27/04/2008

26/04/2008: sur le site de Michel Collon, journaliste politique belge...

-------- Message original --------

Sujet: NOUVEAU: Biocarburants, Cuba, Egypte, RSF, Croatie, Mapuche, Chomsky...
Date: Sat, 26 Apr 2008 08:22:51 +0200
Répondre à :: michel.collon@skynet.be


Vous désinscrire, changer ou ajouter une adresse ? Cliquer directement à :

Nouveau sur www.michelcollon.info

Reprise de notre newsletter. Je me trouvais au Venezuela pour des entretiens pour mon prochain livre "Les 7 péchés d'Hugo Chavez". Vu que Washington prépare pour le 4 mai un coup contre Evo Morales, bientôt un Spécial Bolivie.
MICHEL COLLON


Edward S. Herman et David Peterson - Il n'y a pas de guerre contre le terrorisme
A propos de la naïveté de la gauche aux Etats-Unis
Terrorisme


AL-Quds Al-Arab - Le géant égyptien se met en marche
Grèves et manifestations dans les villes égyptiennes après trente ans de mensonges et de tricheries
Egypte

Hernando Calvez Ospina - Portrait du président Uribe
Trafic de drogue, paramilitarisme et la famille

Uribe

Nedeljni Telegraf - Les Etats-Unis « font cadeau » de 40 avions de combat à la Croatie
Zagreb, gendarme des Balkans ?
Avions Croatie


Noam Chomsky - L'Amérique latine est hors de contrôle
Bilan de Bush. Ses échecs en Irak, mais aussi dans le sous-continent latino.
Chomsky


Salim Lamrani - Biocarburants et crise alimentaire
Qui a raison ? La FAO, Ziegler et Castro ou bien Bush et Lula ?

Biocarburants

Salim Lamrani - Abandon ou progrès du socialisme ? Changements à Cuba.
Quelle est la signification des récentes mesures prises à La Havane ?

Abandon

Pascual Serrano - Cette tragédie que nous confortons avec nos troupes
"Espace vide" : territoire sans intérêt économique, administré au plus bas prix. Les secrets de l'Afghanistan.

Afghanistan

Augusto Samaniego Mesias - Histoire, politique et revendications mapuches
Pour des intérêts économiques, l'Etat chilien refuse toujours de reconnaître les droits des indigènes

Mapuche

Jean-Philippe Peemans - Territoires et mondialisation : enjeux du développement
"La modernisation du Sud n'a pas tenu ses promesses"

Territoire

ATTENTION MEDIAS !
Marc-Antoine Coppo - Le Monde, la Serbie et l'UE
En 2008, le quotidien français contredit ce qu'il écrivait en 2000, mais...

Le Monde et la Serbie

Jean-Guy Allard - RSF reçoit son financement de Taipei
100.000 dollars de Taïwan : pas si désintéressée, la campagne de Ménard!
Reporters sans frontières

20:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, belgique, actualite, politique, information, guerre, democratie, liberte, romain, courcelles, medias, presse, silence, television, collon, imperialisme, capitalisme, colonialisme, usa, cuba, veneuela | |  Imprimer | | |

16/11/2007

16/11/2007: de Michel Collon, journaliste politique belge ...

 -------- Message original --------

Sujet: NOUVEAU: Juan Carlos et Chavez, Iran, Hillary, Dubaï, Palestine, BHL...
Date: Fri, 16 Nov 2007 08:09:41 +0100
De: Michel Collon <michel.collon@skynet.be>
Pour :: <roger.romain@skynet.be>


Nouveau sur :

Retrouvez les nouveaux articles au format XML

CHAVEZ FACE A JUAN CARLOS :
Pascual Serrano
- Qui devrait "la fermer" ? Hugo Chavez ou Juan Carlos ?
Certains se croient encore aux temps de l'empire colonial espagnol
La fermer?

Romain Migus - Les phrases censurées par Le Monde et autres médias européens
Ca ne s'est pas du tout passé comme le dit notre presse. Enquête.
Censure

Higinio Polo - Pourquoi Juan Carlos refuse-t-il d'entendre ce qu'a fait Aznar ?
Comment appelle-t-on un premier ministre qui appuie un coup d'Etat militaire ?
Aznar

Maurice Lemoine - Chavez dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas
Avant Chavez, Nicaragua, Equateur, Bolivie avaient critiqué les multinationales espagnoles
Tout haut

ACTUALITE :
Leonard Doyle
- L'industrie militaire lâche-t-elle Bush pour Clinton ?
Iran, Irak, Kosovo : Madame Clinton, le nouveau faucon ?
Hillary

Nahla Chahal - Comment on nous prépare à la guerre contre l'Iran
On nous refait le coup de l'Irak, et ça va de nouveau passer ?
Iran

Fausto Giudice - Révolte à Dubaibylone : Les travailleurs asiatiques en grève obtiendront-ils un salaire minimum ?
Même au paradis, il y a des esclaves. Et ils se rebellent.
Dubaï

Gideon Lévy - "En séjour illégal"... chez eux !
63 Bédouins dont toute la vie est bouleversée par Israël
Palestine

Diana Johnstone - BHL et la gauche zombie
Pour lui, ce sont les idées qui mènent le monde. Et lesquelles ?
BHL

L'AUTRE HISTOIRE :
Georges Corm - La religion n'est pas le facteur le plus important de l'Histoire du Moyen-Orient
Les jeunes Arabes trop fascinés par le modèle occidental ?
Moyen-Orient

20:00 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, histoire, capitalisme, imperialisme, usa, cuba, venezuela, espagne, collon, actualite, presse, politique, silence, democratie, romain, courcelles, guerre, amerique | |  Imprimer | | |

13/10/2007

09/10/2007: de Michel Collon, journaliste politique belge ...

 -------- Message original --------

Sujet: NOUVEAU: Pays basque, Iran, Irak, Cuba, Kosovo, Palestine, retraites, lobby sioniste...
Date: Tue, 9 Oct 2007 13:48:09 +0200
De: Michel Collon <michel.collon@skynet.be>
Pour :: <roger.romain@skynet.be>


Vous désinscrire, changer ou ajouter une adresse ? Ne pas répondre, cliquer directement X

Nouveau sur :
Retrouvez les nouveaux articles au format XML

Hector Arturo - L'assassin du Che retrouve la vue grâce ... aux médecins cubains !
Il tua Ernesto Guevara en 1967. Mais c'est à Cuba qu'il a pu se faire guérir!
L'assassin du Che

Fatih Abdulsalam - Balkanisation de l'Irak ?
Le Congrès US vote pour diviser l'Irak en trois. Et si on divisait plutôt les Etats-Unis?
Irak

Lisa Karpova - Tony Blair : "La guerre, c'est pour persuader les peuples"
Crédibles, les 'valeurs occidentales' ? Rappels et citations scandaleuses...
La guerre

Norman Finkelstein - USA : le nouveau MacCarthysme consiste à déclarer antisémites tous ceux qui...
"Quand Dieu a créé la colonne vertébrale des profs US, il n'avait plus que de la marmelade"
Finkelstein

John Brown - Pays basque : les rafles du juge Baltasar Garzón
Au pays basque, avoir la mauvaise opinion vous mène en prison. Pour longtemps.
Pays basque

ACDN - Attaquer l'Iran ? Aux USA et en France, refusez d'obéir aux ordres !
Des personnalités US appellent à désobéir aux ordres d'invasion. Et les Français ?
Refusez d'obéir!

Georges Berghezan - L'Union européenne survivra-t-elle au Kosovo ?
Les Européens se divisent. Et les Serbes ne veulent pas se battre pour l'Otan.
Kosovo

Roi Peled - Les enfants font partie de la "machine de guerre palestinienne"
Quand l'armée israélienne justifie l'injustifiable
Enfants

Claude Danthony - 37,5 ou 40 ? Torchons ou serviettes ?
Une supercherie médiatique pour embrouiller le problème des retraites
37,5 ou 40 ?

Grégoire Seither - Pour avoir osé critiquer Israël, Desmond Tutu censuré aux Etats-Unis
Le prestigieux évêque anti-apartheid n'est pas le bienvenu partout
Desmond Tutu

12:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, courcelles, romain, actualite, presse, silence, collon, politique, cuba, irak, iran, usa, terrorisme, imperialisme | |  Imprimer | | |

11/09/2007

22/08/2007: U$a: imaginons que cela se passe ... à Cuba...

 Ca aussi, c' est "l' Amérique" ...
Toutes proportions gardées, imaginons que cela se passe à Cuba ...

RoRo


-------- Message original --------
Sujet: Les Etats-Unis se préparent à leur 400e exécution depuis 1976
Date: Wed, 22 Aug 2007 10:14:03 +0200
De: Marc Lemaire <fa032881@skynet.be>


Les Etats-Unis se préparent à leur 400e exécution depuis 1976

L'Union européenne (UE) a demandé aux autorités texanes et américaines d'envisager un moratoire sur la peine de mort. Les Etats-Unis doivent procéder mercredi à leur 400e exécution depuis le rétablissement de la peine de mort en 1976.

