01/06/2014

Les 8 élus PTB-go! | Tous les résultats | Peter Mertens reçu par Bart De Wever | Recomptage à Charleroi ?

sc
 
From: PTB
Sent: Saturday, May 31, 2014 8:31 AM
Subject: Les 8 élus PTB-go! | Tous les résultats | Peter Mertens reçu par Bart De Wever | Recomptage à Charleroi ?
 
Newsletter du PTB :: 31 mai 2014
Découvrez les élus PTB-go!

Le PTB-go! a obtenu deux élus au Parlement fédéral, deux élus au Parlement wallon et quatre à la Région bruxelloise. Des jeunes, des ouvriers, des femmes… Découvrez ces élus de gauche qui porteront la voix des travailleurs et des mouvements sociaux dans les assemblées.

 
Tous les résultats du PTB-go! aux élections du 25 mai 2014

Retrouvez tous les résultats du PTB-go! (PTB*PVDA-go! à Bruxelles) lors des élections régionales et fédérales du 25 mai dernier. Les chiffres sont indiqués par arrondissements et cantons. Vous pouvez également télécharger ce document en PDF.

 
Peter Mertens reçu par Bart De Wever : « Des solutions sociales pour tous les Belges, pas de division »

Peter Mertens, président du PTB, a été reçu cette semaine par l’informateur Bart De Wever. Inhabituel dans le paysage politique belge, puisque le PTB n’est ni un parti néerlandophone, ni francophone, mais bien un parti national. Peter Mertens à apporté à Bart De Wever – qu’il connaît bien au conseil communal d’Anvers – le message de nos 250.000 électeurs aux quatre coins du pays : pour une taxe des millionnaires, le droit à la prépension et la lutte contre le chômage des jeunes.

 
Peter Mertens reçu ce mardi chez le Roi

Peter Mertens, le président du PTB, était attendu ce mardi matin au palais royal pour une audience par le Roi au sujet du nouveau groupe PTB-go! au Parlement fédéral.

 
Demander un recomptage à Charleroi ? De Kafka à un parlement wallon juge et partie.

14 voix ! La liste PTB-go! a manqué le siège régional de la circonscription de Charleroi pour 14 voix. Germain Mugemangango, tête de liste régionale pour cette élection, a dès lors entamé une démarche pour aboutir au recomptage des voix pour la circonscription de Charleroi. Après une série de démarches dignes de Kafka, il semble que ce sera le Parlement wallon, nouvellement constitué qui est seul compétent pour vérifier la validité de son élection. « En voilà un drôle d'arbitre, qui est à la fois juge et partie », soulève Germain Mugemangango.

 
Discours intégral de Raoul Hedebouw (PTB) : « Un vote d'espoir, de la gauche qui refuse l'austérité »

Discours de Raoul Hedebouw à la soirée électorale à Liège, qui annonce un élu au fédéral et un élu au parlement wallon. « Ce que les élus du PTB-go! vont apporter, c’est quelque chose de nouveau dans la politique belge. Ils vont, nous allons, faire souffler le vent de la gauche dans les parlements. Être le relais des syndicalistes, du monde associatif, des artistes, des jeunes. »

 
Soirée électorale à Bruxelles :: « Nous sommes fiers d’envoyer au parlement des élus de terrain »

Ils sont plus de 300 au total à accourir au Beursschouwburg, au centre de Bruxelles, pour fêter les résultats électoraux du PTB-go! Avec trois élus à la Région bruxelloise et des scores en hausse dans tout le pays, le fête est assurément là. Et, comme l’a rappelé Benjamin Pestieau, président du PTB Bruxelles : « C’est le point final d’une campagne électorale et c’est le début d’une mobilisation large dont on aura besoin pour faire face aux mesures d’austérité »

 
Une soirée historique à Liège : « le parti de la chaleur humaine au Parlement »

« Un vote pour le PTB-go!, ce n’est pas un vote après lequel on va se reposer. Nous allons faire souffler le vent de la gauche dans les parlements. » C’est avec ces mots que Raoul Hedebouw annonce fièrement l’envoi de deux députés liégeois aux parlements fédéral et régional. Dans une salle remplie de militants enthousiastes, qui ont mille souvenirs de campagne en tête et encore une tonne d’énergie pour ce « combat qui ne fait que commencer ».

 
Charleroi :: Marco Van Hees au bout de la nuit

Et voilà, à 3h30 du matin, le verdict est tombé: Marco Van Hees, spécialiste fiscalité du PTB et tête de liste du PTB-go! dans le Hainaut, rejoint Raoul Hedebouw au Parlement fédéral. Retour sur une soirée riche en émotions très diverses.

 
Peter Mertens (président du PTB) : « A Anvers, nous ratons le siège sur le fil. Mais, à Liège et dans le Hainaut, nous l’avons obtenu. »

Peter Mertens était tête de liste du PTB à Anvers. Il s’est adressé dans un discours à des centaines de personnes à Anvers. Le PTB y obtient 4,7% dans la province (8,9% dans la ville d’Anvers) et manque sur le fil le siège.

 
« Nos élus, Raoul Hedebouw et Marco Van Hees, parlent la langue des travailleurs »

Au lendemain des élections, qui ont vu le PTB faire son entrée dans différents Parlements du pays avec huit élus, le parti organisait une conférence de presse nationale afin de faire le point. Et d’annoncer que les deux élus fédéraux vont partir en tournée dans toute la Belgique.

 
Percée historique du PTB-go! à Liège qui permet l’élection de 3 députés

Lors de ces élections, le PTB-go! a réalisé une véritable percée et est devenu, avec plus de 11 %, la quatrième force politique dans l’arrondissement de Liège et la cinquième dans la province. Il y a désormais une nouvelle force politique qui compte dans le paysage politique liégeois. Et pas n’importe laquelle. Première analyse des résultats.

 
Anvers :: « Il y a un courant social »

Nous gagnons et, en même temps, nous perdons. C’est ce double sentiment qui domine durant la soirée des résultats électoraux du PTB à Anvers, à la Zuiderpershuis. De la joie pour les sièges remportés en Wallonie et à Bruxelles ; de la déception parce que Peter Mertens ne siègera finalement pas, malgré une très belle progression et à peu de pourcentage près, au Parlement fédéral. Mais une chose est certaine : le PTB est constitué de gens qui ne renoncent jamais.

 

Parti du Travail

Facebook icon Twitter icon

Solidaire

 

10:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.