09/02/2006

09/06/2006: José Bové refoulé à l'aéroport de New York

Bref, pourquoi vouloir encore mettre les pieds au grrrand pays de la "Liberté" et de la "Démocratie" capitalistes ???
Heureusement pour José Bové que les prisons ricaines sont déjà pleines à craquer ... !
RoRo
 
 
 
----- Original Message -----
From: Al Faraby
Sent: Thursday, February 09, 2006 2:48 PM
Subject: [ForumCommuniste] José Bové refoulé à l'aéroport de New York

jeudi 9 février 2006
José Bové refoulé à l'aéroport de New York
 
José Bové persona non grata aux Etats-Unis. Le militant altermondialiste français a été interpellé à son arrivée à l'aéroport Kennedy de New York mercredi après-midi. Il s'est vu refuser l'entrée aux Etats-Unis et a été remis dans un avion en partance pour Paris.
Une porte-parole des services douaniers et de protection des frontières, Janet Rapaport, a expliqué que José Bové, qui était invité à participer à un événement parrainé par l'université de Cornell, dans l'Etat de New York, n'était pas autorisé à bénéficier d'une dispense de visa.
Mis en place depuis 1986, cette dispense de visa autorise les ressortissants de 27 pays, dont la France, à se rendre aux Etats-Unis sans visa pour tourisme ou pour affaires pour un séjour de moins de 90 jours. Selon le site Internet du département d'Etat, les cas de ces voyageurs sont examinés avant d'être autorisés à entrer aux Etats-Unis.
A Paris, le Quai d'Orsay a présenté une version sensiblement différente de l'incident. Selon Denis Simonneau, porte-parole adjoint du ministère, José Bové "a été interdit d'entrée aux Etats-Unis pour une erreur de compréhension de la fiche de renseignement des services de l'immigration".
"Interrogé sur le fait qu'il avait ou non été condamné par la justice, M. Bové a répondu par la négative, pensant que cette question concernait sa situation vis-à-vis de la seule justice américaine", a poursuivi le porte-parole.
A son arrivée à JFK, Bové a été interpellé et interrogé par les inspecteurs des douanes avant d'être remis dans un avion à destination de la France.
Bové devait s'exprimer jeudi à New York dans le cadre d'un événement parrainé par la faculté des relations industrielles et du travail de l'université de Cornell, a précisé Sean Sweeney, directeur de l'Institut mondial du travail de Cornell.
"Nous sommes amèrement déçus", a dit M. Sweeney. "Nous avions dépensé beaucoup de temps et d'énergie pour le faire venir."  NEW YORK (AP)
 
Visitez le site de ForumCommuniste
http://perso.wanadoo.fr/forumcommuniste/index.htm
 
ForumCommuniste
Envoi de message à :
ForumCommuniste@yahoogroupes.fr
Pour vous inscrire à ForumCommuniste, envoyez un message à : ForumCommuniste-subscribe@yahoogroupes.fr

21:06 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.