22/01/2009

19/01/2009: BOYCOTT : Dexia finance des colonies juives...

Sent: Monday, January 19, 2009 11:16 AM
Subject: [romain : paix_socialisme_communisme] BOYCOTT : Dexia finance des colonies juives


BOYCOTT : Dexia finance des colonies juives


Dexia finance des colonies juives

<
http://dexiacolonies.canalblog.com/>

Clients de Dexia : réagisser auprès de votre banque ou changer de banque en signe de protestation et de solidarité avec le peuple palestinien

La banque franco-belge Dexia finance, via sa filiale israélienne, le développement des colonies israéliennes en territoires palestiniens occupés, et cela depuis des années. Ce constat, qui aurait en effet pu être fait depuis longtemps, est mis en lumière par plusieurs groupes de solidarité avec la Palestine, qui lancent la semaine prochaine une action de protestation.

Depuis près de dix ans, Dexia s´intéresse au marché israélien. En plusieurs étapes, la banque franco-belge a acheté une firme bancaire israélienne, Otzar Hashilton Hamekomi (« Trésor du pouvoir local »), spécialisée comme ce nom l´indique dans le financement des communes et des collectivités locales, à l´instar du bon vieux Crédit communal belge, ancêtre de Dexia.

Depuis 2001, cette banque israélienne est contrôlée par Dexia qui détient 65,31 % du capital. La filiale Dexia Public Finance Israel est répertoriée sur le site de Dexia comme troisième en importance sur le marché israélien du financement des collectivités locales (avec un personnel de quarante personnes). La banque a pignon sur rue et est bien connue des Israéliens.

Avec d´autres mouvements, Intal, qui travaille sur divers dossiers de solidarité dans des pays du tiers-monde - Amérique du Sud, Congo, Philippines, Cuba - dont les territoires palestiniens, a décidé de lancer une campagne pour dénoncer l´implication de Dexia dans le financement des colonies juives en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

« Nous voulons rappeler que la colonisation est contraire au droit international, nous dit Mario Franssen, d´Intal. La Quatrième Convention de Genève interdit l´installation de populations du pays occupant dans le territoire occupé. Avec d´autres groupes, nous sommes engagés par ailleurs dans une campagne de boycott des produits israéliens, pour dénoncer l´occupation, et certains nous reprochent, de manière absurde, d´agir ainsi pour rayer Israël de la carte ou par antisémitisme ! Mais ici nous ciblons une situation bien particulière : le financement, par une banque franco-belge, du développement des colonies israéliennes dans les territoires occupés, toutes illégales. »

« Ce financement n´est guère contestable », dit encore Mario Franssen, dont le mouvement s´est procuré la retranscription d´une séance en commission des Finances de la Knesset (parlement israélien) qui date du 19 juin 2007. Les propos tenus par David Kapah, le directeur de Dexia Israel, ne laissent pas la place à l´ambiguïté : « Pour nous, la localisation géographique n´est pas pertinente. Si on parle de quelque chose au-delà de la Ligne verte (dans les territoires occupés, NDLR), nous, nous avons octroyé une aide financière ces deux dernières années et demie à Alfei Menasheh, Elkana, Beit-El, Ariel, Beit Aryeh, (le Conseil régional de) la Vallée du Jourdain, Givat Zeev, (le conseil régional de) Har Hevron, Kedumim, Beit Aryeh (...). Cela veut donc dire que, oui, c´est nous qui les soutenons financièrement et c´est encore vers nous que l´on vient pour recevoir du crédit. »

Et à la question d´une députée, Esterina Tartman, rapporteur de la Commission des Finances, elle-même résidente d´une colonie (Givon Ha-Hadasha) et désirant « savoir si la dimension de la localisation géographique de la Judée et de la Samarie (la Cisjordanie occupée) complique le processus de décision au sein de la Banque Dexia Israel », la réponse de David Kapah, laconique, se révèle claire : « Négatif. Absolument pas... »

Dexia, à Bruxelles, a été interpellé depuis 2001 par les mouvements belges de solidarité, sans grand succès, les réponses restant incomplètes ou imprécises, et la responsabilité globale de l´achat de la banque israélienne étant renvoyée à Dexia France.

