19/01/2008

10/01/2008: COURCELLES: rues Jean Friot, Vanderick, Wallonie, Hamal, ...: Le Moyen Age, toujours plus cher face à ... des caisses ommunales vidées.


Cher Jules,
Hier, j' ai transmis aux Courcellois 2 invitations:
-une pour signer une pétition de protestation contre la fermeture des Bureaux de Poste de COURCELLES-Souvret et COURCELLES-Trazegnies.
Car il me semble que chacun de nos prétendus partis "démocratiques", représentés au Conseil communal, y va chacun de son côté, tandis que d'autres s' abstiennent de toute action publique...
-une pour appuyer une pétition d'une habitante de la rue Vanderick protestant contre l' état de sa rue.
Tu appuies dans un message-réponse, tout en me disant, AVEC RAISON,  et nous à la rue Jean Friot ... ???
Sois certain que je n'oublierai pas de (re)plonger sur les lieux, tout en te précisant et te rappelant ce qui suit:
Il semble que les 29 élus pour lesquels 99% de la population coucelloise ont voté en octobre 2006 s' en occupent et que le dossier d'amélioration POURRAIT aboutir assez rapidement... (???).
J' ai (re)consulté le site officiel Internet de notre commune à ce sujet. Voici ce qu'il en dit:


Ordre du jour du Conseil communal de Courcelles du 27/08/2007:
8.Mode de passation de marchés et fixation des conditions:
a) travaux de renouvèlement de la toiture de la piscine de Courcelles (dossier remanié).
b) Travaux d'égouttage et d'amélioration de la voirie - rue jean Friot à Courcelles.
c) Achat d'un élévateur à Nacelle à monter sur tracteur.
d) Achat de mobilier, d'équipement et de rayonnages pour le nouveau bâtiment du chantier communal.

Quant à connaître, la décision prise cela reste pour moi un mystère ... Le site courcelllois dit ceci:

Ce qui est dit sur le site de la Commune de Courcelles à propos des réunions du Conseil communal:

Regard sur le Présent - faire du présent une réalité ==> Les Ordres du Jour & les Procès-Verbaux

Les membres du conseil communal se réunissent régulièrement pour débattre de nombreuxs sujets

Chaque onglet reprendra les débâts à une date donnée.

Il reprendra :

  • L'Ordre du Jour complet
  • Le Procès Verbal de la séance publique
    • soit complet
    • soit point par point

L'Ordre du Jour

Les ordres du jour seront mis à jour au fur et à mesure des modifications.

La première parution sera publiée après réception de l'ordre du jour par les membres du conseil.

Les Procès-Verbaux

Les PV seront publiés après approbation par le conseil communal.

Pour votre facilité, vous pourrez consulter ou imprimer l'ensemble soit en une seule fois, soit point par point

......car ou bien nos 29 élus n' approuvent pas très vite les PV, ou bien les liens du site fonctionnent vraiment très mal, ou bien je suis le roi des abrutis incapable de manipuler leurs hyperliens et de m'y retrouver, ce qui est bien possible après tout.... (???)

Pour rappel, moi j' ai dit, j' ai fait, j' ai cérit ceci AVANT, ou PENDANT, ou APRES la campagne électorale communale à propos de ta rue Jean Friot:


Ce que j' ai écrit pendant la campagne électorale:

03/10/2006:
COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ... 170 candidats, répartis sur 8 listes concurrentes, se présentent à COURCELLES, aux élections communales, … Du jamais vu … Parmi tout ce beau monde, il y a 29 élus, appartenant à 5 partis autoproclamés « démocratiques », sortants et à (ré)élire éventuellement. Tous meilleurs les uns que les autres. Il y a même 11 concurrents se présentant sur une liste d’  un parti se réclamant du racisme et de l’  extrême – droite, sans que cela ne dérange le moins du monde certaines âmes tellement sensibles … Comme la vérité a ses droits : seule la tête de liste Ecolo, s’ est proclamé preneur pour envisager, en réponse à ma proposition, une action unitaire pour faire barrage au danger raciste … Sans suite du côté Ps, Ucpw… Nous ferons les comptes à ce sujet, dès ce lundi 9 octobre, s’ il y a vraiment lieu …  170 candidats (en dehors de ceux du Ptb+), qui, apparemment n’'  ont plus grand-chose à proposer, que des broutilles. Parmi elles, la recherche des fameuses « incivilités », et leur répression, est à la mode, pour amuser et entretenir la galerie. Je me suis aussi mis au travail.  Ce mardi, j’  étais de nouveau sur le dessus de la rue Jean Friot : -une voirie, composée de pavés du temps des diligences … -de l’ eau qui dévale en permanence d’ un côté à l’ autre de la rue, passant sur le côté de certaines habitations, pour aboutir dans les jardins en contrebas, charriant le trop-plein de certaines fosses sceptiques, car en ce début du 21e siècle, après des décennies de majorité « socialiste », il n’ y a toujours pas d’ égouttage public… Devant certaines maisons, en ce début du mois d’  octobre, ça pue : je conseille aux collectionneurs de sortir les masques à gaz qu’ ils ont pu récupérer de la guerre ’14-’18. En juillet/août, cela doit être simplement intenable, sous les chaleurs estivales… Dimanche-soir, j’  étais, avec Mariette, à Gouy-lez-Piéton :-à part les voitures qui n’  arrêtent pas de circuler rue de Luttre, je me suis dit : « Mais, c’  est digne du Mezzogiorno italien du début des années ’70 : plus rien ne vit…. ». -lundi après-midi, j’  ai failli me casser la gueule (pardon un pied !) sur les pavés du trottoir du bas de la rue des Libertaires, cité Renard, tellement c’  est entretenu et réparé en temps voulu … A Courcelles même, dans la descente de la rue de La Glacerie, venant des Quatre chemins de Wartonlieu, c’ est là que mon chien dépose ses crottes, en attendant une contredanse d’ un « steward » (sic) en uniforme d’ Aurelio Cigna (Mr) tellement c’ est propre : les gens n’ ont même plus envie d’ y laisser tomber un mégot de cigarette, un chewing-gum, un sachet de frites souillé, ou quoi que ce soit d’ autre, tellement les pouvoirs publics ont encore le sens de la « civilité », du civisme, du simple entretien, du respect de ce qui est commun et … public. De quoi garder encore un peu de moral, en attendant la désignation de la prochaine majorité et du prochain mayeur … Il va y avoir du boulot pour ramener la joie de vivre … 

RoRo

Ce que j' ai écrit sur mon site après les élections du 8 octobre 2007:

Objet : COURCELLES: après les élections : le cirque et des lendemains qui ne chantent guère ! 

Courcelles (comme ailleurs), on ne vote plus pour ou contre un parti « Al coupète du numéro untel…), on ne vote plus « gauche » contre droite, exploités contre exploiteurs, on ne vote plus pour ou contre un programme POLITIQUE, classes contre classes….  On vote pour des bobines, pour des portraits, des fruits, des couleurs, des légumes (violets, orangés, oliviers, rosés, bleus,…), des gens « expérimentés » qui ont fourni leurs preuves sur le terrain (avec notre fric … !) et « on » participe tous à une vaste comédie, un véritable cirque, orchestré par les partis autoproclamés « démocratiques ». Les autres :  « les petits partis », les « extrémistes », les « révolutionnaires », les sectaires, les ultras, les dogmatistes, les « dangereux », les « gauchistes », les « aventuriers », les « ultras », les « dépassés d’ un autre âge»,  on les exclut … Bref, la "démocratie", sauce capitaliste, c' est le meilleurs moyen de ne rien changer. C' est pourquoi, tous nos farfelus de la politique, tous nos prétendants, sont tous (???) "démocrates",...

Pendant 3 mois de campagne électorale, les seuls écrits, analyses, réflexions de fond sur la situation de COURCELLES et des COURCELLOIS ont été écrits, produits, par Robert TANGRE  (Ucpw), Ernest GLINNE (Ecolo), Roger ROMAIN (Ptb+PCC). Avec les résultats que l’ on connaît … Les autres ont surtout produit du vent, de la démagogie faite de promesses qui ne seront pas tenues, ont affiché leur portrait accompagné de slogans creux (Dans le genre" En votant pour moi, je fais plaisir à un ami ...! Affichez donc ma binette !". Les partis pseudos « démocratiques » ont réussi à transformer, à COURCELLES comme ailleurs, la vie politique en un vaste cirque. Et le plus étonnant, c’ est que ça marche. Reconnaissons toutefois que le Fn fait exception. « Eux », ils n’ ont rien fait, rien dit, rien promis, ils sont pour la plupart inconnus, n’ ont aucun programme. Il suffit que leurs candidats appartiennent à un parti raciste,  et fascisant (rexiste, comme on disait avant guerre!) … pour décrocher du premier coup 3 élus. Bref, il reste aux Courcellois à peine 6 ans, pour subir, râler, regretter, reconnaître que …, réfléchir, espérer mieux et faire mieux la prochaine fois… Mais pourra-t-on un jour faire changer "les gens" eux mêmes et leur manière de voir les choses ?