L'UE s'oppose "sans réserve à la peine de mort en toutes circonstances et n'a cessé d'appeler à son abolition universelle", indique la présidence portugaise de l'UE dans un communiqué. La prison de Walls, l'un des sept établissements pénitentiaires de la ville de Huntsville, surnommée "cité de la mort", se prépare à exécuter mercredi le 400e condamné de l'Etat.

Evoquant "avec un profond regret" le sinistre total des exécutions aux Etats-Unis, Bruxelles demande "instamment à M. Rick Perry, gouverneur du Texas, de faire tout ce qui est en son pouvoir pour surseoir à toutes les exécutions à venir et d'envisager l'instauration d'un moratoire dans l'État du Texas", ajoute-t-elle.

Les 27 pays de l'Union saisissent "cette occasion pour appeler une nouvelle fois à l'instauration par les autorités américaines, tant au niveau fédéral qu'à celui des États, d'un moratoire sur l'application de la peine de mort, en attendant son abolition légale", ajoute-t-elle.

La peine capitale a été rétablie en 1976 aux Etats-Unis. A lui seul, le Texas (sud) est responsable de plus du tiers des exécutions américaines ces 30 dernières années, et de près des deux tiers depuis janvier.

(ats / 21 août 2007 22:15)

15:36 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, histoire, romain, usa, cuba, democratie, liberte, presse, silence, capitalisme, actualite | |  Imprimer | | |

29/06/2007

29/05/2007: RÉFLEXIONS DE FIDEL CASTRO : LES IDÉES, ÇA NE S'ABAT PAS ...

-------- Message original --------
Sujet: [CSP] [Fidel Castro] Les idées, ça ne s'abat pas
Date: Tue, 29 May 2007 21:46:56 +0200
De: CubaSolidarity <cubasolidarity@club-internet.fr>


RÉFLEXIONS DE FIDEL CASTRO : LES IDÉES, ÇA NE S'ABAT PAS

Voilà quelques jours, analysant les dépenses qu'entraînait la construction de trois sous-marins de la classe Astute, j'avais affirmé « qu'avec une somme pareille on pourrait former 75 000 médecins en mesure de soigner 150 millions de personnes, à supposer que le coût de la formation d'un médecin au Royaume-Uni soit le tiers de ce qu'elle vaut aux Etats-Unis ». Je me demande maintenant, en faisant le même calcul, combien on pourrait diplômer de médecins avec les cent milliards de dollars qui tomberont dans les mains de Bush rien qu'en une année pour continuer de semer le deuil dans les foyers iraqiens et étasuniens. Réponse : 999 990 médecins, en mesure de soigner deux milliards de personnes ne recevant aucun service médical.

Plus de 600 000 personnes ont perdu la vie en Iraq et plus de deux millions ont été contraintes d'émigrer depuis l'invasion étasunienne.

Aux Etats-Unis mêmes, environ 50 millions de personne n'ont pas d'assurance-maladie. La loi d'airain du marché régit la prestation de ce service vital, dont les tarifs sont devenus inaccessibles pour bien des gens même dans les pays développés. Les services médicaux apportent du Produit intérieur brut à l'économie étasunienne, certes, mais pas de conscience à ceux qui les prêtent ni de tranquillité à ceux qui les reçoivent.

Les pays à moindre développement et avec un éventail plus large des maladies, disposent de moins de médecins : 1 pour 5 000 habitants, ou 10 000 ou 15 000 ou 20 000 ou plus. Quand apparaissent de nouvelles maladies à transmission sexuelle, tel le sida qui a privé de la vie en vingt ans à peine des millions de personnes, ce sont des dizaines de millions d'êtres humains qui en souffrent, dont de nombreuses mères et de nombreux enfants, des maladies pour lesquelles il existe déjà des palliatifs, mais à un coût de traitement pouvant atteindre 5 000 ou 10 000, voire 15 000 dollars par personne et par an. Ce sont des montants irréels pour la grande majorité des pays du tiers-monde. Les rares hôpitaux publics sont bondés de malades qui meurent entassés tels des animaux sous les coups d'une épidémie soudaine.

Ces réalités, si l'on voulait bien y réfléchir, pourraient peut-être aider à mieux faire comprendre l'ampleur de la tragédie. Il ne s'agit pas d'une pub qui nécessite tant d'argent et de technologie. Ajoutez à cela la faim que souffrent des millions d'être humains, ajoutez-y l'idée de convertir les aliments en carburants, cherchez-y un symbole, et vous aurez pour réponse : George W. Bush.

Interrogé récemment par une personnalité importante au sujet de sa politique envers Cuba, il a répondu : « Je suis un président de ligne dure et tout ce que j'attends, c'est la mort de Castro. » Les souhaits d'un si puissant monsieur ne constituent pas un privilège. Je ne suis pas le premier ni ne serais le dernier que Bush a ordonné de priver de la vie, ou de ceux qu'il se propose de continuer de tuer d'une manière individuelle ou massive.

« Les idées, ça ne s'abat pas ! », s'était écrié avec force Sarría, un lieutenant noir dirigeant la patrouille de l'armée de Batista qui nous avait fait prisonniers après notre tentative de prendre la caserne Moncada quand trois de nous dormions dans une petit cahute de montagne, épuisés après les efforts que nous avions consentis pour briser l'encerclement. Les soldats, pleins de haine et d'adrénaline, me visaient, sans m'avoir encore identifié. « Les idées, ça ne s'abat pas ! », continuait de répéter, presque à voix basse, telle une psalmodie, le lieutenant noir.

Cette splendide phrase, je vous la dédie, monsieur W. Bush.

Fidel Castro Ruz
28 mai 2007

http://granma.co.cu/secciones/reflexiones/fra-0013.html

[Les parties de ce message comportant autre chose que du texte seul ont été supprimées]

CUBA SOLIDARITY PROJECT
http://vdedaj.club.fr/spip/
"Lorsque les Etats-Unis sont venus chercher Cuba,
nous n'avons rien dit, nous n'étions pas Cubains."

Pour vous abonner (gratuitement), envoyez un courrier (vide) à
CubaSolidarityProject-abonnement@yahoogroupes.fr

Pour diffuser un message aux abonnés:
CubaSolidarityProject@yahoogroupes.fr

Pour contacter directement le responsable
(commentaires, réactions, menaces et lettres d'amour)
cubasolidarity@club-internet.fr

Lettre aux députés européens à signer
http://vdedaj.club.fr/cuba/lettre_deputes.html

livre CUBA EST UNE ILE - Danielle Bleitrach, Viktor Dedaj
http://vdedaj.club.fr/cuba/cuba_ile_livre.html
livre les Etats-Unis, DE MAL EMPIRE - D. Bleitrach, V. Dedaj, M. Vivas
http://vdedaj.club.fr/cuba/de_mal_empire.html

Chambres chez l'habitant
http://www.cuba-linda.com/

Si vous utilisez un programme anti-spam, pensez à placer l'adresse
CubaSolidarityProject@yahoogroupes.fr dans la liste "blanche" ou la liste d'amis.

11:53 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, capitalisme, communisme, histoire, cuba, general, guerre, oppression capitaliste, politique, courcelles, romain, social | |  Imprimer | | |

04/11/2006

11/11/2006: un repas au profit de la Palestine/Cuba

 

De : Marc van Campen [mailto:marc_vancampen@skynet.be]
Envoyé : samedi 4 novembre 2006 9:52

Objet : Fw: souper 11 11 11 La Braise

 

 

Médecine pour le Peuple

et La Braise

 

Vous invitent

A un repas au profit de la Palestine/Cuba

 

11 novembre à 19h

à la Braise

 21 rue Z Gramme 6000 Charleroi

 

Soupe à l'oignon et Chili con carne (halal)

 

Réservation indispensable à :

 MPLP: 071 47 64 96

 

Prix* :  10 euros adulte

                6 euros enfant (-12 ans)

 

*l'apéritif vous est offert si le paiement est effectué avant le 10 novembre au compte 001-2914373-84 avec la mention : repas 11 11 11 et votre nom ou par paiement à la maison médicale MPLP.

 

Ed. resp. MPLP, Rue de la Babotterie 87, 6001 Marcinelle

11:42 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cuba, palestine, 11 11 11, solidarite, belgique, romain, hainaut, charleroi, courcelles, actualite, histoire, resistance, silence, presse, ptb, sionisme, oppression capitaliste | |  Imprimer | | |

30/09/2006

30/09/2006: De Michel Collon, journaliste belge: NOUVEAU: Chavez, Ratzinger, Afghanistan, Indigènes, journalistes exploités...

De Michel Collon, journaliste belge:         NOUVEAU: Chavez, Ratzinger, Afghanistan, Indigènes, journalistes exploités...

