26/08/2012

COURCELLES: il y aura une liste du PTB aux élections communales du 14 octobre 2012... 161 signatures de parrains déjà recueill ies ...

 
 
 
 
 
 
 
Affichage électoral à COURCELLES: les partis “démocratique” à l’oeuvre (exemples):
 
2012_08_23_affichageFG47
 
Ici, devant l’Ecole de La Motte, rue de la Glacerie, nous avons collé 2 affiches. Le “Front des Gauches” (sic) est passé. Voyez le résultat. C’est ainsi que Robert TANGRE entend restaurer les “valeurs de gauche”. En surcollant sur sa gauche... A noter que le 3me panneaux en partant de la droite était pratiquement vide. 2-3 jours avant, nous avions commencé par coller UNE seule affiche, même résultat, oeuvre des “démocrates” d’ Ecolo. 
 
2012_08_23_affichageMr49
 
Chez les libéraux du Mr, là on a au-moins trouvé le moyen de cacher la misère grandissante en Wallonie, dans le pays, y compris à Courcelles. Ici rue Churchill (photo prise de la rue du Godet).
Les panneaux du Mr et du Cdh, à l’ assaut de la majorité Ps, pullulent à COURCELLES. En effet, ces 2 partis des embourgeoisés et du capitalisme ne manquent pas de moyens financiers. Les partis du système sont largement financés également par l’ensemble des contribuables. Leurs recettes et dépenses électorales sont cependant contrôlées, sur la base DE LEUR PROPRE déclaration effectuée dans le mois qui suit le vote des électeurs.... Quant à savoir par qui et comment leurs dépenses seront EFFECTIVEMENT contrôlées à COURCELLES et ailleurs, ça c’est une autre histoire...
 
Nous sommes bien sûr en “démocratie”: même la Rtb-F ne parvient plus à la cacher :Affichage électoral non organisé à Anvers : action du PTB
 
 
 
 
Démocrates, progressistes, anti-fascistes courcellois: ALERTE!
 
Aux élections de 2006, 3 candidats du Front national, entraient au Conseil communal de COURCELLES. Une honte pour notre Commune qui a toujours été une commune de solidarité, progressiste, dirigée depuis des décennies par la “gauche”.
 
Fort heureusement, ce groupe d’extrême-droite a déjà éclaté en 2 (si pas 3 morceaux) antagonistes.
 
Son principal moteur de 2006 se présente maintenant sur une nouvelle liste “Votre Commune”, rejoignant ainsi un conseiller dissident, exlu du Cdh.
 
La récupération des voix du Fn intéresse aussi certains candidats du Mr, menant une campagne raciste anti-roms.
 
Mais voici un autre larron qui entre en scène: Un certain Nicola D. S.... se lance dans la campagne électorale et recherche des candidats et des signatures de parrainage pour “Nation”. On s’apercevra vite qu’il s’ agit d’un groupe d’ extrême-droite, démagogie anti-gauche et raciste. Ces gens n’ont pas seulement pour but d’organiser des ducasses et autres activités festives à Courcelles, de redonner vie à notre Commune, nos quartiers.
 
Travailleurs socialistes, communistes, écologistes, démocrates, progressistes, anti-fascistes, ne renforçons pas la présence des extrémistes de droite. Ne parrainez pas n’importe quelle liste de candidats à COURCELLES, ou ailleurs 
2007_08_18_Courcelles_MonumentDesMartyrs01
 
RoRo
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Notre présence, notre bilan, nos raisons, nos actions, notre combat, nos faibles moyens ...
 
 
COURCELLES:    il y aura une liste du PTB aux élections communales du 14 octobre 2012...   161 signatures de parrains déjà recueillies ce 23 août 2012. C’est le vent dans les voiles ... Continuons et à COURCELLES, le Ptb+ fera certainement un bon score ...
 
 
 
 
 
 
Objectif: recueillir 150 signatures de parrainage pour notre liste d’ici le 1er septembre 2012 (100 signatures validées sont en réalité nécessaires pour le dépôt de la liste les 13/14 septembre 2012).  Résultats:  161 signatures de parrains d’ores et déjà récoltées au 23 août 2012.  Bravo: et on continue...!
 
Echos: déjà dans La Nouvelles Gazette, ce samedi 28 juillet 2012: “COURCELLES: une liste PTB aux élections. Sur son blog, Roger Romain annonce la présence d’une liste du PTB+ aux élections communales du 14 octobre 2012... “Notre but est d’enrayer la progression éventuelle MR et du Cdh et de contribuer à la disparition du FN”, précise encore Roger Romain. Mais pour livrer bataille, le PTB devra, au préalable, réunir au moins 100 signatures de parrainage d’ici le 1er septembre.”
 