En attendant, si vous avez des réflexions qui en valent la peine, c’ est avec plaisir que je les ajouterai ci-dessous. Vous pouvez m’ écrire   roger.romain@skynet.be  Les attaques non-prouvées et anonymes, mettant en jeu la vie privée de personnes, élus, ou candidats, seront toutefois exclues.

               

     

(cliquer sur les encadrés, svp: les liens fonctionnent).

rue Jean Friot à COURCELLES: c' est toujours bien le moyen - âge. Ajoutez à cela la puanteur: été (lorsqu'il y a 35°) comme hiver, de l' eau coule

en permanence et serpente du haut vers le bas, charriant le trop - plein de certaines fosses sceptiques, car il n' y a toujours pas d' égouttage public. Alors finalement,

pour qui ont voté ces riverains mécontents et auprès de qui vont - ils s' adresser et protester maintenant ???

pour consulter et vérifier, cliquer ici


 

Sans compter la campagne d'information que nous avons menée, par tracts et affichage, dans ta rue AVANT la campagne électorale 'pour simple rappel).


Voilà, Cher Jules, relis bien tout ceci et réfléchis avec les autres ...
Très bonne soirée !
RoRo


--

11:33 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, democratie, ps, cdh, ecologie, romain, histoire, communes, belgique, hainaut, charleroi, politique, mr, fn, environnement | |  Imprimer | | |

06/12/2007

SOLIDAIRE du 05/12/2007 ...

Solidaire n° 49 - 05/12/2007

Solidaire
La une

Éditorial
Le 15 décembre pour sauver le pouvoir d’achat et la solidarité

Nouvelles des entreprises
Ghislenghien :: Où en est l’aide aux victimes ?
Riet Dhont
Fer blanc contre ligne à chaud? Un faux débat
Hubert Hedebouw
Ferblatil-ArcelorMittal Liège :: Chronique d’une mort esseulée
En bref
FN Herstal :: Arrêt de travail contre la vie chère
François Ferrara
Zaventem :: Procès après une grève à l’aéroport
Johnny Coopmans

Santé
Suis-je trop gros(se) ou trop mince ?

Belgique
Enseignement :: Files d’attente dans les écoles secondaires
Dirk De Block
Série « Belgique, ne me quitte pas » (14) :: Rik Vermeersch (FGTB) et Guy Tordeur (CSC) à propos de Sauvons la solidarité
Gaston Van Dyck et Mark Kennes
PTB :: Une membre parmi 2 815
C’est notre histoire :: L’ABC du marxisme en quelques leçons
Maria McGavigan

International
Venezuela :: Chávez perd le référendum sur la nouvelle constitution
Pol De Vos
Changement climatique :: Les mérites et les faiblesses du film d’Al Gore
Thierry Warmoes
Le commerce des droits d’émissions de CO2 n’empêchera pas le réchauffement
Thierry Warmoes
Russie :: Entre Poutine et Kasparov, la Russie recherche démocratie
Jef Bossuyt
En bref
Protection syndicale :: Journée d’action Stop the killings
Wim De Ceukelaire
Annapolis :: Bush veut créer un État palestinien à côté d’Israël : mais où ?
Luc Vancauwenberge

Jeunes
Enseignement :: Dangereux décret de financement en Flandre
Koen Hostyn
Grèves étudiantes France :: Après le CPE, les étudiants se font de nouveau entendre
Vincent Duthoy
Pays-Bas :: Plus de cours, pour une qualité moindre ?
Sophie Van den Eynde
Bloque Collective Noël 2007

Régions
Zelzate :: Sept propositions PTB+ acceptées à l’unanimité
Karel Van Bever
Liège :: Le patron de la Poste répond au PTB
Raoul Hedebouw
Genk :: La Ville accepte la proposition de vaccination
Herstal :: Le PTB, un parti décidément fréquentable !
Franz Verdel
Ça s'est passé près de chez vous

Dossier
Les chiffres choc
Syndicats Manifestation le 15 décembre
Les partis socialistes passent au détecteur syndical
David Pestieau
Action PTB « Touche pas à mes patates » le 15 décembre
Touche pas à mes patates :: Dix points du PTB contre la vie chère et pour la solidarité
David Pestieau

Quoi de neuf docteur ?
Quoi de neuf docteur Leen ?

Presse et lettres
Lettres

Culture
Portrait Jon Stewart :: L’incontestable roi de la satire politique
Mark Kennes


Solidaire n° 48 - 28/11/2007

Solidaire
La une

Éditorial
SOS pouvoir d’achat

Nouvelles des entreprises
En bref
VW-Audi Forest :: Un an après, nous ne pouvons rien oublier
STIB Bruxelles :: Refus du plan Drivers
Lucien Materne
Arcelor-Mittal Sidmar :: Le plan d’économies « Formule 1 » : une course vers des licenciements ?
Dirk Goemaere

Syndicats
FGTB Verviers :: Décès de Marc Bourguet
Cathy Craen

Belgique
L’orange bleue ne veut pas entendre parler d’un prix plafond pour l’énergie
Tom De Meester
Nouveau procès DHKP-C :: Le procureur requiert 7 ans de prison contre Bahar
Axel Bernard
In memoriam :: Walter De Bock, un des meilleurs journalistes d’investigation
Herwig Lerouge
Série « Belgique, ne me quitte pas » (13) :: Guido Fonteyn, journaliste
Mark Kennes
Racisme :: Lucas Catherine, spécialiste du Moyen-Orient et de l’Islam, contre l’Islamophobie
Thierry Limpens
Finie, l’école qui affiche «complet» deux ans à l’avance ?

International
France :: Un patron révèle le programme secret de Sarkozy: retour à avant 1945
David Pestieau
Ce que les Irakiennes pensent de leurs « libérateurs »
Marc Botenga
Irak-Afghanistan :: Les mercenaires sèment la terreur
Marc Botenga
En bref
Finlande :: La Colère blanche remporte la victoire contre le gouvernement
Marc Botenga
Soutien aux victimes du cyclone au Bangladesh

Régions
Hoboken :: Mécontent de la gestion communale anversoise, le PTB+ rejette le budget
Gaston Van Dyck
Ça s'est passé près de chez vous
Liège et Gand :: Actions pour les bureaux de poste de quartier
Deurne :: BAM se moque de la population
Mark Kennes

Cartoons
Cartoon • Wonderwoman
Le dessin de Matiz

Quoi de neuf docteur ?
Quoi de neuf docteur Eric ?

Presse et lettres
Lettres

Culture
Portrait Benoît Poelvoorde :: Il y aura des retombées si on se sépare
Laura León Fanjul

L'avocat vous répond
Mon noyer


Solidaire n° 47 - 21/11/2007

Solidaire
La une

Éditorial
Vie chère : il est temps d’agir !

