22/12/2006

22/12/2006: un peu curieux, j’ ai assisté à la réunion du nouveau Conseil communal de ce mercredi 20 décembre 2006.

COURCELLES : un peu curieux, j’ ai assisté à la réunion du nouveau Conseil communal de ce mercredi  20 décembre 2006.

 

Pas grand-chose d’ attirant : une sorte de ronronnement collectif au cours d’ une réunion  de routine nécessairement convoquée parce qu’ il fallait approuver (ou rejeter) les modifications budgétaires n°3, exercice 2006, du Cpas, réunion sous la présidence d’ un jeune bourgmestre « socialiste », fraîchement émoulu, qui se cherche avec beaucoup de tâtonnements…

 

On notera que la taxe communale sur la distribution des prospectus sera désormais établie en fonction du poids de l’ exemplaire distribué  et non plus du nombre d’ exemplaires… En l’ absence d’ informations détaillées pour le public, c’ est peut être une bonne chose pour rentabiliser davantage, au profit des finances communales et de la collectivité courcelloise, la pollution systématique et hebdomadaire de nos boîtes aux lettres… ( ?).

 

Pour le reste, parmi les interpellations reléguées au point 7 de l’ ordre du jour, on notera :

 

-une interpellation de Monsieur Clersy (Écolo) qui vise, à l’ appui d’ une série de propositions techniques et administratives, à favoriser l’ information et la participation des riverains, lors des enquêtes publiques, touchant en fait l’ autorisation d’ exploitation des installations de classes I et II. Encommissionnement, puisque, paraît-il, cela correspond aux intentions du Collège… Cela a quand même permis d’ apprendre que l’ enquête publique relative à Forever à La Glacerie va enfin démarrer… (11 mois après la réunion des riverains du 25 janvier 2006…).

 

-une déclaration d’ excuses de Monsieur Goffin (FNat), faite pour se démarquer du scandale provoqué lors du Conseil communal de Charleroi, au cours de laquelle, un élu Fn a prêté serment, en levant une main gantée de noir… symbole d’ allégeance au fascisme et au nazisme. Un débat politique que le bourgmestre a voulu d’ emblée éluder, car le problème ne touchait pas Courcelles, bien que cette tendance politique soit désormais représentée, pour 6 ans, dans notre commune par 3 élus.

 

Robert Tangre (Ucpw) a quand même eu la possibilité de rappeler que l’ on ne peut désapprouver de tels gestes tout en appartenant à un parti dont le président national vient d’ être condamné en justice pour racisme et privé de ses droits d’ éligibilité, sans compter qu’ un second élu Fn à Charleroi est celui-là même qui avait inauguré le geste, il y a 6 ans à Anderlecht… Lorsque l’ on opte pour un parti politique, au point de le représenter dans une assemblée élue, cela signifie que l’ on accepte aussi certains compagnonnages effectivement …

 

-que Monsieur Cigna (désormais indépendant) continue à ruer dans les brancards :

 

1)     il dénonce le mauvais fonctionnement de la zone de police (point aussitôt reporté au huis clos, en raison du numéro d’ une plaque de voiture…). Le public n’ en saura donc pas plus…

2)     il proteste, avec raison, contre le manque de sonorisation des débats, lors des séances du Conseil communal (de mémoire personnelle, Courcelles accuse quelque 20 ans de retard sur la Ville de Châtelet, par exemple, à ce sujet). Mais cela se fera, dans la cadre de prochains travaux de réaménagement de la salle du Conseil. Pourtant, une petite installation provisoire ne devrait pas coûter énormément à la caisse communale et pourrait être aussi utilisée lors d’ autres réunions publiques avec la population.

3)     Il s’ insurge opportunément sur la présence de tags nazis à différents endroits du parc depuis des semaines. Ernest Glinne (devenu écolo pour une seconde législature),  rappelle que les auteurs de tels actes (s’ ils sont connus) pourraient être pénalement poursuivis, en vertu de la loi dont il est l’ initiateur, réprimant les actes racistes, xénophobes, chers à l’ extrême - droite. C’ est finalement Monsieur Goffin (Fnat) qui estimera qu’ en attendant les produits et la mise en œuvre des dispositions nécessaires, les signes en question pourraient être masqués par des panneaux…

 

Bref quelque chose me dit que pendant les prochains mois, le Fnat à Courcelles va essayer de se dédouaner afin de se faire admettre sans doute au sein de la famille des partis auto-proclamés « démocratiques ».

 

A part, une intervention tonitrurante d’ un représentant en civil des forces « de l’ordre » à l’ égard d’ une élue, en bout de table et  juste avant l’ ouverture du Conseil, du Fnat, la séance fut sans imprévus et autres incidents… Le bourgmestre mettra sans doute de l’ ordre pour éviter ce genre de choses à l’ avenir ( ???), en rappelant le rôle de chacun …

 

RoRo (22/12/2006)

21:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : silence, democratie, racisme, romain, histoire, presse, fascisme, courcelles, belgique, hainaut, charleroi, politique | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.