16/02/2008

16/02/2008: COURCELLES: A propos de la firme EDOBE qui désire installer un dépôt de produits dangereux, rue du Luxembourg »...

COURCELLES:  A propos de la firme EDOBE qui désire installer un dépôt de produits dangereux, rue du Luxembourg »

Comme, je l' ai déjà signalé (voir ci-dessous), une mise au point "A l' attention des riverains proches de la société EDOBE" a été distribuée ce mardi dans les boîtes aux lettres, notamment avenue de Wallonie, à l' initiative du bourgmestre Axel SOEUR.

J' en suis tombé des nues. J' habite de l' autre côté de la rue, juste en face de la société Johnson et Johnson, cette société multinationale ricaine qui bénéficie de toutes les attentions de Di Rupo et de notre mayeur, dans le cadre du fameux plan Marshall notamment CAR j' ignorais les projet d' extension de cette société, et l' existence d' une pétition, tellement l' information à la population a été bien faite par la Commune de COURCELLES. Notre nouvia mayeur avait promis, avec son parti, d' être à l'écoute des Courcellois. Apparemment, il est plutôt à l' écoute des patrons: c' est sans doute l' existence d' une pétition qui doit le mettre en rogne et le faire réagir, sortir d' une certaine torpeur (???).
Cette pétition, personnellement, je l' aurais signée sans aucun problème, sans hésitation, si j' en avais eu connaissance:
1) l' information de la population a été méconnue, comme d' h'abitude
2) des promesses, au temps des projets de relance du zoning provoquée par le projet Verlipack, avaient été données, verbalement il est vrai, qu'il n'y aurait pas d' activités polluantes sur le sité, pour mieux tromper les riverains. (A ce propos j' étais présent lors d' une réunion publique convoquée à l' Hôtel de Ville, à propos des futurs dépôts chimiques de l' entreprise Wtc, lorsque, avec un certain aplomb, la déléguée d' Igretec a répondu à une question: "Nous pouvons tout faire sur ce zoning, même installer une usine sidérurgique, si nous le voulons ...!").
3) les sociétés ricaines qui veulent s'implanter en Belgique, en Wallonie, à Courcelles, doivent savoir que notre langue est le français, et non pas l' anglais. La multinationale en question, milliardaire, doit bien avoir les moyens de se payer un bon traducteur, n' en déplaise à Monsieur Axel Soeur et à certains de ses conseillers. Ce fait est un signe de mépris de la part de l' entreprise.
4) Emplois nouveaux ... ou emplois déplacés ? Nous ne croyons plus à ces multinationales, qui nous promettent des emplois "nouveaux" tout en pompant notre fric, et des facilités, auprès de l' Europe, des Etats nationaux, des Régionaux, des intercommunales, des communes: Renault ferme à Vilvoorde alors qu'elle ouvre une nouvelle usine à Moscou, Nokia ferme à Bochum alors qu' elle ouvre une nouvelle usine en Roumanie, J&J promet des emplois à Courcelles alors qu'elle liquide plus de 600 emplois en Flandre. Verlipack lui même a prouvé que son dossier était à ce point "sérieux" que paraît-il après avoir lancé le projet à Courcelles, il est allé s'installer en Flandre où les Ministres régionaux se montrent plus favorables et moins regardant aux dossiers et projets du capitalisme ... Verlipack a renoncé à Courcelles, lorsque la Région wallone l' a prié de revoir sa copie, de mettre son dossier en ordre avec les exigences régionales. Ces firmes étrangères ne sont pas des sociétés philanthropes: elles s' installent là où elles peuvent le mieux remplir leurs caisses et leurs coffres-forts, indépendamment de l' environnement, de l' exploitations de milliers de travailleurs.
5) J' attends toujours que l'on fournisse à la population courcelloise  un bilan chiffré , en plus et en moins, de ce que rapporte, ou ne rapporte pas à la Commune de Courcelles, l' existence de ce zoning et de sa destruction environnementale que d' aucuns envisagent encore d' étendre prochainement en y consacrant des dizaines d' hectares de terres agricoles à Courcelles-Wartonlieu.
6) Comme 90% des riverains concernés, je ne possède pas les connaissances intellectuelles et chimiques nécessaires, pour me prononcer ou non, sur le bien-fondé de la demande. Les problèmes surgissent toujours lorsqu'il est trop tard, à un moment où éclatent de plus en plus d' incendies dans ce genre d' entreprises chimiques, où la population doit être évacuée. La solution apportée à l' existence de la société chimique Forever en plein centre du quartier de la Glacerie, à quelques pas d' une école, me conforte dans cette position, de même que cet article supplémentaire que je viens aussi de découvrir, de la part du conseiller communal Ucpw Robert Tangre que j' approuve entièrement.
RoRo




A propos de la firme EDOBE qui désire installer un dépôt de produits dangereux, rue du Luxembourg »
Lors du conseil communal du 28 janvier, l'UCPW relayait l'avis des riverains du zoning de Courcelles en développant l'interpellation reprise ci-dessous.
L’entreprise EDOBE SA sise Lennebeke Marelaan 6 à St Stevens Woluwe désirerait ouvrir un dépôt pour produits chimiques ayant les propriétés chimiques suivantes : nocifs, toxiques, comburants, irritants, dangereux pour l’environnement, rue de Luxembourg, zoning de Courcelles.
Une enquête publique est donc ouverte actuellement pour l’obtention d’un permis d’environnement.
Si mes informations sont bonnes et je vais tenter de les confirmer, la sa EDOBE serait une filiale de la sa Johnson et Johnson, spécialisée dans les produits pharmaceutiques et installée à proximité.
Certains riverains ont reçu un avis distribué par la commune mais pas tous (Cité Confort, avenue de Wallonie, rue de Viesville) ; ces derniers n’auraient rien reçu alors que la fameuse affiche jaune a été placardée dans leur rue devant l’ancienne école communale de Reguignies.
Récemment, suite à une interpellation de mes amis ECOLO, il nous avait été promis :
  • De veiller à informer le plus largement possible la population (donc parfois dépasser les fameux 50 m de rayon autour du lieu pour lequel la demande est adressée.)
  • Un affichage plus important avait été promis. Ici, il n’y avait qu’une affiche.
     
  • Une parution plus large dans les journaux publicitaires locaux. Heureusement que Tan que vive existe.
Il est aussi recommandé à la population d’aller consulter le dossier au service des travaux. Là vous sont obligeamment offerts à consultation un dossier composé de quelques rares feuillets en français qui font objet de la demande. Et le pour fond me direz-vous, qu’en est-il ? Il existe bien, joint à ces feuillets, un épais volume de données techniques rédigé en …. anglais.
Permettez –moi de vous demander de qui on se moque? L’entreprise, si elle a son siège en Flandre doit savoir que ses interlocuteurs seront le pouvoir régional wallon, les décideurs communaux,  wallons eux aussi, et les Courcellois qui sont des Wallons. C’est discourtois, c’est inqualifiable sinon méprisable pour les Wallons que nous sommes s’exprimant en français.

Il semblerait qu’outre l’impérialisme économique nord américain que nous devons subir, nous serions maintenant obligés de subir un impérialisme linguistique donc culturel.

Chers Collègues, sans discuter sur le fond du dossier, que notre commune rentre un avis défavorable sur le non usage de la langue pratiquée dans notre région, par simple respect que nous exigeons POUR NOUS et cela même si des données techniques figurent dans le document qui nous soumis, dossier donc incompréhensible pour la plupart de nos concitoyens qui, eux, ont le droit d’être alarmés par les qualificatifs employés pour décrire les produits qui y seraient stockés : «  NOCIFS, TOXIQUES, COMBURANTS, IRRITANTS, DANGEREUX pour l’ENVIRONNEMENT ……. Et l’HOMME AUSSI,  je crois.
Lors de la discussion, Le bourgmestre et l'échevin des travaux font remarquer que si le tract communal n'a pas été distribué partout, des affiches ont cependant été apposées tout autour du zoning.
Elles ont, sans doute été arrachées, pensent-ils. Ils signalent que la demande de permis d'environnement est valable pour les établissements de catégorie II mais que la rédaction d'un tel document est de nature à effrayer les gens vu les qualificatifs employés.

L'entreprise fait bien partie du groupe Johnson et Johnson et demande une extension de l'entreprise existante et les produits qui y seraient stockés ne sont pas potentiellement dangereux ( C'est d'ailleurs le constat d'un membre de l'UCPW, ingénieur chimiste de sa profession, qui est allé consulter les dossiers rédigés en anglais et qui nous certifie que les produits employés sont majoritairement des produits utilisés en salle d'opération.
En conclusion: les autorités courcelloises regrettent toutefois le fait que le document accompagnant la demande soit rédigé en anglais. Cela justifierait l'avis négatif que le collège devrait rendre sur le dossier.
Puisque le siège social de la firme EDOBE est située en Flandre, à proximité de Zaventem, croyez-vous que les autorités communales n'importe quelle des communes flamandes accepteraient un dossier rédigé en français?
Par respect pour leur langue.... Par respect pour notre langue.

Ma note antérieure:


COURCELLES: dossier Cidex, zoning et Johnson & Johnson ...

Notre cher et novia mayeur de Courcelles Axel SOEUR part en guerre...
La société multinationale ricaine Johnson & Johnson, installée sur le zoning  vient d' introduire un dossier d' extension de ses activités... et il semble qu'il y a quelques petits problèmes (?)

160 nouveaux emplois à la clé, dit noss mayeur ... ! Je vais revenir sur sa récente information distribuée aux riverains concernés (notamment avenue de Wallonie) ce mardi 12 février 2008, dès que j' aurai un peu de temps. Emplois vraiment nouveaux ou ... emplois déplacés ???
En attendant, selon l' info du bourgmestre, le produit qui sera stocké, dans les installations de J&J, est du Cidex et dérivés.
Je me suis donc, en un premier temps, déjà penché un peu sur ce produit, en tapant tout simplement le mot "Cidex" sur Google. Et voici quelques élements que j' ai trouvés. Si vous êtes plus curieux que notre mayeur qui pratique couramment cette langue universelle qu' est l' anglais, je vous engage fortement à faire comme moi:

un premier dossier qui ne manque pas d'intérêt (mais les liens sur Internet sont nombreux relatifs à ce produit et de nature à relancer bien des questions, sans doute chez les gens spécialisés).

http://www.destexhe.be/dossier_cidex.htm

En cliquant en outre sur le lien ci-dessous, je vous rappelle un peu et modestement ce qu' est J&J et sa spécialisation particulière dans la création d' emplois "nouveaux" en Flandres, au travers de l' activité de certaines de ses filiales ...:

http://courcelles.skynetblogs.be/post/5031446/27092007-co...

Pour en savoir encore plus sur cette société:




Bonne lecture et recherches !

RoRo


--

20:33 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : capitalisme, environnement, ps, hainaut, democratie, politique, charleroi, courcelles, romain, communes, histoire, actualite | |  Imprimer | | |

19/01/2008

10/01/2008: COURCELLES: rues Jean Friot, Vanderick, Wallonie, Hamal, ...: Le Moyen Age, toujours plus cher face à ... des caisses ommunales vidées.


Cher Jules,
Hier, j' ai transmis aux Courcellois 2 invitations:
-une pour signer une pétition de protestation contre la fermeture des Bureaux de Poste de COURCELLES-Souvret et COURCELLES-Trazegnies.
Car il me semble que chacun de nos prétendus partis "démocratiques", représentés au Conseil communal, y va chacun de son côté, tandis que d'autres s' abstiennent de toute action publique...
-une pour appuyer une pétition d'une habitante de la rue Vanderick protestant contre l' état de sa rue.
Tu appuies dans un message-réponse, tout en me disant, AVEC RAISON,  et nous à la rue Jean Friot ... ???
Sois certain que je n'oublierai pas de (re)plonger sur les lieux, tout en te précisant et te rappelant ce qui suit:
Il semble que les 29 élus pour lesquels 99% de la population coucelloise ont voté en octobre 2006 s' en occupent et que le dossier d'amélioration POURRAIT aboutir assez rapidement... (???).
J' ai (re)consulté le site officiel Internet de notre commune à ce sujet. Voici ce qu'il en dit:


Ordre du jour du Conseil communal de Courcelles du 27/08/2007:
8.Mode de passation de marchés et fixation des conditions:
a) travaux de renouvèlement de la toiture de la piscine de Courcelles (dossier remanié).
b) Travaux d'égouttage et d'amélioration de la voirie - rue jean Friot à Courcelles.
c) Achat d'un élévateur à Nacelle à monter sur tracteur.
d) Achat de mobilier, d'équipement et de rayonnages pour le nouveau bâtiment du chantier communal.

Quant à connaître, la décision prise cela reste pour moi un mystère ... Le site courcelllois dit ceci:

Ce qui est dit sur le site de la Commune de Courcelles à propos des réunions du Conseil communal:

Regard sur le Présent - faire du présent une réalité ==> Les Ordres du Jour & les Procès-Verbaux

Les membres du conseil communal se réunissent régulièrement pour débattre de nombreuxs sujets

Chaque onglet reprendra les débâts à une date donnée.

Il reprendra :

  • L'Ordre du Jour complet
  • Le Procès Verbal de la séance publique
    • soit complet
    • soit point par point

L'Ordre du Jour

Les ordres du jour seront mis à jour au fur et à mesure des modifications.

La première parution sera publiée après réception de l'ordre du jour par les membres du conseil.

Les Procès-Verbaux

Les PV seront publiés après approbation par le conseil communal.

Pour votre facilité, vous pourrez consulter ou imprimer l'ensemble soit en une seule fois, soit point par point

......car ou bien nos 29 élus n' approuvent pas très vite les PV, ou bien les liens du site fonctionnent vraiment très mal, ou bien je suis le roi des abrutis incapable de manipuler leurs hyperliens et de m'y retrouver, ce qui est bien possible après tout.... (???)

Pour rappel, moi j' ai dit, j' ai fait, j' ai cérit ceci AVANT, ou PENDANT, ou APRES la campagne électorale communale à propos de ta rue Jean Friot:


Ce que j' ai écrit pendant la campagne électorale:

03/10/2006:
COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ... 170 candidats, répartis sur 8 listes concurrentes, se présentent à COURCELLES, aux élections communales, … Du jamais vu … Parmi tout ce beau monde, il y a 29 élus, appartenant à 5 partis autoproclamés « démocratiques », sortants et à (ré)élire éventuellement. Tous meilleurs les uns que les autres. Il y a même 11 concurrents se présentant sur une liste d’  un parti se réclamant du racisme et de l’  extrême – droite, sans que cela ne dérange le moins du monde certaines âmes tellement sensibles … Comme la vérité a ses droits : seule la tête de liste Ecolo, s’ est proclamé preneur pour envisager, en réponse à ma proposition, une action unitaire pour faire barrage au danger raciste … Sans suite du côté Ps, Ucpw… Nous ferons les comptes à ce sujet, dès ce lundi 9 octobre, s’ il y a vraiment lieu …  170 candidats (en dehors de ceux du Ptb+), qui, apparemment n’'  ont plus grand-chose à proposer, que des broutilles. Parmi elles, la recherche des fameuses « incivilités », et leur répression, est à la mode, pour amuser et entretenir la galerie. Je me suis aussi mis au travail.  Ce mardi, j’  étais de nouveau sur le dessus de la rue Jean Friot : -une voirie, composée de pavés du temps des diligences … -de l’ eau qui dévale en permanence d’ un côté à l’ autre de la rue, passant sur le côté de certaines habitations, pour aboutir dans les jardins en contrebas, charriant le trop-plein de certaines fosses sceptiques, car en ce début du 21e siècle, après des décennies de majorité « socialiste », il n’ y a toujours pas d’ égouttage public… Devant certaines maisons, en ce début du mois d’  octobre, ça pue : je conseille aux collectionneurs de sortir les masques à gaz qu’ ils ont pu récupérer de la guerre ’14-’18. En juillet/août, cela doit être simplement intenable, sous les chaleurs estivales… Dimanche-soir, j’  étais, avec Mariette, à Gouy-lez-Piéton :-à part les voitures qui n’  arrêtent pas de circuler rue de Luttre, je me suis dit : « Mais, c’  est digne du Mezzogiorno italien du début des années ’70 : plus rien ne vit…. ». -lundi après-midi, j’  ai failli me casser la gueule (pardon un pied !) sur les pavés du trottoir du bas de la rue des Libertaires, cité Renard, tellement c’  est entretenu et réparé en temps voulu … A Courcelles même, dans la descente de la rue de La Glacerie, venant des Quatre chemins de Wartonlieu, c’ est là que mon chien dépose ses crottes, en attendant une contredanse d’ un « steward » (sic) en uniforme d’ Aurelio Cigna (Mr) tellement c’ est propre : les gens n’ ont même plus envie d’ y laisser tomber un mégot de cigarette, un chewing-gum, un sachet de frites souillé, ou quoi que ce soit d’ autre, tellement les pouvoirs publics ont encore le sens de la « civilité », du civisme, du simple entretien, du respect de ce qui est commun et … public. De quoi garder encore un peu de moral, en attendant la désignation de la prochaine majorité et du prochain mayeur … Il va y avoir du boulot pour ramener la joie de vivre … 

RoRo

Ce que j' ai écrit sur mon site après les élections du 8 octobre 2007:

Objet : COURCELLES: après les élections : le cirque et des lendemains qui ne chantent guère ! 