Notre but: donner aux Courcellois qui le désirent, la possibilité de VOTER LE PLUS A GAUCHE POSSIBLE.
 
Situation locale au 31 juillet 2012:
-à peine ouverte la campagne électorales et déjà Ps et Mr (pourtant alliés dans la majorité) s’étripent sur les questions de l’ enseignement. Leur but: obtenir les faveurs des enseignants et des parents d’ élèves. L’enseignement communal: un secteur qui rapporte des voix...évidemment.
-sortie d’un tract Mr: on y apprend que Caroline T... (élue conseillère depuis seulement 6 ans, chef de groupe Mr du Conseil communal, présentée cette fois tête de liste) a la prétention de devenir d’emblée bourgmestre-échevine de l’enseignement ... Fini Jean-Claude Meurée, la jeunette a les dents longues (aussi devenue conseillère provinciale, elle disposerait d’ores et déjà de 18 mandats, selon La Nouvelle Gazette du 17 août 2012 et apparemment cela ne lui suffirait pas encore ... )! La Fédération Mr la pousse en avant et ne lésine pas sur les moyens de propagande... On comprend donc pourquoi elle fleurit partout. En 2006, elle n’était que 8e candidate sur la liste libérale... Les voix du Fn semblent l’intéresser particulièrement puisqu’elle mène à COURCELLES une campagne personnelle de surenchère anti-roms. A l’heure actuelle, les campagnes racistes sont porteuses évidemment ... Un handicap important cependant pour le Mr: Aurélio CIGNA, jugé trop encombrant, et ennemi juré des élus Ps, ne rapportera plus 838 voix de préférences ... Il part...
-“Votre Commune”, nouvelle liste fourre-tout et démagogique voudrait changer les choses à COURCELLES. Du moins sur papier. En réalité, elle na rien de très neutre et novateur, puisqu’elle réunit déjà un conseiller sortant dissident qui fut chef de groupe Fn et un conseiller dissident du Cdh qui a dû démissionner de son mandat chez “A Chacun son Logis”... Lors de sa première élection (il y a 12 ans, je crois, si ma mémoire reste bonne), il proposait aux Courcellois de ... retrouver le sourire !
-La lutte électorale sera dure à COURCELES pour le Ps qui n’a qu’à bien se tenir: les partis de droite Cdh et Mr sont à l’offensive. Leur but: envoyer le Ps dans l’opposition, dans ses “roses”, lui ravir sa première place de toujours. Le Ps a déjà perdu sa majorité absolue en 2000 et 2006 et en 2012, en raison de leur âge, quelques unes de ses têtes marquantes et porteuses de très nombreuses voix de préférence se retirent. La droite en profite d’autant plus que la gauche reste très divisée en listes Ps, FG (ex-Ucpw), Ecolo (?) et Ptb. Elle ne sait pas s’unir. En cause: l’esprit de boutique, l’opportunisme, la chasse aux mandats personnels, l’électoralisme, beaucoup plus que les divergences idéologiques... On constate déjà qu’au Ps, l’esprit localiste de ses candidats reste de mise et profond... En 2006, l’ arrivée d’Axel S..., en tête à quelques dizaines de voix près, restera dans la mémoire des électeurs Ps comme une espèce de coup d’État des Gouytois qui savent se mobiliser ...
-Chez ECOLO, Ernest GLINNE, élu en 2006 à la 29e place, avait fait défection et ne sera finalement plus là, car il est décédé subitement en 2009. Il avait encore énormément d’amis et de sympathisant, car il était la dernière figure marquante du Conseil communal des années ‘60 et suivantes.
-en cette période électorale, on constate que les mayeurs Ps expulsent et se renvoient les roms d’une commune à l’autre (Courcelles et Charleroi, p.ex.), comme s’il s’agissait de chiens, et non d’êtres humains, mobilisant les forces de “l’ordre”, en renforts s’il le faut . Et cela en violation des droits de l’homme et même des directives européennes. En cause: le manque de structures d’ accueil et d’intégration au niveau des communes et l’inertie des régions, de l’ Etat. Evidemment les partis de droite et d’extrême-droite, la presse raciste, tapent sur le clou. Le Fn veille ...
-du neuf, le Front des Gauches veut restaurer les valeurs de gauche (évidemment !)  à Courcelles. Pour rappel, le Fg, c’ est tout simplement l’Ucpw qui a changé d’ emballage, en gardant le même contenu. Restaurer les valeurs de gauche, c’est donc qu’elles ont été perdues. Perdues ? Mais par qui donc ? Le Ps, le Pc, l’Ucpw, les écolos ??? Et quelles sont-t-elles ces valeurs perdues ? Bref, on ne va pas s’éterniser sur le sujet: on va restaurer... Mais avec qui ? Avec des communistes, des militants progressistes de partout qui redeviendraient révolutionnaires, ou avec des mutants qui deviendraient plus nombreux... ?
-dans la majorité Ps – Mr, on s’ arrache la peau entre candidats et ça risque de saigner. Pour s'en convaincre, il suffit de lire “La Nouvelle Gazette” de ce 8 août 2012. La jeune candidate Valérie V... prend la mouche. C’est que la querelle et la saga des reproches commencent à passer sur le plan purement professionnel. Le mayeur va étudier le dossier... Ca commence à se corser pour une éventuelle reconduction d’une majorité Ps – Mr après le 14 octobre 2012 en tout cas... C’est fou c'que l’on “s’aime” en campagne électorale ... !
-Mr: Aurélio C...: 838 voix de préférences en 2006, exclu du Mr pour cause de favoritisme et de bisbouille interne, termine donc son mandat de conseiller et irait faire (???) de la politique dans une autre commune de Wallonie, selon ce que j’ ai appris. Il a sans doute compris qu’ au Mr également, faire de la politique est avant tout une affaire de magouilles et pas nécessairement de compétences ...?  Pourtant, il y croyait et s’y voyait le gars ...
-Toujours à COURCELLES: côté Ps, le bruit court de plus en plus que plusieurs mois après son élection, le mayeur envisagerait de quitter son poste en démissionnant (???). La rumeur reste à vérifier évidemment (on disposera bien sûr de 6 ans pour cela)... Mais si c’est vrai, pourquoi se présenter et tromper les électeurs socialistes ...
 
