24/09/2011

BRUXELLES: Conférence : Les armes légères et la guerre de l'Otan contre la Libye

http://static.skynetblogs.be/media/1350/palmaria-bengasi-1903-0612-b1-thumb.2.jpghttp://static.skynetblogs.be/media/1350/palmaria-bengasi-1903-0612-b1-thumb.jpg
Sent: Friday, September 23, 2011 7:01 PM
 
Subject: Conférence : Les armes légères et la guerre de l'Otan contre la Libye
 
 
Dans le cadre de la Semaine de la Paix, organisée à l'initiative de Pax Christi Wallonie-Bruxelles,
le Comité Surveillance Otan et le Mouvement Chrétien pour la Paix organisent une conférence sur
 
Les armes légères et la guerre de l’Otan contre la Libye
  • Les armes légères et la guerre de l’Otan contre la Libye

    Date : 28 septembre 2011
    Horaire : 20h-22h

    chez Pax Christi  Rue Maurice Liétart, 31/1 1150 Bruxelles (près du Cinquantenaire)

    Comment débattre de la question du commerce des armes dites légères en ignorant que la Belgique est en guerre depuis le 21 mars dernier  et que les armes de la FN sont effectivement utilisées en Libye, tant par les forces loyalistes au gouvernement Kadhafi que par les rebelles adhérant au Conseil National de Transition ?

    Les hommes du CNT ont apparemment pris la ville deTripoli, après que les bombardements intensifs  de l’OTAN  aient « nettoyé » la route devant eux. En chemin, les « rebelles » se sont emparé d’une grande quantité d’armes de la FN de Herstal qui se trouvaient dans une caserne (selon le journal Libération, 1.9.2011). Entretemps, les mercenaires du CNT ont été rebaptisés  « représentants légitimes du peuple libyen » -

    Voilà les armes de la FN en plein coeœur de la guerre en Libye ! la livraison et  l’utilisation des armes belges sera-t-elle lavée de tout soupçon puisque la Belgique a décidé de reconnaître le CNT comme le représentant du peuple libyen ?

    La Belgique a offert à l’OTAN une importante contribution , avec ses F-16 qui ont participé aux milliers de bombardements  sur les infrastructures de la Libye. Ceux-ci ne visaient pas seulement les infrastructures militaires. Leur but déclaré était de renverser le gouvernement de Kadhafi. Ils ont détruit massivement des routes, des conduites d’eau, des infrastructures portuaires, des hôpitaux, des écoles, des bâtiments publics. Et maintenant, les armes dites légères – dont celles de la FN de Herstal- vont-elles servir à terminer le travail ?

    Les armes légères sont des armes de destruction massive. Rappelons-nous l’affaire des armes livrées au Népal . Il ne s’agit pas seulement de mieux réglementer leur commerce, mais de prendre les décisions politiques qui contribuent à la paix. Dans le cas de la Libye, la Belgique a fait tout le contraire, lorsque le parlement a voté, à la quasi unanimité,  pour l’intervention militaire de l’Otan et  pour une participation active à celle-ci .

  • 20:48 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

    Les commentaires sont fermés.