Nouvelles des entreprises
En bref
Janssen Pharmaceutica :: Grève contre 700 licenciements
Gaston Van Dyck
Un CD-ROM sur la grève de VW

Santé
Le tétanos

Syndicats
Pouvoir d'achat :: La csc tire la sonnette d'alarme
Sara Vanobbergen
Orange bleue :: La FGTB mobilise
Alice Bernard et Gaston Van Dyck
La Louvière :: L’augmentation des prix, on en a soupé
Michel Mommerency

Belgique
Jumelage :: Des Zelzatois rencontrent des Louviérois
Série « Belgique, ne me quitte pas » (12) :: Des étudiants organisent 'Les Belges s’embrassent'
Mark Kennes et Laura León Fanjul
Bruxelles :: 35 000 personnes marchent pour l’unité
Julien Versteegh et Vincent Bevernage
La Belgique : enfer ou paradis fiscal ?
L’université marxiste d’hiver :: Que peut nous apprendre le marxisme sur l’actualité ?
Maria McGavigan

International
France :: Grève nationale et mécontentement étudiant face à un Sarkozy décidé
Julien Versteegh
Vive altercation entre le président vénézuélien Hugo Chavez et le roi d’Espagne
Pol De Vos
Portrait Naomi Klein :: Choc et capitalisme du désastre
Julien Versteegh
En bref
Guatemala :: Quand le travail syndical peut vous coûter la vie
Cheminots Allemagne :: Négociations en cours pour une importante hausse salariale
Tony Busselen

Jeunes
Comac en action contre le réchauffement climatique
Jouwe Vanhoutteghem, Pieter Jan Caes, Breght Vandenberghe, Thierry Warmoes et Wouter Vandamme

Régions
ALZ Genk :: Moins de chrome dans l’air, cela nous intéresse
Free Van Doorslaer
Charleroi :: Marche pour Sadia Sheikh, contre le racisme
Charleroi :: Un petit saint Nicolas au grand cœur
Ça s'est passé près de chez vous

Cartoons
Cartoon • TVA
Le dessin de Matiz

Quoi de neuf docteur ?
Quoi de neuf docteur Leen ?

Presse et lettres
Lettres

Culture
Film Mon meilleur ennemi :: Klaus Barbie, boucher nazi, puis agent de la CIA
Peter Mertens
8eme Festival de Cinéma d’ATTAC :: Sous le signe de la dignité des peuples

22:27 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, colonialisme, courcelles, romain, actualite, presse, silence, ptb, politique, syndicats, venezuela, environnement, ecologie, usa, israel, sionisme, imperialisme, guerre | |  Imprimer | | |

07/06/2007

07/07/2007: COURCELLES: une fois de plus les panneaux électoraux....

COURCELLES: une fois de plus les panneaux électoraux....

Les boufons-pleins-d'-fric (attention: on pourrait  écrire et confondre avec bouffons en français. Le terme ne signifie pas la même chose qu'en wallon, mais il conviendrait quand même) des 4 partis "démocratiques", tous les jours et toutes les nuits,  collent et surcollent dans la commune. La plupart du temps, ils collent surtout à l' emplacement des "petites listes" qui ne cessent de grignoter de plus en plus leur électorat ...
La véritable démocratie consiste pourtant à donner aussi la parole aux autres, et non pas à les masquer, les étouffer, pour les faire taire et disparaître.
Cdh: il ne respecte pas grand chose chez les autres à Courcelles (surtout pas le Ptb+, comme devant l'école de La Glacerie). Il paraît pourtant que les anciens calottins du Psc seraient devenus aussi "humanistes" que leurs compères "socialistes" et/ou "libéraux" (??)
Evidemment, il n' y a pas qu'à Courcelles-Glacerie que cela se passe. C' est ainsi sur tous les panneaux d' affichage à COURCELLES et ailleurs. Pour faire ce boulot, de véritables équipes de volontaires grassement rémunérés sont actives en permanence...
Généreusement subventionnés par l' Etat et les Régions, les partis auto-proclamés "démocratiques" !  C' est donc à cela que sert aussi le fric de TOUS les contribuables.
Evidemment, à COURCELLES, ce serait trop demander aux responsables communaux (l' Echevin en charge principalement) que chaque parti dispose enfin d' un panneau propre, surmonté de son numéro. Quelle économie de fric et d' énergie pour tout le monde si cela pouvait entrer en application. Bref, si cela ne se fait pas, nous en reviendrons aux prochaines élections à l' affichage sauvage et à l' affichage-poteau ... Mais nous souhaitons pourtant et pour notre part que cela change en pratique, car nous sommes respectueux du bien public et du dégoût grandisssant de la part de nombreux habitants... qui ne croient plus aux farces qui se déroulent à leurs dépens. "Tous les mêmes", ils disent les gens de plus en plus ! Nos "démocrates" feraient bien d' ouvrir leurs pavillons ... de temps en temps.
RoRo

--

Roger ROMAIN – candidat Ptb+ au Sénat le 10 juin 2007 - B6180 Courcelles

20:21 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : democratie, ps, fn, ecolo, cdh, mr, ptb, histoire, belgique, romain, politique, elections, environnement, ecologie, presse, solidaire, courcelles | |  Imprimer | | |

17/01/2007

16/01/2007: COURCELLES: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

la parole à Christophe CLERSY, conseiller communal Écolo sur le sujet:  COURCELLES:  bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

 

De : CLERSY Christophe [mailto:christophe.clersy@ecolo.be]
Envoyé : mercredi 17 janvier 2007 10:11
À : roger.romain@skynet.be; cp161700@scarlet.be

Objet : RE: CoDif: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

 

Pour info...

 

Pour ou contre les éoliennes ? L'environnement comme révélateur d'enjeux et de conflits

Le débat s'organise souvent autour de trois questions sensibles : l'éolienne est-elle belle ou laide ? Fait-elle un bruit insupportable ? Tue t'elle les oiseaux ? Paradoxalement, alors que pour beaucoup l'éolien est une énergie douce, propre, renouvelable, écologique en somme, les plus virulents de ses détracteurs, parfois dans la mouvance écologiste, se fondent sur des arguments environnementaux pour en refuser l'installation à proximité de leur lieu de résidence, souvent secondaire.

Les paysages et les pays de l'éolien en Europe sont, sur tous les littoraux atlantiques, fortement liés aux moulins à vent des assécheurs de marais hollandais, particulièrement actifs du XVIe au XVIIIe siècle. En position continentale, les moulins à grain ou à huile de La Mancha ibérique, popularisés par l'épopée burlesque de Don Quichotte, symbolisent aussi cette omniprésence de l'énergie éolienne. Mais en fait, durant les siècles d'or de l'éolien, au Moyen-Age et à l'époque moderne, où le vent est une des sources d'énergie majeure au côté du bois et de l'eau, toute l'Europe est couverte de moulins. Les rares survivants de ces temps révolus sont parfois rénovés, ou même transformés en écomusée, mais aussi souvent laissés à l’abandon. Cette "muséification" de l'éolien en France ne contribue guère à en donner une image dynamique et moderne.

Plus récemment, les photographies, largement diffusées, des gigantesques champs expérimentaux d'éoliennes de Californie, ont aussi grandement contribué à fausser le débat sur les enjeux paysagers de l'énergie éolienne. Cette monotonie et cette répétitivité du même motif paysager ont été utilisées, par les détracteurs de l'énergie éolienne, pour dénoncer le risque de défiguration, de standardisation et de banalisation des paysages. Les images californiennes sont devenues les symboles ambigus d'un équipement énergétique qui séduit par l’ampleur des moyens mis en œuvre mais qui dérange par son énorme emprise spatiale, ses aspects d’uniformisation, sa visibilité trop ostentatoire. Ces images sont datées. Elles correspondent à des éoliennes de puissance machine de 250 kW alors que les éoliennes actuelles, pour les plus puissantes, dépassent les 2500 kW. Il faut donc, en 2004, dix fois moins d'éoliennes qu'il y a 20 ans pour produire la même quantité d'énergie. Les marges de progrès en ce domaine sont encore appréciables.

 

La question du bruit de l'éolienne est un deuxième angle d'attaque du lobby anti-éolien. Les éoliennes sont accusées de créer des niveaux sonores insupportables. La législation fournit des arguments à ce type d'attaques en stipulant qu'une éolienne doit respecter les critères législatifs relatifs aux bruits de voisinage. Les études ont beau démontrer que le bruit de l'éolienne, au jeu des comparaisons, vient loin derrière les décibels de la circulation routière et ferroviaire, que le bruit des rotations des pales est inférieur à celui du vent dans les branches ou les rues du village, le thème du bruit assourdissant continue à être utilisé sans vergogne et sans arguments chiffrés réellement probants. Cette réglementation, conçue pour des milieux urbains, est parfois difficile à appliquer en milieu rural, caractérisé par son calme et le type diffus de son habitat.

L’oiseau, porteur de symboles et de valeurs en matière d'environnement, permet d'utiliser un autre registre argumentaire pour rejeter l'éolien. Les éoliennes sont accusées d'être de gigantesques moulinettes transformant la gent ailée en pâté d'alouette, en hachis d'oiseaux migrateurs. Passé le temps de ces accusations relevant plus du fantasme que de l'argumentation scientifique, les délicates études menées par les ornithologues (voir ci-dessous en partie ressources) tendent à montrer que les mortalités aviaires directes sont relativement infimes, notamment en comparaison avec celles liées à d’autres aménagements. Un oiseau normalement constitué est capable de repérer une éolienne et de percevoir le risque de trop s'en approcher. Les impacts du chantier de construction d’un parc éolien peuvent parfois entraîner la destruction d’habitats, ce que les écologistes ne manquent pas, à juste titre, de dénoncer. Ils proposent parfois d’utiliser ces projets d’aménagement pour mettre en place des modes de gestion plus durables.


