11/06/2007

11/06/2007: L’affaire Dutroux définitivement enterrée. Le juge ne veut pas savoir qui étaient les clients ! ...



-------- Message original --------

Sujet: Dernières infos de L'investigateur
Date: Mon, 11 Jun 2007 06:52:57 +0200 (CEST)



BELGIQUE

-L’affaire Dutroux définitivement enterrée. Le juge ne veut pas savoir qui étaient les clients !

LUXEMBOURG / TV

-Télé : « Mei Beruf » : Den Assistent vum Huissier

EUROPE / ETATS-UNIS

- Les Etats-Unis veulent durcir la réglementation pour les Européens qui voyagent aux USA



- L'investigateur
http://www.investigateur.info



L’affaire Dutroux définitivement enterrée. Le juge ne veut pas savoir qui étaient les clients !
Jun 11, 2007
Le juge d'instruction de Neufchâteau Jacques Langlois, en charge du dossier Dutroux, ne procédera pas à l'analyse des 6.000 cheveux retrouvés dans les maisons de Marc Dutroux, indique-t-il dans un rapport adressé la semaine passée au parquet général de Liège. Les cheveux et les microtraces d'ADN retrouvés dans les maisons et la cache de Marc Dutroux constituaient ce qui a été appelé le "dossier-bis".

Il avait été ouvert en 2001 dans la foulée du dossier Dutroux pour d'éventuels faits ou dossiers inconnus qui n'auraient pas été jugés par la cour d'assises d'Arlon.

Le procureur du roi de Neufchâteau de l'époque, Michel Bourlet, redevenu substitut en avril dernier, était favorable à la poursuite de l'instruction concernant ce dossier "86bis", au contraire du juge Langlois qui, comme de nombreux enquêteurs, estimait le coût des analyses bien trop élevé au regard des résultats à en attendre. La décision du juge Langlois de ne pas procéder à ces devoirs met un terme quasi définitif à l'affaire Dutroux. Car même si le parquet général a bien l'intention d'interjeter appel de cette décision, l'affaire sera plaidée devant la chambre des mises en accusation, une juridiction qui en 2004 avait déjà estimé que les analyses ne contribueraient pas à la manifestation de la vérité.

En d’autres termes : savoir à qui appartiennent certains cheveux retrouvés dans la salle des tortures et des viols de deux petites gamines « ne contribue pas à la manifestation de la vérité ». Voilà une belle définition de la Justice à la belge !


19:37 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : romain, justice, belgique, histoire, courcelles, presse, democratie, actualite | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.