28/01/2007

26/01/2007: COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

 

Je ne sais pas d’ où vous tenez votre information (à vérifier bien sûr).

Mais, j’ ai pris la peine de me rendre sur place ce jour.

Selon les renseignements obtenus, l’ intéressé serait chômeur isolé.

A ce titre, il ne peut « se faire » qu’ entre 700 et 800 euros par mois.

Aucun chômeur isolé ne perçoit 1.000 euros par mois.

Pour atteindre quelque 1.100 euros (le plafond) par mois (les mois de 31 jours), il faut être chômeur agé chef de famille au taux salarial le plus haut.

Quoi qu’ il en soit, il est probablement un homme de café (ce n' est d' ailleurs pas isolé ni si dramatique puisque nous avons en Belgique un ministre wallon qui aime, paraît-il, également carresser la bouteille, pourtant bien rémunéré par la collectivité et entouré de la sollicitude de son parti et de pas mal d' électeurs...) et il n’ a pas les aptitudes intellectuelles requises pour pouvoir assumer des démarches.

Est-il dans ce cas, à 59 ans, à aider et à suivre, ou a laisser crever en rue comme une bête ? Bien des sdf, ont d’ ailleurs leur propre histoire qui n’ est pas toujours sans taches, je le sais. Mais cela n’ empêche qu’ ils deviennent de plus en plus nombreux et que la misère s’ étend.

Par ailleurs si le logement social était suffisant et en bon état, il ne serait pas nécessaire d’ attendre une maison libre pendant des semaines, des mois, en cas d’ urgence et de cas prioritaires. Il y aurait actuellement quelque 800 demandes en attente rien qu’ à Courcelles ….  Les partis du système, qui se succèdent au pouvoir, sont avec leurs élus, à tous les niveaux, responsables de cette situation.

Je vous laisse juge. Sachant qu’ il a dû quitter l’endroit où il habitait, qu’ il a déjà dormi à la porte pendant un certain temps et qu’ il devient pratiquement impossible de trouver actuellement un logement acceptable ( ?) à moins de quelque 15.000 fb par mois. Difficile à assumer lorsque l’ on vit seul avec des allocations de chômage d’isolé. La Tv nous livre régulièrement des exemples semblables où des gens assistés (chômage et/ou cpas) doivent « vivre » par les temps qui courent avec les quelque 100 à 200 euros par mois après avoir retranché leur loyer. C’ est dans ce cas impossible de se nourrir, de s’ éclairer, de se chauffer, de se soigner et d’ avoir le moindre loisir.

Evidemment, nous sommes l’ un et l’ autre en droit d’ avoir notre point de vue personnel sur la question. C’ est là tout un débat propre à la nature même du capitalisme, cette société d’ exploiteurs et de profiteurs.

Je vous remercie de votre message, de votre point de vue et vous souhaite bonne soirée !

RoRo

 

 

De : DAUGE BERNARD [mailto:dauge.bernard@skynet.be]
Envoyé : vendredi 26 janvier 2007 17:42
À : roger.romain@skynet.be
Objet : Re: CoDiff: COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

 

M. Romain, cette personne, gagne environ 1000 euros par mois . Cet homme ne sait pas s'assumer parce qu'il boit, il est alcoolique et dépense tout son argent pour boire. Aider les gens c'est bien pour autant qu'ils aient la volonté de prendre leur destin en main. Ici, ce n'est pas le cas. Vous allez lui donner un logement? Il ne paiera pas le loyer. 

Boire ou se loger? Quelle est la priorité? Vous, vous le savez mais cette personne n'a pas les mêmes priorités que vous.  

(selon les renseignements que j'ai pris ... à vérifier). Si cela s'avère être la vérité, il vaut mieux se consacrer aux gens qui veulent prendre leur destin en main.

 

 

----- Original Message -----

Sent: Thursday, January 25, 2007 9:47 PM

Subject: CoDiff: COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

 

COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

Cet appel est paru en encadré dans « Tan Que Vive », le journal publicitaire local, page 2, ce 24 janvier 2007, photo à l’  appui, à l’initiative de Madame Marie DELBIANCO:

« Cela fait maintenant deux mois que Michel dort dans mon garage à TRAZEGNIES. Pourquoi ? Une demande de logement a été introduite à « Chacun Son Logis » mais sans résultat à ce jour. Vont-ils encore rester insensibles, longtemps, à ce cas de détresse ?

L’  hiver est là, pas de chauffage, pas de commodités, va-t-il mourir dans mon garage ?