 

De la part de Michel Collon
Envoyé : vendredi 29 septembre 2006 20:49
À : Par
Objet : NOUVEAU: Chavez, Ratzinger, Afghanistan, Indigènes, journalistes exploités...

 

Vous désinscrire ? Changer ou ajouter une adresse ? Ne pas répondre, cliquer directement: http://www.michelcollon.info/mailinglist.php

Nouveau sur :

MAUVAIS LIEN ?
Mes excuses pour le lien erroné de la précédente interview sur Darwin, Bush, Ratzinger, etc.
Dans un tel cas, vous pouvez toujours retrouver les articles annoncés
en allant directement en page d'accueil à "Nouveau sur le site".


ACTUALITE :
Hugo Chavez - Discours à l'ONU : Le monde se réveille, Monsieur Bush !
"Hier, Monsieur Bush est venu parler ici comme s'il était le propriétaire du monde"
Chavez

Marseille Solidaire - Les descendants des « Indigènes » sont à Cachan et parmi les déboutés de Sarkozy !
Honorer (trop tard) les indigènes d'hier pour mieux persécuter ceux d'aujourd'hui ?
Indigènes

Leila - En Ratzinger, les architectes du Choc des civilisations ont-ils trouvé leur Apôtre ?
Le parcours d'un homme qui a choisi d'oublier la violence de l'Occident
Ratzinger

Ann Jones - Afghanistan : le paradis des "aides fantômes"
Où est parti l'argent des "dons" US et français ?
Afghanistan

MOYEN - ORIENT :
Daniel Sturm - « Tu ne vois rien, tu ne sens rien et tu ne regardes rien »
350 ex-soldats israéliens préparent une expo et une tournée sur les crimes de Tsahal
Soldat israélien

Marie Nassif - Debs - Position du PC libanais sur la Finul, le Hezbollah, les USA...
L'Europe collabore avec Bush mais ferait bien de se méfier. Elle aussi est visée.
FINUL, Hezbollah...

Emile Lahoud - Discours du président libanais à l'ONU
Lahoud, chrétien, répond à Bush sur le Hezbollah et le "Nouveau Moyen-Orient"
Liban

MEDIAS :
Association des Journalistes - Indépendants, ces journalistes ? Témoignages de pigistes surexploités
Faux indépendants, vrais exploités précaires. "Pisser de la copie", n'importe quelle copie...
Journalistes exploités


Salim Lamrani - Reporters sans Frontières osera-t-il publier cette réponse ?
RSF avoue enfin qu'elle est financée par Washington, mais...
Reporters sans Frontières

12:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, amerique, belgique, capitalisme, courcelles, charleroi, cuba, collon, democratie, europe, euro-dictature, france, paris, histoire, imperialisme, injustice, israel, liban, liberte, oppression capitaliste, politique, presse, propagande, romain, resistance, sionisme, silen | |  Imprimer | | |

24/09/2006

24/09/2006: Discours de Hugo Chávez, président du Venezuela, aux Nations Unies, le 20 septembre 2006


De : mannekenpeace@yahoogroupes.fr [mailto:mannekenpeace@yahoogroupes.fr] De la part de Roland Marounek
Envoyé : dimanche 24 septembre 2006 15:13
Objet : [mannekenpeace] Re: [siecle_de_combat] Discours de Chavez : entre réalité sociale et pouvoir des médias

 

pour ceux qui ne l'ont pas encore lu :

 

Discours de Hugo Chávez, président du Venezuela, aux Nations Unies, le 20 septembre 2006

http://questionscritiques.free.fr/discours/Hugo_Chavez_ON...

 

"Représentants des gouvernements du monde, bonjour à tous. Tout d'abord, je voudrais très respectueusement inviter ceux qui n'ont pas lu ce livre à le lire.

 

Noam Chomsky, l'un des Américains et des intellectuels du monde les plus prestigieux, Noam Chomsky, et ceci est l'un de ces tout derniers ouvrages, /'Hegemony or Survival: The Imperialist Strategy of the United States.'/ [L'hégémonie ou la survie : La stratégie impérialiste des Etats-Unis] [Chavez brandit le livre et l'agite en face de l'Assemblée Générale.] C'est un excellent livre qui nous aide à comprendre ce qui s'est passé dans le monde au cours du 20ème siècle, sur ce qui se passe aujourd'hui et sur la plus grande menace qui plane sur notre planète.

 

Les prétentions hégémoniques de l'Empire Américain mettent en danger la survie-même de l'espèce humaine. Nous continuons de vous alerter sur ce danger et nous en appelons au peuple des Etats-Unis et au monde à faire cesser cette menace, qui est une épée de Damoclès. J'avais pensé, un moment, vous faire la lecture de ce livre, mais pour des raisons de temps, [il fait tourner les pages du livre, qui sont nombreuses] je me contenterai de vous le recommander.

 

Il se lit facilement, c'est un très bon livre, et je suis sûr, Madame la Présidente, que vous le connaissez. Il a été publié en anglais, en russe, en arabe et en allemand. Je pense que les premiers qui devraient le lire sont nos frères et nos soeurs des Etats-Unis, parce que la menace se trouve exactement dans leurs propres foyers.

 

Le diable s'est introduit chez eux. Le diable, le diable lui-même, est dans leur maison.

 

Et Hier, le diable est venu ici. Ici, le diable est entré. Juste ici. [Il fait le signe de croix] Et ça sent encore le soufre aujourd'hui. Hier, Mesdames et Messieurs, de cette tribune, le président des Etats-Unis, le monsieur que j'appelle le Diable, est venu ici parler comme s'il possédait le monde entier. Vraiment. Comme s'il était le propriétaire du monde.

 

Je pense que nous pourrions appeler un psychiatre pour analyser la déclaration que le président des Etats-Unis a faite hier. En tant que porte-parole de l'impérialisme, il est venu pour faire partager ses remèdes de charlatan afin d'essayer de préserver le modèle actuel de domination, d'exploitation et de pillage des peuples du monde.

 

Alfred Hitchcock aurait pu utiliser [cette déclaration] comme scénario pour un de ses films. Je peux même proposer un titre : "La Recette du Diable".

 

Comme Chomsky le dit [dans son livre] de façon claire et détaillée, l'empire américain fait tout ce qu'il peut pour consolider son système de domination. Et nous ne pouvons pas lui permettre de faire cela. Nous ne pouvons autoriser que la dictature mondiale se consolide.

 

La déclaration du dépositaire du monde -- cynique, hypocrite, emplie de cette hypocrisie impérialiste provenant de leur besoin de tout contrôler.

 

Ils disent qu'ils veulent imposer un modèle démocratique. Mais c'est cela leur modèle démocratique ! C'est le modèle fallacieux des élites et, je dirais, une démocratie très originale qui s'impose par les armes, les bombes et l'artillerie.

 

Quelle étrange démocratie ! Aristote pourrait bien ne pas la reconnaître -- ou les autres qui sont aux racines de la démocratie. Quelle sorte de démocratie imposez-vous avec les Marines et les bombes ?

 

Hier, le président des Etats-Unis nous a dit, ici-même, dans cette salle, et je cite : "Partout où vous regardez, vous entendez des extrémistes vous dire que vous pouvez échapper à la pauvreté et retrouver votre dignité par la violence, la terreur et le martyre". Partout où il regarde, il voit des extrémistes. Et vous, mes frères -- il regarde la couleur de votre peau et il dit, oh ! il y a un extrémiste. Evo Morales, le valeureux président de Bolivie est, pour lui, un extrémiste.

 

Les impérialistes voient des extrémistes partout. Ce n'est pas que nous soyons des extrémistes. C'est que le monde se réveille. Il se réveille partout. Et les gens se lèvent.

 

J'ai le sentiment, cher dictateur du monde, que vous allez vivre le reste de votre vie comme un cauchemar, parce que le reste d'entre nous se lève, tous ceux qui se soulèvent contre l'impérialisme américain, qui réclament l'égalité, le respect, la souveraineté des nations.

 

Oui, vous pouvez nous appeler des extrémistes, mais nous sommes en train de nous soulever contre l'empire, contre ce modèle de domination.

 

Alors, le président a dit -- et c'est lui qui l'a dit -- : "Je suis venu parler directement aux populations du Moyen-Orient, pour leur dire que mon pays veut la paix".

 

C'est vrai. Si nous marchons dans les rues du Bronx, si nous nous promenons dans New York, Washington, San Diego, dans n'importe quelle ville, San Antonio, San Francisco et que nous demandons aux gens, aux citoyens des Etats-Unis, que veut ce pays ? Veut-il la paix ? Ils diront oui.

 

Mais ce gouvernement ne veut pas la paix. Le gouvernement des Etats-Unis ne veut pas la paix. Il veut exploiter son système d'exploitation, de pillage, d'hégémonie par la guerre.

