15/03/2006

14/03/2006: Réponse de RoRo ... à Monsieur le Sénateur Cornil

Réponse de RoRo ... à Monsieur le Sénateur Cornil


Monsieur le Sénateur,
J' aurais voulu publier votre texte. Mais je ne le ferai malheureusement pas, quoiqu'il y ait énormément de bonnes choses et pensées que je partage entièrement avec vous au sujet des laissés pour compte du capitalisme "à visage humain"....
Mais il y a parfois d' autres réalités qui nous divisent: Bucarest, Varsovie, Staline ...
Moi aussi, j' étais à Varsovie en ... 1955.
Pour l' anecdote, j' étais le plus jeune des 350 Belges qui se sont rendus, par train spécial, pour une durée de 2 ou 3 semaines, au 5e Festival mondial de la Jeunesse et des Etudiants, pour la Paix et l' Amitié. La social-démocratie dormait déjà sur ses lauriers du passé et participait à l' anticommunisme béat issu de la croisade du McCarthysme, prolongé par la guerre froide organisée déjà par les ricano-otano-occidentaux, sous le couvert de la "Liberté", du "danger rouge", de la "menace communiste", de "l' expansion soviétique", (et j' en oublie ...): le "péril jaune" est arrivé après ...
Le premier jour à Varsovie, c' était des centaines de milliers de Polonais qui acclamaient les 30.000 jeunes venus de plus de 100 pays différents (Mir i droujba !)  à l' appel de la Fédération mondiale de la Jeunesse démocratique ("communiste", comme diront certains !), dans une ville déjà entièrement reconstruite par "les communistes"... J' ai vu aussi ce fameux Palais de la Culture, judicieusement offert "par Staline", c' est-à-dire par l' Union soviétique  en gage d' amitié, alors que ce pays avait des milliers de villages, d'usines, de kolkhozes et de sovkhozes détruits par la barbarie nazie (et capitaliste!) à reconstruire sur son propre sol ... sans compter 20 millions de victimes pouyr la défense de la Liberté.
Il restait d'innombrables traces de la guerre fasciste: des murs entiers de ruines, criblés de balles, tous les centimètres...
Un effort considérables a été effectué par la "dictature" "communiste" "stalinienne". Tout ne pouvait être noir: 5 ans après, je suis repassé à Varsovie. Des centaines d' immeubles de logements neufs sur les rives de la Vistule,.. Méconnaissables et désertiques 5 années plus tôt !
Et oui, la "vérité" et les tabous ont différentes facettes ... Il n' y eut pas que Varsovie à reconstuire ...
Bien à vous et toujours au plaisir de vous lire !
 
Je pourrais vous entretenir pendant des nuits entières sur ce que fut la vie des militants communistes (les vrais!), "Staline" ou non ... A force de mélanger les préjugés et les "vérités", on détruit le combat commun d' AUJOURD'HUI, face à ce que sont les réalités de la dictature capitaliste actuelle et aux nécessités de la solidarité universelle des opprimés et des travailleurs ...
 
RoRo
66 ans, le 02 avril 2006. 

Quelques rêveries d'un promeneur solidaire...  Petites chroniques du nouveau millénaire... sur les sans-papiers, le contrôle des chômeurs, "le plombier polonais", l'adhésion de la Roumanie à l'Europe, le développement durable... et des livres !

Jean.

 

----- Original Message -----
Sent: Tuesday, March 14, 2006 4:10 PM
Subject: Un promeneur solidaire (1)

 

11:37 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.