Les débats sont passionnés, mais les argumentations, parfois empreintes d'une forte part de subjectivité, sont à la limite de la mauvaise foi. Elles sont parfois le fait de néoruraux, propriétaires de résidences secondaires, affectés du syndrome du Nimby ("Not in my backyard", c'est à dire "je suis pour" mais "surtout pas dans mon jardin"). Les mêmes peuvent dénoncer les chants intempestifs des coqs, les aboiements des chiens, le caractère nauséabond des bouses de vache, les sonneries nocturnes des cloches et autres dysfonctionnement de campagnes idéalisées (cf. Jean-Didier Urbain, 2002, Paradis vert, Désirs de campagne et passions résidentielles, Paris, Payot, chapitre "résidences et résistances", notamment, p. 268-294).

 

 

Christophe CLERSY,

conseiller communal ECOLO à Courcelles

Tél. : 071 / 23 80 20

Fax : 071 / 23 80 29

GSM : 0476 / 86 87 57

E-Mail : christophe.clersy@ecolo.be

Website : www.courcelles.ecolo.be

 

 


De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : mardi 16 janvier 2007 19:55
À : 'Plateau Carine'
Objet : CoDif: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

Bien sûr que je suis au courant : une enquête commodo-incommodo a d’ ailleurs été publiée dans Tan Que Vive récemment …

 

Merci de me rappeler l’ événement : mais y a-t-il des données techniques qui permettraient éventuellement de s’y opposer s’il y a lieu (en cas de nocivité pour les riverains) ? Je suppose qu’ il s’ agit d’ une question de spécialistes en la matière … ( ?).

Personnellement, je n’  ai pas d’  avis, A CE JOUR , sur le sujet. Si quelqu’ un a des données, je suis prêt à y donner suite …

Bonne soirée !

RoRo

 

De : Plateau Carine [mailto:cp161700@scarlet.be]
Envoyé : mardi 16 janvier 2007 16:50
À : roger.romain@skynet.be
Objet : Re: CoDiff : La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

Bonsoir Roro
Et es-tu au courant qu'au n° 8 et 16 de la rue du Hainaut il va bientot y avoir 2 éoliennes, dont la première sera à + ou - 100 m des habitations? Je ne te dévoilerai pas mes sources mais ce n'est pas du oui dire mais de vrais documents.

----- Original Message -----

Sent: Friday, January 12, 2007 1:35 PM

Subject: CoDiff : La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

La libéralisation du secteur de l’ énergie imposée UNE FOIS DE PLUS par l’ EURO-DICATURE capitaliste et les sociétés concurrentes, avec la complicité des gouvernants tous partis « démocratiques » confondus, emmerdent désormais les 3 millions de Wallons.

De l’ IEH (Intercommunale d’ Electricité du Hainaut), je suis retombé à Courcelles entre les mains d’ Electrabel, comme beaucoup de consommateurs qui vont une fois de plus être grugés. Ils mesureront cela lorsqu’ils pourront faire le bilan annuel de ce qu’ ils ont payé.

Bref, chaque mois, ELECTRABEL, m’ expédie ses factures intermédiaires où il est indiqué « Le paiement de ce montant sera demandé à votre organisme financier. Si vous avez un crédit, celui-ci sera déduit).

Et ces factures s’ accumulent (la quatrième va bientôt tomber en janvier 2007), car ELECTRABEL n’ a encore rien déduit…

Ce qu’ ils ont fait de mon accord de domiciliation que j’ ai renvoyé à leur demande, c’ est mystère et boule de gomme …

L’ anarchie dans le secteur est désormais la plus complète et les gens sont invités à leur écrire, à leur téléphoner, en vain la plupart du temps. Les capitalistes de l’ énergie (et leurs personnels) sont désormais toujours plus débordés par la paperasserie et la bureaucratie.

L’ EURO-DICTATURE a été voulue par les patrons, créée par les patrons et leurs complices, pour servir avant tout les intérêts des patrons, des banquiers, des multinationales capitalistes dans la concurrence et l’ anarchie. Le bonheur des peuples n’ a rien à voir la dedans, je l’ ai toujours dit.

Avec la Poste, l’ énergie, les transports, le reste va suivre. Gare, ils lorgnent également du côté de la distribution de l’ eau qui devient déjà hors de prix également…

Sans compter les factures d’ électricité qui augmenteront considérablement également à charge des communes (on parle de 40 à 70 %)…

On aura bien sûr l’ occasion de reparler de tout cela prochainement.

RoRo

22:29 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, romain, histoire, actualite, capitalisme, oppression capitaliste, ecole, ptb, cdh, mr, ps, presse, silence, politique, environnement, ecologie, social, democratie | |  Imprimer | | |

16/01/2007

16/01/2007: Les habitants concernés disent: Non au Zoning à Viesville !

Les habitants concernés disent: Non au Zoning à Viesville !

 

 

COURCELLES – VIESVILLE – CHARLEROI : les multinationales capitalistes, qui sont maintenant maîtresses du pays et de notre économie, veulent du tout neuf et du moderne. Au diable les habitants et les riverains !

 

C’ est normal, diront certains : il faut reconvertir !  Mais :

 

Après la création des zonings de FLEURUS, JUMET – RANSART , l’ agrandissement continu de l’ aéroport de GOSSELIES (pardon : Brussels – South !), la création du Pac de COURCELLES-Motte, du zoning de COURCELLES, de City – Nord à GOSSELIES, un projet de zoning existe aussi pour VIESVILLE.

 

Ainsi, le vieux centre industriel de CHARLEROI (où le capitalisme a laissé des usines abandonnées, délabrées, des terrils, un environnement dégradé et pollué, un logement digne du XIXe siècle) se déplace à l’ est et au nord de CHARLEROI, au nord-est et au nord de COURCELLES, dans le cadre d’ un vaste projet d’ ensemble.

 

Ce sont désormais des milliers d’ habitants des communes environnantes, rurales et/ou semi-rurales, qui pâtissent de ce redéploiement industriel, au nom de l’ emploi et du modernisme, qui sont désormais contraints de vivre de plus en plus au milieu de casernes industrielles, bétonnées et grillagées dignes de Guantanamo, et qui voient leur tranquillité s’ envoler comme "Aux Fonds de Corbeau "(Courcelles), selon les appétits, les normes et la volonté des décideurs économiques.

 

C’  est avec raison que les habitants de VIESVILLE s’  opposent à ce projet. Ils ne manquent pas d’  arguments, d’ autant plus qu’  il y a lieu de craindre que l’ aéroport de GOSSELIES ne va sans doute plus arrêter de s’ étendre dans les mêmes directions, contournant Charleroi-Gosselies par le nord (la nouvelle grande folie du moment étant le développement aérien effréné : toujours plus vite, toujours plus loin) :

 

Ci-dessous, le communiqué du Comité d’  opposition au Zoning de Viesville, daté de ce 15 janvier 2007:

 

«  Viesville :

 

Zoning de Viesville : Anniversaire :

 

Le 21 janvier 2002 était annoncé un projet d'implantation d'une Zone d' Activité Économique sur le territoire de Viesville. Dès le 31 janvier, des riverains organisèrent une première réunion d'information à la population.

A partir de cette date, de nombreuses manifestations d'opposition virent le jour: marche de protestation, distribution de tracts, pétitions, présence sur des lieux d'activité (marchés, brocantes, inaugurations, ...) interviews à la radio et à la télévision, rencontres et interpellation de l'Administration Communale, du Ministre de l' Aménagement du Territoire d'Aquasambre, ...etc

 

-Malgré de pertinents arguments, tels que: le danger pour les nappes aquifères, de l'expropriation de fermes et de 80 hectares de bonnes terres agricoles, donc de la perte de la ruralité du village, le non respect des zones d'intérêt paysager et archéologique, de la proximité d'habitations,

 

-Malgré les avis négatifs de la CRAT et du CWEDD (organes consultatifs de la Région Wallonne)

 

-Malgré nos propositions, aux décideurs, d'autres sites possibles comme des friches industrielles à réhabiliter, des zonings existants à compléter ou à étendre, des terrains disponibles à réaffecter, ...