Il y a des maisons libres. Ne serait-il pas temps de faire un geste social ?

Pourrait-on aider MICHEL ?

Contact : DELBIANCO Marie    tél : 071.45.79.73. »

 

Nous sommes au 21e siècle, dans une commune toujours dirigée depuis les dernières élections communales par une majorité « socialiste » - Mouvement « réformateur ».

Jusqu’ aux dernières élections, la majorité était « socialiste » - Cdh (Centre « démocrate » « humaniste »).

Le Ps qui a toujours 12 élus sur 29 constitue donc toujours l’  ossature principale de la majorité. Il a promis d’  être à l’  écoute des citoyens, des Courcellois »… dans sa campagne électorale démagogique et de « renouveau » subit.

Nous allons donc voir comment ils sont « démocrates », « humanistes » et « réformateurs » …

En tout cas, ce vendredi, je tenterai de prendre contact avec l’  intéressé et Madame Delbianco pour vérifier et, s’il y a lieu, nous prendrons les dispositions nécessaires pour mobiliser la population autour de ce cas (in)humain …

Il est vrai que sous le capitalisme à visage humain et l’  Euro-dictature capitaliste la misère ne cesse de s’ étendre, dans des pays qui regorgent de richesses et … de super-profits pour d’ aucun …

Les sans-logis se mobilisent à Paris et jusqu’ aux rives de La Sambre à Charleroi. Cette misère s’  étend maintenant partout face à la vie chère, la médiocrité des moyens de « subsistance » et la hauteur usuraire des loyers.

RoRo

13:47 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, actualite, presse, silence, ps, cdh, ecole, social, syndicats, solidarite, capitalisme, oppression capitaliste, europe, mr, courcelles, romain, politique, communes, hainaut, charleroi, euro-dictature, belgique | |  Facebook | |  Imprimer | | |

17/01/2007

16/01/2007: COURCELLES: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

la parole à Christophe CLERSY, conseiller communal Écolo sur le sujet:  COURCELLES:  bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

 

De : CLERSY Christophe [mailto:christophe.clersy@ecolo.be]
Envoyé : mercredi 17 janvier 2007 10:11
À : roger.romain@skynet.be; cp161700@scarlet.be

Objet : RE: CoDif: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

 

Pour info...

 

Pour ou contre les éoliennes ? L'environnement comme révélateur d'enjeux et de conflits

Le débat s'organise souvent autour de trois questions sensibles : l'éolienne est-elle belle ou laide ? Fait-elle un bruit insupportable ? Tue t'elle les oiseaux ? Paradoxalement, alors que pour beaucoup l'éolien est une énergie douce, propre, renouvelable, écologique en somme, les plus virulents de ses détracteurs, parfois dans la mouvance écologiste, se fondent sur des arguments environnementaux pour en refuser l'installation à proximité de leur lieu de résidence, souvent secondaire.

Les paysages et les pays de l'éolien en Europe sont, sur tous les littoraux atlantiques, fortement liés aux moulins à vent des assécheurs de marais hollandais, particulièrement actifs du XVIe au XVIIIe siècle. En position continentale, les moulins à grain ou à huile de La Mancha ibérique, popularisés par l'épopée burlesque de Don Quichotte, symbolisent aussi cette omniprésence de l'énergie éolienne. Mais en fait, durant les siècles d'or de l'éolien, au Moyen-Age et à l'époque moderne, où le vent est une des sources d'énergie majeure au côté du bois et de l'eau, toute l'Europe est couverte de moulins. Les rares survivants de ces temps révolus sont parfois rénovés, ou même transformés en écomusée, mais aussi souvent laissés à l’abandon. Cette "muséification" de l'éolien en France ne contribue guère à en donner une image dynamique et moderne.

Plus récemment, les photographies, largement diffusées, des gigantesques champs expérimentaux d'éoliennes de Californie, ont aussi grandement contribué à fausser le débat sur les enjeux paysagers de l'énergie éolienne. Cette monotonie et cette répétitivité du même motif paysager ont été utilisées, par les détracteurs de l'énergie éolienne, pour dénoncer le risque de défiguration, de standardisation et de banalisation des paysages. Les images californiennes sont devenues les symboles ambigus d'un équipement énergétique qui séduit par l’ampleur des moyens mis en œuvre mais qui dérange par son énorme emprise spatiale, ses aspects d’uniformisation, sa visibilité trop ostentatoire. Ces images sont datées. Elles correspondent à des éoliennes de puissance machine de 250 kW alors que les éoliennes actuelles, pour les plus puissantes, dépassent les 2500 kW. Il faut donc, en 2004, dix fois moins d'éoliennes qu'il y a 20 ans pour produire la même quantité d'énergie. Les marges de progrès en ce domaine sont encore appréciables.