A partir de la semaine prochaine, des actions de protestation seront donc lancées. BAUDOUIN LOOS
samedi 08 novembre 2008, 11:31

http://www.lesoir.be/actualite/monde/proche-orient-des-mouvements-2008-11-08-659132.shtml
Source : http://www.dexiacolonies.canalblog.com/._,_.___

16/11/2008

16/11/2008: Quelques réflexions personnelles...

Quelques réflexions personnelles:
 
C'est la récession économique mondiale, les Ami(e)s, qui fait penser et pencher de plus en plus vers celle d' avant-guerre au temps où aux Usa les milliardaires et/ou spéculateurs et joueurs des casinos ruinés se suicidaient en se jetant par les fenêtres des gratte-ciel du capitalisme où ils possédaient leurs luxueuses suites tout confort, ... genre Dubaï d'aujourd'hui.
 
Le capitalisme bancaire et spéculatif est au bord du gouffre. Partout des usines ferment définitivement leurs portes ou se mettant partiellement en chômage économique, dans certains cas déjà pour 6 mois...
 
Des dizaines de milliers de travailleurs supplémentaires volent au chômage et la crise s'aggrave surtout pour les plus pauvres et tous les pays pillés par le colonialisme et l'impérialisme ricano-occidental. Le nombre de chômeur va doubler même aux Usa, paradis du système économique en place depuis trop  longtemps.
 
Normal, la crise débute principalement de là: Bush et  ses effroyables et ruineuses guerres impérialistes et colonialistes à la conquête du Monde qui endettent "l' Amérique", les spéculations financières et immobilières, la libre concurrence effrénée et anarchique où les plus gros requins avalent les plus petits. Une guerre sans lois entre capitalistes eux-mêmes...
 
Qui va  donc devoir payer ?
 
Des centaines de milliards d' euros et/ou de dollars d' argent public ont donc été trouvés comme par enchantement pour voler au secours des banques multinationales. Il faudra faire la même chose pour le secteur immobilier, l'industrie automobile occupant des centaines de milliers de travailleurs et sous-traitants, secteur où la concurrence est incroyable pour vendre toujours plus de bagnoles sur des marchés sur-saturés. Or, sans croissance, le capitalisme du profit immédiat se casse la gueule. Et nous avec, quitte à devoir bouffer  toujours plus de saloperies inutiles. C' est "l'économie réelle" (sic) ... !
 
Les valets du capitalisme aux abois vont nous présenter toutes les factures pour continuer à donner du fric aux multinationales richissimes non plus pour "créer des emplois", mais pour sauver ceux qui existent encore, et continuer à se sucrer d'abord...
 
La machine est en marche ...
 
-au 1er février 2009, la Sncb augmente une fois de plus ses tarifs d'une moyenne de 5,9%. Voyager en train, va devenir un luxe, conclut "La Nouvelle Gazette" de Charleroi. Pour tous ceux qui ne bénéficient pas de réductions tarifaires, voyager en train, ou en bus, est DÉJÀ un luxe depuis longtemps ...
 -notons que 6%, c'est cependant dans la norme, s'il faut en croire la nouvelle augmentation accordée à la famille royale de Belgique en 2009... Attention, 6% d' augmentation pour le Roi et à chaque membre de sa sainte famille, cela ne signifie pas 10, 15 ou 20.000 frs belges en plus par an, mais ça se traduit en plusieurs millions d' euros (1 euro = 40,3399 f.belges).
 
