31/10/2006

30/10/2006: Le logement, les loyers, les propriétaires et locataires, le coût de la vie ...

Merci de votre message !

C’  est évident, s’il y avait une véritable politique du logement, en faveur du peuple et de la part des autorités publiques, cela aiderait à combattre aussi toute la spéculation et la rapacité de beaucoup (il y en a encore des consciencieux !) de propriétaires.

Une pension de 38.000 francs belges par mois (et encore beaucoup moins pour la plupart des petits allocataires sociaux, chômeurs et personnes assistées) et devoir maintenant payer des loyers de 15, 18, 20.000 frs (27.000 frs en moyenne à Bruxelles), pour des maisons à la limite parfois de l’  acceptable, c’ est intenable. Il faut aussi s’  éclairer, manger, se soigner, se vêtir, se chauffer, se déplacer, s’  assurer, élever les gosses, payer les multiples taxes, etc, etc… Cela devient de plus en plus impossible. Les pauvres deviennent de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux. De plus en plus de sdf courent désormais les rues, les tunnels de gare, les parvis de nos églises, alors que l’  on se trouve dans un des pays les plus riches du monde. Que font les « socialistes » au pouvoir depuis des dizaines d’  années. Si les anciens, si leurs pères revenaient sur terre et pour voir leurs descendants s’  empifrer pour des cumuls, pour le pouvoir, pour participer à la gestion capitaliste, participer à la collaboration des classes  … Désormais tout est oublié, tout vole à la poubelle. (les sourires télévisés de Di Rupo et Onkelinx n’y changent rien !). Un des moyens devrait être de fixer obligatoirement les loyers du privé en fonction du revenu cadastral et des revenus des locataires. Des critères ont été établis pour le logement social. Ils devraient être imités et adaptés dans le privé, avec contrôles, inspections à la clé.  C’  est du moins mon avis … Mais pour cela, il faudrait s’  attaquer aussi aux grosses sociétés immobilières, qui possèdent et mettent en location des centaines, des milliers d’ immeubles et d’ appartements. Toute la côte belge (pardon la côte flamande !) leur appartient… Il suffit’ ouvrir les yeux et/ou lire les affiches de location, de vente, aux fenêtres et/ou dans les journaux publicitaires … C’  est un des scandales du monde capitaliste. Les lois garantissent sur le papier des droits (le droit au logement) qui n’  existent pas dans la réalité. Il en va de même pour l’  enseignement « gratuit », les soins de santé, la « liberté » de presse et d’ information, etc, etc,…

 

Bonne soirée !

RoRo

 

 

 

 

De : scheire jean-claude [mailto:pilou380@.....)
Envoyé : lundi 30 octobre 2006 19:45
À : roger.romain@skynet.be
Objet : RE: CoDiff: COURCELLES: une bataille de crabes pour le pouvoir communal entre "démocrates": finalement le Mr CIGNA deviendrait échevin ... des sports (?)

 

monsieur romain, oui tant qu'il aura une politique non adéquate en matière de logement a courcelles rien ne changera car la politique à courcelles c’est  les propriétaires qui on tous les droits ils louent des taudis et moi je dis des poubelles à des prix exorbitants et très exigeants , pas de chômage , pas de c.p.a.s.,pas de jeune etc et parlons des agences de location ( c) il existe des discriminations

bien à vous mr romain


From: "Roger Romain" <roger.romain@skynet.be>
Reply-To: <roger.romain@skynet.be>
To: "Roger Romain" <roger.romain@skynet.be>
Subject: CoDiff: COURCELLES: une bataille de crabes pour le pouvoir communal entre "démocrates": finalement le Mr CIGNA deviendrait échevin ... des sports (?)
Date: Mon, 30 Oct 2006 18:54:41 +0100

COURCELLES: une véritable bataille de crabes pour le pouvoir communal entre "démocrates": finalement le Mr CIGNA deviendrait échevin ... des sports (?)

Courcelles (comme ailleurs), on ne vote plus pour ou contre un parti « Al coupète du numéro untel…), on ne vote plus « gauche » contre droite, exploités contre exploiteurs, on ne vote plus pour ou contre un programme POLITIQUE, classes contre classes….  On vote pour des bobines, pour des portraits, des fruits, des couleurs, des légumes (violets, orangés, oliviers, rosés, bleus,…), des gens « expérimentés » qui ont fourni leurs preuves sur le terrain (avec notre fric … !) et « on » participe tous à une vaste comédie, un véritable cirque, orchestré par les partis autoproclamés « démocratiques ». Les autres :  « les petits partis », les « extrémistes », les « révolutionnaires », les sectaires, les ultras, les dogmatistes, les « dangereux », les « gauchistes », les « aventuriers », les « ultras », les « dépassés d’ un autre âge»,  on les exclut … Bref, la "démocratie", sauce capitaliste, c' est le meilleurs moyen de ne rien changer. C' est pourquoi, tous nos farfelus de la politique, tous nos prétendants, sont tous (???) "démocrates",...