 

La question du bruit de l'éolienne est un deuxième angle d'attaque du lobby anti-éolien. Les éoliennes sont accusées de créer des niveaux sonores insupportables. La législation fournit des arguments à ce type d'attaques en stipulant qu'une éolienne doit respecter les critères législatifs relatifs aux bruits de voisinage. Les études ont beau démontrer que le bruit de l'éolienne, au jeu des comparaisons, vient loin derrière les décibels de la circulation routière et ferroviaire, que le bruit des rotations des pales est inférieur à celui du vent dans les branches ou les rues du village, le thème du bruit assourdissant continue à être utilisé sans vergogne et sans arguments chiffrés réellement probants. Cette réglementation, conçue pour des milieux urbains, est parfois difficile à appliquer en milieu rural, caractérisé par son calme et le type diffus de son habitat.

L’oiseau, porteur de symboles et de valeurs en matière d'environnement, permet d'utiliser un autre registre argumentaire pour rejeter l'éolien. Les éoliennes sont accusées d'être de gigantesques moulinettes transformant la gent ailée en pâté d'alouette, en hachis d'oiseaux migrateurs. Passé le temps de ces accusations relevant plus du fantasme que de l'argumentation scientifique, les délicates études menées par les ornithologues (voir ci-dessous en partie ressources) tendent à montrer que les mortalités aviaires directes sont relativement infimes, notamment en comparaison avec celles liées à d’autres aménagements. Un oiseau normalement constitué est capable de repérer une éolienne et de percevoir le risque de trop s'en approcher. Les impacts du chantier de construction d’un parc éolien peuvent parfois entraîner la destruction d’habitats, ce que les écologistes ne manquent pas, à juste titre, de dénoncer. Ils proposent parfois d’utiliser ces projets d’aménagement pour mettre en place des modes de gestion plus durables.


Les débats sont passionnés, mais les argumentations, parfois empreintes d'une forte part de subjectivité, sont à la limite de la mauvaise foi. Elles sont parfois le fait de néoruraux, propriétaires de résidences secondaires, affectés du syndrome du Nimby ("Not in my backyard", c'est à dire "je suis pour" mais "surtout pas dans mon jardin"). Les mêmes peuvent dénoncer les chants intempestifs des coqs, les aboiements des chiens, le caractère nauséabond des bouses de vache, les sonneries nocturnes des cloches et autres dysfonctionnement de campagnes idéalisées (cf. Jean-Didier Urbain, 2002, Paradis vert, Désirs de campagne et passions résidentielles, Paris, Payot, chapitre "résidences et résistances", notamment, p. 268-294).

 

 

Christophe CLERSY,

conseiller communal ECOLO à Courcelles

Tél. : 071 / 23 80 20

Fax : 071 / 23 80 29

GSM : 0476 / 86 87 57

E-Mail : christophe.clersy@ecolo.be

Website : www.courcelles.ecolo.be

 

 


De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : mardi 16 janvier 2007 19:55
À : 'Plateau Carine'
Objet : CoDif: COURCELLES: bientôt 2 éoliennes sur le zoning ...

Bien sûr que je suis au courant : une enquête commodo-incommodo a d’ ailleurs été publiée dans Tan Que Vive récemment …

 

Merci de me rappeler l’ événement : mais y a-t-il des données techniques qui permettraient éventuellement de s’y opposer s’il y a lieu (en cas de nocivité pour les riverains) ? Je suppose qu’ il s’ agit d’ une question de spécialistes en la matière … ( ?).

Personnellement, je n’  ai pas d’  avis, A CE JOUR , sur le sujet. Si quelqu’ un a des données, je suis prêt à y donner suite …

Bonne soirée !

RoRo

 

De : Plateau Carine [mailto:cp161700@scarlet.be]
Envoyé : mardi 16 janvier 2007 16:50
À : roger.romain@skynet.be
Objet : Re: CoDiff : La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

Bonsoir Roro
Et es-tu au courant qu'au n° 8 et 16 de la rue du Hainaut il va bientot y avoir 2 éoliennes, dont la première sera à + ou - 100 m des habitations? Je ne te dévoilerai pas mes sources mais ce n'est pas du oui dire mais de vrais documents.

----- Original Message -----

Sent: Friday, January 12, 2007 1:35 PM

Subject: CoDiff : La libéralisation de l' énergie emmerde les trois millions de Wallons !