Courcelles (comme ailleurs), on ne vote plus pour ou contre un parti « Al coupète du numéro untel…), on ne vote plus « gauche » contre droite, exploités contre exploiteurs, on ne vote plus pour ou contre un programme POLITIQUE, classes contre classes….  On vote pour des bobines, pour des portraits, des fruits, des couleurs, des légumes (violets, orangés, oliviers, rosés, bleus,…), des gens « expérimentés » qui ont fourni leurs preuves sur le terrain (avec notre fric … !) et « on » participe tous à une vaste comédie, un véritable cirque, orchestré par les partis autoproclamés « démocratiques ». Les autres :  « les petits partis », les « extrémistes », les « révolutionnaires », les sectaires, les ultras, les dogmatistes, les « dangereux », les « gauchistes », les « aventuriers », les « ultras », les « dépassés d’ un autre âge»,  on les exclut … Bref, la "démocratie", sauce capitaliste, c' est le meilleurs moyen de ne rien changer. C' est pourquoi, tous nos farfelus de la politique, tous nos prétendants, sont tous (???) "démocrates",...

Pendant 3 mois de campagne électorale, les seuls écrits, analyses, réflexions de fond sur la situation de COURCELLES et des COURCELLOIS ont été écrits, produits, par Robert TANGRE  (Ucpw), Ernest GLINNE (Ecolo), Roger ROMAIN (Ptb+PCC). Avec les résultats que l’ on connaît … Les autres ont surtout produit du vent, de la démagogie faite de promesses qui ne seront pas tenues, ont affiché leur portrait accompagné de slogans creux (Dans le genre" En votant pour moi, je fais plaisir à un ami ...! Affichez donc ma binette !". Les partis pseudos « démocratiques » ont réussi à transformer, à COURCELLES comme ailleurs, la vie politique en un vaste cirque. Et le plus étonnant, c’ est que ça marche. Reconnaissons toutefois que le Fn fait exception. « Eux », ils n’ ont rien fait, rien dit, rien promis, ils sont pour la plupart inconnus, n’ ont aucun programme. Il suffit que leurs candidats appartiennent à un parti raciste,  et fascisant (rexiste, comme on disait avant guerre!) … pour décrocher du premier coup 3 élus. Bref, il reste aux Courcellois à peine 6 ans, pour subir, râler, regretter, reconnaître que …, réfléchir, espérer mieux et faire mieux la prochaine fois… Mais pourra-t-on un jour faire changer "les gens" eux mêmes et leur manière de voir les choses ?

En attendant, si vous avez des réflexions qui en valent la peine, c’ est avec plaisir que je les ajouterai ci-dessous. Vous pouvez m’ écrire   roger.romain@skynet.be  Les attaques non-prouvées et anonymes, mettant en jeu la vie privée de personnes, élus, ou candidats, seront toutefois exclues.

               

     

(cliquer sur les encadrés, svp: les liens fonctionnent).

rue Jean Friot à COURCELLES: c' est toujours bien le moyen - âge. Ajoutez à cela la puanteur: été (lorsqu'il y a 35°) comme hiver, de l' eau coule

en permanence et serpente du haut vers le bas, charriant le trop - plein de certaines fosses sceptiques, car il n' y a toujours pas d' égouttage public. Alors finalement,

pour qui ont voté ces riverains mécontents et auprès de qui vont - ils s' adresser et protester maintenant ???

pour consulter et vérifier, cliquer ici


 

Sans compter la campagne d'information que nous avons menée, par tracts et affichage, dans ta rue AVANT la campagne électorale 'pour simple rappel).


Voilà, Cher Jules, relis bien tout ceci et réfléchis avec les autres ...
Très bonne soirée !
RoRo


--

11:33 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, democratie, ps, cdh, ecologie, romain, histoire, communes, belgique, hainaut, charleroi, politique, mr, fn, environnement | |  Imprimer | | |

06/12/2007

SOLIDAIRE du 05/12/2007 ...

Solidaire n° 49 - 05/12/2007

Solidaire
La une

Éditorial
Le 15 décembre pour sauver le pouvoir d’achat et la solidarité

Nouvelles des entreprises
Ghislenghien :: Où en est l’aide aux victimes ?
Riet Dhont
Fer blanc contre ligne à chaud? Un faux débat
Hubert Hedebouw
Ferblatil-ArcelorMittal Liège :: Chronique d’une mort esseulée
En bref
FN Herstal :: Arrêt de travail contre la vie chère
François Ferrara
Zaventem :: Procès après une grève à l’aéroport
Johnny Coopmans

Santé
Suis-je trop gros(se) ou trop mince ?

Belgique
Enseignement :: Files d’attente dans les écoles secondaires
Dirk De Block
Série « Belgique, ne me quitte pas » (14) :: Rik Vermeersch (FGTB) et Guy Tordeur (CSC) à propos de Sauvons la solidarité
Gaston Van Dyck et Mark Kennes
PTB :: Une membre parmi 2 815
C’est notre histoire :: L’ABC du marxisme en quelques leçons
Maria McGavigan

International
Venezuela :: Chávez perd le référendum sur la nouvelle constitution
Pol De Vos
Changement climatique :: Les mérites et les faiblesses du film d’Al Gore
Thierry Warmoes
Le commerce des droits d’émissions de CO2 n’empêchera pas le réchauffement
Thierry Warmoes
Russie :: Entre Poutine et Kasparov, la Russie recherche démocratie
Jef Bossuyt
En bref
Protection syndicale :: Journée d’action Stop the killings
Wim De Ceukelaire
Annapolis :: Bush veut créer un État palestinien à côté d’Israël : mais où ?
Luc Vancauwenberge

Jeunes
Enseignement :: Dangereux décret de financement en Flandre
Koen Hostyn
Grèves étudiantes France :: Après le CPE, les étudiants se font de nouveau entendre
Vincent Duthoy
Pays-Bas :: Plus de cours, pour une qualité moindre ?
Sophie Van den Eynde
Bloque Collective Noël 2007

Régions
Zelzate :: Sept propositions PTB+ acceptées à l’unanimité
Karel Van Bever
Liège :: Le patron de la Poste répond au PTB
Raoul Hedebouw
Genk :: La Ville accepte la proposition de vaccination
Herstal :: Le PTB, un parti décidément fréquentable !
Franz Verdel
Ça s'est passé près de chez vous

Dossier
Les chiffres choc
Syndicats Manifestation le 15 décembre
Les partis socialistes passent au détecteur syndical
David Pestieau
Action PTB « Touche pas à mes patates » le 15 décembre
Touche pas à mes patates :: Dix points du PTB contre la vie chère et pour la solidarité
David Pestieau

Quoi de neuf docteur ?
Quoi de neuf docteur Leen ?

Presse et lettres
Lettres

Culture
Portrait Jon Stewart :: L’incontestable roi de la satire politique
Mark Kennes


Solidaire n° 48 - 28/11/2007

Solidaire
La une

Éditorial
SOS pouvoir d’achat

Nouvelles des entreprises
En bref
VW-Audi Forest :: Un an après, nous ne pouvons rien oublier
STIB Bruxelles :: Refus du plan Drivers
Lucien Materne
Arcelor-Mittal Sidmar :: Le plan d’économies « Formule 1 » : une course vers des licenciements ?
Dirk Goemaere

Syndicats
FGTB Verviers :: Décès de Marc Bourguet
Cathy Craen

Belgique
L’orange bleue ne veut pas entendre parler d’un prix plafond pour l’énergie
Tom De Meester
Nouveau procès DHKP-C :: Le procureur requiert 7 ans de prison contre Bahar
Axel Bernard
In memoriam :: Walter De Bock, un des meilleurs journalistes d’investigation
Herwig Lerouge
Série « Belgique, ne me quitte pas » (13) :: Guido Fonteyn, journaliste
Mark Kennes
Racisme :: Lucas Catherine, spécialiste du Moyen-Orient et de l’Islam, contre l’Islamophobie
Thierry Limpens
Finie, l’école qui affiche «complet» deux ans à l’avance ?

International
France :: Un patron révèle le programme secret de Sarkozy: retour à avant 1945
David Pestieau
Ce que les Irakiennes pensent de leurs « libérateurs »
Marc Botenga
Irak-Afghanistan :: Les mercenaires sèment la terreur
Marc Botenga
En bref
Finlande :: La Colère blanche remporte la victoire contre le gouvernement
Marc Botenga
Soutien aux victimes du cyclone au Bangladesh

Régions
Hoboken :: Mécontent de la gestion communale anversoise, le PTB+ rejette le budget
Gaston Van Dyck
Ça s'est passé près de chez vous
Liège et Gand :: Actions pour les bureaux de poste de quartier
Deurne :: BAM se moque de la population
Mark Kennes

Cartoons
Cartoon • Wonderwoman
Le dessin de Matiz

Quoi de neuf docteur ?
Quoi de neuf docteur Eric ?

Presse et lettres
Lettres

Culture
Portrait Benoît Poelvoorde :: Il y aura des retombées si on se sépare
Laura León Fanjul

L'avocat vous répond
Mon noyer


Solidaire n° 47 - 21/11/2007

Solidaire
La une

Éditorial
Vie chère : il est temps d’agir !

Nouvelles des entreprises
En bref
Janssen Pharmaceutica :: Grève contre 700 licenciements
Gaston Van Dyck
Un CD-ROM sur la grève de VW

Santé
Le tétanos

Syndicats
Pouvoir d'achat :: La csc tire la sonnette d'alarme
Sara Vanobbergen
Orange bleue :: La FGTB mobilise
Alice Bernard et Gaston Van Dyck
La Louvière :: L’augmentation des prix, on en a soupé
Michel Mommerency

Belgique
Jumelage :: Des Zelzatois rencontrent des Louviérois
Série « Belgique, ne me quitte pas » (12) :: Des étudiants organisent 'Les Belges s’embrassent'
Mark Kennes et Laura León Fanjul
Bruxelles :: 35 000 personnes marchent pour l’unité
Julien Versteegh et Vincent Bevernage
La Belgique : enfer ou paradis fiscal ?
L’université marxiste d’hiver :: Que peut nous apprendre le marxisme sur l’actualité ?
Maria McGavigan

International
France :: Grève nationale et mécontentement étudiant face à un Sarkozy décidé
Julien Versteegh
Vive altercation entre le président vénézuélien Hugo Chavez et le roi d’Espagne
Pol De Vos
Portrait Naomi Klein :: Choc et capitalisme du désastre
Julien Versteegh
En bref
Guatemala :: Quand le travail syndical peut vous coûter la vie
Cheminots Allemagne :: Négociations en cours pour une importante hausse salariale
Tony Busselen

Jeunes
Comac en action contre le réchauffement climatique
Jouwe Vanhoutteghem, Pieter Jan Caes, Breght Vandenberghe, Thierry Warmoes et Wouter Vandamme

Régions
ALZ Genk :: Moins de chrome dans l’air, cela nous intéresse
Free Van Doorslaer
Charleroi :: Marche pour Sadia Sheikh, contre le racisme
Charleroi :: Un petit saint Nicolas au grand cœur
Ça s'est passé près de chez vous

Cartoons
Cartoon • TVA
Le dessin de Matiz

Quoi de neuf docteur ?
Quoi de neuf docteur Leen ?

Presse et lettres
Lettres

Culture
Film Mon meilleur ennemi :: Klaus Barbie, boucher nazi, puis agent de la CIA
Peter Mertens
8eme Festival de Cinéma d’ATTAC :: Sous le signe de la dignité des peuples

22:27 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, colonialisme, courcelles, romain, actualite, presse, silence, ptb, politique, syndicats, venezuela, environnement, ecologie, usa, israel, sionisme, imperialisme, guerre | |  Imprimer | | |

24/10/2007

24/10/2007: COURCELLES: la réunion avec les riverains de La Glacerie ...

COURCELLES: la réunion avec les riverains de La Glacerie ...

Même si la presse sécurisée régionale n' en a guère fait écho, dont TéléSambre, elle a bien eu lieu la réunion des riverains de La Glacerie à COURCELLES, le mercredi 17 octobre 2007, dans une ambiance assez tendue ...
Et ce fut un succès de participation. La classe de l' Ecole de La Glacerie était pleine à craquer. Des gens debouts jusque dans le couloir de l' école ...
Convoquée par l' Echevin des travaux, réclamée par une pétition de 191 habitants inquiets, les représentants de "Forever products" et d' Ageco ont bien dû venir s' expliquer pour la seconde fois, même si la réglementation n' imposait pas cette seconde réunion convoquée ... 2 jours à peine avant la clôture de l' enquête publique obligatoire...
Les riverains voulaient discuter avec les gens de Forever évidemment, mais aussi et surtout avec les élus de la Commune, principalement ceux de la majorité Ps-Mr. En effet, quel avis va donner le Collège communal sur le dossier: favorable, ou défavorable ???
19 heures, début de la réunion: tout le monde était présent. TOUS, sauf nos élus communaux !
Très "à l' écoute des Courcellois", le nouvia mayeur, et ses échevins, n' avait rien trouvé de mieux que de convoquer une réunion exceptionnelle du Conseil communal, le même jour,
à la même heure ...
La réunion était donc largement commencée lorsque l' échevin Hansenne s' est amené étant donné certaines protestations et interrogations... Les gsm doivent avoir fonctionné ...
La réunion du Conseil devait être courte. Elle aurait donc pu être convoquée pour 18 heures, par exemple ... Mais l' imagination ne doit pas être au pouvoir à Courcelles...
Finalement, seuls quelques élus Mr, Ucpw, Ecolo ont finalement pu rejoindre les rangs pour participer à la discussion avec les habitants-électeurs...
A part l' échevin responsable des travaux Hansenne, aucun élu "socialiste", ni donc le maïeur, n'a cru bon y venir passer le nez. Quant  à ceux qui espéraient être mieux défendus par les 3 conseillers Fn, ils resteront sur leur soif ... ...Pas question d' espérer non plus la présence de l' ex-échevine Psc-Cdh de l' ex-majorité, de surcroit conseillère provinciale...
Les riverains eux ne sont toujours guère rassurés. Deux choses restent présentes dans leurs têtes et leurs esprits, après de nombreuses lettres personnelles, des pétitions, deux réunions publiques, et une longue traversée du désert qui a duré pendant 20 mois de silence:
a) la dangerosité de cette entreprise chimique étrangère, venue s' installer d' elle-même à Courcelles on se demande bien pourquoi, en plein milieu d' un quartier populeux, à quelques pas d' une école primaire communale ...
b) l' arrivée par poids lourds et citernes de produits chimiques, leur entreposage et ensuite leur réexpédition vers la distribution commerciale et industrielle, par poids lourds empruntant une rue étroite, en forte pente, difficile d' accès, encombrée de véhicule en stationnement, ou en réparation.
Le bruit, les trépidations, la détérioration de la voirie et des accotements, les risques d' accrochage, c' est pour les riverains et la Commune...
Les gens de Forever comprennent bien évidemment tout cela, mais "il n'y aurait aucun danger, aucun risque ... " ...
Sachons quand même pour rappel que certains riverains gardent en mémoire l' incendie des anciennes installations de La Glacerie qui eut lieu il y a 27 ans ...
Quant aux produits qui seront sans doute utilisés et manutentionnés chez Forever sachons quand même qu' ils sont considérés comme ceci:
-le pétrole lampant: inflammable
-le white spirit: nocif
-l'acétone: irritant
-le lave-glace: toxique
-l'alcool méthylique: toxique
-le thinner cellulosique: inflammable et nocif
-l' ammoniaque: corrosif
-le thinner synthétique: facilement inflammable
-le pétrole désaromatisé: nocif
-l'alcool à brûler: facilement inflammable et nocif
-le carloxyl: inflammable
-le vernis noir: formation possible de mélange vapeur-air inflammable
-l' essence de thérébenthine: nocif
-l' essence de nettoyage: nocif
-l'alcool isopropylique: facilement inflammable et irritant
-la levure de soude: corrosif
-l' hypochlorure de sodium: combustible
-le trichloréthylène: nocif
-le formol: toxique
-l'acide acétique: inflammable
-le perchloroéthylène: nocif
-le bisulfite de soude: nocif
-le thinner-C de nettoyage: nocif
-le perchlorure de fer: corrosif
-la carbure de calcium: corrosif
-l'herbicide: oxydant fort, nocif, réagit violemment avec des substances comburantes
-le perhydrol: corrosif
sans compter l' alcool méthylique et acéthylique, et sans doute d' autres joueusetés du genre ...
Par corrosif, nocif, toxyque, irritant, etc..., il faut comprendre pour le toucher, la peau, les voies digestives, respiratoires, etc...
Quant aux problèmes de circulation, on n' est pas sorti de l' auberge.
Nos autorités invoquent toujours la possibilité d'un passage d' accès côté Sncb, MAIS ce n' est pas pour demain. Pourquoi ? C' est expliqué dans le dossier Forever.
D' abord le tracé actuel des poids lourds est considéré comme le moindre mal, car c'est, en venant de la rue Churchill, le trajet le plus court entre Forever et l' autoroute A54...
Ensuite, parceque une autre solution est seulement envisagée et à très long terme éventuel.  Le dossier d' incidence dit ceci:
"Cependant,  le chargé d' étude estime ENVISAGEABLE l' accès du côté Nord du zoning par LA CONSTRUCTION, à l' Est du site, le long de la ligne SNCB, d'une voirie exclusivement réservée aux camions et autres véhicules SE RENDANT SUR LE ZONING. Cette OPTION nécessite bien évidemment la généralisation d' UNE ETUDE de FAISABILITE précise et la CONCERTATION de NOMBREUX acteurs autres que le Demandeur. En effet, la PROBLEMATIQUE DE LA CIRCULATION dans la rue de La Glacerie n' est pas due uniquement AU CHARROI PROVOQUE PAR L'EXPLOITATION du SITE du DEMANDEUR mais au charroi provoqué par l' ENSEMBLE DES ENTREPRISES localisées dans le zoning. Le chargé d' études encourage donc LES AUTORITES COMMUNALES à prendre l' INITIATIVE d'une concertation AVEC LA SNCB, le PROPRIETAIRE du zoning, les SOCIETES du zoning et la REGION WALLONNE, afin d' ETUDIER cette POSSIBILITE et de la concretiser SI la faisabilité technique et économique et l' OPPORTUNITE est prouvée..."
Si vous n' avez pas bien compris ce texte, vous pouvez me faire signe, je tenterai de vous l' expliquer...
Pour le reste, j' incite les riverains à surveiller de près toutes les recommandations formulées à l' égard de Forever, notamment celles contenues dans le Volume 3 du dossier, intitulé RNT (résumé non-technique) quant à leur mises en oeuvre ou non ...