 

Pendant 3 mois de campagne électorale, les seuls écrits, analyses, réflexions de fond sur la situation de COURCELLES et des COURCELLOIS ont été écrits, produits, par Robert TANGRE  (Ucpw), Ernest GLINNE (Ecolo), Roger ROMAIN (Ptb+PCC). Avec les résultats que l’ on connaît … Les autres ont surtout produit du vent, de la démagogie faite de promesses qui ne seront pas tenues, ont affiché leur portrait accompagné de slogans creux (Dans le genre" En votant pour moi, je fais plaisir à un ami ...! Affichez donc ma binette !". Les partis pseudos « démocratiques » ont réussi à transformer, à COURCELLES comme ailleurs, la vie politique en un vaste cirque. Et le plus étonnant, c’ est que ça marche. Reconnaissons toutefois que le Fn fait exception. « Eux », ils n’ ont rien fait, rien dit, rien promis, ils sont pour la plupart inconnus, n’ ont aucun programme. Il suffit que leurs candidats appartiennent à un parti raciste,  et fascisant (rexiste, comme on disait avant guerre!) … pour décrocher du premier coup 3 élus. Bref, il reste aux Courcellois à peine 6 ans, pour subir, râler, regretter, reconnaître que …, réfléchir, espérer mieux et faire mieux la prochaine fois… Mais pourra-t-on un jour faire changer "les gens" eux mêmes et leur manière de voir les choses ?

 

En attendant, si vous avez des réflexions qui en valent la peine, c’ est avec plaisir que je les ajouterai ci-dessous. Vous pouvez m’ écrire   roger.romain@skynet.be  Les attaques non-prouvées et anonymes, mettant en jeu la vie privée de personnes, élus, ou candidats, seront toutefois exclues.

 

Les élections sont à peine terminées que les « chers électeurs » viennent pleurer dans notre gilet communiste :  

" J’  ai pas voulu ça. Je suis contre les faschos.  Les « socialistes » m’ont déçu(e). Les « socialistes » se bagarrent pour la place de mayeur et les scandales continuent. Mayeur, Echevin, ça paie très bien et c' est un cumul intéressant. Les calottins ont gagné, on se demande pourquoi ?  Ceux qui nous ont aidés sur le terrain ne sont pas élus ou reculent. Les écolos devront repasser. Ernest Glinne qui fait son dernier mandat, va faire quoi ? Cigna ne voulait que renverser les « socialistes » et se faire une place au soleil. Marie-Christine Lambot (Psc-Cdh) se tire pourquoi ? L’ avenue de Wallonie, qui va s’ en occuper.  Forever à La Glacerie, on n’ en entend plus rien dire. En attendant, ses activités continuent... Ma rue Jean Friot, c’  est comme hier et ça va continuer: le moyen-âge ! Le méga centre commercial à Trazegnies va-t-il faire crever tout le commerce local ? Les « incivilités », sont-ce uniquement les crottes de chiens et les paquets de frites par terre (voir les accotements de l’ avenue de Wallonie et de la rue de La Glacerie, par exemple) ? Va-t-on avoir des caméras à chaque coin de rue, ou des flics pour nous surveiller à chaque carrefour, alors qu’on ne voit plus et ne connaît même plus son agent de quartier, surtout s’il vient de Jodoigne travailler à Courcelles - Fontaine ? Le parti communiste existe-t-il encore à Courcelles ? C’  est toute la gauche courcelloise qui est battue.  Hansenne va faire recompter les voix, car il ne digère pas. Sœur voulait une alliance à gauche, les autres l' ont voulue à droite. Il n’  y a plus vraiment un seul homme POLITIQUE dans tout cela. Tous pour leur poche ! On attend toujours le début des travaux pour la construction du rond point devant TaxiPost promis depuis avril par Hansenne.  Ils nous prennent pour des cons. Les enseignants de l’ Ecole industrielle ne sont pas contents des propos de quatre candidats et élus Mr et protestent  dans la presse, alors que Jean-Claude Meurée n’ a pas encore pris ses fonctions d’ Echevin de ... l' enseignement. Le soir des élections  sympathisants de Sœur et Hansenne ont failli s’  empoigner, s ' étriper, en s' arrosant la façade. C’ était pourtant Cigna qui avait le plus de préférences chez les libéraux. . La droite « socialiste » a voulu le Mr qui n’ a rien gagné, alors que le Cdh a progressé et se retrouve finalement dans l’ opposition. Pourquoi donc ? Ca ne va pas tenir. D’ ici le 4 décembre 2006, il risque encore d’  y avoir du nouveau. Cigna a maintenant un pied dans la majorité et l' autre dans l’  opposition. Il va devoir la fermer ou avoir de gros ennuis des deux côtés. Il ferait mieux de passer au Cdh. Le Ps, est maintenant devenu le parti des parrains. En attendant la nouvelle Maison du Peuple de Jamioulx continue à se remplir. C’ est là que les « socialistes » vont bientôt tenir leur prochain congrès. L' alliance "socialistes"-libéraux à Courcelles était conclue avant même qu' on ne vote. Tu parles... leur "démocratie"!  Ils sont venus blablater entre eux sur TéléSambre et nous ont bernés une fois de plus. 

