03/09/2006

03/09/2006: COURCELLES: l' ambiance électorale reste bonne ...

 

COURCELLES: l' ambiance électorale reste bonne ...

 

Fin de législature ?:

Nous sommes en fin de législature: "c' est normal de faire des bilans", nous dit Fernand PAYEN, au nom des rosés. Chose un peu contradictoire cependant et difficile: tirer un bilan, alors qu' il affirme que lui et les conseillers ne font pas de publicité, car ils ont un code de déontologie ... Difficile aussi de faire un bilan quand on sait, qu' aux côtés des multinationales capitalistes, les "socialistes" sont au pouvoir aux niveaux national, régional, provincial hennuyer et communal, alors que le mécontentement populaire grandit, se généralise, tant les choses "vont bien" ...

Après les vacances, la rentrée scolaire, l' hiver approchent à grands frais de chauffage et l' heure des comptes difficiles de fin d' année, pour bien des ménages de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux. Et le Ps a perdu la cote a bien des endroits.

Comment Fernand PAYEN arrive-t-il encore à calmer les travailleurs chez Arcelor, où il serait aussi Président de la délégation syndicale ??? Mystère !

Le conseiller Xavier RICHARD,

tête de liste du Psc-Cdh réapparaît lui aussi. "Je me suis montré digne en étant au service de chacun à toutes heures et en toutes circonstances" assure-t-il.

Il y a 6 ans, il a fait sa campagne sous le slogan très politique "Retrouvons le sourire !". Mais depuis octobre 2000, sa collègue Marie-Christine LAMBOT a foiré complètement en tant qu' échevine. ALORS, vraiment difficile de tout simplement garder le sourire pour ... remettre ça !

Et la cité Druine ?:

Naguère, en vertu des critères des années '30, on a cru devoir bien faire en regroupant dans cette cité les personnes âgées en les abritant dans de petites maisonnettes sociales. C' est pourquoi, on la surnommat la "Cité des Vieux". Effectivement: couper les "vieux" du reste de la population n' était pas un choix des plus heureux ...

Aujourd' hui, manque de fric, la cité manque surtout d' un entretien suivi et toute une série de maisonnettes est à l' abattage. 

La "cité des vieux" est devenue, d' après bien des Courcellois, la "cité des ruines"...

Un cadre très peu flatteur pour les "vieux" qui continuent à y vivre et qui réclament notamment des aménagements, des accès, pour les personnes handicapées et/ou à mobilité réduite.

Les souvenirs n° 4:

du conseiller Psc-Cdh Robert PIRMOLIN, c' est du tout cru dans "Tan Que Vive", qui ajoute des pages à ses éditions tant les affaires électorales rapportent aux imprimeurs locaux.

"J' ai en marre, Monsieur l' échevin des travaux (RoRo: un certain Christian HANSENNE) ne nous dit pas la vérité; il écrit des rapports contraires à la réalité. Je le déclare haut et fort: Monsieur l' échevin n' est pas digne de cette assemblée. Qu' il donne sa démission: s 'il continue sur sa lancée, il sera vite à JAMIOULX (RoRo: c' est là qu' existe une certaine prison moderne et confortable, rebaptisée, selon certaines méchantes langues, : Maison du Peuple).

"Avant de terminer, je voudrais lancer un appel aux autres membres du collège: si l' échevin ne démissionne pas et si vous ne voulez pas lui apporter des oranges, retirez-lui ses attributions tant qu' il en est encore temps" (RoRo: c' était lors de la présentation du budget communal 2003). Depuis lors, paraît-il, l' ambiance "se passe le mieux possible" entre les compères "socialistes" et "démocrates" "humanistes" rénovés, de la majorité. Entre la Maison du Peuple de Jamioulx et,  une éventuelle villa à Saint Raphaël lui aussi, l' échevin "socialiste" a sans doute choisi pour ses vacances... Ca vaudrait mieux !

18:50 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, communisme, courcelles, hainaut, politique, cdh, presse, ps, ptb, silence, social, elections, histoire | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.