 

Le 22 avril 2004, le gouvernement wallon officialisait sa proposition de modifier le plan de secteur à Viesville et, donc d'autoriser la création d'une Z.A.E. devenue mixte entre-temps.

S'opposant, plus que jamais, à cette décision, le C.O.Z. avec l'ASBL Viesville Vert et Vivant dépose le 14 octobre 2004 un recours en annulation devant le Conseil d' État, soutenu par les agriculteurs et interenvironnement Wallonie qui introduisent également un recours. Nous sommes maintenant dans l'attente de notre dossier. Aucune date n'est prévue, et nous ne pouvons qu'attendre !

Nous voulions vous tenir au courant de la situation, à ce jour, et vous redire avec force: NON AU ZONING DE VIESVILLE.

 

Le Comité d'Opposition au Zoning »

 

Une précision de RoRo : le Gouvernement wallon est actuellement composé par 2 partis autoproclamés « démocratiques » : le Ps et le Psc-Cdh …

 

RoRo

(le 16/01/2007)

22:43 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, romain, histoire, actualite, presse, silence, democratie, capitalisme, oppression capitaliste, environnement, ecologie, resistance, ps, mr, europe, euro-dictature, solidarite, social, syndicats | |  Imprimer | | |

12/01/2007

12/01/2007: La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

La libéralisation du secteur de l’ énergie imposée UNE FOIS DE PLUS par l’ EURO-DICATURE capitaliste et les sociétés concurrentes, avec la complicité des gouvernants tous partis « démocratiques » confondus, emmerdent désormais les 3 millions de Wallons.

De l’ IEH (Intercommunale d’ Electricité du Hainaut), je suis retombé à Courcelles entre les mains d’ Electrabel, comme beaucoup de consommateurs qui vont une fois de plus être grugés. Ils mesureront cela lorsqu’ils pourront faire le bilan annuel de ce qu’ ils ont payé.

Bref, chaque mois, ELECTRABEL, m’ expédie ses factures intermédiaires où il est indiqué:" Le paiement de ce montant sera demandé à votre organisme financier. Si vous avez un crédit, celui-ci sera déduit".

Et ces factures s’ accumulent (la quatrième va bientôt tomber en janvier 2007), car ELECTRABEL n’ a encore rien déduit…

Ce qu’ ils ont fait de mon accord de domiciliation que j’ ai renvoyé à leur demande, c’ est mystère et boule de gomme …

L’ anarchie dans le secteur est désormais la plus complète et les gens sont invités à leur écrire, à leur téléphoner, en vain la plupart du temps, à leurs frais. Les capitalistes de l’ énergie (et leurs personnels) sont désormais toujours plus débordés par la paperasserie et la bureaucratie.

L’ EURO-DICTATURE a été voulue par les patrons et les Ricains, créée par les patrons et leurs complices, pour servir avant tout les intérêts des patrons, des banquiers, des multinationales capitalistes dans la concurrence et l’ anarchie. Le bonheur des peuples n’ a rien à voir la dedans, je l’ ai toujours dit.

Avec la Poste, l’ énergie, les transports, le reste va suivre. Gare, ils lorgnent également du côté de la distribution de l’ eau qui devient déjà hors de prix également…

Sans compter les factures d’ électricité qui augmenteront considérablement également à charge des communes (on parle de 40 à 70 %)…

On aura bien sûr l’ occasion de reparler de tout cela prochainement.

RoRo

20:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : oppression capitaliste, courcelles, romain, belgique, hainaut, charleroi, histoire, actualite, democratie, liberte, capitalisme, politique, europe, euro-dictature, presse, silence, social, syndicats, solidarite, resistance, ecologie, environnement | |  Imprimer | | |

08/12/2006

06/12/2006: à COURCELLES aussi le problème de l' implantation des antennes GSM revient régulièrement sur le tapis ...

à COURCELLES aussi le problème de l' implantation des antennes GSM revient régulièrement sur le tapis ...


ANTENNES GSM o Attention, brouillard électromagnétique
Trois antennes relais GSM sont installées devant chez moi depuis 2003. Kiné à Médecine pour le Peuple à Herstal, je me suis inquiété de leurs répercussions sur la santé.
Franz Verdel
06-12-2006
 
Des études internationales montrent que les antennes relais ne sont pas sans danger. Pourtant, elles poussent comme des champignons, y compris dans des zones habitées (Photo archives)
________________________________________
L'utilisation des GSM est désormais totalement intégrée dans notre vie moderne. Mais les antennes relais, qui poussent comme des champignons, y compris dans des zones habitées, émettent ce qu'on appelle un " brouillard magnétique ", qui peut être dangereux pour la santé. Ces antennes nous sont imposées et, après trois années de lutte incessante à Herstal, on s'aperçoit que l'on se heurte à un immobilisme du pouvoir politique (pourtant garant de notre santé) et à une forte pression de la maffia des opérateurs, pour qui la téléphonie mobile est une poule aux œufs d'or.
Comment poussent les antennes ?
Les antennes relais sont placées par les différents opérateurs (Mobistar, Proximus etc.…) qui font une demande de permis d'urbanisme auprès de la Direction Générale de l'Aménagement du Territoire. Depuis 2000, l'Organisation Mondiale de la Santé a imposé une enquête publique lors de l'implantation d'antennes (auparavant ce n'était même pas nécessaire).
La commune concernée affiche alors un avis d'enquête publique dans un périmètre de 50 m autour du site d'installation pendant 2 semaines durant lesquelles les riverains peuvent signaler leur accord ou non sur ce projet.
Passé ce (trop) court délai, le collège des échevins de la commune donne son accord ou pas. Mais la Commune n'a qu'un avis consultatif car, seule, la Région Wallonne décide de l'accord final. Et il arrive souvent que les communes refusent, mais que la Région Wallonne donne son accord.
Les risques pour la santé
Les antennes relais GSM utilisent des fréquences (900 et 1800 mégahertz pour le moment) et émettent un champ électrique (qu'on mesure en volt/mètre). Ce rayonnement n'est pas anodin pour la santé. Des scientifiques et experts internationaux ont constaté les problèmes suivants :
" troubles du sommeil à partir de 0,6 volt/mètre1
" problèmes de migraine prouvés à partir de 1,9 volt/m2
" problèmes de baisse de l'immunité avec des conséquences avérées (infections, fausses couches) ou probables (cancers, leucémies) à partir de 1,3 v/m
Sur base de toutes les études internationales3 effectuées ces dernières années, la communauté scientifique est arrivée à la conclusion qu'il fallait exiger de limiter l'exposition permanente de la population à une valeur inférieure à 0,614 volt/mètre et de respecter une distance de sécurité de 300 mètres entre les antennes et les habitations !
Or, en Belgique, la norme est de 20,6 volt/mètre.
Pourtant, il faut bien des antennes pour couvrir tout le territoire, direz-vous. Bien sûr, mais nos GSM peuvent très bien fonctionner avec des antennes qui émettent des valeurs électro-magnétiques beaucoup plus basses, comme l'a montré l'association Teslabel. D'autres villes ou régions d'Europe prouvent que c'est possible : Luxembourg (3 volt/mètre), Salzburg (0,06 v/m), Toscane (0,5 v/m), Paris (1,5 v/m dans une charte signée entre la mairie de Paris et les opérateurs)
Alors, serions-nous les cobayes de la téléphonie mobile ? Faudra-t-il attendre l'apparition de nombreux cancers pour que les pouvoirs publics prennent enfin des mesures appropriées de protection des populations ? Après les scandales sanitaires de l'amiante, du sang contaminé, de la vache folle, celui des antennes GSM ?
1 Travaux universitaires de Huber et associés en 2002 o 2 Prof. Persson et associés 2001 o 3 Travaux des professeurs SANTINI (Lyon), P. LERUZ (Rennes), expert européen des radiations, Vander Vost (KUL et membre des Conseils de Santé en Belgique et aux Pays-Bas)
Sans danger? Tout dépend qui le demande
Les opérateurs assurent régulièrement que les symptômes dont souffrent les riverains proches des antennes-relais sont d'ordre psychologique : nous serions des " malades imaginaires ". Et ils nous servent des études qu'ils ont eux-mêmes financées. Comment s'étonner dès lors que leurs résultats ne révèlent aucun danger ! Une récente étude1 a épluché 59 publications sur la téléphonie mobile et la santé. Elle montre le lien entre la source de financement et les résultats obtenus : seules 33 % des études financées par l'industrie rapportent des effets biologiques significatifs contre 82 % bénéficiant de fonds publics ou caritatifs.
On sait aujourd'hui que le Dr Repacholi, coordinateur à l'OMS2 de l'évaluation des effets sanitaires de la téléphonie mobile, a reçu 150 000 dollars par an de la part de l'industrie de la téléphonie mobile pour minimiser les résultats des enquêtes.
Et si les antennes sont inoffensives, pourquoi les compagnies d'assurances (dont la prestigieuse Lloyd de Londres) refusent-elles d'assurer les opérateurs en responsabilité civile pour les dommages occasionnés par leur rayonnement ?
1 Huss et associés, septembre 2006, publiée sur www.001.be.cx o Organisation mondiale de la santé
Une antenne relais est prévue près de chez vous: que faire?
" Contacter le propriétaire du terrain sur lequel doit s'installer l'antenne. Sachez qu'il peut toucher jusqu'à 12 000 euros au placement de l'antenne puis environ 3 000 euros par an, pendant toute la durée du bail (en général de 10 à 15 ans).
" Créer un comité de riverains avec un maximum de personnes
" Contacter un collectif de riverains qui a déjà de l'expérience en la matière
" Prendre contact directement avec les autorités communales et leur exprimer votre mécontentement et vos inquiétudes
" Faire circuler des pétitions. Les renvoyer au ministre responsable à la Région Wallonne (André Antoine) et au ministre de la santé (Rudy Demotte)
" Contacter l'asbl Teslabel qui depuis plusieurs années œuvre à faire baisser les normes d'exposition au rayonnement électromagnétique
" Alerter les médias locaux. Plus l'information circulera et plus vite les pouvoirs politiques seront obligés de prendre des mesures de sauvegarde de votre santé.
" Contacter l'Institut Belge des Postes et Télécommunications (IBPT) qui viendra à votre domicile prendre des mesures totalement gratuites du rayonnement auquel vous êtes exposé en permanence.
" Essayer d'obtenir de l'opérateur de modifier l'orientation de l'antenne de façon à ne pas être exposé face à l'antenne, ce qui est la pire des positions pour les troubles répertoriés.
Les adresses utiles
" IBPT (Institut Belge des Postes et télécommunications) 02/226 88 00
" Teslabel asbl 02 673 12 01 www.teslabel.be
www.001.be.cx
http://csifcem.free.fr : comité scientifique sur les champs électromagnétiques
www.priartem.com et www.next-up.org, associations de défense luttant contre l'implantation d'antennes relais
" Pour plus d'info : franzverdel[at]msn.com
 

