03/03/2007

28/02/2007: COURCELLES: pour les locataires de A CHACUN SON LOGIS, un débat insatisfaisant ce lundi au Conseil communal...

COURCELLES: pour les locataires de A CHACUN SON LOGIS, un débat insatisfaisant ce lundi au Conseil communal de COURCELLES ...

 

Comme il fallait s’y attendre, le débat de ce lundi-soir au Conseil communal de COURCELLES, à la suite de l’ interpellation jumelée Ecolo-Ucpw, n’ est en rien satisfaisant pour les locataires de A Chacun son Logis.

La majorité Ps-Mr joue les enfants de chœur : nous ne sommes pas responsables, nous ne pouvons pas répondre à la place des dirigeants de la société qui est une société autonome. A croire, que la nouvelle majorité Ps-Mr vient à peine de venir au monde. La direction de A Chacun son Logis est détenue majoritairement par les partis au pouvoir, qui par l’ intermédiaire d’ administrateurs désignés au second degré, y font la pluie et le bon temps. Il est vrai qu’ à la suite des dernières élections, le Cdh est remplacé par le Mr, devenu compère du Ps pour 6 ans.

Il est vrai aussi que certains locataires se voient remboursés d’ un excédent de charges supplémentaires trop perçus (n’ est-ce pas Madame l’ Echevine ?). Il est vrai aussi que la tutelle sur le logement social y est aussi pour quelque chose, à la suite d’ audits réclamés par la Région Wallonne. Les saloperie de certains mandataires, menées dans d’ autres communes de Wallonie, vont maintenant se retourner sur le dos des locataires partout dans la Région, car les audits ont été menés par des spécialistes de la bonne gestion rentabilisée à la sauce capitaliste. Il faudra toujours payer plus, dans les cités, pour recevoir les mêmes services (sinon moindres), selon les lois du marché en place, car le logement social est désormais à la traîne, si pas à la ruine, par manque de subventions suffisantes des pouvoirs supérieurs.

Il ne suffira pas, au nom du Conseil communal, de faire semblant de réclamer des comptes, une meilleure gestion, des « justificatifs », en écrivant à la direction de la société. Cela ne règle rien au fait que des locataires, POUR LA PREMIERE FOIS, se voient réclamer des compléments de charges de plus de 500, 800 et même 1.000 euros, à payer dans un délai de 1 mois, pour deux postes seulement : l’ entretien des plantations et des chauffe-eau, même s’ il n’ y a jamais eu d’ entretien ou prou, des charges ILLEGALEMENNT réclamées pour 6 années en arrière (de 2000 à 2005 inclusivement). L’ année 2006 reste à couvrir. Et les charges, non justifiées, car non-détaillées, vont certainement être aggravées pour les années à venir. Les locataires n’ ont pas à subir des arriérés de mauvaises gestion administrative et financière, de la part des gestionnaires « socialistes » et Psc-Cdh.

Les riverains en question ont donc tout intérêt à :

Poursuivre leur pétitionnement de protestation et de solidarité, à demander des comptes par lettres à la Direction de la société de logement (voir projet ci-dessous), à réclamer une réunion publique de l’ ensemble des locataires des cités de l’ entité à convoquer par la société locale, à se regrouper en justice, avec l’ aide d’ un avocat de l’ Ucpw, pour réclamer l’ annulation pure et simple de cette « dette » illégale et le remboursement des locataires qui auraient déjà payés.

Trop facile de toujours se retourner sur le dos de la population, la seule à payer pour les restrictions, la vie de plus en plus chère, la mauvaise gestion et les scandales des partis pseudos démocratiques à la solde d’ un système économique et d’ une société à la dérive dans tous les domaines.

Des élus Ucpw et Ecolo ont d’ ailleurs mis en relief les illégalités de la société locale vis-à-vis de la législation existante en matière de logement social.

En tout cas, pour ce qui me concerne, je continuerai, avec d’ autres progressistes, à apporter mon aide publique aux locataires pour qu’ il l’ emporte. C’ est un engagement politique … A tous les échelons du pays, de la Région, des Provinces, des Communes, des sociétés publiques, où il dirige, le Ps n’ a pas à fuir ses immenses responsabilités.

Il me revient que à « La Marcinelloise » (toujours elle !) les locataires feraient face eux aussi à un problème du même genre : des charges de chauffage nettement aggravées, voire exorbitantes dans certains cas … Le problème n’ est donc plus seulement courcellois …

RoRo

 

 

 

 

Nom :........................................................

Prénom :....................................................

Adresse:.....................................................

..................................................................

..................................................................

 

 

 

S.C.R.L. A Chacun son logis

A l’attention de Mme D. Gilbert et de MR J-J. Cane

Rue des Roses 53

6183 Trazegnies

 

 

 

Courcelles, le........../........../2007

 

 

Madame, Monsieur,

 

CONCERNE : contestation suppléments de charges

 

Par la présente, je vous informe contester officiellement les suppléments de charges

d’un montant de...................... euros que vous me réclamez pour les années 2000 à 2005.

 

Veuillez en prendre bonne note et accepter, Madame, Monsieur, l’expression

de mes sentiments les plus distingués.

.....................................................................

 

Signature

 

..

13:27 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.