23/02/2012

COURCELLES (suite): le 26 juin 2008, l' entreprise Keyser, c' ét ait aussi cela ...

 
COURCELLES: le 26 juin 2008, l' entreprise Keyser, c' était aussi cela ...
 
 
 
Keyser2008
Aujourd’hui, cette entreprise polluante (incendies, bruits, odeurs, poussières, destruction de la tranquillité des riverains, détonations, entreposage de produits chimiques de récupération) veut encore s’ étendre sans doute et passer en classe I, dans le cadre d’ une procédure en cours ... Un chancre environnemental dans le quartier de COURCELLES-Motte-Glacerie et GOSSELIES-Sart lez Moines.
 
Une réunion publique d’information, convoquée dans une classe de l’ Ecole de COURCELLES-Motte, par l’ Administration communale s’ avère nécessaire...
Telle est l’ avis de la section locale du Ptb...
 
Les riverains ont le doit d’ être informés, de poser des questions, de recevoir des réponses, dans leur propre quartier, sans devoir courir à la Commune, consulter de volumineux dossiers, établis par des spécialistes et des experts.
 
Rtl-tvi est venue sur place, recueillir l’ avis des différentes parties, pour un reportage, ce mercredi 22 février 2012. L’ émission est sans doute pour bientôt (?).
 
RoRo

20:48 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

BELGIQUE: la vice-premier ministre "socialiste" n'aime pas les i dées simplistes (vu dans Solidaire) ...

BELGIQUE: la vice-premier ministre "socialiste" n'aime pasles idées simplistes (vu dans Solidaire) ...
 
Onkelincx5
 
Sur La Première (RTBf), à la question de faire payer l’impôt normal aux sociétés, Laurette Onkelinx (Ps) a répondu : « Non, je n’aime pas les idées simplistes. »
 
C’ est sans doute pour cette raison, qu’Onkelincx est indéboullonnable depuis 1979 au poste de vice-premier ministre Ps, au sein de n’importe quelle coalition gouvernementale.
 
Feue ma mère l’ appelait déjà “le pigeon” ...
 
RoRo 

20:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

17/02/2012

COURCELLES: affaire KEYSER: les ennuis recommencent dans les qua rtiers de La Glacerie et de la Motte ...: une pétition est en cours ...

 
COURCELLES-KEISER: les ennuis recommencent dans les quartiers de La Glacerie et de la Motte ...: une pétition est en cours (voir texte ci-dessous) ...
 
Si vous souhaitez vous joindre à cette pétition due à l’initiative d’habitants de La Glacerie, la signer et/ou participer à la récolte de signatures supplémentaires, adressez-vous à:
 
- Elie LECLERCQ et Annie GUERET, 52 rue de la Glacerie, 6180 Courcelles (tél: 071458807)
 
-Rémy DEVOS, 50 rue de la Glacerie, 6180 Courcelles kiki2968@hotmail.com
 
 
texte PÉTITION:
 
Collège Communal
Administration Communale
Rue Jean Jaurès 2 .
 
6180 COURCELLES
 
Concerne: demande de permis d'environnement par KEYSER ET FILS SA pour une
activité industrielle au n° 2 de la rue du port à Courcelles.
 
Madame, Monsieur,
 
Je vous informe que je suis totalement opposé à la délivrance du permis demandé ci-dessus.
 
TI Y a une trentaine d'années, l'entreprise KEYSER est venue s'installer sur un site du Port
Autonome de Charleroi.
 
A l'époque, l'activité de cette petite entreprise était (Grossiste en mitrailles) achat de petites
quantités auprès de petits récolteurs et vente aux usines après compactage des voitures.
 
Mais depuis cette activité commerciale a bien changé, cette entreprise est devenue une
entreprise industrielle avec de graves nuisances polluantes pour les riverains: bruit et
poussières qui envahissent les habitations.
 
Une telle situation n'est plus vivable, et nous les Courcellois de la Motte, ainsi que les enfants
qui fréquentent l'école primaire avons droit à un environnement sain et de ne plus être obligé
de subir les nuisances produites par cette entreprise.
 
C'est avec ce genre d'activité industrielle implantée en zone d'habitat que les Wallons de la
région de Charleroi ont la réputation d'être des .gens sales, qui vivent dans la crasse, et
pourtant NON, ce sont les responsables qui autorisent une telle activité polluante qui sont la
cause de cette réputation.
 
