20/10/2005

19/10/2005: Ceux qui veulent aussi vous faire travailler plus longtemps

Une opposition au Parlement? Quelle opposition?
Ceux qui veulent aussi vous faire travailler plus longtemps

Le gouvernement attaque votre prépension. Existe-il un parti d'opposition au Parlement qui vous a activement défendu?

David Pestieau
19-10-2005

Le monde du travail penche clairement pour le maintien de la prépension (ici des grévistes de l'intercommunale Idea à La Louvière), mais la plupart des partis prennent la direction opposée. (Photo Solidaire, Marco Van Hees).

- Cliquez sur la photo pour l'agrandir -


«Le 11 octobre, le Premier ministre Verhofstadt s'adressera au Parlement. Il n'y rencontrera pas beaucoup de résistance, écrivions-nous la semaine dernière. Car il existe dans ce pays, deux mondes: le monde du travail et le monde des patrons et grands politiciens.»

Absent des piquets de grève le 7 octobre, les parlementaires des grands partis ont pris position. Ceux du PS/SPa et MR/VLD ont applaudi la déclaration. Sans critique. Et l'opposition?

Le Soir indique d'emblée: «Ce n'est pas la question des fins de carrière - qui a pourtant monopolisé 50 % de la déclaration gouvernementale - qui a suscité le plus de réactions dans les partis, que ce soit dans la majorité ou dans l'opposition.»1 Votre prépension, troisième préoccupation majeure des Belges selon un récent sondage, ne vaut pas de réelle opposition de ces parlementaires, qui peuvent, eux, prendre leur pension complète à 52 ans après 20 ans de carrière.

CdH: «Nous approuvons les mesures prises en matière de carrière»

«Nous approuvons également les mesures prises en matière d'emploi et de carrière, annonce Melchior Wathelet, le chef de groupe CDH à la Chambre. La plupart d'entre elles sont encourageantes. Nous sommes heureux de retrouver plusieurs de nos propositions parmi les mesures choisies».2 Prépension généralisée à 60 ans et au-delà: le CdH en est heureux. Pas vous?

CD&V: «Certaines mesures viennent directement de notre programme»3

Le chef de groupe CD&V Pieter De Crem n'est pas mécontent des mesures anti-prépensions qui ne diffère très peu des propositions CD&V présentées le 11 octobre. Le CD&V, en futur parti gouvernemental, a fait pression sur le sommet syndical de la CSC pour accepter les mesures. La députée CD&V Greta D'Hondt a d'ailleurs rappelé au gouvernement qu'«il pouvait être content du syndicat chrétien qui est venu vous aider.»4

En outre, le CD&V veut une nouvelle modération salariale, «les coûts salariaux devant évoluer moins vite que les hausses de productivité». Quant à son partenaire de cartel, les nationalistes de la NVA, ils affirment: «A terme, il faut oser supprimer la prépension.»5

Vlaams Belang: «Imposons 40 ans de carrière comme le demande Stevaert»

Vous l'avez peut-être vu? Verhofstadt a attaqué le Vlaams Belang au Parlement, leur lançant: «Vous voulez le statu-quo. Vos propos sont bien pires, bien plus conservateurs encore que ceux de Xavier Verboven de la FGTB.»6 Ah bon? Le Vlaams Belang rejoindrait le combat justifié de la FGTB pour le maintien de la prépension? Pas du tout. Ecoutez Annemans, chef du VB: «Nous ne sommes pas du côté de la FGTB. Comme parti nous sommes pour la pension après 40 ans de carrière, et là les syndicats sont résolument contre.»7

Car 40 ans de carrière veut dire pour la plupart des travailleurs, particulièrement les jeunes et les femmes, travailler beaucoup plus longtemps qu'aujourd'hui. Le député Vlaams Belang Guy D'Haeseleer a ainsi déclaré: «J'ai été surpris de ne pas trouver trace de cette idée dans l'accord de gouvernement à l'heure où le CD&V, le VLD par la voix de Bart Somers et le SP.a-Spirit par la voix de Steve Stevaert ont déclaré qu'ils la soutenaient.»8 Vous voyez la différence entre le Belang et les autres? C'est qu'il voudrait encore aller plus vite pour que vous travailliez plus longtemps.

