteurs. Ludiques ou offensants ? Ou y avait-il plus derrière ?

Nick Dobbelaere



« Et les Wallons, c’est du caca », chantaient les supporters de Genk ce fameux samedi soir. Louis Derwa, le manager de l’équipe qui recevait, Tubize, a trouvé les chants offensants. Il est descendu sur le terrain et a demandé à l’arbitre d’arrêter le match. L’homme n’a rien voulu entendre et a renvoyé Derwa à sa place. « C’était un acte symbolique », a expliqué Derwa par la suite. « Je n’espérais pas que l’arbitre allait arrêter le match. Je voulais relancer le débat. Nous devons trouver une solution à ces incidents qui se produisent chaque semaine dans plusieurs stades. »

Mais de tels chœurs de supporters sont-ils vraiment offensants ? Les supporters de Genk soutiennent mordicus que leurs chants sont ludiques. « Vous devez chercher le véritable sens. Ce n’est sûrement pas raciste mais plutôt narquois, sarcastique et, oui, ludique », écrit un supporter sur le forum du site du KRC Genk.

Dirk Vos, président de la Fédération des supporters de clubs pros, n’est pas du tout d’accord avec ce raisonnement. « La Fédé des supporters a un point de vue bien tranché, à ce propos », dit-il. « Les chants racistes ou offensants n’ont pas leur place sur des terrains de foot. Nous estimons qu’on peut soutenir son équipe de façon ludique, mais pour autant que les autres ne trouvent pas la chose offensante. C’est inadmissible dans un stade de football. Et c’est justement le cas ici. »

C’était l’arbitre

Pour son action, Derwa, le manager de Tubize, a reçu une réprimande de l’Union belge. Il n’était en effet pas habilité à pénétrer en zone neutre… Genk n’a reçu aucune sanction, du fait que les chants ont été considérés comme « ludiques, mais pas offensants ». Cela n’a pas été du goût du ministre président wallon,  Rudy Demotte (PS). « Incompréhensible et inacceptable », a-t-il commenté. « Cela témoigne d’un manque de respect envers toute une région. » Il a demandé à l’Union belge de revoir son point de vue.

Le ministre de l’Intérieur De Padt (Open Vld) se range derrière cette critique. Il veut avoir dès que possible un entretien avec l’URBSFA afin de rappeler à ses dirigeants leurs responsabilités en cas d’attitude déplorable de supporters.

Dirk Vos, de la fédé des supporters, trouve étrange, lui aussi, le prononcé de l’Union. « L’Union belge ne peut sanctionner un club pour le comportement de ses supporters. Un club n’est pas responsable de ce genre de comportement. Aussi ne vois-je pas très bien pourquoi l’Union belge a tenu ce discours. Le seul qui peut faire quelque chose, c’est l’arbitre. Dans les règlements de l’URBSFA, il est écrit que celui-ci est habilité à arrêter un match quand des supporters chantent des slogans offensants. Je soupçonne dans ce cas l’Union d’avoir dit que les chants étaient ludiques et non offensants parce que, sinon, elle dirait implicitement que l’arbitre n’a pas fait son boulot. »

Le manager de Tubize n’y comprend plus rien. « Le règlement de l’Union est très clair et il existe également des lois contre le racisme et la xénophobie. Pourquoi ne les applique-t-on pas ? », se demande-t-il.

* Cri ludique ne se voulant aucunement offensant, bien sûr !

20:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, silence, romain, histoire, belgique, sport, football | |  Imprimer | | |

25/07/2006

25/07/2006: à propos du Liban et de la Palestine

De : Xarlo@aol.com [mailto:Xarlo@aol.com]
Envoyé : mardi 25 juillet 2006 18:28
À : Xarlo@aol.com
Objet : à propos du Liban et de la Palestine

 

 

 

 


LES AMIS DE KARL MARX

 

Notre but : la révolution

 

 

 

DU MONDIAL AU LIBAN :

LA MANIPULATION MEDIATIQUE

 

 

Durant tout un mois, grâce à la télévision, le Mondial de football (vingt deux types qui courent derrière un ballon mais aussi, une gigantesque opération commerciale de 8 milles millions de dollars) est devenue la préoccupation essentielle de milliers de millions de personnes scotchées devant les images diffusées 24 heures sur 24 par les chaînes internationales.

