27/05/2006

26/05/2006: La Belgique doit se retirer des manœuvres « Spring Flag 06-Volcanex 2006

 

 

Site d'information sur le conflit israélo-palestinien

 

Palestine - Solidarité

 

Retour : Accueil Analyses  - Ressources  -  Mises à jour



La Belgique doit se retirer des manœuvres 
« Spring Flag 06-Volcanex 2006[1] »
ABP



Durant ce mois de mai (du 8 au 27), l’Italie organise en Sardaigne, à Decimomannu, un exercice militaire aérien baptisé Spring Flag 06[2] : le but en est d’améliorer l’interopérationalité des forces aériennes participantes. L’Italie a par ailleurs offert au GAE[3] (Groupe Aérien Européen :
France, Grande-Bretagne, Belgique, Allemagne, Italie, Pays-Bas et Espagne) d’intégrer ses activités (Volcanex 2006) dans Spring Flag 06 : ce serait un bon moyen d’optimaliser les conditions des exercices.
Une surprise : dans la liste des participants, aux côtés des organismes et pays déjà cités, on découvre, outre l’OTAN, Israël. L’Office de presse de l’Armée de l’air italienne précise en effet, dans sa présentation, que les derniers développements en matière de collaborations internationales justifient la participation à ces manœuvres de l’Armée de l’air israélienne[4].
 
La Suède, comme le rapporte le journal israélien Haaretz[5], a fait le choix de ne pas participer dans ce contexte. En effet, "…les forces armées suédoises ont été prévenues tardivement qu'un Etat n'appartenant pas au Partenariat pour la Paix, avec lequel la Suède n’avait pas de relations bilatérales préalables en matière militaire et qui ne prend pas part à des missions internationales de maintien de la paix, allait prendre part à l'exercice aérien". Un officiel a ajouté que le but de l’opération était de se préparer à une coopération internationale de préservation de la paix et que la participation de l’Armée de l’air israélienne change les préalables de l’exercice.
 
Un bon point pour la Suède. Mais qu’en est-il de la Belgique ?
 
Un Communiqué[6] du Ministère de la Défense ce 17 mai a précisé:‘ La Belgique ne participe pas à l’exercice aérien « Spring Flag » mais cinq militaires belges seraient engagés dans l’exercice « Volcanex ».
 
Et pourtant, sur le site officiel de Spring Flag 06, la Belgique est nommément citée dans la liste des participants à Spring Flag. De plus, les manœuvres Spring Flag 06 et Volcanex 2006 sont conjointes, d’où d’ailleurs l’appellation Spring Flag 06-Volcanex 2006. Les documents officiels sont très clairs sur ce point : «Spring Flag va offrir à Volcanex un “instrument d’entraînement unique” et « la fusion des activités fournira d’excellentes possibilités d’entraînement à la fois pour le GAE et pour les non membres du GAE. ».
 
Ceci intervient à la veille du sommet de l’Otan de l’automne prochain à Riga, au cours duquel les pays membres vont entrer dans une phase intense de négociations quant aux futures missions de l’OTAN et, surtout, à son élargissement.
 
L’annonce de ces manœuvres conjointes entre des pays membres de l’OTAN et Israël relatives à la sécurité en Méditerranée en sont d’autant plus inquiétantes.
 
Depuis 1967, le Conseil de sécurité demande à Israël de se retirer des territoires occupés[7]. Peut-on considérer comme "normal" que l'OTAN associe un Etat en guerre - Israël - à des manœuvres militaires alors qu'Israël ne respecte pas les décisions du Conseil de sécurité? Ne s'agit-il pas là d'une forme d'appui à une situation de violation constante de la Charte des Nations Unies par un Etat[8]? Il est en effet clair qu'en faisant participer Israël à de telles manœuvres, l'OTAN contribue à l'entraînement militaire de forces qui sont ensuite utilisées pour assurer le maintien de l'occupation de la Palestine. On pourrait donc parler de "complicité" de l'OTAN [9] avec l'occupation israélienne.

Il est donc indispensable que la Belgique gèle tous ses accords militaires et de commerce des armes avec Israël. Cette requête ne ferait que relayer l’appel de- nombreux militaires israéliens de tous rangs qui refusent de servir dans les territoires occupés et de cautionner ainsi l’occupation de la Palestine.
 
 
Signataires :
 
Association Belgo-Palestinienne (ABP)
Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie (CNAPD)
Union des Progressistes Juifs de Belgique (UPJB)
 
Association Belgo-Palestinienne section liégeoise
Artistes Contre le Mur
Comité de Soutien au Peuple Palestinien  Ottignies (CSPP)
Comité Palestine Nivelles
Groupe Asel Asleh
Groupe citoyen d’Ittre pour le respect des droits et la protection du peuple palestinien
Groupe Palestine Santé
groupe Pas ce Mur
intal/Médecine pour le Tiers Monde
Parti Ouvrier Socialiste
Union des femmes palestiniennes en Belgique
StopUSA
 
 
Association Belgo-Palestinienne
9 quai du Commerce
1000 Bruxelles
tel: 02 223 07 56
fax: 02 250 12 63
@: abp.eccp@skynet.be
www.association-belgo-palestinienne.be
 

[2] Le précédent exercice Spring Flag a eu lieu en Belgique à Florennes.
[3] Les travaux du GAE se traduisent en tests pratiques expérimentés au travers d’exercices annuels dénommés Volcanex. Il n’est pas inutile de préciser que le commandement du GAE est actuellement belge : Commandant major Van Caelenberg.
[4] Ainsi que la présence d’une équipe de liaison jordanienne et d’une équipe d’observateurs tunisiens.
[6] Communiqué Belga « La Belgique ne participe pas à l’exercice Spring Flag avec Israël » 17/05/2006
[7] S/Rés. 242, 22 nov. 1967, § 1, i; aussi S/Rés. 338, 22 oct. 1973, § 2
[8] Résolutions du Conseil de sécurité combinées à l'art. 25 de la Charte des Nations Unies
[9] Au sens de l'art. 16 du projet d'articles de la Commission du droit international sur l


 Source : Waroquiez Dominique ABP


Avertissement
Palestine - Solidarité a pour vocation la diffusion d'informations relatives aux événements du Proche Orient.
L' auteur du site travaille à la plus grande objectivité et au respect des opinions de chacun, soucieux de corriger les erreurs qui lui seraient signalées.
Les opinions exprimées dans les articles n'engagent que la responsabilité de leur auteur et/ou de leur traducteur. En aucun cas Palestine - Solidarité ne saurait être tenue responsable des propos tenus dans les analyses, témoignages et messages postés par des tierces personnes.
D'autre part, beaucoup d'informations émanant de sources externes, ou faisant lien vers des sites dont elle n'a pas la gestion, Palestine - Solidarité n'assume aucunement la responsabilité quant à l'information contenue dans ces sites.

Retour  -  Ressources  -  Analyses  -  Communiques  -  Accueil

10:38 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.