Oui, pour terminer:
-Forever a promis une journée portes ouvertes en novembre 2007
-ce mercredi 24 octobre 2007:
a) un stock d' engrais prend feu à Moutier nécessitant l' évacuation des riverains
b) sur le site de Jumet, un dépôt de déchets médicamenteux prend feu chez "Sita" ... De quoi rassurer tout le monde sur les normes de sécurité imposées ... par les entreprises classées Seveso, ce qui n' est même pas le cas de Forever .
RoRo
(24/10/2007)

19:28 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, courcelles, politique, ps, cdh, actualite, capitalisme, democratie, silence, mr, communes, histoire, belgique, hainaut, charleroi, presse, environnement | |  Imprimer | | |

15/10/2007

15/10/2007: Enquête Forever Products à COURCELLES-Glacerie et rencontre avec les habitants ....

Enquête Forever Products à COURCELLES-Glacerie et rencontre avec les habitants ....


On le sait depuis le dernier Conseil communal, à la suite de la question orale posée conjointement par les conseillers Clersy et Taquin: la réunion réclamée  par 191 riverains-signataires aura lieu ce mercredi 17 octobre 2007, dans une classe des Ecoles de La Glacerie, pour discuter de l' enquête publique en cours avec les responsables communaux et de Forever...
Le hasard fait parfois étonnamment les choses: le receveur communal est malade. Le Collège convoque une réunion extraordinaire du Conseil communal, le même jour, à la même heure, pour désigner un remplaçant, s'il faut en croire l' information affichée sur le site Ecolo...
C' est donc en grand nombre que nos élus communaux auront la possibilité de venir discuter directement avec les riverains de La Glacerie... puisqu'ils devront se trouver au même moment à deux endroits différents...
C' est sans doute pour être mieux "à l' écoute des Courcellois" ? Peut être que quelques élus de l' opposition s'en étonneront ???

RoRo

21:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, belgique, hainaut, charleroi, politique, communes, democratie, actualite, silence, presse, ps, mr, environnement, ecolo | |  Imprimer | | |

13/10/2007

13/10/2007: COURCELLES: Forever Products et l' action des riverains de La Glacerie, Wartonlieu et de La Motte ...

COURCELLES: Forever Products et l' action des riverains de La Glacerie, Wartonlieu et de La Motte ...

L' enquête publique "Forever Products" est toujours en cours dans ces trois quartiers de Courcelles-Motte, Glacerie et Wartonlieu .
Elle se terminera obligatoirement ce vendredi 19 octobre 2007, à 10 heures, après 20 mois de silence et de non-information de la population ...
C' est pourquoi les riverains ont réclamé, avec raison, la convocation par le Collège et dans leur quartier, d' une réunion publique d' information et de consultation de la population.
Cette réunion se tiendra effectivement ce mercredi 17 octobre 2007, à 19 heures, dans une classe de l' Ecole de La Glacerie.
Difficile en effet d' ignorer une demande-pétition signée par 191 personnes en quelques jours à peine ...
C' est donc un résultat de l' action mobilisatrice des habitants, obtenue sans l' aide d' aucun média... A part des question orales et autres remarques de passage, le fond du problème n' a toujours pas été débattu en profondeur au sein du Conseil communal ... Les élus attendent quoi exactement pour prendre position ... ?
La réunion devrait donc réussir une importante participation de gens tant les réactions et les inquiétudes sont nombreuses en raison de l' implantation de cette entreprise chimique au beau milieu d' un quartier populaire, aux voies de circulation difficiles, à quelques pas à peine d' une école primaire communale...
Ce dimanche 13 octobre 2007, une lettre collective réunissant 63 signatures supplémentaires sera encore transmise au Collège communal. En voici sa teneur:

"Monsieur le Bourgmestre,
"Mesdames et Messieurs les Echevins,

"Enquête publique "FOREVER PRODUCTS"

"   La première réunion publique a eu lieu à l' Hôtel de Ville le 25 janvier 2006 en rassemblant quelque 80 personnes du quartier.
"   A la suite de cette réunion, vous avez reçu de la part de nombreux riverains des remarques et questions, soit par lettres individuelles, soit par pétitions collectives (des centaines de signatures!)..
"   Pendant 20 mois de silence complet, aucune information, aucune explication, aucune réponse de votre part, ni de "FOREVER, ni de son Bureau d' études.
"   Pourtant, nous restons inquiets, non seulement en raison des actvités chimique de "FOREVER" sur le site, mais aussi et surtout en raison de tout ce qui y entre et y (re)sort par poids lourds entiers, en plein quartier populeux et à quelques pas d' une école communale, à destination de tout le Bénélux, et au-delà ...
"   Le 14 septembre 2007, à 13 heures, un camion-remorque brûlait sur l' autoroute de Wallonie, à l' entrée du Viaduc de Viesville.
"   Ce n' était pas beau à voir: à l' arrivée des pompiers, il ne restait déjà plus qu' une carcasse calcinée, noircie, toujours en flammes. Pourtant, ce camion ne transportait pas des produits nocifs, chimiques, inflammables, toxiques, explosifs, ...
"   Imaginons que ce cas puisse se reproduire lors d' une explosion d' un camion devant la sortie de l' école par exemple ...
"   FOREVER aura 60 emplois, les riverains de La Glacerie risquent d' avoir 60 cadavres ...
"    Les patrons de FOREVER diront :
Nous n' avons rien à voir avec cette explosion, nous respectons toutes les normes actuelles (?) de sécurité, nous avons reçu toutes les autorisations requises, c' est l' entreprise de transport, voir le chauffeur, qui est responsable !!
"    C' est pourquoi nous maintenons notre opposition aux activités chimiques de "FOREVER" et espérons que toutes nos remarques et questions antérieures restent valables dans le dossier.
"    Ce n' est pas la place d' une entreprise chimique en plein milieu de notre quartier quand on songe qu' il n' est même plus permis aujourd'hui de maintenir l' existence sur la place Roosevelt d' une simple friterie, par exemple, car ont vient de découvrir que les friteries traditionnelles nuisent à l' environnement, que des bonbonnes pourraient exploser, causant des incendies, dégâts et victimes...
"   La place de "FOREVER" est ailleurs: sur un zoning, à distances respectables des habitations, avec des voies routières et d' accès modernes et sans entraves ...
"   "FOREVER" est d' autant plus dangereux que d' autres sociétés et entrepôts, pour lesquels il n' y a pas d' enquête, sont également présents et voisins sur le même site ... On n' en parle évidemment pas à la population ...
"   Pourrions-nous également savoir quelle compagnie d' assurances couvre l' entreprise FOREVER et pour quels montants ? Ce simple renseignement nous donnera une idée, une évaluation faite par "FOREVER" elle-même, de l' ampleur des risques encourus ... ???
"   En espérant un avis défavorable du Collège et des autres autorités successives sur ce dossier, nous vous prions d' agréer, Mesdames, Messieurs les Bourgmestre et Echevins, nos sincères salutations.
"   Courcelles, le 06 octobre 2007.


suivent 88 signatures...

RoRo

23:58 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, hainaut, charleroi, politique, environnement, belgique, romain, histoire, actualite, democratie, presse, capitalisme, silence, communes | |  Imprimer | | |

28/09/2007

28/09/2007: COURCELLES: Conseil communal du jeudi 04 octobre 2007 et enquête publique Forever Products à La Glacerie ...

COURCELLES: Conseil communal du jeudi 04 octobre 2007 et enquête publique Forever Products à La Glacerie ...
Après des mois de silence  suspect, l' enquête publique relative aux activités chimiques de Forever Products est enfin en cours dans le quartier de La Glacerie.
Les choses ont traîné des mois. Les dirigeants de cette entreprise multinationale, tout en poursuivant leurs activités,  ont pris leur temps pour peaufiner leurs dossiers, entourés de conseillers et de techniciens. Il n' en ira pas de même pour les riverains: l' enquête durera seulement 1 mois (se terminera le 19 octobre 2007) pendant lequel les riverains devront se déplacer à Trazegnies pour prendre connaissance des documents, rédiger et faire acter leurs éventuelles remarques et/ou oppositions.
Qu'à cela ne tienne, les riverains s' organisent: nombreux sont ceux qui ont d'ores et déjà apposé nos affichettes à leur fenêtre, disant "Non aux activités chimiques de Forever Products à La Glacerie! Que Forever aille faire cela ailleurs!".
Ils se tournent avec raison aussi vers les partis politiques, dits démocratiques, les élus communaux et les membres du Collège afin d' obtenir un appui, des informations, des avis et d' être consultés.
Une pétition est en cours réclamant une réunion publique d'information et de consultation des habitants, dans une salle des Ecoles de La Glacerie, AVANT la fin de l' enquête. Voir le texte ci-dessous :


Enquête publique "FOREVER PRODUCTS" à La Glacerie ... 

NOUS SIGNONS NOMBREUX
 

                              pour réclamer du Collège communal qu' il convoque sans délai

                   

               UNE RÉUNION PUBLIQUE d' INFORMATION et de CONSULTATION

                       

                  des HABITANTS de COURCELLES-Glacerie, Wartonlieu et de La Motte
 

         dans une salle des Ecoles communales de "La Glacerie", un jour, entre 19 et 20 heures,

                 AVANT la clôture de l' enquête publique en cours et prévue pour le 19 octobre 2007.
 

Nous signons: (au verso et sur les pages suivantes):

                                  Nom                Prénom                 rue                                n°

Lors de la campagne électorale, l' actuel maïeur a promis d' être enfin à l' écoute des Courcellois... C' est sa première occasion de tenir ses promesses et celles de son parti. On verra ...

Comme on verra si au sein du Conseil communal, d' autres partis vont relayer l' action des habitants au cours de la réunion du Conseil communal de ce jeudi 4 octobre 2007.
Comme on verra aussi, l' avis qui sera donné par le Collège sur ce dossier lorsqu' il sera question de trancher.
Comme on verra aussi si la presse locale et régionale va donner le moindre écho à cette situation explosive qui touche les quartiers de La Glacerie, de la Motte et de Wartonlieu, c' est-à-dire plusieurs centaines d' habitants et des dizaines de parents qui mettent encore leurs gosses à l' Ecole communale située à proximité de Forever.
Comme on verra aussi comment sera solutionné le problème de dizaines de camions-remorques qui se rendent dans cette entreprise et qui n' arrivent que difficilement à se frayer un chemin dans cette rue étroite et dangereuse.
En tout cas, pour ce qui concerne le Conseil de ce jeudi 4 octobre 2007, il devrait enfin y avoir du remous au sein du Conseil: une quirielle de problèmes, de décisions du Conseil, restent au frigo ou ne sont pas exécutés en raison des bisbouilles au sein du Ps courcellois.
Le conseiller Ecolo Clersy m' informe qu' il interpellera notamment sur 3 points qui sont déjà portés à ma connaissance et que je résumerai brièvement ainsi:
-des manquements dans la tenue et l'organisation du site web communal
-les questions de gestion communale liée à la crise au sein du Ps
-la sécurité incendie dans les écoles...
Mais des problèmes: il y en a beaucoup d' autres qui devront également faire l'objet de relais au Conseil: pour rappel notamment l' avenue de Wallonie reste totalement coupée en deux depuis des mois sans que l' on aperçoive la moindre évolution, la moindre solution, la moindre information de la majorité Ps-Mr. Les riverains-automobilistes commencent à en avoir marre de se détourner et de parcourir des kilomètres supplémentaires depuis des mois alors qu'ils vivent sur un accès direct à l' autoroute de Wallonie... Cette situation nuit en plus aux quelques rares commerçants indépendants qui existent encore au Scaude.
Bref, il y a un an que les électeurs courcellois ont voté une fois de plus dans l' espoir du changement. Beaucoup se sont fait berner une fois de plus ... et grincent des dents dans l' attente de leur prochaine taxe immobilière (sans compter les autres ...).
Pour revenir sur le problème Forever. Les patrons donneront des garanties de sécurité dans leur entreprise. Mais il y a un problème bien plus énorme qui ne sera pas évoqué dans leurs dossiers.
Le vendredi 14 septembre 2007, vers 13 heures, j' emprunte l' autoroute de Wallonie (entrée 17) en direction de Namur. A l'horizon: un énorme nuage de fumée noire. Passé le viaduc de Viesville, sur l' autre bande en direction de Mons, un camion-remorque est en train de flamber. La circulation est complètement bloquée déjà sur des kilomètres. Il ne  s' agit pas de s' attarder sur l' autres bande tellement la chaleur est forte. Il faut avoir vu cela: lorsque les pompiers parviennent enfin sur les lieux, il ne reste qu' une carcasse noircie encore en flammes. Et ce camion-remorque, à ma connaissance, ne devait pas transporter des produits chimiques, toxiques et explosifs....
Je m'imagine une telle situation, l' explosion d' un véhicule, à la sortie des Ecoles de La Glacerie, par exemple. Il ne s' agira pas dans un tel cas de parler de 60 emplois en question chez Forever, mais peut être de 60 cadavres de gosses, de parents, d' enseignants, de riverains, d' automobilistes. Les patrons de Forever diront: "Nos installations ne sont pas en cause, elles répondent aux normes de sécurité. Nous avons toutes les autorisations requises. C' est la faute à l' entreprise de transport et/ou du chauffeur du véhicule".
Un cas extrême ?    J' exagère ?       Peut être !

RoRo

22:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, actualite, belgique, hainaut, charleroi, politique, ps, mr, silence, presse, capitalisme, social, syndicats, environnement | |  Imprimer | | |

20/09/2007

20/09/2007: Forever - Courcelles-Glacerie: l' enquête publique est désormais ouverte: Disons Non à Forever ! ...

Forever - Courcelles-Glacerie: l' enquête publique est désormais ouverte: Disons Non à Forever !


Cette fois, ça y est mes ami(e)s: l'enquête publique visant à accorder l' autorisation de catégorie 1 à la multinationale Forever est ouverte: courez vite lire les affiches officielles apposées rue de La Glacerie. Vous avez jusqu' au 19 octobre 2007 pour faire valoir vos remarques, vos oppositions. Après, il sera trop tard.
Vos oppositions, il y a de quoi: de gros travaux sur tout le côté pair de la rue sont prévus pour 6 mois. Les panneaux d' interdiction d' arrêts et de stationnements sont déjà placés... Ils deviennent très pressés tout d' un coup...
Pour le reste, il se confirme que Forever est bien une entreprise chimique hautement dangereuse. Visant l' entreposage, la manutention de produits vendus à usage domestique et/ou industriel, non seulement au plan local, régional, national, mais dans tout le Bénélux et  au-delà. L' entreprise demande ainsi l' autorisation d'extension.
On va y trouver quoi ?: 4 m3 de produits comburants, 199 m3 de substances dangereuses pour l' environnement, 200,657 m3 + 233 m3 de substances corrosives ou irritantes, 55 m3 de peintures, - 1 tonne de produits dangereux, 28 cuves de stockage de produits chimiques, 5 chaudières de 1.355 kw, 720 m3  + 236 m3 de liquides inflammables de deux catégories, 152 m3 de substances toxiques...
Il s' agit donc bien de produits chimiques, d' aucuns toxiques, d' autres inflammables, dangereux pour l' environnement et sans doute explosifs dans certains cas.
Et tout cela dans un quartier populeux, à circulation plus que difficile pour des poids lourds, à 150 - 200 mètres d' une école communale.
Il faut donc dire NON, s' organiser pour empêcher cela. Une première étape: quel avis va donner le Collège ?
Le moment est en tout cas venu pour les riverains de s' organiser :
-placer nos affichettes disant à FOREVER d' aller faire cela ailleurs (il y a des zonings pour cela)
-sortir de nouvelles pétitions massives, collectives et/ou individuelles.
-réclamer sans tarder du Collège qu' il convoque dare-dare une réunion publique: non pas à 18,30 hrs, mais à 19,30 hrs - 20 hrs. Non pas à l' Hôtel de ville, mais dans une classe des Ecoles de La Glacerie, pour permettre au maximum de riverains d' être présents.
Souvenez-vous, l' actuel maïeur prétendait il y a à peine un an, qu' il serait avec le Ps, enfin à l' écoute de la population...
Que vont faire également les échevins et élus des autres partis présents au Collège et/ou Conseil communal.
Pour ce qui me concerne personnellement, avec le Ptb+, je reprends la campagne d' opposition résolue à cette autorisation et à la poursuite de telles activités à La Glacerie. Toutes les aides et initiatives d' autres personnes et/ou riverains seront les bienvenues ... Nos moyens étant limités, recopiez déjà cette première info, si vous le pouvez ... Merci !
Un premier piège à déjouer: "ils" vont bien sûr assurer que toutes les mesures de sécurité sont prises... Jusqu' au jour où l' on s' aperçoit que la sécurité 100%, cela n' existe pas... Et nous serons une fois de plus mis devant des faits accomplis, au nom de l' emploi ... et des intérêts d' une multinationale...
Roger ROMAIN
20/09/2007
Courrier antérieur:
-------- Message original --------
Sujet: Réf. : CoDiff: Forever - Courcelles-Glacerie
Date: Thu, 9 Aug 2007 08:47:19 +0200
De: Muriel.Matthys@COURCELLES.BE
Pour :: Romain <roger.romain@skynet.be>
Copie à :: Veronique.Gontier@COURCELLES.BE
Forever - Courcelles-Glacerie: le dossier avance, avance, avance, et ... pendant tout ce temps la société poursuit ses activités comme si de rien n' était  ! Pourquoi donc se presser ... ???
RoRo



Monsieur Romain,

En novembre 2006, les services de la Région Wallonne DPA nous ont informés que le dossier introduit par la société Forever  était incomplet.