La grand’ messe terminée, voici que le bon peuple de France est appelé à réagir face à l’odieuse provocation dont a été victime notre Zidane national.

Une question vitale accapare les esprits : « Materazzi, le fourbe, a-t-il insulté la mère de Zizou ? »

 

L’état d’Israël a décidé de déclencher un véritable massacre, tout d’abord à Gaza, puis au Liban. A ce jour, plus de 200 personnes  (on compte parmi elles, des femmes et des enfants, parfois en bas âge) ont perdu la vie au cours de la destruction massive des infrastructures et du milieu ambiant des populations  sans défense.

 Sans doute, sans doute, mais les terroristes du Hamas n’ont-ils pas enlevé un soldat israélien ? Répondez plutôt à la question : « Les insultes de l’infâme Materazzi ne s’adressaient-elles pas plutôt à la sœur de Zizou ? »

 

A Gaza et au Liban, il s’agit d’un massacre militaire perpétré par une superpuissance, l’état d’Israël, qui utilise contre des civils désarmés, des avions de chasse F16, de l’artillerie lourde, des tanks et des blindés, des avions espions pour assassinats sélectifs, des hélicoptères Apache et l’infanterie couverte par des blindés qui avance et encercle villes et villages.

D’accord, la riposte peut sembler quelque peu disproportionnée. N’oublions pas, toutefois, que les assassins du Hezbollah ont quand même capturé deux soldats israéliens en vue d’un échange de prisonniers ? 

Mais, vous ne m’avez toujours pas éclairé : « L’ignoble Materazzi n’aurait-il pas aussi, insulté la cousine de Zidane ? »

 

A Gaza et au Liban, il faut ajouter à cette boucherie militaire le véritable désastre humanitaire engendré par la situation sanitaire et alimentaire des populations bloquées par les troupes sionistes.

Mon cher Monsieur, à la guerre comme à la guerre ! Il y a toujours eu des dommages collatéraux. Mais…aie ! Ce n’est pas une raison pour que vous me donniez un coup de tête dans la poitrine !... 

 

 

Comment sommes-nous arrivés à une telle aberration, à cet individualisme atroce, à cette déshumanisation, à cette indifférence devant la mort, à cette vie où les seuls facteurs de mobilisation collective sont les idoles sportives ou du show biz ?

 

La question possède une réponse : La manipulation de l’information (*).

 

Les grands médias (CNN en tête) aux ordres de ceux qui les payent, distillent jour après jour, l’idéologie dominante du capitalisme mondial. Les techniques de manipulation servent pour vendre tout ce qui peut être rentable pour les multinationales mais aussi, pour cacher la vérité et fabriquer à la commande les réactions du public envers les évènements de l’actualité.

 

C’est ainsi que l’invasion du Liban par Israël est requalifiée en « conflit », en « affrontement » ou même en « crise ». Et voila qui met Israël (la puissance qui agresse) sur un même pied d’égalité avec Gaza ou le Liban (pays agressés).

Les civils innocents et désarmés, écrasés sous les bombes israéliennes, sont répertoriés sous le vocable « personnes mortes ». Et les actions militaires des groupes qui combattent et résistent à l’invasion avec un armement précaire et très limité sont présentées comme le pendant sensiblement équivalent à la formidable puissance de feu de Tsahal.

Le carnage militaire en cours au Liban est affublé du nom de « guerre », ce qui évite de désigner l’envahisseur et l’envahi.