 

La libéralisation du secteur de l’ énergie imposée UNE FOIS DE PLUS par l’ EURO-DICATURE capitaliste et les sociétés concurrentes, avec la complicité des gouvernants tous partis « démocratiques » confondus, emmerdent désormais les 3 millions de Wallons.

De l’ IEH (Intercommunale d’ Electricité du Hainaut), je suis retombé à Courcelles entre les mains d’ Electrabel, comme beaucoup de consommateurs qui vont une fois de plus être grugés. Ils mesureront cela lorsqu’ils pourront faire le bilan annuel de ce qu’ ils ont payé.

Bref, chaque mois, ELECTRABEL, m’ expédie ses factures intermédiaires où il est indiqué « Le paiement de ce montant sera demandé à votre organisme financier. Si vous avez un crédit, celui-ci sera déduit).

Et ces factures s’ accumulent (la quatrième va bientôt tomber en janvier 2007), car ELECTRABEL n’ a encore rien déduit…

Ce qu’ ils ont fait de mon accord de domiciliation que j’ ai renvoyé à leur demande, c’ est mystère et boule de gomme …

L’ anarchie dans le secteur est désormais la plus complète et les gens sont invités à leur écrire, à leur téléphoner, en vain la plupart du temps. Les capitalistes de l’ énergie (et leurs personnels) sont désormais toujours plus débordés par la paperasserie et la bureaucratie.

L’ EURO-DICTATURE a été voulue par les patrons, créée par les patrons et leurs complices, pour servir avant tout les intérêts des patrons, des banquiers, des multinationales capitalistes dans la concurrence et l’ anarchie. Le bonheur des peuples n’ a rien à voir la dedans, je l’ ai toujours dit.

Avec la Poste, l’ énergie, les transports, le reste va suivre. Gare, ils lorgnent également du côté de la distribution de l’ eau qui devient déjà hors de prix également…

Sans compter les factures d’ électricité qui augmenteront considérablement également à charge des communes (on parle de 40 à 70 %)…

On aura bien sûr l’ occasion de reparler de tout cela prochainement.

RoRo

22:29 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, belgique, hainaut, charleroi, romain, histoire, actualite, capitalisme, oppression capitaliste, ecole, ptb, cdh, mr, ps, presse, silence, politique, environnement, ecologie, social, democratie | |  Facebook | |  Imprimer | | |

09/10/2006

09/10/2006: COURCELLES: sus au FN ! Lors de l' installation du nouveau Conseil communal ...

COURCELLES: sus au FN ! Lors de l' installation du nouveau Conseil communal ...

 

 

 Suivant la nouvelle législation électorale communale, les nouveaux conseils communaux, issus des élections du 8 octobre, seront installés le lundi 04 décembre 2006.

 

A COURCELLES, les 3 élus du Fn, parti raciste et fascisant, prêteront serment et prendront aussi leurs fonctions.

 

Tout ce que COURCELLES compte encore de démocratique, progressiste, de gauche et patriotique, ne peut laisser passer un tel événement  scandaleux, sans réaction de protestation. Je rappelle que pendant la campagne électorale, j’ avais déclaré qu’ il y aurait des surprises ce dimanche 8 octobre, je fus le seul à réagir en introduisant un recours, qui malheureusement n’ a pu aboutir, contre la présentation des candidats du Fn. Je fus aussi le seul à proposer, via Internet, une réunion  à l’ Ucpw, le Ps, les Ecolos, et autres partis « démocratiques », afin de réagir également politiquement  et unitairement contre cette présence du Fn. Seule la tête de liste Écolo s’ est déclaré preneur, sans plus...

 

Aujourd’ hui, je n’ ai aucune leçon à donner à personne, mais je maintiens ma proposition et je pense, que lors de l’ installation du nouveau Conseil, les organisations patriotiques pourraient se mobiliser et être présentes dans la salle avec leurs drapeaux. C’ est une nouvelle proposition de ma part, en tant que tête de liste Ptb+Pcc. Elle pourrait être examinée et relayée afin de mobiliser. …

 

De cette façon aussi, une certaine « gauche » pourrait sortir de sa torpeur …

 

Roger Romain.

 

12:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, racisme, resistance, silence, solidarite, actualite, belgique, charleroi, courcelles, cdh, alc, democratie, ecole, elections, elections 2006, fascisme, hainaut, histoire, politique, presse, ps, ptb, liberte, mr, ucpw | |  Facebook | |  Imprimer | | |

06/10/2006

06/10/2006: Le Ptb va-t-il créer la surprise ce 8 octobre 2006 ?

