16/02/2007

16/02/2007: COURCELLES : les locataires des maisons sociales pétitionnent dans les cités pour demander des comptes à la société locales « A CHACUN SON LOGIS ». Non aux 6 années de frais d’ entretien supplémentaires, de 2000 à 2005 !

De : Roger Romain [mailto:roger.romain@skynet.be]
Envoyé : vendredi 16 février 2007 10:19
À : andre.antoine@gov.wallonie.be
Objet : CoDiff: COURCELLES: PÉTITION pour la Direction de « A CHACUN SON LOGIS » http://courcelles.skynetblogs.be

 

COURCELLES : les locataires des maisons sociales pétitionnent dans les cités pour demander des comptes à la société locales « A CHACUN SON LOGIS ». Non aux 6 années de frais d’ entretien supplémentaires, de 2000 à 2005 ! Bien décidés à ne pas se laisser faire !

 

 

PÉTITION pour la Direction de « A CHACUN SON LOGIS »

                                Rue des Roses  53

                                B6183 COURCELLES-Trazegnies

 

 

-Nous ne sommes pas des millionnaires, mais bien de simples locataires de vos habitations sociales,

 

-Nous avons reçu, pour la première fois,  de votre société une facture nous réclamant UN SUPPLÉMENT de frais d’ entretien (principalement pour plantations ( ?) et chauffe-eau) portant non pas sur 5, mais bien 6 années en arrière, l’ année 2000 incluse (l’ année 2006 restant encore à couvrir …), indépendamment des sommes déjà retenues chaque année. Ces arriérés atteignent des sommes de plus de 500, 800, voire même 1.000 euros, pour d’ aucuns d’ entre-nous.

 

NOUS DÉNONCONS ce procédé scandaleux dont nous doutons de la légalité ; procédé qui témoigne de votre part d’ une mauvaise gestion administrative et financière.

 

NOUS RECLAMONS le détail justifiant poste par poste les prestations fournies,  les sommes réclamées (certains d’ entre-nous ont renouvelé les chauffe-eau et les entretiennent à leurs frais, de même pour ce qui concerne les plantations, et bien des déficiences témoignent du mauvais entretien de vos habitations : humidité, dégradations, insécurité, vétusté, etc, etc…).

 

Si « A CHACUN SON LOGIS » manque tout à coup de finances,  la faute n’ en incombe pas aux locataires, mais bien au manque de subventionnements suffisants dont la région wallonne se rend coupable … au profit d’ autres bénéficiaires.

 

S LORS NOUS RÉCLAMONS l’ annulation pure et simple des sommes exigées et non justifiées dans les détails. Nous nous réservons en effet la possibilité de nous défendre en Justice.

 

NOUS RÉCLAMONS également la convocation par vos soins d’ UNE REUNION PUBLIQUE de tous les locataires des cités de l’ entité courcelloise afin d’ entendre vos explications et d’ exposer nos propres doléances.

 

Pour ramener  vos pétitions et/ou recevoir des feuilles vierges à remplir :

Madame Elsa BLOEMBERG, cité Guémené 88, B6180  Courcelles (Tél : 071-45.91.22) qui centralise.

 

Vous pouvez également obtenir des textes vierges à mon adresse : Roger ROMAIN, a/conseiller communal, avenue de Wallonie, B6180 Courcelles

Tél : 071.46.36.81.

10:56 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.