 

Il veut la paix ? Mais que se passe-t-il en Irak ? Que se passe-t-il au Liban ? En Palestine ? Que se passe-t-il ? Que s'est-il passé ces 100 dernières années en Amérique Latine et dans le monde ? Et à présent il menace le Venezuela -- de nouvelles menaces contre le Venezuela, contre l'Iran ?

 

Il a parlé au peuple libanais. Beaucoup d'entre vous, leur a-t-il dit, ont vu comment leurs maisons et leurs communautés ont été prises dans les tirs croisés. Comment peut-on être cynique à ce point ? Quelle capacité à mentir d'un air penaud ! Les bombes sur Beyrouth d'une précision millimétrée ?

 

Ce sont des feux croisés ? Il pense à un western, lorsque les gens dégainent de la hanche et tirent et que quelqu'un se trouve pris dans les feux croisés.

 

Ceci est impérialiste, fasciste, assassin, génocide. L'empire et Israël qui tirent sur les Palestiniens et les Libanais. C'est ce qu'il s'est passé. Et à présent, nous entendons "Nous souffrons parce que nous voyons nos maisons détruites".

 

Le président des Etats-Unis est venu parler aux peuples -- aux peuples du monde. Il est venir leur parler -- J'ai apporté quelques documents avec moi, parce que ce matin je lisais quelques déclarations -- et je vois qu'il s'est adressé au peuple d'Afghanistan, au peuple du Liban, au peuple de l'Iran. Et il s'est adressé directement à ces peuples.

 

Et vous pouvez vous demander, alors que le président des Etats-Unis s'adresse à ces peuples du monde, ce que ces peuples du monde lui diraient si on leur donnait la parole ? Qu'auraient-ils à dire ?

 

Et je pense avoir une petite idée de ce que les peuples du Sud, les oppressés pensent. Ils diraient "Impérialiste yankee, rentre chez toi!" Je pense que c'est ce que ces peuples diraient si on leur donnait le micro et s'ils pouvaient parler d'une seule voix aux impérialistes américains.

 

Et voici pourquoi, Madame la Présidente, mes chers collègues, mes amis, l'année dernière nous sommes venus ici dans cette même salle, comme nous l'avons fait ces huit dernières années, et nous avons dit quelque chose qui s'est à présent confirmée -- entièrement, entièrement confirmée.

 

Je ne pense pas que quiconque dans cette pièce pourrait défendre ce système. Voyons les choses en face ! Soyons honnêtes ! Le système de l'O.N.U., né après la Deuxième Guerre Mondiale, a fait faillite. Il est inutile.

 

Oh, oui ! Il est bon de nous réunir tous ensemble une fois par an, de nous rencontrer, de faire des déclarations et de préparer toutes sortes de longs documents et d'écouter de bons discours, comme celui que de (inaudible), hier, celui du Président Lula. Oui c'est bon pour cela. Et il y a beaucoup de discours et nous en avons entendu beaucoup, du président du Sri Lanka, par exemple, et de la Présidente du Chili.

 

Mais nous, l'assemblée, avons été transformés en un organe à peine délibérant. Nous n'avons aucun pouvoir, aucun pouvoir d'avoir le moindre impact sur la terrible situation mondiale. Et c'est pourquoi le Venezuela propose une nouvelle fois, ici, aujourd'hui, le 20 septembre [2006] que nous ré-établissions les Nations-Unies.

 

L'année dernière, Madame, nous avons fait quatre propositions modestes que nous ressentions comme étant d'une importance cruciale. Nous devons en assumer la responsabilité, nos chefs d'Etats, nos ambassadeurs, nos représentants, et nous devons en discuter.

 

La première est l'extension [du Conseil de Sécurité], et Lula en parlé hier ici-même. Le Conseil de Sécurité comporte à la fois une catégorie permanente et une catégorie non-permanente, (inaudible) les pays en développement et les pays sous-développés doivent accéder à des sièges de membres permanents. C'est la première étape.

 

Deuxièmement, des méthodes efficaces pour s'occuper et résoudre les conflits mondiaux, des décisions transparentes. Point trois, la suppression immédiate -- et c'est une chose à laquelle tout le monde appelle -- du mécanisme antidémocratique connu sous le nom de veto, le veto sur les décisions du Conseil de Sécurité.

 

Permettez-moi de vous donner un exemple récent. Le veto immoral des Etats-Unis qui a permis aux Israéliens, en toute impunité, de détruire le Liban. Exactement devant nous tous alors que nous étions debout à regarder, une résolution du conseil fut empêchée.

 

Quatrièmement, nous devons renforcer, comme nous l'avons toujours dit, le rôle et les pouvoirs du secrétaire général des Nations-Unies.

 

Hier, le secrétaire général nous a pratiquement livré son discours d'adieu. Et il a reconnu que pendant ces dix dernières années, les choses sont tout simplement devenues plus compliquées ; la faim, la pauvreté, la violence, les violations des droits de l'homme se sont aggravées. C'est la conséquence extrême de l'effondrement du système des Nations Unies et des prétentions hégémoniques des Etats-Unis.

 

Madame, le Venezuela, il y a quelques années, a décidé de livrer cette bataille au sein des Nations-Unies en reconnaissant l'ONU. En tant que membres, et nous prêtons nos voix, nos réflexions. Notre voix est une voix indépendante pour représenter la dignité et la recherche de la paix et ré-élaborer le système international ; pour dénoncer la persécution et l'agression par les forces hégémoniques de la planète.

 

Voici comment le Venezuela s'est présenté. La patrie de Bolivar a cherché à obtenir un siège permanent au Conseil de Sécurité. Voyons ! Bon, il y a eu une attaque en règle par le gouvernement étasunien, une attaque immorale, pour essayer d'empêcher le Venezuela d'être élu librement à un poste au Conseil de Sécurité.

 

L'imperium a peur de la vérité, il a peur des voix indépendantes. Il nous appelle extrémistes, mais ce sont eux les extrémistes. Et j'aimerais remercier tous les pays qui ont aimablement annoncé leur soutien au Venezuela, même si le scrutin est secret et qu'il n'est pas nécessaire d'annoncer ces choses.

 

Mais étant donné que l'imperium a attaqué, ouvertement, ils ont renforcé les convictions de nombreux pays. Et leur soutien nous renforce. Le Mercosur, en tant que bloc, a exprimé son soutien. Nos frères du Mercosur. Le Venezuela, avec le Brésil, l'Argentine, le Paraguay, l'Uruguay, est un membre à part entière du Mercosur.

 

Et de nombreux autres pays d'Amérique Latine, *CARICOM* et la Bolivie ont exprimé leur soutien au Venezuela. La Ligue Arabe, l'ensemble de la Ligue Arabe a exprimé son soutien, nos frères des Caraïbes, l'Union Africaine. Presque toute l'Afrique a exprimé son soutien pour le Venezuela et des pays comme la Russie et la Chine et beaucoup d'autres.

 

Je vous remercie chaleureusement de la part du Venezuela, de la part de notre peuple et de la part de la vérité, parce que le Venezuela, avec un siège au Conseil de Sécurité, n'exprimera pas seulement la pensée du Venezuela, mais il sera aussi la voix de tous les peuples du monde et nous défendrons la dignité et la vérité.

 

Au-delà et au-dessus de tout cela, Madame la Présidente, je pense que nous avons des raisons d'être optimistes. Un poète aurait dit "désespérément optimistes", parce qu'au-dessus et au-delà des guerres et des bombes et de la guerre agressive et préventive et la destruction de peuples entiers, on peut voir qu'une nouvelle ère se dessine.

 

Ainsi que Silvio Rodriguez le dit, cette ère donne naissance à un coeur. Il y a des moyens alternatifs de penser. Il y a des jeunes gens qui pensent différemment. Et ceci s'est déjà vu en l'espace d'une simple décennie. Il a été démontré que la fin de l'histoire était une affirmation totalement fausse et la même chose a été démontrée à propos de la /Pax Americana/ et de l'établissement du monde capitaliste néolibéral. Il a été démontré que ce système engendre la pauvreté. Qui le croit maintenant ?

 

Ce que nous avons à faire maintenant est de définir le futur du monde. L'aube se lève partout. Vous pouvez vous en rendre compte en Afrique et en Europe et en Amérique Latine et en Océanie. Je veux insister sur cette vision optimiste.

 

Nous devons nous renforcer, notre volonté de livrer bataille, notre conscience. Nous devons construire un monde nouveau et meilleur. Le Venezuela se joint à cette lutte et c'est pourquoi nous sommes menacés. Les Etats-Unis ont déjà planifié, financé et mis en place un coup d'Etat au Venezuela et ils continuent de soutenir les tentatives de coup d'Etat au Venezuela et ailleurs.

 

La Président Michelle Bachelet nous a rappelé, il y a juste un instant, l'assassinat horrible de l'ancien ministre des Affaires Etrangères, Orlando Letelier.