Je demande donc au Collège Communal de refuser cette demande de permis et d'inviter
l'entreprise KEYSER ET FILS à poursuivre leurs activités dans une zone industrielle
appropriée.
 
Je vous remercie pour l'attention que vous voudrez bien porter à la présente et vous prie
d'agréer, Madame, Monsieur mes salutations distinguées.
 
 
 
Lu à l'instant :
 
Bonjour Monsieur
Suite à votre article relatif à la rue de la Glacerie, j’ai une amie qui habite dans cette rue. Elle me dit : c’est infernal, soit au niveau du bruit et surtout au trafic des camions qui empruntent cette rue.
Cette rue n’avait pas été prévue pour un tel trafic, sans compter le stationnement des voitures.
Quand au pont de la Motte (au dessus du chemin de fer) dont vous faites allusion, il n’a jamais eu d’accident mortel (les conducteurs qui empruntent ce pont sont prudent), mais n’empêche, c’est un goulot dangereux pour ceux qui ignore cet endroit.
Bien à vous
R. B.
 
 
 
 
 
 
COURCELLES: les ennuis recommencent dans les quartiers de La Glacerie et de la Motte ...
 
Le quartier de la Glacerie est un quartier populaire et populeux, ce qui signifie donc un quartier pas nécessairement riche de belles villas ...
 
Dans le bas, une église, une place (Philippot qui n’ a guère connu d’ améliorations depuis la Libération), une école primaire,...
 
Un point-Poste fermé, une gare pourtant récente (qui a dû coûter plusieurs millions d’ euros) mais désaffectée totalement, un pont de chemin de fer complètement à remodeler vu son état (un goulot pour le trafic !), des commerces de quartier progressivement écrasés par les grands magasins (librairies, épiceries, boucheries, boulangeries, cabarets, ...).
 
Une rue de La Glacerie engorgée par les poids lourds qui s’entrecroisent pour se rendre aux entrepôts qui n’ auraient jamais dû exister à cet endroit, un stationnement anarchique de véhicules ...
 
Ce fut pourtant l’endroit choisi par des patrons pour implanter des entreprises et des projets qui n’ auraient jamais dû naître: TEMEREC, FOREVER, ..., surtout depuis la création d’un zoning industriel longeant l’avenue de Wallonie et la rue de Seneffe.
 
Et ce n’ est pas tout: en son temps, la partie comprise entre la ligne de chemin de fer Sncb et le canal Charleroi-Bruxelles fut expropriée car Ernest GLINNE (alors bourgmestre Ps) se voyait gêné par l’existence d’ anciennes ruines industrielles.
 
Tout cela, pour arriver finalement à créer un espace libre mis à disposition du Pac (Port autonome de Charleroi) où de nouvelles entreprises alléchées (chemin de fer, canal) pourraient venir s’installer ...
 
L’occase fut saisie notamment par l’ entreprise KEYSER (ferrailleur) qui délocalisa (quittant la rue Latérale, longeant le canal de Charleroi, traversant Marchienne-Docherie et Dampremy) pour venir à COURCELLES.
 
Et dès lors, c’est la galère pour les habitants de GOSSELIES-Sart-les-Moines (sur les hauteurs), COURCELLES-Motte et COURCELLES-Glacerie (dans le bas): bruits de grue, odeurs, incendies de pneus entreposés car surchauffés naturellement, trafic des camions, destruction de l’environnement...
 
Hors, voilà que l’entreprise en question veut encore étendre ses activités, sans que l’on sache réellement si de nouveaux emplois seront créées, en bénéficiant des aides publiques une fois de plus (Plan Marshall ou autres ?), ou s’il s’ agit d’augmenter tout simplement les profits de cette Sprl.
 
Il est question (voir Tan Que Vive du 25 janvier 2012) de l’agrandissement des installations (hangar locomotive, broyeur et local électrique, 3 hangars, voirie interne avec nouvelle entrée au site (où ?), 36 aires de parkings), augmentation de capacités et de dépollution, dépôts de liquide de frein, de lave-glace, d’huile usagée, de diésel de récupération, bonbonnes de gaz lpg, stockag de batteries usagées, filtres à mazout usagé, filtres à huile, etc, etc, ... et tout cela le long du canal et dans la vallée du Piéton...
 