Suite à ce courrier , l'Administration a demandé à la Société de fournir les compléments.

En mai 2007, rappel était fait à la Société afin de savoir où en était son dossier.

Le responsable de la société est en train de collationner les documents manquants  car tous ces documents doivent être fournis en une seule fois.

Bien à vous
A votre service.


Muriel MATTHYS
Service Environnement
Administration Communale
Avenue Jean Jaurès, 2
6180 COURCELLES
Tél.: 071/46 69 31
Fax. : 071/ 46 99 87




Romain <roger.romain@skynet.be>

08/08/2007 19:47

       
        Pour :        "courcelles-Veronique.Gontier" <Veronique.Gontier@COURCELLES.BE>
        cc :        
        Objet :        CoDiff:                  Forever - Courcelles-Glacerie



Chère Madame,
Si depuis la mémorable réunion publique de quelque 80 riverains, réunis à l' Hôtel de Ville de Courcelles le 25 janvier 2006, vous possédez des éléments nouveaux, je vous serais très reconnaissant de bien vouloir m' en aviser.
Car de très nombreux habitants de La Glacerie me font part de leur étonnement quant aux lenteurs et le manque d' informations qui entourent ce dossier.
Forever en plein milieux d' un quartier populeux et à quelque 200 mètres à peine d' une école primaire communale ..., c' est pourquoi je compte réagir de nouveau dans les prochaines semaines auprès de la population. UNE ANNEE S'EST DE NOUVEAU ECOULEE DEPUIS VOTRE COURRIER REPRIS CI-DESSOUS ... ET TOUT LE MONDE IGNORE SI FOREVER REPOND AUJOURD'HUI AUX CONDITIONS DE SECURITE OU NON. Il semble d' ailleurs aussi que la procédure d' informations de la population prévue par la législation en vigueur ne semble guère respectée, ou du moins que certains prennent le temps "nécessaire" à bien des niveaux de responsabilités...
Merci de votre bienveillance et de votre vigilance !
Roger ROMAIN
a/conseiller communal.

 
----- Original Message -----
From:
Veronique.Gontier@COURCELLES.BE
To:
roger.romain@skynet.be
Sent: Friday, August 18, 2006 2:25 PM
Subject: FOREVER PRODUCTS


Monsieur Romain,


Faisant suite à votre visite, j'ai collecté quelques informations relatives à la demande de permis de la société Forever products.


Il n'y pas de délai spécifique à respecter entre l'étude d'incidence sur l'environnement et l'introduction de la demande de permis de classe 1, cette information nous est confirmée par la Division de la Prévention et des Autorisations de la Région Wallonne à Charleroi.


Le dossier de demande n'est pas encore introduit à la Commune, la Police de l'Environnement de Charleroi en a été avertie et va contrôler la bonne évolution du dossier.


A votre service.


Véronique GONTIER
Commune de Courcelles,
Eco-conseillère & Responsable Energie
Téléphone :  071/46.99.24
Téléfax       : 071/46.99.87
 

18:58 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : democratie, ecolo, presse, ps, actualite, belgique, capitalisme, charleroi, courcelles, romain, histoire, communes, elections, environnement, hainaut, silence, politique, ptb, resistance, ucpw | |  Imprimer | | |

20/06/2007

20/06/2007: Courcelles: Interpellation relative à l’installation d’une antenne GSM sur un pylône électrique à proximité des rues Daxhelet, Wauters, de la Science, de l’'Avenir ...

 -------- Message original --------
Sujet: pour info
Date: Wed, 20 Jun 2007 12:28:26 +0200
De: CLERSY Christophe <christophe.clersy@ecolo.be>
Pour :: roger romain <roger.romain@skynet.be>


 

Interpellation relative à l’installation d’une antenne GSM sur un pylône électrique à proximité des rues Daxhelet, Wauters, de la Science, de l’'Avenir

 

Plusieurs riverains des rues Daxhelet, Wauters, de la Science, de l’'Avenir m'’ont contacté ces derniers jours afin de me signaler qu’'une antenne GSM venait de prendre place sur le pylône électrique jouxtant leur jardin.

 

J’ai dû annoncer à ces personnes que l'’enquête publique avait pourtant bel et bien eu lieu comme le prévoient les dispositions – minimalistes – prévues par la Région wallonne.

 

Ces citoyens ont vivement regretté que le panneau relatif à l’'enquête publique ait été si peu visible, qu'’aucun article ne soit paru dans un toutes-boîtes… bref, ils ont le sentiment d’'être mis devant le fait accompli.

 

Cette situation n'’est pas nouvelle : rappelez-vous de l'’installation de l’antenne GSM au coeœur de la Cité Thône où les panneaux relatifs à l’enquête avaient été installés au milieu d’'une ruelle qui n'’est plus empruntée…

 

Rappelez-vous encore de l’'école communale de Gouy-lez-Piéton où le Directeur de l'’établissement et les parents des élèves n’'avaient pas été consultés alors qu'’une antenne s’apprêtait à fleurir au coeœur de la cour de récréation de son établissement…

 

L'’histoire se répète et je crains que les avis défavorables donnés un peu mollement par le Collège communal ne suffisent pas à enrayer ce phénomène.

 

Je constate en effet que si le Collège communal remet, comme il l'’avait signalé aux membres du conseil communal, systématiquement des avis négatifs au Ministre de tutelle, ceux-ci ne sont jamais motivés. Cette information m'’a été communiquée par plusieurs employés de l’'administration communale. Quant au Ministre Antoine, il se contente de dire que ses compétences se limitent à l'’aspect urbanistique et que les questions de santé publique ne sont pas de son ressort. Il casse donc systématiquement les décisions prises par le Collège communal.

 

C’'est pourquoi, dans l'’attente que la motion de police administrative que j’avais déposée et qui vise à interdire ce type d'’antennes à moins de 300m des habitations soit soumise au vote, je souhaite que le Collège communal se prononce quant aux éléments suivants :

 

1. Attendu que le Ministre Antoine dissocie toujours les problèmes urbanistiques des problèmes de santé publique et qu'’il refuse d'’envisager la problématique des champs électromagnétiques de manière globale, je suggère que le Collège communal motive les avis qu’'il rend dans le cadre de ce type d'’enquête en mettant en avant le principe de précaution mais aussi des éléments d’ordre urbanistique afin que le Ministre se penche avec un peu de sérieux sur ces dossiers.

 

2. Je souhaite que nous avancions au plus vite sur les propositions que j'’avais déposées plus de 6 mois afin que la publicité relative aux permis d’'environnement soit plus importante. Soucieux d'’associer les citoyens au mécanisme décisionnel dans les dossiers relatifs au permis d’'environnement, il nous semble en effet important de prendre des mesures visant à renforcer l’'écoute et  l'’information du citoyen.

 

3. Quelles sont les intentions du Collège par rapport à la proposition d’'ordonnance de police administrative visant à interdire ce type d’antennes à moins de 300m des habitations et ce, après avoir pris connaissance du rapport de la commission de l’'environnement consacrée à ce dossier ?

 

Je vous remercie.

 

Christophe CLERSY

 

Christophe CLERSY,

permanent régional ECOLO Charleroi-Thuin

conseiller communal ECOLO à Courcelles

Tél. : 071 / 23 80 20

Fax : 071 / 23 80 29

GSM : 0476 / 86 87 57

E-Mail : christophe.clersy@ecolo.be

Website : www.courcelles.ecolo.be

22:31 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, courcelles, politique, ecolo, democratie, histoire, romain, environnement, capitalisme | |  Imprimer | | |

07/06/2007

07/07/2007: COURCELLES: une fois de plus les panneaux électoraux....

COURCELLES: une fois de plus les panneaux électoraux....

Les boufons-pleins-d'-fric (attention: on pourrait  écrire et confondre avec bouffons en français. Le terme ne signifie pas la même chose qu'en wallon, mais il conviendrait quand même) des 4 partis "démocratiques", tous les jours et toutes les nuits,  collent et surcollent dans la commune. La plupart du temps, ils collent surtout à l' emplacement des "petites listes" qui ne cessent de grignoter de plus en plus leur électorat ...
La véritable démocratie consiste pourtant à donner aussi la parole aux autres, et non pas à les masquer, les étouffer, pour les faire taire et disparaître.
Cdh: il ne respecte pas grand chose chez les autres à Courcelles (surtout pas le Ptb+, comme devant l'école de La Glacerie). Il paraît pourtant que les anciens calottins du Psc seraient devenus aussi "humanistes" que leurs compères "socialistes" et/ou "libéraux" (??)
Evidemment, il n' y a pas qu'à Courcelles-Glacerie que cela se passe. C' est ainsi sur tous les panneaux d' affichage à COURCELLES et ailleurs. Pour faire ce boulot, de véritables équipes de volontaires grassement rémunérés sont actives en permanence...
Généreusement subventionnés par l' Etat et les Régions, les partis auto-proclamés "démocratiques" !  C' est donc à cela que sert aussi le fric de TOUS les contribuables.
Evidemment, à COURCELLES, ce serait trop demander aux responsables communaux (l' Echevin en charge principalement) que chaque parti dispose enfin d' un panneau propre, surmonté de son numéro. Quelle économie de fric et d' énergie pour tout le monde si cela pouvait entrer en application. Bref, si cela ne se fait pas, nous en reviendrons aux prochaines élections à l' affichage sauvage et à l' affichage-poteau ... Mais nous souhaitons pourtant et pour notre part que cela change en pratique, car nous sommes respectueux du bien public et du dégoût grandisssant de la part de nombreux habitants... qui ne croient plus aux farces qui se déroulent à leurs dépens. "Tous les mêmes", ils disent les gens de plus en plus ! Nos "démocrates" feraient bien d' ouvrir leurs pavillons ... de temps en temps.
RoRo

--

Roger ROMAIN – candidat Ptb+ au Sénat le 10 juin 2007 - B6180 Courcelles

20:21 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : democratie, ps, fn, ecolo, cdh, mr, ptb, histoire, belgique, romain, politique, elections, environnement, ecologie, presse, solidaire, courcelles | |  Imprimer | | |

20/02/2007

20/02/2007: Courcelles: A CHACUN SON LOGIS : une belle avancée dans la défense des locataires !

 

A CHACUN SON LOGIS : une belle avancée dans la défense des locataires !

 

Je rappelle encore une fois que les arriérés, contrairement à ce qui a été avancé par « A Chacun son Logis », ne portent pas sur 5 ans, mais bien sur 6 ans.

Les locataires ont reçu une note récapitulative, à laquelle était jointes les notes années 2000, 2001, 2002, 2003 , 2004 ET 2005 . Cela fait bien 6 années : 2000 et 2005 étant inclus, l’ année 2006 et les suivantes restants d’ ailleurs à couvrir. Il y a même lieu donc de croire que les tarifs des charges supplémentaires vont être réadaptées en conséquence vers le haut pour les années à venir. Très chère l’ entretien des chauffe-eau et des plantations (il faudrait d’ ailleurs se mettre d’ accord sur ce dont il s’ agit !) à COURCELLES, car les plantations et chauffe-eau sont le point essentiel des charges réclamées !

Avec une véritable union à gauche, et avec les locataires, il faut et on peut gagner cette bataille.

La nécessité de relancer le logement social, à Courcelles et ailleurs, est une évidence. Il suffit de distribuer des tracts dans les cités pour se rendre compte de leur délabrement prononcé, de la vétusté, des négligences d’ entretien, de l’ appauvrissement, d’ un climat de laisser-aller qui atteint de moral.

Van Cau et Di Rupo ont trouvé des centaines de millions d’ euros dans le cadre du Plan Marshall pour venir en aide une fois de plus aux patrons des multinationales capitalistes. Il est urgent de défendre un plan Marshall pour venir en aide au logement social et aux communes wallonnes.

Relancer la construction, entretenir nos communes, nos services publics, développer l’ aide sociale, les loisirs, … cela crée aussi de l’ emploi. Des maisons, en bon état, cela se loue, cela se (re)vend, les sommes investies finissent par rapporter financièrement en en terme d’ emplois. Ce n’ est pas de l’ argent perdu !

RoRo

 

 

 

De : Perfecto Denis [mailto:denis@perfecto.be]
Envoyé : lundi 19 février 2007 20:46
À : roger.romain@skynet.be
Objet : A chacun son logis

 

Chèr Mr Romain,

N’ayant pas pu consulter mes mails avant ce lundi soir, je viens seulement de découvrir l’avancée du dossier “A chacun son logis”.

Et quelle avancée!!! En plus du reportage RTL, ci-joint/ci-dessous vous trouverez les articles de la DH et Nouvelle gazette traitant également de l’affaire.

Suite au projet d’interpellation que j’avais fait parvenir à Mr Clersy ce vendredi soir, mais également au fait que Mr Tangre avait  également été interpellé par des locataires de son côté, notre interpellation au Conseil de ce lundi 26 février est devenue commune aux groupes ECOLO-UCPW.

Les faits que vous avanciez ont bel et bien été confirmés. Vu la tournure actuelle de l’affaire dans le sens voulu, il ne me semble plus nécessaire de nous rencontrer ce mercredi soir comme convenu au téléphone.

Vous trouverez ci-joint l’ordre du jour du Conseil en attendant de vous envoyer l’interpellation “A chacun son logis” dès que je serai en possession de la version finale que je devrais recevoir encore aujourd’hui.

Au plaisir de vous rencontrer lors de la prochaine séance du conseil, et en espérant que les locataires obtiendront gain de cause, ce dont je ne doute plus, veuillez recevoir, Mr Romain mes salutations distinguées.

Cordialement

Denis THIRY
Locale ECOLO Courcelles
0495933319

------ Message transféré
De?: "CLERSY Christophe" <christophe.clersy@ecolo.be>
Date?: Mon, 19 Feb 2007 09:39:32 +0100
À?: "Tim Kairet" <timkairet@online.be>, <denisthiry@belgacom.net>, "Denis THIRY" <denis@perfecto.be>, "MEERHAEGHE Isabelle" <Isabelle.MEERHAEGHE@ecolo.be>

* LA DERNIÈRE HEURE *

---

Chacun son Logis à la charge

Les locataires de la société de logements sociaux se voient réclamer des charges des cinq dernières années

COURCELLES Douche froide pour les locataires de la société coopérative de logements sociaux Chacun son Logis à Courcelles : ils viennent de recevoir un courrier portant à leur connaissance le nouveau décompte des charges et celui-ci est plutôt salé... parce qu'il porte en fait sur les cinq dernières années.

Selon le parti d'opposition de l'Union Communale Progressiste et Wallonne (UCPW), cette démarche est purement illégale. Le groupe du conseiller communal Robert Tangre invite d'ailleurs les locataires à refuser de payer et à se joindre à une action en justice : "La moyenne des sommes réclamées se situe entre 500 et 100 euros alors que la toute grande majorité des locataires sociaux ont des revenus proches du minimum vital : c'est inadmissible ! La société est incapable dans ses courriers de dire sur quelle base juridique est fondé ce calcul astronomique. Pire, l'article du code civil sur lequel se base la direction pour réclamer le réajustement de ces charges est sérieusement remis en doute par l'avocat que nous avons chargé du dossier" explique Robert Tangre. Le code wallon du logement impose en effet un décompte annuel des charges mais ne prévoit pas un tel rétroacte sur cinq années : "la demande serait dès lors en partie prescrite selon notre avocat" précise encore notre interlocuteur. Ce point concernant des charges trop faibles par rapport au prix vérité avait été soulevé par l'audit commandité par la SWL.

V. D.

http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=685812
<http://www.dhnet.be/dhjournal/archives_det.phtml?id=685812>

---

 
Christophe CLERSY,
permanent régional ECOLO Charleroi-Thuin
conseiller communal
ECOLO à Courcelles
Tél. : 071 / 23 80 20
Fax : 071 / 23 80 29
GSM : 0476 / 86 87 57
E-Mail : christophe.clersy@ecolo.be
<mailto:christophe.clersy@ecolo.be>
Website : www.courcelles.ecolo.be <http://www.courcelles.ecolo.be/>


10:35 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, romain, actualite, presse, ucpw, ptb, ecolo, ps, logement, democratie, social, communes, luttes, solidarite, capitalisme, oppression capitaliste, environnement, courcelles | |  Imprimer | | |

17/01/2007

16/01/2007: COURCELLES: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

la parole à Christophe CLERSY, conseiller communal Écolo sur le sujet:  COURCELLES:  bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

 

De : CLERSY Christophe [mailto:christophe.clersy@ecolo.be]
Envoyé : mercredi 17 janvier 2007 10:11
À : roger.romain@skynet.be; cp161700@scarlet.be

Objet : RE: CoDif: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

 

Pour info...

 

Pour ou contre les éoliennes ? L'environnement comme révélateur d'enjeux et de conflits

Le débat s'organise souvent autour de trois questions sensibles : l'éolienne est-elle belle ou laide ? Fait-elle un bruit insupportable ? Tue t'elle les oiseaux ? Paradoxalement, alors que pour beaucoup l'éolien est une énergie douce, propre, renouvelable, écologique en somme, les plus virulents de ses détracteurs, parfois dans la mouvance écologiste, se fondent sur des arguments environnementaux pour en refuser l'installation à proximité de leur lieu de résidence, souvent secondaire.

