11/04/2007

11/04/2007: Di Rupo est revenu chez Johnson& Johnson à Courcelles...

Di Rupo est revenu chez Johnson& Johnson à Courcelles

 

Tout sourire, il était accompagné de son autre copain ministre « socialiste » Jean-Claude Marcourt pour assister la semaine dernière à l’ inauguration de cette nouvelle entreprise multinationale ricaine installée sur le zoning de Courcelles. Il était déjà venu pour la pose de la première pierre…

 

Plus de 100 personnes sont déjà occupées et le chiffre pourrait grimper à 180 travailleurs.

Une bonne chose pour la Région évidemment.

J& J représente un investissement de 33 millions d’ euros, c’ est-à-dire 1,331 milliard de fb, et fait partie du groupe Medical Device et Diagnotic (MD&D) de Johnson & Johnson. Installée sur 33.000 m2, répartie sur trois niveaux, elle pourrait encore s’ étendre en superficie. Ses buts : fournir du matériel médical aux quatre coins de l’ Europe jusqu’à Vladivostok, voire l’ Afrique, à raison de 3.500 commandes/heure et ce livrées dans les 24 heures.

L’ entreprise exploite quelque 5.000 travailleurs au travers une dizaine de sociétés en Belgique, car elle fait aussi dans le marché des produits pharmaceutiques et nutritionnels. Elle est leader dans la consommation et présente dans 57 pays…

Suivant mes renseignements, dans le monde, la multinationale occuperait 50.000 travailleurs et son chiffre d’ affaires serait de 50 milliards de dollars (2.000 milliards de fb).

Endroit idéal le zoning de Courcelles : à proximité de l’ autoroute de Wallonie et l’ aéroport de Charleroi-Gosselies (pardon : Brussels-South…). Sans oublier notre voirie dégradée, démolie, (à charge de qui ?), par le passage de centaines de poids lourds …

Très bonne chose : quand on sait que Igretec s’occupe des infrastructures et des études (aussi avec une partie de notre fric) et que la Région wallonne y est allée d’ un généreux subside  6 millions d’ euros  (240 millions de fb).  Avec son chiffre d’ affaires de plusieurs milliers de milliards de fb, J& J doit sans doute être rangée dans la catégorie des multinationales nécessiteuses au point de devoir mendier de l’ argent public ( ???).

Quant au point de vue purement courcellois (sans tomber dans un « nationalisme » localiste), je me demande combien de Courcellois sont occupés par l’ entreprise, y compris d’ ailleurs sur l’ ensemble du zoning, car bien de ces entreprises ont purement et simplement délocalisé : Mondia, Wins, TaxiPost, …

Faite aussi un petit calcul : divisez 1,331 milliard par 180 et vous arriverez, si j’ ai bien compté, à 7,395 millions de fb par emploi créé….

Je pense sérieusement qu’ il serait intéressant pour la Commune d’ envisager la restauration d’ une taxe sur le personnel occupé, si Courcelles veut aussi participer un peu au pactole et restaurer sa voirie défoncée et enlaidie, plutôt que d’ aggraver sa fiscalité uniquement sur le dos des habitants …

RoRo

16:15 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.