13:09 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, hainaut, charleroi, belgique, environnement, actualite, histoire, presse, silence, ecologie, capitalisme, democratie, resistance, solidarite | |  Imprimer | | |

29/11/2006

COURCELLES: cela les riverains ne veulent pas sur le zoning, à quelques pas d' un quartier de plus en plus résidentiel ...

COURCELLES: WTC sur le zoning ? Procurez-vous la nouvelle affichette-fenêtre, et des textes de péttions, pour vous y opposer tant qu' il en est encore temps ...  Après, il sera de nouveau trop tard de protester ....

 


Objet :
2 tonnes de produits toxiques 

 

 

 

2               tonnes de produits toxiques,

10             tonnes de produits dangereux pour l’environnement,

20            tonnes de produits corrosifs, nocifs ou irritants,

3.000      litres de tensio-actif,

30.000    litres de liquides inflammables,

30.000    litres de détergents

 

dans le zoning de Courcelles !!!

Réagissez : signez la pétition et dites

NON

à la société World Trading Company, WTC s.a.

 

Infos : M. Debacker – 0477/689.431 – fb654505@skynet.be

 

Vous pouvez aussi vous procurer cette NOUVELLE affichette-fenêtre à mon adresse: Roger ROMAIN

19:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, capitalisme, democratie, liberte, presse, silence, actualite, histoire, romain, oppression capitaliste, social, syndicats, environnement, ecologie | |  Imprimer | | |

05/10/2006

04/10/2006: Lettre au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

De : Myriam Dely [mailto:myriam.dely@brutele.be]
Envoyé : mercredi 4 octobre 2006 23:05

Objet : Lettre au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

 

  

Lettre  au bourgmestre Van Gompel de Sofie Merckx, tête de liste PTB+

 

Monsieur Jacques Van Gompel

Hôtel de Ville de Charleroi

6000 Charleroi

 

 

 

 

Cher monsieur le bourgmestre,

 

J’ai bien reçu votre réponse concernant la pétition que j’ai initiée contre la taxe de salubrité urbaine et qui a été signée par plus de 6000 Carolos depuis le mois de juin.

 

Vous me répondez vouloir « m’apporter quelques précisions indispensables à ma bonne compréhension car (…) je ne saisirai pas la portée réelle de la taxe. »[1][1]

Nous n’aurions donc rien compris, nous qui payons par ménage 87 euros par an, en plus de nos sacs poubelles payants !

 

Vous écrivez que « la taxe sert à couvrir le coût de la gestion des déchets par les services communaux ( nettoyage de la voie publique, lutte contre les dépôts clandestins, participation dans les parcs à conteneurs accessibles au public gratuitement,…) » Et vous ajoutez qu’ « en aucun cas, cette taxe n’est liée à l’Intercommunale ICDI dont la gestion ne relève en rien de la Ville de Charleroi.»

 

Vraiment?

L’ICDI a été dirigée par Monsieur Cariat, échevin à la ville de Charleroi. Ensuite il a été remplacé, dans les circonstances que l’on sait, par Monsieur Parmentier qui est aussi, comme c’est bizarre, échevin à la ville de Charleroi. Et « la gestion de l’ICDI ne relèverait en rien de la ville de Charleroi » ?

L’ICDI est une intercommunale, la ville y a des représentants qui devraient défendre les intérêts des habitants de la commune et surveiller la bonne gestion de l’ICDI.

 

Vous affirmez que la taxe sert « à couvrir le coût de la gestion des déchets par les services communaux ». Et donc pas à payer l’ICDI et le ramassage des ordures ménagères.

C’est faux.

L’article 1er du règlement sur la taxe de salubrité publique, publié sur le site officiel de la ville, est clair : « Cette taxe vise l’enlèvement et le traitement des déchets ménagers et y assimilés et toutes autres interventions du même ordre visant à assurer la salubrité et l’hygiène publiques sur tout le territoire de la Ville. »[2][2]

Oui, le nettoyage de la Ville est du ressort de la commune. Mais qui s’occupe de la récolte des sacs poubelles à Charleroi ? L’ICDI ! Qui s’occupe du traitement des déchets ménagers? L’ICDI ! Qui s’occupe de la gestion des parcs à conteneurs ? Encore l’ICDI ! Comment est-ce alors possible d’affirmer que cette taxe n’est « en aucun cas » liée à l’ICDI ? Mystère.

 

D’ailleurs dans votre lettre à la population en décembre 2003[3][3], vous affirmiez pour justifier l’introduction de cette taxe qu’il fallait « présenter un budget en équilibre » d’une part et qu’il fallait « couvrir le coût de l’élimination des déchets » d’autre part (qui coûte à la ville plus de 11 millions d’euros).

 

Mais la ville paie justement l’ICDI pour le ramassage et le traitement des déchets ! Sinon comment expliquer que vous ayez remis en février 2004 à des associations réclamant la suppression de la taxe et plus de transparence sur les coûts des déchets une partie de la comptabilité …de l’ICDI ?[4][4]

 

Pour terminer, vous précisez avoir décidé, sur votre proposition  « d’atténuer l’impact de la taxe sur les personnes moins favorisées en leur octroyant, en contrepartie, une série de sacs poubelles gratuits. »

Sur votre proposition ? Ou plutôt sous la pression d’un mouvement de protestation de la part des Carolos, particulièrement les 14.000 signatures rassemblées en 2003 par différentes associations dont Médecine pour le Peuple où je travaille ?

 

Vous parlez de « gestion responsable » de la ville. Moi, je parle d’une gestion qui se fait sur le dos des Carolos qui paie trois fois : et avec les impôts communaux (parmi les plus élevées de Belgique), et avec les sacs poubelles payants et avec cette taxe de salubrité publique.

Au lieu de s’attaquer aux simples gens, il serait temps de se tourner vers ceux qui font du profit, produisent des déchets en quantité industrielle, laissent des industries à l’abandon et font payer l’Etat pour nettoyer ces nouveaux terrains vagues.