Les flics? Après 16 - 17 heures, on n' en voit plus jusqu' au lendemain. Vous les appelez pour un cambriolage chez vous? Deux heures après, ils arrivent comme Zorro. Entre-temps, les voleurs ont mis les bouts. Pour une banque? Moins de 10 minutes après, ils sont là en forces et armés jusqu' aux dents. Le Fn ? Nôôôn: personne n' a voté pour eux, personne n' est raciste ! Leurs électeurs sont tombés du ciel, ou alors, tout simplement beaucoup de gens se sont trompés d' trou dans l' isoloir.  Le stationnement des voitures à Courcelles: c' est au coin des rues, sur les passages pour piétons, sur les trottoirs. Les gens n' ont qu' à descendre sur la rue. Pratiquement aucune aire de stationnement prévue, dessinée sur le sol le long des rues. C' est l' anarchie complète. Axel Soeur va-t-il remettre de l' ordre ? A moins que Hansenne, si on a mal compté les voix de préférences dans les bureaux de dépouillement, car qui sait.... ? Et nos taxes maintenant les amis ? Où vont-ils aller chercher le fric ? Le foncier va-t-il augmenter ? Ou alors la taxe additionnelle communale de 8 pourcents ? Alors, les deux ? Et la taxe déchets qui devrait encore grimper ? Les emballages perdus on n'arrête pas de les payer deux trois fois: les compères libéraux et "socialistes" viennent encore d' inventer une nouvelle taxe gouvernementale qui va de nouveau faire grimper les prix. Les pollués sont les payeurs, les pollueurs véritables encaissent les gros sous et sont bien protégés. Tiens la place du Trieu: avec les Ecolos, suivant leur discours sur TéléSambre, on aurait des poubelles publiques... C' est raté ! La place du Trieu: ça fait déjà belle lurette que les "socialistes" ont un plan de réaménagement. Mais le parking des voitures sera-t-il encore gratuit, ou faudra-t-il payer à une société privée comme dans d' autres communes "socialistes", rien que pour aller acheter un timbre-Poste ? Dans ce cas, gare pour les commerçants du Trieu et les cabaretiers qui ont déjà difficile de nouer les deux bouts, malgré les élus Mr au Conseil ! En attendant: l' ancienne Poste: que va-t-on en faire ? Ce chancre en plein centre de la commune, qui s' en occupe parmi nos élus ? Va-t-on laisser ce bâtiment tomber en ruines, comme d' autres dans la commune ? Un habitant du quartier de Wartonlieu me demande: et l' extension du zoning, c' est remis au placard ou ont-ils attendu l' après élections pour décider ? Nous n'allons pas laisser démolir ce site, ce panorama incomparable.  Le zoning déjà existant: va-t-on savoir enfin s' il nous coûte ou s' il nous rapporte ?