PTB: dans les autres communes de Wallonie, de Bruxelles, de Flandre et de l’Est du pays: nous ne sommes pas seuls:
La Louvière, à Seraing, à Herstal, le Ptb+ se battra pour consolider sa représentation communale de 2006...
CHARLEROI: le Ptb se bat pour remporter, avec Sofie Merckx et Germain Mugemangango, son premier élu. Sofie, médecin, est parmi les médecin actifs à la Maison médicale de Médecine pour le Peuple à Marcinelle...
LIEGE: le Ptb+ comptera sur sa liste des candidats de la Fédération liégeoise du Parti communiste.
-En cliquant ici, vous retrouvez Raoul HEDEBOUW, porte-parole national et candidat du PTB à Liège:
-à GENK: Un prêtre sur la liste du PTB Genk. Le prêtre ouvrier Georges Houtmeyers (56 ans), chauffeur de bus à Genk, figure sur la liste du PTB+ pour les prochaines élections communales.

 

C’est ce qu’a annoncé la semaine dernière la revue catholique Kerk & Leven. Le prêtre a constaté avec plaisir que « beaucoup de membres du PTB ont des origines chrétiennes, même s’ils ont rompu avec l’Église. Je me retrouve tout à fait dans leurs idées : le sentiment de justice, leur façon de vivre, la solidarité - en fait des valeurs évangéliques », peut-on lire dans Het Nieuwsblad et De Standaard.
Lorsqu’on lui demande s’il n’y a pas incompatibilité par rapport à son serment de loyauté envers l’Église, il répond : « Je ne me sens pas désobéissant. Je suis juste mon cœur et ma conscience. » Par ailleurs, selon le spécialiste du droit canon, Rik Torfs, un prêtre peut faire de la politique, mais il ne pourra siéger au conseil communal qu’avec l’accord de l’évêque. « Je prends des risques, car un conflit n’est pas exclu, ajoute le prêtre qui n’a aucune intention de quitter l’Église. J’espère juste qu’il y a de la place pour d’autres idées. Je suis heureux en tant que travailleur et en tant que prêtre ». Pour l’instant, l’évêque de Hasselt n’a toujours pas réagi.