Bref, c’ est même plus grave que lors des projets de FOREVER pour l’ existence et la tranquillité des riverains des quartiers concernés, de l’ environnement et de l’écologie...
 
Une enquête commodo – incommodo est donc en cours une fois de plus.
 
On va voir, en ce période électorale, où les habitants trouveront leurs meilleurs défenseurs au sein des partis composant l’ actuel Conseil communal de COURCELLES:
 
-au Ps (majorité) ?
 
-au Mr (majorité) ?
 
-au Cdh ?
 
-à l’Ucpw (devenu Fg) ?
 
-au Fn (?)
 
-aux Ecolos ?
 
-chez les dissident et/ou exclu Mr et Fn ?
 
Pour ce qui la concerne, la section locale Ptb+ RECLAME une nouvelle REUNION PUBLIQUE DE QUARTIER des habitants de COURCELLES-Motte et COURCELLES-Glacerie, dans une salle de l’Ecole de La Motte, à convoquer par le Bourgmestre et le Collège communal, car pour le moment, à part l’ avis d’enquête paru dans TAN QUE VIVE, c’est LE SILENCE TOTAL, une fois de plus ...
 
Nous encouragerons d’ailleurs toute pétition allant dans ce sens et toutes les propositions constructives des riverains ...
 
 
Roger ROMAIN
ancien conseiller communal communiste et ucpw
militant du Ptb
B6180 Courcelles
 
Tél: 071.463681
 
 

20:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Imprimer | | |

12/02/2012

BELGIQUE: COURCELLES: les ennuis recommencent dans les quartiers de La Glacerie et de la Motte ...

 
COURCELLES: les ennuis recommencent dans les quartiers de La Glacerie et de la Motte ...
 
Le quartier de la Glacerie est un quartier populaire et populeux, ce qui signifie donc un quartier pas nécessairement riche de belles villas ...
 
Dans le bas, une église, une place (Philippot qui n’ a guère connu d’ améliorations depuis la Libération), une école primaire,...
 
Un point-Poste fermé, une gare pourtant récente (qui a dû coûter plusieurs millions d’ euros) mais qui est totalement désaffectée, un pont de chemin de fer complètement à remodeler vu son état (un goulot pour le trafic !), des commerces de quartier progressivement écrasés par les grands magasins (librairies, épiceries, boucheries, boulangeries, cabarets, ...).
 
Une rue de La Glacerie engorgée par les poids lourds qui s’entrecroisent pour se rendre aux entrepôts qui n’ auraient jamais dû exister à cet endroit, un stationnement anarchique de véhicules ...
 
Ce fut pourtant l’endroit choisi par des patrons pour implanter des entreprises et des projets qui n’ auraient jamais dû naître: TEMEREC, FOREVER, ..., surtout depuis la création d’un zoning industriel longeant l’avenue de Wallonie et la rue de Seneffe.
 
Et ce n’ est pas tout: en son temps, la partie comprise entre la ligne de chemin de fer Sncb et le canal Charleroi-Bruxelles fut expropriée car Ernest GLINNE (alors bourgmestre Ps) se voyait gêné par l’existence d’ anciennes ruines industrielles.
 
Tout cela, pour arriver finalement à créer un espace libre mis à disposition du Pac (Port autonome de Charleroi) où de nouvelles entreprises alléchées (chemin de fer, canal) pourraient venir s’installer ...
 
L’occase fut saisie notamment par l’ entreprise KEYSER (ferrailleur) qui délocalisa (quittant la rue Latérale, longeant le canal de Charleroi, traversant Marchienne-Docherie et Dampremy) pour venir à COURCELLES.
 
Et dès lors, c’est la galère pour les habitants de GOSSELIES-Sart-les-Moines (sur les hauteurs), COURCELLES-Motte et COURCELLES-Glacerie (dans le bas): bruits de grue, odeurs, incendies de pneus entreposés car surchauffés naturellement, trafic des camions, destruction de l’environnement...
 
Hors, voilà que l’entreprise en question veut encore étendre ses activités, sans que l’on sache réellement si de nouveaux emplois seront créées, en bénéficiant des aides publiques une fois de plus (Plan Marshall ou autres ?), ou s’il s’ agit d’augmenter tout simplement les profits de cette Sprl.
 