6 octobre 2006

Soirées électorales 8 octobre

Comment suivre les nouvelles de la campagne, consulter les listes des candidats de votre commune et les résultats électoraux le 8 octobre (dès 20h)? Une seule adresse Internet : www.jechoisisptb.be

Bruxelles, à partir de 16 heures, Zaal Al Hassania, Rue Ribaucourt 65A, 1080 (Métro Ribaucourt).

Charleroi, à partir de 19 heures, La Braise, rue Zénobe Gramme 21.

La Louvière, à partir de 18 heures, La Braise, Rue Bouvy 65.

Liège, à partir de 18 heures, Salle La Braise, rue Mathieu Laensberg 20.

Antwerpen, à partir de 15 heures, salle Reuzenpoort 5, Borgerhout.

Genk, à partir de 18 heures, Keinkesstraat 3A.

Gent, à partir de 19 heures, Ten Berg, Halvemaanstraat.

Kortrijk, à partir de 18.30 heures, Simon Stevinstraat 92.

Leuven, à partir de 16 heures, Wilselsesteenweg 19, Kessel-lo.

Zelzate, à partir de 18 heures, salle Marianne, Assenedesteenweg 221.

Campagne de soutien

Encore 13000 euros à récolter pour le budget électoral du PTB+. Nous avons besoin de votre soutien.

Si le présent e-mail est incomplet ou illisible, cliquez ici

Bonjour,

Le PTB+ se présente dans tout le pays avec 960 candidats répartis sur 85 listes. Les derniers sondages réalisés pourraient laisser croire que la « petite surprise » du scrutin du 8 octobre pourrait bien être le PTB+.

Le journal Le Jour Liège du 3 octobre écrit : ‘En quelques années, le PTB a changé. Abandonnant non pas ses convictions mais un certain radicalisme, le Parti du Travail de Belgique se fait plus proche des gens.’

Le PTB+ grimpe
Votez vous aussi pour le PTB+ le 8 octobre

Mardi soir, RTL a livré le dernier sondage sur Charleroi. Il crédite le PTB de 4%, score avec lequel Sofie Merckx serait élue dans le conseil carolo. Selon un autre sondage VRT/ Le Soir sur Anvers celui-là, avec un score de 3,5 % pour le PTB+, Peter Mertens serait également élu au sein du conseil communal anversois.

Lundi soir, le sondage réalisé sur Schaerbeek laissait également entrevoir un élu (Claire Geraets) pour le PTB + avec un score de 3,5%., La semaine passée, les sondages sur Liège annonçaient un triplement des voix pour le PTB + (2,4%). Et un quadruplement pour la ville de Louvain (2,4%).

De plus, le PTB + espère aussi obtenir des élus dans les communes suivantes:

  • à La Louvière avec Jan Keijzer
  • à Herstal avec Johan Vandepaer et Nadia Moscufo
  • à Molenbeek avec Leen Vermeulen
  • à Genk avec Harrie Dewitte
  • à Zelzate avec Frans Van Acoleyen, Dirk Goemaere et Geert Asman
  • à Deurne avec Dirk Van Duppen
  • à Hoboken avec Mie Branders et Erica Demeyer

Dix raisons de voter PTB+

Plus important encore : savez-vous déjà pour qui vous allez voter ? Dix raisons de voter PTB+
Vous hésitez ? Nous vous  présentons ici dix raisons de voter PTB+ aux élections communales et provinciales.

Comment exprimer un vote valable ?

En de nombreux endroits, on vote électroniquement. Les électeurs, ce faisant, ne peuvent plus survoler les listes. À cet effet, voici un petit mode d’emploi sur la façon de voter valablement le 8 octobre… sur les listes PTB+.

Nouveau sur nos sites

Pour le PTB+,

Foto Raoul Hedebouw

Raoul Hedebouw, porte-parole national

 

 

 

 

À propos de ce bulletin

Inscrire | désinscrire ou modifier le profil de votre inscription


18:32 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, charleroi, alc, communisme, bruxelles, courcelles, cdh, democratie, ecole, elections, hainaut, ptb, romain, silence, social, solidarite, syndicats, sondage, elections 2006, histoire, mr, politique, presse, ps, ucpw | |  Facebook | |  Imprimer | | |

29/09/2006

28/09/2006: BELGIQUE : Le voile banni des bureaux de vote en région bruxelloise ...