 
(Déclaration de la Fédération liégeoise du Parti communiste)
par Denis Hannay, vendredi 27 avril 2012, 12:31 ·
Face à la crise la résistance.
La crise bancaire de 2008 a fortement ébranlé les Etats européens, les plongeant dans un énorme marasme financier. Ceux-ci se sont en effet sérieusement endettés afin de sauver les banques. Et, désormais, partout en Europe, c'est aux populations que les Etats imposent de débourser l'argent nécessaire au remboursement de leur gigantesque dette. Nous refusons d'obéir aux dictats du monde financier et de la troïka (commission européenne-BCE-FMI).
Nous ne payerons pas leur crise
Nous refusons d'accepter que 99% des populations d'Europe payent pour une crise qui n'est pas la leur alors que des alternatives existent. En Belgique, depuis la formation du gouvernement Di Rupo, les attaques contre le monde du travail se sont amplifiées : santé, services publics, retraites, chômage, ... De plus, en s'en prenant au pouvoir d'achats des travailleurs, cette crise ne peut que s’approfondir.
En route vers les élections communales
Cette crise aura également des répercussions dans nos communes. Les élections communales et provinciales du 14 octobre vous offrent une occasion de dire que vous voulez du changement ! Consciente de la gravité de la situation, la Fédération liégeoise du Parti communiste a décidé de d'unir ses forces à celles du PTB et d'ainsi dépasser les divergences (historiques et idéologiques) qui les séparent. C'est pourquoi la Fédération liégeoise du PC et le PTB province de Liège se présenteront ensemble sous la liste PTB+ aux élections communales et provinciales.
Le monde du travail désire une véritable alternative de gauche, combattive et décomplexée, de femmes et d'hommes qui vous défendront réellement et qui savent qu'une autre politique est possible.
Vu l'analyse politique ci-dessus, la Fédération liégeoise du PC décide que :
Considérant le besoin d'offrir une alternative de gauche crédible aux travailleurs de la région liégeoise dans cette période de crise où les partis traditionnels veulent faire porter le fardeau à ces mêmes travailleurs ;
Considérant que pour les élections communales 2012 à Liège ville, le PTB, au vu de ses résultats électoraux en 2010 a une chance réelle d'obtenir un élu ;
Considérant que l'éparpillement des voix à la gauche des partis traditionnels serait dommageable pour l'obtention de cet élu par la liste PTB+ ;
Considérant que cela signifierait le retour d'un élu gauche de gauche au conseil communal de Liège-ville alors que ce n'est plus le cas depuis 24 ans ;
Considérant que nous voulions répondre à un appel d'unité des deux partis de la part des membres et sympathisants de notre parti ;
Considérant que notre satisfaction de la collaboration entre le PTB et le PC sur différents évènements de la vie politique liégeoise ;
La Fédération liégeoise du Parti communiste décide de présenter des candidats étiquetés "PC" sur les listes du PTB+, et ce tant aux communales pour les communes de Herstal, Liège et Seraing que pour tous les districts provinciaux. Elle appelle également l'ensemble de ces électeurs à exprimer un vote d'adhésion lors du scrutin électoral à venir. Un bon score des communistes aux prochaines élections sera une aide indispensable à l'établissement d'un rapport de force dans les luttes à venir.
 
