18/04/2007

17/04/2007: Nouvelle agression raciste contre une famille kurde à Saint-Josse...

De : fondation@info-turk.be [mailto:fondation@info-turk.be]
Envoyé : mardi 17 avril 2007 11:22

Objet : Nouvelle agression raciste contre une famille kurde à Saint-Josse

 



Nouvelle agression raciste contre une famille kurde à Saint-Josse

Malgré la déclaration du Bourgmestre Demannez affirmant que l'incendie criminel du local kurde dans la Commune de Saint-Josse-ten-Noode n’était pas un acte ultranationaliste, les habitants kurdes de cette commune sont toujours visés par des ultranationalistes turcs.

Le mardi 10 avril 2007, un jeune Kurde, Mahmut Celiker, 19 ans, a été attaqué et blessé par trois agresseurs d'origine turque qui ne supportent pas la présence d'une famille kurde à Saint-Josse.

Mahmut Celiker est arrivé en Belgique début mars 2007 pour rejoindre sa famille, déjà installée à Saint-Josse, il  s'est immédiatement inscrit dans un centre d'éducation permanente afin des suivre des cours de français.  

Le jour de l'incident, alors qu'il se promenait avec sa soeur dans la rue de la Ferme, près de sa maison, trois individus venus en voiture les ont arrêtés et ont demandé à Mahmut s'il était turc ou kurde. Comme Mahmut a refusé de répondre, les agresseurs l'ont giflé en le traitant de "terroriste" avant de repartir.

De retour à sa maison pendant qu’il raccontait à sa mère ce qui s'était passé, la voiture avec les trois occupants est arrivée à nouveau et le conducteur a foncé sur Celiker en roulant sur le trottoir.

"Ma mère s'est mise devant moi pour me protéger. Le conducteur a braqué à gauche au moment où il a vu ma mère et l'a fait tomb
er par terre," dit Celiker. "Le véhicule s'est arrêté et les trois personnes sont descendues.Le conducteur de la voiture avait un cric en main et le passager une bouteille.  Le conducteur m'a attrapé et m'a fait tomber. Il m'a immédiatement donné des coups au niveau de la tête à l'aide de son cric. C'est à ce moment-là qu'une patrouille de police est arrivée sur les lieux et a arrêté le conducteur de la voiture."

Les blessures de la victime ont été certifiées par un rapport de l'Hôpital Saint-Pierre stipulant une incapacité de travail de trois jours.

La mère de la victime, Hanim Celiker, dit: "Quand j'ai demandé ce qui se passait au moment de l'agression, le chauffeur m'a dit que mon fils est un terroriste et qu'ils allaient le tuer. Il m'a dit également que nous étions du PKK et qu'ils allaient nous égorger."

A l'heure actuelle, alors que la police poursuit son enquête, la famille Celiker entame des démarches juridiques contre les agresseurs qui ont menacé, agressé et blessé leur fils pour des raisons purement raciales.


http://www.info-turk.be

fondation@info-turk.be

Tel: (32-2) 215 35 76
Fax: (32-2) 215 58 60

22:02 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.