 

Et je voudrais ajouter une chose : Ceux qui ont perpétré ce crime sont libres. Et cet autre événement où un citoyen américain est mort, tué par les Américains eux-mêmes. Ils étaient des tueurs de la CIA, des terroristes.

 

Et nous devons rappeler dans cette pièce que dans exactement trois jours il y aura un autre anniversaire. Trente ans auront passé depuis cette attaque terroriste horrible contre l'avion cubain de la ligne /Cubana de Aviacion/, où 73 innocents ont trouvé la mort.

 

Et où se trouve le plus grand terroriste de ce continent qui a pris la responsabilité de faire sauter cet avion ? Il a passé quelques années en prison au Venezuela. Mais grâce à la CIA et aux responsables du gouvernement [vénézuélien] de l'époque, il fut autorisé à s'échapper et il vit dans ce pays, protégé par le gouvernement [des Etats-Unis].

 

Mais il a été condamné. Il avait avoué son crime. Mais les normes du gouvernement étasunien sont à géométrie variable. Il protège les terroristes lorsqu'il le veut.

 

Et ceci, pour dire que le Venezuela est entièrement engagé à combattre le terrorisme et la violence. Et nous sommes l'un des peuples qui combattent pour la paix.

 

Luis Posada Carriles est le nom de ce terroriste qui est protégé ici. Et d'autres personnes extrêmement corrompues qui se sont échappées du Venezuela vivent aussi ici sous protection : un groupe qui a posé des bombes dans diverses ambassades, qui a assassiné des gens pendant le coup d'Etat. Ils m'ont kidnappé et ils allaient me tuer, mais je pense que Dieu est descendu et notre peuple est sorti dans les rues et l'armée y était aussi et ainsi je suis ici devant vous, aujourd'hui.

 

Mais ces personnes qui ont dirigé ce coup d'Etat sont ici, aujourd'hui, dans ce pays, protégés par le gouvernement américain. Et j'accuse le gouvernement américain de protéger ces terroristes et d'avoir un discours complètement cynique.

 

Nous avons mentionné Cuba. Oui, nous y étions, il y a encore quelques jours. Nous sommes revenus de là-bas très heureux. Et là-bas, vous voyez qu'une nouvelle ère est née. Le Sommet des 15, le Sommet des non-alignés, ont adopté une résolution historique. Ceci est le document qui en a résulté. Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas vous le lire.

 

Mais vous avez toute une série de résolutions ici qui ont été adoptées d'une façon transparente après un débat ouvert -- par plus de 50 chefs d'Etats. Pendant quelques semaines, La Havane était la capitale du Sud et nous avons donné, une fois encore, un nouvel élan au groupe des non-alignés.

 

Et s'il y a quelque chose que j'aimerais vous demander à tous ici, mes compagnons, mes frères et mes soeurs, c'est de bien vouloir prêter votre bonne volonté pour permettre un nouvel élan au Mouvement des Non-Alignés afin de donner naissance à une nouvelle ère, pour empêcher l'hégémonie et empêcher de nouvelles avancées de l'impérialisme.

 

Et comme vous le savez, Fidel Castro est le président des non-alignés pour les trois prochaines années et nous pouvons lui faire confiance pour qu'il dirige cette charge efficacement. Malheureusement, ils ont pensé "Oh ! Fidel est en train de mourir." Mais ils vont être déçus parce qu'il n'est pas mort. Et non seulement il est en vie, il est de retour dans son uniforme vert et il préside désormais les non-alignés.

 

Donc, mes chers collègues, Madame la Présidente, un nouveau mouvement, fort, est né, un mouvement du Sud. Nous sommes des hommes et des femmes du Sud. Avec ce document, avec ces idées, avec ces critiques. Je referme à présent mon dossier. Je prends le livre avec moi. Et, n'oubliez pas, je le recommande très fortement et très humblement à vous tous.

 

Nous voulons des idées pour sauver notre planète, pour sauver la planète de la menace impérialiste. Et espérons que dans ce siècle-même, dans pas trop longtemps, nous verrons cette, nous verrons cette nouvelle ère. Et pour nos enfants et nos petits-enfants, un monde de paix basé sur les principes fondamentaux des Nations-Unies, mais de Nations-Unies rénovées.

 

Et peut-être devrons-nous déménager leur siège. Peut-être devons nous le mettre ailleurs ; peut-être dans une ville du Sud. Nous avons proposé le Venezuela.

 

Vous savez que mon médecin personnel a dû rester dans l'avion. Le chef de la sécurité a dû rester enfermé dans un avion verrouillé. Aucuns de ces deux messieurs n'ont été autorisés à venir assister à la réunion de l'Onu. Ceci est un autre abus et un autre abus de pouvoir de la part du Diable. Cela sent le soufre ici, mais Dieu est avec nous et je vous embrasse tous.

 

Que Dieu nous bénisse tous ! Bonne journée à vous.

----- Original Message -----

From: Yves Wangneur

To: Albert ; Jean Bricmont ; Thierry Delforge ; Patsy ; radioairlibre ; thierry thomas ; Siecle ; Manneken Peace

Sent: Saturday, September 23, 2006 6:35 PM

Subject: [siecle_de_combat] Discours de Chavez : entre réalité sociale et pouvoir des médias

 


Suite au discours de Chavez à l'ONU, il y a eu beaucoup de réactions, essentiellement de la part de l'élite. Et puisque certains croient encore en l'angélisme de Clinton, le type qui se faisait tailler des pipes (par une moche en plus) au lieu de bosser, je vous propose de noter la réaction de cette personne : "Le discours de Chavez porte préjudice à son pays". Qui a dit que les Démocrates étaient le 2°parti servant l'impérialisme ?
Les différents journaux américains ont vivement critiqué les déclarations de Chavez, estimant que c'était "de la folie gauchiste". "El Comercio" (de Lima) a parlé d'insulte, La Libre Belgique parle d'injures.
Cela, c'est le discours des médias, des gens qui sont censés nous représenter.
Les représentés, donc nous, ont une réaction un peu différente. Comme vous le savez, Chavez fait référence à un des derniers bouquins de Chomsky : "Hégémonie ou survie". Sur Amazon, les commandes pour ce livre sont passés en 2 jours de la 160.772° place à la septième !!!
Ce qui tend à démontrer 2 choses : 1) Les gens écoutent Chavez, l'approuvent et suivent ses conseils, 2) Ils sont interessés par la pensée de Chomsky.

Ca doit être ça le populisme ...

20:07 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, amerique, afrique, belgique, courcelles, cuba, crimes, cia, colonialisme, chili, fascisme, gangsterisme, guerre, histoire, iran, irak, imperialisme, israel, liban, liberte, democratie, oppression capitaliste, onu, palestine, politique, presse, romain, resistance, silence | |  Imprimer | | |

23/09/2006

22/09/2006: de Michel Collon, journaliste belge,...

De : Michel Collon [mailto:michel.collon@skynet.be]
Envoyé : vendredi 22 septembre 2006 3:08
À : Par
Objet : NOUVEAU : Bush, Ratzinger et Darwin, Cuba, Pub Télé, Europe génocidaire, Venezuela...

 

Vous désinscrire ? Changer ou ajouter une adresse ? Ne pas répondre, cliquer directement: http://www.michelcollon.info/mailinglist.php

Nouveau sur :

HISTOIRE :
Rosa Amelia Plummelle-Uribe - La longue tradition esclavagiste et génocidaire de l'Europe
Hitler n'est pas tombé du ciel. D'où vient le mot "esclave" ? De "slave". Notre histoire cachée.
Europe génocidaire

ACTUALITE :
David Pestieau et Dominique Meeùs - Bush, Ratzinger and C° contre Darwin
Interview du professeur de Duve, prix Nobel de médecine, sur l'évolution. Et les superstitions actuelles.
Darwin

Oxfam-Solidarité - Cuba aux Cubains!
Un des seuls pays du Sud à atteindre les "Objectifs du Millénaire" contre la pauvreté. Ca dérange l'UE ?
Cuba

Salim Lamrani - Le désespoir de l'opposition vénézuélienne
"Le système électoral vénézuélien est le plus avancé du monde", dit l'UE. Que pourra inventer Bush ?
Venezuela

MEDIAS :
Respire - RTBP : Radio Télévision Bourrée de Pub
La ministre Laanan laisse la pub envahir l'audiovisuel public. Pas qu'une histoire belge...
Pub et télé

 

14:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : venezuela, actualite, amerique, belgique, capitalisme, charleroi, communisme, courcelles, cuba, collon, colonialisme, europe, euro-dictature, fascisme, france, guerre, histoire, democratie, liberte, oppression capitaliste, politique, presse, ptb, romain, racisme, silence, solidaire, socialis | |  Imprimer | | |

10/09/2006

08/09/2006: LES R.M.I. (RÉSEAUX DE MILITANTS/ANTES DE L'INFORMATION)

De : Antonio Artuso [mailto:pueblo@sympatico.ca]
Envoyé : vendredi 8 septembre 2006 19:29
Objet : Les RMI (réseaux de milintants/antes de l'information)

 


Vous voulez cesser de recevoir mes messages?  Changer ou ajouter une adresse?  Écrivez-moi : pueblo@sympatico.ca
Do you want to stop receiving messages?  Change or add an e-mail address?  Write to: pueblo@sympatico.ca

¿No quiere más recibir mis mensajes?  ¿Quiere cambiar o añadir una dirección?  Escribame: pueblo@sympatico.ca



LES R.M.I. (RÉSEAUX DE MILITANTS/ANTES DE L'INFORMATION)

CUBA, INTERNET ET LE RÔLE QUE CHACUN DE NOUS PEUT JOUER

 

Pour combattre la désinformation et les campagnes d'intoxication des médias, certains militants/antes deviennent de véritables agences de nouvelles.

