05/07/2006

05/07/2006: Giffle au visage du régime d'Ankara: Bahar Kimyongür libéré

Libéré ?   Oui, mais c' est grâce à la protestations des milieux vraiment démocratiques. Ce n' est pas grâce aux pouvoirs mis en place en Belgique, en Hollande, en Euro-dictature capitaliste et en Turquie.
Plus que jamais, nous sommes tous "terroristes".   La vigilance et la mobilisation s' imposent sans arrêt.
RoRo

De : fondation@info-turk.be [mailto:fondation@info-turk.be]
Envoyé : mercredi 5 juillet 2006 8:43
À : flash@info-turk.be
Objet : Giffle au visage du régime d'Ankara: Kimyongür libéré


Giffle au visage du régime d'Ankara: Bahar Kimyongür libéré

Bahar Kimyongür, condamné en février dernier en Belgique pour son appartenance à l'organisation de gauche DHKP-C et interpellé fin avril aux Pays-Bas dans le cadre d'un mandat d'arrêt international délivré par la Turquie, a été libéré mardi par la justice néerlandaise.

On se souvient que Bahar, citoyen belge, a été arrêté le 28 avril alors que, parti en voiture de Bruxelles, il venait d’entrer aux Pays-Bas pour participer à l’organisation d’une activité culturelle. Son arrestation était motivée par une demande d’extradition introduite par les autorités turques qui le qualifient de « terroriste».

Le sociologue Jean-Paul Paye explique: « l’ ‘enlèvement’ de Bahar Kimyongür montre une collaboration étroite entre appareils policiers et judiciaires de différents pays, la Belgique et les Pays-Bas, qui violent leur propre légalité afin de satisfaire les exigences d’un Etat (la Turquie) qui pratique la torture et l’assassinat politique. Les documents déposés par le procureur au Tribunal de La Haye montreraient que la Belgique a effectivement livré son ressortissant. »

Les autorités belges ne pouvant extrader un de ses ressortissants, elles auraient laissé le sale boulot aux Pays-Bas ! Le mandat international se fonde sur la notion d’appartenance à une organisation terroriste : Bahar ferait partie du DHKP-C, organisation révolutionnaire turque reprise sur la liste des organisations terroristes établie par le Conseil de l’Union européenne.

C’est pour cette raison que, fondamentalement, Bahar avait été condamné à quatre ans de prison – en première instance - en février 2006 par la Justice belge.

Face à une telle situation, un large front s’est constitué pour défendre les droits démocratiques en général et ceux de Bahar en particulier. Sa cheville ouvrière est le ‘Comité liberté d’expression et d’association’ (CLEA) qui a mobilisé une large frange de l’opinion publique en Belgique à travers un travail remarquable dont témoigne le site http://perso.orange.fr/clea.be/index.htm .

Ce 4 juillet, le juge du Tribunal de La Haye a rejeté la thèse du Parquet néerlandais qui réclamait l’extradition de Bahar vers la Turquie sur base de ses opinions opposées à celles des autorités répressives turques.

Il a suivi l’argumentation de la défense de Bahar qui a mis en avant qu’on ne pouvait l’extrader sur base de ses opinions telles que : manifester dans l’hémicycle du Parlement européen à Bruxelles contre la présence d’un ministre turc ; être présent au procès de la militante révolutionnaire turque, Ferhye Erdal, lorsqu’elle était jugée en Belgique ; exprimer ses opinions sur la répression en Turquie et en diffusant les points de vue du DHKC ; etc. Bahar a été alors libéré.

Le 11 septembre 2006, se tiendra le procès en appel de Bahar qui conteste sa condamnation (à 4 ans de prison ferme) de février 2006. Quelle sera l’attitude de la Cour d’appel belge ? S’aligner sur le jugement de La Haye ou s’obstiner à nourrir l’appareil de répression turque ?

A La Haye, un coup d’arrêt a été mis au démantèlement de ce qu’on appelle l’Etat de droit. C’est un encouragement pour toutes les luttes de défense des droits démocratiques comme ceux des sans papiers. (Avec Belga  et anti-imperialism.net/lai, Jean Pestieau , 4 juillet 2006)

Autres informations d'Info-Türk sur l'affaire Kimyongür

Juin 2006 <http://www.info-turk.be/334.htm>

  • Mobilisation pour libérer Bahar Kimyongur : dernières nouvelles
  • La gestion contradictoire des dossiers d'extradition par Mme Onkelinkx
  • Appel du CLEA au rassemblement aujourd'hui pour Bahar !
  • Une conférence de presse sur l'arrestation controversée de Kimyongür
  • Le débat  au Sénat belge sur l'arrestation de Bahar  Kimyongür
  • Scandale: La Belgique a donné Kimyongür
  • La candidate Onkelinx sacrifie Bahar Kimyongür
  • La campagne de la candidate Onkelinx dans une mosquée turque
  • Carte blanche du Clea pour la libération de Bahar Kimyongür
  • Débat au Sénat belge sur le danger d'extradition de Bahar Kimyongür
  • CLEA: Bahar continue à dénonçer, à informer, à traduire!

Mai 2006 <http://www.info-turk.be/333.htm>

  • Démarche des parlementaires belges pour Bahar Kimyongür
  • Carte blanche: Kimyongür piégé, nos libertés en danger
  • Une conférence de presse au Parlement Européen sur l'affaire Kimyongür
  • Josy Dubié critique le comportement de la police belge et de la ministre de la Justice
  • Le procès DHKP-C ajourné en absence de Kimyongür
  • Lettre de Bahar Kimyongür à ses juges
  • Appel du CLEA à un nouveau rassemblement  pour Kimyongür
  • L'opinion des professeurs de l'ULB sur "L'affaire Kimyongür"
  • Le communiqué de quatre organisations en provenance de Turquie
  • Protestation contre l'arrestation de Bahar Kimyongur aux Pays-Bas


http://www.info-turk.be

FONDATION INFO-TURK
53, rue de Pavie
1000 BRUXELLES
Tel: (32-2) 215 35 76
Fax: (32-2) 215 58 60
E-mail: Fondation@info-turk.be 
 

10:49 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : europe, actualite, belgique, democratie, fascisme, politique, romain, turquie, solidarite | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.