02/06/2007

02/06/2007: LES ELECTIONS LEGISLATIVES du 10 juin 2007 en BELGIQUE capitaliste et "démocratique": ...



LES ELECTIONS LEGISLATIVES du 10 juin 2007 en BELGIQUE capitaliste et "démocratique":

Jamais en 67 ans d' existence, je n' ai connu une campagne électorale législative aussi morne, aussi dépolitisée: finis la mobilisation des militants (principalement les agents communaux et du syndicat), le collage et/ou le surcollage, les bagarres devant les panneaux d' affichage (sauvages ou non).

Les pseudos partis autoproclamés "démocratiques" ne semblent plus mobiliser grand monde, les militants. De plus en plus de gens s' en foutent, complètement déçus, écoeurés avec raison...

Pratiquement tout se déroule à la télévision, au cours de débats sur des thèmes choisis, avec les têtes de pipe choisies des  4 partis du régime (Ps, Cdh, Mr, Ecolo) et minutés. Pourtant en Province du Hainaut 17 listes se présentent à La Chambre, tellement de ras-le-bol est généralisé. Dans les journaux sécurisés du capitalisme, les rédactions ont bien sûr leurs chouchous payants. Tenez: les scandales de l'ex-majorité Ps se multiplient. Qu'à cela ne tienne, la "Justice" a reçu pour instruction de fermer sa g..., de ne plus rien dévoiler avant le vote du 10 juin 2007. La Ministresse de la Justice est évidemment "socialiste"... C' est aussi "démocratique" que la Loi électorale ...

Aux fenêtres, les affichettes dans le style "votez pour moi, je suis le plus beau, le plus capable, le plus connu, le plus généreux" ne fleurissent plus. Les "chers électeurs" doivent encore être sous le coup des élections communales du 8 octobre 2006, et de tous les déboires, toutes les magouilles, qui ont suivi, malgré la "nouvelle charte de la démocratie locale".

A Courcelles, aux communales, plus de 10 pourcents des électeurs ont choisi 3 élus du Front national. Pourquoi, pas un seul tract, pas une seule affiche n' a été collée, sur la base d' un programme inconnu, à part bien sûr le racisme et le choix capitaliste du système. Ils font quoi, ils servent à quoi ces 3 élus Fn ?

Le Mr, même s'il est au pouvoir à la place du Cdh (en vertu d' accords conclus AVANT les élections) a piétiné: il a légèrement progressé en voix, mais pas en élus. Pire, un élu récalcitrant a été envoyé aux oubliettes, exclu "démocratiquement" du parti libéral, car il n' avait plus la côte.  Résultat: six élus, moins un égale cinq ). Aujourd'hui, le Mr met en vedette, avec tous les appuis d' un certain Chastel, une jeune conseillère fraîchement émoulue en politique. On pousse et le fric ne doit pas manquer: avec le dernier journal publicitaire local "Tan Que Vive" était jointe une affichette-fenêtre avec sa jolie binette: à en juger par les résultats, ce n' est pas la joie, ni la folie de la réussite.

Le Cdh, ex-Psc, ex-parti catholique, ne se montre pas des plus dynamiques non plus, malgré une progression supposée. Il a distribué un toutes boîtes: "C' est l' heure" de faire ceci et cela". Ce parti partage le pouvoir depuis 1830 avec les libéraux et ensuite avec les "socialistes". Il a donc attendu 2007, avant de DECOUVRIR et PROPOSER diverses choses pour le bien (?) du peuple...  à mourir de rire !

Le Ps, parti gouvernemental indéracinable et toujours candidat dans n' importe quelle coalition, lui, a déjà répandu toutes boîtes plusieurs brochures (ce ne sont plus de simples tracts) onéreuses par l' impression et la distribution. Très cher tout cela: à croire que l' Etat a de nouveau acheté et/ou revendu plusieurs hélicoptètre de combat ... et que les caisses se sont de nouveau remplies ...

Reste le vote utile, pour ne pas "perdre sa voix". Les médias s' y mettent. Les scandale Ps éclatent, se répètent, se succèdent à CHARLEROI, première ville de Wallonie. Les échevins compromis démissionnent les uns après les autres. Le Mr qui voulait "prendre ses responsabilités" abandonne le navire en perdition, après avoir affirmé qu' il voulait garder le cap. C' est du sérieux (?) ce revirement électoraliste...  Le Ptb +, qui monte progressivement électoralement et dans les sondages, dénonce toute cette politique scandaleuse, propre à tous les régimes du capitalisme, du fric et de l' exploitation. Hier, vendredi, Mémé Loubard (Claudine Mahy) était devant l' Hôtel de Ville de Charleroi, entourée de militants, pour chanter tous ces scandales, ces magouilles sous paroissiales honteuses. Elle a ce samedi, les honneurs de certains journaux. Dans "La Nouvelle Gazette" de ce samedi, sans toutefois signaler qu' elle est seconde candidate à La Chambre sur la liste Ptb +, n° 16.       Un vrai tour de force !      C'est assez dire que les médias du capitalisme ne font pas de l' information, ni même de la censure. L' information, ils la manipulent, c' est un lavage et un conditionnement des cerveaux permanents. Ils faut bien sûr informer de certains événements qui n' échappent pas à l' opinion, mais il ne faut surtout pas pousser le bouchon trop loin

RoRo

(candidats Ptb+ au Sénat)

--

Roger ROMAIN – candidat Ptb+ au Sénat le 10 juin 2007 - B6180 Courcelles

19:19 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, elections, ptb, politique, romain, courcelles, belgique | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.