De plus en plus de « libertés » en Belgique « démocratique » et en EURO-DICTATURE capitaliste …

RoRo

 

 

 

De : Transfer_info@yahoogroupes.fr [mailto:Transfer_info@yahoogroupes.fr] De la part de Meriem
Envoyé : jeudi 28 septembre 2006 14:32

Objet : [Transfer_info] BELGIQUE : Le voile banni des bureaux de vote

 

Le Soir samedi 23/09/2006

Le voile banni des bureaux de vote

Hanane se réjouissait d'accomplir son devoir civique en tant qu'assesseur, à Molenbeek, à l'occasion des élections communales du 8 octobre... Hanane déchante : elle porte le voile et le formulaire officiel qui la convoque interdit « la manifestation extérieure de toute forme d'expression politique, philosophique ou religieuse ».

Le ministre-président de la région bruxelloise, Charles Picqué (PS), a arrêté, le 9 août dernier, les instructions administratives destinées aux présidents de bureaux de vote. Première, en Belgique : ces dispositions interdisent aux citoyens sollicités en tant que présidents de bureau ou assesseurs d'afficher tout emblème religieux.

Officiellement, il s'agit de « garantir la liberté de l'électeur dans son choix démocratique ». C'est en tout cas en ces termes que le gouvernement bruxellois justifie la mesure. Ni la Région wallonne ni la Flandre n'ont jugé bon prendre de telles dispositions. Seule la Région bruxelloise a changé d'attitude : lors du scrutin régional de 2004, des citoyennes voilées ont officié en tant qu'assesseurs, et même en tant que présidentes de bureaux de vote (à Uccle notamment).

La députée MR Corinne De Permentier s'en était émue, à l'époque, interpellant le ministre de l'Intérieur, Patrick Dewael (VLD), le 30 juin 2004. Sa réponse à la parlementaire avait été limpide : « Il n'existe aucune disposition spécifique concernant la tenue vestimentaire du président ou des membres d'un bureau de vote, qui serait d'ailleurs très difficile à réglementer. Le port du voile pour des motifs religieux n'est dès lors pas interdit. »

Cinq mois plus tard, le ministre de l'Intérieur change radicalement de position : il avance dans un courrier adressé, le 22 novembre 2004, au président du tribunal de 1re instance de Bruxelles, Etienne Vande Walle, qu'il « considère que le port du tchador par un membre du bureau électoral dans les locaux du vote peut être considéré comme portant atteinte au principe de neutralité des bureaux de vote et peut menacer la liberté de l'électeur dans son choix démocratique ».

Le ministre de l'Intérieur ajoute même que « l'interdiction ne se limitera pas au tchador musulman, mais également aux emblèmes de toute religion comme, à titre d'exemple, la croix chrétienne, la kippa juive ou le turban hindouiste. »

C'est sur ce simple courrier que s'est basé Charles Picqué pour interdire les membres des bureaux de vote d'afficher « toute forme d'expression philosophique ou religieuse » : ni voile, ni crucifix, ni flambeau laïque.

Hanane, qui tenait à exercer son devoir de citoyenne, s'est vu confirmer par son président de bureau qu'elle ne serait pas admise en tant qu'assesseur si elle ne retirait pas son voile. Et qu'elle risquait même une amende, dans ce cas... « Ce n'est pas du tout l'esprit des instructions administratives transmises », réagit le cabinet Picqué, estimant la menace d'amende disproportionnée.

Vendredi, pourtant, la justice, craignant une pénurie d'assesseurs, se déclarait disposée à poursuivre les citoyens désignés qui ne pourraient justifier leur absence. Avec des amendes qui pourraient grimper jusqu'à 200 euros, précisait le parquet.

Hanane et d'autres citoyennes voilées d'Ixelles et de Molenbeek ont déposé une plainte au Mouvement contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie (Mrax). Les juristes de l'organisation estiment que l'interdiction du port du voile pour les membres des bureaux de vote « ne repose sur aucune base légale ». Avant d'entamer d'éventuelles actions, ils ont écrit aux présidents des bureaux et aux bourgmestres concernés.

Hanane n'entend par renoncer : elle a écrit au président du bureau où elle devait officier pour contester l'instruction administrative bruxelloise. Elle s'y présentera voilée, le 8 octobre.


Ricardo Gutiérrez
ricardo.gutierrez@lesoir.be

http://www.rtbf.be/info/belgique/ARTICLE_041982

Assesseurs sans signes religieux

 

A Bruxelles, lors des prochaines élections, les personnes présentes dans les bureaux de vote en qualité d'assesseurs ne pourront manifester aucune forme d'expression philosophique ou religieuse.