Ils constituent des «RMI», des «réseaux de militants/ants de l'information» (nom que je propose).

Les «R.M.I.» se donnent une ou plusieurs tâches : (1) écrire; ou (2) traduire; ou (3) diffuser.

Certains réseaux se donnent les trois tâches à la fois.

Les réseaux «Écrire, traduire, diffuser» informent et mobilisent des centaines de personnes et groupes (250 dans mon cas).

 

Les messages de ces réseaux peuvent être :

- des analyses sur la situation actuelle;

- des appels à des actions de solidarité (conférences, manifestations, soirées culturelles et politiques, pétition par Internet, etc.);

- demandes de traduction;

- information sur les activités d'autres groupes de résistance (Nos impôts pour la paix, Lawyers against War, etc.);

- témoignages, reportages, interview, poèmes, etc.;

- vidéo

 


 

RÉSEAUX DE MILITANTS/ANTES DE L'INFORMATION DÉJÀ EXISTANTS :

 

Je connais plusieurs réseaux de militants de l'information :

Je participe à plusieurs d'entre eux :

 

1) le réseau international «SolidNet» : dirigé par le Parti communiste grec, il diffuse les communiqués des différents partis communistes et ouvriers du monde partout à travers le monde;

 

2) le «Collectif de traduction» de Montréal : groupe de traducteurs/trices vient de former pour aider les organisations progressistes, anti-impérialistes et anti-guerre qui ne recoivent pas de subventions mais font un bon travail de défense des droits de la personne et des peuples;

 

3) le nouveau collectif d'information et d'action sur le Venezuela, qui diffuse en français en vue des prochaines élections, en traduisant des textes de «Rebellión» et «Hands-Off Venezuela»;

 

4) le réseau «InformAction» de Michel Collon;

 

5) les partis communistes, ouvriers et progressistes :

- le Parti communiste du Québec (section du Parti communiste du Canada) et la Ligue de la jeunesse communiste, qui vient d'être créée au Québec ;

- le Parti de Travail de Belgique (et son réseau de rédaction, de traduction et de diffusion de textes);

- Le Parti communiste du Brésil;

- Les Parti communistes d'Israël, du Liban, les partis palestiniens, etc.

 

6) différents groupes de solidarité de Montréal (Chili, Cuba, Venezuela, etc.)

 


 

QUELQUES-UNES DES NOMBREUSES MÉTHODES DE DÉSINFORMATION :

 

MÉTHODE 1 : SE DIRE NEUTRE MAIS NE PAS ÊTRE OBJECTIF :

 

Les médias doivent être objectifs mais ne doivent pas être neutres.

1) ils doivent être objectifs, présenter les points de vue contraires, refléter la réalité sans que leurs points de vue ne déforment la réalité.

2) ils ne doivent pas être neutres devant l'injustice, ils doivent être engagés afin de promouvoir la justice sociale.

 

MÉTHODE 2 : LA SOI-DISANT NEUTRALITÉ DES MÉDIAS - DONNER LA VERSION JUSTE ET RÉPÉTER LA VERSION MENSONGÈRE POUR QUE LE PUBLIC RESTE TOUJOURS DANS LE DOUTE :

 

De temps à autres, les contribuables qui paient ces services ont le droit, comme à une aumône, à une émission "équilibrée", qui fait connaître la situation lamentable du peuple palestinien, entre autres peuples.  Les gens alors réfléchissent aux deux versions (palestinienne et sioniste) et ne savent pas quoi choisir.

 

MÉTHODE 3 : BOMBARDER LE PUBLIC EN NE LUIDONNANT LE PLUS SOUVENT QUE LA VERSION MENSONGÈRE :

 

Le bulletin électronique «Journal Liban» affirme avec raison : «Les médias occidentaux ont de tout temps accepté les versions de l'armée israélienne et fermant les oreilles aux autres sources».

Au Québec et au Canada, les médias sont clairement une machine de propagande.

À part quelques rares journalistes et quelques rares articles le peuple canadien est soumis au bombardement constant des médias.

 

 

MÉTHODE 4 : DÉPOLITISATION - DÉCROCHAGE ET ANALPHABÉTISME POLITIQUE :

 

Les médias oublient trop souvent de se pencher en détail sur les causes historiques :

- Comment expliquer la Révolution soviétique, des pays de l'Est, chinoise, vietnamienne, cubaine, sans expliquer les conditions?

 

- Comment expliquer Israël sans expliquer l'action des trois groupes terroristes Haganah, Stern et Irgoun, qui ont participé à la création de l'État d'Israël sont également terroristes, et l'État d'Israël est une création terroriste ; le rôle du journaliste Théodore Hertzl, fondateur du sionisme; l'opposition des théologiens juifs au sionisme; l'opposition du Bund (organisation socialiste de travailleurs juifs d'Europe) contre le sionsime?

Les personnes qui s'intéressent un peu aux nouvelles, finissent pas se demander :

a) si le peuple palestinien n'est pas coupable;

b) s'il y aura jamais justice en Palestine;

c) s'il y a quelque chose à comprendre de toutes ces batailles apparemment sans issue de l'humanité.

Fatalisme : ils abandonnent tout effort de compréhension, ne croient plus à rien et haussent les épaules.  Ils pensent, comme les médias veulent, que la politique est une saleté et qu'il n'y a pas de solution.

 

MÉTHODE 5 : LA DÉMONISATION DES LEADERS, DES MOUVEMENTS, DES GOUVERNEMENTS QUI COMBATTENT LE MENSONGE, LE FASCISME ET LA GUERRE :

 

Désinformation et intoxication de la population : à l'heure des nouvelles de radio ou de télévision, nous écoutons des locuteurs et des locutrices attaquer de leur voix glaciale les gouvernements cubain, iranien, palestinien.

 

Je me souviens très bien de les avoir entendus/ues, à plusieurs reprises, se demander s'il fallait ou non tuer Yasser Arafat.  Il est finalement mort, mais les média n'ont jamais expliqué pourquoi.

 

Le ciblage de l'énnemi, la démonisation, la satanisation : La voix glaciale de nos locuteurs locutrices dénigre gouvernements, mouvements de Résistance, leaders, politiques : les ennemis de l'impérialisme US sont systématiquement bien identifié irakien, palestien, libanais, le FIS, le Hamas, le Hezbollah, le Fatah (jusqu'à sa corruption et sa dissolution), le Panama de Noriega (1991) avant le bombardement de 3 000 à 8 000 civils par l'aviation (un crime contre l'humanité, du terrorisme (massacre de civils pour une cause politique) de l'impérialisme US.

 

MÉTHODE 6 : L'APPEL AU "PATRIOTISME CANADIEN" EN FAVEUR DE L'IMPÉRIALISME US :

Radio-Canada est devenue une véritable machine de propagande, une machine de guerre au service de l'impérialisme étatsunien.

 

Les peuples québécois et canadien, qui financent les deux réseaux de leurs taxes, ont le droit à une information objective.

 

Plusieurs les lecteurs/trices se joignent à cette lutte pour une information objective du public canadien en défense de la vérité, de la démocratie, du niveau de conscience sociale de la population canadienne.

 

De tristes années de fascisme et de guerre attendent les peuples du Canada et du monde si la population ne prend pas conscience de la désinformation et de l'intoxication de la population québécoise et canadienne par nos médias.

 

Nous devons souligner que le nouveau premier ministre du Canada, Stephen Harper et son gouvernement conservateur minoritaire, constitue un danger pour la souveraineté du Canada, pour la paix et la sécurité à travers le monde et un appui aux politiques de fascisme et de guerre des États-Unis.

 

SE TAIRE C'EST ÊTRE COMPLICE!

