19/06/2007

19/06/2007: Réflexions personnelles: le Ps, l' opposition politique et les "Affaires" à CHARLEROI ...


Réflexions personnelles: le Ps, l' opposition politique et les "Affaires" à CHARLEROI ...

Au fond, je ne peux m' empêcher, par une petite expérience personnelle, voyant l' évolution des choses et des événements, de me poser certaines questions au sujet des "affaires" qui touchent le Parti "socialiste" et l' opinion publique (les chers élecfteurs!) à CHJARLEROI, et aussi quant au rôle de ces échevins et de ... l' opposition "démocratique"...
Depuis le 1er janvier 1977 (date d' entrée en application des fusions de nos communes), le Grrrrand-Charleroi s' est donné une solide majorité communale "socialiste". Et dès le début, des caïds "socialistes" furent hissés à la tête de la Ville: Lucien Harmegnies et ensuite Jc Van Cauwenberghe Jr qui hérite du prestige interne de papa-son-père André Van Cau, ex échevin Psb de Claude Hubeaux (Plp), ex sénateur-secrétaire d' Etat, ex-président de la Fédération Psb.
Il fallait donc s'attendre, pendant les 30 ans qui suivirent, à certains écarts, certaines dérives, certains abus de pouvoir, dus à l' exercice et à "l'usure" d' un pouvoir sans partage de ce parti unique. A ses début", l' hebdomadaire carolorégien de Charleroi, "Le Métropolitain", qualifiat déjà Van Cau Jr de tsarévitch et de maïeur bleu-rosé ...
Mais en "démocratie" capitaliste, il existe quand même (Charleroi dispose de 51 élus!) une certaine opposition, même si elle fut réduite, annihilée et multi-partite. Pendant ces 30 ans, cette opposition fut: Psc, libérale, wallonne, communiste, écolo, et même ... Fn, tous mélangés.
Elle disposait AUSSI de certains pouvoirs de contrôle ...
Mon père fut à COURCELLES conseiller communal communiste de 1952 à 1958 (majorité absolue Psb) et de 1964 - 1970 (majorité "socialiste"-communiste).
Je fus personnellement conseiller communal communiste à COURCELLES  de 1970 (élu à 30 ans !) à 1994 (4 majorités absolues "socialistes" successives).
Pendant ces années, la Loi communale disait notamment, en son article 69:
"Aucun acte, aucune pièce, concernant l 'administration, ne peut être soustraite à l' examen des membres du conseil".
Dans la nouvelle Loi communale de 1988, cet article relatif à l' examen des pièces, des actes et des décisions communaux devint l' article 84.
A COURCELLES, dès que les élus communistes d' opposition voulaient en savoir un peu plus, ils se rendaient à la Commune consulter les pièces, et notamment au Secrétariat communal, en vertu de cet article, pour consulter NOTAMMENT les PROCES VERBAUX DU COLLEGE (pour rappel, il est question aujourd' hui à Charleroi de faux procès-verbaux du Collège!).
Ce fut à certains moments très dérangeant ce contrôle des élus communistes courcellois, à tel point qu' à une certaine époque un certain député-bourgmestre "socialiste", aujourd'hui élu Ecolo, prit la décision d' interdire la consultation des procès-verbaux et actes du Collège échevinal, tant qu'ils n' avaient pas été approuvés lors d' une séance suivante du Collège ... Question, pour l' opposition de ne pas pouvoir rendre publiques trop rapidement certaines décisions de la majorité pouvant se révéler dérangeantes ... Cela s' appelle faire de la procédure pour cacher l' essentiel, le fond des problèmes et gagner du temps ...
A CHARLEROI 2006 - 2007, il aura fallu, semble-t-il, qu' un certain document dérangeant tombe entre les mains d' un conseiller libéral qui en voulait et qui prit la dicision de le publier sur son site Internet pour déclencher "les affaires"... Une aubaine !
Car AVANT, quel rôle jouait la vingtaine de conseillers d' opposition, toutes tendances confondues (actuellement Cdh, Mr, Ecolo, Fn) ???
La "Justice" me semble la jouer un peu facile, se limiter à un seul parti, comme si tout était pur ailleurs. Je dis cela sans être un défenseur des magouilles du Ps. L' ensemble des partis "démocratiques" joue un véritable cirque.
Un seul moyen d' en sortir à CHARLEROI: renouveler l' ensemble des élus, au cours de nouvelles élections communales. Mais cela, ils doivent en avoir tous la trouille, sans savoir qui pourrait l' emporter ...
RoRo

21:21 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ps, belgique, hainaut, charleroi, courcelles, actualite, politique, presse, histoire, democratie, elections, mr, cdh, fn, ecolo | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.