 

Source:Info radio - 23 sep 2006 15:52

VIDEO

• Interdiction de tout signe religieux dans les bureaux de vote à Bruxelles

Les personnes convoquées pour exercer la fonction d'assesseur des bureaux de vote devront éviter la manifestation extérieure de toute forme d'expression politique, philosophique ou religieuse. Une disposition qui n'existait pas lorsque le ministère fédéral de l'Intérieur organisait les élections communales. Une disposition que la Région wallonne n'impose nullement. C'est donc une spécificité bruxelloise. Cela se comprend - et va même de soi - pour l'expression politique. C'est plus discutable pour l'expression philosophique et religieuse.

 

D'ores et déjà, deux femmes portant le foulard islamique ont pris contact avec le Mrax. Ces deux citoyennes acceptent la mission d'assesseur de bureaux de vote mais elles refusent d'ôter leur foulard pour cette occasion. Le Mrax étudie la question sur le plan juridique. Peut-on, par exemple, assimiler un citoyen accomplissant un devoir civique à un fonctionnaire d'une région ou d'une commune? Les personnes désignées se voient confrontées à une double contrainte: on les oblige à faire quelque chose tout en leur imposant unilatéralement une condition. Quand on sait, en plus, la difficulté à trouver des volontaires pour ce genre de tâche... L'affaire pourrait faire du bruit dans les prochains jours.



---------- Forwarded message ----------
From: Bouhlal Radouane - <radouane.bouhlal@cfwb.be>
Date: 23 sept. 2006 20:41
Subject: Le MRAX conteste l'interdiction des signes d'appartenance religieuse pour les Assesseurs aux prochaines élections communales 2006
To: radouane.bouhlal@cfwb.be



Mesdames, Messieurs,
Cher-e-s ami-e-s,

Je vous prie de bien vouloir prendre connaissance du courrier que le MRAX vient d'adresser au Ministre-Président Picqué, pour se plaindre de sa décision d'interdire les signes extérieurs confessionels pour les assesseurs aux prochaines élections communales.

Je vous en souhaite bonne réception et reste à votre service pour de plus amples informations…

Bien à vous,

Radouane BOUHLAL
Président du MRAX
Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie
0475/75.14.89
radouane.bouhlal@skynet.be




------------------------------------------------------------------------
GOUVERNEMENT DE LA REGION DE BXL-CAPITALE
Monssieur Charles PICQUÉ
Ministre-Président
7-9, rue Ducale
B-1000 Bruxelles

Bruxelles, le 22 septembre 2006

Nos Réf. :      MRAX/RB/2006/lt.80
Contacts :      Radouane BOUHLAL, Président, radouane.bouhlal@skynet.be - +32 (0) 475/75.14.89.
Didier de LAVELEYE, Directeur, didier.delaveleye@mrax.be - +32 (0) 2/209.62.59.

Objet :         Plainte contre l'interdiction de la manifestation extérieure de toute forme d'expression philosophique ou religieuse dans le chef des assesseurs pour les prochaines élections communales du 8 octobre 2006 dans la Région de Bruxelles-Capitale


Monsieur le Ministre-Président,
Cher Monsieur Picqué,

Le Mouvement contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Xénophobie (MRAX), principale et plus ancienne organisation antiraciste belge, vient d'être saisi, en quelques jours à peine, de quatre plaintes similaires mettant en cause les conditions imposées aux assesseurs dans le cadre des prochaines élections communales du 8 octobre 2006.

Le formulaire de désignation des assesseurs par les présidents des bureaux de vote – formulaire B5 unifié pour l'ensemble des communes de la Région de Bruxelles-Capitale – énonce en effet la règle suivante :

« En vue de garantir la liberté de l'électeur dans son choix démocratique, la manifestation extérieure de toute forme d'expression politique, philosophique ou religieuse est interdite pour les membres des bureaux électoraux. Vous êtes invité(e) à en tenir compte lorsque vous vous présenterez le 8 octobre 2006. »

Les quatre plaignantes qui ont sollicité l'aide du MRAX sont de confession musulmane et portent le foulard. Désireuses de remplir leur devoir de citoyennes et d'assumer la fonction d'assesseurs, elles ne peuvent, pour ce faire, admettre de renoncer à leurs convictions religieuses. L'interdiction de la manifestation de toute forme d'expression religieuse a dès lors pour effet de les priver de l'opportunité de participer de manière active à la vie citoyenne et politique de notre pays. Une telle prise de position de l'autorité conduit à créer une distinction illégitime entre citoyens, certains ne pouvant ainsi exercer les droits et devoirs afférents à la citoyenneté en raison de leurs choix philosophiques et religieux.