Les paysages et les pays de l'éolien en Europe sont, sur tous les littoraux atlantiques, fortement liés aux moulins à vent des assécheurs de marais hollandais, particulièrement actifs du XVIe au XVIIIe siècle. En position continentale, les moulins à grain ou à huile de La Mancha ibérique, popularisés par l'épopée burlesque de Don Quichotte, symbolisent aussi cette omniprésence de l'énergie éolienne. Mais en fait, durant les siècles d'or de l'éolien, au Moyen-Age et à l'époque moderne, où le vent est une des sources d'énergie majeure au côté du bois et de l'eau, toute l'Europe est couverte de moulins. Les rares survivants de ces temps révolus sont parfois rénovés, ou même transformés en écomusée, mais aussi souvent laissés à l’abandon. Cette "muséification" de l'éolien en France ne contribue guère à en donner une image dynamique et moderne.

Plus récemment, les photographies, largement diffusées, des gigantesques champs expérimentaux d'éoliennes de Californie, ont aussi grandement contribué à fausser le débat sur les enjeux paysagers de l'énergie éolienne. Cette monotonie et cette répétitivité du même motif paysager ont été utilisées, par les détracteurs de l'énergie éolienne, pour dénoncer le risque de défiguration, de standardisation et de banalisation des paysages. Les images californiennes sont devenues les symboles ambigus d'un équipement énergétique qui séduit par l’ampleur des moyens mis en œuvre mais qui dérange par son énorme emprise spatiale, ses aspects d’uniformisation, sa visibilité trop ostentatoire. Ces images sont datées. Elles correspondent à des éoliennes de puissance machine de 250 kW alors que les éoliennes actuelles, pour les plus puissantes, dépassent les 2500 kW. Il faut donc, en 2004, dix fois moins d'éoliennes qu'il y a 20 ans pour produire la même quantité d'énergie. Les marges de progrès en ce domaine sont encore appréciables.

 

La question du bruit de l'éolienne est un deuxième angle d'attaque du lobby anti-éolien. Les éoliennes sont accusées de créer des niveaux sonores insupportables. La législation fournit des arguments à ce type d'attaques en stipulant qu'une éolienne doit respecter les critères législatifs relatifs aux bruits de voisinage. Les études ont beau démontrer que le bruit de l'éolienne, au jeu des comparaisons, vient loin derrière les décibels de la circulation routière et ferroviaire, que le bruit des rotations des pales est inférieur à celui du vent dans les branches ou les rues du village, le thème du bruit assourdissant continue à être utilisé sans vergogne et sans arguments chiffrés réellement probants. Cette réglementation, conçue pour des milieux urbains, est parfois difficile à appliquer en milieu rural, caractérisé par son calme et le type diffus de son habitat.

L’oiseau, porteur de symboles et de valeurs en matière d'environnement, permet d'utiliser un autre registre argumentaire pour rejeter l'éolien. Les éoliennes sont accusées d'être de gigantesques moulinettes transformant la gent ailée en pâté d'alouette, en hachis d'oiseaux migrateurs. Passé le temps de ces accusations relevant plus du fantasme que de l'argumentation scientifique, les délicates études menées par les ornithologues (voir ci-dessous en partie ressources) tendent à montrer que les mortalités aviaires directes sont relativement infimes, notamment en comparaison avec celles liées à d’autres aménagements. Un oiseau normalement constitué est capable de repérer une éolienne et de percevoir le risque de trop s'en approcher. Les impacts du chantier de construction d’un parc éolien peuvent parfois entraîner la destruction d’habitats, ce que les écologistes ne manquent pas, à juste titre, de dénoncer. Ils proposent parfois d’utiliser ces projets d’aménagement pour mettre en place des modes de gestion plus durables.


Les débats sont passionnés, mais les argumentations, parfois empreintes d'une forte part de subjectivité, sont à la limite de la mauvaise foi. Elles sont parfois le fait de néoruraux, propriétaires de résidences secondaires, affectés du syndrome du Nimby ("Not in my backyard", c'est à dire "je suis pour" mais "surtout pas dans mon jardin"). Les mêmes peuvent dénoncer les chants intempestifs des coqs, les aboiements des chiens, le caractère nauséabond des bouses de vache, les sonneries nocturnes des cloches et autres dysfonctionnement de campagnes idéalisées (cf. Jean-Didier Urbain, 2002, Paradis vert, Désirs de campagne et passions résidentielles, Paris, Payot, chapitre "résidences et résistances", notamment, p. 268-294).

 

 

Christophe CLERSY,

conseiller communal ECOLO à Courcelles

Tél. : 071 / 23 80 20

Fax : 071 / 23 80 29

GSM : 0476 / 86 87 57

E-Mail : christophe.clersy@ecolo.be

Website : www.courcelles.ecolo.be

 

 


De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : mardi 16 janvier 2007 19:55
À : 'Plateau Carine'
Objet : CoDif: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

Bien sûr que je suis au courant : une enquête commodo-incommodo a d’ ailleurs été publiée dans Tan Que Vive récemment …

 

Merci de me rappeler l’ événement : mais y a-t-il des données techniques qui permettraient éventuellement de s’y opposer s’il y a lieu (en cas de nocivité pour les riverains) ? Je suppose qu’ il s’ agit d’ une question de spécialistes en la matière … ( ?).

Personnellement, je n’  ai pas d’  avis, A CE JOUR , sur le sujet. Si quelqu’ un a des données, je suis prêt à y donner suite …

Bonne soirée !

RoRo

 

De : Plateau Carine [mailto:cp161700@scarlet.be]
Envoyé : mardi 16 janvier 2007 16:50
À : roger.romain@skynet.be
Objet : Re: CoDiff : La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

Bonsoir Roro
Et es-tu au courant qu'au n° 8 et 16 de la rue du Hainaut il va bientot y avoir 2 éoliennes, dont la première sera à + ou - 100 m des habitations? Je ne te dévoilerai pas mes sources mais ce n'est pas du oui dire mais de vrais documents.

----- Original Message -----

Sent: Friday, January 12, 2007 1:35 PM

Subject: CoDiff : La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

La libéralisation du secteur de l’ énergie imposée UNE FOIS DE PLUS par l’ EURO-DICATURE capitaliste et les sociétés concurrentes, avec la complicité des gouvernants tous partis « démocratiques » confondus, emmerdent désormais les 3 millions de Wallons.

De l’ IEH (Intercommunale d’ Electricité du Hainaut), je suis retombé à Courcelles entre les mains d’ Electrabel, comme beaucoup de consommateurs qui vont une fois de plus être grugés. Ils mesureront cela lorsqu’ils pourront faire le bilan annuel de ce qu’ ils ont payé.

Bref, chaque mois, ELECTRABEL, m’ expédie ses factures intermédiaires où il est indiqué « Le paiement de ce montant sera demandé à votre organisme financier. Si vous avez un crédit, celui-ci sera déduit).

Et ces factures s’ accumulent (la quatrième va bientôt tomber en janvier 2007), car ELECTRABEL n’ a encore rien déduit…

Ce qu’ ils ont fait de mon accord de domiciliation que j’ ai renvoyé à leur demande, c’ est mystère et boule de gomme …

L’ anarchie dans le secteur est désormais la plus complète et les gens sont invités à leur écrire, à leur téléphoner, en vain la plupart du temps. Les capitalistes de l’ énergie (et leurs personnels) sont désormais toujours plus débordés par la paperasserie et la bureaucratie.

L’ EURO-DICTATURE a été voulue par les patrons, créée par les patrons et leurs complices, pour servir avant tout les intérêts des patrons, des banquiers, des multinationales capitalistes dans la concurrence et l’ anarchie. Le bonheur des peuples n’ a rien à voir la dedans, je l’ ai toujours dit.

Avec la Poste, l’ énergie, les transports, le reste va suivre. Gare, ils lorgnent également du côté de la distribution de l’ eau qui devient déjà hors de prix également…

Sans compter les factures d’ électricité qui augmenteront considérablement également à charge des communes (on parle de 40 à 70 %)…

On aura bien sûr l’ occasion de reparler de tout cela prochainement.

RoRo

22:29 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, romain, histoire, actualite, capitalisme, oppression capitaliste, ecole, ptb, cdh, mr, ps, presse, silence, politique, environnement, ecologie, social, democratie | |  Imprimer | | |

16/01/2007

16/01/2007: Les habitants concernés disent: Non au Zoning à Viesville !

Les habitants concernés disent: Non au Zoning à Viesville !

 

 

COURCELLES – VIESVILLE – CHARLEROI : les multinationales capitalistes, qui sont maintenant maîtresses du pays et de notre économie, veulent du tout neuf et du moderne. Au diable les habitants et les riverains !

 

C’ est normal, diront certains : il faut reconvertir !  Mais :

 

Après la création des zonings de FLEURUS, JUMET – RANSART , l’ agrandissement continu de l’ aéroport de GOSSELIES (pardon : Brussels – South !), la création du Pac de COURCELLES-Motte, du zoning de COURCELLES, de City – Nord à GOSSELIES, un projet de zoning existe aussi pour VIESVILLE.

 

Ainsi, le vieux centre industriel de CHARLEROI (où le capitalisme a laissé des usines abandonnées, délabrées, des terrils, un environnement dégradé et pollué, un logement digne du XIXe siècle) se déplace à l’ est et au nord de CHARLEROI, au nord-est et au nord de COURCELLES, dans le cadre d’ un vaste projet d’ ensemble.

 

Ce sont désormais des milliers d’ habitants des communes environnantes, rurales et/ou semi-rurales, qui pâtissent de ce redéploiement industriel, au nom de l’ emploi et du modernisme, qui sont désormais contraints de vivre de plus en plus au milieu de casernes industrielles, bétonnées et grillagées dignes de Guantanamo, et qui voient leur tranquillité s’ envoler comme "Aux Fonds de Corbeau "(Courcelles), selon les appétits, les normes et la volonté des décideurs économiques.

 

C’  est avec raison que les habitants de VIESVILLE s’  opposent à ce projet. Ils ne manquent pas d’  arguments, d’ autant plus qu’  il y a lieu de craindre que l’ aéroport de GOSSELIES ne va sans doute plus arrêter de s’ étendre dans les mêmes directions, contournant Charleroi-Gosselies par le nord (la nouvelle grande folie du moment étant le développement aérien effréné : toujours plus vite, toujours plus loin) :

 

Ci-dessous, le communiqué du Comité d’  opposition au Zoning de Viesville, daté de ce 15 janvier 2007:

 

«  Viesville :

 

Zoning de Viesville : Anniversaire :

 

Le 21 janvier 2002 était annoncé un projet d'implantation d'une Zone d' Activité Économique sur le territoire de Viesville. Dès le 31 janvier, des riverains organisèrent une première réunion d'information à la population.

A partir de cette date, de nombreuses manifestations d'opposition virent le jour: marche de protestation, distribution de tracts, pétitions, présence sur des lieux d'activité (marchés, brocantes, inaugurations, ...) interviews à la radio et à la télévision, rencontres et interpellation de l'Administration Communale, du Ministre de l' Aménagement du Territoire d'Aquasambre, ...etc

 

-Malgré de pertinents arguments, tels que: le danger pour les nappes aquifères, de l'expropriation de fermes et de 80 hectares de bonnes terres agricoles, donc de la perte de la ruralité du village, le non respect des zones d'intérêt paysager et archéologique, de la proximité d'habitations,

 

-Malgré les avis négatifs de la CRAT et du CWEDD (organes consultatifs de la Région Wallonne)

 

-Malgré nos propositions, aux décideurs, d'autres sites possibles comme des friches industrielles à réhabiliter, des zonings existants à compléter ou à étendre, des terrains disponibles à réaffecter, ...

 

Le 22 avril 2004, le gouvernement wallon officialisait sa proposition de modifier le plan de secteur à Viesville et, donc d'autoriser la création d'une Z.A.E. devenue mixte entre-temps.

S'opposant, plus que jamais, à cette décision, le C.O.Z. avec l'ASBL Viesville Vert et Vivant dépose le 14 octobre 2004 un recours en annulation devant le Conseil d' État, soutenu par les agriculteurs et interenvironnement Wallonie qui introduisent également un recours. Nous sommes maintenant dans l'attente de notre dossier. Aucune date n'est prévue, et nous ne pouvons qu'attendre !

Nous voulions vous tenir au courant de la situation, à ce jour, et vous redire avec force: NON AU ZONING DE VIESVILLE.

 

Le Comité d'Opposition au Zoning »

 

Une précision de RoRo : le Gouvernement wallon est actuellement composé par 2 partis autoproclamés « démocratiques » : le Ps et le Psc-Cdh …

 

RoRo

(le 16/01/2007)

22:43 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, romain, histoire, actualite, presse, silence, democratie, capitalisme, oppression capitaliste, environnement, ecologie, resistance, ps, mr, europe, euro-dictature, solidarite, social, syndicats | |  Imprimer | | |

12/01/2007

12/01/2007: La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

La libéralisation du secteur de l’ énergie imposée UNE FOIS DE PLUS par l’ EURO-DICATURE capitaliste et les sociétés concurrentes, avec la complicité des gouvernants tous partis « démocratiques » confondus, emmerdent désormais les 3 millions de Wallons.

De l’ IEH (Intercommunale d’ Electricité du Hainaut), je suis retombé à Courcelles entre les mains d’ Electrabel, comme beaucoup de consommateurs qui vont une fois de plus être grugés. Ils mesureront cela lorsqu’ils pourront faire le bilan annuel de ce qu’ ils ont payé.

Bref, chaque mois, ELECTRABEL, m’ expédie ses factures intermédiaires où il est indiqué:" Le paiement de ce montant sera demandé à votre organisme financier. Si vous avez un crédit, celui-ci sera déduit".

Et ces factures s’ accumulent (la quatrième va bientôt tomber en janvier 2007), car ELECTRABEL n’ a encore rien déduit…

Ce qu’ ils ont fait de mon accord de domiciliation que j’ ai renvoyé à leur demande, c’ est mystère et boule de gomme …

L’ anarchie dans le secteur est désormais la plus complète et les gens sont invités à leur écrire, à leur téléphoner, en vain la plupart du temps, à leurs frais. Les capitalistes de l’ énergie (et leurs personnels) sont désormais toujours plus débordés par la paperasserie et la bureaucratie.

L’ EURO-DICTATURE a été voulue par les patrons et les Ricains, créée par les patrons et leurs complices, pour servir avant tout les intérêts des patrons, des banquiers, des multinationales capitalistes dans la concurrence et l’ anarchie. Le bonheur des peuples n’ a rien à voir la dedans, je l’ ai toujours dit.

Avec la Poste, l’ énergie, les transports, le reste va suivre. Gare, ils lorgnent également du côté de la distribution de l’ eau qui devient déjà hors de prix également…

Sans compter les factures d’ électricité qui augmenteront considérablement également à charge des communes (on parle de 40 à 70 %)…

On aura bien sûr l’ occasion de reparler de tout cela prochainement.

RoRo

20:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : oppression capitaliste, courcelles, romain, belgique, hainaut, charleroi, histoire, actualite, democratie, liberte, capitalisme, politique, europe, euro-dictature, presse, silence, social, syndicats, solidarite, resistance, ecologie, environnement | |  Imprimer | | |

08/12/2006

06/12/2006: à COURCELLES aussi le problème de l' implantation des antennes GSM revient régulièrement sur le tapis ...

à COURCELLES aussi le problème de l' implantation des antennes GSM revient régulièrement sur le tapis ...


