27/10/2008

26/10/2008: BELGIQUE: J' ai bien aimé le débat de ce dimanche-midi sur Rtl-Tvi à propos de la catastrophe financière actuelle du régime capitaliste...

BELGIQUE: J' ai bien aimé le débat de ce dimanche-midi sur Rtl-Tvi à propos de la catastrophe financière actuelle du régime capitaliste.
Surtout la définition du libéralisme et du capitalisme, donnée par le ministre libéral Michel...
A croire Michel et Moureaux (Ps), les libéraux seraient des défenseurs de la Liberté... Et le capitalisme ne serait qu'un outil (Michel) ...
Effectivement, les représentants libéraux et leurs copains catholiques, rejoints aujourd'hui par les sociaux-démocrates, trônent dans tous les conseils d' administration des banques, des grandes sociétés et multinationales capitalistes. Il ne faut surtout pas croire que les hommes politiques des pseudos partis démocratiques ne siègent qu'à la tête de leur parti, au gouvernement et dans les différents parlements du pays...
La "Liberté" ???   Quand donc les gouvernants libéraux ont-ils accordé des libertés... ?
Les libertés et les avancées sociales n'ont été arrachées contre eux et les patrons que lors des luttes populaires et des travailleurs, lorsque ceux-ci sont passés à l'offensive, au lieu de battre en retraite ...
Avant la naissance du Pob, ce sont les libéraux et les catholiques qui se partageaient le pouvoir depuis 1830. Relire à ce sujet "Le catéchisme du Peuple" de Defuisseaux... http://users.skynet.be/roger.romain/Defuisseaux.html
De quel côté étaient catholiques et libéraux lorsque en 1886, le peuple affamé s' est révolté contre les riches ? http://users.skynet.be/roger.romain/rouxfusillades1886.htm
De quel côté étaient ces gouvernants pendant 80 ans d' esclavage colonialiste et capitaliste au Congo "belge" et lors de l' Indépendance arrachée en 1960 ?
Le colonialisme, ils l'ont géré pendant des décennies sans rien trouver à y redire ...
Et aujourd'hui, les avancées sociales et "démocratiques" ne cessent de reculer sous la poussée des multinationales et de l' Euro-dictature ...
D'après ceux qui discutaillent à la tv ce dimanche, il y aurait plusieurs sortes de capitalisme: sauvage, social, à visage humain, et l' économie réelle...
Ils vont encore trouver d' autres définitions...
Mais ce sont des balivernes: le capitalisme n' a qu'une seule nature.
En réalité, il s' adapte en fonction des circonstances, de l' époque, de l'endroit où il sévit, où il exploite les peuples ...
Souvenons-nous: la "chute" du "communisme". A les croire, en Occident, nous avions un capitalisme social, à visage humain, tandis qu'à l' Est se réinstallait un capitalisme sauvage (effectivement!), tandis qu' en Occident la lutte des classes était terminée.
Les peuples d' Asie, d' Afrique, d' Amérique latine, qui ont vécu  des décennies, sous l' esclavage colonialiste, savent ce que c' est que la dictature capitaliste (cet outil du libéralisme, selon Michel!).
Paradoxalement, ce sont ces pays pillés par les capitalistes qui sont les plus pauvres de la planète alors que ce sont eux qui possèdent les principales richesses minières et naturelles...
Cela signifie que leurs richesses naturelles profitent surtout aux autres, aux exploiteurs capitaliste et colonialistes ricano-occidentaux...
Plus les possibilités de profits augmentent, et plus le capitalisme devient sauvage, voire agressif et guerrier.
Pour 20, 30, 50, 100 pourcent de profits, il s' élance.
Pour 1.000 pourcents, il est prêt s'il le faut à déclencher la troisième guerre mondiale, en glissant même jusqu'à sa forme la plus grave: le fascisme !
La seule Liberté défendue par les libéraux est la liberté des exploiteurs et des gros possédants ! 
RoRo
 

21:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poste, capitalisme, exploitation capitaliste, euro-dictature, presse, information, bourse, banque, democratie, belgique, television, silence, actualite, courcelles, histoire, romain | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.