30/08/2008

29/08/2008: Le nucléaire? propre (ouais), pas cher (ouais), ET PAS SUR (ça, c'est certain !...

Pourtant, toutes ces installations à base nucléaire

ne sont pas de "conception soviétique" ...

Qu'en est-il donc des garanties de sécurité

100% de conception capitaliste occidentale ???

Un Tchernobyl en Belgique et/ou à la frontière

française et il faudra évacuer toute la population

dans un rayon de 500 kms à la ronde,jusqu'à

 Dusseldorf, le nord de la France, le

Luxembourg, les Pays-Bas, le sud de l' Angleterre.

Nous n' aurons même plus de problèmes

Flamands-Wallons: la Belgique ne sera plus

qu'un désert ... !

RoRo


-------- Message original --------

Sujet : Le nucléaire? propre (ouais), pas cher (ouais), ET PAS SUR(ça, c'est certain !)
Date : Fri, 29 Aug 2008 11:02:56 EDT
De : Xarlo@aol.com

 

 

Réseau "Sortir du nucléaire" -Fédération de 830 associations

Communiqué de presse du 29 août 2008

Contact presse : 06.64.100.333

http://www.sortirdunucleaire.org/

Belgique, Espagne,Allemagne, Autriche, Slovénie, Ukraine, France…

L'Europe frappée par des accidents nucléaires

Interdiction aujourd’hui de consommer deslégumes et du lait àFleurus en Belgique !

La France, qui a passé un été très radioactif avec de multiples

évènements en particulier au Tricastin, est loin d'être le seul pays

d'Europe frappé par les incidents et accidents nucléaires. Des

scandales de grande ampleur font même la UNE actuellement dans certains

pays.

En Belgique, un accident de niveau 3 s'est produit le 24 août

à l'Institut des radioéléments (IRE) de Fleurus. Comme d'habitude

dès qu'il s'agit de nucléaire, l'alerte a été donnée en retard, les

conséquences ont d'abord été minimisées par

l'Agence fédérale belge de Contrôle nucléaire (AFCN), mais on

apprend aujourd'hui que la fuite radioactive est plus importante

qu'annoncé au départ et que la consommation des légumes du jardin et du

lait est maintenant interdite, en attendant peut-être de nouvelles

révélations...

En Espagne, un important incendie s'est déclaré, le 24 aoûtaussi, à la centrale nucléaire Vandellos II (Catalogne) qui est arrêtéedepuis. Une trentaine d'incidents ont eu lieu depuis le début del'année dans les centrales espagnoles. En avril dernier, on a apprisqu'une fuite radioactive avait eu lieu 6 mois plus tôt (!) à lacentrale d’Asco I (Catalogne) dont l'exploitant encourt de lourdessanctions.

 

En Allemagne à Asse, la population a appris fin juinqu'une contamination de grande ampleur était en cours depuis des annéesdans une mine de sel ou 126 000 fûts de déchets nucléaires ont étéstockés. La mine était présentée comme "stable depuis 70 millionsd'années" et "quasi-imperméable", mais les déchets baignent aujourd'huidans un véritable lac souterrain dont la contamination menace degrandes nappes phréatiques.

 

En Autriche, un incident s'est produit dans la nuit du 2 au3 août dans les laboratoires de l'Agence internationale del'énergie atomique (AIEA), à 35 km de Vienne. Ce n'est que par chancequ'un accident grave n'a pas eu lieu.

 

En Ukraine, une fuite d'eau radioactive a provoqué l'arrêt d'unréacteur à la centrale nucléaire de Rivné (ouest de l'Ukraine) le10 juin.

 

En Slovénie, une fuite radioactive le 4 juin à lacentrale nucléaire de Krsko a entraîné une alerte européenne (les 26autres pays de l'Union ont été contactés en urgence) avant que lagravité de la situation ne soit minimisée, sans que personne ne sachevraiment ce qui s'était passé.

 

La France, enfin, a été frappée cet été par de multiplesincidents à la Socatri-Areva (Bollène, Vaucluse ; grave fuited'uranium le 7 juillet), à la FBFC-Areva (Romans-sur-Isère,Drôme ; découverte le 18 juillet de contaminations par une canalisationrompue depuis des années), à la Centrale nucléaire EDF du Tricastin(Drôme ; 100 salariés contaminés le 23 juillet) et à celle de St-Alban(Isère ; 15 salariés contaminés le 20 juillet), à nouveau à la Socatri-Areva(aveu le 6 août de rejets illégaux depuis des semaines de carbone 14radioactif) et à la Comurhex-Areva (Pierrelatte, Drôme ; aveule 21 août de contaminations par une canalisation rompue elle aussidepuis des années).

 

Le Réseau "Sortir du nucléaire " appelle l'opinion publiqueinternationale à prendre conscience de la gravité des contaminationsdéjà occasionnées par l'industrie nucléaire, et de la possibleimminence d'une véritable catastrophe nucléaire dont les conséquencesseraient incommensurables.  Il ne faut pas faire confiance aux diverses"autorités de sûreté", qui contribuent à cacher la vérité, et il fautfermer les installations nucléaires avant que le pire ne se produise.

Contact presse : 06 64 100 333.


                                                    

22:27 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nucleaire, mensonges, capitalisme, democratie, euro-dictature, medias, societe, presse, romain, silence, television, actualite, belgique, bruxelles, charleroi, courcelles, exploitation capitaliste, histoire, gouvernement, information, wallonie, hainaut | |  Facebook | |  Imprimer | | |

29/08/2008

29/08/2008: Cette fois, c'’est l’'année de la pétition à Courcelles !

Cette fois, c'’est l’'année de la pétition à Courcelles !

Avec l'aide de Marc, Sophie et Myriam.

 

 

La pétition « 6% de TVA pour le gaz et l’électricité » du PTB, je l’ai d'abord un peu personnalisée. En y ajoutant "le mazout de chauffage", mon adresse personnelle et celle de ma compagne Mariette, mes sites Internet, mon numéro de téléphone, mon adresse e-mail et une phrase indiquant que 100.000 premiers signatures ont déjà été remises à Leterme et qu'il faut donc continuer à signer massivement...