A l’actif du Ptb+ à COURCELLES, ces 6 dernières années:
-1863 signatures recueillies sur papier (sans compter les signatures en ligne directement sur le site national), appuyant la pétition réclamant la réduction de 21 à 6% sur l’ électricité, le gaz, le mazout de chauffage. Action menée avec l’aide de commerçants de Courcelles-Trieu et du Petit-Courcelles...
-à notre initiative, échec d’implanter une cheminée d’incinération (tracts, affichettes au fenêtres,...) par la société Témerec.
-plus de 600 signatures recueillies contre l’instauration de la nouvelle taxe déchets. Nous nous opposons en effet à l’ aggravation constante de la fiscalité communale, dont les plus faibles revenus sont les premiers à souffrir...
-Forever à la Glacerie: nous avons été les premiers à réagir (plusieurs tracts, plusieurs affichettes aux fenêtres de nombreux riverains, pétitions). Nous avons exigés et obtenu une réunion d’information dans une classe des Ecoles de la Motte qui a réuni plus de 100 riverains... A noter le boycott de la réunion par l’ actuel maïeur qui a brillé par son absence.
-fermeture du point Poste à la Gare de Courcelles-Motte. Nous avons lancé l’action de protestation (tracts, pétition remise au Percepteur des Postes de Courcelles-Trieu.
-fermeture de la Poste de Trazegnies. Nous avons appuyé l’ action des Trazegniens, notamment lors de ‘envahissement de la Poste Principal de Courcelles-Trieu. Nous étions présent: interview de RoRo notamment sur TéléSambre.
-problème social: dès que nous en avons eu connaissance, appui du Ptb pour sortir un habitant qui vivait dans la pauvreté, dans un garage. Il a finalement obtenu un logement social... Une cabaretière de Trazegnies qui avait alerté publiquement de la situation a aussitôt obtenu notre visite et notre aide.
-par plusieurs tracts, intervention auprès du Collège, des affichettes aux fenêtres, nous avons relancé les revendications contre l’état moyenâgeux de la rue Jean Friot. Les eaux usées y polluaient et puaient à ciel ouvert et traversaient la rue ...
-dans le cadre de la dernière enquête commodo-incommodo, nous avons appuyé la réaction de riverains au sujet de l’ entreprise Keyser (incendies, pollution sonore, odeurs, poussières, destruction de l’environnement). Notre passage sur Rtl-Tvi... Nous avons aussi réclamé une nouvelle réunion publique de la population, ignorée cette fois par le Collège communal ...
-nous avons été les seuls à informer les riverains des rues Hamal, Bronchain, Monnoyer, concernant les projets d’agrandissement du Centre commercial. Résultat un nombre important de riverains à la réunion convoquée à l’ Hôtel de Ville.
-quelque 3 millions de visites sur les sites et blogs de RoRo sur Internet.
-les milliers de francs belges d’ arriérés réclamant par A Chacun son Logis aux habitants des cités. Alertés, nous avons été les premiers à réagir (un tract, des affichettes aux fenêtres, une pétition de plusieurs centaines de signatures, le passage des premiers locataires protestataires sur TéléSambre, des interpellations au Conseil communal ...
-l’agrandissement du zoning des Fonds de Corbeau: plusieurs tracts, tirage de plusieurs affichettes aux fenêtres chez les riverains des rues de Seneffe, de Wallonie. En cause: le boucan, la destruction de la voirie, le passage de centaines de poids lourds aujourd’hui canalisés grâce à la réalisation de deux ronds points et la limitation du tonnage des camions rue du Nord.
-grève générale du 30 janvier 2012, nous étions le seul parti présents aux côtés des piquets de  grève aux ronds points du zoning.
-notre appui immédiat également aux côtés d’un riverain de la rue Fonds de Corbeaux qui réclamait des éclaircissements au sujet des produits chimiques que la Wtc a finalement installés au Zoning. Résultat: là aussi une réunion publique fut convoquée à l’ Hôtel de Ville.
Toutes ces actions parmi d’ autres, nous les avons menées avec des moyens limités, sans élu au Conseil communal et donc sans accès aux moyens d’information et  aux dossiers communaux. Après le 14 octobre 2012, nous pourrons faire plus si les électeurs courcellois le souhaitent en votant Ptb+
 
 
RoRo
 
Expresso ::   Dans d’ autres communes du pays :
-chez eux aussi, c’ est le cumul des mandats, des traitements, et l’écologie du fric ...: Jean-Michel Javaux devient président de Meusinvest
L'ancien co-président d'Ecolo, Jean-Michel JAVAUX, a signé chez Meusinvest, holding public spécialisé dans le financement des PME en province de Liège. A partir d'avril 2013, il succèdera au cdh  Josly Piette, actuel président du conseil d'administration du holding, peut-on lire jeudi dans l'hebdomadaire le Vif/L'Express. Jean-Michel Javaux devient président de Meusinvest. Depuis qu'il a cédé les rênes du parti Ecolo, Jean-Michel Javaux convoitait sérieusement le poste et la nomination d'un président "vert" à Meusinvest serait le fruit d'une négociation politique entre présidents de parti, selon le Vif/L'Express. Au printemps dernier, Jean-Michel Javaux a également fait son entrée au conseil d'administration de Lampiris, fournisseur d'électricité verte et de gaz. A côté de ces deux mandats rémunérés, Jean-Michel Javaux est bourgmestre d'Amay, dans la province de Liège. (PVO) . L’ actuel bourgmestre d’Amay / Liège n’ a donc pas peur de cumuler. Les euros surtout. Beau parcours pour un homme qui disait ne pas avoir de plan de carrière.n Et qu’il est loin déjà le temps où les premiers élus écolos se rendaient au Parlement en vélo ...

Cumul des mandats :: 7 mandats en moyenne (n’oubliez pas de cliquer...)

Le moins que l’on puisse dire, c’est que nos élus ne chôment pas. Le Moniteur a publié les chiffres officiels : 7 403 mandataires exercent 51 174 mandats (ce qui revient à une moyenne de 6,9 par personne).