L'interdiction conduit également à des situations pour le moins choquantes, particulièrement dans la présente situation où l'on compte une pénurie d'assesseurs pour les prochaines élections : si les plaignantes n'entendent pas renoncer à leurs convictions religieuses, elles s'exposent à une amende pouvant s'élever à un montant de 1.000 € !

De plus, aucune disposition du Code électoral communal bruxellois ne prévoit l'interdiction contestée par le MRAX. Seul un document du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, intitulé « Instructions pour les présidents des bureaux principaux lors des élections communales », fait référence à cette interdiction. Ce texte à la valeur normative incertaine – il s'agit de simples instructions administratives – nous semble d'une légalité douteuse.
Sous réserve d'une analyse juridique plus approfondie, il apparaît que l'interdiction des manifestations extérieures de l'appartenance religieuse est contraire à l'article 2, § 4, de la loi du 25 février 2003 tendant à lutter contre la discrimination, lequel dispose :

« § 4. Toute discrimination directe ou indirecte est interdite, lorsqu'elle porte sur:
-       (...) ;
-       l'accès, la participation et tout autre exercice d'une activité économique, sociale, culturelle ou politique accessible au public. »

L'interdiction constitue également une ingérence disproportionnée dans le droit de manifester ses convictions religieuses, garanti notamment par l'article 19 de la Constitution et l'article 9 de la Convention européenne des droits de l'homme. En effet, outre qu'elle n'est pas prévue par la loi, la restriction à la liberté de manifester ses convictions religieuses ne nous semble nullement nécessaire, dans une société démocratique, à la sécurité publique, la protection de l'ordre, de la santé ou de la morale publiques, ou la protection des droits et libertés d'autrui.

Enfin, nous estimons la position adoptée d'autant plus absurde, qu'elle n'est partagée par aucune autre autorité compétente : ainsi, le modèle du formulaire de convocation des assesseurs en Région wallonne ne contient aucune disposition similaire. De même, par le passé, de nombreuses citoyennes de confession musulmane et portant le foulard ont, sans aucune difficulté, exercé le rôle d'assesseur et même de président de bureau de vote sans que cela n'ait jamais influencé, de quelque manière que ce soit, la liberté de l'électeur dans son choix démocratique.

Les élections communales approchent à grand pas et cette urgence impose une réaction déterminante et rapide. Si aucune mesure n'est prise, de nombreuses citoyennes de confession musulmane et portant le foulard, se verront privées d'une opportunité de participer au bon fonctionnement démocratique de notre société. La Région de Bruxelles-Capitale, qui vante la multiculturalité et se veut un exemple en matière d'interculturalité, en perdrait son crédit.

C'est pourquoi, nous vous prions de revoir votre position dans les meilleurs délais et de le faire savoir largement, en particulier aux services compétents.
Nous ne doutons pas de votre nouvelle attitude dans le présent dossier. Dans la négative, nous nous réservons le droit de contester votre décision par toute voie de droit, y compris juridictionnelle.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour évoquer avec plus de profondeur nos réflexions brièvement ci-exposées.

Dans l'attente impatiente de votre réaction, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre-Président, cher Monsieur Picqué, en l'assurance de notre considération distinguée.


Radouane BOUHLAL,
Président


Didier de LAVELEYE,
Directeur




MRAX a.s.b.l.
37, rue de la Poste   1210 Bruxelles
Téléphone : +32 (0) 2/209.62.50.   –   Télécopie : +32 (0) 2/218.23.71.   –   mrax@mrax.be
Bienvenue sur notre site : www.mrax.be   –   Numéro de compte : 001-2329854-87

 


Découvrez un nouveau moyen de poser toutes vos questions quelque soit le sujet ! Yahoo! Questions/Réponses pour partager vos connaissances, vos opinions et vos expériences. Cliquez ici. __._,_.___

Sites à visiter :

http://www.minorites.org/

http://www.palestine-vivra.org/

http://fr.groups.yahoo.com/group/assawra/

http://fr.groups.yahoo.com/group/islam_jeunesse_internati...

Pour consulter votre groupe en ligne, accédez à :
http://fr.groups.yahoo.com/group/Transfer_info/

12:35 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, alc, charleroi, courcelles, cdh, democratie, europe, ecole, euro-dictature, fn, hainaut, immigres, racisme, histoire, liberte, mr, politique, presse, ps, ptb, romain, resistance, silence, solidarite, ucpw, religions | |  Facebook | |  Imprimer | | |