ANTENNES GSM o Attention, brouillard électromagnétique
Trois antennes relais GSM sont installées devant chez moi depuis 2003. Kiné à Médecine pour le Peuple à Herstal, je me suis inquiété de leurs répercussions sur la santé.
Franz Verdel
06-12-2006
 
Des études internationales montrent que les antennes relais ne sont pas sans danger. Pourtant, elles poussent comme des champignons, y compris dans des zones habitées (Photo archives)
________________________________________
L'utilisation des GSM est désormais totalement intégrée dans notre vie moderne. Mais les antennes relais, qui poussent comme des champignons, y compris dans des zones habitées, émettent ce qu'on appelle un " brouillard magnétique ", qui peut être dangereux pour la santé. Ces antennes nous sont imposées et, après trois années de lutte incessante à Herstal, on s'aperçoit que l'on se heurte à un immobilisme du pouvoir politique (pourtant garant de notre santé) et à une forte pression de la maffia des opérateurs, pour qui la téléphonie mobile est une poule aux œufs d'or.
Comment poussent les antennes ?
Les antennes relais sont placées par les différents opérateurs (Mobistar, Proximus etc.…) qui font une demande de permis d'urbanisme auprès de la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire. Depuis 2000, l'Organisation Mondiale de la Santé a imposé une enquête publique lors de l'implantation d'antennes (auparavant ce n'était même pas nécessaire).
La commune concernée affiche alors un avis d'enquête publique dans un périmètre de 50 m autour du site d'installation pendant 2 semaines durant lesquelles les riverains peuvent signaler leur accord ou non sur ce projet.
Passé ce (trop) court délai, le collège des échevins de la commune donne son accord ou pas. Mais la Commune n'a qu'un avis consultatif car, seule, la Région Wallonne décide de l'accord final. Et il arrive souvent que les communes refusent, mais que la Région Wallonne donne son accord.
Les risques pour la santé
Les antennes relais GSM utilisent des fréquences (900 et 1800 mégahertz pour le moment) et émettent un champ électrique (qu'on mesure en volt/mètre). Ce rayonnement n'est pas anodin pour la santé. Des scientifiques et experts internationaux ont constaté les problèmes suivants :
" troubles du sommeil à partir de 0,6 volt/mètre1
" problèmes de migraine prouvés à partir de 1,9 volt/m2
" problèmes de baisse de l'immunité avec des conséquences avérées (infections, fausses couches) ou probables (cancers, leucémies) à partir de 1,3 v/m
Sur base de toutes les études internationales3 effectuées ces dernières années, la communauté scientifique est arrivée à la conclusion qu'il fallait exiger de limiter l'exposition permanente de la population à une valeur inférieure à 0,614 volt/mètre et de respecter une distance de sécurité de 300 mètres entre les antennes et les habitations !
Or, en Belgique, la norme est de 20,6 volt/mètre.
Pourtant, il faut bien des antennes pour couvrir tout le territoire, direz-vous. Bien sûr, mais nos GSM peuvent très bien fonctionner avec des antennes qui émettent des valeurs électro-magnétiques beaucoup plus basses, comme l'a montré l'association Teslabel. D'autres villes ou régions d'Europe prouvent que c'est possible : Luxembourg (3 volt/mètre), Salzburg (0,06 v/m), Toscane (0,5 v/m), Paris (1,5 v/m dans une charte signée entre la mairie de Paris et les opérateurs)
Alors, serions-nous les cobayes de la téléphonie mobile ? Faudra-t-il attendre l'apparition de nombreux cancers pour que les pouvoirs publics prennent enfin des mesures appropriées de protection des populations ? Après les scandales sanitaires de l'amiante, du sang contaminé, de la vache folle, celui des antennes GSM ?
1 Travaux universitaires de Huber et associés en 2002 o 2 Prof. Persson et associés 2001 o 3 Travaux des professeurs SANTINI (Lyon), P. LERUZ (Rennes), expert européen des radiations, Vander Vost (KUL et membre des Conseils de Santé en Belgique et aux Pays-Bas)
Sans danger? Tout dépend qui le demande
Les opérateurs assurent régulièrement que les symptômes dont souffrent les riverains proches des antennes-relais sont d'ordre psychologique : nous serions des " malades imaginaires ". Et ils nous servent des études qu'ils ont eux-mêmes financées. Comment s'étonner dès lors que leurs résultats ne révèlent aucun danger ! Une récente étude1 a épluché 59 publications sur la téléphonie mobile et la santé. Elle montre le lien entre la source de financement et les résultats obtenus : seules 33 % des études financées par l'industrie rapportent des effets biologiques significatifs contre 82 % bénéficiant de fonds publics ou caritatifs.
On sait aujourd'hui que le Dr Repacholi, coordinateur à l'OMS2 de l'évaluation des effets sanitaires de la téléphonie mobile, a reçu 150 000 dollars par an de la part de l'industrie de la téléphonie mobile pour minimiser les résultats des enquêtes.
Et si les antennes sont inoffensives, pourquoi les compagnies d'assurances (dont la prestigieuse Lloyd de Londres) refusent-elles d'assurer les opérateurs en responsabilité civile pour les dommages occasionnés par leur rayonnement ?
1 Huss et associés, septembre 2006, publiée sur www.001.be.cx o Organisation mondiale de la santé
Une antenne relais est prévue près de chez vous: que faire?
" Contacter le propriétaire du terrain sur lequel doit s'installer l'antenne. Sachez qu'il peut toucher jusqu'à 12 000 euros au placement de l'antenne puis environ 3 000 euros par an, pendant toute la durée du bail (en général de 10 à 15 ans).
" Créer un comité de riverains avec un maximum de personnes
" Contacter un collectif de riverains qui a déjà de l'expérience en la matière
" Prendre contact directement avec les autorités communales et leur exprimer votre mécontentement et vos inquiétudes
" Faire circuler des pétitions. Les renvoyer au ministre responsable à la Région Wallonne (André Antoine) et au ministre de la santé (Rudy Demotte)
" Contacter l'asbl Teslabel qui depuis plusieurs années œuvre à faire baisser les normes d'exposition au rayonnement électromagnétique
" Alerter les médias locaux. Plus l'information circulera et plus vite les pouvoirs politiques seront obligés de prendre des mesures de sauvegarde de votre santé.
" Contacter l'Institut Belge des Postes et Télécommunications (IBPT) qui viendra à votre domicile prendre des mesures totalement gratuites du rayonnement auquel vous êtes exposé en permanence.
" Essayer d'obtenir de l'opérateur de modifier l'orientation de l'antenne de façon à ne pas être exposé face à l'antenne, ce qui est la pire des positions pour les troubles répertoriés.
Les adresses utiles
" IBPT (Institut Belge des Postes et télécommunications) 02/226 88 00
" Teslabel asbl 02 673 12 01 www.teslabel.be
www.001.be.cx
http://csifcem.free.fr : comité scientifique sur les champs électromagnétiques
www.priartem.com et www.next-up.org, associations de défense luttant contre l'implantation d'antennes relais
" Pour plus d'info : franzverdel[at]msn.com
 

13:09 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, hainaut, charleroi, belgique, environnement, actualite, histoire, presse, silence, ecologie, capitalisme, democratie, resistance, solidarite | |  Imprimer | | |

29/11/2006

COURCELLES: cela les riverains ne veulent pas sur le zoning, à quelques pas d' un quartier de plus en plus résidentiel ...

COURCELLES: WTC sur le zoning ? Procurez-vous la nouvelle affichette-fenêtre, et des textes de péttions, pour vous y opposer tant qu' il en est encore temps ...  Après, il sera de nouveau trop tard de protester ....

 


Objet :
2 tonnes de produits toxiques 

 

 

 

2               tonnes de produits toxiques,

10             tonnes de produits dangereux pour l’environnement,

20            tonnes de produits corrosifs, nocifs ou irritants,

3.000      litres de tensio-actif,

30.000    litres de liquides inflammables,

30.000    litres de détergents

 

dans le zoning de Courcelles !!!

Réagissez : signez la pétition et dites

NON

à la société World Trading Company, WTC s.a.

 

Infos : M. Debacker – 0477/689.431 – fb654505@skynet.be

 

Vous pouvez aussi vous procurer cette NOUVELLE affichette-fenêtre à mon adresse: Roger ROMAIN

19:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, capitalisme, democratie, liberte, presse, silence, actualite, histoire, romain, oppression capitaliste, social, syndicats, environnement, ecologie | |  Imprimer | | |

25/11/2006

25/11/2006: COURCELLES: contre les produits de Wtc sur le zoning: suites de la campagne de protestations en cours.

COURCELLES: contre les produits de Wtc sur le zoning: suites de la campagne de protestations en cours.

Dans des news précédents, j’ ai déjà dit et répété ce que je pensais de « l’ écoute de la population » par les élus en place et à venir, élus appartenant aux partis  autoproclamés et pseudos « démocratiques », en citant l’ exemple de Wtc sur le zoning, de Forever à la Glacerie, d’ un futur méga centre commercial à Trazegnies, des problèmes des riverains dans nombre de quartiers.

Aux « Fonds de Corbeaux », la campagne de protestations des riverains se poursuit. En témoigne cette nouvelle circulaire de Monsieur Michel Debacker, qui poursuit le pétitionnement en cours et entame une campagne d’ affichettes-fenêtre.

« Madame, Monsieur,

Concerne : Implantation de la société WTC dans le zoning de Courcelles.

Comme annoncé lors d’ un précédent courrier, le cas de l’ implantation de la société WTC a été débattu lors du dernier conseil communal du lundi 20 novembre dernier.

Qu’y avons-nous appris ?

A côté de la mauvaise foi du Bourgmestre et de ses Echevins (notamment Madame Lambot qui s’ en lave les mains et reporte le problème sur le prochain Echevin de l’ environnement) qui oublient qu’ ils ont été élus par le peuple pour gérer la commune mais aussi pour représenter et défendre les citoyens, nous avons pu découvrir qu’ une société du zoning avait déposé un recours.

Contact pris avec Monsieur Cabay, dirigeant de la S.A. Agral, il s’ avère exact qu’ un recours a été déposé auprès de la Région wallonne. Monsieur Cabay comprend notre démarche et nous soutient.

Il contacte son avocat afin de voir de quelle manière notre action pourrait être couplée à la sienne pour avoir plus de poids.

Il nous encourage à poursuivre la collecte de signatures « de sympathie » (clin d’ œil à notre cher Bourgmestre).

C’ est pourquoi je vous invite à nous rejoindre et signer notre pétition.

Envie de nous aider ? N’ hésitez pas à mettre en évidence (en façade ou sur votre voiture) l’ affichette annexée au présent courrier.

Mieux demandez des « fiches signatures » à compléter pour la pétition en nous contactant au 0477/689.431.

Je me tiens bien entendu à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

D’ avance merci pour votre soutien.

A bientôt.

Michel Debacker

Fonds de Corbeau 21 – 6180 Courcelles

Tél : 0477/689.431 »

Bien sûr, n’ est-ce pas, que le Collège s’ en lave les mains. André TRIGAUT, bourgmestre Ps ne se représentait plus aux élections, car il termine sa looongue carrière. Idem pour Madame Marie-Christine LAMBOT (échevine Psc-Cdh) qui a décidé d’ aller respirer un air plus pur ailleurs. A se demander comment le Psc-Cdh a pu gagner 1 élu dans ses conditions ( ???) et pourquoi ( ???). L’ immense majorité des électeurs s’ est trompée de colonne le 8 octobre dernier … Il est vrai que les candidats et les futurs élus y ont mis le prix pour gruger le populo et se taire depuis lors …

RoRo  (25/11/2006)

21:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, belgique, hainaut, charleroi, elections, elections 2006, democratie, alc, ps, cdh, mr, ucpw, ptb, eclo, fn, presse, silence, environnement, propagande, politique | |  Imprimer | | |

05/10/2006

04/10/2006: Lettre au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

De : Myriam Dely [mailto:myriam.dely@brutele.be]
Envoyé : mercredi 4 octobre 2006 23:05

Objet : Lettre au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

 

  

Lettre  au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

 

Monsieur Jacques Van Gompel

Hôtel de Ville de Charleroi

6000 Charleroi

 

 

 

 

Cher monsieur le bourgmestre,

 

J’ai bien reçu votre réponse concernant la pétition que j’ai initiée contre la taxe de salubrité urbaine et qui a été signée par plus de 6000 Carolos depuis le mois de juin.

 

Vous me répondez vouloir « m’apporter quelques précisions indispensables à ma bonne compréhension car (…) je ne saisirai pas la portée réelle de la taxe. »[1][1]

Nous n’aurions donc rien compris, nous qui payons par ménage 87 euros par an, en plus de nos sacs poubelles payants !

 

Vous écrivez que « la taxe sert à couvrir le coût de la gestion des déchets par les services communaux ( nettoyage de la voie publique, lutte contre les dépôts clandestins, participation dans les parcs à conteneurs accessibles au public gratuitement,…) » Et vous ajoutez qu’ « en aucun cas, cette taxe n’est liée à l’Intercommunale ICDI dont la gestion ne relève en rien de la Ville de Charleroi.»

 

Vraiment?

L’ICDI a été dirigée par Monsieur Cariat, échevin à la ville de Charleroi. Ensuite il a été remplacé, dans les circonstances que l’on sait, par Monsieur Parmentier qui est aussi, comme c’est bizarre, échevin à la ville de Charleroi. Et « la gestion de l’ICDI ne relèverait en rien de la ville de Charleroi » ?

L’ICDI est une intercommunale, la ville y a des représentants qui devraient défendre les intérêts des habitants de la commune et surveiller la bonne gestion de l’ICDI.

 

Vous affirmez que la taxe sert « à couvrir le coût de la gestion des déchets par les services communaux ». Et donc pas à payer l’ICDI et le ramassage des ordures ménagères.

C’est faux.

L’article 1er du règlement sur la taxe de salubrité publique, publié sur le site officiel de la ville, est clair : « Cette taxe vise l’enlèvement et le traitement des déchets ménagers et y assimilés et toutes autres interventions du même ordre visant à assurer la salubrité et l’hygiène publiques sur tout le territoire de la Ville. »[2][2]

Oui, le nettoyage de la Ville est du ressort de la commune. Mais qui s’occupe de la récolte des sacs poubelles à Charleroi ? L’ICDI ! Qui s’occupe du traitement des déchets ménagers? L’ICDI ! Qui s’occupe de la gestion des parcs à conteneurs ? Encore l’ICDI ! Comment est-ce alors possible d’affirmer que cette taxe n’est « en aucun cas » liée à l’ICDI ? Mystère.

 

D’ailleurs dans votre lettre à la population en décembre 2003[3][3], vous affirmiez pour justifier l’introduction de cette taxe qu’il fallait « présenter un budget en équilibre » d’une part et qu’il fallait « couvrir le coût de l’élimination des déchets » d’autre part (qui coûte à la ville plus de 11 millions d’euros).

 

Mais la ville paie justement l’ICDI pour le ramassage et le traitement des déchets ! Sinon comment expliquer que vous ayez remis en février 2004 à des associations réclamant la suppression de la taxe et plus de transparence sur les coûts des déchets une partie de la comptabilité …de l’ICDI ?[4][4]

 

Pour terminer, vous précisez avoir décidé, sur votre proposition  « d’atténuer l’impact de la taxe sur les personnes moins favorisées en leur octroyant, en contrepartie, une série de sacs poubelles gratuits. »

Sur votre proposition ? Ou plutôt sous la pression d’un mouvement de protestation de la part des Carolos, particulièrement les 14.000 signatures rassemblées en 2003 par différentes associations dont Médecine pour le Peuple où je travaille ?

 

Vous parlez de « gestion responsable » de la ville. Moi, je parle d’une gestion qui se fait sur le dos des Carolos qui paie trois fois : et avec les impôts communaux (parmi les plus élevées de Belgique), et avec les sacs poubelles payants et avec cette taxe de salubrité publique.

Au lieu de s’attaquer aux simples gens, il serait temps de se tourner vers ceux qui font du profit, produisent des déchets en quantité industrielle, laissent des industries à l’abandon et font payer l’Etat pour nettoyer ces nouveaux terrains vagues.

 

Votre réponse me renforce en tout cas dans ma volonté d’être élue dimanche au conseil communal.

Le dernier sondage publié ce 3 octobre à RTL donnant pour la liste PTB+ 4% des intentions de vote (et un siège) est un formidable encouragement pour atteindre cet objectif.

 

Car dans les six prochaines années, je compte bien au conseil communal, vous  interpeller et entendre de véritables réponses aux questions des Carolos.

Et surtout obtenir, avec le soutien des Carolos, la suppression de cette taxe injuste.

 

En vous souhaitant bonne réception de la présente,

 

 

 

Docteur Sofie Merckx, tête de liste PTB+ à Charleroi

sofie.merckx@mplp.be

0473/735525

 


Dr Merckx Sofie
Rue babotterie 87
6001 Marcinelle
Inami : 1-18820-05-004
tel: 071/47.64.96
fax:071/47.64.99
email : sofie.merckx@mplp.be

 

 

 

 

Toujours du nouveau sur :
http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html
http://histoire.skynetblogs.be/
http://courcelles.skynetblogs.be/
http://www.ptb.be/solidaire.htm
 
Pour rappel, mes listes sont ouvertes à toutes les
organisations et camarades se réclamant de la
mouvance marxiste-léniniste, pacifiste, antiraciste
et antifasciste, à tous ceux qui luttent contre
l'impérialisme, le colonialisme, l' Euro-dictature et
l'exploitation capitalistes.
Bienvenue !
Si vous n' avez plus besoin de mes infos, m' écrire UNIQUEMENT à cette adresse, svp:
roger.romain@skynet.be
Si vous en avez de nouveau besoin, même adresse.
Vous revenez et vous partez quand vous voulez, suivant vos besoins, vos désirs, vos possibilités...
Merci !
Rediffusons pour faire triompher la vérité et rompre les silences et manipulations de la presse sécurisée capitaliste !
Infos COURCELLES, CUBA-Amérique_latine, IRAK-Palestine-Afghanistan, LIENS divers, GHETTO Varsovie, USA 1952: 6 listes séparées, sur demande.






[1][1] Lettre du bourgmestre à Sophie Merckx du 25 septembre 2006

[2][2]http://www.charleroi.be/SiteResources/Data/Templates/1Template1.asp?btn=&DocID=3451&v1ID=&RevID=&level1=&level2=&level3=&level4=&listerep=

 

[3][3] Lettre du bourgmestre à la population, 17 décembre 2003

[4][4] Bulletin du Conseil Communal du 22 septembre 2005.

18:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, resistance, silence, solidarite, social, syndicats, ucpw, romain, belgique, capitalisme, alc, charleroi, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, ecologie, fn, hainaut, histoire, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande | |  Imprimer | | |

05/10/2006: COURCELLES: élections: à propos de l' affichage électoral dans la commune ... Non, au Méga Centre commercial ... ?

 

COURCELLES: élections: à propos de l' affichage électoral dans la commune ...

Collage, surcollage, à COURCELLES.

De plus en plus d' électeurs scandalisés m'interpellent, trouvant honteux ce gaspillage de temps, d' énergie, d' argent qui pourrait servir à autre chose, et le monopole de propagande que veulent s' assurer ainsi certains partis  autoproclamés "démocratiques", au détriment des autres. Et encore, on ne sait pas tout: certains partis, certains candidats, paient des équipes d' afficheurs... Ce n' est même plus du militantisme politique, de l' attachement à un parti, à une idéologie, à un programme. C' est de plus en plus du business, du marketting spécialisé.

L' Administration communale Ps-Cdh , avec en tête son échevin des travaux, porte la plus grande responsabilité d' une telle situation: des panneaux suffisamment grands, partagés en huit (puisqu'il y a 8 listes concurrentes), avec dans l' ordre le numéro de chacun, aurient dû être installés et organisés par la Commune. Certains disent, ou bien "ils" manque de jugeotte, ou bien c' est voulu ...

