30/09/2005

28/0/2005: Aéroport · Zaventem: parties génitales palpées tous les matins

Aéroport · Zaventem: parties génitales palpées tous les matins

28-09-2005

Suite au licenciement par FlightCare de la déléguée Maria Vindevoghel, en juillet 2005, les syndicats avaient exigé une inspection sociale touchant à la sécurité à l'aéroport. Ce dossier sensible a été reporté pour être finalement présenté oralement (il n'y a pas le moindre écrit) aux délégués lors d'un comité de sécurité à la mi-septembre 2005.

Toutefois, sur le terrain, une première mesure a été prise, il y a quelques semaines pour renforcer la sécurité. Jusqu'alors, les bagagistes, étaient passés au détecteur de métal tous les matins (ce que tout le monde trouvait normal). Mais depuis, chaque bagagiste subit une fouille au corps. De sorte que certains se retrouvent en caleçon devant les agents de Biac sécurité. Leurs parties génitales ne sont pas toutes épargnées. Même les femmes enceintes se voient palpées «L'humiliation est quotidienne», nous dit un travailleur.

Pendant ce temps-là, des marchandises dangereuses radioactives continuent à être traitées sans réelle mesure de sécurité pour les travailleurs et les passagers. Les syndicalistes, dont Maria Vindevoghel, continuent à mettre en cause le manque criant d'effectif et l'utilisation d'un matériel souvent défectueux.


 Envoyez vos réactionsréagirImprimerimprimerEnvoyer par e-mailenvoyer

23:16 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.