28/01/2007

26/01/2007: COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

 

Je ne sais pas d’ où vous tenez votre information (à vérifier bien sûr).

Mais, j’ ai pris la peine de me rendre sur place ce jour.

Selon les renseignements obtenus, l’ intéressé serait chômeur isolé.

A ce titre, il ne peut « se faire » qu’ entre 700 et 800 euros par mois.

Aucun chômeur isolé ne perçoit 1.000 euros par mois.

Pour atteindre quelque 1.100 euros (le plafond) par mois (les mois de 31 jours), il faut être chômeur agé chef de famille au taux salarial le plus haut.

Quoi qu’ il en soit, il est probablement un homme de café (ce n' est d' ailleurs pas isolé ni si dramatique puisque nous avons en Belgique un ministre wallon qui aime, paraît-il, également carresser la bouteille, pourtant bien rémunéré par la collectivité et entouré de la sollicitude de son parti et de pas mal d' électeurs...) et il n’ a pas les aptitudes intellectuelles requises pour pouvoir assumer des démarches.

Est-il dans ce cas, à 59 ans, à aider et à suivre, ou a laisser crever en rue comme une bête ? Bien des sdf, ont d’ ailleurs leur propre histoire qui n’ est pas toujours sans taches, je le sais. Mais cela n’ empêche qu’ ils deviennent de plus en plus nombreux et que la misère s’ étend.

Par ailleurs si le logement social était suffisant et en bon état, il ne serait pas nécessaire d’ attendre une maison libre pendant des semaines, des mois, en cas d’ urgence et de cas prioritaires. Il y aurait actuellement quelque 800 demandes en attente rien qu’ à Courcelles ….  Les partis du système, qui se succèdent au pouvoir, sont avec leurs élus, à tous les niveaux, responsables de cette situation.

Je vous laisse juge. Sachant qu’ il a dû quitter l’endroit où il habitait, qu’ il a déjà dormi à la porte pendant un certain temps et qu’ il devient pratiquement impossible de trouver actuellement un logement acceptable ( ?) à moins de quelque 15.000 fb par mois. Difficile à assumer lorsque l’ on vit seul avec des allocations de chômage d’isolé. La Tv nous livre régulièrement des exemples semblables où des gens assistés (chômage et/ou cpas) doivent « vivre » par les temps qui courent avec les quelque 100 à 200 euros par mois après avoir retranché leur loyer. C’ est dans ce cas impossible de se nourrir, de s’ éclairer, de se chauffer, de se soigner et d’ avoir le moindre loisir.

Evidemment, nous sommes l’ un et l’ autre en droit d’ avoir notre point de vue personnel sur la question. C’ est là tout un débat propre à la nature même du capitalisme, cette société d’ exploiteurs et de profiteurs.

Je vous remercie de votre message, de votre point de vue et vous souhaite bonne soirée !

RoRo

 

 

De : DAUGE BERNARD [mailto:dauge.bernard@skynet.be]
Envoyé : vendredi 26 janvier 2007 17:42
À : roger.romain@skynet.be
Objet : Re: CoDiff: COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

 

M. Romain, cette personne, gagne environ 1000 euros par mois . Cet homme ne sait pas s'assumer parce qu'il boit, il est alcoolique et dépense tout son argent pour boire. Aider les gens c'est bien pour autant qu'ils aient la volonté de prendre leur destin en main. Ici, ce n'est pas le cas. Vous allez lui donner un logement? Il ne paiera pas le loyer. 

Boire ou se loger? Quelle est la priorité? Vous, vous le savez mais cette personne n'a pas les mêmes priorités que vous.  

(selon les renseignements que j'ai pris ... à vérifier). Si cela s'avère être la vérité, il vaut mieux se consacrer aux gens qui veulent prendre leur destin en main.

 

 

----- Original Message -----

Sent: Thursday, January 25, 2007 9:47 PM

Subject: CoDiff: COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

 

COURCELLES-Trazegnies: un cas désespéré !

Cet appel est paru en encadré dans « Tan Que Vive », le journal publicitaire local, page 2, ce 24 janvier 2007, photo à l’  appui, à l’initiative de Madame Marie DELBIANCO:

« Cela fait maintenant deux mois que Michel dort dans mon garage à TRAZEGNIES. Pourquoi ? Une demande de logement a été introduite à « Chacun Son Logis » mais sans résultat à ce jour. Vont-ils encore rester insensibles, longtemps, à ce cas de détresse ?

L’  hiver est là, pas de chauffage, pas de commodités, va-t-il mourir dans mon garage ?

Il y a des maisons libres. Ne serait-il pas temps de faire un geste social ?

Pourrait-on aider MICHEL ?

Contact : DELBIANCO Marie    tél : 071.45.79.73. »

 

Nous sommes au 21e siècle, dans une commune toujours dirigée depuis les dernières élections communales par une majorité « socialiste » - Mouvement « réformateur ».

Jusqu’ aux dernières élections, la majorité était « socialiste » - Cdh (Centre « démocrate » « humaniste »).

Le Ps qui a toujours 12 élus sur 29 constitue donc toujours l’  ossature principale de la majorité. Il a promis d’  être à l’  écoute des citoyens, des Courcellois »… dans sa campagne électorale démagogique et de « renouveau » subit.

Nous allons donc voir comment ils sont « démocrates », « humanistes » et « réformateurs » …

En tout cas, ce vendredi, je tenterai de prendre contact avec l’  intéressé et Madame Delbianco pour vérifier et, s’il y a lieu, nous prendrons les dispositions nécessaires pour mobiliser la population autour de ce cas (in)humain …

Il est vrai que sous le capitalisme à visage humain et l’  Euro-dictature capitaliste la misère ne cesse de s’ étendre, dans des pays qui regorgent de richesses et … de super-profits pour d’ aucun …

Les sans-logis se mobilisent à Paris et jusqu’ aux rives de La Sambre à Charleroi. Cette misère s’  étend maintenant partout face à la vie chère, la médiocrité des moyens de « subsistance » et la hauteur usuraire des loyers.

RoRo

13:47 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : histoire, actualite, presse, silence, ps, cdh, ecole, social, syndicats, solidarite, capitalisme, oppression capitaliste, europe, mr, courcelles, romain, politique, communes, hainaut, charleroi, euro-dictature, belgique | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.