 

Les techniques utilisées par les grands moyens d’information (Télévision, radios, presse écrite) sont d’une efficacité redoutable et sans cesse accrue. La présentation des faits est toujours orientée.

Minimisée, déformée, l’impact des images et du son soigneusement réduit, l’information n’est jamais occultée mais simplement transformée en un spectacle ennuyeux suscitant l’indifférence. 

 

Ainsi va dans notre belle et exemplaire démocratie la liberté de l’information.

 

 

Daniel Maisonnave

Secrétaire de l’Association « Les Amis de Karl Marx »

 

(*) A lire absolument l’analyse sur ce sujet de Manuel Freytas www.kaosenlared.net

 

                                                                                                                      Boucau le 17 juillet 2006

 

 

 

 

 

 

« Les Amis de Karl Marx » BP 59 – 7, avenue Maurice Perse – 64340 BOUCAU

http:// lesamisdekarlmarx.site.voila.fr   e-mail : akmarx@voila.fr

****
www.bijoux-euskal-herria.com

www.droitsdelhommepb.com

http://blogs.aol.fr/xarlo/txakal

http://www.diasporavasca.org/herri

www.kubakoetxea.com


******

" Pour abolir la pauvreté, il faut donner le pouvoir aux pauvres " Hugo Chavez

"Sans le pouvoir, les idéaux ne peuvent être réalisés ; avec le pouvoir, ils survivent rarement" - Fidel Castro.

"Tu peux ne pas participer à la lutte, tu participeras obligatoirement à la défaite" - B. Brecht

"La vida es muy peligrosa. No por las personas que hacen el mal, sino por las que se sientan a ver lo que pasa." - Albert Einstein

"Con el tiempo... entiendes que los verdaderos amigos son contados, y que el que no lucha por ellos tarde o temprano se verà rodeado solo de amistades falsas" - J.L.Borges

"Si el comunismo se desinteresa de los hechos de conciencia, podrá ser un método de distribución, pero no será jamás una moral revolucionaria" - El Che.

"Si nous étions en dictature, les choses seraient plus simples dès l'instant où ce serait moi le dictateur" - G.W.Bush

"Ceux qui vivent sont ceux qui luttent" - Victor Hugo.

"¡Asegúrate, cuando dejes el mundo qué no sólo fuiste bueno, sino que dejas un buen mundo!" - Bertolt Brecht.

*****
EUSKAL PRESOAK ETXERA !!! ORAIN !!!

19:13 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, barbarie, communisme, crimes, colonialisme, fascisme, france, football, histoire, imperialisme, israel, liban, occupations, palestine, politique, presse, romain, racisme, resistance, sionisme, solidarite, terrorisme, usa | |  Imprimer | | |

11/07/2006

11/07/2006: (vous méritez tous ça, vous les enculés de musulmans, sales terroristes)

 
Le racisme, le fascisme et l' anti-communisme également présents dans le football, aux côtés du fric bien sûr ....
RoRo
 
 
 


De : Transfer_info@yahoogroupes.fr [mailto:Transfer_info@yahoogroupes.fr] De la part de Said DAOUI
Envoyé : mardi 11 juillet 2006 12:48
À : Transfer info
Objet : [Transfer_info] RACISME : Ce que Materazzi aurait dit à Zidane...

Zinédine Zidane : Selon le quotidien anglais The Guardian / (vous méritez tous ça, vous les enculés de musulmans, sales terroristes)
lundi 10 juillet 2006
Selon le quotidien anglais The Guardian, le litige qui s’est déroulé entre le défenseur italien Marco Materazzi et le capitaine français Zinedine Zidane,qui s’est soldé par un terrible coup de tête asséné par Zinédine Zidane, et qui vaudra au meneur de jeu tricolore un carton rouge, se serait déroulé de la sorte : suite à une action française non fructueuse, et alors que les italiens avaient récupéré le ballon et avaient débuté une contre attaque, seuls quelques joueurs demeuraient dans la surface de réparation italienne, David Trezeguet, Gennaro Gatuso, Zinedine Zidane, Marco Materazzi et le gardien Gianluca Buffon.
 