La démocratie véritable, c' est permettre à chacun de s' exprimer par la viabilité des idées, et nons pas de faire taire, ou disparaître les autres. C' est donner la parole et non pas faire taire...

 

900 emplois nouveaux à TRAZEGNIES ?

900 (???) emplois nouveaux promet le bourgmestre "socialiste" André Trigaut, pour ... après les élections.

Comment ? En créant un Mega Centre Commercial,  et ultra concurrentiel, avec l' aide multinationales de la distribution.

Au détriment de qui ? Des centres déjà existants: Cora, Carrefour, Makro, Champion, Lidl, Ville 2, City-Nord, ... et ... des petits indépendants et commerçants locaux, qui une fois de plus, accablés de taxes, de bureaucratie, ..., vont devoir fermer boutique. Le nombre de faillite n' arrête pas de monter d' année en année, sous le beau soleil concurrentiel et de marché capitalistes. Non seulement le pouvoir d' achat des travailleurs et des consommateurs n' arrêtnt pas de descendre, mais les difficultés s' aggravent pour les petits indépendants.

Alors ?  Nous disons NON: la population, les riverains, doivent être consultés !

Roger ROMAIN

tête de liste Ptb+Pcc, n° 11 , à Courcelles

tête de liste Ptb+, n° 10, à la Province du Hainaut

 

16:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fn, mr, oppression capitaliste, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, resistance, silence, social, solidarite, hainaut, charleroi, actualite, belgique, capitalisme, alc, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, ecologie, environnement, histoire, sonda | |  Imprimer | | |

04/10/2006

03102006: COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ...

COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ...

 

170 candidats, répartis sur 8 listes concurrentes, se présentent à COURCELLES, aux élections communales, … Du jamais vu …

 

Parmi tout ce beau monde, il y a 29 élus, appartenant à 5 partis autoproclamés « démocratiques », sortants et à (ré)élire éventuellement. Tous meilleurs les uns que les autres. Il y a même 11 concurrents se présentant sur une liste d’  un parti se réclamant du racisme et de l’  extrême – droite, sans que cela ne dérange le moins du monde certaines âmes tellement sensibles … Comme la vérité a ses droits : seule la tête de liste Ecolo, s’ est proclamé preneur pour envisager, en réponse à ma proposition, une action unitaire pour faire barrage au danger raciste … Sans suite du côté Ps, Ucpw… Nous ferons les comptes à ce sujet, dès ce lundi 9 octobre, s’ il y a vraiment lieu …

 

170 candidats (en dehors de ceux du Ptb+), qui, apparemment n’  ont plus grand-chose à proposer, que des broutilles. Parmi elles, la recherche des fameuses « incivilités », et leur répression, est à la mode, pour amuser et entretenir la galerie.

 

Je me suis aussi mis au travail.  Ce mardi, j’  étais de nouveau sur le dessus de la rue Jean Friot :

 

-une voirie, composée de pavés du temps des diligences …

 

-de l’ eau qui dévale en permanence d’ un côté à l’ autre de la rue, passant sur le côté de certaines habitations, pour aboutir dans les jardins en contrebas, charriant le trop-plein de certaines fosses sceptiques, car en ce début du 21e siècle, après des décennies de majorité « socialiste », il n’ y a toujours pas d’ égouttage public…

 

Devant certaines maisons, en ce début du mois d’  octobre, ça pue : je conseille aux collectionneurs de sortir les masques à gaz qu’ ils ont pu récupérer de la guerre ’14-’18. En juillet/août, cela doit être simplement intenable, sous les chaleurs estivales…

 

Dimanche-soir, j’  étais, avec Mariette, à Gouy-lez-Piéton :

-à part les voitures qui n’  arrêtent pas de circuler rue de Luttre, je me suis dit : « Mais, c’  est digne du Mezzogiorno italien du début des années ’70 : plus rien ne vit…. ».

 

-lundi après-midi, j’  ai failli me casser la gueule (pardon un pied !) sur les pavés du trottoir du bas de la rue des Libertaires, cité Renard, tellement c’  est entretenu et réparé en temps voulu …

 

A Courcelles même, dans la descente de la rue de La Glacerie, venant des Quatre chemins de Wartonlieu, c’ est là que mon chien dépose ses crottes, en attendant une contredanse d’ un « steward » (sic) en uniforme d’ Aurelio Cigna (Mr) tellement c’ est propre : les gens n’ ont même plus envie d’ y laisser tomber un mégot de cigarette, un chewing-gum, un sachet de frites souillé, ou quoi que ce soit d’ autre, tellement les pouvoirs publics ont encore le sens de la « civilité », du civisme, du simple entretien, du respect de ce qui est commun et … public.

 

De quoi garder encore un peu de moral, en attendant la désignation de la prochaine majorité et du prochain mayeur … Il va y avoir du boulot pour ramener la joie de vivre …

 

RoRo

00:24 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communisme, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, hainaut, histoire, liberte, flicage, environnement, ecologie, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, social, solidarite, syndicats, ucpw, actualite, belgique, charleroi, alc, courcelles | |  Imprimer | | |

02/10/2006

02/10/2006: COURCELLES: AQUASAMBRE et les travaux: gare !

COURCELLES: AQUASAMBRE et les travaux: gare !

 

AQUASAMBRE procède actuellement au remplacement des anciens raccordements d’ eau à certaines habitations…

 

De multiples tranchées sont ouvertes un peu partout dans différents quartiers, différentes rues, de la localité…

 

Ca doit se faire, non ?   Mais cette opération va encore coûter chère à la voirie, à notre chère commune : lorsque les tranchées seront rebouchées, avec le tassement des terres au fil des semaines, elles vont laisser de nombreux affaissements dans l’ asphalte. Les amortisseurs des voitures vont de nouveau trinquer et le boucan va de nouveau s’  accentuer  (avenue de Wallonie, et ailleurs…), pendant des mois, plusieurs années, à chaque passage de camion, de poids lourds…

 

Reste à espérer qu’ AQUASAMBRE n’ a pas de raccordements à remplacer rue de VIESVILLE où la restauration de la voirie vient à peine de se terminer laissant d’ ailleurs du mécontentement chez pas mal de riverains. Une riveraine vient d’ ailleurs de me signaler qu’ elle a désormais de l’ eau dans sa cave car la pluie s’ infiltre maintenant entre les pavés du trottoir et ce trottoir a été reconstruit au ras des soupiraux de sa maison…

 

D’ autres riverains se plaignent de l’ inefficacité du casse-vitesse, d’ ailleurs insuffisant dans la rue. Il devrait y en avoir 2, 3, …

 

A oui, l’ Ucpw et les Écolos, mènent campagne pour une l’ amélioration de la « qualité » de la vie…

 

Ce lundi-matin, depuis 9 heures, Brutélé est de nouveau coupé avenue de Wallonie …

 

A 9,45 heures, la camionnette d’ AQUASAMBRE nous annonce : « Attention, attention, fermeture des eaux pour une durée indéterminée ! »

 

De quoi occuper Aurelio CIGNA en lui donnant des idées pour le prochain Conseil communal. Il doit en effet d’ ores et déjà songer à sa réélection en 2012  en préparant le terrain…

 

RoRo

12:31 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, mr, hainaut, histoire, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, sondage, ucpw, politique, actualite, belgique, alc, charleroi, courcelles, cdh | |  Imprimer | | |

01/10/2006

01/10/2006: COURCELLES : élections : Ps, Mr, Cdh, se préparent déjà à encore aggraver la fiscalité communale dès le lendemain des élections.

COURCELLES : élections : Ps, Mr, Cdh, se préparent déjà à encore aggraver la fiscalité communale dès le lendemain des élections.  A quand un « plan Marshall » pour aider les communes wallonnes ???

 

Saviez-vous ce que les responsables « socialistes » courcellois (vieille garde et nouvelle garde) nous préparent pour le lendemain des élections ?

 

C’  est pourtant clair :

 

-au cours de leur ronronnement collectif sur TéléSambre, les compères Ps, Mr, Cdh, Écolo et Ucpw (les 3 autres listes présentes à Courcelles ont été « démocratiquement »  et scandaleusement exclues des débats !), nous ont rappelé que, à part un léger boni qui sera vite absorbé, les caisses courcelloises sont vides, que la Commune devient de plus en plus pauvre et qu’ elle doit faire face à des besoins criants et urgents. Les images de la voirie, du logement, qui ont été projetées à l’ écran nous l’ ont prouvé et rappelé tristement …

 

Ils n’  étaient guère très loquaces les compères communaux.

 

Alors que faire ? :

-seul Robert TANGRE a expliqué « qu’  il fallait prendre l’  argent là où il se trouve », laissant entendre que la solution ne peut venir que de ceux qui gouvernent le pays, dont la région wallonne, pour le compte du capitalisme. J’  ajoute personnellement que depuis que je suis en politique (ça fait quelque 50 ans !), les communes ont assez trinqué, à cause précisément du pouvoir capitaliste et de ses valets.  La commune, c’  est en effet la collectivité des électeurs, mais aussi et surtout , celle des contribuables, des travailleurs et des consommateurs.

 

-« A l’  écoute des Courcellois », Axel SŒUR (symbole de la relève « socialiste », lui, a déjà LA solution.  Il l’a en fait décrite (pour ceux qui savent lire et comprendre entre les lignes) dans sa « Rose au poing », au paragraphe suivant :   « Le Ps veille à maintenir l’  équilibre budgétaire sans avoir recours à l’  augmentation systématique ( ?????????) des taxes (le taux des impôts sur les revenus -8%- et du précompte immobilier -31,875%- n’ a pas augmenté depuis 1983, et ce malgré  l’ autorisation de la Région wallonne permettant aux Communes d’ augmenter ces taxes qui sont les deux principales recettes de transfert ». Alors, c’  est simple, comme l’  équilibre budgétaire courcellois sera incessamment rompu de nouveau vers le bas et que la Région wallonne, ce sont les ministres Ps, flanqués de leurs compères Cdh, la solution va venir toute seule : après les élections, impôt sur les revenus et/ou précompte immobilier vont augmenter, indépendamment des quelque 25 millions de francs que rapporte annuellement la nouvelle taxe « déchets ménagers ». Ils vont effectivement transférer de la poche du contribuable dans la caisse communale, si vous n’  aviez pas compris… Le mot transfert a donc bien une signification… politique et financière réelle et bien choisie.

 

Prendre l’  argent là où il se trouve réellement ?

 

Ce serait pourtant simple : 80 – 90% des parlementaires et des ministres des partis autoproclamés « démocratiques » détiennent aussi un mandat communal en cumul, voire un mayorat (Daerden à Herstal, Van Cau à Charleroi, Di Rupo à Mons, etc, etc…).

 

Derrière leur double - casquette, ils connaissent donc très bien les difficultés financières des communes. Ils savent que les communes doivent recourir à l’  emprunt systématique auprès des banques privées pour la moindre réalisation. Alors qu’  attendent-ils pour mettre les banquiers au pas ?  Surtout quand on se rappelle que le CCB (Crédit communal des Belgique –  l’ ex - banque des communes) a elle aussi été privatisée, avec leur complicité active.

 

Van Cau – Di Rupo viennent de mettre au point leur fameux « plan Marshall » : 50 milliards de francs belges supplémentaires, provenant de la collectivité et des avoirs de la Région Wallonne, pour aider les multinationales à investir et à créer des emplois (voila 30 – 40 ans que dure ce chantage !).

 

Alors, à quand un « plan Marshall » bis pour aider les communes wallonnes à sortir de leur enlisement, de leur marasme ?

 

Ce serait pourtant équitable, non ?:

 

-          50 milliards, pour aider les multinationales étrangères à augmenter encore leurs super – profits, avec le moins d’ emplois possible, grâce à des investissements de plus en plus modernes et ruineux.

 

-          50 milliards, pour aider ceux qui fournissent la machine de production capitaliste avec leurs bras et leur savoir : les travailleurs, la population, peuplant nos communes …

 

Mais, derrière leur double – casquette, Di Rupo, Van Cau, Daerden, Verhofstadt et Cie, savent à qui ils vont donner et à qui ils vont présenter la facture. La méthode des « transferts », ils connaissent d’  expérience…

 

Ce qu’ il faut alors, c’ est constituer au plus tôt un front uni des Communes pour rompre le pouvoir de ces nantis du capitalisme, car de plus en plus nous plongeons vers le retour à l’ esclavage.

 

La relance du logement social, des services publics, des travaux communaux, créera aussi de l’  emploi et diminuera le chômage. Et là, ce sera au profit direct de tous, … et pas seulement des multinationales étrangères.   Notre environnement y gagnera aussi et beaucoup d’  auteurs « d’  incivilités » retrouveront plus de  goût au civisme collectif en vivant dans un cadre amélioré …

 

RoRo

11:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, propagande, silence, solidarite, resistance, syndicats, ucpw, belgique, charleroi, alc, oppression capitaliste, hainaut, courcelles, actualite, capitalisme, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, histoire, logement, mr, politique, presse, ps, ptb | |  Imprimer | | |

29/09/2006

27/09/2006: Lettre d'une citoyenne Faucheuse Volontaire condamnée et menacée de saisie par Limagrain.

Et c’ est toujours en EURO-DICTATURE capitaliste …

Et dire que certains nous parlent encore de « démocratie », de « justice », de « liberté », de « droits de l’ homme », …

Effectivement, on croit rêver …

RoRo

 


De : Xarlo@aol.com [mailto:Xarlo@aol.com]
Envoyé : mercredi 27 septembre 2006 21:33

Objet : L'absurde atteint le sublime ... mais peut mieux faire encore...

 

 

 

Lettre d'une citoyenne Faucheuse Volontaire condamnée et menacée de saisie par Limagrain.

Publié samedi 23 septembre 2006

 

« Ce sont bien les multinationales et le pouvoir seul de l'argent qui mènent le monde.

Quel est le pouvoir réel du politique là-dedans et à quoi se réduit la loi ?

Lorsque légalité et légitimité sont à ce point déconnectés, à quoi se réduit la justice ?

Limagrain et sa filiale Méristem décident de cultiver du maïs transgénique dans le Puy de Dôme en 2005 pour le motif, « ô combien noble » de soulager les enfants malades : après s'être informés à des sources objectives, Région et Maire émettent un avis défavorable, 80% de la population y est défavorable.

Ces essais se font et je suis condamnée pour fauchage. (Septembre 2005 à Clermont-Ferrand)

Ces essais étaient illégaux : le tribunal administratif annule les autorisations un an après.

La lipase gastrique, dangereuse pour la santé de ceux qui n'en ont pas besoin

Aujourd'hui, Limagrain vient saisir mes meubles : je paye son préjudice moral.

On croit rêver !!! : Le préjudice moral de Limagrain !!!

Préjudice pour la démocratie qui ne fonctionne pas, préjudice pour la population qui n'en veut pas et qui mangera peut-être de la lipase sans le savoir. Préjudice pour la santé publique. Préjudice pour les citoyens que nous sommes et qui comme les victimes de l'amiante et du sang contaminé s'amasseront dans les tribunaux sans que jamais les vrais responsables (les groupes financiers) soit incriminés. Préjudice pour moi et mes enfants plus tard. Préjudice pour tous ceux qui étranglés par la logique des brevets alimenteront la pompe à fric que sont Limagrain ou Monsanto.

Et bien NON la loi reconnaît le préjudice de LIMAGRAIN, ce truc sans visage dont le seul objectif est de concurrencer  MONSANTO  qui, après avoir déversé son agent orange sur le Vietnam a refilé son coton BT qui a endetté les paysans dans le Maharashtra d'une manière si éhontée qu'il a amené la plus belle récolte de suicides, ces mêmes champs de coton qui ont tué des milliers de moutons qui ont simplement voulu brouter après cette fameuse récolte de coton Bt, qui répand son riz transgénique au potentiel allergène.

Mais c'est LIMAGRAIN qui souffre et à qui je dois refiler mes fauteuils pour qu'ils soient vendus afin de payer son préjudice moral.

Et la loi là-dedans : elle vient me dire que tout cela est bien légal.

La loi soit disant garant de l'intérêt général : il ne faut pas s'étonner de la désespérance qui en envahit plus d'un, la désespérance qui conduit à la violence ou celle qui conduit à se chercher un coin à l'abri de tous et de tout et qui nous mène à l'indifférence.

J'ai choisi une autre voie, celle de lutter quand même, parce que j'ai mis des enfants dans ce monde, parce que j'ai connu parfois le meilleur de l'humanité et parce que c'est gai et vivant de se battre quand même. »

Monique Burnichon (« les 15 de Nonette »)
le 22 septembre 2006

 

14:11 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liberte, france, presse, romain, silence, syndicats, social, ps, actualite, capitalisme, courcelles, europe, euro-dictature, environnement, fascisme, histoire, parie, politique, resistance, solidarite, democratie, oppression capitaliste | |  Imprimer | | |

26/09/2006

26/09/2006: COURCELLES: élections: emploi, sécurité, environnement ...

 

COURCELLES: élections: emploi, sécurité, environnement ...

 

Ces 3 sujets constituent la tarte à la crème qui nous est servie quotidiennement par les politicailleurs locaux sur les antennes de TéléSambre , ou dans leurs écrits dans les journaux publicitaires locaux, à grands frais.

 

Campagne électorale obligeant, tous nous promettent désormais une politique locale, dans toutes les communes, pour « attirer les investisseurs »… Les zonings et les grands magasins (c’ est connu, les gens ont de plus en plus de fric à dépenser, même si les prix et les taxes ne cessent d’ augmenter …) vont fleurir désormais comme des champignons, grâce aux candidats des partis autoproclamés « démocratiques » … Nous vivons le nouveau « rêve américain » !