Autres mesures proposéespar le Belang: supprimer l'allocation pour les chômeurs de longue durée, donner des cadeaux beaucoup plus grands encore aux patrons que ceux accordés, diminuer les salaires des employés par rapport aux ouvriers. Ou encore s'inspirer du modèle danois (où les gens s'arrêtent en moyenne de travailler au-delà de 65 ans)9.

Front National: «Travailler plus d'années est préférable »

Le sénateur Delacroix (FN) trouve que le gouvernement n'en fait pas assez pour «la compétitivité des entreprises». Il faut faire davantage de cadeaux aux entreprises pour créer de l'emploi. Car selon Delacroix,«si l'on considère ­ et c'est également tout à fait louable ­ qu'il est préférable que les gens travaillent plus tôt et soient maintenus au travail plus tard, encore faut-il que le travail existe. Sans des mesures propices à la compétitivité des entreprises, je ne vois pas comment de tels engagements pourraient être tenus.»10

Le député fasciste Cocriamont ajoute, que «la sur-syndicalisation est un frein à la relance de l'économie.»11 Pour le FN, il vaut mieux que vous travailliez plus longtemps. Mais, pour que ce soit efficace, il faudrait donner encore plus de cadeaux aux patrons. Et puis, il faut casser le syndicat qui défend les travailleurs, comme lors de la grève générale du 7 octobre. Alors Front National ou front patronal?

Et les écologistes?

Ecolo comme Groen (absent au Parlement) ont critiqué, eux, les mesures en matière de prépension qui «renforcera la pression sur les travailleurs âgés». Une petite voix d'opposition s'est donc fait entendre. Dommage que cette critique soit un élément tout à fait secondaire de leur discours, alors que la prépension est l'élément central de l'attaque du gouvernement. Dommage également, l'absence de soutien des verts à la mobilisation syndicale.

1 Le Soir, 12/10/05 · 2 La Chambre, compte-rendu analytique, 17/10/05 · 3 Pieter De Crem (CD&V), De Morgen, 12/10/05 · 4 De Standaard, 13/10/05 5 De Morgen, 12/10/05 · 6 La Chambre, compte-rendu analytique, 12/10/05 ·7 De Standaard, 12/10/05 · 8 La Chambre, compte-rendu analytique, 13/10/05 · 9 Annemans et D'Haeseleer (VB), La Chambre, compte-rendu analytique, 12/10/05 · 10 Sénat, Annales, 14/10/05 · 11 La Chambre, compte-rendu analytique, 12/10/05.

idées
du
PTB

Une vraie voix d'opposition:

Droit à la prépension

* Maintien du système actuel

  • + Abaissement de l'âge minimum de 58 à 55 ans
  • + Faire de la prépension un droit pour tous
  • + Obligation de remplacement du prépensionné par un jeune

Hausse des pensions et allocations

  • Montant des pensions: +10%
  • Montant des prépensions: +10%
  • Montant des allocations de chômage: +10%

Des emplois pour les chômeurs

  • Investissement dans le non-marchand, l'enseignement et le secteur public: 200.000 emplois
  • Réduction du temps de travail et baisse du rythme de travail: 100.000 emplois
  • Prépension à 55 ans avec remplacement par des jeunes*: 200.000 emplois

* Contrairement aux deux mesures précédentes, celle-ci ne crée pas d'emploi en tant que tel, mais a tout de même pour effet de réduire le chômage.

De l'argent pour la sécu et l'enseignement

  • Impôt annuel sur la fortune: 5,0 milliards €
  • Modèle kiwi: 1,5 milliard €
  • TOTAL: 6,5 milliards € / an

 


 Envoyez vos réactionsréagirImprimerimprimerEnvoyer par e-mailenvoyer

22:39 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.