02/08/2006

01/08/2006: Liban, Palestine occupée: l' habituel double-jeu social-démocrate ...

Halte à la barbarie anglo-ricano-sioniste !       En Belgique aussi, la social-démocratie joue son habituel double-jeu ...

 

 

De : mannekenpeace@yahoogroupes.fr [mailto:mannekenpeace@yahoogroupes.fr] De la part de BCMP
Envoyé : mardi 1 août 2006 22:46; 'SossoisGeorges'; 'Talpe Jan'; 'Tips Jeannine'; 'VandenHeyden Patrick'; 'Vandersteene Bart'; 'Vannieuwenhuyze J-c'; 'Verhagen Isabelle'; 'Vincent deuden'; 'Visconti Freddy'; 'Walters Lorne'
Objet : [mannekenpeace] TR: [Uneautregauche-sf] Fw:

 

 

 

 

 

Mr Di Rupo

 

Quelles sont les provocations des groupes islamistes que vous

condamnez sans équivoque ?

l’enlèvement du 1er soldat qui a suivi le double tir de barrage

du bateau de guerre sur la plage de la bande de Gaza ne laissant

de toute une famille qu’une petite fille orpheline que le président palestinien a adopté

ou l’enlèvement des deux soldats par le Hezbollah après le bombardement de la bande de Gaza et la mort de dizaines de

palestiniens

Avez-vous jamais condamné sans équivoque une seule provocation

Du gouvernement israélien sans parler des 10.000 prisonniers

Dont 300 enfants sans aucune preuve de culpabilité de la

Majorité d’entre eux ( il lui suffisait de dire le mot magique

« terroriste » )

Avez-vous oublié les bombardements,la mort de civils   

Le refus d’accepter un gouvernement élu démocratiquement,

LE MUR DE LA HONTE ,

Le refus d’obtempérer aux résolutions de l’ONU (sauf la 1559

Demandant le désarmement du Hezbollah)

Vous occultez la réalité Mr Di Rupo et un tel agissement est

Tout simplement H O N T E U X

 

Raouf BEN AMMAR

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE 17.07.06

 

Situation au Proche-Orient : le PS plaide pour un cessez-le-feu immédiat et

l'envoi d'une force internationale de stabilisation au Liban

 

 

Devant la détérioration de la situation à Gaza, au Liban et en Israël, le

Président du PS, Elio Di Rupo, tient à relayer haut et fort les appels au

retour à la raison lancés ce weekend par le Parti Socialiste européen et par

l'Internationale Socialiste. Il est primordial et urgent que la communauté

internationale exerce des pressions décisives sur tous les protagonistes,

afin d'arrêter la spirale de la violence.

 

 

Pour Elio Di Rupo, il est extrêmement important que la communauté

internationale dépasse ses divisions et que l'appel du secrétaire général

des Nations-Unies, Kofi Annan, à un cessez-le-feu immédiat et général soit

entendu par toutes les parties, et qu'une force internationale de

stabilisation soit mise en place au Liban. La stratégie de prise d'otages

doit aussi prendre fin partout et immédiatement. Tout comme il est essentiel

que l'armée israélienne stoppe son offensive meurtrière dans la bande de

Gaza et libère les officiels palestiniens arrêtés dans ce cadre.

 

 

S'il condamne sans équivoque toutes les provocations des groupes islamistes,

qui ont servi de détonateurs à la crise actuelle, et s'il comprend la

volonté des autorités israéliennes d'obtenir la libération de leurs soldats

détenus tant par le Hezbollah libanais que les activistes palestiniens, le

Président du PS trouve les moyens de guerre utilisés par l'Etat hébreu au

nom du droit à l'autodéfense, non seulement disproportionnés, mais aussi

illégaux et criminels au regard du droit international. Il n'est jamais

légitime de répondre à des attaques d'organisations terroristes en mettant

des pays, que ce soit le Liban ou la Palestine, unilatéralement sous «

blocus », ce qui  risque d'y provoquer des  catastrophes humanitaires, en

détruisant des infrastructures vitales pour les populations, comme des

centrales électriques, des ponts et des aéroports, et en utilisant des armes

de guerre qui sèment indistinctement la mort et la désolation parmi les

populations civiles.

 

 

Elio Di Rupo réaffirme sa profonde conviction qu'il n'y aura pas de solution

juste et durable au conflit israélo-palestinien, ainsi qu'il n'y aura pas de

paix réelle au Proche-Orient, sans la reprise d'un véritable processus de

négociations entre partenaires égaux, en vue de rechercher une solution qui

prenne en compte les intérêts légitimes de toutes les populations

concernées.

 

 

Mais il paraît évident pour Elio Di Rupo qu'étant donné les rancoeurs

accumulées et le manque de confiance qui caractérise la situation ambiante,

un tel processus n'est aujourd'hui possible que s'il est voulu et résolument

imposé par la communauté internationale. Celle-ci devra accompagner ce

processus, le préserver de toutes éventuelles manoeuvres de déstabilisation

d'où qu'elles viennent, et en faire respecter fermement les décisions.

 

Elio Di Rupo demande au gouvernement belge d'oeuvrer concrètement dans ce

sens.

 

Enfin, il attend également du gouvernement qu'il continue à être très

attentif à la situation des Belges qui résident ou séjournent dans cette

région et qu'il mette tout en oeuvre pour leur venir en aide le cas échéant.

 

Pour consulter votre groupe en ligne, accédez à :
http://fr.groups.yahoo.com/group/mannekenpeace/

10:44 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : actualite, belgique, barbarie, courcelles, crimes, colonialisme, fascisme, guerre, histoire, imperialisme, israel, liban, onu, otan, occupations, palestine, politique, presse, romain, racisme, resistance, sionisme, silence, solidarite, terrorisme, usa, ps | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.