06/03/2007

06/03/2007: COURCELLES - CHARLEROI: le "coût vérité" de l' enlèvement de nos immondices ...

COURCELLES - CHARLEROI: le "coût vérité" de l' enlèvement de nos immondices ...

 

Le lundi 26 février 2007, le conseil communal de COURCELLES a donc voté le budget communal 2007, un budget à la limite de la faillite comme on le sait. Et il ne pourrait pas en être autrement …

 

Fort heureusement pour les Courcellois, certaines taxes communales n’ ont plus, ou pas encore augmenté depuis 2001 :

 

-le raccordement à l’ égout

-le précompte immobilier

-la taxe sur les « déchets ménagers » qui rapporte plus de 30 millions chaque année dans la caisse communale, si pas 40 …

C’ est un répit par rapport à ce qui va fatalement nous tomber sur le dos …

 

Hélas, la taxe additionnelle à l’ impôt des personnes physiques augmente quand même de 10%, passant de 8 à 8,80 %.

 

Je l’ avais prévenu pendant la campagne électorale donc AVANT que l’ on ne vote, car Axel SOEUR , candidat maïeur, « socialiste » nouvelle mouture, avait rappelé que cette taxe n’ avait plus augmenté depuis 1983… Pour souvenir, notre Commune était sous les fameux plans d’ assainissements à l’ époque et connaissait déjà une première vague de vaches de plus en plus maigres et de restrictions budgétaires..   Axel dit aujourd’hui socialistement que l’ augmentation ne représentera pour les contribuables pas plus que le prix de deux paquets de cigarettes. Cependant, une cigarette par-ci, une cigarette par-là, 1 fr n’ a pas la même valeur pour tout le monde….

 

Mais où cela m’ amuse beaucoup, c’ est lorsque nos socialos-libéraux expliquent que la taxe sur l’ enlèvement, le traitement, la mise en décharge et la gestion de nos  immondices et déchets, reste et serait établie au « coût vérité »…

 

Voyons, voyons : vous habitez rue de Monceau, rue de Hubes, rue Jean Friot, rue des Martyrs, rue du Progrès, rue Bois du Sart, rue de la Glacerie à COURCELLES

 

OU

 

Rue de Trazegnies (à Monceau), rue de Courcelles (à Roux), chaussée de Courcelles (à Gosselies),

 

Pourriez-vous m’ expliquer pourquoi le prix « vérité » de la taxe déchets  à COURCELLES est de 100 euros, alors que les Carolos (de Monceau, Roux, Gosselies), donc de l’ autre côté des limites communales, paient un prix « vérité » pour leurs immondices de 83 euros par ménage, soit une différence de 17 euros, soit quelque 680 frs belges, soit en quelque sorte le prix supplémentaire d’ une vingtaine de sacs – poubelles ?

 

Mais ne soyons pas jaloux : l’ éloignement, les frais de parcours des camions sont plus élevés à COURCELLES qu’ à CHARLEROI, à cause des distances, nous disent nos « socialards »…

 

Ma qué : c’ est vrai, mais la plupart des conteneurs communaux sont surtout établis à la périphérie, en dehors de Charleroi-Ville, et la centrale d’ incinération se trouve de l’ autre côté de Charleroi ( Pont de Loup).

 

Dès lors, un autre fait est passé sous silence : un habitant de la rue Jonet, de la rue Neuve, de la rue de Marcinelle, du bd Janson, de la rue Puissant, … à Charleroi, doit certainement déposer plus de sacs à l’ enlèvement, plus d’ immondices en poids et en volume, qu’ un habitant de la Fléchère, de Montdelchive, de l’ avenue de Wallonie, de la rue du Chauffour, de la rue de Chapelle, de la rue de la Glacerie, … à Courcelles.

 

Pourquoi ? Les habitants de Courcelles ont la plupart un jardin, un conteneur à proximité. Ceux de Charleroi vivent la plupart en appartements et tout (ou presque) vole dans les sacs… C’ est logique, non ???

 

Alors, la véritable vérité est celle-ci : les sommes réclamées par l’Icdi aux communes affiliées, pour éponger ses énormes frais de fonctionnement et d’ exploitation, sont établis par les services financiers et techniques de cette intercommunale, suivant des paramètres et règles, que pas 1 élu sur 100 (échevins et/ou conseillers communaux), pas 1 seul délégué et/ou administrateur de l’ Icdi, n’ a pris la peine de consulter, vérifier et/ou voulu comprendre et ne saurait nous expliquer. Nous devons tout simplement passer à la caisse et les croire, une fois de plus, comme les locataires de nos cités courcelloises…

 

Alors que l’ enlèvement et l’ incinération des déchets par cette intercommunale sont parmi les plus chers du pays…

 

Allez donc savoir pourquoi … si vous voulez retrouver le coût vérité et … la vérité .

 

En tout cas, à COURCELLES , la pétition Ptb et de « Présence communiste » courcelloise se poursuit pour réclamer la suppression pure et simple de cette taxe inique par le Conseil communal. Nous y reviendrons évidemment !

 

RoRo

22:05 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.