Cigna propose une somme de 50.000 euros au budget 2007, pour soutenir le commerce local de nos 4 entités", mais se tait, avec son parti, à propos de la création d' un futur méga centre commercial à Trazegnies qui va faire crever nos derniers petits commerçants et artisans locaux, en développant encore plus la concurrence effrénée entre ce qui existe déjà dans l' coin. A ce propos, les remerciements et regrets de Elvidio Gaone dans le dernier Tan Que Vive électoral ont dû être quelque peu embarrassants pour la majorité défunte PS-Cdh: un joli paquet de fric perdu pour la commune, si jamais le festival aux moules -qui a désormais une réputation régionale- déménage en 2007 dans une autre commune plus accueillante. Comme relance du commerce local, on devrait certainement pouvoir faire mieux ! De quoi préoccuper encore Monsieur Cigna désormais dans la majorité rosée-bleue. Le même Cigna va interpeller, car dans le Zoning, la société World Trading Compagny entreposerait sur son site des produits corrosifs, nocifs, irritants, inflammables et dangereux pour l' environnement. Mais le même Cigna, son parti et les autres  autres partis "démocratiques", se taisent depuis 9 mois à propos des activités similaires de Forever Products à La Glacerie, en plein centre d'un quartier populeux, à 100 mètres d' une école primaire communale. Dans le zoning, un(e) membre du Collège de la majorité Ps-Cdh avait pourtant promis au lendemain du dossier Verlipack que l' on n' implanterait aucune entreprise polluante. Mais, ça vaut encore quoi, les promesses d' un(e) échevin(e), face aux activités et la volonté d' une multinationale capitaliste?

Dans Tan Que Vive du 25 octobre 2006, le porte-parole de l' Ucpw continue d' appeler le Cdh un parti "démocratique". Il doit avoir oublié l' histoire du Psc-Cdh (la Belgique de Papa, la monarchie, le cléricalisme, Germinal et 1886, le colonialisme, le rexisme et la Kollaboration, l' amnistie, le léopoldisme, l' assassinat de Lahaut, la Grève de 60-61 et Grâce - Berleur, l' allégeance de ce parti du patronat et des banquiers à l' Amérique, à l' Otan, à l' Euro-dictature, aux multinationales, à la Guerre-Froide et à la course aux armements). Comme Cigna, on voudrait aussi connaître ce qu' il y a dans "le rapport de de l' inspection générale de la police fédérale et le rapport de la police locale de Courcelles du 24 février 2005", afin de pouvoir nous aussi juger et donner notre avis. Cette police unique, voulue, "réformée", par les partis dits "démocratiques" et qui nous coûte la peau des fesses, est-elle là pour assurer enfin notre sécurité ou est-ce en plus les mandataires communaux qui doivent l' organiser avec toujours plus de fric et de moyens?  Depuis plus de 50 ans, les habitants des "Fonds de Corbeau" voudraient voir une ligne de bus régulière avec le centre de la commune. Depuis 1976, la commune a absorbé Gouy et nous avons maintenant un zoning qui occuperait quelque 900 personnes. Et toujours pas de bus, sauf le mercredi, un aller - retour pour le marché hebdomadaire. Ah, oui: Cigna ne semble pas non plus content de la manière dont on été organisées les élections communales et provinciales: il y a eu collage et surcollage de la part des partis "démocratiques". Apparemment, ils ont disposé de beaucoup de fric, de moyens matériels, de temps, pour faire valoir leur démagogie et leurs facies partout, en éliminant surtout "les autres" de la scène politique. Certains auraient même utilisé du matériel communal et du personnel communal. S' il faut en croire un certain Monsieur Pirmolin dans Tan Que Vive... Mais le parti de ce dernier va maintenant contrôler tout cela, surtout qu' il est évincé du pouvoir communal .. Ma pension n' a plus augmenté depuis 2 ans. Les prix, les taxes, les redevances, les cotisations de "solidarité" n' arrêtent pas d' augmenter, de semaine en semaine. L'  euro, l' euro - dictature, les multinationales, les partis nationaux, avec la complicité des syndicats intégrés, vont nous faire crever. L'  augmentation des pensions et allocations, annoncées pour le mois d' octobre 2006, par le pouvoir et les médias aux ordres, en pleine campagne électorale, c' était un attrape - nigaud supplémentaire. C' est juste le rattrapage de l' index lissé du coût de la vie de 2% à peine... Ces rattrapages tombent toujours au bon moment: la "démocratie" capitaliste, c' est de l' hypocrisie permanente ! Faudra quand même qu' on s' réveille !  

Les travaux ont duré une année, rue de Viesville. Le seul casse-vitesse construit est insuffisant et s' avère inefficace contre les chauffards. Des véhicules stationnent déjà sur les trottoirs en face de certaines maisons. Pas de signalisation, pas de flic de quartier en vue ! Les eaux de pluie s' infiltrent désormais entre les pavés du nouveau trottoir et des caves sont maintenant inondées. Certains riverains râlent évidemment.  Toujours pas de signalisation non plus au nouveau rond-point de la rue de Seneffe, à l' entrée du zoning. Des dizaines de camions et poids lourds continuent donc à détruire la voirie, rue de Seneffe et avenue de Wallonie. Devinez qui va payer ! Pour faciliter la vitesse excessive, des irresponsables ont d' ailleurs mis ces 2 rues à priorité absolue en supprimant la priorité de droite imposée par le Code de la route. On a donc déjà frôlé plusieurs accidents au coin de la nouvelle rue des Genets où on attend toujours des poteaux de signalisation. Qui va arriver le premier: les poteaux ou les accidents réels ? Au bas de la rue des Libertaires, côté cité, un piéton a failli se casser un pied en raison de l' état du trottoir. Les trottoirs non entretenus, à l' abandon, c' est quasi général dans la Commune. C' est toujours et partout la même chanson: " y a plus d'fric, y a plus d'fric, y a plus d'fric, là où il en faudrait ... !"