 

Antonio Artuso - Montréal (Québec) Canada - pueblo@sympatico.ca

11:59 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, communisme, courcelles, cuba, collon, histoire, israel, politique, presse, ptb, propagande, romain, sionisme, silence, solidaire, solidarite, socialisme | |  Imprimer | | |

09/09/2006

12/09/2006: Bruxelles: action de protestation devant l’ambassade des Etats-Unis

Mardi 12 septembre 2006 à 17h le comité belge pour la libération des Cinq prisonniers cubains aux Etats-Unis organise une action de protestation devant l’ambassade des Etats-Unis à Bruxelles (boulevard du Régent, 27, entre la rue de la Loi et la rue Belliard – métro Arts-Loi)
Le 12 septembre 2006, cela fera déjà 8 ans, que les Cinq ont été arrêtés et emprisonnés. Ensemble ils ont déjà perdu 40 ans en prison, injustement.
 
Cette action fait partie de la campagne mondiale pour la libération des Cinq, du 12 septembre à 6 octobre
 

Soutiennent cette action :
InitiativeCuba Socialista, Amis de Cuba asbl, Kurt De Loor (Parlement Flamand Spa), Eloi Glorieux (Parlement Flamand, Groen!), Sven Gatz (Parlement Flamand VLD), le secrétariat fédéral de la Centrale Générale de l’FGTB, Johnny Goethals (ACOD militant UZ Gent), Frank Stappaerts (président Humanistisch Verbond Antwerpen), Dirk De Zutter (COC), Eddy Boutmans (ancien secrétaire d’Etat de la Coopération au développement), Christenen voor het Socialisme, Carola Van Hove (gewestelijk vormingswerker ABVV M + K regio Kempen), Luthiers Sans frontières (LSF), SEDIF (service d'information et de formation sur l'AL), Vrede vzw, Prof. François Houtart (CETRI)

Nous invitons aux organisations et personnalités à soutenir cette action de protestation, s.v.p. contactez free-the-five@cubanismo.net , 02 209 23 50 ou 0476 810 413

Le 12 septembre à 19.15h nous vous invitons à participer au soirée d'info:
Cuba, Fidel et les Cinq
sur la relation entre les agressions terroristes des USA contre Cuba, le ‘Plan Bush’, la maladie de Fidel, la maffia cubaine à Miami et les Cinq cubains emprisonnés injustement aux USA..
 
avec Eduardo Perera, nouveau conseiller de l’ambassade de Cuba et Marc Vandepitte, auteur, présent à Cuba au moment que la maladie de Fidel à été communiqué.
 
à intal, 53 Chaussée de Haecht, 1210 Bruxelles (à 5 minutes du métro Botanique)


Plus d’info : www.cubanismo.net
Katrien Demuynck
Comité pour la Libération des Cinq - Belgique / Coordination européenne de la campagne
53 chaussée de Haecht
1210 Bruxelles
02 209 23 50

06:57 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, merique, belgique, courcelles, cuba, democratie, gangsterisme, histoire, imperialisme, liberte, politique, presse, romain, resistance, silence, solidarite, usa | |  Imprimer | | |

07/09/2006

07/09/2006: Chavez, pétrole, Bush, Amérique latine : comprendre et débattre

Vous désinscrire ? Changer ou ajouter une adresse ? Ne pas répondre, cliquer directement: http://www.michelcollon.info/mailinglist.php

Chavez, pétrole, Bush, Amérique latine : comprendre et débattre

Le débat se développe autour de « Bruxelles - Caracas »,
nouveau film sur le Venezuela


Chers amis,

Ces 4 faits vous ont certainement frappé dans les infos récentes :
-
N° 1 : Bush avait ses plans tout prêts pour reprendre le contrôle de Cuba si Castro mourait.
-
N° 2 : Bush surarme la Colombie, mais s'indigne quand l'armée vénézuélienne remplace ses (très) vieux fusils. Que prépare-t-il ?
-
N° 3 : Bush a nommé un nouveau patron de la CIA pour « traiter » le Venezuela et Cuba. Perturbera-t-il la réélection de Chavez en décembre prochain ?
-
N° 4 : Seul Chavez a retiré son ambassadeur d'Israël : que peuvent en apprendre le monde arabe et aussi le tiers-monde ?

Echéances d'automne :
En cette rentrée, quelques échéances importantes en Amérique Latine où tout semble de plus en plus lié :
-
Lula (octobre) et Chavez (décembre) seront-ils réélus ?
-
Evo Morales tiendra-t-il ses promesses et/ou se fera-t-il agresser ?
-
Quel avenir se prépare pour Cuba ?
-
L'Amérique latine s'unira-t-elle pour échapper aux USA et s'allier notamment au monde arabe ?

Pas d'alternative ?
Le monde a connu quelques exemples de belle résistance, ces derniers temps. Pourtant, en Europe en tout cas, un certain pessimisme, un certain fatalisme restent dominants. Pas d'alternative à la mondialisation actuelle ? Et à ces guerres de plus en plus fréquentes ?
C'est là que le Venezuela, et le nouveau film « Bruxelles-Caracas » sont importants. Chavez apporte-t-il une alternative quand il dit : « Pour éliminer la pauvreté, il faut donner le pouvoir aux pauvres » ? Et est-ce appliqué sur le terrain ou bien est-ce du bla bla politique ?

Un film qui stimule le débat général
Ce film, réalisé par Vanessa Stojilkovic, permet à toutes sortes de publics de découvrir le Venezuela. Ce pays dont on commence à parler un peu, mais auxquels tous les médias ne veulent pas forcément du bien !
Ce film permet de comprendre pourquoi Bush veut absolument renverser Chavez, et pourquoi il risque de passer bientôt à l'action. La CIA a reçu des hommes « nouveaux », des budgets énormes, des moyens en tous genres pour éliminer l'homme à abattre. Le « droit à l'alternative », ça concerne aussi l'Europe où la question sociale devient urgente et préoccupante.
Quelques petites présentations du film ont déjà eu lieu en avant-première. Les réactions sont très enthousiastes. Sur le Venezuela comme sur le film :
-
Nathalie : « Film vraiment formidable. J'ai appris beaucoup sur cette démocratie participative. Donne envie de les aider. Mais la censure médiatique ici est terrible et pèse sur la solidarité. » Merci ! »
-
Jean-Luc :« Redonne un peu espoir. »
-
Antonio : « Des actions de ce type servent énormément à ouvrir les esprits et les horizons des gens. »
-
Jean-Marc : « Notre monde a bien besoin d'autres regards que ceux des mass-medias. »
-
Rebecca : « Un pavé dans la mare! Si plein de gens voyaient ça, ce serait même dangereux pour certains, mais plein d'espoir pour tant d'autres ! »

Attention, ce film peut vous être utile !
Vous vous intéressez à l'Amérique latine, au tiers-monde ou de façon générale aux alternatives à la mondialisation actuelle ? Vous regrettez le manque de vrais débats à la télé et dans les médias ?
Vous avez deux possibilités :
1.
ACHETER LE DVD (77 minutes, 10 euros), le montrer à vos amis, en discuter, envoyer vos remarques, questions, ou critiques au site www.film-bruxelles-caracas.info (ouverture le 20/9)
2.
ORGANISER UNE PROJECTION - DEBAT dans votre ville ou votre association. Une tournée est en préparation en France, Belgique, Suisse pour octobre et novembre. A certains débats, participera également Eva Golinger, avocate new-yorkaise, qui sort bientôt en français son livre best-seller « Code Chavez - La CIA contre le Venezuela ». Nous conseillons de se dépêcher pour réserver une date, et pour préparer au mieux les soirées et la mobilisation. Nous mettons à votre disposition des modèles d'affiches et d'invitations aux soirées, ainsi que notre expérience pour la mise sur pied de ces débats. Contacts : michel.collon@skynet.be
Ne manquez pas de signaler à vos amis étrangers que le film Bruxelles - Caracas existe aussi en espagnol et en néerlandais, et bientôt en anglais, italien, etc... Même adresse de contact.

Voilà, merci pour votre intérêt, merci pour vos suggestions et bon débat !

MICHEL COLLON

10:25 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, ameriqaue, belgique, capitalisme, communisme, cuba, courcelles, democratie, elections, europe, euro-dictature, histoire, imperialisme, liberte, mexique, politique, presse, romain, collon, silence, socialisme, social, usa | |  Imprimer | | |

05/09/2006

SOLIDAIRE n° 32 du 6 septembre 2006

 

06-09-2006

Pour son rôle d'entreprise la plus antisociale de l'année:

Le presse-citron d'or est attribué à... Sodexho

Nous avons appliqué 11 critères aux 115 sociétés belges comptant plus de mille travailleurs. De manière à établir un classement dont la firme de restaurants d'entreprise Sodexho sort n°1. Le prix sera remis au vainqueur ce mercredi 6 septembre.

> Lire l'article

PTB: un vote qui a du poids

De Charleroi à Anvers, en passant par Herstal et Molenbeek, le PTB entame avec vous la dernière ligne droite pour les élections. Toutes les infos sur www.jechoisisptb.be

La Fabrique Nationale (Herstal) en grève pour partir à 58 ans

«Mais pourquoi on ne pourrait pas partir à 58 ans?», se demandent les 1000 grévistes de la Fabrique Nationale de Herstal. En effet, la direction refuse même d'appliquer le pacte des générations, pourtant peu favorable aux travailleurs.