 

Votre réponse me renforce en tout cas dans ma volonté d’être élue dimanche au conseil communal.

Le dernier sondage publié ce 3 octobre à RTL donnant pour la liste PTB+ 4% des intentions de vote (et un siège) est un formidable encouragement pour atteindre cet objectif.

 

Car dans les six prochaines années, je compte bien au conseil communal, vous  interpeller et entendre de véritables réponses aux questions des Carolos.

Et surtout obtenir, avec le soutien des Carolos, la suppression de cette taxe injuste.

 

En vous souhaitant bonne réception de la présente,

 

 

 

Docteur Sofie Merckx, tête de liste PTB+ à Charleroi

sofie.merckx@mplp.be

0473/735525

 


Dr Merckx Sofie
Rue babotterie 87
6001 Marcinelle
Inami : 1-18820-05-004
tel: 071/47.64.96
fax:071/47.64.99
email : sofie.merckx@mplp.be

 

 

 

 

Toujours du nouveau sur :
http://users.skynet.be/roger.romain/Sommario.html
http://histoire.skynetblogs.be/
http://courcelles.skynetblogs.be/
http://www.ptb.be/solidaire.htm
 
Pour rappel, mes listes sont ouvertes à toutes les
organisations et camarades se réclamant de la
mouvance marxiste-léniniste, pacifiste, antiraciste
et antifasciste, à tous ceux qui luttent contre
l'impérialisme, le colonialisme, l' Euro-dictature et
l'exploitation capitalistes.
Bienvenue !
Si vous n' avez plus besoin de mes infos, m' écrire UNIQUEMENT à cette adresse, svp:
roger.romain@skynet.be
Si vous en avez de nouveau besoin, même adresse.
Vous revenez et vous partez quand vous voulez, suivant vos besoins, vos désirs, vos possibilités...
Merci !
Rediffusons pour faire triompher la vérité et rompre les silences et manipulations de la presse sécurisée capitaliste !
Infos COURCELLES, CUBA-Amérique_latine, IRAK-Palestine-Afghanistan, LIENS divers, GHETTO Varsovie, USA 1952: 6 listes séparées, sur demande.






[1][1] Lettre du bourgmestre à Sophie Merckx du 25 septembre 2006

[2][2]http://www.charleroi.be/SiteResources/Data/Templates/1Template1.asp?btn=&DocID=3451&v1ID=&RevID=&level1=&level2=&level3=&level4=&listerep=

 

[3][3] Lettre du bourgmestre à la population, 17 décembre 2003

[4][4] Bulletin du Conseil Communal du 22 septembre 2005.

18:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, resistance, silence, solidarite, social, syndicats, ucpw, romain, belgique, capitalisme, alc, charleroi, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, environnement, ecologie, fn, hainaut, histoire, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande | |  Imprimer | | |

05/10/2006: COURCELLES: élections: à propos de l' affichage électoral dans la commune ... Non, au Méga Centre commercial ... ?

 

COURCELLES: élections: à propos de l' affichage électoral dans la commune ...

Collage, surcollage, à COURCELLES.

De plus en plus d' électeurs scandalisés m'interpellent, trouvant honteux ce gaspillage de temps, d' énergie, d' argent qui pourrait servir à autre chose, et le monopole de propagande que veulent s' assurer ainsi certains partis  autoproclamés "démocratiques", au détriment des autres. Et encore, on ne sait pas tout: certains partis, certains candidats, paient des équipes d' afficheurs... Ce n' est même plus du militantisme politique, de l' attachement à un parti, à une idéologie, à un programme. C' est de plus en plus du business, du marketting spécialisé.

L' Administration communale Ps-Cdh , avec en tête son échevin des travaux, porte la plus grande responsabilité d' une telle situation: des panneaux suffisamment grands, partagés en huit (puisqu'il y a 8 listes concurrentes), avec dans l' ordre le numéro de chacun, aurient dû être installés et organisés par la Commune. Certains disent, ou bien "ils" manque de jugeotte, ou bien c' est voulu ...

La démocratie véritable, c' est permettre à chacun de s' exprimer par la viabilité des idées, et nons pas de faire taire, ou disparaître les autres. C' est donner la parole et non pas faire taire...

 

900 emplois nouveaux à TRAZEGNIES ?

900 (???) emplois nouveaux promet le bourgmestre "socialiste" André Trigaut, pour ... après les élections.

Comment ? En créant un Mega Centre Commercial,  et ultra concurrentiel, avec l' aide multinationales de la distribution.

Au détriment de qui ? Des centres déjà existants: Cora, Carrefour, Makro, Champion, Lidl, Ville 2, City-Nord, ... et ... des petits indépendants et commerçants locaux, qui une fois de plus, accablés de taxes, de bureaucratie, ..., vont devoir fermer boutique. Le nombre de faillite n' arrête pas de monter d' année en année, sous le beau soleil concurrentiel et de marché capitalistes. Non seulement le pouvoir d' achat des travailleurs et des consommateurs n' arrêtnt pas de descendre, mais les difficultés s' aggravent pour les petits indépendants.

Alors ?  Nous disons NON: la population, les riverains, doivent être consultés !

Roger ROMAIN

tête de liste Ptb+Pcc, n° 11 , à Courcelles

tête de liste Ptb+, n° 10, à la Province du Hainaut

 

16:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fn, mr, oppression capitaliste, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, resistance, silence, social, solidarite, hainaut, charleroi, actualite, belgique, capitalisme, alc, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, ecologie, environnement, histoire, sonda | |  Imprimer | | |

04/10/2006

03102006: COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ...

COURCELLES: les "incivilités": rue Jean Friot, Gouy, cité Renard, rue Glacerie, Monument Guerrard, ... et ailleurs ...

 

170 candidats, répartis sur 8 listes concurrentes, se présentent à COURCELLES, aux élections communales, … Du jamais vu …

 

Parmi tout ce beau monde, il y a 29 élus, appartenant à 5 partis autoproclamés « démocratiques », sortants et à (ré)élire éventuellement. Tous meilleurs les uns que les autres. Il y a même 11 concurrents se présentant sur une liste d’  un parti se réclamant du racisme et de l’  extrême – droite, sans que cela ne dérange le moins du monde certaines âmes tellement sensibles … Comme la vérité a ses droits : seule la tête de liste Ecolo, s’ est proclamé preneur pour envisager, en réponse à ma proposition, une action unitaire pour faire barrage au danger raciste … Sans suite du côté Ps, Ucpw… Nous ferons les comptes à ce sujet, dès ce lundi 9 octobre, s’ il y a vraiment lieu …

 

170 candidats (en dehors de ceux du Ptb+), qui, apparemment n’  ont plus grand-chose à proposer, que des broutilles. Parmi elles, la recherche des fameuses « incivilités », et leur répression, est à la mode, pour amuser et entretenir la galerie.

 

Je me suis aussi mis au travail.  Ce mardi, j’  étais de nouveau sur le dessus de la rue Jean Friot :

 

-une voirie, composée de pavés du temps des diligences …

 

-de l’ eau qui dévale en permanence d’ un côté à l’ autre de la rue, passant sur le côté de certaines habitations, pour aboutir dans les jardins en contrebas, charriant le trop-plein de certaines fosses sceptiques, car en ce début du 21e siècle, après des décennies de majorité « socialiste », il n’ y a toujours pas d’ égouttage public…

 

Devant certaines maisons, en ce début du mois d’  octobre, ça pue : je conseille aux collectionneurs de sortir les masques à gaz qu’ ils ont pu récupérer de la guerre ’14-’18. En juillet/août, cela doit être simplement intenable, sous les chaleurs estivales…

 

Dimanche-soir, j’  étais, avec Mariette, à Gouy-lez-Piéton :

-à part les voitures qui n’  arrêtent pas de circuler rue de Luttre, je me suis dit : « Mais, c’  est digne du Mezzogiorno italien du début des années ’70 : plus rien ne vit…. ».

 

-lundi après-midi, j’  ai failli me casser la gueule (pardon un pied !) sur les pavés du trottoir du bas de la rue des Libertaires, cité Renard, tellement c’  est entretenu et réparé en temps voulu …

 

A Courcelles même, dans la descente de la rue de La Glacerie, venant des Quatre chemins de Wartonlieu, c’ est là que mon chien dépose ses crottes, en attendant une contredanse d’ un « steward » (sic) en uniforme d’ Aurelio Cigna (Mr) tellement c’ est propre : les gens n’ ont même plus envie d’ y laisser tomber un mégot de cigarette, un chewing-gum, un sachet de frites souillé, ou quoi que ce soit d’ autre, tellement les pouvoirs publics ont encore le sens de la « civilité », du civisme, du simple entretien, du respect de ce qui est commun et … public.