Il y a plus de 11.000 maisons à Courcelles. Sophie a d' abord effectué un premier tirage de 500 exemplaires du texte de la pétition, ensuite un second de 1.000 et nous allons incessamment passer à un 3e tirage de 1.000 exemplaires supplémentaires...

Nous les distribuons massivement dans la commune, accompagnés de la dernière circulaire affichette du Ptb Nous le faisons de la main à la main aux relations personnelles, parents, connaissances et amis, aux voisins,. Nous allons aussi rue par rue au porte-à-porte, aux commerçants. Notre but est d’abord d'informer d' abord ensuite de rechercher l'aide d’autres nouveaux collaborateurs. On peut faire boule de neige en mettant d’autres personnes  dans le coup. C'est nous qui devons aller d'une manière permanente vers les gens. Nous ne devons pas espérer et attendre trop longtemps le contraire pour grandir.

Et cela marche: des signatures tombent toutes seules dans ma boîtes aux lettres, des commerçants me téléphonent pour me réclamer des listes supplémentaires à remplir: une boulangerie-pâtisserie, un cabaretier et un magasin de confection à Courcelles-Trieu, un cabaretier de Trazegnies. Et je vais en contacter et en trouver d’autres: fleuristes, libraires, cafés, etc... Un militant du Pc à Trazegnies a prévu de faire sa rue au porte-à-porte.
Des gens me disent "Je n'ai pas encore signé, mais je suis au courant, passe-moi ta feuille et ton bic!". La preuve que l'information a déjà circulée et continue à circuler de bouche à oreille et par la lecture des circulaires déjà distribuées.

De temps en temps, je fais le tour des pare-brises des voitures stationnées sur la grande place de Courcelles-Trieu et même lorsque je vais faire mes courses au Carrefour de Jumet et ailleurs.
Prochain objectif: le marché hebdomadaire du mercredi-matin à Courcelles-Trieu. Des centaines de gens y viennent de partout en voitures, trams et bus, de toutes les communes environnantes: Chapelle, Gosselies, Roux, Jumet, Pont-à-Celles,.... Une occasion d’essaimer ailleurs, de dépasser les limites courcelloises...

Toucher un maximum et faire participer un maximum de gens, découvrir partout et patiemment un renfort de pétitionnaires pour nous aider et frapper un grand coup dans la région avec des milliers de signatures. C’est aussi une manière de construire le Ptb.

Roger Romain

19/08/2008

Ps: Je remercie également les commerçants de plus en plus nombreux qui participent volontairement au succès de l'opération pétition dans le "Grand-Courcelles"

28/08/2008

28/08/2008: COURCELLES: FOREVER à La Glacerie: faudra-t-il s' en contenter ???


COURCELLES: FOREVER à La Glacerie: faudra-t-il s' en contenter ???
 -La procédure serait donc terminée ?

 

-Pour certains, la fameuse "démocratie" aura bien
fonctionné: 2 réunions d'information de la population ont été convoquées et
l'idée que nous avions formulée d'une matinée "portes ouvertes" a été suivie par
la société ...

 

-Une première que certains pensaient de pure
formalité,  à l' Hôtel de Ville, le mercredi 25 janvier 2006 à 18 hrs, réunissant
quelque 80 personnes...

 

-Cela ne pouvait suffire: la population (alertée
chaque fois par PCC-Ptb+) et des riverains du quartier ont exigé une
seconde réunion, dans une salle des Ecoles de La Glacerie. Elle fut convoquée
pour le mercredi 17 octobre 2007, pratiquement en même temps qu'une séance
extraordinaire, convoquée par le Bourgmestre sur ... un autre sujet, la même
soirée ...

 

-Deux réunions qui ont connu un rare succès de
participation au cours desquelles les riverains ont fait part de leur opposition
ou posé des questions très pertinentes...

 

-Le Collège Ps-Mr aurait été très mal vu s'il n'
avait pas tenu compte de l'inquiétude de toute une population d'un quartier,
causée par la manipulation de produits chimiques à 100 mètres d' habitations, à
+/- 200 mètres d'une école, dans des entrepôts situés dans une rue dangereuse
car difficile d' accès pour de gros poids-lourds routiers.

 

-Il y avait beaucoup de bonnes raisons, d'
imprécisions et d'insuffisances révélées par les enquêtes officielles et
spécialisées: le Collège a donc émis un avis négatif, car en plus il y avait
bien sûr aussi lieu de tenir compte que cette multinationale, capable de
desservir tout le Benelux et une partie de la France où elle a des
ramifications, a mis les autorités et la population, une fois de plus, devant un
fait accompli.

 

-Mais de gros intérêts et investissements sont en
jeu (Forever, c' est presque un monopole
dans les plus grandes surfaces de vente): la multinationale est allée en recours
devant la Région wallonne où les partis "démocratiques" au pouvoir n'ont rien à
refuser aux entreprises patronales capitalistes, même étrangères
...

 

-Le permis est donc accordé à FOREVER ... pour 28
cuves de stockage de produits chimiques et ses activités de transformation et de
conditionnement qui normalement auraient dû trouver place à l'intérieur d' un
zoning à au-moins un km d'un quartier populeux et habité, muni de plusieurs
voies d' accès faciles, entrées et sorties différentes...

 

-Dangereuse, cette entreprise l' est: sa capacité
de production journalière de plusieurs milliers de contenants
est connue et révélée d' ailleurs sur son site Internet.

 

-Comment cette entreprise chimique est atterrie en
plein milieu du quartier de COURCELLES-Glacerie ? Mystère et boule de gomme
!

 

-Peut être qu'un certain duo Wagner - Van Cau
pourrait nous en dire un peu plus ... ???

 

-A noter qu'il existe encore une
possibilité de recours éventuel devant le Conseil d'État contre la
décision de la Région wallonne; un recours d'un délai de 60 jours à
partir du 22 juillet 2008. A ce propos, l' avis officiel du bourgmestre
Alex SOEUR n' en parle pas, il y est seulement question sur celui-ci de la date
de FIN de l'AFFICHAGE de l'AVIS de recours au 28 août 2008 ... Vraiment pas
question pour la Commune d' agiter trop de monde à ce sujet par une meilleure
information, complémentaire et plus complète... !

 

-Les riverains curieux, inquiets et/ou désireux
de poursuivre éventuellement l'action d'opposition par un
recours contre cette présence dangereuse dans le quartier ont
donc intérêt à se rendre d'urgence auprès du service environnement de la Commune
afin de consulter le dossier...

 

-Je le répète, la garantie de sécurité à 100
pourcents, cela n' existe pas. L'actualité toute récente le prouve par
l'incendie de plusieurs entreprises de la région de Charleroi, forçant même
à l' évacuation de la population dans certains cas.

 

-Un excellent moyen pour la
population de La Glacerie de connaître les risques qu' elle court serait d'
exiger de FOREVER quelle informe publiquement pour quels montants cette
entreprise est couverte par les assurances pour ses installations, les risques
et l'indemnisation de la population voisine en cas de problème
... Il n' y a pas tellement longtemps, j'ai vu un transporteur
lourd brûler sur le Viaduc autoroutier de Viesville. Impressionnant, comme
d'ailleurs le dernier incendie chez Keizer visible à des kms à la ronde.
Imaginons un bref instant un tel incendie d'un camion ou pendant les
chargements des manutentions chez FOREVER ... Qui sait ???

 

-Bref, souhaitons donc une route sans problème à
FOREVER. Dans le cas contraire, la population saura mettre la main sur les
responsables ...

 

Roger ROMAIN

a/conseiller communal

 

28/08/2008
 
 

21:47 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cdhdemocratie, caitalisme, histoire, hainaut, information, wallonie, medias, mr, presse, ps, ptb, romain, silence, television, actualite, belgique, charleroi, courcelles, communes | |  Facebook | |  Imprimer | | |

27/08/2008

27/08/2008: Jeux Olympiques : ces femmes qui sauvent l'honneur du sport belge...

Jeux Olympiques : ces femmes qui sauvent l'honneur du sport belge

Tia Hellebaut et les relayeuses du 4 X 100 m Kim Gevaert, Olivia Borlée, Élodie Ouedraogo et Hanna Marïen ont gagné les seules médailles belges des JO. Elles sauvent l'honneur d'un sport belge affaibli par la division communautaire.

David Pestieau

 

L'unité fait la force. L'équipe féminine du 4x100 mètres nous en donne un merveilleux exemple. (Photo Xinhua)

On n'y croyait plus… Mais la Belgique reviendra bel et bien avec une médaille d'argent et une médaille d'or de Beijing. Un petit baume au cœur des passionnés de sport belge.

Que la médaille d'or soit obtenue par une femme connue pour sa sportivité, son sens de la solidarité enchantera ceux qui aiment le sport avec un grand S.
Que la médaille d'argent soit obtenue en équipe, par des femmes francophones et néerlandophones, signataires l'an passé de la pétition « Sauvons la solidarité » (pour le maintien de la sécurité sociale dans un cadre fédéral) ravira aussi ceux qui aspirent à une Belgique unie et solidaire.

Ces derniers jours, le manque de politique sportive ambitieuse mais aussi la division communautaire ont été pointés par nombre d'experts sportifs.

« Quand on regarde ces athlètes qui ont réalisé des performances de haut niveau (comme Justine Hennin ou Kim Gevaert, ndlr), on se rend compte qu'il s'agit toujours d'individus qui avaient un talent exceptionnel, des entraîneurs exceptionnels, des ambitions, et qui ont réussi leur parcours malgré les structures du sport belge ou en dehors de celles-ci », pointe Robert Vandewalle, champion olympique de judo à Moscou (1980). Et il ajoute : « La régionalisation du pays n'a pas été favorable au sport. »

Jacques Rogge, président belge du Comité Olympique international, confirme que « la communautarisation est un handicap (pour le sport) parce qu'elle éparpille les connaissances et les compétences. ».

Jacques Borlée, ancien coureur, entraîneur et père des frères Kevin et Jonathan Borlée (présents au relais 4 X 400 m) et d'Olivia Borlée, une des relayeuses du 4 X 100 m, lui ne mâchait pas ses mots : « en se divisant, on ne cesse de s'affaiblir ». Et il parle d'expérience : « Je dois me battre face à des aberrations constantes. Il y a un terrible problème d'expertise en Belgique à tous niveaux. En travaillant de manière séparée, les Communautés s'affaiblissent de manière incroyable. La force qu'on a eue, nous, c'est de travailler avec les néerlandophones depuis cinq ans, de vivre avec eux, Kim (Gevaert) et Tia (Hellebaut, championne de saut en hauteur, ndlr) et leur entourage, de voir ce qu'ils faisaient. On a pris ce train-là. Dans ce pays, à force de diviser, chacun vit dans son coin sans bénéficier de l'expérience et de la richesse des autres. Du coup, chaque sport est très faible, pauvre. Et cela me pose problème. » (1)

Tout ceci ne met pas le premier ministre Leterme, chantre de la régionalisation, à l'abri de quelques contradictions :
« C'est vrai que l'éparpillement des moyens et l'opacité des structures mènent à un manque d'efficacité et de rendement. C'est sûr qu'avec la communautarisation il y a eu peut-être ici et là une utilisation double dans l'encadrement, les infrastructures et les entraîneurs », avoue-t-il (2).

Mais il se déclare contre toute refédéralisation du sport. La solution pour lui est de renforcer la coupole belge pour assurer une meilleure coordination : « La coupole belge devrait peut-être renforcée, pour apporter encore plus d'attention aux sportifs de haut niveau. » Mais pour ajouter tout de suite : « Le sport en général, le sport pour tous, est une matière communautaire irréversible. »

Après vingt ans de communautarisation, la division linguistique a montré sa faillite en matière de sport, son inefficacité et la multiplication de structures inefficaces. Et la seule réponse du premier ministre est : il faudrait développer une coupole de coordination au-dessus de ce qui a été divisé.

Mais pourquoi ne pas simplement refédéraliser le sport… Ce serait mieux en terme de « bonne gouvernance » chère à Monsieur Leterme. Et surtout mieux pour offrir une politique sportive réellement au service des gens.

Car nul n'a démontré pourquoi un athlète néerlandophone devait avoir un autre traitement qu'un athlète francophone, encore moins s'il habite dans la même ville Bruxelles…
 
(1)    Le Soir, 21 août
(2)    De Morgen, 18 août

21:14 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, romain, silence, television, solidaire, actualite, information, sport, belgique, histoire, societe, ptb, presse, bruxelles, courcelles, capitalisme, europe | |  Facebook | |  Imprimer | | |

26/08/2008

25/08/2008: LE PS MENT; IL ARRETE ET EXPULSE QUOTIDIENNEMENT!...

L'Office des Etrangers n' est rien d' autre qu'un Etat incontrôlable à l'intérieur de l' Etat.

L'Office arrête, expulse et emprisonne sans rendre de comptes, bien souvent en contradiction avec la loi, en bafouant la Liberté, la Démocratie, les Droits de l'Homme, la dignité humain, le droit d' asile et la Justice elle-même ...
RoRo

-------- Message original --------
Sujet: LE PS MENT; IL ARRETE ET EXPULSE QUOTIDIENNEMENT!
Date: Mon, 25 Aug 2008 00:17:35 +0000 (GMT)
De: Angelica 11 ans détenue au 127bis <s_o_s_angelica@yahoo.fr>
Répondre à :: s_o_s_angelica@yahoo.fr
Pour :: forum@ps.be, jean-francois.mahieu@ps.be


Ps TU MENS; TU ARRETES ET EXPULSES QUOTIDIENNEMENT!

 
L'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers) s'étonne des récentes condamnations du Ps (voir texte au bas) et appelle le Parti socialiste à joindre les actes à sa parole en appliquant un moratoire dans les communes socialistes, tel que le font déjà certaines communes flamandes et 2 francophones. (1)
Dès lors, il est bien légitime de s'étonner des propos du parti socialiste et de l'appeller à cesser les arrestations de personnes sans papiers dans ses communes.  
 
L'UDEP rappelle que si le Parti socialiste dans son discours, réclame un moratoire à grands bruits: ("En attendant, pour que des drames humains soient évités, le PS demande un moratoire sur les expulsions." communiqué PS - 21 août 2008), le PS arrête, via ses bourgmestres et leur police locale, quotidiennement les personnes sans papiers et les livre sans sourciller à l'Office des étrangers, sachant très bien les conséquences d'enfermement et d'expulsion encourues par ces personnes.(2)
 
C'est bien sur le territoire de la commune de St-Gilles que le jeune Rothman Salazar s'est fait contrôler et arrêter et c'est à Forest qu'il s'est fait mettre au cachot et livrer aux mesures " à caractère arbitraire et inhumain prises par l'Office des étrangers." (communiqué PS - 21 août 2008).
 
Aussi, si le Ps veut réellement "éviter des drames humains"(ibidem), qu'il commence par éviter de les provoquer.
 
L'UDEP déplore que le Ps pointe sans cesse l'Office des étrangers et non pour le défendre, mais pour éclairer nos responsables socialistes, l'UDEP leur rappelle que l'Office est une administration appliquant des lois (votées par le Ps lors des législatures précédentes) et exécutant les ordres d'un gouvernement par l'intermédiaire et la tutelle d'une Ministre, Mme Turtelboom.
 
Gouvernement dont le Ps fait partie et pour lequel il s'était fermement engagé à ne pas participer sans que celui ci n'effectue une opération de régularisation et change la loi, sur base des critères des attaches durables...  Aussi, l'UDEP appelle le Ps à interpeller directement la Ministre plutôt que ses sous fifres et l'enjoint à tenir ses engagements politiques.
 
Malgré toute l’importance que le PARTI socialiste semblait y accorder (avant les élections), la situation des deux fillettes tchéchènes et du jeune Rothman entre autres, sont plus que vous ne voulez le laisser croire, aussi de votre amère et entière responsabilité. 
 
 

 L'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers)

 
(1) Lors du dernier Cercle du silence tenu à Louvain-La-Neuve, son Bourgmestre (Ecolo) s'est engagé à ne plus signer aucun ordre d'expulsion, bientôt rejoint par son comparse d'Amay.
(2) Marie Arena s'est battue pourtant pour faire respecter les engagements du Ps, malheureusement, elle semble bien isolée sur la question dans son parti.
 
L'UDEP (Union de défense des personnes sans papiers) est un mouvement social, organisé démocratiquement. Il compte près de 3000 membres(sans papiers), ils sont affiliés à la CSC et la FGTB et partenaires de nombreuses organisations.
 - Assemblée générale hebdomadaire  tous les LUNDIS à 18h30 - SALLE COSMOS rue du Docteur De Meersman 12 à Anderlecht.
 
 
INFOS: Gerardo Cornejo, ALEX, Oumarou, Mohamed, portes parole
 
 
En date de : Ven 22.8.08, Marie Cappart <marie.cappart@ulb.ac.be> a écrit :
COMMUNIQUE PS - Le 21 août 2008

Expulsion des 2 fillettes tchéchènes et ordre de quitter le territoire de Rothman Salazar : le PS dénonce le caractère arbitraire et inhumain des mesures prises par l'Office des étrangers

L'Office des étrangers a expulsé hier deux fillettes tchéchènes alors que leur mère se trouve à l'hôpital, et ce malgré les protestations répétées du directeur du centre d'accueil. Cette expulsion est scandaleuse et viole notamment le principe fondamental de l'unité familiale.

Ce même Office a récemment délivré un ordre de quitter le territoire à Rothman Salazar, un jeune Equatorien de 19 ans qui est en Belgique depuis 6 ans et entame des études supérieures dans notre pays.

Le PS dénonce le caractère arbitraire et inhumain des décisions relatives aux expulsions prises par l'Office des étrangers, qui illustre une fois de plus l'impérieuse nécessité d'adopter un cadre clair en la matière.

Le PS insiste pour que l'accord du gouvernement soit mis en application avec loyauté et correction dans les plus brefs délais. En attendant, pour que des drames humains soient évités, il demande un moratoire sur les expulsions.

Par ailleurs, le Groupe PS de la Chambre interpellera la Ministre de l'Immigration sur les raisons justifiant la décision d'expulser les deux fillettes en Pologne, et demandera, dès la rentrée parlementaire, une audition du directeur de l'Office des étrangers en Commission de l'Intérieur.

 

24/08/2008

24/08/2008: Les militaires belges en Afghanistan ... Pourquoi ?

Une intéressante réaction d' Ernest GLINNE ...
----- Original Message -----
Sent: Sunday, August 24, 2008 6:08 PM
Subject: Afghanistan 1

                                                      ESCALADE GUERRIERE DE L’ OTAN EN AFGHANISTAN

                                                      __________________________________________________

 

                                                       De Chirac au Pentagone, de De Crem à Obama

                                                       ---------------------------------------------------

 

          Du 1er août à ce samedi 23, le nombre  des militaires de l’OTAN tués en Afghanistan s’élève à quarante : aux dix français se sont ajoutés ces derniers jours

trois canadiens, trois polonais et deux autres non identifiés . Peut-être venus de Belgique ? Qui sait ? Les <accrochages> vont du nord au sud et de l’ouest jusqu’au

< no man’s land > de la frontière-passeoire du Pakistan au sud-est.  Des < erreurs > de tir viennent d’alourdir d’une centaine de victimes le nombre des civils morts, suscitant une protestation du président afghan , pourtant < aux ordres >. Comment en est-on là ? Comment la technologie militaire sophistiquée s’oppose-t-elle à une guérilla idéologiquement odieuse mais vivant, en dépit des seigneurs de guerre enrichis dans la corruption et une production énorme de pavot, en dépit surtout des soldats occidentaux  appelés à une nouvelle croisade, < comme un poisson dans l’eau > ? Quelle politique sert l’instrument militaire ? Le droit des gens ou le tracé de prochains oléoducs et gazoducs de Grands avides et manipulateurs ?

 

         Fin 2OO1, après le 11 septembre new-yorkais, le Conseil de sécurité de l’ONU a condamné le régime taliban qui , avec une certaine assistance, s’était substitué à un corps expéditionnaire soviétique vaincu en une autre sorte de Vietnam. En France, le gouvernement de cohabitation Chirac-Jospin , après un débat SANS vote ( = ?) à l’Assemblée nationale, est intervenu aux côtés du Pentagone, notamment par l’envoi de forces spéciales qui passent pour avoir < presque> capturé Oussama Ben Laden. APRES cet alignement français, surprenant au regard de l’attitude adoptée par Chirac-Villepin et TOTAL/PETROFINA à propos de l’invasion – illégale et ruisselante de gros mensonges – de l’Irak par l’Administration Bush et ses chers pétroliers à elle, une Force internationale d’assistance à la sécurité ( ISAF ) a été créée, englobant des contingents divers. L’OTAN a <repris> l’ISAF en 2003, faisant jouer l’article 5 du Traité de l’ Alliance concernant la solidarité des partenaires. C’ est dans ce cadre que la Belgique participe bon gré mal gré à la guerre, avec des anciens, des nouveaux et des futurs adhérents d’Europe de l’est ( Pologne, Roumanie, etc..). Certains , tels que

la Georgie, sont aussi allés en Irak.

 

                                                   Nicolas Sarkozy sur girouette

                                                    ----------------------------------

Au cours de la campagne de l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy, < homme de rupture >, s’est dit en termes forts hostile à la participation de la France. Le Président ominipotent/omniscient a changé d’avis..La Belgique, Flahaut  gérant  la Défense nationale, s’est longtemps limitée à la protection de l’aéroport de Kaboul et à l’envoi d’

aides humanitaires par avions C130. Le 7 février dernier, De Crem l’ayant remplacé, une décision a été prise consistant à augmenter de cent unités nos 37O militaires

ainsi déployés et à ajouter quatre F16 de combat aux appareils de transport. Le Parlement n’en a guère débattu en plénière. Quelle est la couverture budgétaire ? Quelles

armes les F16 lanceront-ils et sur qui ? En commission sénatoriale de la Défense, Josy Dubié -< ni dieu ni maître> et vice-président – a vigoureusement exposé le refus d’

Ecolo. Avec le SP. Nonobstant le fait que Joschka Fisher, ancien ministre < vert > allemand des Affaires étrangères, s’était prononcé quelques jours plus tôt et de façon

retentissante en faveur de l’envoi d’un contingent substantiel de la Bundeswehr.

 

En février, les députés PS Flahaut et Moriau, soucieux  < de renforcer la sécurité de nos soldats et de la population >, ont déposé, avec l’assentiment du MR, du CDH et du VLD, une proposition de résolution formulant des demandes contrariantes, au-delà de l’expédition d’un bataillon sécurisant de l’ Armée du Salut avec ses chants et

casseroles. Il faudrait définir une stratégie de sortie claire et précise au sommet de l’ OTAN : seraient-ils des farfelus inconscients ? Il faudrait définir des clauses quant à l’utilisation du personnel et du matériel militaire belges DANS UN SOUCI DE PROTECTION ET DE SECURITE DES MILITAIRES : on part en guerre, mais si c’

est pour ne pas la faire, ne vaudrait-il pas mieux ne pas y aller ? Il faudrait encore impliquer plus réellement le Parlement en préalable et le tenir ensuite informé avec transparence et régularité : il est bien vrai , Traité de Lisbonne en référence, que la démocratie représentative fonctionne aussi mal que la démocratie participative et qu’il faudrait des soviets sur les trottoirs de la Rue de la Loi, sans absentéisme, et au sein même de la force armée, et au sein de comités de referendum d’initiative populaire à

Bruxelles-Halle-Vilvorde et dans les < communes à difficultés > de la Région bruxelloise, mais tout cela a un tel parfum de 1917 !!! Plus sérieusement, les députés suggèrent que, bien-au-delà de considérations militaires, la Communauté internationale aide politiquement le peuple afghan à trouver SA paix. Très vite, car nos F16

tricolores pourraient lâcher des bombes à fragmentation et à balles multiples et si un d’eux se faisait abattre et même si le pilote était éjecté avec succès, cela coûterait cher, même plus que beaucoup de mazout. L’ armée de l’air de l’URSS a connu en son temps la morsure…

 

Un espoir  au niveau belge ? Le Premier Ministre, avant de partir en Chine à titre privé ( ?), a dit et répété son sens des responsabilités qu’il faut assumer envers l’OTAN

( même hypertrophié sur les cinq continents ?). Peut-être reviendra-t-il avec l’esprit de paix que l’on prête aux jeux olympiques. Olympe oui. Mars non ? Et De Crem à la Santé publique ?

 

                                               Et Obama ?

                                              ---------------

Le candidat démocrate a eu le courage et la lucidité de s’opposer dès le début à la guerre en Irak. A mon modeste avis, au-delà des problèmes juridiques qu’il connaît bien

en tant que professeur de droit constitutionnel, il sait qu’il ne faut pas faire une mauvaise guerre au mauvais moment et au mauvais endroit. A Berlin et ailleurs, il a appelé

les Européens à agir avec plus de force(s) en Afghanistan. Une donnée est méconnue : après des succès initiaux en Afghanistan contre les talibans, l’ armée US : 1) s’est

trouvée en effectifs insuffisants pour mener des opérations simultanées en Afghanistan et en Irak ; elle a donc désaffecté depuis mars 2003 beaucoup de ses moyens sur un Irak prioritaire ; 2) le financement des actions non militaires en Afghanistan a été ridiculement faible et en outre très mal géré. En plus, l’ Administration Bush a limité à

Kaboul la présence militaire provenant de l’OTAN (1) ; il faut maintenant respecter la promesse d’un désengagement rapide en Irak et le transfert de troupes US en

Afghanistan en provenance d’Irak n’est pas la solution. D’où l’appel aux Européens. Ce n’est par ailleurs pas PAR LA GAUCHE qu’on entre à la Maison Blanche, mais PAR

LA DROITE OU LE CENTRE. Obama le séducteur talentueux veut rassurer au centre : d’où le choix de Joe Bilden comme partenaire. D’ où l’INACCEPTABLE déclaration

en faveur de l’entrée de la Georgie dans l’ OTAN. Et des mises en garde en provenance de la gauche des Etats- Unis ( 2) au candidat Obama, qui passe aux yeux de

beaucoup du statut de candidat < excellent > à celui de candidat < le moins mauvais >..

 

                                                                    Ernest Glinne

                                                                   Député européen honoraire, ex-membre de la délégation auprès du Congrès des Etats-Unis

 

Inexplicable rationnellement, sauf par les limites et l’obsession de < Mes intérêts d’abord > qui a caractérisé l’ Administration Bush. Source : The New York Review of Books, 14.08.2008, article de

Samantha Power, < The Democrats and National Security >

<!--[if !supportLists]-->(2)    <!--[endif]-->De nombreux militants de gauche ont signé une lettre ouverte conditionnant leur soutien à Barak Obama dans < The Nation>, vieil hebdomadaire de la gauche < non conventionnelle>. Autre signe

parmi d’autres : l’ex-sénatrice Cynthia Mac Kenney se présente comme candidate des Greens ( Verts ), notamment pour ne pas désactiver les jeunes et d’autres qui s’interrogent…et sont tentés par

l’abstention. Si j’étais citoyen des Etats-Unis, je voterais malgré les modulations récentes pour Obama, premier Afro-Américain à pouvoir accéder à la présidence US.

21:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : otan, occupation, romain, resistance, television, actualite, agressions, fascisme, guerre, independance, information, imperialisme, liberte, democratie, medias, paix, silence, usa, belgique, corcelles, colonialisme, europe, france | |  Facebook | |  Imprimer | | |

23/08/2008

23/08/2008: pour s'inscrire à ma liste de diffusion d'infos courcelloises et régionales ...

Nouvelle liste de diffusion: http://fr.groups.yahoo.com/group/romainroger/messages

Bonjour,
voici comment faire pour rejoindre ma nouvelle liste de diffusion:
 
Infos politiques relatives à Courcelles, Charleroi et sa Région, le Hainaut, la Wallonie, la Belgique, la vie sociale, économique et syndicale
 
Merci et bienvenue à tous les amis qui donneront suite en y adhérant !
 
RoRo
  Adresses mail du groupe
Envoyer un message :romainroger@yahoogroupes.fr
S'inscrire :romainroger-subscribe@yahoogroupes.fr
Désinscription :mailto:romainroger-unubscribe@yahoogroupes.fr

et roger.romain@skynet.be
Fondateur de la liste :romainroger-owner@yahoogroupes.fr

23:12 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, mensonges, medias, ptb, presse, propagande, politique, revolution, rsf, social, silence, television, actualite, belgique, bruxelles, hainaut, charleroi, courcelles, menard, cia, histoire, collon, solidaire, information, wallonie | |  Facebook | |  Imprimer | | |

18/08/2008

17/08/2008: COURCELLES: en mémoire de Raymond Troye de Gouy-lez-Piéton (?)...


Sujet:    COURCELLES: en mémoire de Raymond Troye de Gouy-lez-Piéton (?)




-------- Message original --------

Sujet: Fw: Raymond Troye
Date: Sun, 17 Aug 2008 15:07:50 +0200
De: ernest glinne <ernest.glinne@skynet.be>
Pour :: roger romain <roger.romain@skynet.be>

 

 
----- Original Message -----
Sent: Saturday, August 16, 2008 12:36 PM
Subject: question orale sur Raymond Troye

AU COLLEGE COMMUNAL
_______________________
 
Après lecture d'un récent article du LE VIF/L'EXPRESS sur RAYMOND TROYE, officier/écrivain emprisonné en
Allemagne nazie et ayant maintenant lu sa belle oeuvre " Meurtre dans un oflag " disponible au service communal des
bibliothèques publiques, je réunis les derniers éléments ( notamment des précisions capitales fournies par notre
collègue Robert Pirmolin ) et suis convaincu de la nécessité civique d' honorer ce concitoyen né à Gouy en juin
19O8, voici donc cent ans. Les moyens d'agir pour ce faire sont multiples et complémentaires ( j'en ai énuméré
quelques-uns dans mes courriels ).
 
Ma question orale a pour intention de souligner dans le calendrier de l'année centenaire/anniversaire de l'homme de lettre méconnu la disponibilité très souhaitable de l' autorité communale ( toutes composantes comprises, avec inclusion du Centre culturel ) à " marquer " l'événement.
 
Votre volonté d'agir en ce sens est certaine, mais je préfère qu'elle s' exprime devant le Conseil comunal. Merci..
 
 
Bien cordialement...
 
 
Ps: pourriez-vous rassembler dans le dossier destiné au Conseil les éléments qui vous ont été communiqués?


 
----- Original Message -----
Sent: Wednesday, August 13, 2008 4:19 PM
Subject: Re: Raymond Troye

Ernest,
 
Ayant entendu vendredi dernier vers 9H15 l'interview de Madame VAN CAUTER qui s'est présentée comme la petite-fille de Raymond TROYE, né à Gouy-lez Piéton en 1908, j'ai été un peu intrigué et je me suis renseigné : la RTBF, en fin d'émission, annonçait que l'interview serait publiée dans "le Vif - l'Express" de la semaine.
 
A Gouy, il y a actuellement une TROYE, Annie de son prénom; je n'ai pas eu l'occasion de la rencontrer ces jours-ci. Elle serait hospitalisée. Le père d'Annie TROYE serait le cousin de Raymond TROYE.
 
Mais mes recherches n'ont pas été vaines : sa mère et sa soeur ainsi que ses demi-soeurs ont habité avant, pendant et après la guerre au 128 de la rue de la station, où j'ai vécu de 1971 à 1983.
 
C'est Mme LEVEAU, 88 ans, ancienne voisine des TROYE et de moi-même qui m'a fourni ces renseignements.
 
Le père de Raymond TROYE avait de nombreux frères et soeurs à Gouy.
 
A bientôt,
 
Robert
----- Original Message -----
Sent: Wednesday, August 13, 2008 11:17 AM
Subject: Fw: Raymond Troye

 
----- Original Message -----
Sent: Tuesday, August 12, 2008 5:29 PM
Subject: Raymond Troye


Bonjour Mr Glinne,

C'est avec grand plaisir que je vous annonce que la bibliothèque de Courcelles a devancé vos souhaits, puisqu'elle possède depuis quelques temps déjà deux exemplaires du livre "Meurtre dans un Oflag".

De plus, vous pouvez taper "Raymond Troye" dans Google, et vous trouverez un article concernant Raymond Troye paru sur le blog de la bibliothèque (tous-les-mots.over-blog.com).

Vous pouvez toutefois continuer de m'envoyer des propositions d'acquisition pour la bibliothèque, car elles sont souvent judicieuses.

Si vous êtes de passage à l'administration communale, vous pouvez y consulter notre catalogue informatisé sur l'adresse http://server8/webopac/vubis.csp

NB : cette adresse ne marche que sur un poste de la commune de Courcelles. Le catalogue sera prochainement, je l'espère, accessible sur internet.

Dominique Bodson
Bibliothécaire graduée
Bibliothèque communale de Courcelles
46 rue Monnoyer 6180 COURCELLES
BELGIQUE
TEL.: 00 32 (0)71 46 38 60
FAX : 00 32 (0)71 46 34 27

 

23:29 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, charleroi, courcelles, communes, wallonie, fascisme, romain, resistance, solidarite, silence, medias, belgique, guerre, histoire, hainautinformation, presse, television | |  Facebook | |  Imprimer | | |

16/08/2008

14/08/2008: Maîtriser le raz-de-marée communautaire ...

 -------- Message original --------

Sujet: Syninfo 14 août- Maîtriser le raz-de-marée communautaire
Date: Thu, 14 Aug 2008 10:38:27 +0200
Répondre à :: syninfo@ptb.be
Pour :: roger.romain@skynet.be


Infos syndicales

SYNINFO


du PTB

14 août 2008
* voor de nederlandstalige versie hier klikken
* version imprimable cliquer ici;;;



Fin juillet, à l'occasion des Fêtes Gantoises, 'Sauvons la solidarité' a reçu le prix de la démocratie.
(Sur la photo: les syndicalistes Guy Tordeur et Hendrik Vermeersch - photo Indymedia)

 

Rudy De Leeuw et Luc Cortebeek réagissent au scénario de quasi-scission. Ils défendent le maintien de notre modèle social (photo www.csc-en-ligne.be)


DISCUSSION COMMUNAUTAIRE :
NOUS POUVONS ENCORE MAÎTRISER LE RAZ-DE-MARÉE

POUR UN GOUVERNEMENT QUI S'OCCUPE DES BESOINS DES GENS

 

Chère militante syndicale,
Cher militant syndical,

Vous étiez en vacances, au mois de juillet ? Pour le 15 juillet, le gouvernement Leterme nous avait promis de faire quelque chose pour le pouvoir d'achat des gens.
Mais, le 15 juillet, rien ne s'est passé sur ce plan et Leterme a remis sa démission au roi... Celui-ci l'a refusée et a désigné trois " nouveaux négociateurs ". Où en sommes-nous aujourd'hui ?


Leterme-De Wever :
pas de dialogue mais une confrontation entre les communautés

Après treize mois de stratégie du pourrissement, Leterme a " démontré " ce qu'il voulait voir démontrer durant tout ce temps : que des négociations sur le plan fédéral n'étaient plus possibles. C'est pourquoi le cartel Leterme-De Wever veut désormais un dialogue de communauté à communauté. Ces entretiens doivent aboutir à une nouvelle " structure d'État confédérale " dont le centre de gravité se situera au sein des entités fédérées.
Les extrémistes flamands et francophones du type De Wever et Maingain ont gagné. Depuis presque quatre cents jours, ils tiennent en otages l'ensemble des partis politiques. L'un veut laisser pourrir la situation pour arriver à la scission de la Belgique. L'autre incite les francophones de Bruxelles et de la périphérie à mépriser les néerlandophones.


Le confédéralisme, une étape vers la scission de la Belgique

La quasi-totalité du monde politique - et en Wallonie aussi - accepte aujourd'hui qu'à terme, la Flandre et la Wallonie deviennent des États pour ainsi dire indépendants.
Qui peut croire que les trains rouleront mieux entre Anvers et Charleroi ou entre Ostende et Liège si la SNCB est régionalisée ? Qui peut croire que les chômeurs wallons trouveront plus facilement du travail en Flandre si le VDAB, le FOREM et ACTIRIS s'en occupent chacun de leur côté ? Qui peut croire que la crise financière frappera moins fort si la Flandre et la Wallonie ont chacune leur ministre des Finances ?

 

Le président De Leeuw de la FGTB s'en prend vertement au dialogue entre communautés.
Le président Cortebeeck de la CSC : " Harceler les gens là où ils ont entièrement raison peut avoir des conséquences très graves "

N'est-il pas bon, alors, que les Communautés discutent entre elles ? Pas dans ce cas, car Leterme et De Wever veulent de la sorte dépouiller l'État fédéral Belge et glisser le pouvoir vers les Régions. Ce ne sera plus le gouvernement fédéral qui sera le patron dans ces négociations, mais bien les ministres-présidents Peeters (Flandre) et Demotte (Wallonie).

Le président Luc Cortebeeck de la CSC : " Contempler son propre nombril entraîne des problèmes de société. Voyez donc l'ancienne Yougoslavie. Harceler les gens là où ils ont entièrement raison peut avoir des conséquences très graves... Les petites entités ne peuvent tenir un modèle social. " (Visie, 27-7-2008.)

Le président De Leeuw de la FGTB a réagi de manière virulente à ce scénario de quasi-scission : " Un tel dialogue va aboutir à une histoire "nous-eux" et va dresser les communautés l'une contre l'autre. Il faut éviter cette discorde. Les dangers du dialogue sont énormes. Il ne s'agit vraiment pas de mettre notre modèle social hors jeu. " (De Morgen, 18-7-2008.)

 

Les patrons flamands veulent une Flandre séparée
... pour supprimer l'index, réduire l'impôt sur les sociétés, limiter les indemnités de chômage dans le temps ...

Le groupe progressiste flamand 'Vooruitgroep' réagit vertement contre ce scénario confédéral : " Il règne en Flandre un silence assourdissant sur le modèle social flamand préconisé. On réagit à peine aux appels permanents de la droite pour une baisse des impôts sur les sociétés, pour la concurrence fiscale, pour la suppression de l'index ou pour la limitation des allocations de chômage dans le temps. Quel progrès social apporterait une Flandre autonome ? Nous ne sommes pas du tout convaincus que des compétences flamandes homogènes apportent une meilleure vie aux gens ... "Les gens" deviennent ainsi un instrument dans la lutte concurrentielle contre "les gens" de l'autre région. " 
(lire plus: De Morgen et La Libre Belgique, 22-7-2008.)

 

Où va-t-on avec la sécurité sociale fédérale, le droit du travail et la CCT ?

L'ensemble de la question communautaire est un levier destiné à appliquer, tant en Flandre, à Bruxelles qu'en Wallonie, une politique qui ne sera absolument pas " profitable aux gens ".
Le CD&V souhaite que 80 % de l'impôt sur les personnes aille aux Régions. La Flandre - en tant que région la plus riche - recevra davantage de moyens. Elle pourra décider de sa propre initiative combien ira à la Wallonie et pour combien de temps. Ce seront les Régions qui décideront dans quelle mesure elles seront solidaires, et non plus l'État fédéral. Il s'agit d'une exigence du patronat flamand du VOKA et de l'UNIZO, qui verrait volontiers disparaître cet argent dans ses propres poches.

Nous ne voulons pas d'un début d'apartheid, mais nous voulons la collaboration et la tolérance.
Et des mesures qui rapprochent plus encore les régions l'une de l'autre.
(lire plus sur notre site)

 

Soutenez l'appel de Sauvons la solidarité

www.sauvonslasolidarite.be

 


Appel à la mobilisation de la principale centrale de travailleurs de la FGTB

" Le gouvernement n'a pas répondu aux revendications syndicales concernant le pouvoir d'achat ... Les notes de chauffage et d'électricité n'ont pas cessé de grimper. Les frais de déplacement pour aller travailler et conduire les enfants à l'école explosent en même temps que le coût des caddies dans les magasins ", écrit la Centrale générale de la FGTB dans un communiqué de presse. (lire le communiqué)
La Centrale met en garde, pour les prochaines négociations salariales, contre la norme salariale et les accords all-in. Aussi demande-t-elle qu'en septembre l'ensemble de la FGTB continue à œuvrer pour une mobilisation puissante en faveur du pouvoir d'achat.


Communiqué de presse du PTB :
" Le prix maximal social de l'énergie augmente de 30 % "

Pour les 220 000 familles les plus vulnérables, le tarif social augmente fortement. L'électricité a augmenté de 30 % et le gaz de 48 %, même. Outre la diminution de 21 à 6 % du tarif de la TVA, le PTB veut également bloquer les tarifs sociaux. (lire le communiqué)

 

Avec nos salutations amicales,
Jef Bruynseels
Johnny Coopmans
Jo Cottenier

Inscrivez-vous à Syninfo, la lettre d’infos syndicales du PTB
Communiquer s.v.p. les donées à syninfo@ptb.be avec mention "inscription"

*Nom, prénom :
*E-mail :
Adresse :
Syndicat et secteur :
Fonction :
Entreprise/Lieu de travail :

23:31 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : medias, societe, ptb, presse, ps, politique, romain, syndicats, silence, television, actualite, agenda, belgique, bhv, courcelles, capitalisme, cdh, mr | |  Facebook | |  Imprimer | | |