27/09/2008

24/09/2008: Réduire la TVA sur l’énergie ? Pétitionner ? Un faux argument contre...

Réduire la TVA sur l’énergie ? Pétitionner ? Un faux argument contre...

Comme on le sait, la pétition www.6pourcent.be réclamant la réduction de la tva de 21 à 6% sur le gaz, l’ électricité, le mazout de chauffage, marche très bien à Courcelles.
    Au dernier bilan : 609 signatures déjà récoltées en quelques semaines. Et un peu partout dans la localité, on continue à pétitionner et à signer avec l’aide de commerçants volontaires d’ailleurs ...
    C’était évidemment à prévoir : des personnes refusent de signer. Leur argument : « ce sont les riches qui vont en profiter aussi... ! ».
    C’est en partie vrai, en tenant compte cependant que les riches, eux, ont de toute manière de quoi payer quel que soit le prix de l’énergie et le montant de la tva... Ce n’est pas cela qui les retiendra...
    Cet argument est avant tout propagé par les ministres du gouvernement des riches et des capitalistes pour ne pas donner satisfaction à cette revendication de plus en plus populaire. Parmi eux, les sieurs Reynders, Magnette et cie, qui eux ne comptent pas évidemment parmi les pauvres ni les bas revenus, comme on le sait.
    D’ ailleurs avec un tel raisonnement, il ne serait même plus nécessaire de lutter contre le coût de la vie de plus en plus cher ... Pourquoi ? Mais si les prix tombent, ce sont encore une fois les riches qui vont en profiter le plus puisque ce sont eux qui ont le plus d’argent pour acheter et le plus gros pouvoir d’achat ...
    Tant pis, si en attendant de plus en plus de gens n’ont plus assez de fric pour se nourrir, se déplacer, payer leurs médicaments indispensables, se chauffer, s’éclairer, payer le loyer, les frais d’ études des gosses et recourent de plus en plus nombreux à l’emprunt, s’endettent donc, pour faire face à ces dépenses les plus élémentaires et les plus indispensables !
    Un franc n’ a pas la même valeur pour tout le monde, je ne cesse de le répéter. Un exemple : dans les circonstances actuelles, si la tva est réduite à 6 %, j’économiserai annuellement quelque 20 000 frs belges  (500 euros) sur l’énergie. Pour un riche, un Reynders, Magnettes et cie, c’est une bagatelle 500 euros. Pour moi, et beaucoup d’autres, c’est la moitié de ma pension mensuelle qui m’est indispensable pour (sur)vivre face à la vie de plus en plus chère.
    Alors, signons les amis: cette revendication est éminemment sociale.


Roger Romain, lettres@solidaire.org