29/04/2006

29/04/2006: Deux mondes s'affrontent

----- Original Message -----
Sent: Saturday, April 29, 2006 4:16 PM
Subject: Premier Mai 2006: Deux mondes s'affrontent

Premier Mai 2006
Deux mondes s'affrontent
- Déclaration du Parti communiste du Canada (marxiste-léniniste), Premier Mai 2006 -

Il y a actuellement deux mondes qui s'affrontent. D'une part il y a le monde de la bourgeoisie, de la contre-révolution, de la régression et de l'offensive antisociale. Ce monde de la réaction et de la guerre foule aux pieds le droit des peuples du monde de choisir le système qu'ils veulent. Puis il y a le monde de la classe ouvrière et de l'humanité progressiste, le monde de la révolution et du progrès de la société. C'est le monde des programmes pro-sociaux, le monde de l'unité et des peuples de tous les pays.

Alors que le monde de la bourgeoisie est en décadence, le monde de la classe ouvrière doit être créé à partir de zéro. Le monde de la classe ouvrière ne naîtra pas tout-prêt, ni ne surgira en réformant le vieux monde. C'est un monde qui doit être créé consciemment en s'appuyant sur les forces révolutionnaires les plus avancées engendrées par les conditions modernes. Le Premier Mai doit être un rappel à toutes les forces progressistes de décupler leurs efforts pour créer un monde nouveau.

Le monde ancien s'appuie sur tout ce qui est anachronique pour maintenir son existence. Dans le domaine de l'économie, c'est le vain espoir que la réalisation du profit capitaliste maximum dans un système mondial institutionnalisé mènera au bout du compte à la prospérité. Dans le domaine politique, c'est le vain espoir qu'en dernière analyse sa démocratie non représentative garantira qu'il conserve le pouvoir politique. Dans le domaine des relations entre les peuples, c'est l'espoir que la destruction de l'idée d'indépendance et de souveraineté des nations garantira éternellement sa domination mondiale.

Le monde de la classe ouvrière, le monde nouveau, s'appuie sur des définitions modernes. Il repose sur la résolution des problèmes dans tous les principaux domaines de l'activité humaine. La classe ouvrière organisera l'économie avec comme but de garantir à tous les êtres humains un moyen de subsistance sur la base des techniques les plus avancées et de l'élévation continue du niveau de vie. Dans le domaine politique, la classe ouvrière instaurera un système de démocratie moderne dans lequel les représentants sont subordonnés au peuple et où le peuple participe directement à la sélection et à l'élection des candidats et au gouvernement. Dans le domaine des relations entre les peuples, la classe ouvrière soutiendra le principe moderne du droit de tous les peuples de tracer eux-mêmes la voie de leur destinée.

Le Premier Mai 2006 pose un défi important pour toute l'humanité progressiste. C'est le défi de rejeter tout ce qui est vieux et décadent en menant contre le vieux monde une lutte impitoyable, tout en créant le nouveau en s'appuyant sur la classe ouvrière moderne et sur la pensée et la théorie les plus avancées qui soient, une pensée et une théorie modernes qui proviennent de la réalité contemporaine. Ce sont des temps pleins d'exaltation pour tous ceux et celles qui désirent créer un monde nouveau. Les ingrédients de base pour créer ce monde nouveau sont déjà là. La classe ouvrière a déjà à son compte plus de 150 années d'expérience de révolution et de socialisme, surtout au cours du vingtième siècle. Cette expérience est beaucoup trop précieuse pour qu'on la laisse se gaspiller. Le temps est venu de mettre cette expérience à profit et de l'enrichir pour détruire le vieux monde et bâtir le nouveau.

Que chacun prenne sa place dans ce combat historique du vingtième-et-unième siècle pour laisser le vieux monde derrière!

Pour plus d'information: bureau@cpcml.ca

www.pccml.ca

========

========

http://www.cpcml.ca/francais/index.html

ABONNEMENT:
Vous ou quelqu'un d'autre avez demandé que votre adresse soit ajoutée à la liste d'envoie du LMLQ. Si vous désirez que votre adresse soit retirée, de la liste, écrivez à postmaster@cpcml.ca

22:34 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.