26/09/2012

GOSSELIES: rue réunion publique et "démocratique" de quartier ...

 
 
 
 
GOSSELIES: rue réunion publique d’information et "démocratique" de quartier ...
 
 
Ce mardi 25 septembre 2012, en pleine campagne électorale, les habitants de GOSSELIES étaient invités par la Ville de Charleroi à “une rencontre citoyenne de quartier”, pour 18 heures, au Centre culturel de Gosselies.
La réunion était placée, “sous le signe du dialogue et de l’information” pour “identifier leurs préoccupations, déterminer leurs attentes et leurs souhaits”.
C’était une réunion aussi dans le cadre d’une campagne d’amélioration du cadre de vie dénommée “Mon quartier, j’y vis”.
Drôle de réunion publique et de quartier !
Elle s’est déroulée notamment en présence du mayeur, de plusieurs autres mandataires des partis de la majorité communale actuelle, et d’ au-moins 5 policiers, soi-disant pour pouvoir répondre sans doute aux questions particulières de sécurité, stationnement et de circulation ...
Drôle de dialogue: les participants étaient invités à déposer leurs questions, préparées d’ avance, sur un formulaire dès l’entrée de la salle... Il paraît que ce serait pour pouvoir répondre aux questions particulières et privées par la suite, après examen sans doute dans les bureaux de la Ville...
Drôle de “démocratie publique et de quartier”: appelée par micro, la personne posait sa question publiquement et attendait la réponse...
Des questions triées et sériées suivant le sujet...
Inutile de dire, que nombre de questions ont été purement et simplement ignorées, car les interrogateurs n’ont jamais été appelés...
Et pour cause, vers 20 – 20,15 heures, Monsieur MASSIN (mayeur Ps) levait la réunion, alors qu’au-moins une cinquantaine de personnes étaient présentes, dont bon nombre restaient sur leur faim...
 
Un genre de questions pourtant d’intérêt collectif relatifs à la rue Modeste Cornil, totalement ignorées: 
 
-que va devenir le bas de la rue laissé à l’abandon et dans un état de laideur tel que nos bâtiments à caractère commercial perdent de leur valeur, alors que les revenus cadastraux sont surévalués et ne cessent d’être indexés vers le haut ?
 
-y a-t-il des projets de transformation par la construction de nouveaux bâtiments entraînant de futures expropriations éventuelles, ce bas de rue constituant d’ailleurs un véritable goulot d’étranglement pour la circulation ?
 
-pouvons-nous sans crainte envisager de nouvelles transformations à nos bâtiments commerciaux, voire ouvrir de nouveaux commerces ?
 
On constatera que ces questions (et il en est beaucoup d’autres) posées au sujet de la rue Modeste Cornil (un de plus anciens quartiers commercial de Gosselies) mériteraient à elles seules une réunion de quartier convoquées spécialement par les autorités RESPONSABLES de la Ville dans d’autres conditions de véritable dialogue et d’échanges avec la population, les riverains, les propriétaires concernés ... Cela concerne d’ailleurs le présent et l’avenir proche des habitants inquiets de cette rue...
 
On remarquera cependant qu’un intervenant qui proclamait “Nous ne sommes pas des vaches à lait” a quand même pu/su remettre en mains un dossier de quelque 9 pages. Les réponses viendront aussi plus tard, sans doute.
 
Alors dialogue, information, ou cinéma électoral pseudo démocratique ??? Selon certaines réponses toutefois reçues à certaines questions relatives à la gestion de la voirie, bien des choses vont être cependant résolues, mais ce sera à partir de ... 2013.    Pour rappel, on vote le 14 octobre 2012...
 
A la fin de la réunion, il fut cependant possible de prendre un verre avec l’un ou l’ autre responsable et/ou candidat ...
 
 
Roger ROMAIN
a/conseiller communal
de COURCELLES
 
 
 
 
 
 

17:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.