-à CHARLEROI, on annonce une nouvelle augmentation de la fameuse taxe communale impopulaire sur les immondices. On ne sait pas encore combien. Il est vrai que les ristournes versés annuellement aux communes par Dexia, les compagnies de gaz et d'électricité, etc, vont se réduirent comme des peaux de chagrin alors que toutes les charges financières continuent à s'agraver (exemple la police unique voulue réformée par tous les partis "démocratiques et qui a déjà coûté la peau des fesses aux communes du royaume).
 
"Ne faites pas payer les riches, Sire ! Faites payer les pauvres, car ils sont les plus nombreux ... !"
 
Allez les Verts, allez ... !
 
Congrès des Verts en Allemagne, vu sur Euronews ce dimanche...
 
La co-présidente Roth gesticule à la tribune et s'écrie: "Chers Amis' avec vous, je vais lutter contre le populisme de droite et ... de gauche, véritable(s) poison(s) pour la "Démocratie" ! Et toute la claque applaudit dans la salle ...
 
Pas un seul congressiste colo-colo pour s' d'abord, en Allemagne et ailleurs, à lutter contre les multinationales et l' Euro-dictature capitalistes, car c' est eux qui nous exploitent et vont écrier : "Et on commençait nous faire crever ?".
 
On peut toujours rêver de la part de tous les intégrés du capitalisme d' extrême-droite, de droite, du centre et/ou de ... "gauche" !
 
RoRo

27/10/2008

26/10/2008: BELGIQUE: J' ai bien aimé le débat de ce dimanche-midi sur Rtl-Tvi à propos de la catastrophe financière actuelle du régime capitaliste...

BELGIQUE: J' ai bien aimé le débat de ce dimanche-midi sur Rtl-Tvi à propos de la catastrophe financière actuelle du régime capitaliste.
Surtout la définition du libéralisme et du capitalisme, donnée par le ministre libéral Michel...
A croire Michel et Moureaux (Ps), les libéraux seraient des défenseurs de la Liberté... Et le capitalisme ne serait qu'un outil (Michel) ...
Effectivement, les représentants libéraux et leurs copains catholiques, rejoints aujourd'hui par les sociaux-démocrates, trônent dans tous les conseils d' administration des banques, des grandes sociétés et multinationales capitalistes. Il ne faut surtout pas croire que les hommes politiques des pseudos partis démocratiques ne siègent qu'à la tête de leur parti, au gouvernement et dans les différents parlements du pays...
La "Liberté" ???   Quand donc les gouvernants libéraux ont-ils accordé des libertés... ?
Les libertés et les avancées sociales n'ont été arrachées contre eux et les patrons que lors des luttes populaires et des travailleurs, lorsque ceux-ci sont passés à l'offensive, au lieu de battre en retraite ...
Avant la naissance du Pob, ce sont les libéraux et les catholiques qui se partageaient le pouvoir depuis 1830. Relire à ce sujet "Le catéchisme du Peuple" de Defuisseaux... http://users.skynet.be/roger.romain/Defuisseaux.html
De quel côté étaient catholiques et libéraux lorsque en 1886, le peuple affamé s' est révolté contre les riches ? http://users.skynet.be/roger.romain/rouxfusillades1886.htm
De quel côté étaient ces gouvernants pendant 80 ans d' esclavage colonialiste et capitaliste au Congo "belge" et lors de l' Indépendance arrachée en 1960 ?
Le colonialisme, ils l'ont géré pendant des décennies sans rien trouver à y redire ...
Et aujourd'hui, les avancées sociales et "démocratiques" ne cessent de reculer sous la poussée des multinationales et de l' Euro-dictature ...
D'après ceux qui discutaillent à la tv ce dimanche, il y aurait plusieurs sortes de capitalisme: sauvage, social, à visage humain, et l' économie réelle...
Ils vont encore trouver d' autres définitions...
Mais ce sont des balivernes: le capitalisme n' a qu'une seule nature.
En réalité, il s' adapte en fonction des circonstances, de l' époque, de l'endroit où il sévit, où il exploite les peuples ...
Souvenons-nous: la "chute" du "communisme". A les croire, en Occident, nous avions un capitalisme social, à visage humain, tandis qu'à l' Est se réinstallait un capitalisme sauvage (effectivement!), tandis qu' en Occident la lutte des classes était terminée.
Les peuples d' Asie, d' Afrique, d' Amérique latine, qui ont vécu  des décennies, sous l' esclavage colonialiste, savent ce que c' est que la dictature capitaliste (cet outil du libéralisme, selon Michel!).
Paradoxalement, ce sont ces pays pillés par les capitalistes qui sont les plus pauvres de la planète alors que ce sont eux qui possèdent les principales richesses minières et naturelles...
Cela signifie que leurs richesses naturelles profitent surtout aux autres, aux exploiteurs capitaliste et colonialistes ricano-occidentaux...
Plus les possibilités de profits augmentent, et plus le capitalisme devient sauvage, voire agressif et guerrier.
Pour 20, 30, 50, 100 pourcent de profits, il s' élance.
Pour 1.000 pourcents, il est prêt s'il le faut à déclencher la troisième guerre mondiale, en glissant même jusqu'à sa forme la plus grave: le fascisme !
La seule Liberté défendue par les libéraux est la liberté des exploiteurs et des gros possédants ! 
RoRo
 

21:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste, capitalisme, exploitation capitaliste, euro-dictature, presse, information, bourse, banque, democratie, belgique, television, silence, actualite, courcelles, histoire, romain | |  Imprimer | | |

20/10/2008

18/10/2008: Humour - Comment la bourse fonctionne - How the Stock Market Works..

From: Antonio Artuso

Sent:Saturday, October 18, 2008 2:25 AM
 
Subject:  Humour - Comment la bourse fonctionne - How the Stock Market Works..

From: Kamal
Sent:Friday, October 17, 2008 11:46 AM
Subject: How the Stock Market Works..
Humour jaune - Comment la Bourse fonctionne ...

Il était une fois un homme qui est arrivé dans une région infestée de singes et a annoncé aux habitants du village qu'il les en débarrasserait en leur achetant des singes pour 10 $ chaque.

Sachant qu'il y avait beaucoup de singes dans la forêt, les villageois s'y sont rendus et ont commencé à en attraper.

L'homme a acheté des milliers de singes à 10 $ chaque.

L'offre en singe a commencé à diminuer. Les singes devenaient plus rares et plus difficiles à attraper, et les villageois ont ralenti leurs efforts.

L'homme est revenu une deuxième fois et a annoncé qu'il paierait désormais 20 $ chaque.

Les villageois ont redoublé d'efforts et ont recommencé à attraper des singes.

Mais bientôt l'offre a diminué davantage les singes devenant encore plus difficiles à attraper.

Les villageois sont alors retournés à leurs fermes et ont oublié la chasse aux singes.

L'homme est revenu une troisième fois et a offert 25 $ chaque.

L'offre de singes est devenue si rare qu'il était même devenu difficile de voir des singes et encore plus d'en attraper.

L'homme est revenu une quatrième fois et a annoncé qu'il allait acheter les singes à 50 $ chaque, mais qu'il devait aller à la ville régler certaines affaires et que son assistant serait désormais chargé d'acheter les singe pour lui.

Quand l'homme est parti, l'assistant a réuni les villageois et leur a dit : «Regardez cette grande cage : elle contient tous les singes que l'homme a achetés. Je vais vous les vendre à 35,00 $ chaque et quand l'homme reviendra de la ville, vous les lui revendrez à 50 $ chacun.

Les villageois ont rassemblé toutes leurs économies et achetés tous les singes.

Les villageois n'ont jamais plus vu ni l'homme ni son assistant, et une fois de plus les singes infestaient la région.