Jonathan Lefèvre

Le « champion » des cumulards, Etienne Van Vaerenbergh (échevin à Lennik), arrive à jongler entre 59 mandats…
Dans le trio de tête des mandats rémunérés, Albert Depret (MR) est bourgmestre de Momignies et président du conseil provincial du Hainaut. La province est le niveau où les élus cumulent le plus : 19,8 mandats en moyenne. En comparaison, les députés fédéraux en exercent « seulement » 7,9.
Outre le fait que le PS n’a pas de président (Thierry Giet, remplaçant de Di Rupo, avait oublié de déclarer sa fonction…), pointons les ministres qui ont dû renoncer à plusieurs mandats : Monica De Coninck (Sp.a.) a dû lâcher 21 mandats, Elio Di Rupo (Ps), 13. À noter cependant que la moyenne au gouvernement fédéral est tout de même de 6,8. Et qu’à côté de leur poste ministériel, la plupart siègent au conseil communal et que certains sont toujours rémunérés par les universités où ils sont chargés de cours (Didier Reynders, Paul Magnette, Johan Vande Lanotte ). Qui a dit que ministre était un job à temps plein ?

-A ANVERS: Et s’ils supprimaient tout simplement les élections, dites “démocratiques” ??? Panneaux électoraux: À Anvers, une majorité du conseil communal a voté la suppression des panneaux électoraux. Les têtes de liste du PTB+ estiment la décision est antidémocratique et ont porté plainte en justice. Peter Mertens : « Dans notre pays, il n’existe pas de norme de départ égale. Les partis au pouvoir sont ceux qu’on cite le plus dans les infos, le plus dans les émissions de jeux, le plus dans les journaux, et c’est également le cas durant les élections. Ils ont au moins deux tours d’avance. À Anvers, d’un coup, les autorités communales ont pris trois tours d’avance. ». RoRo: sans parler du rôle manipulateur des instituts de sondages ... Informer ou façonner l’opinion publique...

Le saviez-vous ? Les communes pauvres sont plus imposées que les communes riches. Voici quelques chiffres pour les additionnels à l’IPP (« taxe communale »).

Knokke-Heist
(une des communes les plus riches de Flandre)
0%
Anvers / Zelzate
8%
Lasne
(la commune la plus riche de Wallonie)
5,8%
Charleroi / Herstal
8,5%
 
 
ELECTIONS COMMUNALES du 14 octobre 2012 à COURCELLES: qui prendra position en faveur de la suppression du poste d' attaché de cabinet du bourgmestre et des dépenses y afférentes et en faveur de la transparence complète dans la gestion des affaires communales ???
 
On le sait, à notre époque, on vote de moins en moins politique lors des élections et les futurs élus font la chasse en faveur des voix de préférence personnels.
 
De moins en moins de votes “case de tête”, donc pour un programme de parti. Ces programmes sont d’ailleurs pratiquement toujours les mêmes, des redites, des resucées collées rapidement sur une feuille de papier, d’élections en élections, sitôt oubliées dès le lendemain du vote, promesses dont il faut évidemment posséder les moyens financiers pour les réaliser. La nouvelle majorité qui se met en place constate souvent d’ailleurs que la précédente a vidé les caisses et qu’il faudra les remplir (devinez par qui ?) pour faire du neuf éventuellement.
 
NON, à notre époque, on vote de plus en plus pour des vedettes, des stars, des super-stars, des champions de la préférence...
 
Pour y arriver, il faut SE MONTRER: rendre des services personnels, fréquenter les ducasses, les fêtes scolaires, les terrains de foot, les cabarets, les cérémonies, les réunions de parents, les manifestations officielles, paraître sur TéléSambre et avoir l’écoute particulière de certains journalistes et correspondants locaux, faire parler de soi dans les gazettes, avoir du fric pour des articles payants, être bardé de diplômes, etc, etc... Etre photogénique de préférence (avoir une belle g...), jeune, avoir de l’ ambition personnelle ...
 
A COURCELLES, à propos de la gestion locale, de ce fric nécessaire, de la “démocratie” communale, de la rigueur et/ou austérité que l’ Europe des banquiers et le gouvernement d’Elio Di Rupo (“socialistes” + libéraux + chrétiens démocrates-humanistes) impose aux plus faibles car, paraît-il, toutes les caisses communales et autres seraient vides et à remettre en équilibre):
 
-quel est le traitement mensuel alloué au bourgmestre, aux échevins, au Président du CPAS, généralement en cumul avec leurs revenus professionnels propres ?
 
-quel est le montant des jetons de présence alloué aux conseillers pour les séances du Conseil et des commissions du Conseil ? Que coûtent à la Commune les réunions de ces commissions ?
 
