20/06/2007

17/06/2007: Pas d'augmentation pour l'électricité et le gaz: le gouvernement doit annuler l'accord secret ...

Pas d'augmentation pour l'électricité et le gaz: le gouvernement doit annuler l'accord secret

Electrabel/Suez a conclu un accord avec le gouvernement (MR/VLD et PS/SPa) en vue d'établir une Pax Electrica. Celle-ci prévoyait notamment l'augmentation du prix des énergies après les élections législatives. La soif de profit du groupe Electrabel/Suez ne connaît pas de limite. Les élections étant passées de 5 jours seulement, le groupe annonce déjà une augmentation de 13 à 21% pour le gaz pour les particuliers et de 4 % pour l'électricité pour les PME. Une augmentation qui représentera près de 200 euros de dépenses supplémentaires par famille.

Auteur Raoul Hedebouw

« Il s'agit vraiment du résultat d'une politique menée en catimini par les partis représentés au pouvoir fédéral. Electrabel engrange d'énormes bénéfices sur le dos des familles. Rien que l'année passée, plus de 2 milliards d'euros ont été engrengés. Comme indiqués dans certains médias la semaine passée, il s'avère que le PS/SPa et le MR/VLD ont décidé de ne pas prélever d'impôts sur ces bénéfices jusqu'en 2009 » déclare Raoul Hedebouw, porte parole du PTB. « Nous exigeons que le gouvernement annule cette pax electrica! », conclut-il.

Raoul Hedebouw rappelle la revendication du PTB + en matière de fiscalité sur l'énergie: « Nous proposons de réduire la TVA sur les produits énergétiques de 21 à 6%. Il est illogique de taxer l'électricité ou le gaz de la même manière que des voitures de luxe ou du caviar. L'énergie est un produit de première nécessité qui devrait donc être taxé à 6 % ». Mais cela ne mènera-t-il pas à une hausse de la consommation ? « Non », rétorque Raoul Hedebouw, « en Grande Bretagne par exemple, une TVA de 5 % est appliquée sur les produits énergétiques. Pourtant, aucune augmentation de la consommation n'a été constatée ». Et de conclure, « c'est pourquoi nous appelons toutes les forces progressites du pays à exiger l'abrogation de la pax electrica ainsi que l'application d'un impôt exceptionnel sur les énormes bénéfices d'Electrabel. De cette manière, les rentrées perçues grâce à cette taxe exceptionnelle permettront de financer la diminution de la TVA ».

 

Raoul Hedebouw

Porte parole du PTB

0477/986510

raoul.hedebouw(at)ptb.be

12:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : capitalisme, europe, euro-dictature, actualite, histoire, courcelles, romain, politique, syndicats, social | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.