 

De quoi garder encore un peu de moral, en attendant la désignation de la prochaine majorité et du prochain mayeur … Il va y avoir du boulot pour ramener la joie de vivre …

 

RoRo

00:24 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communisme, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, hainaut, histoire, liberte, flicage, environnement, ecologie, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, social, solidarite, syndicats, ucpw, actualite, belgique, charleroi, alc, courcelles | |  Imprimer | | |

02/10/2006

02/10/2006: Les élections sur et avec TéléSambre ...

Les élections sur et avec TéléSambre ... 

 

J’ ai très peu suivi les débats électoraux sur TéléSambre, la chaîne publique d’ informations régionales et locales, tant ils me barbent.  Rtl - Tvi, c’ est du tout cuit … !

 

Ces débats n’ étant réservés qu’ aux partis autoproclamés « démocratiques », c’ est partout le même ronronnement collectif, les mêmes constats, les mêmes problèmes, le même manque de moyens, les mêmes questions, les mêmes politicailleurs locaux : Ps, Mr, Cdh, Écolos et quelques autres sortants.. à  réélire. Seule différence d’ une commune à l’ autre, la couleur de la majorité en place.

 

Avec quelle sauce, voulez-vous avaler les mêmes frites : mayonnaise, moutarde, américaine, … ? Fortement, ou moins, épicée ?

 

Heureusement, ils ont quelques tartes à la crème :

 

-la sécurité : voulez-vous un flic supplémentaire à chaque coin de rue ? Dans ce cas, il faut engager, recruter, et du fric…

 

Ou bien alors, une caméra tous les 100 mètres ferait l’ affaire et serait moins coûteuse, dans une société de plus en plus fliquée, surveillée, épiée, filmée, fichée, écoutée ( ?). Au diable, la vie privée, la « démocratie », les libertés individuelles. Seule comptent encore les libertés d’ entreprendre et d’ exploiter. .. !

 

-les incivilités, désormais de plus en plus intentionnellement à l’ ordre du jour et à la mode :

 

Question : une crotte de chien, sur un trottoir, en plein centre de Charleroi, doit-elle être réprimée plus sévèrement et chèrement qu’ à la rue Trieu de Brabant à Courcelles ?

 

Un mégot jeté par terre est-il plus nocif et terrible qu’ un feu de cheminée ?

 

Comment doit-on décoller les chewings-gums et recycler les paquets de frites ?

 

Bref, dès le lundi 9 octobre 2006, la gestion de notre belle société « libre » et « démocratique » sera plus comestible et tout rentrera dans l’ ordre. Un véritable cirque à l’ image d’ une société orchestrée et qui se dégonfle. Pour les véritables problèmes sociaux, économiques, financiers, éducatifs, et la recherche de leurs causes et de leurs solutions, rendez-vous dans 6 ans, avec les mêmes partis et les mêmes médias...

 

RoRo

23:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, capitalisme, alc, communisme, courcelles, cdh, democratie, ecolo, elections, elections 2006, ecologie, flicage, histoire, liberte, mr, politique, presse, ps, ptb, propagande, romain, silence, social, socialisme, sondage, ucpw, fn | |  Imprimer | | |

26/09/2006

26/09/2006: COURCELLES: élections: emploi, sécurité, environnement ...

 

COURCELLES: élections: emploi, sécurité, environnement ...

 

Ces 3 sujets constituent la tarte à la crème qui nous est servie quotidiennement par les politicailleurs locaux sur les antennes de TéléSambre , ou dans leurs écrits dans les journaux publicitaires locaux, à grands frais.

 

Campagne électorale obligeant, tous nous promettent désormais une politique locale, dans toutes les communes, pour « attirer les investisseurs »… Les zonings et les grands magasins (c’ est connu, les gens ont de plus en plus de fric à dépenser, même si les prix et les taxes ne cessent d’ augmenter …) vont fleurir désormais comme des champignons, grâce aux candidats des partis autoproclamés « démocratiques » … Nous vivons le nouveau « rêve américain » !

 

L’ ENVIRONNEMENT : les gens sont devenus subitement 10 fois plus sales et irrespectueux de l’ environnement et de la nature qu’ il y a 10, 20 ou 30 ans … ( ???).

 

L’ EMPLOI : il y a 40 ans, « on » disait des chômeurs que c’ étaient des professionnels et/ou des fainéants qui ne voulaient pas travailler. L’  ennui, c’  est que les 50.000 chômeurs de l’  époque ont été depuis rejoints par 450.000 « fainéants » supplémentaires. Dès lors, nos partis « démocratiques » ne voient plus qu’  une solution : toujours augmenter la formation professionnelle (à charge de qui, avec quel fric ?) pour pouvoir répondre aux exigences des multinationales qui sont devenues maîtres de notre économie, qui pillent le pays, y fabriquent des centaines de millions d’ euros annuels de bénéfices, créent sans cesse de nouveaux besoins, même des plus farfelus …  J’ ai appris que certains s’ embarquent aujourd’hui en avion à Gosselies, se paient le restaurant à Venise, et dorment chez eux le soir à Courcelles, par exemple. Tant pis si le « développement » de Brussels-South permet de brûler des millions de litres de kérosène au-dessus de nos tête, qui nous retombent en pluies acides sur la gueule et aggravent sans cesse la pollution…

 

L’  INSECURITE : elle ne cesse de grandir, malgré de plus en plus de flics, de mieux en mieux équipés.  Mais le gangstérisme de grand chemin se porte bien…

 

Le Mr, Aurelio CIGNA en tête, à sa solution. Il veut maintenant des « Stewards » urbains en uniforme pour dissuader et/ou rassurer nos citoyens et dégager nos flics engorgés, des caméras dans les centres commerciaux, avant probablement d’ en installer  sans doute à chaque coin de rue, comme c’ est le cas à Nice, pour la plus grande joie et sécurité des bourgeois de luxe en vacances … Bref une société de plus en plus fliquée où les « stewards », les policiers privés, des « fouilleurs de poubelle », …, viendront s’ ajouter au fichage de plus en plus organisé de la population (le respect de la vie privée a bon dos !) , aux caméras de surveillance, aux écoutes téléphoniques, à la censure du courrier et de l’ Internet.

 

La meilleure solution, messieurs les « démocrates », ce n’  est pas l’ étoile de David collée sur la poitrine de chacun : c’ est une puce électronique, implantée au milieu du front à la naissance. Alors, on pourra mieux suivre les allées et venues de tous les citoyens et même empêcher la formation de « terroristes » …

 

Emploi, environnement, insécurité : une seule question à laquelle ne répondront jamais nos « démocrates » Ps, Mr, Cdh : en 10, 20 ou 30 ans, sont-ce les gens qui ont pu changer à ce point, ou la société pourrie dans laquelle nous vivons, nous sommes forcés d’ évoluer ?   Une société pourrie par le capitalisme, le fric et le luxe …

 

Vous voulez voir des incivilités, messieurs des partis « démocratiques » : une petite visite, par exemple, des accotements de l’ avenue de Wallonie vous éclairera.   Pas besoin de stewards, pour rendre une petite visite au « monument Guerrard », au-bas de la rue Jonet. Une véritable « façade fleurie » de cruaux patriotiques vous accueillera …

 

Aujourd’ hui, les canettes de Coca et/ou de bière que l’  on trouve partout sur les rues et dans nos ruelles, ont été tout simplement inventées par le capitalisme, pour remplacer les vidanges en bouteilles de verre … Quant aux crottes de chien, elles existaient déjà avant la naissance de Monsieur Cigna … et de ces futurs stewards. C’  est le fric et l’ entretien qui manquent le plus dans nos communes de plus en plus appauvries par le capitalisme, le libéralisme et ses serviteurs des partis « traditionnels » …

 

RoRo

13:37 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elections, elections 2006, ps, mr, cdh, ecolo, ucpw, fn, alc, ptb, belgique, hainaut, charleroi, courcelles, romain, actualite, capitalisme, democratie, ecologie, environnement, flicage, politique, presse, silence, histoire, liberte, social, solidarite | |  Imprimer | | |