-quel est donc le traitement mensuel du chef de cabinet du bourgmestre (un non-élu, choisi apparemment par lui seul, depuis 6 ans)? Quelles sont ses activités, leur durée journalière, leurs justifications, ses pouvoirs, alors que notre commune de 30.000 habitants dispose évidemment d’un secrétaire communal, d’autres fonctionnaires administratifs prévus dans le cadre communal, et alors que la commune avait très bien pu se passer jusqu’ici d’un mentor depuis des décennies ? Invoquer tout d’un coup un accroissement de charges administratives exceptionnelles serait à mon avis un peu gros ... Un chef de cabinet du bourgmestre: serait-ce cela la “transversalité” ??? Qui revendiquera, parmi les élus “traditionnels” au sein de la commune de COURCELLES, la suppression de cet emploi pompeux et de cumul au sein de la commune de Courcelles?
 
A propos des cumuls de mandats et de leurs répartition entre les 29 membres du Conseil communal dans les intercommunales:
 
-qui est président d’une intercommunale (laquelle) ?
 
-qui est administrateur d’une intercommunale (laquelle) ?
 
-qui est éventuellement commissaire-vérificateur aux comptes d’une intercommunale (laquelle) ?
 
-qui est éventuellement membre d’un Comité de Direction (laquelle) ?
 
-qui est délégué au sein d’une intercommunale (laquelle) ?
 
Car président, administrateur, commissaire aux comptes, membre d’un Comité de Direction, dans une intercommunale, ça peut juter ...
 
Bien sûr, on m’objectera que tous les mandataires du pays doivent déclarer obligatoirement leurs mandats, leurs cumuls... Quoi que ... ? Et qui le sait parmi le commun des mortels et où en prendre connaissance ?
 
Pendant mes 24 ans en tant que conseiller communal de COURCELLES, un seul conseiller a accepté de jouer le jeu en informant le Conseil, en application d’un vote arraché par les élus communistes à la suite d’une de leurs interpellations, du traitement qu’il percevait:
 
-le socialiste Raymond S...... percevait 30.000 fbelges (750 euros) par mois en tant que Président de la petite Intercommunale d’ Assainissement de la Vallée du Piéton qui concernait à peine 3-4 localités affiliées (notamment Courcelles, Piéton, Roux, ...) .
 
A l’époque le poste d’administrateur au Palais des Beaux-Arts de Charleroi rapportait 12.000 fbelges (300 euros) mensuellement ...
 
Que rapporte aujourd’hui la Présidence, la vice-présidence, le comité de direction, un poste d’ administrateur de grosses intercommunales comme l’ISPPC, l’IEH, l’IGRETEC, IGH, l’ICDI, le PAC, etc, etc ... ??? Mystère et boule de gomme ... !
 
Autant de questions importantes et de réponses détaillées que les électeurs-contribuables courcellois ne trouveront pas dans le Bulletin d’ Information communal ...
 
Je révèlerai ici qu’en 1964-1965, les communistes courcellois, à la suite de leur succès électoral, entrèrent dans une majorité communale PSB-PCB. Le député-conseiller communiste Georges GLINEUR devint échevin des travaux. Il a écrit à la compagnie d’électricité à l’époque pour refuser la ristourne préférentielle qu’il était coutume d’ accorder en pareil cas aux membres des collèges, au chapitre des avantages extras méconnus du public et de la plupart...
 
En ces temps de rigueur imposée, de misère grandissante et de campagne électorale, y aura-t-il UN seul élu, UN seul parti représenté au Conseil communal actuel de COURCELLES qui réunira ces renseignements et INFORMERA la population ... ???
 
La “démocratie” communale peut-elle s’exercer sans transparence, sans information et sans contrôle des élus par la population ???
 
Il faut DES ELUS QUI RENDENT DES COMPTES en dehors des élections, y compris leurs comptes, à la population. On comprendra mieux ainsi leur empressement à se porter candidat(e).
 
Je préciserai encore que les TRAITEMENTS de ces gens (pas les simples jetons de présence) donneront plus tard droit à pension. J’ai connu ainsi un ancien-bourgmestre-échevin, professeur de métier, qui se faisait, une pension globale de quelque 500.000 balles (12.500 euros) mensuellement. Pas mal, non !!!???
 
Dans le cadre de cette campagne électorale communale, je le dis en tant que candidat PTB, je prends position POUR LA SUPPRESSION du poste d’ attaché de cabinet du bourgmestre, ... car je juge ce poste inutile SI, comme je le suppose, ses dépenses salariales et de fonctionnement sont mises à charge du budget communal, la commune de COURCELLES disposant du cadre administratif normal et nécessaire, au niveau de ses fonctionnaires ...
 
Roger ROMAIN
a/conseiller communal Pcb et Ucpw
Courcelles
 
 
 image     rueGérardot4
 
Quelque part, en ... FRANCE!                                                                                 BELGIQUE: rue Géradot à Courcelles: (sans faire allusion à qui que ce soit ... !)
 