Il est question (voir Tan Que Vive du 25 janvier 2012) de l’agrandissement des installations (hangar locomotive, broyeur et local électrique, 3 hangars, voirie interne avec nouvelle entrée au site (où ?), 36 aires de parkings), augmentation de capacités et de dépollution, dépôts de liquide de frein, de lave-glace, d’huile usagée, de diésel de récupération, bonbonnes de gaz lpg, stockag de batteries usagées, filtres à mazout usagé, filtres à huile, etc, etc, ... et tout cela le long du canal et dans la vallée du Piéton...  
 
Bref, c’ est même plus grave que lors des projets de FOREVER pour l’ existence et la tranquillité des riverains des quartiers concernés, de l’ environnement et de l’écologie...
 
Une enquête commodo – incommodo est donc en cours une fois de plus.
 
On va voir, en ce période électorale, où les habitants trouveront leurs meilleurs défenseurs au sein des partis composant l’ actuel Conseil communal de COURCELLES:
 
-au Ps (majorité) ?
 
-au Mr (majorité) ?
 
-au Cdh ?
 
-à l’Ucpw (devenu Fg) ?
 
-au Fn (?)
 
-aux Ecolos ?
 
-chez les dissident et/ou exclu Mr et Fn ?
 
Pour ce qui la concerne, la section locale Ptb+  RECLAME une nouvelle REUNION PUBLIQUE DE QUARTIER des habitants de COURCELLES-Motte et COURCELLES-Glacerie, dans une salle de l’Ecole de La Motte, à convoquer par le Bourgmestre et le Collège communal, car pour le moment, à part l’ avis d’enquête paru dans TAN QUE VIVE, c’est LE SILENCE TOTAL, une fois de plus ...
 
Nous encouragerons d’ailleurs toute pétition allant dans ce sens et toutes les propositions constructives des riverains ...
 
 
Roger ROMAIN
ancien conseiller communal communiste et ucpw
militant du Ptb
B6180 Courcelles
 
Tél: 071.463681
 

De nouveau le feu et la pollution aux entreprises Keyzer à Courcelles-Motte, visible des kilomètres à la ronde


 
feuKeyzerf_m.jpg
 
 C'était le 26 juin 2008, vu des école de La Motte

21:24 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

10/02/2012

Raoul HEDEBOUW, porte-parole national, était invité du PTB-Charl eroi le samedi 4 février 2012 à l'occasion des retrouvailles des militants du Parti pour 2012.

 
 
 
 
 
 
Raoul HEDEBOUW, porte-parole national, était invité du PTB-Charleroi le samedi 4 février 2012 à l'occasion des retrouvailles des militants du Parti pour 2012. Ecoutons-le !Cliquez, svp sur l’url ci-dessous:
 
 
 
 
 
Mariette et moi, nous y étions, dans une ambiance chaleureuse et fraternelle, comme d’habitude ...
 
RoRo

15:08 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

03/02/2012

BELGIQUE: le 14 octobre 2012, COURCELLES va-t-il se donner un mayeur Cdh ???

BELGIQUE: le 14 octobre 2012, COURCELLES va-t-il se donner un mayeur Cdh ???
 
 
 
L’année électorale communale est à peine commencée (on vote en effet le 14 octobre 2012) et déjà la campagne tourne au comique, grâce au Cdh local.
 
Ainsi en janvier 2012, le Cdh local sortait subitement un toutes-boites dans la commune, après 5 années de torpeur...
 
Grâce à lui, on y constate, qu’à COURCELLES, le Cdh ne sera plus tiré par un conseiller-boxeur, mais surtout par Johan PETRE, conseiller sortant, et quelques belles frimousses féminines semble-t-il (ça peut faire quelques voix ... !).
 
A part cela, on n’y apprend pas grand chose d’ autres, si ce n’ est que ces candidat(e)s seront capables (mais oui!), raisonnables, intelligents et se baseront sur une politique communale à long terme, qu’ils privilégieront le travail en équipe, qu’ils vont proposer aux Courcellois des projets concrets (bref tout ce que n’ont pu faire les SOEUR, TAQUIN, MEUREE, TANGRE, CLERSY, GLINNE, LAMBOT, et bien d’ autres avant pendant des décennies et des générations...!).
 
