24/09/2005

21/09/2005: BASF · Feluy: actions contre la restructuration


BASF · Feluy: actions contre la restructuration

21-09-2005

Quelques mois de calme relatif (la fameuse procédure Renault!) ont suivi l'annonce d'une restructuration. Mais ce 15 septembre, les travailleurs bloquent l'accès à l'usine afin de mettre les négociations sous pression. Le long du chemin d'accès à l'entreprise, une rangée de croix, surmontées d'un casque de travail, rappelle les 203 emplois sur 306 que le numéro 1 de la chimie mondiale a décidé de supprimer. «BASF: 37.537.000.000 € de chiffre d'affaires, mais le dernier pour le plan social», dit le tract des travailleurs.

Les travailleurs sont furieux sur « ces terroristes industriels». Ils revendiquent la prépension à 50 ans. La prime pour les travailleurs licenciés - 25.000 € bruts et 600 € par année de service ­ est également imbuvable, tout comme les conditions de transfert à Anvers. « BASF voudrait que je mette mon salaire dans mon réservoir d'essence!» dit un ouvrier.

Lundi 19 septembre, lors d'un référendum, 67% des votants ont accepté un accord qui prévoit la prépension à 50 ans et pour les licenciés une prime de 35.000 euros, majorée de 1.062 euros par année d'ancienneté. Par ailleurs, 57 travailleurs ont demandé leur transfert à l'usine BASF d'Anvers.

> Reportage
> Article

 Envoyez vos réactionsréagirImprimerimprimerEnvoyer par e-mailenvoyer


12:28 Écrit par Roger Romain, a/conseiller communal, B6180 Courcelles, Belgique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.