 
 
COURCELLES: il y aura une liste du PTB aux élections communales du 14 octobre 2012...
 
 
COURCELLES: ces dernières années, la fameuse “gauche” PS à la tête de notre commune recule électoralement et a perdu sa majorité absolue en 2000 et 2006.
 
-en 2000, le Ps a préféré s’allier au Cdh (ex-Psc), pour garder une partie du pouvoir, dont le mayorat. Ce ne fut pas une majorité miraculeuse, loin de là. A un point tel qu’à la fin de son mandat, l’ échevine Cdh a préféré la fuite en allant poser sa candidature à la Province où l’air est sans doute (?) plus pur ...
 
-bref en 2006, les caisses étaient vides et des échevins Ps étaient dès le début de l’année mis sur la sellette, y compris par la direction fédérale de leur Parti qui plaça la section locale sous tutelle. Ce même Ps courcellois avait déjà négocié avant les nouvelles élections, sans attendre le résultat du vote des Courcellois, une autre et nouvelle alliance avec les libéraux du Mr. Le résultat de cette majorité 2006-2012, n’ est pas miraculeux non plus. Quant à la “démocratie” ... ? (De passage au Caire récemment, Hillary CLINTON expliquait aux vassaux égyptiens que la “démocratie”, c’ était ... voter !)
 
L’ européiste Di Rupo, lui, prouve à la tête du pays que le Ps file de plus en plus à droite: Ps, Cdh, ou Mr: “qui s’ assemble, se ressemble!”, dit le dicton. Cherchez les différences, il n’y en a plus beaucoup.
 
Sur la gauche du Ps courcellois,
 
-l’alliance Ucpw (Union communale progressiste wallonne), en laissant fondre intentionnellement sa principale charnière (sa composante communiste), a reculé sans cesse en 1994, 2000 et 2006, perdant chaque fois 1 élu... Ce qui explique sa mutation en Front des Gauches (mais à quoi sert-il de changer d’emballage en gardant le même contenu, le Ptb étant d’office exclu de ce prétendu “front” des “gauches”???).
 
-Ecolo pour ce qui le concerne, s’intègre lui aussi dans les conforts du système et il ne s’est manifesté à Courcelles, en dehors des élections, que lors d’opérations opportunistes et de récupérations politiques au sein du Conseil communal.
 
Dans ces conditions, il y aura une liste de candidats se réclamant du PTB+ à COURCELLES ce 14 octobre 2012, ouverte aux progressistes qui le souhaitent.
 
Notre but, enrayer la progression éventuelle Mr et Cdh à COURCELLES et contribuer à la disparition des résidus de l’extrême-droit fn (un accident de notre histoire locale!), qui a déjà éclaté depuis le départ de son principal meneur qui se présente aujourd’hui candidat sur une liste fourre-tout et démagogique, en compagnie d’un conseiller dissident du Cdh. 
 
Il faut en effet constater qu’à peine engagée, la campagne électorale tourne déjà au vinaigre entre les compères du Ps et du Mr qui s’étripent pour obtenir les votes des enseignants et des parents d’élèves, une partie importante effectivement du corps électoral par leur nombre et leurs contacts au quotidien. On a compris que l’actuel premier-échevin Mr qui a en charge l’enseignement quittera ce poste en cas de reconduite de l’ actuelle majorité Ps-Mr. Une des premières circulaires du Mr courcellois, nous apprend que sa première candidate a les dents de plus en plus longues et se voit déjà future bourgmestre-échevine de l’enseignement (pas moinsse ...!).  C’'est le but qu’elle vise actuellement, en tant qu’adjudant-chef du groupe Mr de l’actuel Conseil communal. Et les moyens de propagande ne vont pas lui manquer ...
 
COURCELLES étant une commune rouge depuis des décennies, en présentant une liste PTB+, même si nous restons encore actuellement “le petit parti qui monte” dans l’ensemble du pays, face à la désunion, nous donnerons ainsi aux Courcellois qui le désirent, la possibilité de VOTER LE PLUS A GAUCHE POSSIBLE.
 
Roger ROMAIN
militant du Ptb
a/conseiller communal communiste et un des principaux créateurs de l’Ucpw
Courcelles
 
 
Ps: si vous souhaitez parrainer notre liste de candidats courcellois, en tant qu’électeur:
un mail à roger.romain@skynet.be , en n’oubliant pas de mentionner votre
adresse, svp.  
Nous devons en effet réunir au-moins 100 signatures de parrainage d’ici
le 1er septembre 2012.   Merci !
 
 
 

Pour (me) donner votre avis: http://www.facebook.com/RomainRogerdeCourcelles

 
 
 
 
 

12:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.