Si ce n’est aussi la découverte subite par Monsieur PETRE (Directeur d’ école) que le budget communal 2012 serait vide, une choucroute avariée et indigeste, porteur d’ aucun projet.
 
Bref, en attendant les véritables promesses électorales, du bla-bla de début de campagne...
 
L’ autre gaillard qui tire le Concordia Cdh est évidemment le sieur Jean-Pierre DEHAN, conseiller suppléant qui voudrait bien avoir son heure...
 
LUI, son dada, ce sont les annonces payantes et à son nom dans l’hebdo local “TAN QUE VIVE” ... !
 
Son article du 25 janvier 2012 vaut son pesant d’or et mérite que l’on s’ y arrête un peu.
 
Il fait en effet le constat qu’il existerait dans le monde DEUX SYSTEMES ECONOMIQUES antagonistes.
 
-le socialiste qui priverait de liberté, qui serait totalitaire, qui aurait fait totale faillite, avec la chute du mur à l’ Est, il y a quelque 20 ans.
 
-et l’ autre, le libéralisme économique (traduisez le capitalisme forcené). Mais aujourd’hui, le libéralisme, c’ est une succession de krachs boursiers qui menacent la stabilité d’un monde économique qui ne jure DEPUIS LONGTEMPS que par le rendement, les bénéfices, les intérêts et “bonis”, qui crée le fossé entre les pauvres et les riches (c’est Mr DEHAN qui le dit en résumé).
 
Or, Monsieur DEHAN nous explique en fait que ces 2 systèmes –le socialiste et le libéral- sont associés à COURCELLES dans l’ actuelle majorité PS-MR, alors qu’ils sont antinomiques et in-cohabitables.
 
Il ne resterait donc plus aux Courcelles qu’à choisir la “démocratie humanitaire” du Cdh.
 
Bravo, Monsieur DEHAN ! Il est capable, aux travers de quelques tours de passe-passe, de dire quelques vérités à propos du libéralisme, s’il n’ avait pas la mémoire un peu courte.
 
Rappelons donc que le Cdh, nouvelle mouture tout sourire à la MILQUET, n’est autre que le successeur du Parti “social” “chrétien” (PSC-CVP), successeur lui-même du vieux Parti catholique.
 
Or en BELGIQUE, parti catholique, le Psc, et ..., c’est:
 
-le choix de l’ EURO-DICTATURE capitaliste et économiquement ultra-libérale, puisque le Cdh est membre du PPE, principal parti dirigeant.
 
-le choix du capitalisme depuis 1830, la période de Germinal et des Fusillades de 1886 à Roux, du Catéchisme du Peuple de Defuisseaux
 
-l’appui inconditionnel à la Monarchie, y compris celle de Léopold II, Lépold III et du colonialisme esclavagiste pendant 80 ans au Congo
 
-la naissance en son sein et celui de l’ Eglise du rexisme
 
-la revendication de l’ Amnistie dès le lendemain de la Libération
 
-La Loi unique de Gaston EYSKENS en 1960-61,contre laquelle un million de travailleurs belges se sont mis en grève pendant plus d’un mois, face aux gouvernement Psc, patrons, gendarmerie et l’ armée réquisitionnée.
 
-Aussi le choix de la Guerre-froide aux côtés de l’ Amérique et de l’Otan
 
-La cohabitation (tiens, tiens!) PS, Mr, Cdh, au sein de l’ actuel gouvernement fédéral
 
-La cohabitation Ps, Cdh, Ecolo, au sein du gouvernement wallon
 
-La cohabitation imposée Ps, Mr, Cdh, à la tête du Grand-Charleroi
 
-sans compter les nombreux dirigeants Cdh et Cd&V qui siègent dans les conseils d’ administration des multinationales et banques capitalistes et ultra-libérales, aux côtés de comparses libéraux et “socialistes”.
 
En fait, choisir le Cdh ou le Mr, c’ est kif-kif. Ce sont les partis des patrons, des banquiers, des multinationales, du profit, de l’ exploitation ...
 
RoRo
a/conseiller communal
 
 
 
-
 
 
 
 

10:28 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |