08/02/2008

05/02/2008: Pétition pour la restauration complète de la poste en tant que service public ...


Sujet:
www.sauvonslaposte.be : Pétition pour la restauration complète de la poste en tant que service public

 

De:
<didier.brissa@fgtb.be>
Date:
Tue, 5 Feb 2008 13:21:49 +0100

Depuis la privatisation de la poste en 2005, les fermetures de bureaux se multiplient (encore 200 prévues en 2008). On assiste également à une véritable déglingue sociale qui n'est pas sans conséquence sur la qualité du service rendu à la population. Voici une initiative qui propose très concrètement d'aller à contre courant de la logique actuelle et demande :
- Le non renouvellement à l’échéance de 2009 de l’accord passé pour 5 années avec le consortium privé formé par Post Danmark et CVC Capital Partners 
-  Le retour à une Poste 100% publique
Nous voyons chaque jour un peu plus combien il est vital de défendre et de promouvoir les services publics!
Lisez et signez la pétition sur: www.sauvonslaposte.be
Bien à vous
Didier Brissa
---------------------
Traductions de cette page :  Nederlands

Pétition à l’attention des autorités fédérales

En 2009 : retour à une Poste 100% publique !

En octobre 2005, l’Etat belge a vendu la moitié du capital moins une action de la Poste à un consortium composé de la poste danoise et de la société « CVC Capital Partners », un consortium pesant 20.9 milliards d’euros (comprenant 44 entreprises — allant des appâts pour la pêche, aux réfrigérateurs en passant par la cordonnerie) dont la spécialité est de racheter des entreprises en vue de les revendre à court ou moyen terme en faisant de grosses plus-values.

Constatant la fermeture de plusieurs centaines de bureaux de poste (277 en 2007 et encore 200 annoncés pour 2008 alors qu’une étude d’Eurostat pointe déjà un manque de bureaux en Belgique) qui constituaient autant de services de proximité essentiels pour la population et ce en particulier en milieu rural ainsi que le retrait de plusieurs milliers de boites postales et l’augmentation du prix des timbres

Craignant à court terme la fin du principe solidaire qui prévoit un tarif équivalent pour tous les usagers du service) et des facilités de diffusion des périodiques (outil démocratique important)

Notant par ailleurs le net recul de l’emploi à la Poste (perte de plus de 10 000 postes au cours de la présente décennie et recours massif aux statuts précaires) ainsi que la dégradation sérieuse des conditions de travail du personnel (notamment dans le cadre du plan Géoroute 1 et Géoroute 2)

Notant que l’Etat fédéral continue de verser une dotation d’un montant de 290 millions d’euros par an à une entreprise qui réalise des bénéfices (174 millions d’euros avant impôt en 2006).

Nous estimons

— que la privatisation de la Poste qui a débuté en 2005 est un échec pour nous, ses utilisateurs — comme d’ailleurs pour son personnel et pour l’économie belge en général.

— qu’il y a incompatibilité totale entre un service public de qualité et des intérêts purement financiers comme ceux des patrons actuels de la Poste.

— que l’organisation collective des services publics est plus juste et produit davantage de bien-être collectif tout en assurant une redistribution organique de la richesse et la constitution de biens communs.

C’est pourquoi nous exigeons de nos élus :

— Le non renouvellement à l’échéance de 2009 de l’accord passé pour 5 années avec le consortium privé formé par Post Danmark et CVC Capital Partners

— Le retour à une Poste 100% publique |1|.

|1| Il est important de noter que vu la sous-évaluation de la poste lors de l’entrée de CVC Capital Partners dans son capital, cela coûtera à peine 150 millions d’euros (soit 50 fois moins que les réductions annuelles de cotisations patronales)

-----

Premiers signataires

Beauvois André (Ancien secrétaire général CGSP Liège),

Bergen Marcel (Ex-conseiller provincial PC, Président de la Fédération de Liège du Parti Communiste),

Bodson Thierry (Secrétaire général FGTB Liège-Huy-Waremme),

Bonfond Olivier- (Secrétaire général du CADTM Belgique),

Boulanger José (Secrétaire CGSP IED-Tractebel/Suez),

Bricmont Jean (Professeur UCL),

Brissa Didier (Militant syndical),

Claerhout Claude (Ancien Directeur de la Formation Centrale des Métallos FGTB de Belgique),

Closon Francis (Secrétaire régional CGSP Enseignement),

Coen Jean Marie (Porte parole d’ATTAC Wallonie-Bruxelles),

Crémer Luc (Ex-conseiller provincial ECOLO),

Cué Nico (Président des Métallos FGTB de Wallonie et Bruxelles),

Damilot José ( Président du PS de Namur),

Delforge Céline (Députée ECOLO),

Dohet Julien (Historien, auteur),

Dujardin Henri (Ancien président fédéral de la CGSP Belgique),

Eyben Pierre (Secrétaire Politique de la Fédération de Liège du Parti Communiste),

Forbras Philippe (Président fédéral CGSP secteur GAZELCO),

Galler Jean-Claude (Secrétaire fédéral CGSP secteur GAZELCO),

Gay Cristina (Porte-parole d’Une Autre Gauche),

Goblet Marc (Président FGTB Liège-Huy-Waremme),

Lespagnard Jacques (Secrétaire régional CGSP secteur poste),

Magis Maurice (Journaliste au JDM),

Mendelsohn Christine (membre du secrétariat du PGE et membre du conseil national du PCF),

Michel Françoise (Présidente CGSP enseignement Centre),

Michiels Jean-Pierre (Conseiller communal communiste à La Louvière et Président de l’ACJJ),

Moscufo Nadia (Conseillère communale PTB+ à Herstal),

Nicaise Didier (Vice-président Fédéral CGSP secteur GAZELCO),

Pontégnie Jean-François (Porte parole UAG), Rosa-Rosso Nadine (Enseignante),

Schreuer François (Membre du conseil scientifique d’ATTAC Wallonie-Bruxelles),

Tangre Robert (Conseiller communal UCPW à Courcelles et membre du PC),

Van Sinoy Guy (délégué CGSP SPF Finances, membre d’UAG),

Van Praet Alain (Délégué principal CSC-TRANSCOM),

Vrancken Michel (Président national CGSP secteur enseignement),

Wehenkel Henri (Membre du bureau exécutif de "Déi Lénk" Luxembourg et du PGE).

