04/11/2005

11/04/2005: FRANCE : L'Unsa police demande à Nicolas Sarkozy de modérer son langage

L' autre incendiaire: Sarkozi, Ministre des Provocations inutiles !  A-t-on déjà nommé un Ministre de l' Injustice en France "démocratique" ???
RoRo

-------Message original-------
 
De : b.miloud
Date : 11/04/05 06:41:05
 
Sujet : [Transfer_info] FRANCE : L'Unsa police demande à Nicolas Sarkozy de modérer son langage

 
 
----- Original Message -----
From: Morad
 
Sent: Thursday, November 03, 2005 8:13 PM
Subject: [Transfer_info] FRANCE : L'Unsa police demande à Nicolas Sarkozy de modérer son langage



jeudi 3 novembre 2005, 11h15
L'Unsa police demande à Nicolas Sarkozy de modérer son langage

LES POLICIERS DE L'UNSA DEMANDENT À SARKOZY DE MODÉRER SES PROPOS
agrandir la photo

PARIS (Reuters) - Le secrétaire général du syndicat de policiers Unsa, Francis Masanet, craint une aggravation des violences urbaines et demande au ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy, de modérer ses propos.

"C'est trop facile d'aller exciter les jeunes et après d'aller se coucher. Nous, nous sommes confrontés 24 heures sur 24 à cette situation. On peut pas dire aujourd'hui qu'on va nettoyer les cités au karcher. Ce n'est pas comme ça qu'on engage le dialogue", a-t-il déclaré à Reuters.

"Le président de la République hier au conseil des ministres a fait un rappel à l'ordre. C'était plutôt destiné au ministre de l'Intérieur pour qu'il fasse attention à ses discours et à son langage", a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l'Union nationale des syndicats autonomes de la police (majoritaire) estime que la situation est "dramatique" après une septième nuit de violences urbaines dans la banlieue parisienne.

"Nous craignons, nous à l'Unsa police, dans les heures qui viennent ou dans la nuit qui vient des événements plus graves".

Francis Masanet a précisé que dans la nuit de mercredi à jeudi en Seine-Saint-Denis 23 personnes ont été interpellées, 179 véhicules ont été détruits par le feu et deux sapeurs pompiers ont été blessés.

A Noisy-Le-Sec un camion de pompiers a essuyé "un tir à balle réelle destiné aux forces de l'ordre" et "une trentaine d'individus cagoulés ont investi le train RER C à la gare du Blanc-Mesnil, brisant 17 vitres et dérobant les affaires de plusieurs passagers".

Le véhicule du commissaire de Neuilly-sur-Marne qui intervenait à Aulnay-sous-Bois a été détruit par le feu et deux classes d'une école primaire d'Aulnay ont été détruites, a-t-il ajouté.

 

http://fr.news.yahoo.com/03112005/290/l-unsa-police-deman...





http://www.SeismePakistan.com





12:04 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.