Zinedine Zidane était au cours de l’action précédente très strictement surveillé par Marco Materazzi, qui le ceinturait fermement des deux bras, et lui tiraillait le maillot...Le ballon a été pris par Del Piero, et se trouvait déjà à ce moment au delà du milieu de terrain. Les caméras "live" ont alors complètement déserté la scène où le litige a eu lieu. Mais pas les caméra "Off"... Tout au long de la rencontre, Marco Materazzi, qui était chargé de surveiller Zidane dans la surface de réparation, avait apparemment continuellement matraqué le capitaine français de paroles indélicates, voire même injurieuses, que le milieu de terrain français a longtemps fait de négliger.
 
Toutefois, après cette séquence, Zidane a signalé à Materazzi, en lui montrant la manche de son maillot :
 
- "Ordinanza de tirare il costume !!" (arrete de me tirer le maillot !!) Déclaration à laquelle réponds Materazzi :
-  "Taciti, enculo, hai solamente cio che merite..." (Tais toi enculé, tu ne reçois que ce que tu mérites...)
-  "si e cio..." (oui...c’est ça...) C’est à ce moment que Zidane s’éloigne quelque peu du défenseur italien, qui poursuit, dans son dos :
-  "meritate tutti ciò, voi gli enculato di musulmani, sporchi terroristici" (vous méritez tous ça, vous les enculés de musulmans, sales terroristes)
 
C’est alors que Zidane, désabusé, fatigué, mentalement fragilisé, assène un coup de tête terrible au torse du défenseur, qui toutefois en fais des tonnes, action qui demeure toutefois inexcusable....
 
Le second problème soulevé est la question de la prise de décision des arbitres par visionnage vidéo...soir la fifa décide d’arbitrer un match avec les données des arbitres, soit elle décide de promulguer l’assistance vidéo, qui demeure à ce jour interdite.Mais elle a toutefois été appliqué lors de la finale de la coupe du monde. Effectivement, cette énorme bavure du capitaine français n’aurait pas pu passer inaperçue, mais aurait donc du être jugée et sanctionnée à postériori...à d’autres.
 
 
 
Mondial-2006 - L’Italie l’a emporté sur des "noirs et des islamistes" (ancien ministre)
lundi 10 juillet 2006
 
L’Italie l’a emporté sur une équipe de France qui a renoncé à son identité en alignant des noirs, des islamistes et des communistes pour obtenir des résultats, a affirmé dimanche un des dirigeants du mouvement populiste et xénophobe de la Ligue du nord.
 
(JPG)
 
"La victoire de Berlin est une victoire de notre identité, d’une équipe qui a aligné des Lombards, des Napolitains, des Vénitiens et des Calabrais et qui a gagné contre une équipe qui a sacrifié sa propre identité en alignant des noirs, des islamistes et des communistes pour obtenir des résultats", a soutenu dans un communiqué Roberto Calderoli, ancien ministre du gouvernement de droite dirigé par Silvio Berlusconi.
 
M. Calderoli est coutumier des écarts et des déclarations outrancières. Ministre chargé des réformes institutionnelles, il avait multiplié les propos racistes et les critiques contre l’Islam en pleine crise provoquée par les caricatures controversées du prophète Mahomet et avait choqué le monde musulman en arborant un T-shirt avec une des caricatures sur la première chaîne de télévision publique RAI.
 
Silvio Berlusconi avait été contraint de le limoger.
 

le nouveau Yahoo! Mail et son interface révolutionnaire. __._,_.___

Forums amis :

http://fr.groups.yahoo.com/group/assawra/

http://fr.groups.yahoo.com/group/islam_jeunesse_internati...


20:09 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : football, actualite, fascisme, france, histoire, politique, romain, racisme | |  Imprimer | | |