06/06/2006

06/06/2006: Des militaires belges en manoeuvres ... dans les Caraïbes ...

Même sous le drapeau  de l' alliance impérialiste, militariste, agressive, otanienne, que foutent des militaires d' Europe occidentale dans les Caraïbes ? Flahaut, le ministre "socialiste" de la "Défense nationale" nous l' expliquera-t-il ? Quand sortirons-nous de cette saloperie d' alliance de fauteurs de guerres colonialistes, à dissoudre d' urgence ?
RoRo 
 
 
 
---- Original Message -----
Sent: Tuesday, June 06, 2006 2:02 PM
Subject: LMLQ 5 juin: Le Canada participe aux exercices de guerre dans les Caraïbes


http://www.cpcml.ca/francais/Lmlq2006/Q36054.htm


5 juin 2006

La publication du Marxiste-Léniniste quotidien sera suspendue du 5 au 16 juin. Des articles séparés paraîtront de temps à autre. Nous vous encourageons à vous inscrire à la liste d'abonnement, si vous ne l'êtes pas déjà, pour recevoir un avis quand un article est affiché. Écrire à abonnement@cpcml.ca. Merci.


Accueil | Archives | English

Le Canada participe aux exercices
de guerre dans les Caraïbes

Des forces de l'OTAN sous domination américaine se livrent à des manoeuvres militaires dans les Caraïbes sous le nom de code «Caribbean Lion». Le 23 mai, des soldats canadiens se sont joints aux quelque 4 000 soldats des États-Unis, des Pays-Bas, de Belgique et de France qui participent aux manoeuvres, en plus des 1 500 soldats que le Pentagone a envoyés dans la région au début d'avril. La base des manoeuvres est la ville de Curacao, tout juste à 50 km du Venezuela, et l'exercice dure jusqu'au 15 juin.

Bien que, formellement, ce sont les Pays-Bas qui dirigent les opérations, des groupes sociaux et politiques et des gouvernements de la région attirent l'attention sur la très grande présence militaire américaine et attribuent aux manoeuvres des visées agressives, écrit Prensa Latina. Après avoir ordonné le départ de trois navires militaires de Norfolk, en Virginie, le Southern Command américain a annoncé que des manoeuvres seront conduites par le commandant de l'escadron amphibien Donna Looney. Le USS Bataan, un navire de guerre amphibien, le USS Taylor, un porte-missile, et le USS Fort McHenry, un vaisseau de débarquement, participent aux manoeuvres. La flotte est menée par le porte-avion USS George Washinton.

Avec des avions de reconnaissance, des mesures de profondeur et des analyses de terrain, on soupçonne que les États-Unis évaluent les possibilités d'une agression militaire contre un pays de la région.

«Officiellement, l'opération militaire n'a pas de signification politique. Non officiellement, les manoeuvres sont interprétées par les analystes comme un signal politique au président du Venezuela Hugo Chavez», écrit news.caribseek.com.

Le Front civil-militaire bolivarien (FCMB) et d'autres groupes sociaux, politiques et environnementaux ont manifesté contre les manoeuvres et dit qu'elles sont «un affront à la souveraineté du peuple et sont conçues pour intimider les gouvernements qui ont décidé de respecter la volonté de leur peuple.»

 

19:54 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.