Pétition à l’attention des autorités fédérales
En 2009 : retour à une Poste 100% publique !
Date de lancement de la pétition : samedi 2 février 2008
Traductions de cette page : françaisNederlands
Cette pétition a actuellement reçu 622 signatures
En octobre 2005, l’Etat belge a vendu la moitié du capital moins une action de la Poste à un consortium composé de la poste danoise et de la société « CVC Capital Partners », un consortium pesant 20.9 milliards d’euros (comprenant 44 entreprises — allant des appâts pour la pêche, aux réfrigérateurs en passant par la cordonnerie) dont la spécialité est de racheter des entreprises en vue de les revendre à court ou moyen terme en faisant de grosses plus-values.
Constatant la fermeture de plusieurs centaines de bureaux de poste (277 en 2007 et encore 200 annoncés pour 2008 alors qu’une étude d’Eurostat pointe déjà un manque de bureaux en Belgique) qui constituaient autant de services de proximité essentiels pour la population et ce en particulier en milieu rural ainsi que le retrait de plusieurs milliers de boites postales et l’augmentation du prix des timbres
Craignant à court terme la fin du principe solidaire qui prévoit un tarif équivalent pour tous les usagers du service) et des facilités de diffusion des périodiques (outil démocratique important)
Notant par ailleurs le net recul de l’emploi à la Poste (perte de plus de 10 000 postes au cours de la présente décennie et recours massif aux statuts précaires) ainsi que la dégradation sérieuse des conditions de travail du personnel (notamment dans le cadre du plan Géoroute 1 et Géoroute 2)
Notant que l’Etat fédéral continue de verser une dotation d’un montant de 290 millions d’euros par an à une entreprise qui réalise des bénéfices (174 millions d’euros avant impôt en 2006).
Nous estimons
— que la privatisation de la Poste qui a débuté en 2005 est un échec pour nous, ses utilisateurs — comme d’ailleurs pour son personnel et pour l’économie belge en général.
— qu’il y a incompatibilité totale entre un service public de qualité et des intérêts purement financiers comme ceux des patrons actuels de la Poste.
— que l’organisation collective des services publics est plus juste et produit davantage de bien-être collectif tout en assurant une redistribution organique de la richesse et la constitution de biens communs.
C’est pourquoi nous exigeons de nos élus :
— Le non renouvellement à l’échéance de 2009 de l’accord passé pour 5 années avec le consortium privé formé par Post Danmark et CVC Capital Partners
— Le retour à une Poste 100% publique |
1|.
Une initiative conjointe du Kommunistische partij et du Parti Communiste Wallonie-Bruxelles
|1| Il est important de noter que vu la sous-évaluation de la poste lors de l’entrée de CVC Capital Partners dans son capital, cela coûtera à peine 150 millions d’euros (soit 50 fois moins que les réductions annuelles de cotisations patronales)
Premiers signataires
Alaluf Mateo (Professeur à l’ULB), Beauvois André (Ancien secrétaire général CGSP Liège), Bergen Marcel (Ex-conseiller provincial PC, Président de la Fédération de Liège du Parti Communiste), Bernier Jean (Secrétaire régional CSC-Enseignement Luxembourg), Blanjean Paul (Secrétaire Fédéral MOC Verviers), Bodson Thierry (Secrétaire général FGTB Liège-Huy-Waremme), Bonfond Olivier- (Secrétaire général du CADTM Belgique), Boulanger José (Secrétaire CGSP IED-Tractebel/Suez), Bricmont Jean (Professeur UCL), Brissa Didier (Militant syndical), Claerhout Claude (Ancien Directeur de la Formation Centrale des Métallos FGTB de Belgique), Clémentz Béatrice (Conseillère provinciale ECOLO), Closon Francis (Secrétaire régional CGSP Enseignement), Coen Jean Marie (Porte parole d’ATTAC Wallonie-Bruxelles), Crémer Luc (Ex-conseiller provincial ECOLO), Cué Nico (Président des Métallos FGTB de Wallonie et Bruxelles), Daems Jean (Maître de Conférence à la FOPES) Damilot José (Président du PS de Namur), De Ley Herman (Emeritus Prof. Universiteit Gent), Delforge Céline (Députée ECOLO), Desgain Stéphane (chargé de recherche au CNCD), Deveen Lydia (Gewezen staatssecretaris en senator), Di Nanno Michele (Président des Equipes Populaires), Dirix Didier (Président de la CGSP de Liège), Dohet Julien (Historien, auteur), Dufour Germain (Ex Sénateur ECOLO), Dujardin Henri (Ancien président fédéral de la CGSP Belgique), Durand Pascal (Professeur à l’ULg), Eeklaer Fabrice (Secrétaire fédéral du MOC Charleroi-Thuin), Eyben Pierre (Secrétaire politique de la Fédération de Liège du Parti Communiste), Fays Guy (Secrétaire régional de la FGTB Namur), Forbras Philippe (Président fédéral CGSP secteur GAZELCO), François Rose-Marie (Ecrivaine), Galler Jean-Claude (Secrétaire fédéral CGSP secteur GAZELCO), Gay Cristina (Porte-parole d’Une Autre Gauche), Geuens Geoffrey (Chargé de cours à l’ULg), Goblet Marc (Président FGTB Liège-Huy-Waremme), Hennebert Bernard (Auteur, animateur du site Consoloisirs), Hirtt Nico (Membre fondateur Appel pour une école démocratique), Horman Denis (LCR), Jadot Eric (Conseiller provincial ECOLO), Jacquemain Marc (Professeur à l’Ulg), Joset Jacques (Professeur ordinaire émérite ULg), Klinkenberg Jean-Marie (Professeur à l’ULg), Lecocq Gaston (Rédacteur en chef du journal en ligne Proxi-Liège), Le Paige Hugues (Journaliste-réalisateur), Lespagnard Jacques (Secrétaire régional CGSP secteur poste), Magis Maurice (Journaliste au JDM), Mélon Marc-Emmanuel (Professeur à l’ULg), Marchand Raymond (Secrétaire régional CSC-Enseignement Charleroi), Martens Emiel (Lid Stuurgroep KP), Mendelsohn Christine (membre du secrétariat du PGE et membre du conseil national du PCF), Michel Françoise (Présidente CGSP enseignement Centre), Michiels Jean-Pierre (Conseiller communal communiste à La Louvière et Président de l’ACJJ), Moscufo Nadia (Conseillère communale PTB+ à Herstal), Namotte Jean-Marc (Président de la fédération CSC Liège-Huy-Waremme), Nicaise Didier (Vice-président Fédéral CGSP secteur GAZELCO), Pontégnie Jean-François (Porte parole UAG), Rosa-Rosso Nadine (Enseignante), Schreuer François (Journaliste), Smal Gabriel (Secrétaire Principal CSC-Métal - Province de Liège), Smedts Gilles (Une Autre Gauche & Parti Humaniste), Tangre Robert (Conseiller communal UCPW à Courcelles et membre du PC), Van Sinoy Guy (délégué CGSP SPF Finances, membre d’UAG), Van Praet Alain (Délégué principal CSC-TRANSCOM), Vandersmissen Georges (Ancien secrétaire de la FGTB Liège-Huy-Waremme), Verbeke Raf (CAP Gent), Verlinden Christian (Secrétaire régional CGSP poste Mons), Vrancken Michel (Président national CGSP secteur enseignement), Weckx Christine (Responsable régionale Vie Féminine), Wehenkel Henri (Membre du bureau exécutif de "Déi Lénk" Luxembourg et du PGE).


--

19:47 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : belgique, romain, courcelles, politique, poste, capitalisme, histoire, actualite, euro-dictature | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.