> Lire l'article

Tirlemont, Bruges: les skinheads agressent

Le week-end passé, une dizaine de skinheads ont agressé deux jeunes Slovaques à Tirlemont. Il y a quatre mois, c'est Raphaël qui se faisait tabasser à Bruges. Interviews de leurs familles.

11 septembre, 5 ans après

Le 11 septembre 2001, des avions de ligne s'encastraient dans les tours jumelles du WTC et dans le Pentagone. Immédiatement, Bush lançait sa «guerre contre le terrorisme». Bush a-t-il pu réaliser ses plans? Et le monde en est-il devenu plus sûr?

> Lire l'article

Et en plus...


 Envoyez vos réactionsréagirImprimerimprimerEnvoyer par e-mailenvoyer

21:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, communisme, democratie, elections, hainaut, charleroi, imperialisme, capitalisme, fascisme, terrorisme, liban, cuba, presse, silence, ptb, romain, courcelles | |  Imprimer | | |

10/08/2006

10/08/2006: de Michel COLLON, journaliste belge ...

Vous désinscrire ? Changer ou ajouter une adresse ? Ne pas répondre, cliquer directement: http://www.michelcollon.info/mailinglist.php

Nouveau sur :
LES LIENS SONT EN BLEU, DERNIERE LIGNE

MOYEN-ORIENT :
Marjorie Cohn - C'est Bush le patron
Pourquoi ceci doit être appelé « la nouvelle guerre des Etats-Unis »
Bush patron

Mondher Sfar - Douce France, fausse amie des Arabes
L'histoire des relations entre les deux pays montre que Paris n'est pas neutre
France & Israël

Gideon Levy - Temps obscurs
Pourquoi la gauche israélienne verse dans le chauvinisme et la haine
Levy

Khal Torabully - Lettre à la femme libanaise
Hommage poétique et tendre d'un poète mauricien
Femme libanaise

ACTUALITE :
Toon Danhieux - La démocratie à Cuba
Castro est-il un terrible dictateur ou bien ... ?
Démocratie à Cuba

Tony Busselen - Congo : J-P Bemba a des envies de coup d'Etat
Le passé judiciaire et la stratégie de celui qui prétend « avoir gagné »
Congo

Saramago, Fo, Gordimer, Belafonte... - La souveraineté de Cuba doit être respectée
Appel lancé par 7 Nobel et 400 intellectuels du monde entier
Souveraineté

Ahmed Janabi - Les USA vont-ils réussir à diviser l'Irak ?
La stratégie de 'guerre civile' était la seule chance de Bush
Irak

Barahona et Sprague - Oui, Reporters sans Frontières est bien payé par la CIA
Malgré ses dénégations, Robert Ménard a bien encaissé les dollars de Bush via des fondations - écrans
Reporters sans Frontières

Ed Herman - Notes sur l'évolution de la contre-révolution
Nouvelles stratégies du néo-libéralisme
Contre-révolution

Georges Berghezan - Slovénie : un élève pas si modèle que ça !
Au pays chouchou de l'UE, on intimide les témoins des crimes de guerre
Slovénie

HISTOIRE :
Gilles Munier - Le Liban convoité depuis 80 ans
1917, 1937, 1948, 1954, 1956, 1967, 1978... Rien de neuf !
Liban convoité

Jean-Michel Staebler - Les couleurs israéliennes de l'armée française
Récit de réunions secrètes à Paris en 1956
Armée française

MEDIAS :
Roger Assaf - Messieurs de TF1
Un écrivain libanais : « Taisez-vous ou bien faites votre métier correctement ! »
TF1

Maxime Vivas - La presse et Cuba
Dans le tiers monde, on n'a pas les oeillères de notre presse 'libre'
Presse et Cuba

HUMOUR :
Humour

13:30 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, histoire, romain, presse, silence, collon, politique, irak, cuba, liban, usa | |  Imprimer | | |

09/07/2006

09/07/2007: Visite au centre ferme 127bis

Nous vivons toujours en EURO-DICTATURE capitaliste !
Pour les demandeurs d' asile, tous les fameux "droits de l' homme" sont bafoués.
L'Office des Etrangers est un Etat dans l' Etat et rien n'y fait.
RoRo


De : CRER Bxl [mailto:coordsanspapiersbxl@yahoo.fr]
Envoyé : dimanche 9 juillet 2006 19:41
À : coordsanspapiersbxl@yahoo.fr
Objet : COMMUNIQUE CRER - Visite au centre ferme 127bis

COMMUNIQUE CRER - Visite au centre ferme 127bis
 
Samedi 8 juillet vers 11 heures quelques personnes se rassemblent devant le centre fermé 127bis pour protester une nouvelle fois de l'existence même de ceux-ci et venir en soutien aux sans papiers qui y ont été enfermés suite à leur expulsion de l'église à Anderlecht.
 
Un grand nombre de personnes manquent à l'appel, en effet des barrages de polices les ont empêchés de nous rejoindre.  La liberté de se rassembler est mise à mal. La plupart des personnes sur place ont été fouillées, prise d'identité et filmées par les forces de l'ordre.
 
L'accès à l'allée qui longe le centre nous est refusé, la demande de visite que nous transmettons nous est également refusé.  Seule une administratrice de la Ligue des droits de l'Homme est autorisée à entrer dans le centre.  Là, elle est reçue par la directrice du centre qui entame une très longue conversation et la négociation est dure afin d'obtenir in fine la rencontre avec une dame angolaise et ses enfants.
 
La dame est donc menée dans la salle des visites.  Elle est au bord des larmes et ne comprend pas ce qui lui arrive.  En possession d'une "carte orange" qui lui permet de travailler, elle a cependant été menée menottée devant ses trois enfants, eux aussi menottés (un bras) au commissariat. Là elle a dû être extrêmement ferme pour refuser la proposition qui lui était faite de se séparer de ses enfants.   Après de très âpres discussions elle se retrouve dans une des ailes du centre. 2 heures de "sortie" (derrière les 3 clôtures bien sûr) sur 24h sont les seules occupations.  Les détenus de cette prison qui ne veut pas se dire ainsi, n'ont pas l'autorisation de passer d'une "aile" à l'autre. Il s'agit, doit-on le rappelerun univers carcéral au sens premier.  Ses enfants de 2 ans 1/2, 7 ans et 10 ans sont également dans cette situation, quelques "animatrices" s'occupent d'eux.
 
Il lui a été dit qu'elle et sa famille allaient être expulsées, sans préciser quand ni comment. Ceci contredit les dires des autorités entendues à la radio qui précisaient que les occupants de l'église ne seraient pas expulsés.
 
Il faut savoir que pour les détenus de ce centre il s'agit de situations d'horreur, l'un d'entre eux nous a confié (à travers les barreaux de sa fenêtre) qu'il avait séjourné en Irak et qu'il avait vécu ici en Belgique, dans le poste de police, la même terreur.
 
Un Kurde, se trouve là, avec ses enfants de 2 ans 1/2 et 4 ans, tous deux nés en Belgique.  La police s'est rendue à son domicile et a amené la famille au commissariat sous le prétexte de vérifications de papiers (il possède un permis de travail).  Du commissariat cependant ils ont été emmenés directement au centre fermé!
 
Une nouvelle fois, cette "visite", certes pas dans les règles comme le regrettait la directrice, nous donne une image criante des dénis des droits les plus élémentaires, de l’arbitraire de l’Office des étrangers et de l'enfermement des étrangers qui nous rapportent systématiquement "nous n'avons rien fait et sommes traités comme des criminels, comme des chiens".
 
Nous réclamons la libération des personnes arrêtées dans l’église Notre Dame des Sans-papiers, l’arrêt de la répression sur le mouvement des sans papiers et de leurs nombreux sympathisants.
Les autorités refusent d’entendre les revendications légitimes des Sans papiers et essaient à tout prix de casser ce mouvement qui est devenu trop fort, ce dans le but de pouvoir partir en vacances et de revenir lors de la rentrée parlementaire avec des églises vides et un mouvement disloqué. Certaines associations n’hésitent pas à « influencer » les Sans-papiers dans le même but.
 
Nous continuerons à encourager et soutenir les actions de l’UDEP et de tous les sans papiers et les encourageons à tenir bon.
 
La CRER - Coordination contre les Rafles , les Expulsions et pour la Regularisation



C.R.E.R. – Bruxelles : INFO  -  http://regularisation.canalblog.com/
Tél : 0496 40 33 09 - 0473 62 87 33
 
Manifestation du 1 mai : http://1maimanif.canalblog.com/
 
Soutien a la CRER au N° Triodos  :  523 - 0801898 - 74

20:03 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : colonialisme, actualite, belgique, courcelles, cuba, democratie, politique, romain, racisme, immigres | |  Imprimer | | |