Cette histoire nous permet de comprendre mieux comment fonctionne le marché boursier.

http://fr.groups.yahoo.com/groups/romainroger/messages  
romainroger-subscribe@yahoogroupes.fr 

 
 
Pour en savoir un peu plus, n'hésitez pas à cliquer sur mes liens et/ou à vous inscrire volontairement ...

22:22 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, banque, bourse, courcelles, capitalisme, democratie, exploitation capitaliste, finances, histoire, information, medias, presse, romain, syndicats, social, societe, television | |  Imprimer | | |

14/10/2008

14/10/2008: COURCELLES: MERCI aux SIGNATAIRES, aux PÉTITIONNAIRES VOLONTAIRES, aux COMMERCANTS: dernier bilan: 1031 signatures récoltées dans la localité...

COURCELLES: MERCI aux SIGNATAIRES, aux PÉTITIONNAIRES VOLONTAIRES, aux COMMERCANTS: dernier bilan: 1031 signatures récoltées dans la localité

 

BELGIQUE: Ramener la tva sur l' énergie (le gaz, l' électricité, le mazout de chauffage) de 21 % (taux des produits de luxe, dont le caviar, le champagne, les cigares, le foie gras,...)  à 6% (taux des produits de consommation courante et indispensable), c' est ce que réclament et veulent les signataires de notre pétition... D' autant plus que l' actuel gouvernement, à participation Mr, Cdh et "socialiste" trouve des milliards d' euros en une seule nuit pour voler au secours du terrorisme bancaire capitaliste ...
RoRo
 
Dernier décompte: ce mardi 14/10/2008: 1.031 signatures récoltées à Courcelles ... Sans compter, les signataires par Internet, directement sur http://6pourcent.be, dans tout le pays... Bravo les Courcellois ...! 
RoRo
 

 

 
 
 
COURCELLES:   MERCI aux SIGNATAIRES, aux PÉTITIONNAIRES VOLONTAIRES, aux COMMERCANTS... !
 
-UN SUCCÈS en très peu de temps: déjà 1.031 signatures, dont celle d' Ernest GLINNE, conseiller communal, a/bourgmestre, les docteurs José Tordeur, Noël Haveaux,...
 
-UNE PREMIÈRE LISTE (qui sera remise à jour régulièrement et progressivement) des COMMERCANTS  qui ont déjà rentré des signatures et chez qui                  VOUS POUVEZ TOUJOURS SIGNER,
SI CE N'EST PAS ENCORE FAIT (et soyons sûrs que d' autres vont encore nous rejoindre et/ou sont en cours, ..., car la revendication est de plus en plus populaire et ne cesse de progresser):
 
-Boulangerie COHART, rue Wartonlieu 63, 6180 Courcelles
-       "          DESCLIN, rue de Gaulle 46, 6180       "
-       "         LA TRADITION, place Roosevelt 66 (face à La Poste), 6180 Courcelles
-Fleuriste EDELWEISS, rue de Trazegnies 47, 6180 Courcelles
-PROMO FASHION, rue de Gaulle 3, 6180 Courcelles
-SHOE DISCOUNT,    "          "     22,            "
-CAFE LADIES AND GENTLEMEN, place Roosevelt 30, 6180 Courcelles
-VIDEOTHEQUE, rue Churchill 20, 6180 Courcelles
-CAFE DE LA POSTE, rue Rectem 59, 6183 Trazegnies
-Café "A L'Orange", coin des rues Rectem et Delval, 6183 Trazegnies
...
 
NOUS CONTINUONS LE COMBAT ! 
Roger ROMAIN
a/conseiller communal 
roger.romain@skynet.be                                                                                

Tél: 0495.470042

 

.

23:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : presse, actualite, belgique, banque, courcelles, capitalisme, cdh, charleroi, democratie, euro-dictature, exploitation capitaliste, finances, gouvernement, histoire, hainaut, information, ptb, medias, mr, ps, prix, petitions, politique, romain, tva, syndicats, social, silence, television | |  Imprimer | | |