Sous la nouvelle législature 2006-2012, le zoning va enfin commencer à nous apporter des recettes nouvelles, nous ont dit certains candidats des partis soi-disant "démocratiques". Fort bien: nous serons sans doute informés ? Mais il s' agira probablement de la seule taxe communale sur la force motrice ?  Sans doute assez dérisoire, par rapport aux sommes investies. Etant donné que quelque 900 travailleurs, y seraient occupés, ne serait-il pas temps de voter de nouveau une taxe communale sur le personnel occupé ? La taxe sur la force motrice (même diminuée) + une taxe communale sur le personnel occupé, cela devrait probablement rapporter plus à la Commune, non ? D' autant plus que seule la collectivité a craché jusqu' ici pour les infrastructures du zoning (sans compter les dégâts à la voirie communale) et que dans la plupart des cas, nous avons à faire à des multinationales étrangères qui réalisent des centaines de millions de profits annuels.

Le logement à Courcelles ? Beaucoup de maisons vétustes, délabrées, à rénover, abandonnées, d' un autre âge, à abattre. Le logement social ? Pratiquement à l' arrêt, à peine entretenues, certaines à la limite de taudis. Quelque 800 demandes d'  attribution en attente, paraît-il. Alors ? Sous l' ancien Courcelles existait une régie foncière. Mais, les "socialistes" seuls majoritaires ne l'  ont jamais mise en valeur. "Mieux", dans le cadre des plans d'  assainissements, ils ont voté sa dissolution. Dans ces conditions, pourquoi ne pas créer une sorte de régie communale de l'  Habitat ? Pour quoi faire ? Acheter et revendre des terrains et maisons à rénover, en construire de nouvelles ? Il faut certes des capitaux, mais ce n'  est pas de l' argent perdu: des maisons, cela se loue, cela se (re) vend et cela procure de l' emploi tout en renouvelant le cadre de vie d' une commune. Ce que l' initiative personnelle et/ou privée peut faire (une centaine d' habitations sont en construction en ce moment sur le site des anciens charbonnages de Courcelles-Nord), un service public communal bien organisé peut le faire également. Mais il faut pour cela des élus inventifs, novateurs, décidés à ne pas sombrer dans la routine bureaucratique et combatifs... C'  est sans doute cela qui sera le plus difficile à trouver...

Courcelles, coup de théâtre (à vérifier et à confirmer) : suivant la rumeur de ce 30 octobre 2006, le Mr Aurelio Cigna deviendrait finalement échevin ... des sports (?). Et le gâteau communal courcellois deviendrait du coup un véritable combat de crabes, entre "socialistes" et "libéraux". Mais il faut encore distinguer: c'  est en fait toute "la gauche" qui sort effectivement battue de ces élections puisque le Mr fixe finalement les conditions, alors qu' il stagne comme les libéraux dans l' ensemble du pays du reste, face à une progression des cathos (voir Van Cau):  le Ptb recule d' une trentaine de voix, l' Ucpw et les écolos d' un élu, les "socialistes" de deux élus. En réalité, ce sont les travailleurs, les plus défavorisés, les électeurs eux - mêmes, qui feront les frais de l'  opération électorale orchestrée par "la bande des quatre" qui nous confirment une bien piètre image de leur conception de la "démocratie". Cigna échevin, c' est aussi la confirmation de la suprématie de la droite au sein même du Ps, celle qui a préféré s' allier à droite, plutôt qu' à gauche ... Peut être en fin de compte, qu' aux côtés des faschos, le seul gagnant du scrutin serait Claude Bastin (liste Alc) qui a empêché le Mr de gagner un élu (???).

Et patati, et patata … "  (j’  attends la suite avec vous:) 

RoRo (30/10/2006)

12:01 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : courcelles, romain, histoire, belgique, politique, logement, ps, mr, cdh, ptb, ecolo, presse, silence, social, charleroi, hainaut, democratie, capitalisme, oppression capitaliste, elections, elections 2006 | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.