01/11/2005

01/11/2005: Donald Rumsfeld, Secrétaire d’État à la Défense américain, s’en met plein les poches avec les vaccins contre la grippe aviaire

-------Message original-------
 
De : Xarlo@aol.com
Date : 11/01/05 02:39:16
A : Xarlo@aol.com
Sujet : Bon appétit, MMes, MMs
 
 http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=1985

Donald Rumsfeld, Secrétaire d’État à la Défense américain, s’en met plein les poches avec les vaccins contre la grippe aviaire (voir article Oulala.net par Laurence Kalafatides). C’est méprisable, mais il a fait bien pire avec l’aspartame. En voici l’histoire racontée.

L’ aspartame fut découvert accidentellement par James Schatter, un chimiste du laboratoire G.D. Searle, en Décembre 1965. Dès le printemps 1967, des tests sont effectués pour faire enregistrer cet additif par la toute puissante FDA (Food and Drug Administration). L’université du Wisconsin essaie l’aspartame sur sept bébés singes, qui sont nourris au lait coupé d’aspartame. L’un meurt et cinq autres sont au chapitre de la mort. En 1971, le Docteur Olney démontre que l’acide aspartique, un des ingrédients de l’aspartame, cause des trous dans les cerveaux des souris. En 1974 la FDA approuve un emploi limité de l’aspartame, au vu de rapports tronqués émanant de Searle. En 1977, la FDA crée un Grand Jury pour poursuivre Searle pour information erronée. Les choses vont mal pour Searle...

Le 8 Mars 1977, Searle embauche Donald Rumsfeld comme Président. Les choses vont toujours mal pour Searle, car des centaines de rapports montrent les dégâts causés par l’aspartame sur les animaux de laboratoire et la communauté scientifique refuse d’accepter l’additif comme propre à la consommation.

Le 21 Janvier 1981, Ronald Reagan devient le Président des Etats-Unis, et Donald Rumsfed entre dans le gouvernement. Searle présente à nouveau son dossier à la FDA qui l’examine d’un œil très favorable en dépit d’un dossier accablant.

Le 1er Juillet 1983 le National Soft Drink Association exige que l’aspartame fasse encore l’objet d’enquêtes approfondies, car quand il est chauffé au-delà de 28 degrés il dégage deux toxines, le DKP et le formol. Rumsfeld intervient, fait limoger les gêneurs de la FDA qui s’opposent encore à l’ emploi public de l’aspartame, et à l’automne 1983 les premières canettes de boissons contenant de l’aspartame sont vendues.

Depuis des dizaines de milliers de cas de maladie sont apparus, mais l’aspartame est toujours vendu et consommé. Merci Rumsfeld pour toutes les saloperies dont vous êtes capable !

Ashoka.

et pour bien enfoncer le clou , lire aussi  http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=1984






11:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.