 

L’ ENVIRONNEMENT : les gens sont devenus subitement 10 fois plus sales et irrespectueux de l’ environnement et de la nature qu’ il y a 10, 20 ou 30 ans … ( ???).

 

L’ EMPLOI : il y a 40 ans, « on » disait des chômeurs que c’ étaient des professionnels et/ou des fainéants qui ne voulaient pas travailler. L’  ennui, c’  est que les 50.000 chômeurs de l’  époque ont été depuis rejoints par 450.000 « fainéants » supplémentaires. Dès lors, nos partis « démocratiques » ne voient plus qu’  une solution : toujours augmenter la formation professionnelle (à charge de qui, avec quel fric ?) pour pouvoir répondre aux exigences des multinationales qui sont devenues maîtres de notre économie, qui pillent le pays, y fabriquent des centaines de millions d’ euros annuels de bénéfices, créent sans cesse de nouveaux besoins, même des plus farfelus …  J’ ai appris que certains s’ embarquent aujourd’hui en avion à Gosselies, se paient le restaurant à Venise, et dorment chez eux le soir à Courcelles, par exemple. Tant pis si le « développement » de Brussels-South permet de brûler des millions de litres de kérosène au-dessus de nos tête, qui nous retombent en pluies acides sur la gueule et aggravent sans cesse la pollution…

 

L’  INSECURITE : elle ne cesse de grandir, malgré de plus en plus de flics, de mieux en mieux équipés.  Mais le gangstérisme de grand chemin se porte bien…

 

Le Mr, Aurelio CIGNA en tête, à sa solution. Il veut maintenant des « Stewards » urbains en uniforme pour dissuader et/ou rassurer nos citoyens et dégager nos flics engorgés, des caméras dans les centres commerciaux, avant probablement d’ en installer  sans doute à chaque coin de rue, comme c’ est le cas à Nice, pour la plus grande joie et sécurité des bourgeois de luxe en vacances … Bref une société de plus en plus fliquée où les « stewards », les policiers privés, des « fouilleurs de poubelle », …, viendront s’ ajouter au fichage de plus en plus organisé de la population (le respect de la vie privée a bon dos !) , aux caméras de surveillance, aux écoutes téléphoniques, à la censure du courrier et de l’ Internet.

 

La meilleure solution, messieurs les « démocrates », ce n’  est pas l’ étoile de David collée sur la poitrine de chacun : c’ est une puce électronique, implantée au milieu du front à la naissance. Alors, on pourra mieux suivre les allées et venues de tous les citoyens et même empêcher la formation de « terroristes » …

 

Emploi, environnement, insécurité : une seule question à laquelle ne répondront jamais nos « démocrates » Ps, Mr, Cdh : en 10, 20 ou 30 ans, sont-ce les gens qui ont pu changer à ce point, ou la société pourrie dans laquelle nous vivons, nous sommes forcés d’ évoluer ?   Une société pourrie par le capitalisme, le fric et le luxe …

 

Vous voulez voir des incivilités, messieurs des partis « démocratiques » : une petite visite, par exemple, des accotements de l’ avenue de Wallonie vous éclairera.   Pas besoin de stewards, pour rendre une petite visite au « monument Guerrard », au-bas de la rue Jonet. Une véritable « façade fleurie » de cruaux patriotiques vous accueillera …

 

Aujourd’ hui, les canettes de Coca et/ou de bière que l’  on trouve partout sur les rues et dans nos ruelles, ont été tout simplement inventées par le capitalisme, pour remplacer les vidanges en bouteilles de verre … Quant aux crottes de chien, elles existaient déjà avant la naissance de Monsieur Cigna … et de ces futurs stewards. C’  est le fric et l’ entretien qui manquent le plus dans nos communes de plus en plus appauvries par le capitalisme, le libéralisme et ses serviteurs des partis « traditionnels » …

 

RoRo

13:37 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, elections 2006, ps, mr, cdh, ecolo, ucpw, fn, alc, ptb, belgique, hainaut, charleroi, courcelles, romain, actualite, capitalisme, democratie, ecologie, environnement, flicage, politique, presse, silence, histoire, liberte, social, solidarite | |  Imprimer | | |

11/09/2006

11/09/2006: COURCELLES: de plus en plus chère la gestion de "nos" déchets et immondices. Comment faire ???

COURCELLES: de plus en plus chère la gestion de "nos" déchets et immondices. Comment faire ???

 

CHARLEROI, les candidats du Ptb+ ont lancé UN PETITIONNEMENT réclamant la suppression pure et simple de la TAXE POUBELLE. Et ce pétitionnement va se poursuivre après les élections communales.

 

Le problème carolo n'  est pas différent de celui de COURCELLES. La taxe supplémentaire immondices a été créée parce que le prix du sac, payé par les ménages, était désormais insuffisante pour éponger la facture réclamée à la Commune par l'  Icdi (Ce qui n'  a pourtant pas empêché certains gestionnaires Ps de se sucrer). Et il faut s'  attendre à la voir augmenter encore progressivement... On verra la suite après le 8 octobre 2006 ...

 

Sacs, containers éloignés des quartiers les plus extrêmes de nos communes, taxe complémentaire, ne règlent pourtant pas le problème des déchets. Le capitalisme génère de plus en plus d' emballages perdus, de plus en plus luxueux et volumineux (que nous payons dans le prix d' achat des marchandises) et il charge la collectivité d' en assurer le stockage, le tri, l' évacuation, LE TRANSPORT, et d' en assurer les frais UNE SECONDE FOIS par l' intermédiaire de mandataires publics qui le servent consciemment ou non.

 

Pourtant, on pourrait exiger des grandes surfaces (Makro, Cora, Champion, Aldi, Lidl, et Cie... ) qu' elles paient leur part en (ré) installant des containers sélectifs et BIEN GERES sur leurs parkings, par exemple. Pas de containers prévus dans les plans, pas d'  autorisation d'  urbanisme, pas d'  autorisation d'  exploiter ! C'  est très simple, il suffit de légiférer.

 

C' est effectivement simple, trop simple même,  mais il faut commencer par élire des majorités de mandataires qui ont la volonté de s'  attaquer à la dictature des multinationales et ... de les faire payer, de les faire PARTICIPER. La multinationale Carrefour, par exemple, est une des plus grosses sociétés MONDIALES de la distribution et elle s'  en vante ...

 

Les grands magasins reprennent bien les verres cautionnés, en nous rendant la monnaie, pour échapper aux taxes vertes. ALORS, pourquoi pas le reste ? A eux d'  en payer aussi LES POUBELLES.

 

A COURCELLES, la création d'  un container ICDI a d' ailleurs été le prétexte à la suppression de l'  enlèvement sélectif des fonds de grenier..  L'  occasion était trop belle ...

 

Si vous avez d'  autres solutions que de faire AUSSI payer LES CAPITALISTES, vous pouvez m' écrire: roger.romain@skynet.be. J'  y serai très attentif.

 

Certaines grosses entreprises tirent même de gros profits actuellement de la gestion et de la récupération des déchets. Nous aurons peut être aussi l'  occasion de revenir sur le sujet.

 

RoRo

19:15 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : acualite, belgique, capitalisme, charleroi, courcelles, cdh, ecolo, elections, environnement, fn, hainaut, histoire, mr, politique, communisme, presse, ps, ptb, romain, silence, cpw, elections 2006 | |  Imprimer | | |

10/09/2006

9/09/2006: Courcelles: Elections: ement Ps

 

COURCELLES:

 

L' environnement Ps :

 

Mauvais aussi pour le Ps courcellois: la gestion de routine à laquelle nous avons assisté à COURCELLES pendant les 6 ans de majorité Ps - Cdh, la collusion gouvernemantale Ps-Libérale et les scandales permanents du Parti devenu rosé, surtout chez nos voisins grands-carolos ... !

 

"Le Ps de Charleroi est machiste et suicidaire !".

"Celui-ci pourrait réaliser le plus mauvais score de son histoire. Je ne me résous pas à voir mon parti foncer dans le mur !"

"Le patron de l' Usc descend en flammes son camarade Philippe Courard ..."

"Jean-Claude Van Cauwenberghe a également boycotté l' Université d' été du Ps" à Dinant où l' on traité de "Ma commune au féminin", un thème qui n' intéressait peut être pas "notre" ancien Ministre-président ...

La liste "socialiste" à Charleroi compte seulement deux femmes parmi les 10 premières. Quelle gifle pour la volonté de féminisation des listes ...

"A Charleroi, la campagne électorale Ps commence mal. Lorsque le patron marche à côté de ses pompes ou est aux abonnés absents... Les souris dansent". 

 

Jean-Claude VC était mayeur en titre du Grand-Charleroi avant de devenir Ministre-Président wallon. Il fut un temps où le journal hebdomadaire de Charleroi "Le Métropolitain" le qualifiait déjà de tsarévitch. C' était à ses début. Métro avait bien prévu l' avenir ...

"J' ai été écartée des listes suite à une manoeuvre frauduleuse de Jp De Clercq. Celui-ci a été dénoncé par la Commission de Vigilance du Ps !".

 

Nous tenons tout cela, toutes ces joyeusetés, d' où ?   Mais tout simplement de "La Nouvelle Gazette". Pour rappel, le Ps carolo (225.000 habitants) ce serait quelque 2.000 "militants", paraît-il (???), dont beaucoup sont invisibles en dehors des élus et des colleurs d' affiches "obligés" ou non pour des raisons et/ou des visées professionnelles.

 

En attendant un recul, ou un score, face aux assauts du Mr et du Fn, on règle ses comptes dans la presse privée qui se délecte de livrer les pensées de Marielle FLORIDUZ, Vice-présidente du Cpas, qui pourtant "reste 'socialiste', car j' ai confiance en la rénovation d' Elio Di Rupo".

 

Sans doute dans le cadre de l' hypothétique épuration "contre les parvenus du Parti" (?) . La liste que doit dresser Di Rup, et promise lors d' une ses envolées oratoires, tarde pourtant à montrer des résultats concrets.

 

La confrérie des partis autoproclamés "démocratiques", on ne sait plus s' il faut en rire ou en pleurer. De plus en plus de gens disent "tous les mêmes !". Le Ps ne sort plus du lot.

 

RoRo

10:55 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, charleroi, communisme, elections, democratie, environnement, hainaut, mr, ecolo, cdh, politique, presse, ps, ptb, romain, silence, ucpw | |  Imprimer | | |

05/09/2006

25/08/2006: COURCELLES: après un siècle de majorité "socialiste", pourquoi le Ps (et la population...) devrait-il encore attendre ... ???

 

COURCELLES: après un siècle de majorité "socialiste", pourquoi le Ps (et la population...) devrait-il encore attendre ... ???

 

« Une commune à ‘"l'écoute de ses citoyens … »  nous disent les premières circulaires électorales du Parti « socialiste », qui viennent de sortir … ». « Un Courcellois égale un Courcellois … », ce qui est fort heureux.

 

Simples slogans électoraux ?   Mais non : le Ps vient d’  avoir une révélation, « une nouvelle vision de la gestion communale, une volonté de tenir compte de l’  avis de chacun, d’  impliquer chaque Courcellois, Gouytois, Souvretois ou Trazegnien, dans le développement de sa commune et, à terme, d’  inscrire Courcelles dans une véritable logique de démocratie participative ».

 

Ah, enfin du neuf se disent les habitants de certains quartiers qui revendiquent, qui piétinent, depuis des mois, sans la moindre réaction de la majorité « socialiste » et « démocrate »-« humaniste » en place, tels ceux des « Fonds de Corbeau ». Ah, si : une lettre personnelle, à en-tête de l’  Administration communale, signée par le seul échevin des travaux, Christian Hansenne, en date du 7 avril 2006, qui nous promettait le début des travaux d’  aménagement d’ un rond-point dans l’ avenue de Wallonie, au niveau de TaxiPost, pour le 18 avril 2006.  L’  échevin a-t-il confondu les dates inscrites dans son dossier, ou avait-il bu un verre de trop le 7 avril 2006 ??? Ce qui peut arriver …

 

Nul ne le sait, mais l’  échevin nous demandait notre compréhension pour enfin voir « supprimer le trafic des poids lourds dans la rue de Seneffe et l’  avenue de Wallonie ». Qué !

 

La patience des riverains a cependant des limites. Alors, ils appuient la demande d’  une réunion publique des riverains, convoquée par le Collège échevinal dans le plus bref délai. Pas besoin d’  attendre le résultat des élections puisque le Ps règne sur cette commune depuis certainement un siècle…

Une bonne occasion pour le Ps de mettre IMMEDIATEMENT en pratique ses promesses électorales…

RoRo

 

 

 

 

AFFICHETTE-FENËTRE sur demande: Roger  ROMAIN, a/conseiller communal,  avenue de Wallonie 127,  à  6180 Courcelles (Tél: 071.46.36.81.)             candidat PTB  + PCC     

(25/08/2006)

11:28 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, charleroi, communisme, courcelles, democratie, elections, environnement, hainaut, histoire, politique, presse, ps, ptb, romain, silence, propagande, solidarite, socialisme | |  Imprimer | | |

16/07/2006

16/07/2006: La Bru, chez Carrefour, vous connaissez ???

Vous vous souviendrez : il y a 1 ou 2 ans à peine, les grandes surfaces magasins Carrefour de Gosselies et Jumet menaient campagne contre la pollution…

Le but évident : supprimer les sacs plastique, qui étaient délivrés gratuitement aux caisses, pour emballer nos achats. Ce qui fut fait rapidement évidemment. Ils sont les maîtres et nous les cochons de payant, les « chers clients », …

Chez moi, on consommait régulièrement de l’eau en bouteille, la Bru : c’ était le choix fait par mon défunt fils…

Chez Carrefour, on vendait la Bru, en bouteilles de 1 litre, sous 2 formes : le plastique ou le verre cautionné.

Lorsque vous faisiez vos comptes, après avoir rentré vos vidanges au magasin Carrefour, la différence était de 5 – 6 fb au litre d’ eau…

Enorme : ces 5-6 francs, sont en fait le prix  supplémentaire que nous payons pour une bouteille en plastique pour laquelle nous devrons ensuite nous débrouiller, en payant de nouveau, pour l’ éliminer.

Les marchands, producteurs, distributeurs, capitalistes n’ en ont donc rien à foutre de l’ environnement. La Bru, cautionnée sous des vidanges en verre, ils viennent de l’éliminer de la vente chez Carrefour. C’ est le profit qui compte, avec le moins de main d’ œuvre possible, une fois de plus. La correspondance ci-dessous en est la preuve :

RoRo

 

 

 

 

De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : mercredi 12 juillet 2006 19:23

 



 

Je ne m' attendais pas à ce genre de réponse de votre part...

Merci !

Si vous avez une adresse Carrefour où protester, merci, je le ferai avec plaisir, car la multinationale française Carrefour ( qui se vante d'être le

Carrefour Belgium est le leader sur le marché de la grande distribution en Belgique",

 n' en a vraiment rien à foutre des intérêts de la population belge (et autre).

Dans ce cas, je protesterai, vous enverrai copie et j' en ferai un bon usage sur mes sites et listes de diffusion.

Sans me mettre évidemment au service particulier de votre société, ou de qui que ce soit... Mais l'information à ses droits ...

"L' inaction est la politique du boeuf vers l' abattoir !"

Merci à vous !

RoRo

 

 

 

 

 


De : p.fagnan@spawater.com [mailto:p.fagnan@spawater.com]
Envoyé : mercredi 12 juillet 2006 9:07
À : roger.romain@skynet.be
Cc : y.dang@spawater.com
Objet : BRU


Bonjour Monsieur Romain,

Je lis ce mercredi matin votre mail concernant la BRU en bouteille de verre.

Nous ne pouvons que vous confirmer que la BRU 1 litre en bouteille de verre a été déréférencée par Carrefour.
Cela signifie qu'ils ont pris la décision de ne plus commander ce produit chez nous.

Croyez bien que cela ne nous enchante pas, nous avons insisté auprès de Carrefour afin qu'ils maintiennent ce produit en assortiment, mais leur décision est (actuellement) irrévocable.
Votre réaction nous encourage à insister auprès de Carrefour.

Nous vous encourageons à leur faire part de votre mécontentement suite à cette décision.
Nous espérons qu'ils seront aussi attentifs que nous à leurs consommateurs.

Pour votre information, la BRU en bouteille de verre est également vendue au Cora de Chatelineau.

Nous vous remercions pour votre fidélité à la marque BRU.

Bien à Vous,

Philippe Fagnan
Field Sales Manager
Spadel s.a.  

 

 

De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : dimanche 9 juillet 2006 21:01
À : y.dang@spawater.com

Objet : cautionnement


Objet : cautionnement

 

 

 

Bonjour,

Dans ma famille (mon fils, mes parents et moi-même), on consommait de la Bru depuis quelque 20 ans.

Je l'achetais, cautionnée en bouteilles de verre, aux magasins Carrefour de Jumet et Gosselies.

Je n' en trouve plus sous bouteilles de verre.

Sous vos saloperies de bouteilles pcv, la Bru revient 5-6 Fb plus chère.

En plus, nous devons encore payer pour les évacuer (taxes de toutes sortes), nous déranger et ces foutues bouteilles encrassent et polluent notre environnement.

Alors, chez nous, Bru, c' est fini... Beaucoup de consommateurs se laissent faire comme des imbéciles. C' est évidemment leur affaire. Mais gare à vos produits et à ... vos bénéfices !

Roger ROMAIN

a/conseiller communal

avenue de Wallonie 127

B6180 Courcelle's

 

14:08 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, politique, romain, social, syndicats, environnement, belgique, capitalisme, courcelles | |  Imprimer | | |